Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Six mois de régime Flamby (Hollande)

Six mois de régime Flamby (Hollande)

Avertissement à ceux qui ont voté Sarkozy :

La rubrique consiste en un bilan de Flamby (Hollande) qui ne dédouane pas le bilan désastreux de Sarkozy.

Les choses doivent-êtres claires : Sarko a été "rayonnant" en Président des riches, avec les niches fiscales mais surtout le bouclier fiscal, qui dura 4 ans. C'était bien une idéologie de type néo-libérale avérée. A son actif, la montée sans cesse du chômage, Ses implications douteuses dans les affaires telles le volet financier du dossier Karachi, avec Takiédine homme de l'ombre douteux, la création d'une société off-shore au Luxembourg. On ajoutera des enveloppes en question dans l'affaire Bétancourt. Cet ensemble au profit d'un financement occulte de l'UMP, sachant qu'il était à la manoeuvre dans les deux périodes.

J'ajouterai son clientélisme vis à vis des restaurateurs conduisant à une T.V.A. ramenée à 5,5% au lieu de 19,6% pour effectivement récupérer les votes... La traduction en a été pour le buget une perte d'environ 4 milliards l'an de recettes fiscales. Merci Patron !

Par ailleurs, au plan international, son embrasement sur ressort B.H.L. pour lancer véritablement l'action des forces de l'Otan sur la Lybie et faire tomber Kadhafi. Ce qui serait un moindre de mal s'agissant d'un dictateur. Sauf que le résultat avéré de cette guerre civile aura été d'amener au pouvoir les barbus pratiquant la charia. Cherchez l'erreur !

Mais bon, le bilan d'aujourdhui s'adresse à Mr Flamby :

"Les promesses et les actes"

1/ " le changement c'est maintenant"...

le changement c'est le changement d'équipe, le PS à la place de l'UMP. Pour le reste c'est la même cuisine à peu de chose près. Sachant que même Jospin avait fait mieux, au moins en organisant les 35 h ce qui était une avancée sociale.

La seule vraie mesure c'est le départ à la retraite à 60 ans pour les carrières longues. Le reste c'est du "sociétal", ça ne coûte rien.

2/ "mon ennemi n'a pas de visage, c'est la finance"...

Si ! la finance à un visage, assortie d'outils, de pratiques et d'institutions, quid :

- des paradis fiscaux ?

-des sociétés off-shores ?

-de l'imposition des sociétés du CAC 40 en moyenne à 8%, par le jeu des filiales étrangères ?

-des niches ficales, notamment dans les DOM/TOM ?

- de la taxation des revenus spéculatifs sur l'économie"casino" ?

- des bonus des traders et des managers de la "banque" ?

- de la séparation des activités entre banques de dépôts et banques d'affaires ?

- du shadows banking ?

- des produits dérivés ? 

-etc, etc..

S'il le veut, je peux encore lui fortifier la liste qui n'est pas exhaustive...

S'il veut la photo de famille, il peut la récupérer tous les ans à Davos (Suisse).

Ainsi, il verra que la finance à bien un visage !

3/ "je ne signerai pas le pacte Européen que je vais renégocier"...

Sans blague ?!..Comme on le sait, nada ! il bien signé le pacte bugétaire avec la règle d'or, sans consultation populaire de peur de faire un kratch qui aurait été catastrophique pour Mme Merkel grande ordonnatrice du traité. Pensez donc, on ne peut même pas faire confiance au peuple... ! 

4/ Le tapis rouge...au Médef

Il fallait voir ça, Ayrault et ses miistres qui se sont fait inviter à Jouy enJosas, à l'université d'été 2012 du Médef se faire applaudir par les capitaines d'industrie, les grandes firmes sttratégiques du CAC 40. Ayrault leur rappelant qu'il avait "l'habitude" des entreprise dans sa gestion territoriale à Nantes, que cela allait bien se passer...

5/ Quid d'un minimum de protectionniste aux frontières pour éradiquer les importations sauvages des pays low-costs dans secteurs stratègiques à notre économie ?

6/ le plus beau pour la fin : le rapport Gallois, grand capitaine d'industrie, le gourrou du Médef, qui débouchera sur le "pacte de compétitivité" avec un cadeau de 20 milliards aux entreprises pour alléger la masse salariale de 6%. Ainsi ce cadeau est sensé comblé les écarts de compétitivité, avec qui :la Chine ? l'Inde ? les ex-pays de l'est qui fabriquent nos voitures et l'électro-ménager ? ; baratin lorsque l'on sait que le salaire minimum en Roumanie est de 1 euro l'heure. Quand à la Chine et l'Inde c'est 20 fois moins cher que chez nous, en prix FOB ou ex-work. Alors 6%... voyez ce que je veux dire, on nous prend pour des abrutis. Il s'agit ni plus ni moins que de faire plaisir aux patrons. Car cette baisse de cotisations s'exerce sur la part patronale et non sur les cotisations salariales, chacun l'aura compris, donc pas de gain de pouvoir d'achat pour les ouvriers et employés jusqu'à 2,5 fois le smig, ce qui s'ajoute à l'exonération des charges "Fillon" qui était déjà de 1,6 fois le Smig. Plus néo-lib que Fillon Flamby !

7/ Quid de l'idée d'empêcher les "licenciements boursiers", euh..

8/ Quid de l'idée de réintégrer les subventions et aides à l'installation des entreprises étrangères désertant le territoire pour délocaliser ?... bah...

Pour abréger ce cortège catastrophique c'est à présent le "fiasco" de la gestion de l'affaire Florange. Avoir envoyé Aranaud Montebourg au casse pipe en le laissant tomber sur l'idée d'une nationalisation, mettre en doute la véracité d'un repreneurs (il y en avait deux en fait) c'est pas terrible pour l'image et les salariés. Il faut pourtant se rappeler que même la droite classique, à l'image de Tierry Breton et d'Henri Guaino avait convenu que c'était une idée pertinente face à Mittal.

Au total, François Hollande aura bien déçu le peuple de gauche qui lui a fait confiance. Ces socialistes n'en on plus que le nom. Il s'agit d'une élite, d'un sénacle de "sachants" qui véhicule la pensée Blairiste voir de Guérard Shroder. D'ailleurs, ils ne servent qu'à traduire le programme de la BCE, du FMI, de l'OMC, celui qui est représenté par Mme Merkel, qui précipite l'europe dans la dépression. Seuls 3 pays sur les 27 sortent la tête de l'eau ?

Belle équipe européenne !

Au profit finalement des banques, de Wall Street, de la City et de Hong Kong qui tire les marrons. Le tout validé, vacciné par les Agences de notations qui donnent le mode d'emploi.


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • François51 François51 8 décembre 2012 10:26

    Hollande est comme les autres. au service de la finance, des marchés, des banksters. lui et son équipe s’aplatissent devant la mère Parisot. le PS, c’est de l’enfumage. tant qu’a la droite c’est pathétique ! ils ne pensent déjà qu’à 2017 et a leur carrière. et les lèches cul qui les entourent, a un portefeuille ministériel. les 4 millions de chômeurs et précaires en France, ça ne les empêchent pas trop de dormir.  voter ? surement pas ! qu’ils aillent se faire f .....

    bon, restons poli.

    • eric 8 décembre 2012 13:11

      Ouai, mais tous cela, vous le saviez avant. Vous avez choisit de voter pour lui en toute connaissance de cause, alors que si vous croyez a ce que vous dites de Sarko, la seule posture vraiment de gauche eut été de voter pour lui afin « d’accélérer les contradictions de la société capitaliste et l’explosion sociale permettant d’aboutir a une ’vraie gauche » pour m’exprimer dans votre jargon. Il est assez peu honorable de venir pleurnicher sur les consequences d’un choix que vous avez fait en toute connaissance de cause, et de tenter de vous dedouaner en réaffirmant votre détestation de sarko. Sans vos voix, pas de Hollande dans un pays ou la gauche est de toute façon minoritaire. Vous l’avez voulu, vous l’avez. Il n’est pas aussi tellement mauvais que l’autre oui ? Epargnez nous vos soi disant regrets et vos posture de fausse revolte.


      • Dany le rouge 11 décembre 2012 02:51

        Je n’ai rien à t’épargner. Pa besoin de commentaires mesquins. Si tu n’aimes pas c’est ton problème.. 


      • Luc le Raz Luc le Raz 8 décembre 2012 13:45

        « Hollande est comme les autres. au service de la finance, des marchés, des banksters. »
        « au service de la finance », non je ne pense pas. Face à une prise d’otages ( nous ) à l’échelon mondial, par ces mêmes entités, vous faites quoi ? Intervenir le GIGN, ou négocier ? Jetez un oeil sur ce qui se passe ailleurs. Obama voulait taxer les profits réalisés, offshore, par les entreprises US... Plouf ! Retoqué ! En France, « l’affaire Florange » après d’âpres négociations avec un requin, idem !! D’ici à ce que les agences de notation dégradent encore notre note si on s’approche de trop près de leur pré carré...
        C’est à l’échelon mondial ou tout au moins à l’échelon occidental que les décisions de toucher là où ça leur fait mal, c-à-d l’argent, pour combattre les racketteurs devraient être prises . On en est loin smiley
        C’est vrai qu’à y regarder de plus près, les politiques ne s’occupent que de détails futiles, le mariage homo, la nomination d’un patron de parti.... Qu’en avons nous vraiment à foutre ? L’urgence n’est pas là. Trouver les moyens d’arrêter les malfrats de nous faire les fonds de poches demanderait un consensus général des partis et qu’ils se mettent à vraiment travailler ensemble, on les paye pour ça. Il y va de l’avenir du pays et de nos enfants.
        Tout ça est peut être un peu décousu mais ce que je vois et entends, m’énerve !


        • Richard Schneider Richard Schneider 8 décembre 2012 17:19

          à Luc le Raz,

          J’approuve grosso modo votre commentaire. Il faut bien reconnaître toutefois que beaucoup de Français dits de Gôche ont voté Hollande, c’est parce qu’il était le seul à pouvoir battre Sarkozy : n’oublions pas que sociologiquement et politiquement la société française s’est nettement droîtisée depuis dix ans - comme ailleurs en Europe, d’ailleurs.
          En revanche, je vous approuve entièrement : l’urgence actuelle n’est ni le mariage homo, ni le droit de vote des étrangers (qui serait retoqué et par le Congrès et par un référendum populaire). Aujourd’hui, ce qui importe par-dessus tout, c’est la lutte contre le chômage et la pauvreté. Le reste, c’est de l’agitation et de la mauvaise foi.

        • RBEYEUR RBEYEUR 8 décembre 2012 13:53

          La lecture de l’article suggère le pseudonyme : « Dany-le-rouge-de-confusion ».


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 décembre 2012 14:25

            On ne retrouvera pas d’autonomie démocratique sans la reconquete de notre souveraineté ,tout le reste n’est que spectacle de Guignols pour adultes attardés ....Sciemment !


            • lsga lsga 8 décembre 2012 14:39

              on remarquera que le patronat et les agences de notations applaudissent des 2 mains à la politique de Hollande.

              Ainsi, certes le PS a une gestion sociale libérale de l’économie, mais surtout a une gestion technocratique efficace selon leurs critères.


              La gestion de Sarkozy était libérale, mais était surtout totalement catastrophique, quelque soit les critères retenus. 

              • Germain de Colandon 8 décembre 2012 16:17

                Déjà victimes impuissantes face à un monde d’arrivistes asservis aux banksters, au FMI, à l’OMC et aux néo-cons Américano-Européens, dorénavant vous devez supporter la gabegie prédominante d’une Gauche traîtresse à la botte d’un gouvernement de fantoches, incapable de prendre les (bonnes) décisions qui s’imposent, un jour avançant d’un pas... pour le lendemain reculer de trois, parce que deux ou trois pitoyables roquets de l’Opposition, en plein déni d’alternance, de démocratie, jappent pour un oui, pour un non, quand hier vous étiez des millions descendus dans la rue pour y défendre l’héritage du Conseil National de la Résistance contre l’idéologie mortifère de l’ancien gouvernement, et que celui-ci jamais ne lâcha quoique ce fût ! 

                http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-quelques-unes-des-tres-grandes-taches-du-parti-socialiste-et-compagnie-113120487.html


                • Extra Omnes Extra Omnes 8 décembre 2012 23:11

                  Flamby est le successeur de Sarko.
                  Il suit la même politique, celle du NOM
                  C’est une marionnette comme le nabot et les ficelles sont tirées par la finance de l’ombre. Flamby ne fait que danser comme on lui a appris a faire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès