Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Solidarité avec les Contis

Solidarité avec les Contis

Six salariés de Continental-Clairoix comparaîtront demain en appel à Amiens pour le « saccage » de la sous-préfecture de Compiègne (Oise).

En plein débat sur l’identité nationale, ce procès rappelle que notre société se caractérise par l’affrontement de deux mondes, celui du capital et celui du travail : il y a plus de différences entre un ouvrier et un patron qu’entre un ouvrier français et un travailleur sans-papiers.
 
Sarkozy-Ensemble-tout-devient-possible.gif
 
En 2009, la direction de Continental a profité du krach boursier pour annoncer la fermeture de l’usine de Clairoix.
 
Pourtant, l’usine de pneus est rentable !
 
Pourtant, sa productivité est une des meilleures du groupe !
 
Pourtant fin 2007, en pleine sarkozie triomphante, la direction avait contraint les ouvriers à revenir aux 40 heures par semaine, sans gagner plus...
 
Ainsi, en 2008, la branche pneus a réalisé plus de 980 millions de bénéfices avec un taux de marge supérieur à 11 %.
 
Tout va bien ?!
 
Sauf que le groupe Schaeffler, propriétaire de Continental, a fait des achats très hasardeux comme celui de Siemens, au point de mettre en péril la société !
 
D’où la décision de donner des gages aux actionnaires, de vendre la filiale pour avoir du cash... Et de fermer l’usine de Clairoix.
 
Continental-Clairoix est un exemple typique du capitalisme financier, de patrons irresponsables qui ont spéculé en Bourse sans se préoccuper de leurs ouvriers !
 
Depuis l’annonce de la fermeture du site, les 1120 ouvriers ont mené une lutte exemplaire, interpelant la classe politique, appelant le gouvernement à agir, se solidarisant avec d’autres ouvriers du pays aussi menacés qu’eux, ou, le 23 avril 2009, rejoignant 3000 autres camarades de Continental en lutte à Hanovre.
 
Pendant ce temps-là, la bande du Fouquet’s, président de la République, gouvernement et Medef, faisait de la communication pour calmer les Contis et éviter que la lutte ne fasse tâche d’huile dans un pays marqué au fer rouge par le chômage et une série de fermetures d’usines sans précédent.
 
Or, en ne légiférant pas pour empêcher de tels comportements de voyous patronaux, Sarkozy & Co se sont rendus complices des patrons, espérant d’abord berner les ouvriers par leur communication, comptant ensuite sur le temps pour les décourager, puis misant sur le pourrissement du conflit...
 
La droite a clairement poussé à la faute les ouvriers pour criminaliser le mouvement social :
Le 21 avril, donc, les Conti s’énervent. Quelques pièces de la sous-préfecture sont retournées, quelques vitres brisées. Sous l’œil des caméras. Six salariés, tous membres du comité de grève, sont identifiés sur les images par la direction. Ils sont condamnés le 1er septembre dernier à des peines allant de trois à cinq mois de prison et 63 000 euros d’amendes, pour des dégâts que l’État a été incapable de chiffrer avec précision. (L’Humanité)
 

Pour Xavier Mathieu, représentant de la CGT :

« si l’État avait voulu faire un exemple en attaquant une entreprise qui profite de la crise pour licencier, il avait toute l’attitude pour le faire en attaquant Continental  ! (...) C’est un procès politique. »
Pour l’avocate de la défense, Marie-Laure Dufresne-Castets :
« ce jugement réintroduit le principe d’une responsabilité pénale collective »
Aussi, le 13 janvier, toute la gauche, les syndicats et les organisations de défense des droits de l’Homme seront présents le 13 janvier avec les Contis pour soutenir les Contis.
SOLIDARITÉ !
 
 des pas perdus

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • orage mécanique orage mécanique 13 janvier 2010 12:04

    Bonjour,

    Courage à tous est évidemment solidaire avec vous !
    Tous ce qui est dans cet article est juste et votre combat en est d’autant plus symbolique.

    Toutefois, Il faut assumer ses erreurs et si il y a des circonstances atténuantes ou injustice, c’est un autre combat mais s’il vous plaît ne mélangez pas les deux sous peine de voir l’un dévalué à cause de l’autre.

    Alors que vous avait été exemplaire pour l’ensemble des français.


    • pandora box 13 janvier 2010 18:40

      salut orage mécanique ,
      tu dis : « Toutefois, Il faut assumer ses erreurs » ;de quoi tu parles ?

      cordialement Pandora Box


    • dobidoo 13 janvier 2010 12:59

      Hello !

      Les SIEMENS de St Chamond et Savigneux (42) sont solidaires !

      venez nous encourager dans notre lutte sur notre site/blog/forum :
      venez signer la pétition :

      www.siemensvaimtsascce.com

      Pour nous aussi c’est DELOCALISATION + FERMETURE DE SITE + 274 emplois supprimés.

      Pour rappel, Siemens c’est 400000 personnes et de confortables bénéfices/dividendes même pour 2009.

      Halte à la casse industrielle, stop aux profits des actionnaires.


      • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 14 janvier 2010 00:03

        Voir aussi notre article de ce mercredi :

        http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/01/13/xavier-mathieu-les-conti-et-la-morale-capitaliste.html

        Xavier Mathieu, les Conti et la « morale » capitaliste

        Le 13 janvier commence le procès en appel de Xavier Mathieu et de cinq autres ouvriers de l’usine Continental AG de Clairoix dont ils s’opposaient à la fermeture. Nous ne pouvons que nous associer aux nombreuses démarches demandant la relaxe des intéressés, dont l’action globale avait contribué notamment à obtenir une prime de licenciement de 50.000 euros pour chaque salarié. Si la CGT évoque « des choix politiques et économiques » qui se trouvent à l’origine de la crise actuelle pendant laquelle on continue à « licencier, délocaliser ou fermer des entreprises », les citoyens peuvent s’interroger plus globalement sur l’équité, le bien-fondé et la « moralité » d’un système politique, économique et social qui permet à quelques-uns de dépouiller les populations des fruits du travail de generations. Au moment où « nos » capitaux ont contribué à faire de la Chine le premier exportateur mondial alors que le chômage est devenu chronique dans des pays comme la France, la question paraît pour le moins pertinente. Les travailleurs de Continental, comme beaucoup d’autres, sont des victimes de ce système.

        [la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/01/13/xavier-mathieu-les-conti-et-la-morale-capitaliste.html ]


      • pas perdus pas perdus 13 janvier 2010 13:05

        Merci, inutile de dire que je vais signer votre pétition et encourager à la signer.

        Bon courage à vous tous.


        • Defrance Defrance 13 janvier 2010 13:21

          J’ai passé quelques jours a l’hopital avec un « CONTI » a priorui depressif. Il m’a raconté la maniere honteuse avec laquelle ils ont été tratés par « NOS POLITICARDS » !

          Ceci n’a rien d’etonnant lorsque l’on voit les tous derniers sondages !

          http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/plus-de-deux-francais-sur-trois-67-68049#forum2389307


          • jaja jaja 13 janvier 2010 18:34

            Solidaire des Contis évidemment mais aussi des Molex Siemens Caterpillar etc...
            C’est quand qu’on leur rentre dedans tous ensemble et en même temps ?


            • chapichapo 13 janvier 2010 22:02
              Combien d’implantation d’usine sont annulées en france à cause de ce genre de mouvement ?
              vous voulez ouvrir une usine en europe vous préférez :

              a) le danemark avec ses salaires 30% supérieur mais la possibilité de licencier ou fermer l’usine facilement et un dialogue sociale plutot paisible ?

              b) La france avec ses salaires minables ses conventions collectives absconses, le pouvoir des préfectures d’interrompre une procédure d’après des lois incompréhensible, ses reformes fiscales bisannuelles, ses ouvrier communistes militants, ses syndicats marxistes, ses groupuscule en lutte qui séquestrent vos cadres pour obtenir 30 brique par salariés ?

              La france a aujourd’hui les salaires parmi les plus bas d’europe au cotés de l’espagne ou du portugal.

              Bravo les conti, bravos les gars... continuez la lutte les syndiqués. Faites une belle grève générale pour multiplié les salaires par 4 et en finir enfin avec ce pays de merde. 


              moi je m’en fous. J’y vis plus. 

              • gnarf 13 janvier 2010 22:25

                Bien vu. Le systeme Francais est ainsi fait que seuls les patrons voyous peuvent y survivre.

                Reflechissez un peu a ca. A force de tondre les petits patrons, plomber les menages, l’Etat Francais a coule les boites honnetes.
                Et tout ce qu’ils ont su faire ca a ete de subventionner les boites qui restaient (donc ceux qui se debrouillaient pour ne pas payer).

                En plus l’intervention permanente de l’Etat et des collectivites dans les affaires des petites boites fait qu’il y a un niveau de petite corruption en France rarement atteint en Europe. Tout est cadenasse, verouille, tenu par les magouilleurs et de l’autre cote des syndicats sous-representatifs. Sans parler de la caste de parasites (avocats, comptables) qui etouffe la boite en profitant des reglementations ubuesques.

                Ca demoralise completement tous ceux qui pourraient apporter de l’air frais (jeunes). Et le plus effrayant c’est qu’ils en redemandent.

                Ils sont a fond les Francais. C’est sans moi aussi je passe.


              • loco 13 janvier 2010 23:39

                Vous évoquez « l’affrontement de deux mondes, celui du travail et celui du capital » et je ne vois pas bien ce qui illustre cela dans votre article.....
                Vous mettez en avant la rentabilité de l’entreprise et même la complicité des contis qui avaient accepté le retour aux quarante heures...... on est plus dans la collusion que dans l’opposition.
                Quant à l’environnement social, rappelons :
                 - l’élection présidentielle qui n’a pas vu briller l’étoile d’un candidat travailleur, mais celle d’un tenant du capitalisme libéral
                 - les privatisations massives qui consistent bien à dépouiller la nation de ses biens pour les offrir au capital, et n’ont pas soulevé de révolte.
                 - le succès des heures supplémentaires qui tournent le dos au partage du travail, et refusent donc le droit de gagner sa vie à tout chômeur qui ne dispose que de son métier.
                C’est de collaboration qu’il s’agit, et après avoir tout lâché, des cris.......


                • LOKERINO LOKERINO 14 janvier 2010 08:10

                  avec un discours aussi archaique et manichéin, la france a de sacrés handicaps pour aborder le 21eme siecle ....

                  Mais puisque vous denoncer les patrons voyoux , n’oubliez pas d’y inclure les patrons Cgt lorsqu’ils dirigent des CE !

                  Il n’y a pas pire !!
                  Brimade , intimidation verbale et physique, mise au placard etc etc !

                  EN fin d’année il y a m^me eu un salarié harcelé par son patron cgtiste qui’sest pendu

                  Si vous voulez , je vous donnerai le nom du Ce !!

                  Quand à la casse dans la prefecture que vous denoncez dans votre titre , vous conviendrez avec moi que cela ne peut rester impuni QUELQUE SOIT LA COLERE JUSTIFIée OU PAS !

                   La prefecture n’a rien a voir avec le « grand capital »et est un bien publique appartenant au Pays, à la collectivité , c’est à dire a vous et moi !


                  • pas perdus pas perdus 14 janvier 2010 08:43

                    Lokerino : on voit où votre soi-disante modernité nous mène... dans le mur !


                    • LOKERINO LOKERINO 14 janvier 2010 16:19

                      je ne suis pas un herault de la modernité , je cherche simplement a nous debarasser des patrons voyous !

                      et des dirigeants cgtistes de certain Ce en sont les pires exemples !!

                       je peux vous donner des exemples concrets !!
                      a bas les exploiteurs !!! salaud de patron !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès