Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Suppression du 1er mai férié à partir de 2009

Suppression du 1er mai férié à partir de 2009

Les informations nous sont parvenues d’une source sûre émanant du cabinet de Xavier Bertrand, ministre du Travail. Un projet de loi visant à supprimer le 1er mai est actuellement étudié par les services du ministère. Il serait question de remplacer la fête du travail par la fête de la croissance et de la solidarité. Une mesure éminemment symbolique et sur laquelle devrait insister le président Sarkozy qui, selon des sources élyséennes, fera une intervention télévisée ce 1er mai 2008, le dernier en date qui sera chômé et qui, cette année, coïncide avec la fête de l’Ascension. Cette mesure phare du quinquennat paraît surprenante mais elle n’étonne guère car elle devrait marquer avec une empreinte toute symbolique le mandat exercé par notre président dans une époque qui se veut en rupture. Supprimer le 1er mai chômé, c’est remettre la France dans le sillon de la valeur travail. Avec cette mesure étonnante, Nicolas Sarkozy pourra se réclamer d’une grande œuvre au cours de son quinquennat. Un coup d’éclat plus symbolique et utile que le musée du quai Branly de son prédécesseur ou bien tous ces grands travaux de Mitterrand, de la pyramide du Louvre aux jardins de la Défense, de la Grande Arche à la Bibliothèque nationale, constructions marquant le faste et les faux-semblants d’une grandeur socialiste maintenant balayée par l’Histoire, enterrée dans les 35 heures et révélée dans toute son hypocrisie par le comportement de la gauche caviar pour qui, diront les revanchards de droite, le 1er mai c’était toute l’année alors que les Français peinaient à la tâche.

L’objectif du 1er mai travaillé est pluriel. Dans le projet de loi qui sera proposé à l’Assemblée, un équilibrage sera prévu entre deux contributions. L’une visant à renforcer le pouvoir d’achat du salarié qui touchera intégralement son salaire, du reste déductible pour l’imposition annuelle. D’un autre côté, l’entreprise paiera une quote-part calculée au prorata des bénéfices escomptés par le travail des salariés lors de ce 1er mai. Cette somme sera versée sur le compte de la journée de solidarité pour les personnes âgées. De ce fait, la question épineuse de cette mesure voulue par le Premier ministre Raffarin sera définitivement réglée. Plus question de tergiverser, de louvoyer entre des secteurs en activité et d’autres fériés. Adieu les cafouillages avec des parents travaillant et dépourvus pour faire garder leurs gosses privés d’école. Le caractère obligatoire de cette suppression du 1er mai férié ne sera susceptible d’aucune dérogation. Ainsi, chaque salarié aura la certitude de pouvoir envoyer ses enfants à l’école. François Fillon l’avait promis, les réformes seront poursuivies dans la transparence et surtout la cohérence. Et là, rien à redire, le texte est parfait. Il reste juste la question des fonctionnaires car l’Etat ne fait pas de bénéfices. En conséquence, une partie de la journée de contribution des agents de l’Etat sera reversée pour les personnes âgées. Un système de calcul devrait permettre d’assurer une équité en modulant le versement solidaire en fonction du revenu, les hauts salaires étant plus sollicités, conformément à l’éthique de la redistribution.

Afin de marquer le caractère solennel de cette journée devenue fête de la solidarité et de la croissance, une série de mesures sont à l’étude et seront discutées lors des prochains conseils des ministres pour être ensuite proposées au Parlement. Tel est le vœu de M. Sarkozy formulé dans sa feuille de route adressée aux différents ministres sollicités pour célébrer cette fête de la croissance et de la solidarité, notamment en réfléchissant à des manifestations nationales. Sans oublier le côté pédagogique en direction de notre jeunesse. Le ministre Darcos, en concertation avec M. Laporte, sera chargé de mettre en place une activité de découverte du monde du travail pour les classes de CM2. Par exemple, des visites d’usines ou de chantiers d’immeubles. Selon M. Darcos, cette mesure s’insère dans l’enseignement des fondamentaux. « A l’ère où les enfants savent que les bébés ne naissent pas dans les choux, il est indispensable d’inculquer aux jeunes écoliers la notion du travail et de leur montrer que les immeubles ne poussent pas comme des arbres et qu’un canapé n’est pas un fruit qu’on récolte sur un pin parasol » aurait déclaré le ministre lors d’une réception donnée en présence des inspecteurs d’académie.

Ensuite, place à la fête. Comment faire de cette célébration de la croissance et de la solidarité un événement festif ? Telle sera la mission confiée à une commission sans doute présidée par Jack Lang, à laquelle devraient participer Michel Drucker, Patrick Balkany et Laurent Boyer. C’est ce qui se murmure au PS et d’ailleurs, il n’y a rien d’étonnant puisque l’ancien ministre de la Culture peut se prévaloir d’une solide expérience en la matière, ayant eu en charge la mise en place de la fête de la musique, belle idée reprise par les Européens. Le 1er mai 2009, verra-t-on des « soirées porte ouverte » dans les maisons de retraite, avec des orchestres de bal ? Et des concerts organisés dans les usines, prétexte à allier les bruits de la forge et des fraiseuses aux synthétiseurs et autres instruments de musique amplifiée ? Le rapport émis par cette commission devrait être rendu à Mme Bachelot et M. Bertrand à la fin 2008, pour un vote à l’Assemblée en février 2009, ce qui laissera le temps d’organiser les festivités pour le 1er mai 2009. Et qui sait si en 2012, notre président ne pourra pas être fier de cette révolution culturelle, copiée par les Européens, évoquant le gigantesque concert de Tokio Hotel dans l’usine EADS à Stade en Allemagne, là où sont fabriquées les pièces de l’Airbus A380 ? Ou encore ce mémorable récital d’Adriano Celentano donné le 1er mai 2012 dans une maison de retraite à Rome, en présence de Silvio Berlusconi ; et filmé par la RAI ? Les Français se souviendront de ces affiches dessinées par Jacques Séguéla ; toujours un temps d’avance dans le slogan qui fait date. Après la « force tranquille  », ce sera « faites de la croissance !  ». Quel talent ce Séguéla !

Bien évidemment, le muguet sera encore vendu pour ne pas tout perdre de nos traditions. Muguet, symbole du bonheur, symbole aussi du travail des petits vendeurs aux coins de rue souriant au passant et bossant l’espace d’un jour férié pour se faire un peu d’argent. Le bonheur de travailler plus et gagner plus mais en 2009, ce bonheur sera partagé par tous. Afin de préserver la tradition, un décret interdira la vente de muguet dans les grandes surfaces. Et le soir, qui sait, les invendus seront récupérés par des jeunes en mal de sociabilité qui iront les offrir dans les maisons de retraites pour agrémenter la fête de la solidarité d’un zeste de bonheur symbolisé dans cette plante aux fleurs en forme de clochettes. Et bientôt, un dicton tout droit issu du bon sens populaire : Muguet le 1er mai, croissance toute l’année !


Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (130 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • Gazi BORAT 1er avril 2008 09:56

     Poisson d’Avril ?

    gAZi bORAt


    • fiftyone 1er avril 2008 10:01

      Ca sent le poisson d’avril à plein nez


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 1er avril 2008 10:44

      Non, c’est sérieux, j’ai la preuve de ce que j’avance avec des mails envoyés, enfin, c’est presque ça, les personnes que j’ai contactées sont d’une confiance absolue et ce sont elles qui ont reçu les mails.

      C’est du sérieux, voilà la vraie politique de Sarkozy, j’espère que les médias vont reprendre ce scoop


    • Dégueuloir Dégueuloir 1er avril 2008 22:37

      c’est du canabis !!!

       


    • Gilles Gilles 2 avril 2008 12:48

      C’est clair...supprimez une fête uinternationale originaire des USA pas le style Sarko...donc poisson d’avril

      En plus "fête de la croissance et de la solidarité.", quel ridicule ! Une fête pour la "croissance", quelle pitrerie !

      Va t-on prier pour le retour de la croissance, effectuer une danse de la "croissance", sacrifier quelques assistés ?


    • Gilles Gilles 2 avril 2008 12:53

      En plus le 1er mai est une journée de manifs syndicales et de la gauche

      Imaginez, s’il devient travaillé, le bordel anti gouvernement dans les rues ? Tous iront manifester comme d’hab, surement plus que d’habitude même, mais en plus se sera l’halalli contre Sarko et sa clique de courtisans avec le lmancment d’une campagnede désobéisance civile (rapellez vous déjà la Pentecote..) Même à droite ils risquent de ne pas aimer....

      Faudrait être le dernier des cons pour imaginer un truc pareil car ça va lui revenir en pleine poire à mille à l’heure

      Mais faut dire qu’un con justement ça ose tout ! A suivre donc


    • anuck 1er avril 2008 10:00

      Il est bon le poisson, je vais d’aiileurs m’en cuisiner un à midi


      • Aafrit Aafrit 1er avril 2008 10:04

        Muguet le 1er Mai, croissance toute l’année

        Duguet le 1er Avril, poissonce toute la journée


        • superesistant superesistant 1er avril 2008 10:16

          vache je dois encore avoir la tête dans le ***, j’ai accroché du début à la fin.. pffff... ces farceurs...


          • tvargentine.com lerma 1er avril 2008 10:20

            Enfin une bonne nouvelle et déjà le ciel s’éclairci


            • Zalka Zalka 1er avril 2008 10:25

              Ah tiens, Lerma aussi nous fait un poisson d’avril. Il fait semblant d’y avoir cru et de penser que c’est une bonne nouvelle.


            • Christoff_M Christoff_M 2 avril 2008 03:01

               Pourquoi cet acharnement du moins sur Lerma, au moins peut il se consoler du nombre de visiteurs...


            • John McLane John McLane 1er avril 2008 10:20

              Hé, hé ! Joli canular.


              • John McLane John McLane 1er avril 2008 10:21

                Hé, hé ! Joli canular.


                • wesson wesson 1er avril 2008 10:22

                  Supprimer le 1er mai, c’est de l’humour non ?

                   


                  • A. Nonyme Trash Titi 1er avril 2008 10:25

                    Je vous ai vu venir avec votre raie sur le côté et votre regard de mérou myope. Vous avez dû vous marrer comme une baleine en écrivant ça...

                    Bon, je vais écouter la truite de Schubert de ce pas, enfin, d’un petit coup de nageoir... C’est bon pour les ouies...


                    • Bidibule11 1er avril 2008 10:26

                      Le poisson d’Avril est évident depuis le titre, mais le texte est bien joli quand même ; très positif et d’une belle utopie onirique !

                      Merci M. Muguet...heu, Duguet !


                      • MagicBuster 1er avril 2008 10:26

                        Avec Sarko c’est le 1er avril tous les jours sauf qu’il est sérieux ; je sais c’est dur à croire . . .


                        • vieuxcon vieuxcon 1er avril 2008 10:53

                          Héhé les bordalais sont bien placés.

                          La garonne, la dordogneà duex pas, manquait plus que la sardine. Et voilà une journé ou Airbus ne pourra pas être ravitaillé, avec une sardine plus grosse que le pont de pierre...


                          • Bernard Dugué Bernard Dugué 1er avril 2008 11:01

                            Chez nous, Bordelais, nous n’avons pas les mêmes valeurs qu’à Marseille,

                            C’est un esturgeon qui bloque le pont de pierre. Et ce soir, caviar pour tout le monde !


                          • SANDRO FERRETTI SANDRO 1er avril 2008 12:26

                            "Pourquoi les Bordelais sont-ils si laids alors que leurs femmes sont Girondes ?"

                            C’est une vraie question, et probablement une contrepétrie.

                            4 heures, sans document, comme on disait en Fac.


                          • Bernard Dugué Bernard Dugué 1er avril 2008 12:47

                            Pourquoi les Bordelais sont-ils gilets alors que leur femmes sont Sirondes ?

                            C’était ça la contrepète ?

                            La réponse est simple, en se prenant pour des gilets pare-balles, ils croient que leur femmes sont des canons


                          • Gasty Gasty 1er avril 2008 11:04

                            Pas seulement le 1er Mai , mais Mai 68 aussi.

                            Y’a pas de Mai, c’est comme ça !


                            • Alberjack Alberjack 1er avril 2008 11:06

                              Excellente idée !

                              Le gouvernement veut aller plus loin d’ailleurs : il est question d’un projet de Loi qui serait soumis au Parlement avant l’été de décréter que le jour de Noël ne serait plus à date fixe, mais à jour fixe : le dimanche.

                              L’objectif ? Eviter que celui-ci soit férié en le faisant coincider avec un jour déjà férié.

                              Au départ il s’agissait de réunir tous les jours fériés en un seul : le lundi de Paques, le 25 décembre, le 1er janvier, le 1er mai, le 15 aout etc. serait réunis dans un dimanche unique dont la date n’avait pas été fixée.

                              Mais le gouverrnement préféra y aller doucement (nous étions avant les municipales) en commencant par le 1er mai.

                              Nous sommes bien d’accord : il y a trop de jours fériés et c’est en partie pour cette raison que notre économie se porte si mal. Les chinois fêtent-ils Noël ? Non : ils bossent Messieurs.

                              Et depuis des décennies nos gouvernements ne font rien pour changer nos habitudes et nous remettre au travail.

                              Heureusement que Sarkozy et Fillon, qui ont été élus, je vous le rappelle, démocratiquement  avec 53% des voix, n’en déplaisent à tous ces gauchistes, ces TSS, ces Morice, Dugué, Moreigne (aidez moi là : je suis nouveau sur le forum et je ne connais pas tout le monde) qui tiennent des discours haineux et dont les articles sont publiés malgré tout sur Agoravox, alors que tant d’autres bien plus intéressants (et principalement ceux de Lerma) attendent dans la pénombre de la Censure ont le courage de prendre les décisions, sont assez courageux pour prendre les mesures qui vont redresser notre pays.


                              • Philippe87 Philippe87 1er avril 2008 14:41

                                Pas mieux !!!


                              • MagicBuster 1er avril 2008 11:28

                                @Excellent AlbertJack,

                                Tu as beau être nouveau, t’es comme chez toi ici 


                                • SANDRO FERRETTI SANDRO 1er avril 2008 12:23

                                  @ l’auteur,

                                  Je préconise que l’on demande enfin aux poissons ce qu’ils pensent du 1 er Avril.

                                  Me Sandro, du Cabinet Parcimoni et Bonessian

                                   


                                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 1er avril 2008 12:29

                                    Ce sera toujours un poisson qui sera élu mister 1er avril, moi, je ne suis qu’un dauphin


                                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 1er avril 2008 12:56

                                    Qu’on m’amène sur le champ Maître Vergès pour prendre ma défense et Carla Bruni pour me délivrer de ces geôles aussi terribles que celles de Kadhafi !


                                  • TALL 1er avril 2008 12:46

                                    C’est celaaaa, ouiiiiii .... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès