Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Stéphane Guillon, l’insolence nécessaire

Stéphane Guillon, l’insolence nécessaire

De tout temps, les bouffons ont eu leur utilité
Soit parce qu’ils amusaient le monarque,
Soit parce qu’ils vengeaient le petit peuple, et le plus souvent, les deux à la fois.
Aujourd’hui la question fait débat et les impertinences de Stéphane Guillon pourraient, dit-on, coûter sa place au patron de Radio France

L’affaire a commencé il y a quelques jours, lorsque Stéphane Guillon décida de brocarder DSK, invité le jour même dans la matinale de France inter, et mis le doigt là où çà fait mal, en l’occurrence la libido du nouveau directeur général du FMI, et futur potentiel candidat socialiste pour 2012.

Celui ci apprécia modérémment le ton de l’humoriste, et fustigea le « malappris ».

Avant Stéphane Guillon, d’autres ont payé cher leur impertinence, pourtant nécessaire, comme par exemple Hara Kiri hebdo, qui à la suite d’un titre ravageur « bal tragique à Colombey= un mort », pour brocarder l’annonce de la mort du grand Charles, et la rapprocher de l’incendie d’une boîte de nuit ou des dizaines de jeunes trouvèrent la mort, à St Laurent du Pont, en Isère.

L’hebdo fut interdit, et ne trouva comme parade qu’un changement de nom.

Plus près de nous, Coluche paya très cher sa volonté d’étre le candidat d’une élection présidentielle.

Jean Paul Cluzel, patron de radio France fera-t-il les frais de l’affaire ?
Son mandat finit bientôt et les nouvelles lois sarkozystes permettent au président d’en nommer un autre en vertu de celles-ci.

D’autant que çà n’a pas plu en haut lieu de voir le patron de radio France s’afficher en exhibant un tatouage…
Sarkozy aurait trouvé çà vulgaire.
Plus vulgaire que de traiter un citoyen de « pauv’con » ? ou d’arborer de grosses montres à un peuple qui cherche désespérement du travail ?

D’autant qu’il a reproché le 27 février dernier à Jean Paul Cluzel d’être « manipulé par la gauche et les syndicats ».

Déjà, pour une chaîne de TV, TF1, pour ne pas la nommer, PPDA avait payé cher son impertinence, comparant le président « à un petit garçon jouant dans la cour des grands ».

Ce qui n’a pas eu l’heur de plaire à celui-ci, qui par leviers interposés a fait virer l’insolent.

On le voit, le Prez n’aime pas l’humour quand il le vise, même par ricochet.

Parmi les pressentis pour remplacer Jean Paul Cluzel on entend prononcer le nom de Laurent Jouffrin, pourtant considéré comme assez critique vis-à-vis du chef de l’état.

Si cela était le cas, celui ci accepterait-il facilement une telle nomination, quitte à se faire montrer du doigt par ses pairs ?

On le sait maintenant, l’humour n’est pas la qualité première de notre président, celui-ci venant de nommer à un poste important un discutable Bigard, qui « met le paquet » mais se met a genoux devant le Pape.
De l’humour ?
Pas sûr.

Ce qui est certain, c’est que l’humour a toujours été la soupape de sécurité d’un système, surtout lorsque celui-ci ne fait pas l’unanimité.

Le 19 mars prochain, une fois de plus, les Français vont descendre en grand nombre dans la rue pour marquer leur désaccord avec un pouvoir qui les a déçu.
Par un pouvoir qui a réagit trop tard façe à la crise,
Qui a réagi trop tard dans nos lointaines provinces,
Et qui cherche surtout à reprendre la main, visant sa réélection pour 2012.

Que va donc devenir le service public ?
France télévision privée de pub, et d’une partie de son financement ne s’en tire pas mal,
Qu’en sera-t-il de Radio France ?
Après avoir mis sous coupe réglée la Justice, le Parlement, le Sénat, et tant d’autres institutions, le « monarque » tente-t-il de mettre un baîllon définitif sur ceux qui pourraient lui faire encore un peu d’ombre ?

L’avenir nous le dira.

Car disait un vieil ami africain :
« Celui qui veut montrer ses larmes ne se met pas sous la pluie ».

Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • morice morice 5 mars 2009 11:12

     j’adore vos proverbes africains !


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 11:20

      merci Morice,

      ne soyez pas inquièt, j’ai un joli stock !


    • morice morice 5 mars 2009 11:13

       en fait, le pouvoir à son bouffon officiel. Voici sa photo. La tête de l’emploi, en sus.


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 11:24

        Morice,
        sauf que lui, il ne le fait pas volontairement...
        ce qui change beaucoup,

        mais l’essentiel n’est pas de rire ?


      • morice morice 5 mars 2009 11:17

         un "frelon dans la culotte du parti" ah ah bonne définition !! c’est le producteur de... "SURVIVRE AVEC LES LOUPS" et là ça devient trop drôle !!!! surtout quand on sait que l’histoire a été inventée de toutes pièces !!! mais il y a crû, lui... gros bêta va.


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 11:27

          Morice,
           je voulais dire :
          "mais l’essentiel n’est-il pas d’en rire",
          mais vous avez sûrement rectifié..

          merci pour l’article,
          un régal !


        • Fergus fergus 5 mars 2009 11:35

          Je trouve moi aussi l’insolence nécessaire. Pour autant, je n’ai strictement aucun goût pour Guillon dont les billets, souvent vulgaires, manient parfois le vitriol sans discernement en exerçant le même degré de méchanceté gratuite sur ses victimes, quel que soit leur niveau d’engagement ou de rsponsabilité dans les affaires de la nation.
          On est bien loin de l’humour caustique et savamment dosé des chansonniers traditionnels.


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 11:58

            Fergus,

            bien sur , on peut préférer l’humour "chansonnier",
            perso, je préfère celui qui dérange, qui démange,

            je crois surtout que l’on mesure la valeur démocratique d’un pays, a l’aune de l’humour accepté,
            quand çà commence à coincer, comme c’est le cas aujourd’hui, il faut s’inquiéter pour la démocratie et la liberté des citoyens,


          • Emmanuel Aguéra LeManu 5 mars 2009 15:27

            Si vous n’avez pas vu l’émission de Calvi avec Anne Roumanov et Steph. Guillon, allez-y, y’en a plein youtube.
            J’ai appécié la dichotomie "journaliste"/humoriste qui en a jailli, et d’où il ressortait que les vrais sujets sont ceux en fait véhiculés par les humoristes quand le "correctionnisme" autocensuré lui est dû au journaliste ; Après avoir essayé de taxer la révolte guadeloupéenne d’évènement racial, Calvi a tenté de relacer l’antisémitisme au centre du débat Strauskahn/Guillon.
            C’était la dernière émission-suicide de Calvi, correcteur de l’info publique. Et celui qui incrimine le bouffon n’est pas loin du fond.



          • Fergus fergus 5 mars 2009 17:10

            Je me suis mal exprimé : je ne suis pas le moins du monde gêné par le ton mordant de Guillon lorsqu’il épingle un cacique politique. Cela me paraît au contraire très sain. Mais pourquoi n’est-il pas plus nuancé lorsqu’il épingle des troisièmes couteaux, voire des personnalités plutôt bien sur le plan humain, comme il le faisait déjà sur Canal+ ? Et pourquoi donne-t-il (comme d’autres) si facilement dans la vulgarité, au risque d’atténuer la portée de ses mercuriales ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 18:35

            non,
            je n’ai pas vu cette émission de Calvi,
            merci de l’info,
            vive youtube,
            Stéphane, président !


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 18:38

            je n’ai pas la même définition que vous du mot "vulgarité",
            pour moi, la vulgarité, c’est de se faire offrir un stylo plume qui brille... de porter des montres chères et voyantes et d’augmenter son salaire de 206%,
            face à 2 200 000 millions de chomeurs, et de cette France sans abri, cette France qui souffre...


          • norbert gabriel norbert gabriel 5 mars 2009 18:39

            il s`est arrangé Guillon depuis Canal où il faisait des billets parfaitement odieux (Sur Corneille et le massacre de sa famille au Rwanda, ou sur le viol subi par une comédienne à 16 ans) mais à l’époque, face à Higelin ou Murat, il faisait profil bas, parce qu’il risquait de s’en prendre une avant la fin du billet et "sa fuite" avant réponse.
            Pour Strauss-Khan, si celui-ci n’avait pas réagi, il n’y aurait pas eu autant de bruit. En fait quand l’invité réagit avec raison, ça ne fait pas un écho, mais s’il la ramène à tort, ça buzze grave. Mais je ne soutiens en aucun cas Guillon dans ses attaques sur le physique , c’est de la bassesse indigne d’un spadassin. 
            Il pourrait prendre exemple sur Didier Porte, beaucoup plus incisif, parce que jamais gratuit.


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 20:36

            je ne crois pas qu’il faille opposer Guillon à Porte,
            j’apprécie l’humour de l’un comme de l’autre,
            même s’ils ne sont pas tous les deux dans le meme registre,

            ce que j’ai essayé de dire dans cet article, c’est que nos libertés sont de plus en plus menacées,
            si parce qu’un mot choque un président, un autre homme se voit remplacé à la tête de la radio d’état, c’est bien la preuve qu’il y a un problème de liberté dans ce pays,

            tout ce contrôle des médias organisé par le prez, çà ne sent pas très bon,
            surtout avec les autres mauvaises actions sur le service public, par exemple,

            décidemment, comme l’a écrit Léotard dans son bouquin,
            tout çà va mal finir.


          • amipb amipb 5 mars 2009 23:04

            Entièrement d’accord avec vous. L’insolence et l’humour sont nécessaires, mais l’humour ne se résume pas à du "cassage" sans aucune finesse d’esprit. Mais bon, c’est à la mode, c’est que ça doit être bien. J’ai des doutes toutefois sur la capacité de Mr Guillon à accepter le même genre d’"humour"... smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 6 mars 2009 07:43

            le propre des humoristes c’est d’accepter aussi de subir un humour aussi décapant que le leur,
            tous ceux qui font de la scène savent d’entrée que s’ils prennent le risque d’etre désavoué par le public, et c’est en connaissance de cause qu’ils le font,

            alors, si vous voulez faire de l’humour sur Stéphane Guillon, il ne tient qu’à vous de vous y essayer,
            mais un conseil, tachez d’être drôle, sinon la réponse en coup de baton risque de faire encore plus mal...


          • Avérroès Avérroès 6 mars 2009 10:47

            Bien vu Le Manu
             Calvi aura raté une occasion de s’écraser, en matière d’humour, il a encore beaucoup à apprendre
             Mais que dire de Laurent Cayrol ? Heureusement que les humouristes l’ot vite renvoyé dans les cordes !


          • Colure Colure 5 mars 2009 11:51

            J’aime beaucoup l’impertinence, voir le "rentre-dedans" de Guillon ... il sont trop rares en ce moment !

            Une que j’aime bien : Pour résumer, avant, en France, on avait la gauche caviar, maintenant on a la droite cassoulet : une petite saucisse entourée de fayots ! (Anne ROUMANOFF)

            Assez juste je trouve smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 14:19

              Colure,

              d’accord bien sur,
              le sketch de la petite saucisse m’a bien amusé,
              mais rendons a césar ce qui est a lui,
              quel que soit le talent de comédienne de Roumanof, elle n’est pas l’auteur des textes qu’elle dit,
              dommage qu’elle ne le fasse pas savoir,
              juste une question de déontologie.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 6 mars 2009 10:20

              le co-auteur c’est justement de type assis à sa droite, chez Calvi


            • Papybom Papybom 5 mars 2009 11:51
              Bonjour,
               
              Pour éviter la sinistrose, bouffons du bouffon,
              Par ses propos, comment ne pas lui donner raison.
              Aux grands de ce monde, il inflige des leçons
              Par la mise en lumière des travers, qui sans façon
              Peuvent nous inciter à réfléchir avant les élections.
              La rubrique sur DSK, en est une parfaite démonstration.
               
              Cordialement.
               
               

              • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 13:51

                chantecler

                c’est étrange,
                on a l’impression que le monde que vous voulez défendre n’est pas celui que vous défendez,
                beaucoup de contradictions dans ce que vous avez écrit,
                la violence des armes est l’arme des faibles,
                et celle des mots, le contraire.


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 14:55

                chanteclerc,

                sauf que ce genre d’humour fait du bien là ou çà passe,
                et en ces temps de crise,
                de dérive monarchique,
                çà fait du bien d’entendre dire tout haut que ce que chacun pense tout bas,
                vive Guillon
                Guillon président !


              • dapeacemaker911 5 mars 2009 17:18

                chantecler
                vous ne reprocheriez pas a l electricien de ne pas savoir installer windows, ce n est pas son metier...

                ne reprochez a guillon de ne pas faire de debat contradictoire ou de ne pas vous informer.
                Ce n est pas son metier.

                Les journalistes sont ou des traitres ou imbeciles... parfois les deux....
                et s ils n appartiennent a aucune de ces 2 categories alors nous ne les connaitrons jamais... si de nom quand ils se font virer.

                Ququn a penser a faire une liste des aigri du sarkosysme ?
                ex Militaires, gendarmes, juges, magistrats, etc etc ???

                je pense qu il y a suffisement de gens d importance pour demarrer quelque chose d util et d instructif.

                Dam


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 18:42

                Chantecler,

                c’et vrai que j’aurais pu inclure un sketch de Guillon,
                le mieux c’est de l’avoir en direct,
                je rappelle au lecteur que c’’est tout les matins, juste avant 8h sur France Inter,
                d’autant que si l’écoute continue de grimper, c’est la meilleure façon de soutenir l’humoriste.


              • abdelkader17 5 mars 2009 12:36

                la fausse impertinence, au service du conformisme médiatique.


                • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 14:59

                  abdelkader,

                  si vous avez encore mieux à proposer, tout le monde prend !

                  en attendant, notre choix est très limité dans ce pays,
                  et j’aime beaucoup aussi l’humour de Djamel,
                  et de quelques autres, même s’ils ne sont pas encore très médiatisés,

                  Guillon Président, Guillon Président.. !.
                  reprennez avec moi...


                • pallas 5 mars 2009 12:54

                  Monsieur Stephane Guillon est de quelqu’un particulierement insolent, il impose son point de vu et vie sur la polemique en tirant sur d’honorables personnalités. Par exemple Monsieur DSK a toujours voulu liberé les cn100p, qui en a parler ???? personne. Monsieur DSK est un homme honorable et Stephane Guillon a ete Particulierement meprisant envers cet homme qui lutte activement contre la corruption et contre la crise internationale. Prouvez moi le contraire ???.


                  Stephane Guillon est un danger pour la democratie.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 13:48

                    pallas,

                    paradoxalement, j’approuve votre commentaire,
                    il met en évidence que l’on ne puisse etre pronucléaire, et démocrate.
                    vous vous etes piégé tout seul,

                    vous préférez un humour d’operette, ou l’on égratigne sans faire mal,
                    juste pour amuser la société,
                    je vous laisse à ce monde sans avenir.


                  • herve33 5 mars 2009 16:10

                    Guillon n’a jamais dit que DSK n’était pas honorable , en revanche DSK manque beaucoup d’humour , il aurait eu beaucoup à gagner à prendre cela sur le plan de la dérision tout en sachant que lorsqu’on est invité en présence d’un humoriste , l’égratignure est souvent propotionnelle à la notoriété .

                    si Guillon est un danger pour la démocratie , alors notre hyper président est un cataclysme .


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 18:45

                    Hervé33,

                    bien vu,


                  • ARMINIUS ARMINIUS 6 mars 2009 07:46

                    J’ai fait a peu près la même remarque en commentant un article sur le même thème : DSK aurait du s’en sortir par une pirouette (et non une galipette, pour le fun !) ;depuis j’ai réfléchi:DSK en bon mâle dominant marque son territoire-en fait il pense déja à 2012 où il sifflera la fin de la récréation. Je ne serai pas étonné qu’il fasse campagne sur le thème : après la chienlit de ces cinq dernières années qui ont mené en France là ou elle est, il est temps de restaurer la république dans ses vrais valeurs et le gouvernement dans sa fonction initiale... chacun devra prendre ses responsabilités... en contrepartie je m’engage à vous sortir de la merde dans laquelle vous vous êters fourrés en votant pour des irresponsables...
                    Comme beaucoup de français, fatigués des luttes intestines tant à droite qu’à gauche,attendront encore un "sauveur", ils adhéreront sans état d’âme à ce resserrage de boulons, et j’ai bien peur que nos amuseurs en fassent les frais...


                  • abdelkader17 5 mars 2009 12:57

                    Guillon, ce sont les illusions nécessaires.


                    • Sébastien Sébastien 5 mars 2009 13:09

                      Je ne comprends pas bien Sarkozy. Deja avec l’histoire des poupees vaudou a son effigie il avait donne un avant-gout de son sens de l’humour. Maintenant Guillon...

                      Ce que je n’apprecie pas non plus c’est la maniere de proceder. Qu’il ne soit pas satisfait du patron de France Inter, apres tout c’est son droit. Je ne connais pas Cluzel, je ne connais pas son bilan et peut-etre est-il mauvais. Cela dit faire des "confidences" a des journalistes dans un avion est plutot curieux. Qu’il remplace Cluzel s’il le veut mais qu’il le fasse en silence.


                      • abdelkader17 5 mars 2009 13:22

                        Sarkozy n’est qu’un petit autocrate rêvant de grandeur tel Napoléon.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 13:43

                        abdelkader,

                        je n’ai jamais été convaincu que sarkozy soit un "aimable démocrate",
                        je penche pour d’autres définitions ;


                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 13:45

                        sébastien,

                        sauf que remplacer le patron de radio france ne peut se faire dans le silence


                      • Sébastien Sébastien 5 mars 2009 15:12

                        Olivier, vous avez raison. Ce que je voulais dire c’est le remplacer sans petites phrases lancees a des journalistes dans un avion qui sont inutiles et qui ne grandissent pas celui qui les prononce.


                      • Papybom Papybom 5 mars 2009 13:24
                        Bonjour,
                         
                         
                        En vers et contre tous, j’exprime mon opinion.
                        L’humour des chroniques, qui assassinent un homme
                        Et préférable, à l’emploi de balles du style Parabellum.
                        Moinssé, par avance, j’accepte votre sanction.
                         
                         
                         Cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès