Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Stop aux expulsions locatives !

Stop aux expulsions locatives !

IL FAUT INTERDIRE LES EXPULSIONS LOCATIVES !

La trêve hivernale va prendre fin le 15 mars et le 16 les expulsions locatives vont repartir « de plus belle ».

Il faut tordre le cou aux affirmations péremptoires diffusées par les médias sur ceux qui peuvent et ne veulent pas payer (! ?) et repris par certains .

Ils nous faut affirmer haut et fort :

Les familles qui sont en retard de paiement de loyer ne sont absolument pas responsables de leur situation. Elles subissent la dégradation des conditions de vie, le chômage massif, l'augmentation des prix.

Comment voulez vous régler votre loyer quand vos revenus se situent sous le seuil de pauvreté et que vous n'arrivez même pas à nourrir correctement votre famille.

La tenue des permanences sociales et de prévention au surendettement m'a montré la réalité sociale de beaucoup de personnes...Même si elles nous écoutent quand nous leur proposons de commencer par régler leurs dettes de loyers pour se prémunir contre un risque d'expulsion, elles nous montrent , « livres de compte ouverts » que ce n'est pas possible pour certaines d'entre elles.

C'est cela, la réalité sociale aujourd'hui : plusieurs millions de chômeurs, plus de hui millions 500 000 personnes qui survivent et des huissiers diligentés officiellement ou pas qui s'apprêtent à menacer et à procéder à l'expulsion de familles entières.

Des associations se mobilisent et se mobiliseront pour s'opposer aux expulsions Des conseils municipaux vont voter des délibérations anti expulsions et s'opposer eux aussi au saccage social et humain.

«  Expulsions : exigeons un moratoire pour 2013 et la mise en œuvre d’une sécurité sociale du logement

mercredi 13 mars 2013

En raison de la rigueur climatique le gouvernement vient de décider le report de quinze jours de la trêve hivernale des expulsions.

Décision humaine sans doute, á minima nécessaire au regard du climat, mais trés éloignée de la mesure attendue et indispensable pour traiter de façon radicalement nouvelle et durable la question du droit au logement pour tous, tout au long de la vie, notamment pour toutes les victimes de la crise économique et sociale.

Au regard du nombre d’impayés de loyers :500 000, des 113 000 décisions judiciaires d’expulsion rendues en 2011, de l’incessante progression des expulsions avec le concours de la force publique, de l’augmentation du chômage, de la précarité, de la pauvreté, du nombre de demandeurs de logement sociaux et du niveau insuffisant de production de logement accessibles á tous, le gouvernement ne peut limiter son intervention au report de la date des expulsions et d’une interdiction de celles ci pour les seuls prioritaires du Dalo.

Il doit rompre avec la pratique inhumaine et coûteuse socialement des expulsions sans relogement.

Les élus Communistes et républicains demandent au gouvernement de prononcer immédiatement pour 2013 un moratoire pour toutes les expulsions de familles victimes de dettes locatives liées aux conséquences de la crise.

Ce moratoire permettrait d’engager avec les associations, les bailleurs et les élus locaux la construction d’un nouveau dispositif sécurisant le droit au logement et les parcours de vie tout au long de la vie pour tous, quels qu’en soient les aléas.

Dans un pays riche et moderne, le droit au logement pour tous doit prévaloir au droit á la rente.

Aucune famille, aucun enfant ne doit être jeté á la rue pour défaut de paiement des loyers.

JPEG - 14.1 ko

Une raison supplémentaire pour renforcer les mobilisations contre la pratique des expulsions, exiger un moratoire et la construction d’une vraie sécurité sociale du logement, en participant nombreux au rassemblement initié par les élus communistes et républicains d’Ile-de-France et la coordination des maires de gauche de Seine-Saint-Denis, devant le ministère du logement le 15 mars á 11 H où une délégation d’élus sera reçue et á tous les rassemblements prévus á Paris et en province le 16 mars pour exiger l’arrêt de cette pratique indigne.

Jean jacques Porcheron, Membre du bureau de l’ANECR, Responsable du collectif logement. »
 

Le 16 mars nous seront nombreux et nombreuses à manifester dans les villes de France et à Paris pour dire NON AUX EXPULSIONS, demander la baisse des loyers et des charges et que les constructions nécessaires de logements soient non seul promises mais réalisées.

Jean François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Michel DROUET Michel DROUET 14 mars 2013 08:30

    Bonjour Chalot

    Vous ne traitez pas une partie importante des causes, à savoir le coût trop élevé des loyers et les logements qui sont des passoires thermiques, à l’origine d’une partie du non paiement des loyers.

    D’accord pour mettre fin aux expulsions locatives, mais en faisant une égale pression sur tout ce qui se passe en amont (plafonnement des loyers, interdiction de proposer des logements mal isolés...)

     


    • CHALOT CHALOT 14 mars 2013 08:44

      D’accord Michel, mais mon propos était d’alerter et de mobiliser et non de refaire le point d’une manière complète


      • asterix asterix 14 mars 2013 10:05

        Bonjour Chalot

        Si je suis entièrement d’accord avec le fond de ton article - il est inadmissible d’envoyer à la rue des gens qui n’ont plus de quoi payer leur loyer, il faut quand même différencier cette situation avec celle de ceux qui refusent de payer alors qu’ils en ont les moyens mais savent qu’on ne touchera pas à échéance de six mois ( loi belge ) à leur refus de jouer honnêtement le jeu. Le cas m’est arrivé : j’ai offert à mon fils handicapé un appartement mis en location. Le locataire qui avait une Mercedes n’a plus payé après trois mois et il a fallu attendre une décision juridique pour mettre fin à cette situation. Pour toute récompense, quand on a récupéré le bien, tout était démoli - sanitaires, tuyauterie, chauffage, tapisseries etc...
        Résultat : je pensais avoir mis un handicapé profond à l’abri et l’opération m’a coûté en sus près d’un an de remboursement de prêt bancaire.
        Chat échaudé craint l’eau froide : le locataire suivant eut droit à ue location 200 euros moins cher par mois ...mais mon ex et moi avons pris la précaution de choisir un couple de fonctionnaires. J’ajoute que, hors cette libéralité faite à un handicapé, jamais je n’aurais pensé me transformer en propriétaire de biens multiples. Il est honteux de ne pas taxer les revenus locatifs au moins à même niveau que les impôts des sociétés.
        Bon je sais, ce n’est pas le cas de tous, mais ce versant du problème devait aussi être relevé.
        Bien à toi


        • viva 14 mars 2013 14:03

          La seule solution c’est une baisse des loyers, une loi qui mettrait au même niveau les loyers et le pouvoir d’achat ne peut être que souhaitable encore faut il que ce ne soit pas l’insee qui fasse les calculs. Bloquage des prix de l’alimentaire et baisse des loyers c’est incontournable, les propriétaires n’ont pas encore compris que les tarifs pratiqués dépassent largement la capacité financière des locataires


          • sto sto 14 mars 2013 22:53

            Faux. Une baisse des loyers n’est pas une solution. Cela ne fera que mettre sur la paille les proprios privés qui remboursent l’emprunt sur ce loyer. c’est mathématique.

            La seule solution est en fait de réajuster les salaires, qui sont bien trop faibles en France actuellement.


          • foufouille foufouille 14 mars 2013 14:26

            « Les élus Communistes et républicains demandent au gouvernement de prononcer immédiatement pour 2013 un moratoire »

             ??
            ils feraient pas mal de louer leurs logements vides


            • Jimmy 14 mars 2013 14:54

              bonjour
              interdire les expulsions ou bien baisser les loyers comme on le propose sont d’excellentes idées qui devraient faire un tabac chez les locataires mais ne plairaient pas aux propriétaires

              bien sur ils peuvent crever, mais prenez garde, ça arrive à tout le monde d’être propriétaire, par héritage ou peut-être comme investissement pour assurer vos vieux jours (plus recommandé qu’un perp ou tout autre plaisanterie à base de banque),

              si on interdit les expulsions, pourquoi les locataires devraient-ils payer leur loyer ? c’est comme d’interdire les licenciements,

              à partir du moment ou on accepte de vivre dans un monde ou il y a des propriétaires et des locataires, il faut en accepter les conséquences, notre mode de société n’est pas réformable, il faut la changer de fond en comble

              la mesure (interdire les expulsions) avait paraît-il été prise pendant l’hyperinflation de la république de Weimar afin sans doute d’éviter une explosion sociale, mais dès que tout est rentré dans l’ordre ça a été la grande purge


              • Giordano Bruno 14 mars 2013 15:12

                Parce qu’il est difficile d’expulser un locataire qui ne paie pas, les propriétaires prennent de plus en plus de mesures de protection. Ces mesures empêchent de nombreuses personnes, ayant tout à fait les moyens de payer leur loyer de trouver un logement.

                La protection de ceux qui ne paient pas pose des problèmes à ceux qui peuvent payer. Pourquoi protéger les premiers au détriment des seconds ?


                • foufouille foufouille 14 mars 2013 16:13

                  le pass grl existe

                  il est tres difficile, voire impossible de faire faire l’entretien au bailleur si il veut pas


                • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 mars 2013 10:45

                  @CAMARADE CHALOT....CHALUT...

                   TOUT A FAIT D ACCORD AVEC TOI....SI TU VEUX UN DOSSIER EN BETON(pas de chez

                  bouygues ) je suis partant avec visite d’immeubles insalubres dans les 75019 et 20


                • spartacus spartacus 14 mars 2013 15:48
                  Tout l’évangile de Karl Marx peut être résumé en une seule phrase : haïssez l’homme qui est plus riche que vous. N’admettez en aucune circonstance que son succès puisse être dû à ses propres efforts, à la contribution productive qu’il a fait en faveur de toute la société. 
                  Sources Henry Haslitz Economics in One Lesson.

                  L’auteur est en plein marxisme, il faut « haïr le propriétaire », vous noterez dans son texte aucun scrupules envers lui. Aucun mot, du mépris total !

                  La spoliation de loyer dans son esprit est« légitime ». Jamais il ne pourrait admettre que le propriétaire avec le logement qui lui appartient permet à celui qui n’en a pas d’en trouver un. Que le propriétaire est dans la légalité et que le mauvais payeur ne l’est pas. 
                  Causer un préjudice à un propriétaire ne le dérange pas. Il a eu un enseignement Stalinien. Son parti a formé les Kmers rouges, ils en ont dékogés des propriétaires !

                  Seule compte sa morale qu’il croit supérieure aux autres, le communisme étant cet idéal qui permet d’imposer l’injustice à ceux qui sont dans la légalité.

                  Allez les mal logés. Tous au CNAFAL au CDAFAL et à la CAF 77.

                  Prenez les bureaux, amenez vos enfants ! 
                  Si on vous expulse dites que « l’expulsion est une pratique inhumaine ».

                  Quid du propriétaire spolié ?, 
                  Chalot rêve qu’il devienne un dépendant de décisions étatiques, ça lui donnera de la contenance. Il est pour l’égalitarisme et le totalitarisme. L’intervention de l’état de l’état dans tout. 

                  Même la couleur de votre slip le matin il faudra légiférer dans son monde !
                  Au nom du droit à avoir « un slip de couleur ! »

                  • Mammon 14 mars 2013 16:03

                    Si les expulsions locatives sont interdites, il n’y aura bientôt plus de logements à louer, plus personne ne voulant prendre le risque de louer à perte (car quand les locataires ne paient plus, les charges et éventuellement les mensualités courent toujours)
                    On fera comment, dans ce cas, pour loger les gens ? En achetant des tentes et des caravanes ?
                    En créant des bidonvilles ?


                    • Vipère Vipère 14 mars 2013 16:19

                      Mammon vous posez les bonnes questions ! mais ce sont là des questions dont doivent s’emparer les politiques que nous avons élus !

                      A votre niveau, vous ne pouvez qu’être un observateur concerné ou non par la problématique !!!

                      Au train où vont les difficultés, tout comme pour le chômage, chaque famille sera concernée par l’expulsion d’un de ses membres !

                      Soyez vigilant, les politiques ne sont pas concernés par le non logement et pour cause un logement leur est attribué d’office ! Un privilège ? et comment !!!


                    • foufouille foufouille 14 mars 2013 16:14

                      quand le logement est trop pourri, le proprio vend


                      • HELIOS HELIOS 14 mars 2013 16:21

                        il faut comprendre que la majorité des locations sont le fait de particuliers, qui louent une maison ou un appart qui ne peuvent occuper.

                        En interdisant les expulsions, de ceux qui ne payent vraiment pas, vous mettez en difficultés tous ces petits proprietaires qui ne sont ni boursicoteurs ni predateurs sociaux.

                        Vous alimentez ainsi la tendance a la concentration du logement locatif aupres d’organisation LUCRATIVES, dont les capitaux sont en bourse (les capitaux et les loyers alimentent ces marchés de bourse, alors que les loyers du petit propreitaire lui sert a vivre et retourne immediatement dans l’economie locale).

                        Voila encore une fausse bonne idée dont les effets pervers sont terribles et les consequences iront a l’encontre du but a atteindre.


                        Aidez plutot ceux qui n’arrivent plus a payer, garantissez les loyers et expulsez reelement ceux qui trichent, il y en a....


                        • CHALOT CHALOT 14 mars 2013 16:36

                          Hélios !L es loyers des petits bailleurs, particuliers devraient être garantis par l’Etat
                          Quant à spartacus, alors que le grand Spartacus défendait la cause des exploités, celui d’ici, avec son petit s, méprise le peuple !


                          • spartacus spartacus 14 mars 2013 17:11
                            Les exploités dans vos histoire ce ne sont pas les propriétaires à qui on prend leur biens ?
                            Les exploités dans cette histoire ce ne sont pas les plus pauvres à qui vous promettez le logement gratos ?
                            Les exploités ce ne sont pas ces gens a qui vous faites croire qu’on peut loger sans jamais payer son loyer ?

                            Qu’est ce que vous en avez tué, spolié des gens au nom de l’exploitation.

                            Spartacus est un défenseur de la liberté. Rien à voir avec le communisme qui entrave, met sous dépendance et fait allégeance aux plus autocrates de la terre.

                            Les mépris c’est pas vous quand vous ignorez le propriétaire ?

                            Votre idéologie a réalisé l’exploit de 100 millions de mots ! 
                            Les leçons de mépris de ces gens là, c’’est un compliment ! 

                            Qu’est ce que vous avez comme bonnes idées, toujours payables par les autres !

                          • foufouille foufouille 14 mars 2013 17:49

                            la garantie existe deja, le pass grl dont ne veulent pas les petits bailleur
                            et deductible des impots


                          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 19 mars 2013 17:59

                            @spartacus tu as gagné................................. une carte DU FN OU DE L UMP


                          • Loic 14 mars 2013 16:37
                            1. MANIFESTATION /CONTRE LES EXPULSIONS
                              Treize maires du 93 chez Duflot : l’espoir de faire cesser des pratiques inhumaines

                              C’est une nouvelle opération coup de poing, 13 maires de Seine-Saint-Denis, dont Michel Beaumale, ainsi que de nombreux élus, militants et des citoyens s’uniront ce vendredi 15 mars, pour demander à la ministre du logement l’arrêt des expulsions locatives sans relogement. RDV à 11h.


                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 mars 2013 17:58

                              les propriétaires c ’est des salauds , comme les riches .


                              à bas les riches à bas les voleurs ,

                              volons aux propriétaires leur bien , installons nous , et puis l’ état n’ a qu’ a ....

                              et tout ce monde fait de bons Français .... smiley

                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 mars 2013 18:52

                                Excellente cette vidéo Jaja , j’ ai bien aimé Flatutulent Chaumard . 


                                Cette saloperie de race de gens faut les passer à la guillotine !

                              • Oliver HACHE Oliver HACHE 17 mars 2013 15:38

                                Mais c’est loin d’être c.. tout ça...

                                Alors, je récapitule :

                                - Les propriétaires sont des salauds, il faut voler leurs biens. Vous vous y installez et, par conséquent, devenez propriétaire des lieux. Euh... Qu’est-ce qu’on dit.. ? SALAUD.. !

                                - Les riches sont des salauds, il faut les guillotiner. Ben qui paiera pour les assistés comme vous.. ?

                                Vous êtes en passe de devenir un salaud de propriétaire, pas plus riche et dont les biens seront convoités par des plus pauvres que vous (il y en a plein la planète).

                                Je me maaaaaaaaaaarre.. !


                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 mars 2013 17:59

                                quelqu’ un peut m’ envoyer 100000 euros ?


                                • foufouille foufouille 14 mars 2013 20:37

                                  un cheque en bois ?
                                  t’es pas proprio ?


                                • Oliver HACHE Oliver HACHE 17 mars 2013 15:40

                                  C’est plus facile de tendre la main que de se lever chaque matin pour aller bosser, non.. ?


                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 mars 2013 18:01

                                  Chalot et Chavez même combat !


                                  • sylvie 14 mars 2013 18:42

                                    c’est plutot flatteur non ?


                                  • viva 14 mars 2013 18:42

                                    Je maintien que les loyers sont devenus fous tout comme le prix des biens immobiliers. Ceux qui ont fait le choix de spéculier dans la Pierre ont pris des risques. Aujourd’hui le prix des biens et des loyers sont au dessus de la capacité financière de la plupart des gens. Des devront donc être prises, j’évoque la baisse des loyers parce qu’ils sont maintenus artificiellement haut car calculé sur la base de la valeur locative de 1970. Qu’on se le dise l’immobilier est un marché régulé dans l’intérêt des propriétaires deux choses l’une soit l’on dérégule et les prix chutent, soit on décrète un baisse en pourcentage. De toute évidence la’situation ne peut rester ainsi pour beaucoup la location représente entre 25 et 50 % des revenus c’est du jamais vu et ça plombe la consommation on ne pourra pas re industrialiser sans re donner du pouvoir d’achat.


                                    • HELIOS HELIOS 14 mars 2013 22:31

                                      ...quand vous parlez de 20 a 50% du revenu des locataires... vous devriez aussi penser au 20 a 50% du revenus des petits proprietaires... car les uns sont souvent aussi pauvres que les autres, Leur bien immobilier ils l’ont obtenu par heritage apres avoir payé des droits exhorbitants sur la transmission, et ce sont souvent des maisons de famille.

                                      Tout le monde n’est pas « commerçant », « profession liberales » ou fonctionnire pour avoir pu s’acheter son logement ET des residences supplementaires qui sont sur le marché de la location.

                                      Et même, il existe une categorie de gens qui ont choisi d’investir dans la pierre pour leur vieux jours plutot que de voyager, depenser dans des technologies, des voitures, des restaurants etc... ceux là, lorsque les locataires ne paient plus, je vous laisse imaginer ce qu’il se passe dans leur tête et sur leur compte en banque, surtout s’ils n’ont pas terminé leur credit.... A croire qu’ils ne sont pas assez pauvres pour etre protegés, car eux, s’ils ne payent pas,on leur prend leur bien, manu militari par le biais des banques qui n’ont aucune periode d’hiver, elles !


                                    • foufouille foufouille 15 mars 2013 10:31

                                      pour tes vieux jours, ca doit etre entretenu


                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 mars 2013 20:59

                                      en ce moment sur la deux « envoyé spécial » un reportage sur les logements vacants 


                                      • foufouille foufouille 14 mars 2013 22:07

                                        avec la pauvre petasse a l’ISF, 58000 de revenu locatif et pas foutue de faire l’entretien


                                      • Chamiot 14 mars 2013 23:19

                                        Espérons que le nouveau Pape veut être autre chose qu’un Chalot comme il y en a tant (communiste hargneux et borné parmi tant d’autres communistes hargneux et bornés).
                                        Sinon, cela signifierait :
                                        - que Malachie avait bien vu (ce serait effectivement le dernier Pape et la fin de l’Eglise)
                                        - que des jours joyeux se profilent  : toute égalisation / destruction consommée veut ses tyrans, tout communisme veut son Staline (ou son couple Lagarde-DSK).


                                        • Oliver HACHE Oliver HACHE 17 mars 2013 09:58

                                          Toujours la même rangaine : le nivellement par le bas, la prise en chage par l’état, l’attaque systématique de la proporiété.

                                          A partir du moment où on accepte qu’un locataire ne paie pas son loyer, pourquoi les autres le feraient.. ? Qui dit location, dit contrat. A chaque partie de le respecter. Si un bailleur se doit de fournir un logement décent, le locataire se doit se payer le loyer. La trève hivernale est déjà en soi une aberration.

                                           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès