Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Taxis, éleveurs, Alstom : les embrouilles du gouvernement

Taxis, éleveurs, Alstom : les embrouilles du gouvernement

Cette semaine est une nouvelle semaine qui révèle, pour ceux qui l’ignorent encore, à quel point François Hollande embrouille la population. Malgré la loi Thévenoud, les taxis souffrent toujours de la concurrence déloyale d’Uber. Malgré les plans d’aide, la situation des éleveurs est toujours aussi mauvaise. Et bien sûr, les salariés d’Alstom paient le rachat par GE. Retour sur trois embrouilles.

 
Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent
 
Pour qui prend un peu de recul, les annonces de cette semaine sont effarantes. General Electric avait fait des promesses à péremption courte. Début 2016, le masque tombe : 20% des emplois en Europe vont être supprimés, et pas parce que l’entreprise est en difficulté, mais pour faire toujours plus de profits. Hollande, mais aussi Montebourg, à la manœuvre à l’époque, sont responsables de cette boucherie industrielle. Mais cela fait aussi des mois que les agriculteurs tentent d’alerter l’opinion sur leur condition dramatique. Après avoir snobé leurs demandes, le gouvernement a fini par annoncer des plans dérisoires, certes revus à la hausse, mais qui ne sont que des aides ponctuelles qui ne règlent rien des problèmes de fond d‘une filière pourtant essentielle, abandonnée à la loi de la jungle des marchés.
 
On peut craindre que les dernières protestations n’aboutissent, au mieux, qu’à une réception à Matignon, et à un nouveau plan illusoire. En somme, l’exact réplique de ce qui se passe avec les taxis. Un mouvement initial avait provoqué le projet de loi Thévenoud, et quelques contraintes mises à Uber. Mais la situation n’a pas changé, Uber faisant un dumping violent pour écraser la concurrence (dépensant plus de deux fois plus qu’il ne gagne). La mobilisation de la semaine a permis d’obtenir une réception à Matignon, et la promesse de plus de contrôles. Mais cela ne changera pas les capacités financières délirantes d’Uber. La concurrence est déloyale et rien ne changera. Car dans ces trois cas, le gouvernement fait preuve d’un volontarisme de façade et totalement superficiel, en laissant faire des marchés fous.
 

Ce faisant, François Hollande est le meilleur allié de ce capitalisme sauvage. Non seulement il bouleverse le débat politique en mettant les opposants à ce système dans une position compliquée, mais pire, il est sans doute le meilleur avocat de la pseudo inéluctabilité de ces politiques, en laissant faire et en gesticulant de manière absolument dérisoire pour justifier sa place, sans jamais remettre en cause quoi que ce soit. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • rocla+ rocla+ 1er février 10:35

    Geld  Uber alles ....


    • foufouille foufouille 1er février 10:49

      @rocla+
      tu as fait une soupe avec les os de ton poulet fermier hier soir ?


    • Griffon Jaune johnconnaurd42 1er février 10:56

      @Fort en nouilles vainqueur par KO de rocla au 43eme round

      Le Furtif pas si futfut que ça, y va retourner fissa à sa pauvre vie de chirdent smiley smiley


    • Griffon Jaune johnconnaurd42 1er février 10:40

      Rizla-

      Je fais passer à Xeno ou t’y vas en captain ? smiley


      • aimable 1er février 13:10

        Achetez Français qu’ils disent , sur la photo nous avons des spécimens de tracteurs made in France, le fric qu’ils demandent c’est pour pouvoir les acheter , donc pour faire travailler les usines Française .
        le libéralisme commence là , j’ai du mal a les plaindre !


        • Alren Alren 1er février 16:59

          Le travail agricole est-il nécessaire à la survie de l’humanité ?

          La réponse est oui, bien sûr vu la prolifération humaine sur la planète.

          Les gens qui travaillent, et durement, pour satisfaire un besoin indispensable à ladite humanité doivent-ils pouvoir vivre décemment de leur travail ?

          La réponse est encore oui !

          Si vous reprochez aux agriculteurs d’acheter des tracteurs de marques étrangères, il faut aussi le reprocher aux automobilistes qui se jettent sur les voitures étrangères. Et là, ça fait du monde !

          Vous trouveriez normal, bien entendu que les étrangers fustigent leurs compatriotes qui achètent français. Non ?


          • Alren Alren 1er février 17:00

            @Alren
            C’est à Aimable que ce discours s’adresse ...


          • foufouille foufouille 1er février 18:10

            @Alren
            sois logique : si tu demandes aux d’acheter la merde française il faut commencer toi-même.


          • aimable 1er février 18:51

            @Alren
            les tracteurs sont achetés en partie avec les subventions , pas les automobiles


          • soi même 1er février 19:48

             si j’étais com, je dirais vive Saint Louis... !


            • LIENA 2 février 15:13

              Alstom le film-documentaire sur la trahison d’Etat et le chantage 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès