Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ségolène Sinon Rien contre Tout Sauf Royal : ils sont devenus fous (...)

Ségolène Sinon Rien contre Tout Sauf Royal : ils sont devenus fous !

enterrement d'égos au Parti Socialiste

« Manuel Valls, lieutenant de Ségolène Royal, a annoncé dimanche sur Canal + qu’une plainte serait déposée pour "faux en écriture" contre un décompte de voix de militants socialistes à Lille, bastion de Martine Aubry, arrivée en tête du second tour du vote PS vendredi. » - AFP

« Le premier secrétaire de la fédération PS du Nord, Gilles Pargneaux, proche de Martine Aubry, a annoncé qu’il porterait plainte pour diffamation contre Manuel Valls, après son annonce d’une plainte pour faux en écriture à propos d’un décompte de voix d’une section PS à Lille. » - AFP

Voilà où nous en sommes ! Deux extraits d’une même dépêche AFP qui illustrent tout le délire qui s’empare actuellement de quelques dirigeants socialistes - et je fais là bien attention à ne pas dire les dirigeants socialistes, tant il me semble crucial de ne pas sombrer dans un tous pourris qui serait tout aussi délirant...

Il y a d’abord le fait que Martine Aubry serait arrivée en tête, ce qui à ce stade n’est qu’une hypothèse, hypothèse non avérée et qui le restera tant que le Conseil National du Parti Socialiste n’aura pas statué sur les résultats définitifs, lesquels devraient être annoncés par François Hollande dans les 36 prochaines heures.

Tout a commencé là, dans cette bataille d’intoxication de l’opinion où l’on a d’abord vu les partisans de Ségolène Royal annoncer très prématurément, à peine le scrutin était-il clos, la victoire de leur championne, avançant un résultat de 52% contre 48% (et sur 135 000 voix exprimées, cela représenterait plus de 5000 voix d’avance !). Aussitôt, les partisans de Martine Aubry ont contesté ces chiffres, affirmant que les résultats restaient pour eux très serrés, très proche du 50/50.

Force est de constater que ces derniers avaient raison et que, toutes irrégularités prises en compte, l’écart entre les deux candidates, qu’il soit dans un sens ou dans l’autre, est d’avantage de l’ordre de quelques centaines, voire même de quelques dizaines de voix, que des quelques milliers de voix dont les ségolénistes s’étaient targués. Cette réalité d’un 50/50 était alors une raison supplémentaire pour que Martine Aubry ne s’en aille pas à son tour revendiquer une victoire qui ne lui est pour l’heure en rien acquise.

Il se serait agi plutôt, pour les uns comme pour les autres, pour le moins de se taire et d’attendre les résultats, que d’aller se répandre dans les médias, aussi bien en personne que par lieutenants interposés, afin de poursuivre la grande opération d’intox au travers de laquelle il s’agit surtout de faire peser toutes les suspicions sur l’autre camp. Et s’ils ne savaient pas se taire, du moins pouvaient-ils simplement reconnaître que le seul résultat tangible du scrutin est qu’il place les deux candidates à égalité.

Et ce constat pouvait même - mais ce serait là sans doute un peu trop demander - amener les uns et les autres à se remettre en question. Car pour l’une comme pour l’autre, 50% des voix exprimées - un peu plus pour l’une et un peu moins pour l’autre, qu’importe en réalité - avec 40% d’abstention est d’abord le constat d’un rejet majoritaire de l’une et de l’autre. Sans aucun doute le constat que ni l’une ni l’autre n’est à même d’incarner l’unité des socialistes et cette volonté sur laquelle tout le monde s’accorde d’un renouvellement des responsables.

Je reste d’ailleurs pour ma part persuadé que si Ségolène Royal avait daigné s’effacer en faveur de Vincent Peillon à la suite du vote sur les motions, la synthèse aurait été trouvé et aujourd’hui Vincent Peillon serait le premier secrétaire d’un PS largement rassemblé. Ne le faisant pas, il fallait d’évidence comprendre que pour Ségolène Royal il s’agissait de mettre en place ce credo qui est toute sa motivation : Rien Sauf Elle-même.

Martine Aubry eut alors la même opportunité, s’effacer au profit de Benoit Hamon. Là encore une synthèse majoritaire devenait possible et là encore, assez probablement, Benoit Hamon aurait été porté par les militants à la tête du Parti Socialiste. Mais pour Martine Aubry, visiblement, il s’agissait avant toute autre considération de tuer politiquement Ségolène Royal.

Quoi qu’il en soit, au final, la stratégie de l’une et de l’autre aura échoué : les militants socialistes - et ce n’est pas tellement surprenant - ne sont pas davantage guidés par un Ségolène Sinon Rien que par un Tout Sauf Royal.

Mais cela ne pouvait satisfaire aucun des deux camps. Le jeu de massacre ne s’arrête donc pas et plutôt que de convenir à minima d’un constat d’égalité, chacune préfère l’emporter sur l’autre, à n’importe quel prix et en portant tous les coups jusqu’aux plus irresponsables. On compte une dizaine de voix oubliée ici, quelques autres rajoutées par là - comme si cela pouvait changer quelque chose à la réalité - ; on crie à la fraude - comme si les uns étaient parfaitement blancs et les autres d’une noirceur totale - ; on demande de re-voter - comme si prolonger encore ce cirque était une bonne idée, comme si le résultat pouvait n’être pas une nouvelle égalité - ; on en appelle aux militants, on leur demande de manifester devant le siège du Parti Socialiste - comme s’ils ne venaient pas de s’exprimer, comme si les uns valaient mieux que les autres, comme s’il fallait en sus déclencher une bataille de rue entre les uns et les autres - ; ... et voilà donc maintenant qu’on menace de porter tout cela en justice - comme si on avait le temps d’attendre une décision de justice, comme si une telle décision allait permettre de rassembler les socialistes, comme si on ignorait que l’immense majorité des militants n’attend que cela, qu’on se rassemble et qu’on se mette au boulot : rénover le parti, élaborer un projet, s’opposer à Sarkozy.

STOP ! ... et puis donc faire baisser la température, comme nous y invite Nicolas J.

Martine Aubry, Ségolène Royal, le résultat du vote des militants est que vous êtes à égalité. La conséquence est que ni l’une ni l’autre ne saurait être tout à fait légitime. L’exigence qui en découle est que dans l’intérêt supérieur du Parti Socialiste, c’est-à-dire de ce combat qui nous est commun, est que vous vous mettiez l’une et l’autre au travail. Et si vous faites le constat que cela vous serait impossible de travailler en toute intelligence - ce qui est en effet plus que probable - que l’une et l’autre se désistent en faveur d’un doublon qui saura faire le boulot.

Compte tenu du déroulement de ce congrès, il me semblerait à moi raisonnable que Ségolène Royal consente cette fois à s’effacer derrière Vincent Peillon et que Martine Aubry en face de même au profit de Benoit Hamon. Benoit Hamon, Vincent Peillon : voilà un tandem qui donnerait au Parti Socialiste une autre image de lui-même, et qui lui ressemblerait sans doute davantage. Un bon début pour une rénovation, non ?

Mais en effet, on se moque bien de ce qui me semble. On se moque cependant beaucoup moins que ni l’une ni l’autre n’assume un résultat ni ne prenne ses responsabilités...

(je l’ai déjà dit, mais si l’on pouvait au moins commencer par faire taire Manuel Valls et Julien Dray...)

Crédit dessin : © SaT sur La République des Fourmis - Reproduction interdite sans autorisation de l’auteur

Source : Ils sont devenus fous


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Gilles Gilles 24 novembre 2008 10:22

    bah, les idées comptent peu au PS ou ailleurs La politique moderne s’est d’abord rêver en une personnalité "moderne" (différente, sexy ...) C’est aussi être in et pas ringard, innover et pas assomer les gens avec des discours politiques, faire de beaux spectacles au lieu de débats et discours chiants, offrir des adhésions low cost et sans engagements, Bref, la politique est devenue un PRODUIT de consommation ludique qui suit exactement les mêmes règles que le commerce de masse, pour la masse.

    SI Royale s’efface elle donne un signe de faiblesse et risque de disparaître. Elle ne sera même pas au politburo du parti ni députée... Première secrétaire, elle aura une tribune permanente dans les médias et ses chances en 2012 en sont accrues. En plus, quelle confiance peut-elle avoir en V Peillon ? Elu ne risque t-il pas de rouler pour lui ou retourner sa veste ? Etre manipulé par la vieille garde ?

    Donc plutôt le chao que la stabilité sans moi. Voilà la seule devise décente en politique acteulle

    Regardez, Sarko a assassiné dans le dos ses mentors, ceux qui l’on fait grimper. Et il a réussi ensuite à faire l’unité. Il est tant que Royale dégomme ses ex camarade, les réduisent à néant politiquement, les fiche dehors. Ensuite, il ne restera plus qu’elle, mais attention qu’elle se méfie de Valls, ce roquet pue la trahison....


    • LE CHAT LE CHAT 24 novembre 2008 10:34

      Ce match est vraiment nul ! faudra t il passer par les tirs aux buts ? Les spectateurs désertent déjà les gradins devant ce spectacle pathétique !  smiley


      • spartacus1 spartacus1 24 novembre 2008 10:50

        Tout à fait d’accord, c’est vrai match vraiment nul.

        Et pendant ce temps :
        . les gens (ceux qui ont la chance d’avoir un emploi) ont de plus en plus de peine à finir le mois,
        . le chômage augmente, 
        . les SDF sont de plus en plus nombreux,
        . etc.

        Pendant ce temps là, les Royal, Aubry et autres Delanoe continuent leurs petits jeux délicieusement décadents ! Comme aurait dit mon père, "il y a des coups de pied au cul qui se perdent".

        Pendant ce temps là, les Sarkozy, Dati et autres politiques et patrons du CAC40 peuvent continuer à baffrer à s’en faire péter la ceinture, ils ne risquent rien de la part d’une soi-disante opposition.

        La crise étend son emprise, c’est peut-être une chance, les gens exaspérés, privés de tout espoir vont peut-être se révolter, passer à la grêve générale. Un peu comme mai 68, mais un mai 68 fait par les travailleurs, pas par les les fils/filles de bourgeois qui, après avoir joué aux révolutionnaires en 68 se retrouvent maintenant parmi les privilégiés.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 novembre 2008 18:56

        Tout espoir n’est pas perdu... mais la mise augmente. Maintenant que le PS est vraiment vu comme aussi impuissant qu’on le croyait déjà, il peut s’attendre à être cocufié par sa légitime comme sa régulière - a vous de donner les bons bristol a qui de droit - mais c’est du divorce annoncé que sortira une nouvelle option. Mieux adaptée a la période de crise où nous entrons.... Il faut partir du pied gauche en chantant. Et pas des chansons mièvres.

        Pierre JC Allard

        http://les7duquebec.wordpress.com/2008/11/24/la-france-de-gauche-cocue/



         


      • HELIOS HELIOS 24 novembre 2008 10:39

        Faire taire Manuel Valls, ce gratte-cul qui prend le parti socialiste comme un jeu video ? quelle idée saugrenue... voila un personnage qui prefigure ce qu’est l’avenir de l’homme socialiste aprés l’exemple de Nicolas Sarkozy où lorsqu’un resultat démocratique ne lui convient pas, on le contexte, le represente etc...

        Ni Martine Aubry, que ses larmes d’il y a quielques années auraient du lui rappeller une humilité de bon aloi, Ni Ségolène royal, a l’ego démesuré et son dogme personnel chevillé au corps ne meritent, aujourd’hui et probablement jamais, de representer les militants socialistes, les français et bien sur la France.

        Aux commandes de sa ville ou de sa region, chacune d’elles n’est qu’une "baronne" qui pretend saillir le pays tout entier (pas mal l’image, hé, hé) grace au parti socialiste. A elles deux, mais plutôt a Ségolène je reproche de ne pas faire passer l’intérêt du parti avant leurs intérêts propres. D’autres l’ont fait avant, mais avec beaucoup plus de subtuilité et de reserves, l’ont fait avant elles. Ils se sont cassés la gueule, evidement, mais on su preserver l’essentiel.

        Je leur en veux, je ne suis pas socialiste, mais je suis un démocrate, un responsable. Elles n’ont pas fait preuve du minimum de responsabilité qui sied a un dirigeant, elles ne meritent plus rien, même pas de continuer a sevir a leur poste actuel. Elles rejoignent le camp d’une Laurence Parisot... c’est dire, qui du coup m’apparait presque innocente...

        Allez, zou, du balai, y’a d’autres personnes au moins aussi competentes qu’elles qui frappent a la porte. Et n’oubliez pas, dans la foulée, d’emener avec vous vos lieutenants...

        tiens, j’en vois déjà un qui se tremousse de plaisir... a l’interieur de son péripherique....

        (pas, pardon, pas le temps de relire, il faut couper...)


        • Zygomar 24 novembre 2008 11:29

          "......qu’une "baronne" qui pretend saillir le pays tout entier (pas mal l’image, hé, hé) ....."


          Une " baronne" ne saillit !! Elle se fait saillir.....


        • maxim maxim 24 novembre 2008 10:42

          ça deviens chouette la politique ,on se croirait dans "plus belle la vie " !

          comme disait Canteloup ce matin " heureusement que c’est pas le PS au gouvernement en cette période de crise ,ils savent même pas compter jusqu’à 42 ! "


          • LE CHAT LE CHAT 24 novembre 2008 11:50

            plutôt les feux de l’amour , des années pour divorcer , au moins 15 mois avant d’accoucher !


          • Jean-paul 24 novembre 2008 17:39

            @ maxim
            Martine Aubry sait compter jusqu’a 35 !!!


          • Emmanuel38 24 novembre 2008 10:59

            Manuel VALLS de BILDERBERG  !

            Le saviez-vous ? Il ne s’en vante pas....Voyez ici.

            Vous ne savez pas ce que sont les BILDERBERGers, appelé aussi "Groupe BILDERBERG" ?
            Lisez ceci .

            Et cet homme prétend faire des procès pour faux ????


            • Gilles Gilles 24 novembre 2008 11:33

              Il est interdit aux Bilderbergers de prendre des notes ou de faire des déclarations à la presse.

              Même pas moyen de l’accuser.............

              Ceci dit, y participer n’est pas forcément être dans le coup, mais s’informer parmi les décideurs, les vrais ! Pourquoi refuser si on est invité ?

              Cela prouve juste que ces réunions décident de bien des choses dans le monde et de voir que la plupart des politiques de haut vol y soit, et respectent la confidentialité stricte, démontre juste que le peuple est dépossédé de cette information


            • Gilles Gilles 24 novembre 2008 11:40

              Bonjour, pour la premiére fois depuis la création du groupe "bilderberg", L’ organisation a annoncé officiellement la réunion annuelle a Chantilly ( Virginia) U.S.A. La liste " officielle " et donc incompléte des participants pouvait être obtenus par demande téléphonique. Voici la liste des représentants francais . Vous n’allez pas être décus !

              FRA "Baverez, Nicolas" FRA "Castries, Henri de FRA "Collomb, Bertrand"

              FRA : ministre "Jouyet, Jean-Pierre "

              FRA "Kodmani, Bassma" directrice de l’ Arab Reform Initiative financé par le "council on foreign relations".

              FRA "Margerie, Christophe de" " Total" FRA "Montbrial, Thierry de" "President, French Institute for International Relations"

              FRA "Ockrent, Christine" FRA "Pérol, François" secrétaire général adjoint de l’Elysée, inspecteur des Finances

              "Trichet, Jean-Claude" "President, European Central Bank" FRA "Valls, Manuel " FRA "Védrine, Hubert".

              Aussi,

              En 2004, le magazine Time a révélé que John Kerry a choisi John Edwards pour être son colistier juste après que ce dernier avait fait une forte impression sur les participants de la session Bilderberg en Italie.

              Allez Manuel, plait bien et tu seras le prochain premier ministre de Ségolène ou sarkozy


            • apollo11 24 novembre 2008 15:57

              A première vue, il y en a un ici que la mention du groupe Bilderberg dérange au point de moinsser des réactions pourtant normales.
              En tout cas l’influence de ces réunions plus celles de la Franc-Maçonnerie ne me semble pas donner au Sieur Valls une grande sagesse "initiatique", pour le moins. Les réunions Monsanto sont ausi à vérifier dans son cas. Ce Monsieur a une vie secrète trés riche ! Pour donner quoi finalement ?


            • pomalo 24 novembre 2008 11:29

              dans ce debat fraticide je vois que F mitterant reussi une victoire posthume.voila que apres avoir detruit le pc il avait mis en place une procedure sournoise pour en faire de meme avec le ps dans le temps,c’est reussi ou sont ses pricipaux collaborateurs........un hasard a droite.Mitterand un homme de droite egare a gauche.le ps doit maintenant se demitterandiser d’urgence pour retrouver sa place.


              • apollo11 24 novembre 2008 16:08

                Trés juste POMALO, le tandem Rocard-Jospin à Rennes (Quelle envergure intellectuelle...) interdit au profit de
                Fabius, et l’effet Domino est encore à l’oeuvre, le tandem Chirac-Jospin a empoisonné les deux rivaux, et le nouveau tandem Aubry-Royal qui apparaît comme une quintessence du poison florentin, dernière image
                de l’Oncle François. Trés fort, d’agir si longtemps aprés sa mort.


              • aigle80 aigle80 24 novembre 2008 12:00

                Le PS est mort depuis quelque temps et maintenant on assiste aux querelles de famille autour du cercueil spectacle non seulement bien triste mais surtout revoltant pour ceux qui croient encore à une opposition de gauche constructive.Il serait temps de reconstruire un nouveau PS et d’insufler un peu de jeunesse à ce parti, il n’y a que la foi qui sauve parait-il !


                • aigle80 aigle80 24 novembre 2008 19:41

                  j’ai déja donné suffisemment,Chanteclerc, j’ai pris ma retraite aprés avoir passé beaucoup de mon temps libre dans le syndicat,je ne regrette rien au contraire mais il est temps de laisser la place aux jeunes qui ont de nouvelles idées je suis contre les anciens qui se cramponnent à tout prix et qui ne veulent pas passer la main,c’est pitoyable.et souvent peu constructif. !


                • licorne 24 novembre 2008 15:54

                  moi je constate que les femme au pouvoir ca simplifie bien les chose.... et un parti de s’abordé !!! 


                  • maxim maxim 24 novembre 2008 17:48

                    .

                    leçon d’Arithmétique méthode PS  : six fois sept égal quarante douze ,je pose douze et j’me retiens plus !


                    • Jonas 24 novembre 2008 18:31

                      Après avoir lu l’article de Dedalus, qui pense, j’espère ne pas le trahir, que le match nul entre Madame Royal et Madame Aubry signifie qu’aucune des deux ne convient vraiment, je suis tenté de dire qu’il ne reste donc que l’ancrage à gauche...


                      • irukandji irukandji 24 novembre 2008 18:57

                        Le parti de la gauche caviar est mort. Vive Bayrou, viva el Besancenot, vive .....
                        C’est un bien pour un mal, la circulaire royal étant criminelle.
                        Que soit l’après parti de la gauche caviar.


                        • bernard29 bernard29 24 novembre 2008 21:10

                          depuis ce soir, des sondages sont envoyés et répercutés par les médias. 
                          libé.fr de ce soir ; 

                          • 20h41 Une forte majorité de Français (71%) et de sympathisants socialistes (66%) estiment que Ségolène Royal a tort de ne pas reconnaître sa défaite dans la course qui l’oppose à Martine Aubry pour la direction du PS, selon un sondage BVA France Inter.C’est ça les médias pour ségolène ??? 

                          de fait les médias , la clique politico-médiatique savait trés bien que le travail de Ségoléne met aussi le nez dans leur caca. Parce que ces politologues, journalistes et autres connaissent depuis longtemps l’ANTIDEMOCRATIE qui sévit dans les partis politiques. c’est d’ailleurs assez pénible de les voir aujourd’hui s’offusquer de ce qui se passe au parti socialiste.

                          L’action de Ségolène Royal est une oeuvre de salut public.

                          • Riquet 24 novembre 2008 21:56

                            Je ne suis pas politiquement engagé, mais je trouve cet article excellent et empreint de simple bon sens...ce simple bon sens qui je pense caractérise ceux qui penchent et s’engagent bien souvent à gauche...mais la politique n’est elle pas un contre sens à ce simple bon sens...si tendre, si tendre...vraiment trop tendre...ta faiblesse sympathisant et militant de gauche...ta faiblesse.


                            • YPS 24 novembre 2008 22:42

                              La Royale Falblabla et son site Falblabla.com (désir d’avenir) contre "l’Asdérix roi de l’image"(Sarkosy) n’a vraiment pas eu de chance.

                              Le traitre Fableterminus (Fabius) à la tronçoneuse, n’avais même pas daigné mettre un lien vers le site de Falablabla sur son blog perso durant toutes les "érections pestilentielles" (ad aeternam Coluche)..
                              C’est dire si les tensions internes étaient déjà très fortes avant même les élections.. Pourtant Fableterminus se faisait "un sang d’ancre" sur son blog..

                              Qui a fait perdre Falblabla et le parti socialiste ?

                              Pendant la coabitation, Rictus-amertus (Jospin) second des cuisines du navire amiral de la Gaule, avait trop ramé entre deux soupières d’exaspération au service de l’amiral Césarduplusmovésénario, plus communément apelé Césarduplus (Chirac). Pendant ce temps, Jeanpeuplusdiètepénible (Le Pen) , plus communément appelé Jeanpeuplus (de ne pas avoir le pouvoir) arrivait avec son monstrueux cuirassé "Ty-T’Annick", sa Marine préférée à la proue dans ce mauvais remake glauque du célèbre film, ce qui faillit faire pleurer toute la Gaule de honte. Il provoquait alors une vague d’exaspération monumentale et nauséabonde, contre ce monde politique terriblement pervers et pervertis.

                              Rictus-Amertus, qui avait surement fait trod’sky (nautique) derrière la vedette que pilotait Césarduplus, et qui cherchait à la lui prendre, n’avais pas vu arriver le navire pirate de Jeanpeuplusdiètepénible, qui transportait pourtant un grand nombre d’amphores électorales. L’élastique était très, très tendu quand le Tyt’Annick c’est interposé. Rictus amertus ce l’est pris dans les dents et l’a tranché avec. C’est alors qu’il a cassé et que Rictusamertus c’est pris (peu ou proue) toutes les amphores qui lui sont revenus dans la figure.. Depuis, il ne s’en est jamis remis, il c’est enfermé dans son impasse (dont il à même fait un livre) sur l’ile de Ré, et le parti socialiste avec...

                               C’est la ou le peuple qui n’aime rien moins que de se jeter du poisson pourri à la figure, n’a pas eu d’autre choix que de voter pour Césarduplus. L’Astérix roi de l’image à alors compris l’opportunité à saisir en commençant aussitôt sa campagne électorale, de l’intérieur ou il avait pris sournoisement le pouvoir, tellement il est le pus malin..

                              Falblabla , encore inexpérimenté et peut-être pas encore assez sexy, malgré sa scène colère sur laquelle elle exelle désormais de plus en plus, n’avait aucune chance, bien qu’elle se soit approché de l’Olympe à 3% des voix  ! "Dieu" lui-même l’avait abandonné ! Mais elle a su insuffler à de nombreux militants et Gaulois qui ont tout de même voté pour elle un vrai désir d’avenir. Ce qui n’est pas du tout le cas de la tribu des mamouths qui sont actullement en train de conduire le PS au cimetière des éléphants..

                              L’Asdérix, roi de l’image désormais bling-bling depuis qu’il est le chef de la Gaule, se gausse ! Il ne s’est pas gêné au passage pour complimenter ce brave Gaulois qui ne voulait pas se faire adouber entre deuux vaches folles, le désormais célèbre Casstoipovcon ! 

                              Poivred’amorix, le barde de l’ORTF qui avait animé le débat et Selchabadabada (Arlette) n’ont pas vraiment non pus su renouveller le paysage idiot visuel depuis 30 ans, non plus.. Heureusement l’Astérix veille à tout et Poivre d’Armorix c’est fait descendre de son arbre il ont mis à la place une belle voiture de course, mais comme le gasoil à beaucup augmenté, l’audience à sérieusement baissé. On préférait se faire gentiment endormir le soir avec notre barde préféré..

                              Durant ce temps le Tyt’Annick à coulé ! Le vieux pirate déconfi n’est même plus en mesure d’écumer et tente d’écoper ce qui reste du sous marin à vingt mille lieu sous les mers , avec toutes les casseroles qu’ils trainaient.. Autant dire chercher à vider l’océan avec une petite cuillère.

                              Les gaulois les plus riches continue à se partager le festin de plus en plus garnis pour eux, pendant que le célèbre travailleur pauvre "Travailléplus" dispose les sangliers ruisselant et la coupe qui est donc pleine autour de la table du banquer, pour gagner moins.

                              Oui, il sont bel et bien devenu fou et (moi aussi probablement).. La Gaule va t’elle s’en remettre ?


                              • grangeoisi 24 novembre 2008 23:14

                                S’égo surdimensionné ! Dites pas devant elle que vous allez pisser elle serait capable de vous piquer l’idée pour dire qu’elle est à l’écoute de la base ! Et en faire un motif de campagne :allons pisser tous ensemble, tous ... tous... tous... tous ensemble... tous...tous...tous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès