Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Service public : quelles stratégies de communication des partis politiques (...)

Service public : quelles stratégies de communication des partis politiques ?

A la lecture de cet article du Monde sur la manifestation pour la défense du service public qui a eu lieu hier à Paris, j’ai eu envie de connaître les propositions en la matière des différents partis politiques, pour voir ce qu’ils entendent par « sauvegarde du service public ». Avec bien sûr, si possible, des propositions et des prises de position en matière de financement et de gestion du personnel des administrations.

J’ai mis à contribution leurs sites Web respectifs, en utilisant le plus souvent la fonction de recherche pour le terme "service public".
La LCR (Olivier Besancenot) : un paragraphe dans le document proposé : "10 mesures d’urgence pour une politique anticapitaliste" : re-nationalisation - arrêt des privatisations - droit de décision local pour l’ouverture d’un service public de proximité. Ce document est fidèle à la position idéologique de la LCR, avec des propositions que je vous laisse le bonheur ou la tristesse (selon ses goûts) de découvrir (SMIC à 1500 euros - interdiction de licenciement sous peine de réquisition de l’entreprise...)
Le PCF (Marie-Georges Buffet) : difficile de trouver un document qui recense de manière globale les propositions pour le service public. Le compte rendu de la commission service public éclaire un petit peu ; lire le chapitre "Les contenus pour rassembler et lutter" que j’interprète de la manière suivante : le PCF ne sait pas encore quoi proposer (hormis la réthorique classique du "toujours plus"), si ce n’est qu’il lui faut s’opposer à la politique actuelle.

Le PS (François Hollande) : déjà leur site rame à mort (sympa l’utilisation des wikis et des blogs, mais cela serait mieux si le site répondait correctement). Je n’ai trouvé qu’un document conçu par Marie-Noelle Lienemann (l’alter-ego de gauche de Roselyne Bachelot pour ses choix vestimentaires) et Bariza Khiari, qui s’appliquent à lister les attaques du gouvernement contre le service public. Mais des propositions sous forme d’un document synthétique, je n’en ai point trouvé.

Les Verts (qui mettre à ce titre ? le secrétaire national est un inconnu du nom de Yann Werhling) : un article trouvé sur le site est lié à une manifestation qui a eu lieu dans la Creuse, à Guéret (on parle souvent de l’appel de Guéret) où beaucoup d’élus avaient démissionné de leurs mandats d’élus après des annonces jugées catastrophiques pour les services publics dans ce département.

L’UMP (Nicolas Sarkozy) : la communication est vraiment mieux maîtrisée de ce côté-ci. La "convention pour un projet populaire" a émis une motion spécifique sur les services publics. Je vous livre la conclusion de cette motion : l’attractivité de la fonction publique mérite mieux que de se reposer sur les avantages du statut général et doit au contraire procéder du goût pour l’intérêt général et de la passion du service public.

L’UDF (Francois Bayrou) : j’ai découvert les actes d’une table ronde intitulés "Carence de réforme de l’État" organisée pour le colloque "Aux racines du mal français" (plusieurs colloques vont être organisés pour fournir des idées pour le projet 2007) qui a initié la réflexion. En gros, la réflexion est loin d’être aboutie, et encore moins la synthèse.

Le FN (Jean-Marie Le Pen) : j’ai hésité mais ce tour d’horizon se veut pluraliste. Vous trouverez ici les propositions concernant la réforme de l’État. Uniquement si vous souhaitez élire Jean-Marie 1er !

Que penser de ce petit tour d’horizon ?

Je trouve (et je ne pense pas que ce soit une véritable découverte) que la communication politique pour 2007 est loin d’être opérationnelle dans les partis politiques français, hormis à l’UMP. Les partis extrémistes proposent la même chose depuis des années (FN ou LCR voire PCF). Ce sont des propositions simples, voire simplistes, qui portent exactement les mêmes stigmates (la préférence nationale pour le FN - la collectivisation pour LCR et, à un degré moindre, pour le PCF) selon les dossiers traités. Peu de partis proposent en ligne une synthèse détaillée, structurée et argumentée. Ce sont souvent des catalogues de bonnes intentions, auxquels peu de monde peut s’opposer : les services publics doivent être accessibles à tout citoyen, dans les mêmes conditions, quels que soient son âge, sa situation sociale ou professionnelle, son niveau d’instruction, ses revenus, son lieu de résidence. Le PS semble vraiment très en retard pour communiquer une stratégie claire et précise des idées pour son projet 2007. Tout comme le PS, l’UDF en est encore au niveau de la réflexion et du débat d’idées. Seule l’UMP affiche clairement ses propositions dans le document proposé (merci de ne pas interpréter cette phrase comme une adhésion aux idées de ces derniers, et de ne pas polluer de commentaires incendiaires ce blog).
Tout le monde s’est félicité de l’engouement et de la qualité du débat autour du projet de constitution européenne, au mois de mai de cette année. Espérons que les Français n’auront pas moins envie de confronter leurs idées autour de la présidentielle de 2007, et qu’ils pousseront les partis politiques à revoir leur stratégie de communication, qui me semble aujourd’hui particulièrement déficitaire.

PS : si vous avez l’opportunité de lire la revue Les Enjeux - Les Echos, le numéro de février 2005 publie un article de Michel Derenbourg ("Le trou sans fond de la Creuse") qui explique très clairement la situation de la Creuse et la collusion entre élus de tous bords (UMP et PS notamment) pour conserver leur rente et distribuer leurs subsides indépendamment de toute rationalité (je n’utilise pas le terme rentabilité, expressément).


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • fati (---.---.92.42) 5 juin 2006 10:21

    bonjour, j’aimerais avoir des article ou des pdf en tout ce qui concerne la communication dans l’entreprise. Merci et bonne journée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès