Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Socialistes et écologistes, comme une odeur de poudre

Socialistes et écologistes, comme une odeur de poudre

L’alliance passée avant la Présidentielle entre le PS et Europe-Ecologie – Les Verts a offert à ces derniers – sur un plateau – suffisamment de sièges à l’hémicycle pour constituer un groupe parlementaire : situation ubuesque au regard de leur réel potentiel électoral et... source de conflits en vue !

Après avoir crié au « moment historique » que constituait selon eux l'accession à quelques menus privilèges de la République (collaborateurs, voitures de fonction avec chauffeur, crédits, etc…), les écologistes commencent à s’apercevoir que les socialistes les prennent pour… ce qu’ils sont vraiment : de simples supplétifs !

Premier sujet d’étonnement, la nomination très politicienne de Cécile Duflot au rang de ministre de plein exercice. On pouvait s’attendre à ce que la future-ex secrétaire nationale d’EELV atterrisse dans un ministère lié à ses supposées compétences ; or, c’est au Logement – et à l’Egalité des territoires – que son parachutage l’a menée. Voilà qui en dit déjà long sur la crédibilité accordée par la gauche aux écologistes en matière… d’écologie et de développement durable !

Autre avertissement, le recadrage sévère de la même Cécile Duflot par le chef de l’Etat et celui du Gouvernement, après qu’elle s’est prononcée – de quel droit ? – en faveur de la dépénalisation du cannabis. Encore toute extasiée de sa fraîche nomination, sans doute la ministre a-t-elle pensé qu’elle allait réellement pouvoir imposer ses vues à François II...

Les élections législatives se sont déroulées sur ces entrefaites, sur fond de fronde menée par des responsables socialistes peu désireux de s’effacer au profit de parachutés écologistes : sept candidats PS sur dix l’ont ainsi aisément emporté sur les candidats officiellement soutenus par les deux partis. Aujourd’hui, tous siègent dans le groupe socialiste à l’Assemblée Nationale, et ont donc échappé à toute mesure de sanction.

Récemment, le mini-remaniement ministériel a également constitué un désaveu pour le parti vert : lasse – après six semaines ! – de l’autorité de la Garde des Sceaux Christiane Taubira, la ministre déléguée à la Justice Delphine Batho a obtenu un autre ministère : celui de… l’Ecologie ! Autant dire un domaine d’action bien loin de sa spécialité reconnue au PS, la sécurité !

Dernier camouflet en date, la nomination des présidents de commission à l’AN : alors que l’accord EELV – PS prévoyait d’accorder aux écologistes la présidence de la commission dédiée au Développement durable, les tauliers socialistes s’y sont opposés tout net, obtenant rapidement gain de cause. Une nouvelle fois en bonne logique tambouillarde, le lot de consolation offert au groupe EELV a été la présidence de la commission des… Affaires européennes ! Proposition snobée par les écologistes, lesquels ont exercé en rétorsion leur terrible pouvoir, en n’apportant pas leurs 17 voix à Claude Bartolone lors de son élection gagnée d’avance au perchoir de l’Assemblée. Il est permis de douter de leur détermination lorsqu'il s'agira de faire de même lors de votes serrés, sur de vrais enjeux : Tonton Ayrault leur ferait alors les gros yeux...

Décidemment, les écolos français sont meilleurs en arrangements qu’en politique du réel mais, s’ils n’existaient pas, il faudrait les inventer, tant ils nous font rire…

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Cigogne67 27 juin 2012 20:26

    oui bof, les uns ne sont pas socialistes et les autres ne sont pas écolos

    les deux sont une machine électorale...voilà pourquoi ils s’entendent sur le dos des gogos et des bobos smiley


    • gloupitch 28 juin 2012 16:44

      Tout à fait d’accord avec toi.

      EELV en se joignant à un PS qui n’est pas de gauche ont gagné des sièges mais basé sur un électorat qui est mort.
      Pensez vous : concilier le productivisme et le néolibéralisme social démocrate et les impératifs écologique !! la bonne blague. Ils ont voulu les 2 ils n’auront rien...
      Quand on écoute le pathétique D Cohn Bendit nous dire qu’il partage les vue des libéraux européens (mario monti et cie...) sur la nécessité d’un fédéralisme dans l’UE comme solution à la crise, on voit bien que EELV n’existe plus. 
      Ils sont morts. point. Pitoyable à l’heure des défis que nous allons devoir affronter : social, économique, environnemental.
      En fait il n’y a plus que le FdG qui parle d’écologie avec sa « planification écologique ».

    • voxagora voxagora 28 juin 2012 07:52

      .

      Le gouvernement Hollande/Ayrault se montre ferme avec les Verts,
      en leur accordant juste ce qu’il leur doit, pas moins, mais pas plus.
      Il est donc tout à fait capable de leur rabattre le caquet quand cela est nécessaire,
      sans s’émouvoir de leurs gesticulations.
      Je mets un 10/10 à ce pilotage très raisonnable.
      .
      .


      • Romain Desbois 28 juin 2012 08:39

        Bah oui vu le sore des écolos aux élections , l’on peut difficilement exiger du PS qu’il n’en tienne pas compte.

        La schizophrénie des français est probante. Ils voudraient de l’écologie sans les écolos , des meilleurs salaires sans avoir la gauche etc...

        Mais les socialistes doivent se dire une chose. Si l’écologie est maltraitée aujourd’hui , dans 5 ans EELV s’associera au FdG , avec je pense plus de succès.


        • Le péripate Le péripate 28 juin 2012 11:05

          Quel contraste avec Sarkozy qui avait ouvert très largement les postes à la gauche !

          Enfin je dis ça, je dis rien.


          • appoline appoline 28 juin 2012 12:15

            Oui, je vois surtout une belle poignée d’incompétents, quelle image que nous donnons à l’extérieur


          • PascalR 28 juin 2012 11:27

            Les EELV ne sont rien d’autres qu’une bande d’agités frustrés qui veulent leur part du gâteau, des dogmatistes sans cervelles ni bon sens.
            Et quelle arrogance !
            Ils ne représentent même pas qq % de l’opinion des français et clament à tout vent qu’ils sont l’allié indispensable du PS et du gouvernement en place, et que si on ne leur donne pas quelques miettes, ils vont s’énerver.
            Les EELV sont envore bien plus vils que les autres partis car sous leurs airs angéliques, ce sont de dangereux imbéciles.
            Je recommande de ne rien leur concéder.


            • NeverMore 28 juin 2012 11:35

              « une odeur de poudre »

              Essayez d’allumer un flan écrasé ou un plat de nouille (même un mélange des deux) ...

              Avec toutes ces conneries, ça sent pas plutôt la décadence, le délitement, la fin d’un monde.

              ,

               


              • morice morice 28 juin 2012 12:30

                En prime ; vous êtes STUPIDE, Vial, car vous avez oublié une chose : votre blonde préférée, celel qui s’est pris un gadin dans le Nord, a elle aussi des relations proches avec des écolos :


                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-ecolo-naturiste-qui-redige-les-87372


                on notera que cette proximité était tellement emmerdante pour elle que le sieur écolo-naturiste a éé prié d’aller s’accrocher dans les maisons dans les arbres qu’il aime tant...


                aussi, un conseil : la prochaine fois que vous venez déverser votre bile anti-gauche, l’extrémiste de droite, songez à VOUS regarder d’abord : il devient trop facile de se moquer de vous, en rappelant celui qui écrivait les discours de votre blonde tant aimée : lui aussi écologiste....

                • SergeL SergeL 28 juin 2012 18:24

                   Les Écologistes ont réalisé 6.3% des voix et doublé le score des Présidentielles ( de 0.8 à 1.6 million de voix ), c’ est le seul parti qui a augmenté son score : à titre de comparaison le FN a perdu 3 millions de voix.


                • SergeL SergeL 28 juin 2012 18:52

                   2009 élection à la proportionnelle ( Européenne) : les Écologistes (EELV & Alliance Écologistes) = 20 % et le Fn = 6%

                  donc 20% ! car à la proportionnelle sans le PS, qui fait 16.5% !

                  le poids du FN à 6 % représente son poids politique réel : 18 % c’ est un vote protestataire . ( confirmé par le scrutin législatif et ses 3 millions de voix perdues).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès