Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sénatoriales 2014 : le PS s’efface et le FN s’infiltre

Sénatoriales 2014 : le PS s’efface et le FN s’infiltre

La majorité sénatoriale sortante a perdu 27 sièges au profit du centre et de la droite. Gain de 23 pour l’UMP et l’UDI et (c’est historique), élection de 2 candidats du FN.



Les élections sénatoriales du 28 septembre 2014 ont constitué un nouveau désaveu pour le pouvoir socialiste avec la perte de la majorité à gauche du Sénat gagnée en 2011. Troisième désaveu des urnes en six mois.

L’UMP et l’UDI ont en effet reconquis la majorité absolue des sièges au Sénat et l’un des faits marquants est évidemment l’entrée historique de deux sénateurs issus du Front national, David Rachline, maire FN de Fréjus, qui devrait être le benjamin du Sénat, et Stéphane Ravier, maire FN du 7e secteur de Marseille.

Cette double élection contredit les éléments de langage du PS qui laissent entendre que ces résultats ne sont que la conséquence mécanique des résultats des élections municipales de mars 2014, notamment parce que 83 185 grands électeurs sur les 87 625 au total (soit 95%) sont des délégués des communes. En ne prenant en compte que l’effet des municipales, jamais un membre du FN n’aurait été élu aux sénatoriales, les candidats élus ont donc réussi à convaincre des grands électeurs au-delà de la seule sphère municipale du FN.

De même, si l’UMP a regagné de nombreuses positions, ou même en a préservé malgré le passage d’un scrutin majoritaire au scrutin proportionnel, dans certains départements à grandes agglomérations urbaines, le succès est mitigé comme aux Bouches-du-Rhône et en Gironde où l’UMP n’obtient que 3 élus comme dans l’ancien Sénat. L’une des explications de Philippe Marini serait que les grands électeurs ont émis également un vote de défiance vis-à-vis des métropoles.

Il faut rappeler en effet que non seulement le PS s’effondre, mais cela malgré un changement de mode de scrutin qui a favorisé le PS en multipliant le nombre de départements avec scrutin proportionnel et le nombre de délégués issus des grandes agglomérations. Le nouveau Sénat représente donc beaucoup plus la France urbaine que la France rurale par rapport au précédent Sénat.

Dans le Sénat sortant, il y avait 21 sénateurs PCF (dont 6 renouvelables), 128 sénateurs PS (dont 65 renouvelables), 10 sénateurs écologistes (dont aucun renouvelable), 19 sénateurs RDSG (ex-Gauche démocratique, dont 12 renouvelables), 31 sénateurs UDI (dont 13 renouvelables), 130 sénateurs UMP (dont 77 renouvelables) et 5 sénateurs NI (dont 3 renouvelables). En tout 178 sièges étaient à pourvoir sur les 348 que compte au total le Sénat.

yartiSenatorials2014A02

Le Président du Sénat sortant, Jean-Pierre Bel, avait annoncé le 5 mars 2014 qu’il ne serait pas candidat à sa réélection comme sénateur, ce qui laissait ouverte également sa succession à la tête de la Haute assemblée.

Parmi les sénateurs sortants qui ne se sont pas représentés, on peut citer : Pierre-Bernard Reymond, Jean-Pierre Bel, René Garrec, Nicolas Alfonsi, Jean-François Humbert, Jean Besson, Edmond Hervé, Roland Ries, Francis Grignon, Guy Fischer, Muguette Dini, Jean-Jacques Pignard, Jean-Paul Amoudry, Pierre Hérisson, Patrice Gélard, Marcel Deneux, François Trucy, René Beaumont, Jean-Claude Merceron, Christian Poncelet et Jean-Pierre Chevènement.

Parmi les candidats qui ont échoué à ces élections sénatoriales, Jean-Michel Baylet, président du PRG et président du Conseil général du Tarn-et-Garonne, candidat à la primaire socialiste en octobre 2011, dont l’échec était inattendu et symptomatique d’un rejet de la figure d’élu cumulard qui a milité activement contre la réforme territoriale et qui aurait voulu faire partie du nouveau gouvernement.

Parmi les surprises, il y a la réélection de Samia Ghali, donnée perdante, qui avait été candidate à la primaire socialiste pour les municipales à Marseille (face à Philippe Menucci), et l’élection de trois élus de la liste du sortant (ex-PS) Jean-Noël Guérini, président du Conseil général des Bouches-du-Rhône. Tandis que l’ancienne sous-ministre Anne-Marie Escoffier a perdu son siège dans l’Aveyron, ainsi que Jean-Pierre Michel, l’un des partisans les plus fermes du mariage gay.

Dans les victoires, on peut citer (x : réélus) le succès de Claude Malhuret, Dominique Estrosi Sassone, Philippe Adnot (x), François Baroin, Jean-Claude Gaudin (x), Sophie Joissains (x), Stéphane Ravier, Samia Ghali (x), Jean-Noël Guérini (x), Jean-Léonce Dupont (x), Jacques Mézard (x), François Patriat (x), Didier Guillaume (x), Ladislas Poniatowski (x), Hervé Maurey (x), Philippe Madrelle (x), Jean-Pierre Grand, Robert Navarro (x), Fabienne Keller (x), Jean-Marie Bockel (x), Gérard Collomb (x), Michel Mercier, Alain Joyandet, Jean-Claude Carle (x), Catherine Morin-Desailly (x), Yvon Collin (x), David Rachline, Hubert Falco (x), Jean-Pierre Raffarin (x), Henri de Raincourt (x), Aymeri de Montesquiou (x), Jean-Pierre Vial (x) et Michel Bouvard.

Le groupe UDI qui avait 31 élus en a au moins sept de plus avec l’élection des nouveaux sénateurs suivants : Jean-Claude Luche (Aveyron), Claude Nougein et Daniel Chasseing (Corrèze : l’UDI "rafle" tous les sièges corréziens au PS, dont le maire de Tulle était l’un des candidats), Anne-Catherine Loisier (Côte-d’Or), Michel Canevet (Finistère), Claude Kern (Bas-Rhin), Loïc Hervé (Savoie), dont je salue l’élection, Annick Billon (Vendée), Philippe Bonnecarrère (Tarn), et Jean-Marc Gabouty (Haute-Vienne) et Olivier Cadic (Français de l’étranger).

Ancien Ministre de la Justice, Michel Mercier expliquait dans l’après-midi à Public-Sénat que l’UDI ferait de l’opposition constructive, comme « la vieille devise de l’action catholique : voir, juger, agir ».

Par ailleurs, Christian Trovadec, l’un des porte-parole des bonnets rouges, a échoué dans sa tentative sénatoriale en Bretagne.


Au total, sans prendre en compte 4 sièges en Outremer, le nouveau Sénat devrait être composé de 18 PCF (-3), 112 PS (-16), 10 EELV (-), 11 RDSE (-8), 37 UDI (+6), 147 UMP (+17), 3 NI (-2) et 2 FN (+2), ainsi que des 3 élus de la liste Guérini. Comme on le voit, le total UMP et UDI atteindrait (au moins) 184 sièges, soit nettement plus que la majorité absolue (175).

Il ne fait donc aucun doute que le futur Président du Sénat sera un élu UMP. Comme lors de la succession de Christian Poncelet en 2008, trois sénateurs UMP sont candidats à la candidature UMP : Jean-Pierre Raffarin, Gérard Larcher (qui fut Président de 2008 à 2011) et Philippe Marini. Ils seront départagés le mardi 30 septembre 2014 par un vote au sein de leur groupe. Didier Guillaume devrait être le candidat du PS. L’élection du Président du Sénat aura formellement lieu le mercredi 1er octobre 2014.

Le Sénat, comme toutes les autres institutions de la République, évolue comme la société. En 2011, le Sénat avait élu un Président socialiste, et en 2014, les grands électeurs ont élu deux sénateurs issus du FN. Avec les deux députés FN élus en juin 2012, c’est donc de quatre parlementaires que le FN dispose pour influer sur la vie politique nationale. De là à imaginer une majorité FN


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (28 septembre 2014)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Rentrée pourrie à l’Élysée.
Les municipales de mars 2014.
Les européennes de mai 2014.
Jean-Pierre Bel.
Jean-Pierre Raffarin.
Gérard Larcher.
Christian Poncelet.
Jean-Michel Baylet.
UMP.
UDI.
Résultats officiels (Ministère de l'Intérieur).


yartiSenatorials2014A03


Moyenne des avis sur cet article :  1.84/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • eric 29 septembre 2014 08:53

    Panorama complet. 


    On peut rajouter :

    - Que comme les renouvelables étaient majoritairement à droite dans un Sénat majoritairement à gauche, cette déroute ne reflète que très partiellement celle des municipales. Etaient en jeu des fiefs de droite qui avaient résister à la montée PS au Sénat, et donc acquis à priori après la volée des municipales. De trop rares circonscriptions de gauches à gagner.
    Le PS a donc échappé aux « effets mécaniques des municipales » et dire le contraire est une preuve supplémentaire de la difficulté de ces gens à comprendre des chiffres ( je fais l’hypothèse qu’ils sont sincères).
    - Il ya un biais supplémentaire : comme aucun des postes vendus par le PS aux écolos n’était renouvelable, ces irresponsables n’ont évidemment pas conclus d’accord avec leur grand frère en leur mettant la pression pour obtenir d’autres avantages et prébendes. SI les 11 verts avaient été menacés, les accords auraient été plus nombreux. Cela aurait peut être un peu limité les dégâts.

    Ce n’est pas rassurant pour les gauches. Divisés, indifférentes aux grands problèmes du pays, incapable de lire une colonne de chiffre, complètement nombriliques, elles donnent l’image d’un courant d’idée minoritaire, égoïste, divisé, incapable et incompétent.

    MaIs le pire du pire, c’est Guérini. Lui s’est fait choper, mais son succès montre des réseaux PS locaux semi mafieux, à base d’allégeance personnelles, complètement indifférents aux problématiques d’honnêteté, d’intérêt général, voir de politique etc…

    Cela suggère que les succès de sénateur socialistes dans certaine régions, notamment ceux de Président de Région, de conseil généraux, donc de financeurs, pourraient reposer sur des logiques similaires. 
    Avec la perte de CG et des Régions, annoncée pour l’an prochain, c’est toutes les gauches qui pourraient disparaître. On sait en effet qu’entre 1/3 et 1/2 militant PS est un élu, plus chez les écolos.

    Il n’est pas sur que ces gens continueront à militer si ils ne sont plus payés pour cela.

    Dans ces sénatoriales, c’est à l’écharnement des gauches que nous commençons à assister….




    • soi même 29 septembre 2014 12:56

      ( des réseaux locaux semi mafieux, à base d’allégeance personnelles, ) Je vois c’est surtout cela que représente au yeux de beaucoup , cette élection,
      Rien de plus facile de faire pression sur les Maires quand, ils sont embarquer dans un collective de commune de bien voter !
      Du fait même que c’est des votes réservés aux grands électeurs et qu’il y a pas de l’autre coté notre participation pour rééquilibrer ces votes !

      Nos Sénateurs pourront toujours aller de leurs célèbres pas de Sénateurs au Palais du Luxembourg ,
      ce n’est pas encore aujourd’hui que l’Assemblé National leurs talleront un shorts dans leur parachute dorée ! 


    • howahkan howahkan Hotah 29 septembre 2014 09:21

      la maitre autorise , par la voix non démocratique habituelle qui est que le peuple choisisse son clown favori, officialise donc le fn comme la 3eme non alternative en France, désormais il n’y a plus de vote qui compte,cela dit pas mal de gens le savent depuis longtemps..mais le bon peuple n’écoute pas,trop occupé a niquer le voisin il s’en fou le bon peuple..il a un métier lui !!

      on avance...vers ou cela dit, franchement je n’en ai aucune idée...vu le niveau on a quand meme quelques pistes...mais mais demain n’existant pas.....1 seconde avant sa mort on est encore vivant ..


      • eric 29 septembre 2014 09:53

        « Génération désenchantée » ! La gauche Mylène Farmer !


        Cela vaut le coup de regarder les paroles de prêt…Tout y est et avec pas mal d’avance.

        Voter avec ses pieds est aussi un choix. Le retrait de l’électorat de gauche, laissera les forces de progrès responsables et sociales prendre en main les destinées de notre pays. C’est une bonne chose. Et puis, il faut être humain. L’abstention est un sas nécessaire. On ne peut pas avoir mariné pendant des décennies dans des idées fausses et passer directement à la lumière sans une période de cécité. 
        La « Gauche Saint Paul » est encore sur son chemin de Damas.

        Mylène cherche un « sein » auquel se vouer. C’est une régression infantile. C’est d’une main tendue, d’un guide, que les militants de gauche en passe de prendre conscience ont besoin.


      • howahkan howahkan Hotah 29 septembre 2014 14:27

        allons, le fantôme de la gauche est mort,de plus elle n’a jamais existé....c’est le syndrome de L’Oréal qui a conquis le quasi monopole dans sa branche en créant elle meme son plus gros rival et concurrent, Roja Garnier .......
        quand aux fantasmes de la pseudo gauche russes, et du délire marxiste aussi immense que le délire freudien, les trotskistes de Lev bronstein dit Trotsky , ont été eux aussi le roja garnier criminels des futurs néo cons en gestation aux us au meme moment.....une fausse gauche pourrie était nécessaire pour que le plan néo cons puisse gagner..et ce n’est pas de ma faute si dans néo-cons il y a cons , je n’y suis pour rien

        Vladimir Poutine l’a dit très clairement

        Sur l’opposition

        On se souvient que pendant la Première Guerre mondiale, à l’heure où soldats et officiers russes se sacrifiaient et se comportaient en véritables héros sur les champs de bataille, les bolcheviques désiraient ardemment, à l’inverse, la défaite de la Russie. Ils ont œuvré à la disloquer de l’intérieur et fini par la détruire – la Russie s’est déclarée vaincue face à un pays qui lui aussi a perdu la guerre. C’est absurde mais c’est précisément ce qui est arrivé – et c’est une démonstration parfaite d’une entreprise de trahison des intérêts nationaux russes. Des gens comme ça, nous en avons aussi aujourd’hui. On en trouve, malheureusement, dans toutes les sociétés du monde. Quoi qu’il en soit, je pense que ces gens-là ne pourront jamais accéder aux positions premières au sein de notre État, que les fondements mêmes de notre État ne le permettront pas.

        bien sur on devine qui sont ces "Des gens comme ça, nous en avons aussi aujourd’hui.


      • jullien 29 septembre 2014 10:16

        l’un des faits marquants est évidemment l’entrée historique de deux sénateurs issus du Front national
        J’aimerais qu’on m’explique un truc : on nous dit qu’il faut voter « utile », c’est à dire pour le PS, afin d’éviter que le FN passe ; chaque fois que le PS est au pouvoir, le FN grimpe. Pourquoi ?


        • Garance 29 septembre 2014 10:22

          Amis des gauches pas de défaitisme


          Comme l’a si bien communiqué le Secrétaire du PS : « Ce n’est pas une vague bleue »


          Il a de quoi être content ; il attendait un tsunami ça n’a même pas été une vague , tout au plus une vaguelette

          « Tout va bien » ; c’est Cambadélis qui vous l’affirme


          Quelle chance vous avez : encore 2 ans et demi de bonheur devant vous

          Après ?

          Ben après Cambadélis saura trouver les mots pour vous consoler : il a été mis à la place qu’il occupe pour ça

          • Garance 29 septembre 2014 11:55

            Vraiment mes amis je ne sais plus quoi écrire qui aurait pu vous faire plaisir


            J’écris que la droite a juste fait une vaguelette et vous me moinssez comme des malades

            Qu’aurais-je du écrire ?

            « moins qu’une vaguelette » ?

            Bon d’accord alors : «  La droite a fait moins qu’une vaguelette ce qui soulève dans les gauches un océan d’espoirs »

            Alors contents ?

            Vous allez plus me moinsser ?

            Si vous saviez le mal que vous me faites en le faisant.... smiley   smiley   smiley



          • Garance 29 septembre 2014 16:33

            Tiens en parlant de Camba , y a son pote Mosco qui fait fort


            Viré par le Teinté pour incompétence chronique ( on est jamais mieux jugé que par un Maître en la matière)

            Recasé par solidarité socialiste à l’Europe

            Ne voilà-t-il pas qu’il y est devenu ingrat ?

            Il veut et exige que la France en bave des ronds de chapeau

            Avec lui pas de passe-droit , va falloir que son ancien patron , auquel il a léché les couilles , file droit : 


            Doit être revenu sous la coupe de son DSK le Mosco pour vouloir être si méchant avec ses anciens camarades de luttes

            Quand les loups commencent à se bouffer entre eux c’est jamais un bon signe (pour les loups)

          • Gnostic GNOSTIC 29 septembre 2014 10:32


            Tout ça pour écrire ça ??????

             

            Suffit de brancher sa radio ou sa télé ou n’importe quel canard pour avoir exactement les mêmes infos !!!!

             

            AV devient d’un commun (et d’un ennui ….)

             

            OU est la pertinence ?

            OU est la révolte ?

            Ou est la contestation de l’ordre établi ?

             

            NADA RIEN que du POLITIQUEMENT CORRECT et du BIEN PENSANT A CHIER

             

            Bref, les GRANDS VEAUX ont veauté

             

            Raffarin, Guérini, Baroin et Rachline

             

            Pov’France

             smiley

             


            • L'Auvergnat L’Auvergnat 29 septembre 2014 11:00

              Le cochon est dans le maïs !!!!!!!!!!!

              Pardon pour la « bête »

              • jef88 jef88 29 septembre 2014 12:31

                OUF !
                on revient sur terre ....
                les gros titres ce matin c’est quoi ?
                victoire de l’UMP ----- NON
                Déroute du PS ----- NON
                Victoire du FN ----- OUI ! il a 2 sièges .....

                on nous prend pour des cons


                • non667 29 septembre 2014 14:58

                  le pen vite ça urge !


                  • non667 29 septembre 2014 16:35

                    à soi même ?

                    LE RÔLE SECRET DU FRONT NATIONAL
                    porte parole du politiquement correct ?
                    te fatigue pas ! ex- ouvrier 68 tard tes références , moi même , ça fait 31 ans (1983 ) que je n’y crois/lis plus smiley smiley smiley


                  • soi même 29 septembre 2014 17:53

                    A quoi au FN ?


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 29 septembre 2014 16:12

                    Bonjour,
                    .
                    Ce que je constate c’est tant que la grande majorité des électeurs reste emprisonné de leur modèle d’élection bipolaire UMP / PS puis PS / UMP puis UMP /PS etc. etc. et entouré des partis politiques satellitaires, plus ou moins grandes, qui servent comme paratonnerre pour encadrer les électeurs mécontents, rien ne changera en bien en France ! Sans y parler de la grande masse des électeurs qui ne votent plus du tout et qui cautionnent ainsi le K.O. politique de la France !
                    .
                    Etienne Chouard est assez pessimiste en ce qui concerne le réveil des français ...
                    http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/28-09-2014-etienne-chouard-46935
                    .
                    François Asselineau commence à se fatiguer après 260 conférences publics organisé en quelques années !
                    .
                    Ceux qui cherchent, comme moi, pour comprendre, puis pour combattre ce système sclérosé par la corruption et la trahison, qui lutent contre se système, sont trop bien peu nombreux !
                    .

                    Par moment je déprime comme Étienne Chouard ... à cause de ses électeurs moutons les quelles à chaque élection suivant la direction vers les abattoirs.
                    .
                    Je pense que la grande masse des électeurs vont se réveiller quand tout serra bien trop tard !
                    .
                    Ses électeurs emprisonné du système électoral bipolaire creusent leur propre tombe en votent UMP / PS / FN ... ou PS / UMP / FN ... bref toutes ses parties qui défendent le système !


                    • soi même 29 septembre 2014 18:08

                      Ce que je constate, que l’UPR et ceux qui court après devraient ce posé quelques questions, pourquoi Asselineau a une vision fondamentaliste de notre république et n’a pas le courage de s’ouvrir à une conception plus large du champs social et qui reste bloquez dans une conception passéiste de la 5è République ?
                       
                      Si j’avais à définir Asselineau, C’est le vol arrêter  !

                      http://www.youtube.com/watch?v=x5pKfmwMjzo


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 septembre 2014 14:37

                      Bonjour soi même,
                      .
                      J’ai l’impression que les français attendent un Messie qui le prend à la main pour les sortir de la merde.
                      .
                      François Asselineau est certainement pas parfait, mais il à créée une base solide, voire notre programme de libération qui est inspirée sur celui du CNR, le fondement pour construire avec les français de tout bord politique, de droite, de gauche et du centre, la France de demain.
                      .
                      La situation politique et économique (marché d’emplois) sont trop grave et on s’en fout si quelqu’un est de droite ou de gauche !
                      Quand une maison brule on sauve d’abord les gens puis on atteint le feux, avant de reconstruire une nouvelle maison.
                      .
                      J’ai l’impression que beaucoup de gens ne comprennent pas la démarche ni le programme de l’UPR !
                      Pour nous comprendre il faut lire la charte et notre programme de libération.

                      Comment voulez vous promettre aux électeurs de créer des emplois et de luter contre le chômage, pour donner un exemple, quand vous n’avez plus le contrôle sur les flux de capitaux ni la possibilité de luter contre les délocalisations des entreprises et quand l’UE intervient quand l’état français veut aider une entreprise pour dire que c’est interdit au nom de la concurrence ?
                      L’article 63 du TFUE rend possible les délocalisations
                      http://www.youtube.com/watch?v=4kKk0jrlX44
                      .
                      Quand on construit une maison on ne commence pas par la construction du toit !  Hors c’est ce que certaines personnes réclament ici !!!!
                      .
                      Il est impossible de construire la France de demain, une France citoyenne, sans y sortir de l’Euro, de l’UE ainsi de l’OTAN (organisation qui nous entraine dans des sales guerres).
                      .
                      En ce qui me concerne vous devez l’avoir remarque je me bat sur plusieurs fronts, pour une justice sociale ..... Il n’y que à regarder mon historique de mes messages... Je me bat contre les fraudes, notamment la surfacturation de l’eau, contre l’agriculture intensive, contre la prise de contrôle des semences naturelles par Monsanto et Co, contre l’impérialisme américain, contre le sionisme, je me range du coté de Michèle Sibony (Union Juive Française pour la Paix) qui dénonce comme Jacob COHEN le sionisme Israélien, contre la désinformation des grands médias, etc. etc.
                      .
                      Bref l’UPR ce n’est pas seulement François Asselineau, UPR c’est François Asselineau et les 6038 adhérents à ce jour qui ont compris quels sont les trois priorités avant de pouvoir résoudre tout genre de problèmes internes (de la France) !

                      1. Sortir de l’Europe
                      2. sortir de l’Euro
                      3. et sortir de l’OTAN

                      .


                    • ykpaiha ykpaiha 29 septembre 2014 18:38

                      Un pays en ruine ou presque
                      Un pays en état de guerre( irak, syrie,...et les lois liberticides qui vont avec)
                      Un pays gouverné par des voleurs et des bandits
                      un pays sans diplomatie,
                      Un pays sans perspective que que réélire un mafieux
                      Un pays completement entre les mains de gangsters banquiers
                      Un pays qui a craché maintes fois sur l’expression démocratique
                      Un pays dont la seule vertu actuelle tient a sa capacité d’immigration
                      Un pays sous occupation bruxelloise
                      Un pays qui ne respecte ni son histoire ,ni sa langue
                      Un pays qui promeut des théories les plus abracadabrantesques
                      Un pays
                      ....enfin presque
                      ......

                      Mais la seule chose qui vous ennuie, vous révolte semble l’arrivée du FN ?
                      Si j’osais ne pas insulter les andouilles voila un petit nom qui irait bien a ce post
                      Mais voila il existe encore quelques épicuriens, et ne vous en déplaise La France , c’était mieux...avant.
                      Le FN dans tout ce fatras n’est finalement que le miroir de leurs propres saloperies, ne pleurer pas d’en etre aspergé,ce n’est qu’ immanence et justice.


                      • docdory docdory 29 septembre 2014 18:48

                        @Sylvain Rakotoarison


                        Il faut se réjouir au plus haut point du résultat de ces sénatoriales. En effet, le programme de François Hollande aux dernières présidentielles comportait deux révisions constitutionnelles d’une nocivité absolue, qu’il n’avait aucune intention de proposer par référendum ( la gauche, qui est fort peu démocrate, déteste le référendum qu’elle considère avec mépris comme « populiste » : laisser les « sans-dents » décider de leur avenir, vous n’y pensez pas ! ). Ces révisions étaient les suivantes :

                        1°) le droit de vote des étrangers aux élections locales,
                        2°) la ratification de la charte européenne des langues nationales et minoritaires. 

                        Sachant que la majorité des 3/5 ème au congrès, nécessaire pour une réforme constitutionnelle est de 555 votants, un calcul simple permet de montrer que, grâce à cette défaite de la gauche aux sénatoriales, il n’y a quasiment plus aucune chance que ces révisions soient un jour votées au congrès.
                         En effet, la droite n’étant pas suicidaire, elle se gardera bien de donner une seule voix de parlementaire à ces textes, qui, s’ils étaient votés, donneraient un véritable boulevard au front national !
                        Comme ces révisions seraient rejetées à une immense majorité si elles étaient soumises à un référendum, l’affaire semble définitivement enterrée pour ce quinquennat !

                        Je soupçonne d’ailleurs Hollande d’avoir fait des manœuvres dilatoires pour éviter de réunir le Congrès sur ces deux questions en début de mandat, car, si médiocre Président soit-il, il doit avoir un vague bon sens résiduel qui l’a dissuadé de faire voter ces deux mesures qui auraient été une insupportable catastrophe pour la France... Il est tout à fait possible qu’il ne les ait soutenu en 2012 que pour avoir l’investiture du PS aux primaires....

                        Sachant que la gauche est bien partie pour faire une cure d’opposition d’une bonne quinzaine d’années ( sauf si la droite à la mauvaise idée de faire élire Sarkozy ), on peut être raisonnablement sûr que ces deux mesures ne seront jamais votées. Nous l’avons échappé belle !!!!

                        Finalement, rien que cette double catastrophe évitée pour très longtemps démontre l’importance et l’utilité cruciale du Sénat, quoi qu’on puisse en penser par ailleurs...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès