Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Shalit libéré. Grâce à qui ?

Shalit libéré. Grâce à qui ?

Israël bien sûr, mais pas que…

Pour sûr, il faut des partenaires pour un échange.

 Alors le Hamas seul ou l’Autorité Palestinienne de Mahmoud ABBAS sur fond de Hamas et Fatah réconciliés ? Et la part du voisin égyptien dont l’armée restée en place, veille ? Eh oui, reste encore l’action diplomatique, plus noble, à laquelle veut croire le président de L’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe. Imprudente, Mme Merckel se réjouit du travail accompli « entre Le Caire et Jérusalem ».

Un échange disproportionné.

1027 criminels pour 1, un petit jeune homme tout innocent avec une double nationalité, sous un seul uniforme tout de même. Marché de dupes ? Oh que non. Certes, d’un côté on n’a que ce pauvre Gilad à offrir tandis que de l’autre, les geôles israéliennes regorgent de prisonniers. La libération d’environ 15% d’entre eux donnera donc un peu d’air . Ou laissera-t-elle des places pour les suivants ?

Plus fin que cela, le gouvernement israélien a-t-il voulu « renforcer le Hamas » ( ce ne serait pas la première fois) pour torpiller le navire ABBAS qui flotte et ne semble pas prêt de couler ?

 Même si la coque reste encore fragile en dépit du renforcement par les accords de « réconciliation » entre Fatah et Hamas de mai dernier, il flotte lâchant deci-delà la chaloupe du chef de l’Autorité Palestinienne qui revendique à New-York, à l’ONU, le statut d’Etat, au Conseil de l’Europe à Strasbourg, celui de « Partenaire de la Démocratie », ou encore obtient une reconnaissance de membre l’UNESCO. Soit dit en passant, ce dernier point a suscité l’ire de Hilary Clinton, l’organisme de l’ONU ne comptant que des Etats-Membres. Et on attend donc sans surprise le veto US !

 

Et la Diplomatie, la vraie ?

On voit que le rapport de force n’est pas immuable et que les lignes peuvent se déplacer. Ainsi, compte tenu des dernières « relations troublées » entre Israéliens, Egyptiens et Turcs, l’isolement de l’Etat hébreu est de plus en plus préoccupant au point de mettre Obama dans l’inconfort d’un dilemme délicat, comme de nombreux chefs d’Etat d’ailleurs ( Abbas reçu par Sarkozy). Alors comment voguer vers un havre pacifique ?

Seule une action diplomatique d’envergure, longue et patiente, juste et obstinée et donc persuasive, peut conduire peu à peu vers ce port, de cabotinage en cabotinage. C’est du moins ce que déclare Mevlüt Çavuşoğlu, Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) :

 « C’est le signe, en un moment difficile pour le processus de paix, que de longues négociations sont possibles et s’avèrent plus efficaces que le maintien d’un blocage entre Palestiniens et Israéliens  ».

 « La libération du soldat Gilad Shalit est l’une des questions essentielles que l’Assemblée a dit vouloir suivre lorsqu’elle a octroyé le statut de ‘Partenaire pour la démocratie’ au Conseil national palestinien, le 4 octobre 2011. Je suis heureux que notre nouveau partenariat, porte déjà ses fruits. 

Lorsque j’ai rencontré le Président Abbas le 6 octobre à Strasbourg, il m’a parlé des efforts déployés pour encourager cet échange de prisonniers. Ces efforts ont abouti, ce dont il convient de se réjouir, et montrent que nos partenaires palestiniens entendent réellement tenir leurs engagements envers l’APCE. 

 Notre Assemblée a également appelé à libérer les membres du Conseil législatif palestinien emprisonnés, et j’espère que ceux-ci figurent au nombre des personnes qui feront l’objet de cet échange, » a-t-il ajouté.

 

Pour conclure son communiqué, le Président de l’APCE a rendu hommage aux autorités égyptiennes et turques, qui ont joué un rôle important dans les tractations autour de cet échange. Et Mahmoud ABBAS, bien sûr.

Alors, grâce à qui ? Pourquoi pas au ciel dans cet amalgame monothéiste, issu du même livre.

Antoine Spohr.( article paru également sur Médipart)


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 19 octobre 2011 10:36

    Bonjour à tous.

    Shalit libéré (tant mieux pour lui !) : un énorme scandale politique qui vise à renforcer Netanyaou en torpilleant l’initiative d’Abbas avec la complicité de Hamas. Et le mitage des territoires palestiniens de Cisjordanie va continuer de plus belle.

    Sarkozy s’est félicité hier de la libération de Shalit, mais il n’a pas dit un mot sur cette imposture, pas plus que sur l’énorme mépris que contient l’équation de la libération : 1 Israélien vaut 1027 Palestiniens ! Honteux !


    • latortue latortue 19 octobre 2011 10:53

      pour israel c’est un formidable coup de pub et qui est tres parlant ,un israelien vaut mieux que 1000 Palestiniens .Voila le message donné par cette libération aux yeux du monde .Méditez cela, car c’est la seule explication possible ,a ce marché de dupe de 1/1000 ,aussi ridicule que déséquilibré ,félicitons nous en ,car plus de 1000 hommes retrouvent la liberté et vont aller hurler leur désacord avec la politique injuste de ce pays .
      OBLIGEONS israel a respecter les frontières et reconnaissons l’état Palestinien comme une nation pleine et entière ,et toute cette mascarade sera finis terminé .
      Sinon c’est la guerre dans un avenir proche .


      • King Al Batar King Al Batar 19 octobre 2011 10:56

        Bonjour à l’auteur,
        Tout cela démontre effectivement qu’Israel a choisi son interlocuteur privilégié, et ce ne sont pas les pacifistes.
        Plutot que de négocier la demande d’Abbas la création d’un état palestinien, demande qui ne comporte aucune violence. Le gouvernement Iraelien préfère repondre positivement à un enlèvement ranconné et font obtenir gain de cause à ceux qui utilise des methode militaire, ou en tout cas qui utilisent la force.
        Israel discute avec ceux qui lui ressemble finalement. Cet état ne veut pas la paix, et concoit les rapports avec les Palestiniens uniquement par la violence.
        En réalisant cette négociation, dont seul les puissants se réjouissent finlement, Israel ne fait que décridibiliser un peu plus Abbas aux yeux de son peuple. En effet, il donne la possibilité au Hamas de prouver que par la violence ils sont des resultats, tandis que l’utare s’evertu par des demandes pacifistes, à tenter de faire survivre une utopie.
        Si le peuple soutient le Hamas, et donc le suit dans ses démarches militaires, cela n’entrainera que le conflit.
        Bien naifs, ou alors peu pacifistes sont ceux qui saluront cet echange.


        • James James 19 octobre 2011 11:56

          « entre Le Caire et Jérusalem »

          Exemple type de manipulation passée dans le langage médiatique courant !

          Monsieur, « la capitale » de l’entité sioniste n’est pas Jérusalem mais Tel Aviv, ville conquise durant la guerre de 1967 et déclarée capitale éternelle et indivisible du peuple juif lors de son annexion, bien entendu au mépris de la législation et de la légalité internationale.


          • A. Spohr A. Spohr 19 octobre 2011 12:06

            Mais cher Monsieur James, c’est bien pourquoi j’ai dit Mme Merckel imprudente.

            Votre remarque est pertinente.

            • James James 19 octobre 2011 12:13

              @L’auteur

              Une chose est sure, Israël se place depuis toujours au dessus du droit et de la légalité internationale, encouragée dans ses actes par le petit groupe de nations dominantes vulgairement dénommées communauté internationale .


              • OMAR 19 octobre 2011 20:04

                Omar 33

                Un tankiste qui tirait des obus sur le tas est fait prisonnier :
                Son nom est placardé partout : Gilad, et sa fonction aussi : soldat...

                Des combattants, résistants et pacifistes palestiniens croupissent dans les géoles israéliens.
                Ils sont anonymes, mais eux, qualifiés de criminels...

                Le lobby sioniste et la hasbara ont de beaux jours devant eux...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès