Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Service militaire obligatoire : un retour qui s’impose

Service militaire obligatoire : un retour qui s’impose

La proposition ne figure pas sur le programme du Front National mais a été lancée le 26 mars dernier par Florian Phillippot, le directeur de campagne de Marine Le Pen : rétablir un service militaire obligatoire pour les filles et garçons de 18 ans.

Ce dernier s’établirait sur une période d’un mois et permettrait, selon Philippot, de « remettre les jeunes dans le droit chemin. Cela permettait de remettre un peu de plomb dans la tête de certains ». Aussi, ce dernier y voit un excellent moyen de relancer « l’assimilation dans le creuset républicain ». « Faisons-le. Pour les filles comme pour les garçons. Voilà une mesure de bon sens. (…) C’est une priorité pour la sécurité et la sûreté de la Nation » a-t-il ajouté.

Des dires corroborés par la candidate à l’élection présidentielle, invitée de RTL ce jeudi : « Il est important que ces jeunes se fréquentent et se voient pendant un mois et sachent qu’il existe encore une Nation, une patrie ». « La suppression du service militaire a été une erreur puisque cette graine de patriotisme qui était plantée dans le cœur de nos jeunes à ce moment là manque bien aujourd’hui » a estimé Marine Le Pen avant d’ajouter à quel point elle était « attachée à l’armée et à la relation qui existe entre l’armée et la nation ».

Selon la présidente du Front National, ce service militaire obligatoire permettrait également de faire un « bilan de la jeunesse » afin de détecter lors de ce mois sous les drapeaux aussi bien l’illettrisme que les comportements déviants, ou encore les prémices d’un fondamentalisme islamiste croissant.

La proposition, sans doute habilement lancée pour répondre à la poussée sécuritaire du président Sarkozy, a fait bondir le petit milieu journalistique, à l’image d’un Jean-Michel Aphatie, visiblement choqué par le mot « militaire »…

Malgré les intentions électoralistes évidentes, l’idée du retour à un service militaire digne de ce nom est-elle à ce point invraisemblable ? C’est ce que l’on pourrait penser à l’écoute des réactions médiatiques. Pourtant, en ces jours où les valeurs se perdent, un stage d’un mois encadré par l’armée ne pourrait guère faire de mal.

Rigueur, discipline, autorité, patriotisme, volontarisme, amour de la Nation… Ces termes autrefois banals sont-ils à ce point devenus des gros mots ?

 

Christopher Lings ( Le bréviaire des patriotes )


Moyenne des avis sur cet article :  2.38/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • subliminette subliminette 7 avril 2012 10:06

    Et on va leur apprendre à penser « comme il faut » ?

    Ca va être pratique pour établir des listes de résistants, de mal-pensants au sens Lepénien !

    Il faudra en profiter pour leur couper les cheveux ras pendant qu’on y est....


    • kilekoncuila kilekoncuila 7 avril 2012 10:38

      Il est connu que les militaires sont des pédagogues avérés.
      Soyons sérieux, on ne va pas rétablir une forme de service militaire dont le principal but serait de « remettre les jeunes dans le droit chemin ».


      • El Nasl El Nasl 7 avril 2012 23:45
        • Il est connu que les militaires sont des pédagogues avérés.

         les cadres depuis plus de 15 ans (s-off et off subalterne ) ont accès à des cours de pédagogies dont seraient probablement jaloux les enseignants du secondaire

        • Soyons sérieux, on ne va pas rétablir une forme de service militaire dont le principal but serait de "remettre les jeunes dans le droit chemin". 

         de mémoire les cadres ( dans l’AT ) n’étaient pas chaud pour faire dans le social et étaient contents du passage à l’armée de profession . Sur l’aspect pro , déjà effectif dans l’ AA et la marine , l’AT est devenu un milieu à très forte technicité , en 2 ou 3 mois , un appelé à tout juste le temps d’effleurer le sujet ( si il y met de la bonne volonté ) .


      • foufouille foufouille 7 avril 2012 11:50

        il y aura un camp pour neuilly et un autre pour les pauvres
        comme avant
        ca sera mixte ?
        faut etre moderne


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 avril 2012 16:20

          « ...il y aura un camp pour neuilly et un autre pour les pauvres comme avant ? »

          Bien vu.

          Comme pour notre actuel « chef des armées », un certain Nicolas Sarkozy, qui ne voulait pas devenir soldat et qui a finalement été pistonné par maman. Ce brave guerrier était affecté à deux pas de chez lui, dans au 15e arrondissement de Paris, où il appartenait au peu réputé « Groupe rapide d’intervention chargé du nettoyage », mieux connu chez les militaires sous le nom peu glorieux de « bataillon des chiottes de Neuilly ».

          Un « corps d’élite » du lustrage des bidets réservé, à l’époque, aux conscrits débiles légers et aux fils de riches.


        • nico31 7 avril 2012 12:08

          Sans rire, cette tête à gifles de Philippot et sa patronne, qui n’ont eux-même pas fait le service militaire voudraient l’imposer aux autres.

          Qu’ils montrent d’abord l’exemple et partent ramper dans la boues sous les ordres d’un sergent à 50 de QI et après on examinera leur proposition pour nos enfants !


          • nico31 7 avril 2012 12:19

            Notre Dame des Pétochards et son page tête à gifle ont peur des jeunes aussi !


            • nico31 7 avril 2012 12:25

              @l’auteur
              Et vous, l’avez vous fait le service militaire ?


              • gordon71 gordon71 7 avril 2012 12:32

                linngs 


                véritable bonne idée 
                , que personne ne propose pas assez démagogique

                le seul moyen de lutter véritablement contre le communautarisme et le racisme

                l’armée le seul endroit où pouvaient se rencontrer le beur de banlieue et le fils de paysan creusois, en baver ensemble apprendre le goût de l’effort , de la solidarité et les sens du mot « nation » (je ne parle pas de « patrie »)

                • Spip Spip 7 avril 2012 13:21

                  sur une période d’un mois et permettrait, selon Philippot, de « remettre les jeunes dans le droit chemin. Cela permettait de remettre un peu de plomb dans la tête de certains ». Tout ça sur un mois ? Avec quelle baguette magique ? Ce n’est pas sérieux.

                  Je me demande si l’auteur à eu l’occasion de faire un service militaire et, si oui, dans quelles conditions. Pour l’avoir fait, je peux témoigner des hautes valeurs pédagogiques que l’encadrement dégageait...

                  A côté de ça, je ne serais pas hostile à une sorte de service citoyen qui ferait toucher du doigt aux jeunes certaines réalités ( les hôpitaux, entre autre). Mais cette version militaire relève plutôt du « Yaka, faut qu’on » punitif. C’est une incantation, pas un projet.


                  • nico31 7 avril 2012 13:38

                    Philippot n’a sans doute pas fait son service car il est né en 1981 !
                    Je suppose d’ailleurs qu’il n’envisage pas de donner un effet rétroactif à sa ridicule proposition.


                  • nico31 7 avril 2012 13:36

                    Anecdote VRAIE de service militaire :
                    Cours de secourisme donné à la section par un brigadier et un brigadier chef (ni l’un ni l’autre n’étaient titulaires d’un quelconque diplôme en secourisme).

                    Brigadier : un de vos camarade est blessé à un membre, il saigne, que devez-vous faire ? ... Vous devez comprimer la plaie pour arrêter l’hémorragie.
                    Brigadier-chef : non tu te trompes, il faut faire un garrot.
                    Brigadier : non une compression
                    Brigadier-chef : Je suis brigadier chef, c’est moi qui sais ... vous notez un garrot !

                    Le soir, un des autres appelés de la section, pompier volontaire avant son service a rectifié l’erreur : le bon geste, c’est la compression.

                    C’est ça le service militaire : des crétins chargés d’instruire des moins crétins qu’eux !

                    Je n’en veux pas pour mon fils !


                    • El Nasl El Nasl 7 avril 2012 23:59

                       "C’est ça le service militaire : des crétins chargés d’instruire des moins crétins qu’eux !

                      "

                       deux personnes qui ont du collé et qui n’avaient pas préparé le cours , ça n’arrive pas qu’aux militaires ...


                    • focalix focalix 7 avril 2012 13:51

                      Et puis quoi encore ??
                      Pour apprendre à nos jeunes à utiliser des fusils d’assaut genre Kalachnikov ?

                      « Droit chemin, déviants... »
                      Ces deux expressions emportent l’idée étriquée d’une voie dont il ne faut pas s’écarter.
                      On a vu, dans l’Histoire, ce que cela peut donner quand ce sont des psychopathes dévoyés qui montrent la voie...

                      « les prémices d’un fondamentalisme islamiste croissant »
                      Mais c’est une obsession !
                      Et puis vous êtes en retard ! Dans son homélie « Caillera in Utéro », Sarkozy n’a-t-il pas dit un jour que l’on naissait pédophile ?

                      « Rigueur, discipline, autorité, patriotisme, volontarisme, amour de la Nation » Ces termes autrefois banals sont-ils à ce point devenus des gros mots ?
                      Non, mais ils sentent un peu la naphtaline.
                      Mais surtout, tout est dans l’usage que l’on en fait.
                      Et dans la façon dont vous présentez le plat, ils vont s’emmerder grave nos « petits jeunes ».
                      Enfin un mois, c’est vite passé.

                      Et puis, il faut se souvenir que le service militaire a été supprimé pour la simple raison que pour faire la guerre aujourd’hui on n’a plus besoin de bidasses.


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 avril 2012 14:17

                        On dirait qu’au FN, ils ne savent plus quoi inventer comme conneries pour faire parler d’eux...

                        Un service d’un mois... C’est d’une efficacité... Des muscles et du patriotisme en trente jours ! Plus fort que les prospectus qui vous promettent de changer un avorton rachitique en tombeur bodybuildé dans le même laps de temps...


                        • verseau 7 avril 2012 15:51

                          Les jeunes n’ont plus besoin de faire leur service militaire pour savoir se servir d’armes à feu, ne semble avoir aucun problème à s’approvisionner en armes de guerre genre Kalachnikov, pistolet, revolver, ou fusil à canon scié, dans les banlieues ou dans les zones de gens du voyage, etc.

                          Rien n’arrête les bandits, que ce soient des jeunes ou des moins jeunes ! Leur service militaire ? ils le font « sur le tas ».

                          Par contre, il est vrai que le « service militaire » des années soixante, a servi de « creuset » pour intégrer une jeunesse plus ou moins à la dérive, en mêlant tous les Français quel que soit leur origine raciale ou sociale.

                          C’est pour cela que bien des retraités d’aujourd’hui gardent plutôt un bon souvenir de leur service militaire, certains d’entre eux, trop jeunes à l’époque pour être envoyé en Algérie, n’ont connu aucune guerre.

                          C’est ce que je souhaite à tous.

                          • El Nasl El Nasl 8 avril 2012 00:16

                             «  Les jeunes n’ont plus besoin de faire leur service militaire pour savoir se servir d’armes à feu, »

                             Vrai , mais entre savoir se servir d’une arme et avoir acquis des savoirs , savoir faire ,réflexe individuel et collectif au niveau d’une unité , dans un cadre interarme et international , il y a un gouffre ... qui ne peut pas ,de toute manière, être comblé par le service militaire . 


                          • arobase 7 avril 2012 17:07

                            ceux qui préconisent les service militaire n’ont jamais du le faire ! sinon il saurait que rien n’est plus imbécile ! 


                            un service civique, à la limite mais militaire !! avoir encore à ramper dans la boue sur des ordres de débiles sadiques ? pour quoi faire ?

                            il va y avoir de l’argent pour construire des casernes ? alors mieux vaut construire des logements !!

                            comment peut-on encore voter FN ?  c’est tout ce qu’ils proposent ?

                            • boris boris 7 avril 2012 23:22

                              Article débile comme d’hab !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Lannes

Jean Lannes
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès