Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ségolène Royal ne fait plus de polémiques en sarkozie !

Ségolène Royal ne fait plus de polémiques en sarkozie !

 

Ségolène Royal était très attendue lors de son interview du Grand-Jury-RTL. Dans ce genre d’émission politique on a le temps d’aborder plusieurs sujets et sûrement quelques-uns de polémiques. Dans un temps très incertain où la sarkozie commence à montrer son vrai visage aux français, on s’attendait à un feu d’artifice pétaradant contre le dévoiement de la république. Or il me semble qu’elle a raté l’occasion.

Ségolène Royal incarne avec d’autres leaders politiques comme Bayrou, Villepin ou Besancenot la résistance à la sarkozie. Elle a été de tous les combats et n’a pas hésité à mouiller sa chemise en montant en première ligne pour dénoncer la dérive monarchiste du président sarkozy.
Voici ce qu’elle disait le 8 Juillet 2008 :


Aujourd’hui la multiplicité des affaires concernant directement le pouvoir donnait un angle d’attaque tout trouvé pour Ségolène Royal. Sans s’attaquer nommément aux personnes elle aurait pu dire plus directement qu’elle dénonçait le tourisme sexuel et la pédophilie et donc qu’en tant que présidente elle n’aurait pas nommé Mitterrand ministre. Elle l’a fait. Mais avec moult circonvolutions de langage qui ont fait que son message s’est noyé dans la mièvrerie. A-t-elle lancé le pavé dans la mare ? A-t-elle porté le fer au cœur du sujet ? Non.

Sa position sur l’Afghanistan a été aussi une grande surprise pour moi. Défendre une solution militaire de l’Otan et au côté des USA d’Obama, sans conditions préalables et avec le seul souci de faire gagner le "monde libre" m’a franchement déçu. Où est la défenseure de la puissance européenne ? Son refus de soumission à l’Otan ? Sa volonté d’explorer d’autres voies que la militaire ? Balayées.

Enfin sur le parti socialiste elle n’a pas été assez offensive. Elle aurait pu rappeler plus franchement qu’elle avait été toujours fidèle au parti lorsqu’on avait fait appel à elle, mais que de son côté le parti n’avait pas hésité à tricher contre elle pour lui faire barrage.

Bref Ségolène Royal a fait du "softisme". Comme si elle ne voulait plus faire de vagues en sarkozie et être la cible numéro1 des attaques. Pourtant c’était sa force et c’est ce qui faisait d’elle l’opposante numéro1 à la dérive monarchique de la république. Elle incarnait l’ordre juste républicain. Or là après son interview, et avec du recul, je suis resté sur ma faim. Elle a perdu le leadership de gauche en voulant se repositionner de façon trop accommodante envers l’ordre mondial. C’est mon avis et c’est une grave erreur je pense. Même si cela fait plus "présidentiable" car l’avenir ne doit pas être à poursuivre cet ordre mondial déséquilibré. La république n’est pas soluble dans l’atlantisme anglo-saxon.


Moyenne des avis sur cet article :  2.87/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • fladou 14 octobre 2009 17:01

    l’erreur de SEGOLENE ROYAl s’est de prendre comme mentor BHL pensanant que ce dernier lui servirait de rempart contre les foudres du microcosme . Or ce dernier est une grande gueule qui prend position sur tous les sujets à tort et travers . segolène se voit ainsi condamné à se taire ou à aller dans le sens de mentor ...perdu le lien « direct » avec les français . le réseau de copinage se construit sur 30 ans ( EX : Sarkozy ou DSK qui le seul à gauche bénificie de l’onction du « microcosme »...même les moins avisés en politique s’empressent de clamer les mérites ou les compétences de DSK parce que ça fait chic .. ;autant que taper sur Segolène ROYAL qui n’a plus de preuve à faire en terme d’efficacité dans toutes les actions qu’elle a pu mener


    • Le citoyen engagé asse42 14 octobre 2009 19:12

      Je partage ce commentaire. En se rapprochant de BHL elle s’éloigne du peuple. Il est vrai qu’elle a aussi besoin d’un appui dans le microcosme mais autant BHL peut être bon dans le commentaire politique d’Obama autant il peut être gênant par ses prises de position trop radicales. Moi je suis pour une ordre juste et éthique. Et donc je tape sur Mitterrand ou Sarkozy parce qu’il ne respecte pas les valeurs républicaines.


    • Brutus 14 octobre 2009 18:15

      Ségo ne fait plus recette dans le buzz.
      Maintenant c est Jean Sarkozy et F Mittérand. ;non pas l ancien président..son neveu..un homosexuel de gauche qui fait du tourisme sexuel ..tant qu il était à gauche il avait l amnistie..mais voila.il a osé aller au gouvernement...ca c est un crime pour la gauche...
      Les prostituées Françaises ne se font plus payer..elles travaillent gratuitement...pour ne pas compromettre les éléphants...qui voudraient rejoindre le gouvernement..
      Pigalle, ca n existe pas..le bois ? y a que des sangliers..bref...
      Je conseille à Ségo de chanter pour retrouver de la voix....
      Choriste de Johnny par exemple...


      • Brutus 14 octobre 2009 18:39

        Je viens sur AV parce que il y a des gens que j apprécie.
        C est pour voir leurs commentaires,honnêtes,neutres,plein d humour..
        Par exemple Armand Fredéric, le capitaine, Calmos , Cosmic, Tonton.etc ;.les autres leurs articles ou commentaires volent juste au dessus des sandales de belle maman..c est déjà haut..genre pyralene et autre abdelkader..
        Sinon comme média citoyen, AV est le plus sectaire.aucun article intéressant..Du tss éléphantesque
        Bref , on s ennuie.Morice ne sait plus quoi écrire ;en tous cas comme somnifère , il fait l affaire..
        N y aurait t il pas moyen de remettre les fourmis ?. je m endormais moins vite à les compter.
        bon je retourne sur fluctuat, c est plus marrant.


        • Daniel Roux Daniel Roux 14 octobre 2009 20:09

          La force de Royal en 2007, était son image de femme politique indépendante et courageuse. Elle voulait incarner la France et apparaître au-dessus des partis. Dommage qu’elle n’est pas tenue la distance mais ces 5 ans là, sont longs pour tout le monde.

          Je ne suis pas devin et par conséquent, je ne peux dire comment elle aurait gouverné. Ce qui est certain, c’est qu’elle n’aurait pas fait pire que Sarko en matière de destruction du modèle socio-économique français.

          Il est probable qu’elle aurait tenté dans une première phase de moraliser la vie politique. Aurait-elle levé le secret défense sur les rétro commissions des ventes d’armes et fait juger les bénéficiaires ? Aurait elle prise des mesures pour lutter contre la corruption des élus ? Je la crois capable de le tenter mais aussi d’y renoncer si certains de ses amis sont concernés.

          Dans une seconde phase, le piège de la crise financière américaine l’aurait mise devant un choix redoutable : sauver les banques en finançant leurs pertes, les nationaliser ou les laisser seules assumer leurs erreurs ? Je ne suis pas sure de sa fermeté sur ce point.

          Aujourd’hui, elle se banalise au milieu de ses hommes et femmes politiques qui confondent le service de la France et leur vie personnelle. Le favoritisme dont elle a fait preuve envers son compagnon est la marque d’une faiblesse incompatible avec le vrai pouvoir. Le népotisme est si facile et si tentant lorsque les courtisans vous entourent. Quelqu’un qui n’est pas capable de séparer sa vie publique de sa vie privée, n’est pas apte à assumer de hautes responsabilités. C’est une question de caractère.

          Sa proximité avec un type aussi creux et pédant que bhl renforce cette image de faiblesse. Cet homme et les idéaux nauséabonds qu’il défend sont à fuir comme la peste. Seule l’immaturité émotionnelle et le besoin de reconnaissance peut vous faire tomber sous l’influence de ce faux intellectuel mais vrai vendeur de bobards et charlatan médiatique.

          Son temps est passé. Attention à dsk en embuscade qui risque de surgir comme un sauveur et emporter le morceau tel Casanova culbutant une naïve jouvencelle par surprise.

          Pour conclure, il est temps de se retourner vers des personnalités moins charismatique mais qui tiennent la route sur le long terme en ce qui concerne leurs engagements politiques. Des personnalités qui ont accordés leur mode de vie avec les idées qu’ils défendent et qui n’ont pas abandonnés le peuple aux riches actionnaires, dissimulés derrière le pouvoir actuel.


          • Woland Woland 15 octobre 2009 03:45

            En 2006-2007, elle s’était positionnée très (trop) tôt comme présidentiable. Elle a connu un pic de popularité, puis l’enthousiasme est retombé dans les semaines qui ont précédé l’élection présidentielle. La fascination avait fait place à la saturation. La faute en partie aux primaires, qui obligent à se dévoiler trop tôt et permettent aux candidats des autres partis de préparer la contre-attaque. Bayrou avait bénéficié d’un meilleur timing. Pour l’heure, Ségolène ne cherche pas trop à se profiler, elle préfère rester en retrait. On n’est qu’à mi-quinquennat et elle n’a certainement pas perdu toute ambition...


            • joelim joelim 15 octobre 2009 13:25

              La faute en partie aux primaires, qui obligent à se dévoiler trop tôt

              Pour moi ce sont ses concurrents défaits (et leurs supporters) qui l’ont bousillée. Fabius par ex., je suis persuadé qu’il a oeuvré sciemment pour l’élection de Sarkozy quand la primaire fût close. Un « sous-main » n’aurait pas fait mieux !


            • joelim joelim 15 octobre 2009 13:25

              « sous-marin »


            • Giscardo 15 octobre 2009 07:01

              Pour Ségolène, son naufrage est inscrit dans 2 photos. Celel de l’avater de ASSE42 et celle de l’article.

              La Ségo rayonnante de l’avatar a laissé la place à la Ségo usée et fanée telle qu’elle apparait sur la photo de l’article.

              Les français ne l’aime plus et surtout s’en foute, et la chirurgie esthétique ne peut rien contre son naufrage.

              Il y a quelques mois un article la concernant sur Agoravox aurait déclenché une véritable ’hystérie". Maintenant, peu de votes et peu de commentaires. Le calme plat.

              La femme debout s’est couchée.


              • Alain-Goethe 15 octobre 2009 10:20

                En Poitou Charentes, il y a des actions..
                Elle (et d’autres) se sont activées à propos du risque qu’HEULIEZ dépose le bilan..


                • joelim joelim 15 octobre 2009 13:31

                  Longtemps supporter de Ségolène (sans être à DA), surtout en face des commentaires en dessous de la ceinture (initiés par des membres du PS d’alors, Mélenchon en tête), je ne comprends plus son comportement et j’irais jusqu’à dire qu’elle est « out ». Un peu comme Bayrou pour ceux qui le supportaient ici...

                  Effet BHL ? Peut-être. C’est vrai qu’il est empoisonnant... Mais, jusqu’à plus ample informé, Ségo est pour moi devenue une vieille fille sage qui, à l’instar des principales autres personnalités politiques françaises, a fait coucouche-panier devant les affaires d’Etat de la sarkozye.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès