Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Stratégie policière : Comment faire échouer une manif

Stratégie policière : Comment faire échouer une manif

Ce mardi 14 juin a eu lieu la manifestation la plus importante contre la transformation du code du travail en lois du capital. 1 million de personnes selon les organisateurs, 80 000 CGTistes et casseurs selon la préfecture, des mangeurs d’enfants qui sont même allés jusqu’à saccager un hôpital.

En coupant la poire en deux, il reste 500 000 hommes et femmes, syndiqués ou pas, certains marchant pour des droits qu’ils ont encore, d’autres cassant des vitrines ou du flic pour des droits qu’ils n’ont certainement jamais connus.

Entre les deux, nous, observant

Tout avait bien pourtant commencé. La place d’Italie sentait les grillades et la bière vendue à la sauvette. Les drapeaux rouges flottaient à perte de vue. Prête à parcourir les 6,5 km de marche jusqu’aux Invalides, la Prolétariat Pride sentait la bonne humeur.

Au fur et à mesure de notre remontée, poussant des rouges ou des noirs, cela sentait de plus en plus la bombe au poivre. Devant, ça rigolait pas. Ceux qui n’avaient pas eu la bonne idée de passer acheter des lunettes de natation chez Décathlon pleuraient même beaucoup. Impossible de quitter le cortège pour aller chialer ailleurs : bouches de métro fermées, rues cadenassées par des travailleurs de l’ordre. Vitrines de banques, d’assurances, de voyagistes et celle d’un coiffeur capitaliste brisées.

Enfin arrivés aux Invalides pour les plus endurants, tous attendaient les porteurs de drapeaux CGT, FO, Solidaires, Sud, etc. que nous avions vus le long de notre randonnée périlleuse. Ils ne sont jamais arrivés. Plus tard, nous apprendrons qu’ils avaient été bloqués par d’autres heurts au niveau de l’hôpital Necker. Un camion aspergeant de l’eau devant et flics gazant par derrière les traînards, la manif était définitivement coupée en deux.

Déjà 17 h., beaucoup ont fait demi-tour

Pendant ce temps aux Invalides, alors que les « Casseurs » se reposaient dans l’herbe, les forces du capital entamaient une stratégie de provocation pour pousser les plus velléitaires vers la Seine. Tout commença par un placement de 12 fonctionnaires sans bouclier face à une foule qui pensait en avoir fini avec la fête. « Ils n’ont plus de grenade » « Cassez-vous ! Cassez-vous ! » Pris au piège aux portes du musée de l’Armée, leurs copains arrivèrent et commencèrent la manœuvre pour pousser les manifestants au fond de la place.

Les enragés habillés en noir ripostèrent, certains furent embarqués. La guéguerre. Les syndicalistes retenus à l’arrière, les sans drapeaux poussés à l’opposé, il sera impossible de faire une photo de famille avec 80 000 ou 1 million de personnes sur la place des Invalides.

Stratégie de la préfecture réussie

Il ne restera plus qu’à stigmatiser « casseurs » et CGT le lendemain. Voilà une manif ratée ! Depuis ces trois mois de mobilisation, il s’agit de la même tactique : diviser le cortège pour empêcher un rassemblement final. Aucune manifestation n’a pu arriver à son terme.

Les gendarmes mobiles version 2.0 peuvent entrer au musée de l’Armée pour l’Histoire. Ils ont fait honneur à la stratégie militaire. Tout était prévu et bien calculé : le premier camion à eau placé en milieu de cortège, et le second sur les Invalides n’étaient pas à ces points par hasard.

Les manifestants français sont bien trop prévisibles, beaucoup plus que les loups solitaires islamistes ou les hooligans anglo-russes. Des dizaines de blessés, pas un mort. Un savoir-faire bien français que l’on peut continuer à exporter. Allez les Bleus ! A propos, se déroule au même moment le salon de l’armement aux portes de Paris.

 

Source : La Rue et la Terre


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 16 juin 16:48

    grève de 3 mois à l’Alstom Belfort en 1979, des flics en civil chopés a casser des vitrines, a dégrader, a s’infiltrer parmi les piquets de grève pour s’infiltrer dans l’usine et casser le matériel pour tout faire retomber sur les syndicats , quand certains ont étés découverts pendant les manifs ils se sont taillés se réfugier parmi les CRS ....


    • marceau2 (---.---.29.162) 17 juin 20:56

      @zygzornifle

      Wouarf, wouarf, wouarf.....

      Vous avez des preuves de ce que vous avancez ?

      Non, bien évidemment vous n’en avez aucune. Il s’agit ; simplement, pour vous de prendre vos lecteurs pour des crétins afin de dédouaner les syndicalistes, les cgtistes, les gauchards de toutes obédiences de toutes responsabilités pour les dégâts qu’ils commettent à chacune de leurs manifs.

      Violences qui sont indispensables pour que l’on parle un peu d’eux vu qu’ils n’intéressent personne !


    • zygzornifle zygzornifle 18 juin 10:11

      @marceau2


       j’étais parmi les manifestants a l’époque car je travaillais dans cette usine et en 1er ligne et présent a toute les manif et même la nuit aux piquets de grève et j’ai assisté a la fuite des flics en civils qui ont du êtres mutés ou qui venaient d’autres départements car on ne les a pas revus, bien entendu la presse était muselée par le pouvoir en place et les moyens colossaux de l’entreprise .....quand on voit qu’un ancien président a fait couler le Rainbow Warrior dans un ports étranger on se doute bien de toutes les perfidies qu’un gouvernement peut mettre en place pour conserver sa miette de pouvoir avec l’aide de certains illuminés....

    • Jo.Di Jo.Di 16 juin 16:51

      Bah ya mieux ....
       
      Comment faire échouer un Brexit .... Réessayez ça :
       
      Suède : la ministre des Affaires étrangères poignardée - Libération
       
      Mais bon ....
       
      Quand le multiethiquage sera plus avancé yaura plus de pb pour l’oligarchie capitaliste y aura des maires islamistes partout, fidèles au capitalisme et à l’UE... halals...
       
      « L’immigration est le mouvement dialectique par lequel le Capital entend faire migrer le prolétariat européen hors de sa propre histoire pour le sortir du territoire de sa radicalité subversive ancestrale [... ] il suffit de comparer l’intelligence de la langue des paroles ouvrières produites par les canuts de 1834 avec l’infinie indigence des bafouillages de banlieue contemporaine pour saisir pourquoi la propagande de Capital ne cesse de faire la publicité des déchéances suburbaines. » Francis Cousin L’Être et l’Avoir


      • diogène diogène 16 juin 17:12

        @Jo.Di

        je reste pantois devant vos commentaires !

        Vous jetez des mots dans un carton, vous secouez bien pour tout mélanger, et quand vous les ressortez, ça fait des phrases.

        Ca n’a aucun sens, mais on dirait des phrases.

        Comment vous faites ?

      • Jo.Di Jo.Di 16 juin 23:33

        @diogène
         
        Le maire colon que Cameron accusait d’être proche des islamistes est maintenant son grand copain, pour rester dans l’UE
         
        « Si les US investissent de plus en plus de temps et d’argent dans les banlieues françaises [du Boobaland], en région parisienne notamment [Paristan], pour y développer les mythes du rêve américain, c’est qu’ils savent bien évidement que la jeunesse des cultures urbaines [colonies] du hip hop et de la bêtification marchande constitue un point d’accroche essentiel pour le spectacle de l’aliénation générale renforcée [l’auge consumériste du bobo de gôôôche dans le GlobalState]. »
        Francis Cousin L’Être et l’Avoir


      • Croa Croa 16 juin 18:25

        « Les manifestants français sont bien trop prévisibles »
        Normal : Les gens sont juste venu défilés ! Seuls les flics ont une stratégie.


        • wesson wesson 16 juin 20:48

          C’est con à dire mais je pense que le gouvernement ne reculera pas avant qu’il y ai au moins 1 mort. 


          Et même c’est possible qu’il en faille plusieurs. 

          Je suis perplexe quand à la stratégie qu’il faut adopter face à ce genre de type. Je crois qu’il faut aller les emmerder là où ils ne veulent pas que on ailles. 

          Les défilés Nation-Bastille-République, tout le monde s’en fout. Il faut les faire chier le jour à l’assemblée, au sénat, à l’Élysée. Et la nuit, dans leur clubs ou carrément chez eux. 

          Et comme bien entendu ils vont pas en laisser le droit, il faut le prendre. 

          • Ronny Ronny 17 juin 10:03

            @wesson

            J’ai fait deux des manifs parisiennes contre la loi travail, en plus des autres pour différentes causes depuis 30 ans, et je n’ai jamais vu autant de robot cops dans les rue, tous très agressifs. 

            Je pense comme vous, que ce gouvernement, censé nous représenter, ne nous entend pas. Moralité, il va falloir crier plus fort : manif directement devant l’assemblée le senat et Matignon, le même jour au même moment... Et comme vous dites, si cela n’est pas autorisé, on le fera quand même. 


          • Gandalf Gandalf 17 juin 11:34

            @wesson :


            « C’est con à dire mais je pense que le gouvernement ne reculera pas avant qu’il y ai au moins 1 mort. »
            Je suis dans l’obligation de battre ma coulpe. Loin d’envisager la mise en bière, étant arrivé trop tard à une manif, j’ai préféré aller boire une bière.



          • wesson wesson 17 juin 12:25

            @Ronny

            Le véritable problème c’est que pour être efficace, il faut s’organiser. 

            Et là effectivement, le changement d’époque qui nous a fait rentrer dans une société en réseau a d’un autre coté totalement désappris à la jeunesse à s’organiser en dehors de ce que on leur a justement mis entre les doigts, en réseau. Facebook, Twitter, c’est comme ça maintenant que les appels à manifs se font, et c’est comme ça que le gouvernement peut très finement prédire non seulement combien il y aura de monde, mais en plus savoir qui et où. ça fait même automatiquement ressortir les organisateurs informels qui autrement seraient passé totalement outre. Les Cohn-Bendit d’aujourd’hui se feraient retapisser immédiatement, et neutraliser en silence avant même qu’ils deviennent quelque chose. 

            Pour que le(s) gouvernement(s) ne puissent plus lire les manifs avant qu’elles n’aient lieue, et établir des stratégies pour les briser, en diminuer l’importance ou les associer au vandalisme, il faut vraiment réapprendre à se passer de facebook, fuir tous ces réseaux sociaux surtout pour organiser la protestation, je serais tenté d’écrire la résistance. 


            J’ai bien peur que ça soit un peu foutu pour cette génération çi. Peut-être la prochaine, lorsque le nouvel « hitler » arrivera et utilisera Facebook et Twitter pour mettre les gens dans les camps. ça devrait aider à faire comprendre le véritable danger.

          • Aristide 17 juin 13:24

            @wesson


            le nouvel « hitler » : Point Goldwin vite atteint, bravo !

          • wesson wesson 17 juin 15:11

            @Aristide
            J’assume. 

            Hitler est une référence historique, voilà tout. Et ce que je dit, c’est que un jour il y en aura un autre dans un pays évolué, et possédant des techniques de contrôle de la population dont les nazis ont dû rêver tout au long de leur règne. 

          • Gandalf Gandalf 17 juin 16:52

            @wesson


            Pas tout à fait point Godwin. CF lien ci-dessous, comparant le programme nazi post-conquête du continent avec les fondamentaux de la politique économique européenne.

            Ca doit être cela, l’ordolibéralisme, né dans les années 30.

            Mais ne vous inquiétez, cela n’est pas pour tout le monde, monter une banque exige d’être acceptée par ses pairs (concurrents), par exemple.

            Mais ils ont montés un « ordolibéralisme négatif », ne tenant compte ni des différences de niveau de vie, de protection sociale, de culture impactant l’inflation ou l’intégrité lorsqu’il s’agit de payer des impôts, etc.

            Cela a mené notre pays à passer d’une balance commerciale très bénéficiaire (année 2000 par ex) à une balance commerciale extrêmement déficitaire. 
            Dès lors, voir à quel point nos politiques sont amenés à toutes les concessions afin de réaliser des contrats militaires pour rééquilibrer un tant soit peu notre balance nous a mené diplomatiquement droit dans le mur.

            Enfin, c’est ainsi que je vois la dégradation globale de notre situation, si je peux me permettre d’excuser un peu nos décideurs (en tout les cas, le développement d’une suites de grossières erreurs).

          • doctorix doctorix 17 juin 20:03

            @Aristide

            Godwin, pas goldwin.
            On m’a déjà chopé alors je vous en fais profiter.

          • tonimarus45 19 juin 17:50

            @Aristide—regardez le lien de « gandalf » 17 juin 10h18(apres votre post), cela vous instruira et vous evitera de poster n’importe quoi ????????


          • Vredes Vredes 20 juin 04:46

            @Gandalf

            Parfait Gandalf, si tu avais une stratégie des bolchevistes je serais heureux de l’entendre. Il est vrai Henrich Muller a été en URSS pour s’inspirer de la répression car les communistes sont les champions de la déportation, des internements et emprisonnements arbitraires et des exécutions.

            Donc à force de tomber dans le trou (ce n’est plus un point car il est tellement usité) Godwin, il faut savoir que les nazis tiennent leurs entrainement d’abord chez les communistes, les communistes sauce Trotski que l’on voit en ce moment à nuit debout ou autres anti fa ou les communistes sauce stalinienne comme la CGT ou le PCF.

            je vous conseille cette chaîne pour le communisme : Entertainment-Education WebTV


          • Gandalf Gandalf 17 juin 10:18

            Politique économique européenne ?


            • Gandalf Gandalf 17 juin 10:45

              Selon Denis Robert (les-crises.fr), l’UE européenne, qui a un droit de regard sur toutes les transactions financières, et notoirement les compromissions lors de ventes d’armes par la France, les tiendrait par la barbichette.


              Il existe d’autres allégations compromettant directement le couple Valls. Je suis hélas bien en peine de les trouver.

              Si la lumière est faite sur ces scandales, le jeu « tu me tiens, je te tiens » tombe, et nous serions libérés de l’oppression et du dangereux affaissement démocratique auxquels nous avons à faire face.

              De façon générale, les compromis français lors de ventes d’armes sembleraient nous prendre en otage, nous, et notre souveraineté.
              Ce n’est pas tout à fait nouveau (affaire Karachi).


              • Armelle 17 juin 12:33

                @l’auteur,

                « Il ne restera plus qu’à stigmatiser « casseurs » et CGT le lendemain »

                Pourquoi mettre un « ET » entre casseur et CGT ? Vous faites une répétition sur seulement 10 mots !?!?
                Vous espériez faire croire qu’il ne s’agit pas des mêmes ?
                Il y en a qui ne doutent de rien !!!


                • TSS 17 juin 20:37

                  @Armelle

                   Encore une lobotomisée par la propaganda officielle !!

                   Dans la preparation des manifs il y a 7 syndicats dont

                   FO et SUD mais quand le GVT montre la lune l’idiot

                   regarde le doigt.... !!


                • JMichel (---.---.70.35) 17 juin 18:23

                  Zut, j’ai loupé les grillades. Ca m’aurait changé du quotidien pates a la sauce tomate. C’est quand la prochaine manif, il me reste de la moutarde.


                  • yvesduc 18 juin 10:21

                    Merci ce témoignage et ces excellentes photos. Le gouvernement a donc choisi une brutalité… assortie à sa politique.


                    • smilodon smilodon 19 juin 13:58

                      @ l’auteur : Pourrait-on compter, à quelques millions près, les « travailleurs » qui se sont rendus, comme chaque jour de la semaine, à leur travail ????..... 1 million...2 millions....3, 4, 10, 20 millions ??... Combien n’ont pas participé à ces « manifs » ???... Vous savez ???.... Dans mon entreprise (petite), on était tous là !..... Chez Super U aussi....A Leclerc, et lidl, pareil !.... Pas un défilé dans nos rues !..... Pourquoi ???... On est pas des « travailleurs » en « province » ???.... On pue le pâté ???....On pue le « magret » ou la « saucisse grillée » ??.... Ben non, on pue rien !.... On se lève et on va bosser !.... Et aux infos de midi ou du soir on vous voit !...... On vous voit casser des hôpitaux, taper sur les flics, briser des vitrines de magasins, foutre un bordel énorme !......Et le lendemain, on se lève encore pour aller bosser !..... En sachant qu’à midi ou le soir on vous verra encore tout péter !......Sans que ça change jamais rien à notre vie !.....Arrêtez les mecs, arrêtez !.... Ca sert à rien ce que vous faites !..... Sinon à nous faire passer pour des c...s !....... Même nous !....Quand je vois tout çà, je suis bien content de ne pas être « syndiqué » !.....Casser n’importe quoi, même un hôpital pour enfants, taper de cette manière sur la gueule de pauvres flics, franchement, ça me rend pas fier !......Adishatz.


                      • simplesanstete 19 juin 16:37

                        C’est un échec, de toute façon, les pires rèvent de prendre la bastille, encore du rêve, le cinéma révo is over et a du mal à mourir....nuie deboue, the last picture show ! La nation est en vue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès