Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Stéphane Hessel au Panthéon

Stéphane Hessel au Panthéon

Les commentaires et les hommages ont été très nombreux mercredi à l’annonce du décès de Stephane Hessel à 95 ans. Ils ont tous salué le parcours étonnant de cet homme qui a tout connu du XXème siècle : deux guerres meurtrières, la shoah, la décolonisation et qui a su aborder sa dernière ligne droite au XXIème siècle en mobilisant des millions de jeunes et moins jeunes sur tous les continents avec un seul cri, celui de sa vie entière : Indignez-vous !

Homme du vieux monde et du nouveau monde, il incarne les luttes nouvelles : celle de l’environnement, la défense des sans papiers, les rondes et les occupations pour protester contre la misère et l’exclusion. En ceci il est le digne héritier de Victor Hugo en partageant les valeurs universelles de liberté, égalité, fraternité auxquelles il ajoute la solidarité.

Son entrée au Panthéon aurait une immense signification. Ce serait pour les générations à venir un symbole nouveau, le lien entre les Illustres du passé et l’Illustre d’aujourd’hui. La reconnaissance d’un grand républicain qui transcende les clivages politiques.

Cet appel à l’indignation face à toutes les misères, toutes les exclusions et toutes les injustices qu’il nous laisse en héritage fait partie du « bien » commun » de la République. C’est pourquoi il faut signer la pétition adressée au Président de la République François Hollande pour que Stéphane Hessel entre à son tour au Panthéon rejoindre la cohorte de toutes ces voix illustres qui se sont tues, mais qui murmurent encore aux oreilles des partisans : « Résistez… »

http://www.avaaz.org/fr/petition/Stephane_Hessel_au_Pantheon_1/

Par ces temps de disette humaniste, dans ce monde qui va mal aux horizons indistincts, il serait plutôt sain d’honorer un homme qui su tout au long de sa vie insuffler le courage avec une courtoisie à toute épreuve.

Bien sûr il y aura (il y a déjà eu) des voix pour s’élever et s’opposer à cette proposition. Mais ceux qui pourraient devenir ses compagnons dans le temple laïc de la mémoire républicaine eurent en leur temps nombres de contradicteurs aussi.

Qui peut proposer cet honneur ? Ce droit appartient au président de la république. C’est donc à François Hollande que s’adresse cette pétition. Rappelons que la famille peut s’y opposer, il y a des antécédents célèbres : Charles Péguy et Albert Camus plus près de nous où son fils jean s’est opposée en 2009 à la proposition de Nicolas Sarkozy. C’est un droit coutumier, aucun texte ne le prévoit. Mais les présidents ont tous eu à cœur de marquer leur époque par des transferts au Panthéon symboliques. La plus célèbre est sans conteste celle de Jean Moulin avec le discours historique que prononça André Malraux à cette occasion. Qui lui même fit son entrée au Panthéon le 23 novembre 1996 à l’initiative de Jacques Chirac

Quel plus beau geste pour la deuxième année du quinquennat de François Hollande de mettre au cœur de la France cet hommage à l’homme de droit et de cœur que fût Stéphane Hessel !


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • JL JL 2 mars 2013 10:48

    Dans une société où le compassionnel tient lieu d’analyse politique, Stéphane Hessel au Panthéon y ferait figure de précurseur.

    Je n’aimerais pas cela.


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 mars 2013 11:22

      ceci dit c’est un peu rapide comme analyse... le compassionnel comme lieu d’analyse politqiue....


      tout dépend de l’orientation politqiue....



    • JL JL 2 mars 2013 11:38

      bVoilà mes réponses : vous avez l’embarras du choix.

      J’aime bien celui-là :

      Le Mot de l’éditeur : La République compassionnelle(de Michel Rocard)

      Un pamphlet dénonçant la manière dont la prétention à l’humanité, la bonté, la charité, la compassion, a défiguré la politique- ses choix, ses risques, ses enjeux. Notre République se soucie désormais moins de la chose publique que de la gestion publique de la chose privée : société lacrymale avancée dont les gouvernants sont devenus les aumôniers. Grands ordonnateurs des pompes doloristes, ils courent au devant des malheurs : moins ils sont responsables, plus il leur faut se mobiliser ! Parades émotionnelles, armes de déploration massive, tout conduit à la surenchère dans la compétition victimaire du côté des gouvernés et dans la compétition compassionnelle du côté des gouvernants. A défaut de pouvoir accorder à tous l’envié statut de la fonction publique, l’Etat ne se montre pas chiche pour concéder celui de l’affliction publique. Nous voici de plain-pied dans la démocratie d’émotion, grimace de la démocratie d’opinion, elle-même grimace de la démocratie représentative. Demain, une démocratie de la niaiserie, en attendant celle du gâtisme ?’’


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 mars 2013 13:57

      @JL c’est exactement ce que je dis .... cela dépend du point de vue politique 




    • JL JL 3 mars 2013 09:59

      @ Pelletier :

      SVP, qu’est-ce que vous dites, exactement, quand vous écrivez : ’’ c’est exactement ce que je dis .... cela dépend du point de vue politique’’

      Qu’est-ce que vous mettez dans ’’cela’’ ? Plus précisément : qu’est-ce qui dépend du point de vue politique ?


    • ptimarc 3 mars 2013 20:54

      « la democratie du gatisme »en l’occurence l’auteur sait de quoi il parle.

      en fait ,cette proposition,pour M.stephane hessel,d’entrer au panthéon servira juste de révelateur.certains se sont déja découverts.

      rien que le fait de soutenir le boycot d’israel,l’a deja mit en disgrace.ensuite,appeler les gens à s’indigner de la politique menée au nom du remboursement de la « dette »acheve de le discrediter,tant les medias,dans leur ensemble,menent campagne pour nous convaincre qu’il faut nous serrer la ceinture.

      ça fait beaucoup de monde. il reste les honnetes gens,qui ont bien compris le message d’humanité délivré par M.hessel,mais je pense que cela ne suffira pas.

      mais si cela pouvait servir ,au moins à compter nos amis.


    • julius 1ER 2 mars 2013 13:19

      je crois que dans cette demande de Panthéonnisation de S Hessel, il serait intéressant de demander à l’intéressé lui-même, quelles sont ses dernières volontés avant toutes tentatives de récupération ??????

      S’étant engagé sur le terrain politique depuis longtemps, S Hessel a certainement laissé un testament à la manière de De Gaulle qui lui ne voulait pas être « Panthéonnisé » surtout à cause de la dîte et probable récupération de sa mort............J’oserai dire que cet tout à son honneur de ne pas avoir voulu être « récupéré », cela rend l’homme encore plus grand qu’il ne l’était, ce n’était vraiment pas un boutiquier................. ;

      • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 mars 2013 13:58

        de toute façon il faut l’accord de la famille, on imagine bien que celle-ci soit en mesure de restituer la position de Hessel...




      • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 mars 2013 13:59

        que dire.... vous avez tout dis et bien entendu je suis en désaccord absolu avec votre point de vue, pour le moins ultra réactionnaire...mais bon lePLD on sait ce que c’est...



      • Essonne 2 mars 2013 14:51

        Actuellement il y a un tel décalage entre la technologie que nous mettons en oeuvre et la faiblesse de nos discours et capacités politiques (pauvreté, analphabétisme qui ne régressent pas, face au discours cloisonnant sur l’identité nationale) qu’il va bien falloir commencer par tout réanalyser.

        Est-ce que le slogan « Indignez-vous » n’est pas déjà un bon point de départ ?


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 mars 2013 17:23

          @Essonne,


          Excellent point de départ, mais insuffisant à l’indignation il faut ajouter l’action



        • raymond 3 mars 2013 19:00

          Excellente observation Essonne, pardon à Jean, merci de votre article, moi j’aimerais bien cela


        • COLRE COLRE 2 mars 2013 15:27

          Incapables de se grandir, les médiocres qui pullulent dans la médiasphère ont besoin de rabaisser à leur petit niveau les grands, pour se sentir moins seuls, moins veules…

          Alors, ils vont chercher la petite bête pour rabaisser l’honneur d’un homme qui a consacré sa vie à un engagement sans faille pour des objectifs élevés.

          Toute une vie d’honneur, de droiture, de courage et de fraternité, c’est insupportable aux résistants en chambre…


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 mars 2013 17:25

            @Colre,


            Bien vu.... cest plus frèquent qu’on ne l’imagine...



          • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 mars 2013 17:35

            c’est de l’acharnement.....quel intérêt...vous n’avez pas de meilleures occupations ?




          • non667 2 mars 2013 22:21

            il y a une vo obligatoire sur le judaïsme même sur A.V. !


            • titi 2 mars 2013 23:23

              « Stephane Hessel au Panthéon »

              Pourquoi pas béatifié ou canonisé pendant qu’on y est ? A zut... y’a plus de pape...


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 mars 2013 23:46

                Hessel au panthéon .....Mouais .....
                Par contre ,avec tous les lécheurs de culs politicards qui nous font l’indigné à sa mort ,et qui se rendront à la cérémonie ,ça aurait de la gueule, avec le discours de Malraux pour Jean Moulin,avant l’entrée du lieu :« entre ici Stéphane Héssel avec ton funèbre cortège ».....


                • Jean-Louis CHARPAL 3 mars 2013 10:51

                  Eh bien, je suis farouchement opposé à cette idée !

                  A la limite, je signerais une pétition pour qu’il n’en soit pas ainsi. En tout cas pas maintenant.

                  Non que je ne respecte pas le parcours de Monsieur Hessel. C’est au contraire par respect pour lui que je suis opposé à cette fausse bonne idée.

                  Je crèverais de rage et d’indignation (c’ est bien le cas de le dire !) de voir Hollandréou qui a eu l’infâme culot de nommer Parisot Premeir Ministre, d’ essayer au terme d’une cérémonie devenue mascarade médiatique, voler une parcelle de la popularité de Stéphane Hessel, comme un malade reçoit une transfusion de sang.

                  Si j’avais des pétitions ( une seule ne suffirait pas) à faire à Hollandréou ce serait :

                  1° Qu’il redevienne de gauche, s’il l’a jamais été un jour.

                  2° Qu’il abjure sa religion des marchés, des banquiers et des spéculateurs.

                  3° Qu’il fasse un audit de la soi disant dette publique, afin de refuser d’en rembourser la partie indue et illégitime.

                  4° Qu’il fasse payer aux très grosses entreprises les mêmes impôts que les PME (elles en paient 5 fois moins).

                  5°Qu’il lutte vraiment contre la fraude, les niches et l’évasion fiscales.

                  6° Qu’avec ces sommes considérables récupérées, il relance l’économie par des injections massives de pouvoir d’achat qui sont seules capables d’ empêcher le malade de crever !

                  Il faut tranfuser le malade, non le saigner !

                  7° Renvoyer Parisot et nommer un Gouvernement résolu à faire une politique progressiste dans l’intérêt des 99% et non dans celui des 1%.

                  8° Voter une amnistie générale et large en faveur de tous ceux qui ont été condamnés pour leurs convictions politiques et sociales ou pour la défense de la dignité des plus malheureux et des plus vulnérables.

                  Il y a bien d’autres choses à demander aux sociaux libéraux que leur offrir sur un plateau une misérable oprération de récupération de popularité.

                  NB : encore une fois je respecte Stéphane Hessel. Mais le culte de la personalité me dégoûte. Il avait d’éminentes et rares qualité. Ce n’est pas une raison pour en faire une idole.

                  Jamais je ne m’inclinerai devant quiconque, transformé en idole contre son gré. Je ne suis pas un mouton de Panurge !

                  Stéphane Hessel, jusqu’à preuve du contraire, était un être humain, avec ses défauts et ses faiblesses. Il a, comme tout le monde, commis des erreurs et dit des bêtises. L’homme parfait n’existe pas !

                  Une de ses plus grosses bourdes, qui démontre à ceux qui sottement en aurait douté, qu’il éatit un être humain faillible, aura été d’appeler à voter pour Hollandréou, qui aussitôt au pouvoir a foulé aux pieds toutes les valeurs au nom desquelles il s’est indigné.

                  Pour toutes les raisons qui précèdent, si je ne suis pas hostile à son entrée au Panthéon dans quelques années, je suis partisan qu’il fasse quelques années de « purgatoire laïque » . 


                  • Matif 3 mars 2013 16:00

                    Post un peu hors-sujet, quoique : je m’indigne !
                    Le même jour Françoise Seligmann a perdu la vie ... et son nom.

                    Seligmann est le nom de son mari, son nom « d’usage ».
                    Quel était donc le vrai nom de cette grande dame ? Impossible à trouver.
                    On n’imagine pas que l’on ait changé de nom de stéphane Hessel, même les chiens on ne les change pas de nom. Mais les femmes si, même en 2013, en France.
                    Qui trouvera le nom de Françoise Seligmann pour au moins que sa biographie sur Wikipedia soit digne ?


                    • Traroth Traroth 4 mars 2013 14:12

                      Pour savoir ce qu’en disent les sionistes :



                      Attention, c’est du lourd ! Lisez les commentaires, vous ne serez pas déçus...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès