Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Spéléologie et Démocratie Réelle

Spéléologie et Démocratie Réelle

Comment le fruit du hasard peut faire se croiser deux passions aussi différentes que la spéléologie et la démocratie. Ce message s'adresse à tous les gens normaux, les abstentionnistes, qui constatent notre impuissance politique, et qui peuvent trouver dans cet article une solution innovante et concrête pour sortir du cadre institutionnel européen dans lequel nous sommes enfermé.

Bonjour,

Vous me connaissez peut-être comme spéléologue, ou comme militant associatif attaché à la démocratie, ce message parlera des deux sujets :

Spéléologie :
Je reviens tout juste d'une expédition spéléologique en Chine au cours de laquelle nous avons pu prendre en photo la Salle des Miaos, deuxième plus grande salle souterraine du monde. Vous la trouverez à l'adresse suivante :

http://www.democratiereelle.eu/images/SalledesMiaosEricSanson.jpg

JPEG - 2.3 Mo
Salle des Miaos
En exclusivité, la toute première photo de la Salle des Miaos (Chine), seconde plus grande salle souterraine du monde


Démocratie :
Je voudrais attirer votre attention sur une petite liste "Démocratie Réelle" qui se présente pour la première fois aux élections européennes et qui soulève déjà de l'enthousiasme au point de pouvoir déposer des listes dans cinq circonscriptions donnant ainsi accès à la campagne audiovisuelle.

Vidéo officielle de 1 minute 30 :

Cette liste très particulière peut intéresser ceux qui constatent une carence démocratique dans l'élection européenne et cherche une solution concrète pour y remédier, cette liste s'adresse tout particulièrement aux abstentionnistes.

Cette liste "Démocratie Réelle" :
- n'est pas un parti politique
- n'a pas de programme
- ne présente pas de candidats avec la promesse de représenter les électeurs.
- désigne tous ses candidats par tirage au sort.

Le seul engagement des candidats "Démocratie Réelle" est d'organiser des votations citoyennes pour toutes les lois, et de porter le résultat des votes au Parlement européen. C'est l'organisation d'un contrepouvoir aux institutions européennes qui nous imposent des mandats représentatifs.


Il se trouve que j'ai été tiré au sort, je suis tête de liste pour la circonscription Sud-Est.


Pour plus d'information, je vous invite à visiter les liens qui suivent ce message.

Si ce message vous a intéressé, n'hésitez pas à le faire suivre (rapidement) à tous vos contacts, parents et amis, car vous ne recevrez pas notre profession de foi dans l'enveloppe officielle et il n'y aura pas de bulletins dans les bureaux de vote.

Amicalement,

Éric Sanson, candidat tiré au sort, tête de liste Démocratie Réelle, Sud-Est.
 

Plus d'informations sur :
http://www.democratiereelle.eu
http://www.youtube.com/watch?v=oN5tdMSXWV8
http://www.le-message.org
AgoravoxTV
Wikistrike
LeGrandSoir
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 20 mai 2014 09:25

    « Ce message s’adresse à tous les gens normaux, les abstentionnistes, qui constatent notre impuissance politique... »
    Désolé mais l’apposition « les abstentionnistes »signifie bien qu’ils sont « 
    tous les gens normaux »,
    ce qui contredit l’incitation au vote pour les européennes.
    Ce n’est pas que l’intention n’en est pas louable mais elle fait penser, dans la crise politique actuelle, à un emplâtre sur une jambe de bois... 


    • aacitoyen 20 mai 2014 12:41

      C’est peut-être malheureux mais c’est un fait, il va y avoir 60% d’abstention et 40% de votants. La norme est donc l’abstention.
      Le jour ou les abstentionnistes réaliseront que l’abstention ne suffit pas et qu’il faut trouver une autre solution nous aurons fait un grand pas.
      La solution proposée par Démocratie Réelle est de ne pas confisquer le pouvoir des citoyens pendant 5 ans avec un élu dit« représentatif ». Le but est de rendre le pouvoir aux citoyens en leurs proposant de voter eux même toutes les lois qui les intéressent, et de transmettre les résultats des votes directement au parlement. C’est une petite graine semée, mais ça change tout car elle peut grandir rapidement. C’est ainsi, quand on propose un référendum aux Français comme en 2005, au départ ils ne s’y intéressent pas, puis progressivement ils commencent à s’y intéresser car ils sont décisionnaires et cela a donc de l’intérêt.
      En 2005, le vote des citoyens a été trahis par ceux qui sont censé les représenter, cela montre l’échec du système représentatif. On a vu en 2005 qu’un vote NON pouvait être bafoué sans conséquence pour les élus qui ont trahi, cela montre qu’un vote ABSTENTION n’aurait aucune chance de changer les choses.

      Voici une petite vidéo humoristique sur le malaise actuel :

      Communiqué officiel du MDLSP


    • Petrus Amritam Romanus Petrus Amritam Romanus 21 mai 2014 00:16

      L’initiative « démocratie réelle » est tout sauf un emplâtre sur une jambe de bois.

      Les candidats semblent en effet être les seuls à avoir presque parfaitement compris leur rôle de représentation.

      Par l’exercice du mandat qu’ils proposent, ils annuleraient complètement toute la perversité imputée au système alors qu’elle ne réside que dans l’esprit et l’usage qu’en ont et qu’en font les uns (électeurs et abstentionnistes) aussi bien que les autres (candidats et députés)...


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 21 mai 2014 05:34

      Entièrement d’accord pour une procédure qui apporte une représentativité réelle... sauf que dans un cadre européen complètement à l’opposé, on continuera de faire jouer nos élus à « pile je gagne, face tu perds »... 


    • alinea alinea 20 mai 2014 09:34

      Non, moi je trouve très bien cette initiative ; je regarderai en détails les liens tout à l’heure ; je pense qu’il faut persévérer jusqu’à ce que le nombre d’électeurs soit significatif ! à moins qu’entre temps nous nous soyons bougés d’une autre façon !
      L’absence de groupe humain, physiquement en contact, en revanche me parait un handicape dans la mesure où le lien internet atomise et isole !! cela n’est guère motivant ! mais c’est sans doute parce que je ne suis pas de cette culture-là !!


      • Wilemo Wilemo 20 mai 2014 21:36

        Je crois que vous avez raison sur l’isolement....
        Et aussi sur la significativité du nombre ! Mais avant tout, je pense que l’idée c’est de se (re)demander ce qu’est la démocratie, dans ses concepts, dans sa pratique et dans les organes/institutions que cela nécessite.


      • gogoRat gogoRat 20 mai 2014 10:41

        au passage : bravo pour la spéléo ... que j’ai pratiquée au propre (la vraie boue n’ayant pas la saleté du sens figuré) et à laquelle une civilisation au bord du gouffre devrait jeter un coup d’oeil _

        L’idée du tirage au sort a ses arguments et est même plus ancienne que ce que nous appelons « La démocratie » :

        - « il est démocratique, par exemple, de tirer les magistrats au sort ; oligarchique, de les élire » - Aristote  : La politique, livre 3, chapitre 9

        - « Spartes était une aristocratie parce que ses magistrats étaient élus » Rousseau : Du contrat social, livre 3, chapitre 8

        - «  Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie ; le suffrage par le choix est de celle de l’aristocratie »  - Montesquieu :  Esprit des lois, livre 2, chapitre 2

        ... et, plus récemment :
         sortition au Québec ou « La stochocratie » de Roger de Sizif (sic !) ...
         ou encore Etienne Chouard ...

         Comme Sisyphe poussant inlassablement son rocher, il est alors intéressant de relire toutes les précautions et précisions envisagées dans l’ouvrage « La stochocratie » pour adapter à un essai de démocratie cette idée de tirage au sort ...

         Wikipédia présente cet aperçu rapide de critique du principe de tirage au sort :

        • les gouvernants ne sont pas forcément issus du peuple, cela dépend de la base et des conditions du tirage au sort ;
        • absence de contrôle par le peuple :
          • le peuple ne choisit pas, c’est le sort qui le fait ;
          • celui qui est tiré au sort n’a pas de programme politique sur la base duquel il est élu ; il peut être incompétent ;
          • les élections régulières permettent au peuple de sanctionner les programmes politiques qui ont été engagés (en réélisant si le programme est approuvé ou en changeant si le programme est mauvais), d’une façon générale elles permettent au peuple d’influencer les candidats qui sont mis en concurrence et doivent adapter leurs programmes pour recueillir le plus de suffrages.

         Mais ne soyons pas rabat joie :
         si des citoyens tiennent à aller cautionner par leur vote un système de légitimation qu’ils récusent, il vaut sans doute mieux qu’ils le fassent dans ce sens ...

         Je persiste tout de même à déplorer la tragique absence d’ambition et d’audace de toutes celles et ceux qui prétendent
        vouloir « des votations citoyennes pour toutes les lois »
        ... mais qui refusent de s’intéresser à la mise en place collaborative (certes moins passive que d’attendre un tirage au sort !) de cahiers de doléances modernes permanents et officiels


        • Wilemo Wilemo 20 mai 2014 21:29

          Bonjour,

          Moi ça m’intéresse, les cahiers de doléances collaboratifs. Vous auriez des pistes, des liens, svp ?

        • gogoRat gogoRat 20 mai 2014 23:14

          @Wilemo :
           il suffit de consulter mon « profil » dans A..vox
           on y trouve, entre autres, ce lien : http://ggouv.fr/wiki/group/130039/page/accueil

           J’ai un peu laissé tomber l’espoir de rencontrer quelqu’un pour démarrer le truc ... mais si ça t’intéresse SVP, préviens-moi !


        • Wilemo Wilemo 23 mai 2014 22:23

          @gogorat

          Je suis aussi sur Ggouv, mais peu de présence, car je trouve l’outil joli, pas mal de possibilités, mais pas très ergonomique. J’ai essayé de t’y envoyer un message, et je ne sais même pas si j’ai réussi ! (et je ne sais meme pas si tu recevras une notification dans ta boite mail...) !
          En tout cas de ce que j’ai pu lire ça m’intéresse pas mal. Je pense être d’accord avec les postulats et l’esprit général, mais je n’arrive pas à avoir une idée d’ensemble. Une réflexion sur l’organisation qui me plaît, mais beaucoup de docs différents, qui me perdent un peu.
          J’aavoue que là je suis un peu overbooké, mais j’ai l’impression qu’on va dans le même sens. Donc à voir... Pourquoi pas une session Skype ? FB ? 

        • Abdu Abdu 21 mai 2014 04:02

          Il faut bien reconnaitre que l’abstention est le plus récupéré des actes électoraux. On ne fait pas de cadeau aux abstentionnistes.

          OK, on peut considérer que le chemin est long, mais il faut avant tout s’exprimer.

          Je crois qu’il serait malvenu de faire du préchi-précha. C’est très simple. Je crois tout simplement qu’une énorme masse d’abstentionnistes retrouveraient leurs préoccupations et sensibilité dans la démarche ici proposée.

          La seule chose que l’on puisse craindre, c’est que le message ne passe pas et que personne ne sache que cette solution pour s’exprimer existe !

          Au point où nous en sommes, il faut faire passer le message. Chacun vote ou s’abstient « comme d’hab » « en son âme et conscience ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

aacitoyen


Voir ses articles







Palmarès