Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ségolène Royal persiste et signe

Ségolène Royal persiste et signe

Ségolène Royal a de la suite dans les idées. En affirmant que la sécurité n’est pas "à droite", elle reprend un discours de fermeté et de rigueur qui avait fait le fond, pour certains surprenant, de sa campagne présidentielle (Le Parisien, nouvelobs.com, JDD, Marianne 2). A l’époque j’avais été frappé par sa volonté non seulement de ne rien céder sur ce plan à Nicolas Sarkozy mais d’entraîner la gauche vers des horizons répressifs totalement inconnus pour elle. Clairement elle avait mis au rancart l’angélisme.

Aujourd’hui, la socialiste qu’elle est ne se contente pas, comme la plupart de ses amis du parti, de dénoncer par exemple "la politique gesticulatoire" de Nicolas Sarkozy s’il faut en croire Laurent Fabius (Le Monde).

Quand elle affirme que la sécurité n’est pas "à droite", paradoxalement elle manifeste à quel point la gauche a été obligée depuis 2007 de venir sur le terrain de l’adversaire. Elle confirme une priorité que la réalité n’a cessé d’imposer et qui se trouve au coeur, depuis toujours, des pratiques gouvernementales de droite.

Mais elle fait plus en tentant idéologiquement de récupérer un bien, une exigence dont elle soutient qu’ils relèvent plus du socialisme que du camp opposé.

A ce titre elle montre comme les débats d’antan sont vraiment devenus obsolètes. Je me souviens d’une époque où c’était la droite qui protestait contre, selon elle, l’appropriation abusive par la gauche d’un capital universel et indivis comme notamment la générosité sociale,voire la culture. Giscard d’Estaing, dans une apostrophe célèbre, avait déclaré que la gauche n’avait pas "le monopole du coeur".

Le combat a changé d’âme et la crise est passée par là. On ne songe plus, dans ces domaines, à s’empoigner théoriquement mais à répondre, pour le Pouvoir, aux défis lourds du présent et, pour ses opposants, à démontrer leur crédibilité pour demain.

L’insécurité d’autant plus vivement ressentie qu’elle est une fille naturelle de la crise occupe tout l’espace et à l’évidence cette prédominance sociale demeurera. En 2012 on parlera beaucoup d’elle.

Ségolène Royal, en persistant et signant, anticipe.


Moyenne des avis sur cet article :  3.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • A. Nonyme A. Nonyme 31 août 2010 10:00

    Bonjour,

    pas facile pour le PS d’être forcé de venir sur un terrain qu’il déteste. Et c’est assez amusant à observer d’ailleurs. Une nouvelle fois, S. Royale fait preuve d’opportunisme mais reconnaissons lui le courage d’avoir brisé un tabou.


    • LE CHAT LE CHAT 31 août 2010 10:07

      oui , c’est trop facile d’innocenter la crapule en mettant sur le compte de la société ses errements , alors qu’il s’agit d’un choix individuel le fait d’être un délinquant !
      merci à Ségolène , ça aurait été une bonne idée que des boot camps pour dresser un peu ces fameux « jeunes » ,Allain Julles nous aurait fait un beau reportage là dessus .....


      • joelim joelim 31 août 2010 20:08

        L’idée n’est pas de dresser mais d’intégrer, d’apprendre à travailler en collectivité pour des buts atteignables. 


      • Katinka 31 août 2010 10:10

        Anonyme

        Les socialistes n’aiment pas parler sécurité :

        Les CRS, c’est qui :
        Les CRS ont été créées par Adrien Tixier en 1945, ministre socialiste.

        Royal va jouer sa carte au centre et elle n’est pas d’un caractère tendre lorsque c’est nécessaire. Fermeté et compréhension.

        Pas fille de militaire pour rien. Ce n’est pas une socialiste BOBO, ni la fille de l’homme de Jarnac.


        • brieli67 31 août 2010 12:23

          Ravaillac de ta Dordogne

          parle nous du SAC ou des chemises vertes

          au moins tu serviras à quelques choses !


        • ffi ffi 31 août 2010 18:04

          Pour info,
          il me semble que les CRS (compagnie Républicaine de sécurité), est directement issue de la résistance intérieure communiste.

          En effet, à la fin de la guerre, deux armées avaient libéré la France : Celle de la France libre (De Gaulle), et les réseaux de résistance intérieurs.

          Afin d’éviter une guerre civile entre les deux factions, le choix, par le gouvernement d’union national, a été d’intégrer la résistance intérieure dans un nouveau dispositif de sécurité : la CRS.


        • Yvance77 31 août 2010 10:30

          Bonjour,

          Je vous cite : « L’insécurité d’autant plus vivement ressentie qu’elle est une fille naturelle de la crise »

          Tout est dit dans cette sentence, et c’est on ne peut plus exact !

          De la misère naissent la violence et les incivilités. A ce niveau ce ne sont que des conséquences.

          Les causes sont archi-connues. Gloutonnerie financière de quelques nécessiteux, hausse des prix inexplicable (depuis l’euro surtout) paupériation de la société, marginalisation de diveres classe sociale ... etc

          Ce n’est pas à la violence qu’il faut s’attaquer ... c’est aux misères engendrées par le chômage, et le manque de partage.

          Et en cela la Sego a tort, comme tous ceux qui soutiennent cette ligne.

          A peluche


          • ffi ffi 31 août 2010 18:11

            Désolé, mais personnellement, je suis pauvre et ce n’est pas pour autant que je vais faire des crasses à mes voisins. Je suis certes pauvre, mais éduqué. Je sais distinguer la vertu du vice.

            La vertu n’est pas proportionnelle au compte en banque.

            Voire, parfois, le compte en banque des vicieux et des tricheurs augmente plus que celui des gens honnêtes et vertueux.

            Il ne faut donc pas confondre misère pécuniaire et misère morale.


          • Gabriel Gabriel 31 août 2010 10:35

            C’est marrant ca, à chaque fois que Madame Royale fait des propositions, souvent reprises à terme par ceux du parti socialiste qu’ils ont sauvagement critiqué, on voit arriver une meute de chiens hurleurs comme quoi Madame Royale est une arriviste ou une idiote et que si elle avait été élu la France serait devenue un pays du tiers monde ou tout un tas de conneries du même acabit. A entendre ces gens là, heureusement que le nabot est là sinon ce serait pire. Mais comment cela pourrait être pire ? Mme Royale tout comme Madame Joly vont en prendre de plus en plus plein la gueule par des biens pensants sur de leur vérité à l’approche de l’échéance, attitude minable ! On juge les gens sur leur bilan. Ne nous étonnons plus d’avoir les dirigeants que nous méritons.


            • Katinka 31 août 2010 10:45

              Gabriel

              Royal et Joly sont des femmes au « soit disant pays » , la France qui n’arrête pas de brailler : « Vive le féminisme ».

              Ces deux femmes vont en prendre des coups avec les matchos. J’allais oublier aussi , les matchottes !


              • brieli67 31 août 2010 12:14

                le clerc macho insatiable de Clair Instant

                va repose toi chez le Frère Jean

                au Skite Sainte-Foy


              • Katinka 31 août 2010 14:10

                Très bonne idée
                Cela m’évitera de fréquenter une tapette en toc ,honoris causa.


              • Voltaire Voltaire 31 août 2010 11:07

                L’auteur nous a habitué à plus de profondeur dans ses articles. Là, franchement c’est assez léger... Pourquoi ne pas analyser ses propositions d’un point de vue juridique ? Cela aurait plus d’intérêt pour le lecteur... merci donc, par avance smiley


                • sisyphe sisyphe 31 août 2010 11:13

                   Elle confirme une priorité que la réalité n’a cessé d’imposer et qui se trouve au coeur, depuis toujours, des pratiques gouvernementales de droite.


                  C’est à dire ? 
                  De quoi parlez vous ? 
                  De la sécurité ? C’est loupé ; puisque la droite n’a jamais fait que dans la répression, occultant entièrement la prévention (suppression de la police de proximité, des différents relais sociaux), comme de la réinsertion (les prisons constituant par leur surpeuplement, l’absence de psychologues, la véritable école de la délinquance et du crime). 

                  Quand on ne s’occupe que de répression, on ne fait que sanctionner les effets, sans jamais s’attaquer aux causes, ce qui mène à la situation actuelle où, la droite détenant toutes les clefs du pouvoir depuis maintenant 8 ans, la délinquance n’a fait qu’augmenter.

                  La droite ne songe pas à s’attaquer aux causes............ et pour cause ; elle est celle qui avalise le système qui les produit, engendrant l’aggravation des inégalités, les discriminations, le chômage, la pauvreté... 

                  En revanche, si vous voulez parler du « sentiment d’insécurité », là, c’est gagné : c’est sur ce ressort que joue, depuis toujours, la droite, cultivant la peur, désignant des boucs émissaires, réduisant la sécurité à la répression ; le plus souvent inefficace...

                  La sécurité, c’est, d’abord et avant tout, l’assurance, pour chaque citoyen, d’un travail, de revenus suffisants pour une vie décente, d’une éducation, d’un LIEN SOCIAL (que la droite n’a de cesse de déliter), qui empêche les individus d’être livrés à eux-mêmes, ou à se regrouper en « bandes »...
                  C’est, ensuite, la prévention ; par les différents relais sociaux connaissant ceux qui sont en difficulté, et susceptibles de plonger dans la délinquance, pour faire un travail psychologique et social auprès d’eux. 
                  C’est ensuite la répression, à condition que celle-ci soit appliquée avec JUSTICE et équité, pour toutes les formes de délinquance ; tant sociale, que financière. Quel impact, en effet, d’une justice à plusieurs vitesses, qui semble s’acharner sur les petits délinquants, quand les grands délinquants de la finance peuvent agir impunément, en dehors des lois ? 

                  C’est, enfin, la réinsertion de ceux qui ont effectué leur peine ; et, pour cela, encore faut-il un soutien pendant l’application de cette peine, puis un suivi efficient, des conditions (travail, entre autres) qui permettent à l’individu de renouer un lien social. 

                  Avec la droite, on n’a jamais été dans ce « compte » là ; d’où, malgré ses gesticulations, effets d’annonce, et rodomontades, son échec permanent vis à vis de l’insécurité. 

                  La crise ? Oui, certes, et pas qu’un peu ; avec son cortège de paupérisation, de laissés pour compte, de chômeurs ; mais il faut quand même rappeler que cette crise n’est pas surgie ex nihilo ; qu’elle est le fait des voyous de la spéculation, des actifs pourris, des jeux bancaires ; et que ces voyous n’en ont non seulement pas été sanctionnés, mais bien au contraire renfloués par les états, pour pouvoir continuer leur système de dépeçage et de privatisation du monde, au détriment croissant de la majorité des citoyens. 
                  Cette crise n’est que l’effet systémique d’un système global d’aggravation des inégalités directement engendré par l’ultralibéralisme que défend, promeut, et impose la droite. 

                  La droite est, de très loin, au delà de ses effets d’annonce, la principale responsable de la situation qui engendre la délinquance, la violence, l’insécurité ; et, de plus, elle s’en nourrit, pour justifier le système qu’elle défend ; c’est le syndrome du pompier pyromane dans tout son cynisme... 

                  • Bulgroz 31 août 2010 13:12
                    En matière de sécurité, Royal donne l’exemple : elle occupe une villa dans un domaine privé fermé à triple tour au public avec des rues publiques fermées par de grandes grilles.

                    Consulter les offres de villa dans ce domaine (Sainte Basile à Mougins)

                    http://immo.trovit.fr/domaine-saint-basile

                    Pas une villa à moins de 1 500 000 Euros !!

                    et pourtant, la villa de Ségo/hollande est valorisée à 350000 Euros, soit le montant des 3 parts constituant la SCI (Ségo, Hollande et la maman de Hollande).

                    Une SCI, c’est plus prudent en matière d’ISF !!!


                    • ADNdidiot 31 août 2010 14:22

                      Vu les moisses que tu récoltes alors qu’il ne sagit que d’une simple précision sur l’état de pourritude et du foutage de gueule qui règne aussi bien de l’autre côté, il vaut mieux ne pas l’ouvrir à contre courant sur le fuhrer Royal.


                    • ADNdidiot 31 août 2010 14:46

                      Affaires financières : Emmanuelli & Woerth

                      Magouilles immobilières : Royal/Hollande & Leotard

                      Abus de pouvoir (entre autres évidement) : Tonton & Nico

                      Trafics : Pasqua & Mitterand Fils

                      Scandale sanitaire : Fabius & Bachelot 

                      Etc.. Etc...
                      = Match nul


                    • ADNdidiot 31 août 2010 14:50

                      Bon la différence c’est que la Ségo elle est bonne... surtout si en plus on est SM et qu’on cherche sa maîtresse ça peu le faire grave avec le fouet et le bustier en latex ... ok je sors.


                    • Internaute Internaute 31 août 2010 14:02

                      Article creux qui ne dit rien, ne propose rien et reste éloigné de toutes les questions qui gênent.

                      La dégradation de la sécurité vient d’une part de la dégradations des moeurs, elle-même promue par les socialistes sans jamais faillir, dans leur cinéma, dans leur télévision, dans leurs reportages, dans leur publicité, dans leurs romans, y compris par Ségolène Royale. Ce n’est pas parcequ’elle a osé prononcer une fois le mot interdit « sécurité » que cela change quoi que ce soit à sa politique. Les structures ministérielles et rectorales de l’Education nationale, pourries de socialistes et de 68ards attardés, ont réduit volontairement le professeur à un rôle de simple pion sans aucune autorité, enseignant une culture qu’il est de bon ton de vomir par tous les orifices officiels à longueur d’année. Quand un prof donne une claque il n’est jamais soutenu par Ségolène Royale ni par personne d’ailleurs. Quand il est poignardé on déplore le fait sans jamais prendre la moindre mesure coercitive contre les coupables.
                      Le baratin de Royal est du pipeau de bobo, elle qui souhaite être la présidente d’une France métissée. Le message envoyé à la nouvelle génération les pousse à ne jamais respecter l’autorité ni les valeurs majoritaires.

                      Les arabes brûlent 50 autos à Grenoble. Un seul inculpé, le préfet de l’Isère. Il ne sert à rien ensuite de tenir un discours autour du thème de la « sécurité ».

                      Le deuxième point, jamais traité par l’UMPS est celui de l’immigration, principal facteur d’insécurité dans ce pays. En remplissant la société d’une sous-population amenant avec elle sa sous-culture, ses lois et sa violence, la République perd pied plus surement qu’un piéton ne sachant pas nager à la marée montante. Bilger est bien placé pour savoir que là encore c’est la tolérance zéro pour les autochtones et la mansuétude complète pour les nouveaux arrivants.

                      Il y en a au moins un qui sait de quoi il parle et qui ne s’embarasse pas de mots savants pour nous poser le problème sur la table. C’est le Colonel Kaddafi.

                      http://fr.rian.ru/world/20100831/187330326.html


                      • Katinka 31 août 2010 15:27

                        Internaute

                        Kaddafi, on le prend pour un con . Il l’est pas.

                        Bien renvoyé pour Sarkosy.

                        Bien fait pour notre gueule. On a appauvri l ’Afrique au lieu de l’aider à se développer .


                        • Yohan Yohan 31 août 2010 16:26

                          La présidentielle se jouera sur ce terrain, d’autant qu’on n’en a pas fini avec les faits divers de délinquance et de violence sur fond de règlements de comptes entre bandes et dealers qui ne peuvent qu’augmenter.
                          Commençons par fermer les vannes des flux migratoires, puisque nous ne savons pas quoi faire des pauvres de ce monde, à part les parquer dans les banlieues et les calmer à coup de chèques sociaux prélevés sur notre économie chancelante. On ne pourra alors d’autant mieux s’occuper des ouailles à problème que l’on aura mis des rustines au tonneau percé.
                          En ce sens, je veux bien des camps militaires de Ségo pour les jeunes à problème, mais avec le laxisme du PS en matière d’immigration, la note risque d’être salée. 


                          • Clojea CLOJEA 31 août 2010 17:32

                            La droite aidée par les médias ont tendance à rendre l’environnement beaucoup plus dangereux qu’il ne l’est réellement. La répression n’a jamais été la solution, alors que les éducateurs de terrains le sont. La gauche fera-t-elle mieux ? J’en doute, car depuis 30 ans, la France a été gouvernée par la droite et la gauche, et force est de constater que le problème n’est pas réglé loin s’en faut. Ceci dit, je pense sincèrement que l’environnement est rendu beaucoup plus dangereux qu’il ne l’est réellement. Je me répète mais c’est la réalité. C’est une politique voulue pour justifier une emprise sur la population.
                            Quand à Ségolène, elle ne m’a pas éblouie par sa politique, mais plutôt déçue par au moins deux bourdes de taille :
                            - La première en Chine, car elle était vêtue de blanc, et le blanc est la couleur de deuil pour les chinois. Faute de diplomatie internationale de taille
                            - La seconde sur le mur entre Israel et la Palestine, car elle a déclaré à l’époque que ce n’était pas le mur le problème mais sa localisation.
                            Ca laisse rêveur si un jour elle est Présidente ou alors il faut sérieusement qu’elle progresse.


                            • Bulgroz 31 août 2010 17:43

                              En matière d’insécurité, Mme Royal a le nez fin.

                              Vous souvenez vous ?

                              Le 8 Juillet 2008, au JT de France2, Ségolène Royal déclarait  :"J’observe que la semaine dernière, le lendemain où j’ai dit qu’il fallait mettre fin à la mainmise du clan Sarkozy sur la France, mon domicile a été mis à sac (...) Je fais un rapport entre les deux. Je considère qu’aujourd’hui il y a une mainmise du pouvoir sur les médias (...)", a affirmé l’ex-candidate PS à l’élection présidentielle.

                              Comme on lui demandait s’il s’agissait d’"une forme d’accusation formulée contre le pouvoir en place", la présidente de la région Poitou-Charentes a répondu : "C’est une drôle de coïncidence. Et c’est la seconde fois (que cet appartement est fouillé, ndlr), la première a eu lieu pendant la campagne présidentielle (...)".

                              Mme Royal a contesté le terme de « cambriolage » de son appartement parisien le 27 juin, parlant à deux reprises de "mise à sac".
                              http://www.lexpress.fr/actualite/politique/apres-le-cambriolage-de-son-appartement-segolene-royal-accuse_526073.html

                              http://www.francesoir.fr/divers/polemique-francois-fillon-repond-segolene-royal


                              Mais ce qu’on sait moins, c’est que le cambrioleur (en fait la cambrioleuse) a été arrêtée par les policiers Suisses sur une autoroute Helvétique.
                              L’ADN est formel, il s’agit bien du cambrioleur de l’appartement de Royal/Hollande.

                              Contrairement à ce que clamait Mme Royal, le cambrioleur n’était pas Nicolas Sarkozy, mais un Tsigane qui tentait de s’enfuir et de rejoindre sa Serbie natale via la Suisse.

                              http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5irZFNq9EMYr1g8LHcEm9z6GR QWvw

                              Pensez vous que MMe Royal se soit excusée pour les diffamations proférées au JT à 20 heures devant des millions de témoins ?

                              Croyez vous que Mme Royal ait publiquement félicité les policiers pour le travail accompli ?


                              • tvargentine.com lerma 31 août 2010 19:56

                                La sécurité n’est pas une valeur de droite ou de gauche mais une obligation première d’un Etat de droit de garantir de pouvoir vivre librement dans la sécurité

                                Le problème de la gauche c’est qu’elle est devenue bourgeoise et en s’éloignant de sa classe sociale,s’est appuyé sur une autre ,la classe sociales des bobos et les idées de changements ont disparu.

                                Seul le marketing compte et la compassion du catholicisme sociale à la place d’idées politiques de transformation de la société

                                Nous pouvons donc dire,que le socialisme n’est plus représenté en France,(je ne parle pas des partis extrémistes qui ne sont pas républicains mais pour les totalitarismes)

                                Cette application de la culture de la compassion sociale a produit du laxisme envers des voyous en oubliant les victimes et ce laxisme à produit avril 2002

                                Nous n’avons avoir de compassion pour des voyous encore moins pour des professionnels de la mendicité de communauté étrangère qui viennent piller notre système sociale,nous pourrir la vie,et dans le même temps,voir notre environnement se dégrader

                                La sécurité doit être un vrai débat de fond à GAUCHE au même titre qu’elle avait accepté le NUCLÉAIRE

                                http://www.tvargentine.com/economie.html
                                 


                                • antonio 1er septembre 2010 08:41

                                  Ségolène Royal anime un courant au PS : « Désir d’avenir ».
                                  Elle n’a qu’un désir : devenir Présidente de la République.
                                  Elle ne se voit qu’un avenir : Présidente de la République.

                                  Arriviste sans scrupule comme Sarkozy, elle est prête à faire feu de tout bois pour atteindre son but.
                                  Pour elle, seule son « obsession » présidentielle a de l’importance ; tout ce qu’elle raconte d’autre n’est que du pipeau !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès