• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sophie de Menthon, candidate au MEDEF, contre Laurence Parisot. La débâcle (...)

Sophie de Menthon, candidate au MEDEF, contre Laurence Parisot. La débâcle de la Sarkozie.

L’annonce est tombée ce matin. Laurence Parisot ne sera pas seule à se re-présenter à la tête du Medef.

Après le retour d’Alain Juppé qui n’exclut rien pour 2012, et Dominique de Villepin qui monte son propre Club, voilà que Sophie de Menton se présente contre la patronne des patrons, Laurence Parisot, à l’investiture du MEDEF. C’est le grand retour de la Chiraquie.

Les revendications de la dame sont particulièrement intéressantes.

Elle préside ETHIC depuis 1995 - entreprises de taille humaines, indépendantes et de croissance - qui, sur son site, expose ses valeurs :
 
"Investir dans le capital éthique de l’entreprise permet d’accroître les relations sociales, véritable clé du succès de la performance économique".
 
"L’éthique est dorénavant indispensable, incontournable à l’aube d’un capitalisme nouveau à visage humain. L’éthique ne doit plus être un effort consenti, mais doit guider les comportements."
 
En 2008, après le scandale de la société générale, elle demande la démission de Daniel Bouton, choquée que le MEDEF ne trouve pas là le moyen de se refaire une santé morale et de montrer l’exemple, en ces temps de crise financière et morale.
Le 9 avril 2009, elle claque la porte du comité d’éthique du MEDEF, scandalisée par les prises de positions de Laurence Parisot sur la rémunération des grands patrons.
Lors des suicides à France Télécom, elle déplore l’absence de réaction du MEDEF, laissant assimiler les entreprises à des lieux de souffrance sans trouver les moyens d’agir.
 
Elle croit fondamentalement que l’opinion publique sur les grandes entreprises a une influence sur la pérennité de l’économie Française. Un tel discrédit n’est ni viable ni rentable pour elle.
 
"Financiers et grands patrons ont été désignés à la vindicte générale et l’opinion publique se dit que si leur comportement redevenait plus moral, les causes de la crise s’éloigneraient. L’attitude de certains dirigeants a, de fait, une influence directe sur la réputation de leur entreprise et sur l’adhésion du corps social à l’économie de marché, donc sur le contrat social qui lie tous les français".
"Cyniquement, l’éthique est aussi un plus pour l’entreprise" ; "il est fondamental de tenir compte de l’impact social et économique de certains comportements".
 
Cette candidature au poste de président du MEDEF est une claque supplémentaire au gouvernement Sarkozy, et à sa surdité sociale. Incontestablement, il y a un courant général qui monte en puissance et qui aspire fortement, quel que soit son camp - droite ou gauche - à une moralisation générale des valeurs. Celles de la république, du monde de l’entreprise, de la citoyenneté.
 
On notera d’ailleurs que les prises de positions de Sophie de Menthon sont étonnamment proches de celles que défend Ségolène Royal qui martèle elle aussi depuis des années que les grandes entreprises ont tout intérêt à privilégier le dialogue social et à moraliser, humaniser leur management si elles veulent rester, à long terme, compétitives. On sait ses prises de positions sur la valeur d’exemple, cette politique par la preuve que devraient avoir l’état ou les grandes entreprises, mais aussi la nécessité de transparence des actions du champ politique et de l’entreprise.
 
Peut-être émergera-t-il enfin un sain débat démocratique, où, à droite comme à gauche, la conscience générale d’une moralisation des affaires publiques et de la vie économique des grandes entreprises aboutira à un dialogue social basé sur des valeurs d’honnêteté et de respect.
 
Et ce, quelles que soient les divergences.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • dhbasse dhbasse 13 avril 2010 18:02

    Optimisme quand tu nous tiens...

    selon Wiki :

    Elle a ainsi lancé la Fête des entreprises sous le slogan « J’aime ma boîte » qui a pour vocation de fédérer salariés et entrepreneurs le même jour, en partageant des moments de convivialité.

    c’est sur que faire un pot le vendredi ça va grandement améliorer le social...

    selon le Figaro :

    "Sur la question des retraites, Sophie de Menthon soutient la position de Laurence Parisot qui a poussé le gouvernement dimanche à repousser l’âge légal du départ à la retraite."

    D’une part elle n’a pas l’ombre d’une chance d’être élue, d’autre part je ne suis même pas persuadé que le cas échéant elle ferait quoique ce soit de mieux que L. Parisot... smiley



    • spartacus1 spartacus1 13 avril 2010 18:41

      C’est bien connu de tous les chefs d’entreprise, il vaut bien mieux financer l’équipe de foot locale que de payer et traiter correctement ses employés. Cela coûte moins cher et est bien plus efficace pour maintenir la « paix sociale » (mais quel bon patron, voyez comme il soutient les jeunes de la commune ...).


    • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 14 avril 2010 19:46

      faudrait savoir !

      quand il y a des employés bien payés genre traders les bonnes annee, la France entiere leur tombe dessus !


    • Pierre de Vienne Pierre de Vienne 13 avril 2010 18:03

      Il me semble que cette gentille madame de Menthon est la patronne d’une boite de télécom qui pour mieux « accroitre les relations sociales » a eu la bonne idée de vite déménager son entreprise en Tunisie où faute de bonnes relations sociales, on trouve des esclaves qualifiés à bas prix . c’est sûr qu’avec elle on va « investir dans le capital ethique » ! 



      • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 14 avril 2010 19:44

        les francais, ces etres superieurs, sont les seuls etres humains a pouvoir pretendre a un job ?


      • ll999 14 avril 2010 22:36

        L’attqaché de presse de Mme de MENTON n’aurait pas désavouer ce panégyrique plein d’emphase empouler comme la particule de la susdite,parisot et la drolesse c’est bonnet blanc et blanc bonnet ,le MEDEF organisation patronnale corrompu et corrupteur ne saurait etre dirigé que par la meme engeance ,une personne cupide,méprisante et veule.

        Il faudrait en lieu et place des élections démantelé cette organisation mafieuse qui navigue dans la fange dans le maxima des affaires et des affairistes,montrons à ces patrons arrogants et suffisant que l’entreprise c’est nous tous ,la richesse c’est nous qui la créons par notre travail,ces derniers sont prompt à nous effacer pour s’approprier tous les mérites ,qu’ils aillent au diable. 

      • Pyrathome pyralene 13 avril 2010 19:01

        il y a un courant général qui monte en puissance et qui aspire fortement, quel que soit son camp - droite ou gauche - à une moralisation générale des valeurs. Celles de la république, du monde de l’entreprise, de la citoyenneté.....

        Faut pas rêver....Menton au medef smiley smiley une réac de plus ?
         LE MEDEF NE REPRÉSENTE QUE LUI-MÊME , c’est à dire la racaille du bilderberg....
        cette valeur qui monte ne vient pas d’en haut....le pyramidon est pourri  !!


        • FYI FYI 13 avril 2010 21:40

          « Elle préside ETHIC depuis 1995 - entreprises de taille humaines, indépendantes et de croissance »

          Pour faire avaler la pilulle, les US font appel au black (l’escroquerie OBAMA), en France au niveau national ce sont les femmes, et en local dans des lieux dit sensibles des « beurres ».

          Imaginez le discours : nous avons un objectif vraiment novateur et ethic, nous proposons des femmes, pourquoi ? car elles sont féminines et femmes donc compétentes smiley

          Dans les quartiers dit difficiles comme le 9-3, le gvt nomme un préfet « beurre », pourquoi ? c’est plus facile de taper fort et sans vergogne sur la « racaille » de chômeur d’origine immigrée qui désire des aides sociales, ainsi pas de sous-entendu de discriminations ou de racisme ... je suis beurre j’ai le droit de leur couper le RSA la CAF etc... smiley

          Et pendant ce temps, le fond ne change pas ...

          Bienvenue dans la société du spectacle !


          • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 14 avril 2010 19:43

            pour faire passer quelle pilule ?


          • neptune 13 avril 2010 22:32

            Vos commentaires sont, je trouve, assez désabusés mais en ces temps de sarkozie, je le comprends fort bien.
            je trouve, FYI, que vous êtes à coté de la plaque. Bien sûr qu’il y a de la com à notre époque, personne n’en est dupe, mais ce qui compte, ce sont les discours et les actes, non ?
            Fadela Amara a beau venir des banlieues, il faudra bien qu’elle expose son bilan - nul- de son action.
            Je trouve ce que vous dites assez insultant pour les femmes, les arabes, les beurs, etc...Car si ce que vous dites PEUT etre vrai - je suis d’accord avec vous, en plus !!-, c’est aussi très très réducteur et négatif. Il ne faut pas juger aussi vite.
            Sophie de Menthon représente le monde de l’entreprise depuis 15 ans avec ETHIC - fondé en 1976-, elle fait partie des instances du MEDEF elle est chef d’entreprise depuis 35 ans. C’est un parcours. Et respectable. C’est très méprisant et c’est balayer le travail et le parcours de quelqu’un que de dire « ha bah oui, ils ont placé une femme ». C’est avec ce genre de discours cynique - même si il est parfois justifié-, qu’on continue à vivre dans un monde aussi « communiquant » que vous dénoncez. Ayons moins d’oeillères sur les gens et regardons leurs compétences et leurs idées. d’où qu’ils viennent.
            Sophie de menthon n’est pas de mon camp, certes. je suis de gauche.
            mais quand je lis « oh, elle ou parisot, pareil »...
            Hé bien non...
            Elle, elle a gueulé pour les suicides à france télécom, elle a tapé du poing sur la table pour que le PDG de la société générale démissionne.
            elle trouve anormal, ELLE, les rémunérations des grands patrons et a claqué la porte du comité d’éthique du MEDEF... 
            Non, Non...elle ou parisot, c’est pas du tout pareil, je pense...
            alors OK c’est peut-être une bourgeoise un peu réac, mais je préfère une chiraquienne avec des valeurs cathos un peu anciennes mais honnêtes que la caste de sarkozy, parisot, and co, qui n’en ont rien à foutre des francais.

            Vous devriez être moins cyniques.

            Vraiment.


            • neptune 13 avril 2010 22:38

              Comme j’entends déjà : une chiraquienne, honnête ? la bonne blague...
              j’ajoute que Chirac n’aurait jamais, lui, se laisser dégrader les services publics comme ils sont actuellement et n’aurait pas appliqué ce bouclier fiscal. et encore moins en temps de crise....


              • Darius 13 avril 2010 23:13

                vous me semblez bien jeune
                depuis les années 70 il est clair que Chirac est un arriviste forcené dénué de tous scrupules
                en plus prévaricateur, cupide et menteur à un niveau éhonté
                alors l’honnêteté de l’individu, laissez moi rire !
                évidemment si vous vous êtes laissé séduire par sa démagogie et ses faux airs indignés


              • dhbasse dhbasse 14 avril 2010 09:26

                le bouclier fiscal a été mis en place en France par le gouvernement de Villepin, sous la présidence de Jacques Chirac...


              • Ð4r|{_ph03n1x 13 avril 2010 22:46

                A entendre les propos qu’elle tient régulièrement dans le salon de coiffure de RMC, je la trouve tout simplement insupportable.


                Choisir entre la droite people tendance nouveaux riches incarnée par Sarkozy et la droite cassoulet aristo sur le retour, c’est choisir entre la peste et le choléra...

                • neptune 13 avril 2010 23:53

                  A Darius.

                  « vous me semblez bien jeune »...et vous, trop vieux ?

                  Je ne parle pas de chirac, spécialement. même si lui n’allait pas faire du lèche-botte à Bush et a été ferme sur la guerre en Irak. cette droite là n’est peut-être pas toujours honnête mais elle est plus humnsite. je parle, vous qui semblez plus agé, d’une droite gaulliste, plus républicaine, plus sociale - je re-rappelle le bouclier fiscal...Que villepin ou juppé n’auraient pas appliqué-. La majorité à L’ UMP est en train de désapprouver son dirigeant.
                  et l’identité nationale, alors ?
                  jamais chirac n’aurait lancé un tel débat !
                  mais si, il y a des différences.
                  je suis chômeur et je ne cesse d’entendre de tous les cotés - assistantes sociales, caf, pole emploi, etc, éducation nationale- que sarkozy ferme les robinets de partout...
                  descendez donc de temps en temps dans le café du coin...
                  la détresse des gens y est beaucoup plus flagrante...

                  pourquoi donc croyez vous que chirac soit si populaire aujourd’hui ?...

                  je persiste et signe :

                  Vous êtes bien cyniques...

                   a entendre le commentaire du dessus, on dirait qu’il n’y a pas de différence entre sarkozy et chirac...
                  mais si


                  • Mycroft 14 avril 2010 18:31

                    Haaa, la grande prouesse de Sarkozy, réussir à nous faire regreter Chirac.

                    Sauf qu’en fait, on a la mémoire courte. « Le bruit et l’odeur » c’est tout aussi puant (pardonnez le jeu de mot) que le débat sur l’identité nationale.

                    Les cadeaux aux copains et aux plus fortunés, Chirac en a fait à tour de bras.

                    Chirac est plus populaire parce qu’il n’a su retarder l’explosion de la situation suffisamment longtemps pour qu’elle n’explose pas sous son mandat.

                    Oui, il a su s’opposer à W Bush., c’est le point positif par rapport à un Sarkosy qui vénère le bonhomme. Ce n’est pas négligeable, ça ne rend pas pour autant le bonhomme

                    Sarkosy ferme le robinet, mais en même temps, les caisses sont effectivement vide. On peut déplorer qu’il ne fasse pas le nécessaire pour les remplir et qu’il utilise les fonds pour faire des cadeaux aux copains, mais penser qu’il est responsable de la situation désastreuse du pays, c’est absurde. L’idéologie qu’il véhicule, le « laisser faire les grands patrons », elle, est en effet responsables de la situation. Mais Chirac avait la même. Tout comme l’ensemble des candidats à la présidence sérieux qu’on a eu depuis que Degaule n’est plus au pouvoir.

                    Sarkosy est un président lamentable, le pire de ceux qu’on ai jamais eu sous la cinquième. Ca ne fait pas de Chirac un bon président.


                  • neptune 15 avril 2010 02:17

                    mais j’ai jamais dit que chirac était un bon président.
                    je suis d’accord avec tout ce que vous dites, mot pour mot


                  • neptune 13 avril 2010 23:54

                    Humniste= humaniste !


                    • Kristen Kristen 13 avril 2010 23:58

                       une patronne Ethic contre patronne réac ..à quoi bon...
                      vos avez utilisez la bonne formule cher FYI la société du spectacle en guise de réflexion ...de qui mène la France au désastre humain ...celle des délocalisations au nom du libéralisme mondial où les non seulement les produits et services consommés ici ne donnent plus d emplois mais ne contribuent d aucune manière au financement des retraites par exemple « justifiant » qu il faudra travailler j usqu à 68 ans ...
                      elle en dit quoi mme Ethic ? car c est de cela qu on a envie d entendre ...
                      quant nos jouets qu on offre à Noêl ne respectent ni les règles sanaitaires et sont produits par des enfants par ce que fabriquer en chine au nom de la mondialisation elle en dit quoi Mme de Menthon....
                      alors un peu de sérieux mr Neptune il y a les patrons et les salariés e si leur interet étaient communs y longtemps que cela se saurait....


                      • ddacoudre ddacoudre 14 avril 2010 00:10

                        bonjour neptune

                        c’est toujours positif de se bercer d’illusion. je serais bien contant qu’un individu mâle ou femelle puissent, disposer du pouvoir de changer les choses. nous vivons sur ce mythe depuis des siècles, inscrivant dans l’histoire leurs noms. en fait sans minimiser leurs personnes, ils ne sont que des repères d’espace temps. le pouvoir est ailleurs, dans les modèles déterministes que nous construisons avec leurs codes et réglementations toujours déjugé par l’existence et que nous colmatons sans cesse. modifions seulement le plan comptable qui transforme le travail de tous en capital pour un et le résultat s’en suivra tout seul.

                        cordialement.


                        • neptune 14 avril 2010 01:17

                          Je rappelle quand même au passage que sophie de menthon aspire à être la représentante...des patrons...
                          ce serait bien naïf d’espérer y voir Arlette laguiller.
                          Il n’empêche qu’à choisir, il vaut mieux choisir « une patronne des patrons » avec qui on peut discuter, non ? si elle parle de retour à l’éthique, à une moralisation de l’entreprise, je préfère ca qu’une larence parisot qui n’agit pas.
                          D’autre part, je rappelle aussi que Sophie de menthon - pour les gens qui daignent connaître un peu ce qu’elle défend au lieu de dire tout de suite « ouh, c’est une patronne. vilaine ! elle est le mal incarné » qu’elle défend particlulièrement les PME - entreprises à tailles HUMAINES, indépendantes et de croissance-, qui représentent........80% des entreprises en france.
                          On oublie en France que ces 80% d’entreprises sont celles qui souffrent de la concurrence déloyale des empires carrefour, auchan et compagnie. Qu’elles sont celles qui pourraient embaucher le plus mais qu’elles sont taxées beaucoup trop par rapport à ce qu’elles subissent, elles aussi, de la crise.
                          Quand je lis ces mails, je vois surtout du désappointement et de l’exaspération. et c’est légitime.
                          mais je crois vraiment pas que c’est en continuant à tous se regarder en chien de faïence - entrepreneurs contre salariés, patrons contre syndicats, politiques contre le peuple, droite contre gauche, etc...qu’on fera avancer les choses. On doit se défaire de beaucoup de préjugés en france, à mon avis...et être un peu cohérent...
                          Est ce franchement responsable que les francais aient cru, presque passionnément en sarkozy en 2007 - quand tout sentait l’ imposture à plein nez...- et vote quasi partout à gauche aux régionales 3 ans après, et majoritairement à gauche aux européennes ?
                          De même - et là est ma petite conviction- qu’on a dit tout aussi passionnément que Royal était totalement nulle
                          je n’en suis pas sûr du tout...je crois même qu’elle aurait été bien meilleure que sarkozy.

                          Et puis, j’aurai une petite question indiscrète, mais tant qu’à discuter, allons-y...

                          vous votez pour qui, alors ?
                          puisque tout le monde est nul.
                          Pour le petit facteur qui ne passera jamais ?


                          • pingveno 14 avril 2010 10:37

                            Alors laissons-lui le bénéfice du doute et disons qu’elle est moins pire que l’ancienne.
                            En même temps faire pire que quelqu’un qui vient vous dire à la radio que « la jeunesse est une maladie dont on guérit » ou que « la liberté du travailleur s’arrête aux portes de l’entreprise » franchement j’ai du mal à voir ou alors je redoute une vraie catastrophe.


                          • neptune 14 avril 2010 15:27

                            merci pour le bénéfice du doute !


                          • Nassou 14 avril 2010 11:19

                            La seule chose que m’inspire Sophie De Menthon c’est : putain comme elle ressemble à mon personnage préféré des Têtes A Claques  !


                              • tchoo 14 avril 2010 12:09

                                Ben faut l’écouter aux grandes gueules sur RMC et vous verrez qui elle est.

                                Entre elle et Parisot, c’est peste ou choléra !


                                • Emile Red Emile Red 14 avril 2010 12:47

                                  Sophie de Menthon, patronne à 28 ans....

                                  Que connait-elle du monde du travail ? Oupsss !

                                  Pardonnez-moi, elle est ancienne patronne d’une boîte de télémarketing, vous savez ces gens qui vous appellent 10 fois par jour, vous sortent de table à midi, vous réveillent le soir ou vous poussent à finir votre caca dare-dare....
                                  Ethique qu’elle dit, cette femme qui décompte les musulmans en prison sans aucune preuve statistique, qui ne veut pas de sidéen dans sa boîte parcequ’ils risquent d’être malade, que dit-elle des femmes qui risquent d’être enceintes ? .... Ethique qu’elle dit...

                                  Chiraquienne en plus ? Bah ! C’est le mariage du mensonge et des fausses vérités, la cagoule qui cache la burqa intellectuelle, le sauvage libéralisme à la sauce tête de veau et macramé.

                                  Parisot, la patronne, de Menthon, la matronne, l’ex gendarme, l’angliciste, la...
                                  Mais qui est-elle ? Même ses bio sont payantes.
                                  Quid du pognon pour ouvrir sa première boîte ? Quid de son ex-mari ? Quid du fric qu’elle a engrangé en vendant sa société ? Quid des conseils qu’elle se targue de donner aux .... patrons ? Quid de l’éthique ?

                                  Il est pas tout de parler d’éthique, de venir se gausser sur les ondes, mais quel silence de la dame sur les statuts ouvriers, sur la desespérance au travail, sur la misère sociale, sur les délocalisations, sur les subventions aux patrons voyoux, sur les licenciements de masse...

                                  Il est vrai qu’elle nous a versé une larme de crocodile sur les suicides à FT, mais combien de détresse dans la téléprospection qu’elle connait si bien y ayant consacré quelques écrits, dédaignant loisirs golf et raouts...

                                  Et ses revenus à la dame, dans quelles fourchettes se situent-ils ?

                                  Nous sommes bien des veaux, et la Chiraquie aime à en manger les têtes, la Sarkozie en faire la soupe et le MEDEF en vendre les restes....

                                  Que pouvons nous attendre de la vermine assoiffée d’ors et de pouvoirs ?.....


                                  • morice morice 14 avril 2010 13:09

                                    un clou va chasser l’autre : et Anne Méaux, elle a choisi qui ? Vu que c’est ELLE qui les choisit, vaux mieux être bien avec, non ?



                                    • Kristen Kristen 14 avril 2010 13:12

                                      je vous remercie de votre rappel à la vigilance...et je redit o combien cette candidate « Ethic » n est qu un fabuleux rideau de fumée...
                                      ce sont les règles du jeu qui doivent être modifié si nous ne voulons pas voir notre modèle solidaire né du pacte de la résistance être sacrfié sur l autel du libéralisme au proft du grand patronat...
                                      et pour ce qui est des Pmes dont vous faites référence ce n est pas le Medef qui les defend mais la CGPME....
                                      enfin je m autorise cette petite réflexion à vos propos très « patronal condécendent » concernant le candidat de du Npa en le nommant de petit facteur ...
                                      mais cher Mr c est avec ce type de propos que le ps a poussé plus de 10 % des français à voter jean Marie Lepen et en consèquence au dernière présidentielle celui avait réussit à mieux singer à faire élire N .Sarkozy.
                                       je vous accorde que la Blanche colombe du poitou n avait pourtant pas été en reste sur ce terrain là....
                                      je conclurai en repondant à votre question ..pour qui votons nous mais blanc cher ami par respect pour ceux qui luttent pour ce droit car lorsque nous votons non à un référendum notre choix est baffoué car le petit peuple a fait le mauvais choix...
                                      comme quoi l Ethic c ’est comme la République ce n est pas qu une idée c est une pratique...


                                      • neptune 14 avril 2010 15:21


                                        « nous votons blanc par respect pour ceux qui luttent pour ce droit ».
                                        On voit d’ailleurs à quel point c’est utile...
                                        dans 50 ans, quand nous serons tous vieux, gateux, et sans retraite, vous continuerez à dire« ha...moi, je milite pour le vote blanc... »
                                        quelle dérision...
                                         je crois qu’il faut savoir se battre avec les armes qu’on a. Et le vote blanc n’est pas prêt d’être comptabilisé en france. C’est un fait. déplaisant mais c’est un fait.
                                        Voyez vous, je suis moi- même chômeur - 800 euros par mois-, une mère de 58 ans au RSA - pour mon ton de patron condescendant, vous repasserez- alors quand j’entends « je milite pour le vote blanc » ca me fait bien rigoler...
                                        personnellement, y a bien d’autres urgences à mon goût que d’attendre la saint glin glin que le vote blanc soit comptabilisé.
                                        mais peut-être êtes vous moins dans l’urgence...
                                         pourquoi vous votez pas pour Besancenot alors puisque vous semblez le défendre ?
                                        Il semble correspondre à vos idées, non ?? et le PC ? et melenchon ?
                                        et vous votez blanc avec une telle urgence sociale ?
                                        Pffff....



                                      • Kristen Kristen 14 avril 2010 16:20

                                         cher ami j ’en attends pas que le vote blanc soit comptabilisé je ne vois ou vous avez lu cela dans mes propos ...pure spéculation de votre part...
                                        quant à mon inclinaison pour le « petit facteur » je répondais au ton que vous avez utilisé..

                                        que puissiez croire qu en changeant le pantin au chateau on changera la vie des gens..votre naiveté est touchante mais la réalité tellement plus cruelle...
                                        vous pouvez toujours le croire cela ne mange pas de pain mais lorsque l on sait que le candidat socialiste préféré serait dsk un bankier vous n ’allez tout de même croire qu une fois élu il ira contre ce sytème financier qui pousse à la ruine les pays et leurs habitants...

                                        je me permettrai juste de vous recommander la lecture su blog de paul Jorion
                                        et en particulier cet appel qui résume avec justesse la situation actuelle en manière clair sans démagogie politicienne pour obtenir quelconque suffrages
                                        http://www.pauljorion.com/blog/?p=9401
                                         avant de choisir le capitaine choisissons la barque et le cap vers lequel nous souhaitons aller en ces heures je n entend aucun politicien qui dessine une feuille deroute sérieuse pour redonner espoir aux français ...pourtant la tempete fait rage je crains que le pire soit à venir...


                                      • Gemini Gemini 15 avril 2010 10:13

                                        Quel que soit notre vote, il est de toutes les façons inutile. Que ce soit PS ou UMP, c’est quasiment la même chose. La seule différence est que le tube de vaseline du PS est un peu mieux fourni. Le système actuel est fait de telle façons qu’il puisse s’entretenir lui-même quel que soit notre vote. Ce n’est pas par le vote que l’on pourra espérer obtenir les changement que nous désirons pourtant tous (enfin presque, sauf la minorité qui en profite).

                                        Les rares fois où il a eu une faille ( cf le vote sur le TCE ), l’erreur a vite été réparée. Vous connaissez la suite.

                                        Mais au final, cela fait déjà longtemps que les politiques n’ont que peu de pouvoir. Les vrais décideurs sont les très riches, les financiers, les agences de notations, ceux qui prêtent leur argent aux états, les banquiers.

                                        Aujourd’hui, les vrais décisions sont prises à l’OMC, au FMI, à la Banque mondiale et autres organismes mondiaux. Tous ces organismes qui ont un réel pouvoir n’ont aucun représentant élu. Leur tambouille se fait entre gens du cénacle. C’est ce qui explique pourquoi, globalement, tout est déjà joué et décidé avant même l’élection. Les résultats ne servent qu’à répartir les fromages juteux entre les formations politiques. Rien de plus.

                                        Pour une pensée plus détaillée et mieux argumentée, je vous invite à rechercher un peu sur le net. Les écrits de Patrick Mignard, notamment, me semblent intéressants et ont beaucoup contribué à élargir ma réflexion, et, surtout, à mettre des mots sur ce sentiment diffus d’inutilité de l’élection que je ressentais. Peut-être que ce texte serait un bon début pour commencer : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article313


                                      • morice morice 14 avril 2010 13:17

                                        Elle a son casque du Gud ou pas, votre Menthon ?? car avec Méaux, vaut mieux... elle a l’air bien partie dans le genre votre candidate : elle a déjà ses supporters 


                                        c’es la peste après le choléra votre candidate !

                                        « Sophie de Menthon se déclare « très fière d’avoir délocalisé ses centres d’appel ».

                                        qu’on la nomme en Inde, pour voir....

                                        Chroniqueuse attitrée des Grandes gueules sur RMC, Sophie de Menthon s’est souvent illustrée par des prises de position peu politiquement correctes, comme sur l’accueil des séropositifs en entreprise ou la mendicité. Les vidéos ci-dessous en attestent..

                                         »Regardez madame de Menthon répondre, en conclusion de « Ripostes », à une question de Serge Moati sur la discrimination à l’embauche des séropositifs.."

                                        c’est bien le choléra en effet ... HONTEUX.


                                        • Pyrathome pyralene 14 avril 2010 13:57

                                          C’est une propagandiste de basse cour.....


                                        • morice morice 14 avril 2010 15:11

                                          C’est une propagandiste de basse cour..... promue donc à un grand avenir !


                                          • majik 14 avril 2010 15:42

                                            voila le patronnat qui fait du social et de l ethic,
                                            ça me rappelle un gars qui voulait etre le president du pouvoir d’achat, comment qui s appelle deja celui là
                                            qu’est ce qu’on peut entendre comme connerie en periode d’election


                                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 14 avril 2010 17:26

                                              Instructif.

                                              Je crains cependant que Sophie de Menthon termine son mandat à la tête du Medef de la même manière que le baron de Seilliere : Guignols de l’info, La liste de Seillière.


                                              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 14 avril 2010 23:02

                                                Oui Chantecler, bien vu.
                                                C’est juste... horrible.


                                              • liberta 14 avril 2010 18:09

                                                écoutez là sur RMC le matin et vous jugerez de son quotient intellectuel - elle ne dit que des conneries


                                                • TSS 14 avril 2010 18:16


                                                  Elle connait le travail parce qu’elle a vu des ouvriers(Mon Dieu ,des grevistes !!) ,une fois à la

                                                  télé !!

                                                  elle pourra toujours faire des concours de « fringues » avec R.Dati... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès