Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Socialofolies de La Rochelle : Royal s’épuise, Delanoë change de (...)

Socialofolies de La Rochelle : Royal s’épuise, Delanoë change de braquet

Université d’été en forme de marche funèbre pour le PS de feu François Hollande. En l’absence des vedettes, des traîtres et de ceux qui hésitent encore, le rassemblement a adoubé Bertrand Delanoë comme meilleur candidat possible à des lendemains qui chantent. C’est Sarkozy qui va être content.

Aux Etats-Unis, on appelle cela un « groupe de paroles ». Une poignée d’individus se réunissent, alcooliques, boulimiques, drogués du sexe ou victimes de quelque autre dépendance que ce soit. Et ils prennent la parole, à tour de rôle, expliquent leur chemin de croix, leur souffrance. Ils sont entendus, applaudis, accompagnés. L’objectif étant de les guérir, de leur faire reprendre une vie normale, sans excès, sans troubles. Ca ne marche évidemment pas tout le temps, sinon pas souvent, et ces groupes de paroles ont nourri certains romans de Chuck Pahlaniuk, l’auteur de Fight Club, qui aime ces personnages en quête de rien, si ce n’est d’une oreille, ou de deux, pour se consoler de la morosité de leurs existences. Ceux qui intègrent ces groupes de paroles ne sont pas tous malades, ni dépendants. Certains s’y rendent pour passer le temps, et un peu de compagnie.

A La Rochelle ce week-end, François Hollande, premier secrétaire partant, avait donc convié ses ouailles à l’université d’été du Parti socialiste, ses dixièmes en tant que chef. Moins de quatre mois après la douche froide de mai, cette université-là avait des allures de groupe de paroles. On sentait l’urgence présente de rassurer les uns, entendre les autres sur ce qui s’était passé au printemps dernier, et pourquoi cela était arrivé. Méticuleusement, sans hausser la voix, précautionneusement, le premier secrétaire a donc parlé à ses militants, tenté de les rassurer. Mais ce n’était pas évident. D’abord, il était seul, les grandes figures, historiques ou médiatiques du parti n’étaient pas là. Et si elles n’étaient pas là, ce n’était pas pour préparer la Coupe du Monde de Rugby, mais bien parce qu’elles s’étaient placées trop « contre » le PS pour pouvoir décemment assister aux messes rochelaises. Allègre, Fabius, Strauss Kahn, Jack Lang ont tourné le dos au PS. Leur présence à La Rochelle aurait certes provoqué un amusant chahut, mais n’aurait pas contribué à la clarté des débats. Le sort du parti n’intéresse plus, visiblement, ces « éléphants »-là, trop occupés à se rapprocher du Président qui fait 70 % de satisfaits dans les sondages.

D’abord, donc, Hollande était seul, mais ensuite, il était mal accompagné. Son ex-compagne, qui l’avait congédié du domicile familial, s’est invitée à la tribune pour donner sa vision des choses. Hollande n’a pas assisté au discours, pompeux et ennuyeux comme toujours, au cours duquel la principale responsable du cuisant échec des socialistes a une nouvelle fois resservie sa froide soupe du « vent nouveau » qui « s’est levé » et « ne s’arrêtera pas ». Ségolène Royal a anesthésié son auditoire, aux applaudissements polis, des militants qui souhaitent manifestement tourner cette page « vaudevillesque » de l’histoire du PS. Ils comptent bien garder Ségolène dans les meubles, mais en tant que meuble, justement. Rien de plus. Hollande, qui connaît bien la dame, l’a fustigée un peu plus tard à la tribune en signifiant qu’il fallait en finir avec les « phrases creuses ». Il sait de quoi il parle.

Exit Royal, donc, et bonjour Delanoë. Le favori de Sarkozy (ils se connaissent bien, et se tutoient parfois) a fait un malheur avec son discours. Candidat « à rien mais éventuel candidat à des choses », le maire de Paris est apparu comme le gros outsider dans la course à l’investiture du parti, et peut-être plus. « Dans les circonstances actuelles, j’ai une petite utilité. Demain, on verra. » Ce n’est plus du Royal, on dirait du Jospin ! Souriant, détendu, décontracté et bronzé, le roi du vélo s’est payé le luxe d’une petite ovation au terme de son discours. Soulignant, que « les querelles de personnes ont fait assez de mal pour qu’on n’en abuse pas trop », Delanoë se range ainsi du côté de ceux, nombreux, qui renvoient la responsabilité de l’échec de mai aux déchirements du couple Hollande-Royal, qu’il renvoie dos à dos, autre preuve de lucidité. Delanoë n’est pas de ceux qui ont condamné par principe l’ouverture et ses conséquences. Il n’est pas de ceux qui ont crié aux traîtres chaque fois qu’un Besson ou qu’un Kouchner ouvrait la bouche. Il est de ceux qui réclament, « avec humilité et pragmatisme » un rassemblement de toute la gauche, et pas forcément une alliance avec le centre.

Delanoë chef de troupe ? Pas sûr, mais pas à exclure. Sarkozy le souhaite et le lui a dit, il y a quelques mois de cela. Voir le maire de Paris devenir le premier des socialistes satisferait grandement le Président gouvernant. Après l’éclatement du Front national et la dissolution du centre, ce serait le troisième des grands travaux politiques achevés et bien achevés par l’homme de Neuilly. C’est un peu cela qui se jouait à La Rochelle, une sorte d’apothéose de « l’ouverture » prônée par l’Elysée. Ouverture qui n’est de toute façon pas finie, et qui pourrait bien se poursuivre par l’arrivée prochaine, en 2008, d’un certain Julien Dray au gouvernement, sans doute en remplacement de Alliot-Marie, sur un siège éjectable. C’est Le Point qui l’annonce, et ce n’est pas qu’une rumeur, Dray n’ayant pas encore donné sa réponse.

Alors, quel diagnostic pour le PS ? Réservé. Faute de débattants, les débats n’ont pas eu lieu, juste quelques paroles de réconfort, et le linge sale va se laver en librairie, dans les jours qui viennent. Une guérison du mal par le mal, en attendant des jours meilleurs. Michel Rocard y croit. C’est dire.


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Newby Newby 3 septembre 2007 09:55

    Dray au gouvernement !!!! smiley

    Il va être obligé de mettre sa mauvaise foi et son sarcasme vulgaire au fond de sa poche avec son mouchoir par dessus.

    Oui Sarkozy fait des dégâts à gauche en effet. Si il réussit à retourner Dray qui va supporter Segolène ????


    • Loic 3 septembre 2007 16:57

      Ca vous amuse de poster ce commentaire à chaque sujet ? smiley

      C’est enervant à la fin !


    • gilbert paolini 4 septembre 2007 07:49

      Mr AB ,

      Pourquoi cette contestation des sujets choisis par le comité de rédaction, dont vous faites (ou avez fait) partie ?

      Pendant la campagne électorale, vous avez largement fourni AV en articles politiques très engagés, en ce temps-là le sujet ne semblait pas vous déplaire. Etait-ce un intérêt de circonstance ?

      Vos articles non-politiques m’intéressent autant que les autres, je lis ce que je veux.

      C’est la qualité des articles, et la sensibilité personnelle de chaque lecteur, qui orientent son choix vers un rédacteur, plutôt que vers un autre.

      Gilbert Paolini


    • tvargentine.com lerma 3 septembre 2007 09:57

      Delanoê chef du PS ????

      Au secours !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Le véritable représentant de la « goche caviar » et du marketing politique.

      Cela serait l’achèvement d’un grand parti politique et on peut comprendre que Nicolas Sarkozy préfére le Maire de Paris que personne n’aime en banlieue,car tout ce que fait sa municipalité s’est d’exclure les gens les plus modestes de Paris pour en faire une ville de BOBOS aux revenus élevés

      Non,merci,nous ne voulons pas de la généralisation dans les entreprises de « Paris-plage » smiley smiley smiley smiley


      • Dégueuloir Dégueuloir 3 septembre 2007 15:40

        et Lerma ,va te faire f.....lol.... smiley on sait que tu aimes ça !!!


      • Barbathoustra Barbathoustra 3 septembre 2007 16:55

        Monsieur Lerma ; je ne sais pas comment l’UMP a réussit à vous faire croire qu’elle allait faire de Paris une ville de prolos et je ne veut pas le savoir. Sachez juste qu’ils vous ont mentis.


      • stephanemot stephanemot 3 septembre 2007 10:27

        Bonjour Lilian,

        Notre Dame de Paris avait déjà pris les choses en main (au figuré, pour une fois) au soir des élections. DSK sur la touche, personne ne peut l’empêcher de prendre le pouvoir.

        A part Ségolène, si elle parvient à hypnotiser de nouveau la majorité des militants PS. J’ai la faiblesse de les croire moins stupides que leurs dirigeants mais sait-on jamais.

        La grosse question pour moi c’est depuis le début : Delanouille va-t-il concilier Paris et Solférino ou lâcher la proie pour l’ombre ? Hollande ne lui a-t-il pas compliqué la tâche avec son calendrier à la mords moi le neuneu* ?

        * vous remarquiez fort justement la Vertisation du PS, j’ajouterai un air de famille avec la grande époque des non-penseurs de droite (Madelin, Léotard & Co.)


        • CAMBRONNE CAMBRONNE 3 septembre 2007 12:27

          LUDO

          Tu me donnes envie de connaitre ta mère ! Elle est excellente celle là !

          Delanoè nous fait son coming out de présidentiable . Il est pas plus mal qu’un autre .

          Salut et fraternité .


        • Loic 3 septembre 2007 17:04

          « Mais je l’accorde, pour représenter la France d’en bas, il y a mieux que Nono... »

          Si, y a Panafieu smiley

          Désolé...c’est pas drole, c’est tragique.


        • Dragoncat Dragoncat 3 septembre 2007 11:29

          Le PS aujourd’hui donne l’image d’un immeuble qu’on détruit à l’ancienne. Sans les explosifs.

          L’édifice n’en finit plus de s’écrouler miette par miette. Si le vautrage de Ségolène me parait justifié - on ne peut pas militer aussi loin des réalités et de ses propres alliés sans en payer le prix - le sort du PS est tout de même désolant.

          Ne serait-ce que pour l’équilibre de la vie politique du pays, il faudrait que l’UMP ait de nouveau en face d’elle un parti d’opposition plus crédible, et surtout pouvant faire preuve d’un minimum d’unité. Le PS aujourd’hui, c’est Al Qadea : une nébuleuse ! Avec des groupuscules haineux qui passent leur temps à se tirer dans les pattes.

          Dans l’histoire de cet atterrissage vertical, la responsabilité de Hollande semble de plus en plus avérée. Le problème étant qu’il faudrait une personnalité forte et consensuelle pour le remplacer : elle n’existe pas à ce jour.

          Si les socialistes cessaient de chercher leur direction politique en fonction de ce qui plait au public et au gré des sondages, ils pourraient retrouver leur place dans le paysage...

          Quoi de plus navrant que de les voir errer entre l’extrême gauche et le centre ? Qu’ils laissent l’extrême gauche à ceux qui s’en font la spécialité et qu’ils créent enfin un parti social-démocrate façon britannique ou allemande. La logique de l’évolution d’un parti de gauche voulant qu’il s’adapte aux réalités économiques en privilégiant l’humain et le social. Mais pour cela, il faudrait que nos éléphants renoncent une fois pour toute à la dictature du prolétariat !

          C’est pas garanti Darty... smiley

          Dragoncat


          • Rage Rage 3 septembre 2007 14:42

            Bonjour,

            Je partage l’avis de Dragoncat : aujourd’hui la vraie question à se poser est la suivante :

            Y a t’il encore une opposition en France ?

            Jamais la gauche n’a semblé aussi « proche » de la droite, comme si Bayrou avait tout capté à la soirée du 1er tour, et comme si on avait sous nos yeux de citoyens « neuneus » le résultat des ententes tacites que l’UMPS avaient pû nouer après des années de partage du pouvoir.

            Les « assoiffés de pouvoir » et autres « vieux mais pas trop » n’avaient plus qu’à succomber. Les Dray et autres, impatients d’atteindre leur but, ne peuvent plus attendre 5 ans tant ils veulent inscrire leur nom dans l’histoire.

            Cette gauche là, qu’elle se barre, qu’elle aille loin dans le camp de l’UMP de Sarkozy 1er.

            Si le PS veut un avenir, si l’opposition veut un avenir, et si les français veulent un avenir raisonné, alors il n’y a que 2 choix possibles : Succomber ou résister.

            Ceux qui résisteront aujourd’hui sont ceux qui seront capables de se battre demain. Le PS a besoin de nouvelles idées, de nouvelles têtes, d’un nouveau fond.

            Les éléphants n’étaient pas à La Rochelle ? Tant mieux. Royal est à 15% dans les sondages ? Tant mieux. Hollande est rincé ? Tant mieux.

            Que ceux qui ont trop longtemps fait de la gauche l’arcane de leur propre dessein individuel partent loin : c’est une chance pour une nouvelle génération de changer la donne.

            Et si le PS coule, en 2012, le pari de Bayrou sera le bon : la droite aura échoué et la gauche ne se sera pas réformé.

            Le principe de réalité est trop fort, Sarkozy ne pourra pas toujours se cacher derrière son écran de fumé et ses communiqués médiatiques... quand on dit kkchose et que l’on fait l’inverse, cela finit par se voir...


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 septembre 2007 03:53

            Je partage votre avis. Je copicolle ici mon commentaire d’un autre fil, ce qui n’est pas mon habitude, mais ils commencent à être tissés serrés, car les thèmes convergent.

            Aussi longtemps que le Président sera aussi actif, la France ne peut se diviser qu’en Sarkozystes et Antisarkozystes. Bonne nouvelle pour la Gauche, qui peut gesticuler sans trop attirer l’attention. Dommage, toutefois, qu’elle ne profite pas du délai qui lui est accordé pour se trouver un chef crédible et offrir un nouveau programme. En rescapant les officiers du PS un à un du naufrage, on occulte le fait que 40 % des Français sont laissés à la dérive politique et que, si il y avait demain un crise grave, il n’y a personne qui pourrait parler pour la Gauche avec même un semblant d’autorité. Il ne reste qu’un seul parti en France. Un situation inconfortable.

            http://www.nouvellesociete.org/5165.html

            Pierre JC Allard

            Réagir à l’article |


          • Bernard Dugué Bernard Dugué 3 septembre 2007 12:02

            Bonjour,

            http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=28594

            Venons-on a ce terrible aveu de François Hollande. Une petite phrase dont nul n’a encore perçu les résonances historiques et la portée pour l’avenir : « Le Grand soir c’est fini » a déclaré le chef du PS à La Rochelle. Autrement dit, nous avons assisté à une sorte de passage du témoin. Le Grand soir, cela fait trois décennies qu’il est achevé, avec ses Grands Récits, comme l’a bien explicité Lyotard dans La condition post-moderne (Minuit, 1977).


            • Barbathoustra Barbathoustra 3 septembre 2007 17:11

              Clairement, la gauche française n’est pas en mauvaise posture. Si elle a perdu les élections, c’est pas parce mme Royal a été mauvaise comme un cochon ( quoique ). Non, l’époque est juste à droite. C’est le cas aujourd’hui de pratiquement tous les pays riches de la planète, exepté peut être les gouvernements de gauche qui ont su se réaproprier à temps les valeurs du libéralisme.


            • maxim maxim 3 septembre 2007 12:02

              Hollande l’a dit ,le grand soir c’est fini ,les 35 heures ???y’en a pas bon non plus .... François à dit en douce ,mais personne n’a entendu ,mais il a dit en douce à un proche « renseignes toi pour savoir comment prendre une carte UMP ,dis rien à personne hein ??? ».... « tu débarques lui répond l’autre ,on l’a tous depuis le mois de Mai !!!!! » « même Bibiche ???? » « Bibiche ,y’a longtemps qu’elle l’a ,elle voulait à un moment virer Cécilia , elle en pincait pour Nico ,mais y’avait plus de place sur le Yacht de Bolloré et puis ,ce dernier ne voulait pas de bordel sur son rafiot »...... et voilà ,votre PS va devenir l’UMPS ou l’UMPPS ,on a pas encore pris la décision ..... en tout cas ,bienvenue au club .... vous verrez ,aux réunions UMP ,à la fin ,on joue au strip poker ,il y a Christine Boutin ,Roselyne Bachelot ,et on s’amuse à les faire perdre ...... allez rejoignez nous vite ,de tout manière,l’immeuble rue Solférino va certainement être racheté par TF1,il cherchent un local pour relancer Tournez manège ,y’a Canal qui est sur les rangs pour relancer les Guignols ........


              • maxim maxim 3 septembre 2007 12:30

                c’est plus la lutte finale ,c’est la chute finale ........


              • Adama Adama 3 septembre 2007 18:10

                 smiley smiley smiley smiley


              • Cédric 3 septembre 2007 12:38

                La chose qui finalement la plus pénible, ce n’est pas l’absence de machin ou de bidule, le discours d’un tel ou d’une telle, mais tous ces articles, émissions, commentaires de la part de personnes qui finalement ne connaissent pas ou si mal le Parti Socialiste français.


                • bozz bozz 3 septembre 2007 15:18

                  HAHAHAHAHA parce que toi tu le connais mieux que nous le PS ?? dis donc blancbec t’as quel âge ? t’as connu la sfio peut-être ?

                  le socialisme est mort quand Mitterand a fait main basse sur le parti, le reste ce ne sont que des mots, toujours des mots, rien que des mots....


                • Cédric 3 septembre 2007 17:36

                  Salut Bozz, pour répondre à ta seule réflexion digne d’intérêt : 32 ans dont 14 comme membre du PS.


                • bozz bozz 4 septembre 2007 14:11

                  ceci montre bien ton très grand recul face au PS


                • caramico 3 septembre 2007 13:42

                  merci à Sarko de nous avoir débarassé des vieux crabes et faux derches enkystés au PS. C’est vrai qu’il y avait pléthore de ces parasites, qui maintenant sont à leur vraie place à ses côtés. L’épouillage étant fait, il reste un beau potentiel de vrais électeurs de gauche dans l’escarcelle d’un PS qui doit réapprendre à faire rêver.


                  • maxim maxim 3 septembre 2007 14:14

                    ah,pis dites donc au fait ,après plus de grand soir,plus d’Internationale non plus ,mais oui,quand ils chantaient tous en choeur « debout les damnés de la terre ....debout les forçats de la faim » ... là pour les forçats de la faim ,DSK qui chantait ça ,lui qui fait un bon 58 de pantalon au moins ,il ne doit pas se nourrir d’un hareng saur et de 2 patates à l’eau à partager avec sa bourgeoise qui nous fait un bon 48 ,et François qui paye l’isf en damné de la terre avec son pied à terre dans le Midi .....il n’a pas l’air bien affamé non plus .....

                    et Fafa ,il a l’air en hypoglycémie ?????.......


                    • patrocle 3 septembre 2007 15:46

                      Stop au dénigrement organisé ! Rien que le titre de l’article est évocateur...aujourdh’ui il est de bon ton de taper sur le PS qui je le rapelle a quand même laissé les finances de la France dans un meilleur état que la droite.Le tour de force de Sarkozy et de son staff de communication est d’être arrivé à faire croire que la droite c’est moderne et aussi que le bilan des dernières années n’existe pas.Sarkozy n’a d’ailleurs jamais été ministre de l’intérieur ni des finances.Le parti socialiste est un parti démocratique qui connait aujourd’hui des difficultés mais il va évoluer dans le bon sens .L’acouchement est peu être un peu douloureux mais il n’est pas beaucoup aidé non plus par une stratégie qui vise à l’afaiblir.La modernité du libéralisme a tout crain est aussi neuve que l’age de pierre.Seul la piste d’une économie du développement partagé est une hypothèse viable pour répondre aux enjeux du 21ème siècle : ressources, polution, développement humain,faim et pauvreté. Ce n’est pas de l’utopie c’est moderne. C’est le chacun pour sa pomme qui est ringard ! en bref même si sarko détient les médias l’ump est loin d’être démocratique...alors stop laissez au ps le temps de la réflexion car c’est le seul rempart.Si le ps c’est les socialofolies l’ump bicéphale avec rafarin c’est quoi les umpitreries ?. Si les têtes du parti sont les éléphants est ce que l’ump c’est la planète des sages ?


                      • bozz bozz 3 septembre 2007 16:12

                        vous êtes juste drôle


                      • pallas 3 septembre 2007 16:39

                        Oont a une panel d’elite tout aussi incompetent les uns que les autres, comme sa pas de jalou.


                        • koton 3 septembre 2007 17:43

                          pallas tu deuvrè aprandre a écrir l’ortograf cé pa tré compliké tu véra cé parfoa lojik kar dapré ton projet deu sosiété si tu neuh fé pa défor l’ump te suprimera le droit de vot....(tes trop teubé)... pran dé cour acséléré deu courélémantèr pour inconpétant...alé,pallas,ya pa deu honte,décomplexeu toi,sa ira vit !!!


                        • koton 3 septembre 2007 17:44

                          scuse,on di projé


                        • dan 3 septembre 2007 17:36

                          Hollande a dit le grand soir c’est fini,mais il a dit aussi que le socialisme ce n’est pas fini,que ce n’est pas un logiciel qu’on peut changer comme dans comme dans un ordinateur.Hollade a été très en forme dans ce congrès,d’ailleurs il est bien plus intelligent que son ex-compagne la Ségo qui est dans la chutitude.------------Les socialistes depuis un certain congrès où ils se sont scindés en deux ,le parti socialiste d’un côté et le parti communiste de l’autre,avait depuis belle lurette abandonné l’idée du grand soir et s’est comporté toujours comme un parti social démocrate lorsqu’il était au pouvoir,seul le PC était encore authentiquement socialiste,mais même le PC depuis le programme commun de la gauche avec Miterrand a abandonné l’idée du grand soir.Seul l’extrème gauche avait encore une idée vague du grand soir mais même la LCR de Besancenot vient d’abandonner cette idée du grand soir,embourgeoisée qu’elle est devenue,discréditant les termes de communiste et de révolutionnaire,Besancenot est devenu un petit bobo capitaliste à l’instar de sa nouvelle femme.----------Il n’y a plus que Schivardi pour être un authentique socialiste,c’est pourquoi je vote pour lui-----------------Vive Schivardi----Vive le socialisme.


                          • Signé Furax 3 septembre 2007 17:46

                            @ dan

                            « ----------Il n’y a plus que Schivardi pour être un authentique socialiste,c’est pourquoi je vote pour lui-----------------Vive Schivardi----Vive le socialisme. »

                            A ce stade-là, je ne vois plus que les soins palliatifs.


                            • koton 3 septembre 2007 17:49

                              ça sent les chienchiens à sarko,ici....

                              ça schlingue la connerie !!!


                              • Pelletier Jean Pelletier Jean 3 septembre 2007 17:56

                                @lilian massoulier,

                                Votre anti-socialisme primaire a encore frappé ! Il est bien dommage que vous laissiez aller à cette écriture si « people », si facile : « le roi du vélo s’est payé le luxe d’une petite ovation »... Tout cela n’a qu’un mérite... ; contribuer un peu plus à « salir » l’action politique d’une manière générale et surtout de fuir, de contourner, d’occulter tout véritable débat politique de fond.

                                Si c’est tout ce que vous avez retenu de l’université d’été de La Rochelle, c’est qu’en effet vous ne vous êtes pas beaucoup intéressé à ce qui s’y est dit.

                                La discussion s’y est franchement engagée et les questions qui « fâchent » ont été posées. Ce qui est dommage c’est que le PS n’ouvre pas cette discussion sur fond de congrès de manière a en rendre opérationnel les idées et les contre verses..

                                Dommage que François Hollande est ainsi décidé, seul, de repousser(une fosi encore !) ce travail après les municipales.


                                • Cédric 3 septembre 2007 21:24

                                  Il n’a pas décidé de repousser le congrès puisque cela fait des années qu’il est prévu pour 2008. Qu’il n’ait pas voulu se faire étriper tel une vulgaire victime expiatoire sous prétexte de rénovation, il n’y a rien de surprenant ni d’indigne à cela.


                                • Pelletier Jean Pelletier Jean 4 septembre 2007 10:51

                                  @cédric,

                                  certes ... personne ne vous le conteste.. mais pour autant cerains événements ont surgis entre temps qui aurait mérité d’être pris en compte.

                                  bien à vous.


                                • moebius 3 septembre 2007 19:56

                                  ..circulez y’a rien a voir avant 2010 ? C’est long on va s’ennuyer


                                  • chris11 3 septembre 2007 20:09

                                    arretez de vous battre !!!

                                    la TVA à 25%

                                    la diminution des remboursements sociaux

                                    la continuation du gel des salaires

                                    l’inflation des produits de base

                                    l’augmentation de l’age de la retraite

                                    l’impot minimum

                                    Et j’en oublie certainement

                                    tout cela va bientot remettre tout le monde d’accord !!!!


                                    • Anto 4 septembre 2007 09:36

                                      il faut rajouter l’epithete « social » a tout vos alineas ce sera bien moins choquant. smiley


                                    • idyllique 3 septembre 2007 20:40

                                      Delanoë ? Cela ne serait pas la première fois que le tremplin de l’hôtel de Ville ouvre les portes de l’Elysée !

                                      Dès le début, je n’ai jamais cru à la candidature Royal... Il fallait être bien sourd et aveugle pour ne pas s’apercevoir que cette candidate n’avait aucun programme sérieux, et fallait la voir en meeting pour s’en rendre compte, elle faisait pitié à Annoner ses discours soporifiques en meeting ! Le PS est fossilisé depuis les années 80 !!!


                                      • moebius 3 septembre 2007 22:12

                                        gnin gnin gnin

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès