Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Seine-Maritime : la majorité de droite au Département confirme la (...)

Seine-Maritime : la majorité de droite au Département confirme la suppression des bourses aux collégiens

A l’occasion de l’adoption du Budget Primitif pour l’année 2016, la majorité départementale de droite en Seine-Maritime, menée par Pascal Martin (UDI), Président du département, a décidé la suppression des bourses départementales en faveur des collégiens.

Cette décision a été présentée comme rendue nécessaire par la situation financière du Département. Pourtant l’examen du Compte Administratif 2015 et du Budget Supplémentaire pour 2016 indique que la collectivité est en mesure de supporter financièrement le maintien des bourses en faveur des collégiens seinomarins.

En effet, l’équilibre du Budget Supplémentaire est réalisé en gelant 14,7 M€ au titre des dépenses urgentes et imprévues sur la section d’investissement, et 15,4 M€ en fonctionnement.

Ce choix va donc au-delà de la prudence nécessaire. Le Groupe des élus socialistes et apparentés au Conseil Départemental « Pour les Seinomarins » a ainsi proposé, lors de l’Assemblée plénière du 24 juin 2016, un amendement afin de diminuer de 2 millions d’euros le montant inscrit au Budget Supplémentaire 2016 au titre des dépenses de fonctionnement imprévues, pour l’inscrire au titre des bourses.

Dès 2017, la dépense pourra être couverte par les recettes attendues de la taxe sur le foncier bâti des Grands Ports Maritimes. Le maintien des bourses départementales apparaît ainsi parfaitement possible sans nullement mettre à mal les finances du Département.

Cet amendement a été rejeté par la droite départementale qui maintient ainsi, sans raison financière valable, la suppression d’un dispositif utile aux familles et aux collégiens Seinomarins.

Ce dispositif permettait à près de 5000 familles de bénéficier, sous conditions de ressources, d’une bourse départementale, allant d’un montant de 100 à 344 euros par collégien.

Cette décision éloigne le Département de son cœur de métier : les solidarités. Elle constitue un triste et dur message envers les familles seinomarines les plus modestes.

 

Arnaud MOUILLARD - http://arnaudmouillard.fr

 

JPEG - 66 ko
Pascal Martin Département seine-maritime bourses
Caricature signée DJONY

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 15 juillet 09:53

    ha il reste encore des choses que la gauche n’a pas supprimée ? ........


    • Alren Alren 15 juillet 16:19

      @zygzornifle
      (ha il reste encore des choses que la gauche n’a pas supprimée ? ........)
      Ah !
      il reste encore des choses que la gauche n’a pas supprimées  ?

      Pas les imbéciles, malheureusement !


    • zygzornifle zygzornifle 16 juillet 13:35

      @Alren
       je vois bien t’est toujours la .....


    • périscope 15 juillet 10:06

      Si ils savent écrire Français et compter, et qu’ils aiment notre pays, la question doit être à revoir.


      • Alren Alren 15 juillet 16:16

        @périscope

        Si ils savent écrire Français et compter, et qu’ils aiment notre pays, la question doit être à revoir.


        Pour vous aussi c’est à revoir : on dit s’ils (et non si ils) et l’on ne met de majuscule à français que quand il désigne une personne pas la langue française.


        et qu’ils aiment notre pays


        Je vous signale qu’ils sont autant citoyens français que vous, qui avez l’air avec ce « notre »de vous approprier notre patrie commune.


      • foufouille foufouille 15 juillet 11:05

        Ce choix scandaleux contraste avec le travail mené de 2004 à 2015 par la majorité précédente : Contrat de Réussite Éducative Départemental, bourses aux collégiens et aide à la restauration scolaire, Pass’Culture et Pass’Sport, « 1 artiste 1 collège », opération « Tous au Cinéma ». Autant d’actions en faveur de la culture, du sport et de l’inclusion sociale des collégiens, dont certaines sont d’ailleurs également fragilisées par ce budget.
        http://www.normandie-actu.fr/seine-maritime-suppression-des-bourses-aux-collegiens-l-opposition-monte-au-creneau_179357/


        • eric39 (---.---.67.91) 15 juillet 21:20

          Ce saupoudrage n’a manifestememt pas permis au PS d’acheter assez de suffrages pour se maintenir au pouvoir. Il etait donc politiquement inefficace. Pourtant sa vocation etait d’abord politique. 100 euros ! Cela,doit presque couter plus cher a mettre en oeuvre que la somme effectivememt distribuee. On pourrait continuer. Rupture de l’egalite republicaine...la collectivite riche arrose, les coins pauvres eux n’ont rien etc..... logique depensiere, refus des decisions democratiques, etc... Est ce necessaire ? Animateur social, c’est a dire vivant de la depense publique, il est logique que l’auteur soit favorable a sa croissance tous azimut. A n’en pas douter, quand passe le budget des animateurs, il,doit y avoir un autre socialiste pour exiger des credits et des postes. Ainsi, la classe sociale de gauche cherche t elle a camoufler ses conflits d’interet. Signataire de la motion B au dernier congres des prebendiers, l’auteur appartient au petit morceau du PS sociologiquement proche des autres gauches de gauches. Les bacs plus 2 a 4 qui sont indignes de la facon dont les bac plus 4 a 6 ou 7 du PS partagent notre argent avec eux. Hors tout, aujourd’hui, on parle de 30 a 35% des electeurs, Mais ils se detestent de plus en plus. Ces gens sont donc destines a faire de la figuration protestataire populiste dans notre paysage politique. Est il vraiment necessaire de s’interesser a leurs declarations demagogiques populistes ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès