Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Techniques subliminales et politique

Techniques subliminales et politique

Selon wikipédia : « Un message subliminal est un stimulus incorporé dans un objet, conçu pour être perçu à un niveau au-dessous du niveau de conscience. Des techniques subliminales ont été utilisées dans la publicité ou la propagande. »

Un équilibrage du son troublant sur France 2

Le hasard d’un voyage en région parisienne m’a conduit à regarder en famille l’émission « On n’est pas couché » ce samedi 17 octobre sur France 2 avec comme invité Jean-Luc Mélenchon. N’ayant pas de télévision, je ne regarde pas une émission de façon passive mais plutôt comme un événement rare à l’occasion duquel je privilégie l’analyse et le regard critique. Je connais Mélenchon à travers ses vidéos et son blog sur Internet et je me prépare à suivre cette émission avec intérêt. Ca commence, le canapé est confortable, l’image est en haute définition, le son est d’une superbe qualité, tout va bien… mais un détail me titille l’oreille et devient du plus en plus flagrant au cours de l’émission, la voix de Mélenchon n’est pas équilibrée de la même façon que celle des autres participants, les aigues sont filtrés au point de la rendre moins intelligible, c’est un peu comme s’il parlait dans une boîte en carton, un peu comme s’il était loin de l’auditeur, il paraît distant par rapport aux autres intervenants. La différence est bien sûr assez subtile et les conditions d’écoutes en direct sur une bonne télé sont idéales pour la percevoir, mais il est malgré tout possible d’entendre cette différence sur les vidéos de moins bonne qualité disponibles sur Internet, de préférence en écoutant au casque au alentour de la 28ème minute :

Jean-Luc Mélenchon sur France 2 à "On n'est pas couché"

Sur cette vidéo à la minute 28, on entend le passage de parole de Jean-Luc Mélenchon à Natacha Polony. Si l’on écoute attentivement la prononciation des « S », on constate une différence notable de sonorité. On relève également cette différence avec Frédéric Beigbeder et Audray Pulvar ainsi qu’avec François de Closet, seul Mélenchon est affecté par cette réduction de bande passante dans les aigues.

Le rôle de l’ingénieur du son est très important dans un concert, c’est lui qui est chargé d’équilibrer les différentes voix et instruments en fonction de l’acoustique de la salle pour que chaque instrument soit audible clairement, et que les voix soient perçues avec une bonne présence, il est facile par un mauvais réglage de donner l’impression qu’un artiste n’a pas de voix, ou au contraire que sa voix prédomine et écrase les autres instruments. Pour un débat c’est la même chose, le rôle de l’ingénieur du son sera de jouer sur le niveau des micros des invités en fonction du débat pour équilibrer le niveau des voix de ceux qui parlent. Il est assez étrange de voir ici la bande passante de l’une des voix modifiée au point de la rendre moins claire et plus distante.

Il est intéressant de constater ici qu’un déséquilibre dans le réglage du son est imperceptible pour la quasi totalité de la population, par contre la qualité de la voix sera perçue différemment et participera grandement au pouvoir de conviction d’un interlocuteur par rapport à l’autre. C’est typiquement ce que l’on appelle une technique subliminale, cela peut donc être utilisé comme arme de propagande politique et il serait bon d’observer de manière attentive l’ensemble des débats de la présidentielle pour savoir si cet incident du 17 septembre est fortuit ou s’il rentre dans le cadre d’une stratégie de propagande.

Faut-il y voir une manipulation ? Rien n’est moins sûr, j’ai déjà constaté dans des concerts des défauts d’équilibrage plus flagrant qui étaient manifestement non voulus, peut-être ai-je une oreille particulièrement sensible à ce genre de défauts, mais le doute persiste car nous sommes ici sur France 2 dans un studio et une émission parfaitement contrôlés avec sans doute des professionnels du son très compétents. De plus l’histoire montre que les techniques subliminales sont couramment employées et certains se rappellent du scandale des images subliminales de France 2 pendant la campagne présidentielle de 1988.

Images subliminales sur France 2 en 1988

Lors de la campagne électorale présidentielle de 1988 le renouvellement du mandat de François Mitterrand est en jeu, des images subliminales de François Mitterrand ont été insérées dans le générique du journal de France 2, elles sont imperceptibles mais bien visible si l’on fait un arrêt sur image de la vidéo :

Image Subliminale (Mitterrand 1988)

Le procès intenté pour « manipulation électorale » a été perdu car l'image durait plus d'un vingt-cinquième de seconde, ce qui excluait la qualification de subliminale selon le rendu du jugement. La justice permet donc une large utilisation des techniques subliminales sans être inquiété.

Cette manipulation n’est pas une exception, on la retrouve lors des campagnes de Bush et McCain :

Bush Campaign 'Rats' Subliminal Message

Image subliminale dans le générique de fox news

Il suffit de chercher sur Internet pour trouver de nombreux autres exemples de techniques subliminales qui sont interdites dans de nombreux pays. Il y a par exemple celle qui consiste à augmenter le volume sonore pendant les publicités pour augmenter leur impact sur la population.

Le générique de TF1 est un autre exemple, la musique est inspirée du film les dents de la mer, il s’agit donc ici de faire peur en se servant d’un souvenir de musique lié à l'angoisse.

Pourquoi le générique du 20h de TF1 fait peur

Ces manipulations sont-elles efficaces ? Certains doivent le penser car elles sont souvent utilisées pour de la propagande politique et de la publicité, mais d’autres techniques d’influence de l’opinion sont possibles et elles peuvent être qualifiées de subliminales si l’on considère qu’elles sont utilisées à l’insu de l’immense majorité de nos concitoyens.

Le choix partial des titres et des images de presse influence l’opinion

Si l’on observe le lecteur d’un journal, on s’aperçoit qu’il ne lit qu’une très faible proportion des articles publiés, il n’en a pas le temps, il feuillette donc ce journal en lisant les titres et en regardant les images. La lecture d’article fait office d’exception et la majorité des informations qu’il mémorise se fait sur les titres et les images, en dehors de toute réflexion, presque à son insu. Or le choix des titres et des images n’est pas fait par les journalistes qui écrivent les articles mais par une minorité de personnes qui suivent une ligne éditoriale et agissent ainsi sur la perception non consciente comme le montre une expérience sur deux publicitaires.

Des publicitaires piégés

Le choix d’un titre est parfois trompeur par rapport à l’article, prenons encore un exemple concernant Mélenchon il est le sujet de beaucoup de manipulations de la part de la presse, il s’agit d’un article de Le Point du 28/8/2011 sur le meeting de Grenoble :

Mélenchon tend la main au PS

Le titre est « Mélenchon tend la main au PS » . Ce titre peut faire penser à un rapprochement entre Mélenchon et le PS. Celui qui lit le titre sans lire l’article imaginera que l’on va vers un accord électoral entre les deux partis politiques et que Mélenchon négocie une place pour lui. C’est une image que certains veulent donner à Mélenchon mais l’article dit en fait tout le contraire : Mélenchon exclu les "arrangements en catinimi dont on entend parfois dire qu'ils ont commencé" et propose "Je fais une offre publique de débat à tous nos partenaires de gauche, qu'il s'agisse de nos camarades du NPA (Nouveau Parti anticapitaliste, NDLR) ou de nos camarades socialistes". Le titre est donc trompeur par rapport au contenu de l’article, mais c’est ce que retiendront inconsciemment la plupart des lecteurs qui feuilleteront le journal.

Dans la même lignée, le choix d’une photo parue dans un article du monde est d’un tel mauvais goût qu’elle devrait faire honte au métier de journaliste.

Ceci est un exemple caricatural qui n’a plus rien de subliminal mais le choix d’une photo ou d’une vidéo est souvent plus subtil. En jouant sur les postures, la répétition de l’image construit une personnalité.

 

L’arme subliminale ultime : le silence

Après avoir vu les possibilités de truquer les images, les sons, ou les titres pour y insérer des messages subliminaux, il reste à voir la technique qui consiste à effacer médiatiquement certains faits ou certains messages, c’est sans doute la technique la plus utilisée actuellement en France. La plus grande difficulté de cette technique est qu’elle n’est rendu possible que si la quasi totalité des médias joue le jeu et censure les mêmes sujets, la moindre infidélité et c’est tout l’édifice qui s’effondre.

Le plus bel exemple récent de cette technique est sans doute l’affaire Ziad Takieddine. Le site Mediapart a révélé cette affaire en publiant des articles pluri-hebdomadaire pendant tout l’été avec des révélations époustouflantes basées sur des milliers de documents accablants concernant des responsables au plus haut sommet de l’état, remettant au goût du jour l’affaire Karachi et le financement des campagnes politiques… Aucun média n’a bougé, c’est un silence assourdissant et concerté qui a fait polémique avant que tout n’éclate au mois de septembre.

Takieddine : Pourquoi le feuilleton Médiapart ne prend pas.

Les révélations font scandale, mais une autre révélation vient opportunément télescoper la première, celle de Robert Bourgi, et ce qui devait être une affaire d’état se transforme en statistique, toutes les campagnes électorales sont financées de manière occulte, il n’y a donc plus lieu de s’alarmer.

La censure médiatique de certains candidats à la présidentielle

Le déficit médiatique de certains candidats est constaté par l’AFP :
« En pleine primaire PS, Joly et Mélenchon peinent à se faire entendre » (AFP) – 30 sept. 2011

Ce déficit est également constaté par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) qui ne fait pas son travail d’équilibrage des temps de paroles et qui ne prévoit pas de le faire. Les temps de paroles du Front de Gauche sur les télévisions sont trois fois moins importants que ce que prévoit la réglementation. Voir la synthèse sur le blog de Mélenchon :

Spoliations de temps d’antenne

Si certains candidats ne se font pas entendre, ce n’est pas un défaut de communication de leur part mais plutôt une censure bien orchestrée, le meilleur exemple est le discours de Jean-Luc Mélenchon lors de la fête de l’Humanité devant 40.000 personnes.

Il ne fait pas de doute que si l’exploit de réunir 40.000 personnes pour écouter un discours politique avait été réalisé par un candidat quelconque de l’UMP ou du PS, cet événement aurait fait la une des journaux télévisés du soir avec pour conséquence la légitimation du candidat. Mais ce soir-là sur TF1, pas une seconde ne sera consacrée à ce sujet, la priorité ira aux addictions sexuelles d’un candidat choisit par les médias jusqu’à son implosion en plein vol.

L’information sur le discours de Mélenchon lors de la plus grande fête d’Europe (500.000 visiteurs) sera donc illustrée par de courts extraits vidéo en plans rapprochés pour que le spectateur ne prenne pas conscience de l’échelle de ce qu’il se passe et du fait que le Front de Gauche soit devenu en peu de temps la deuxième force de gauche du pays en passant devant Europe Écologie Les Verts.

Mélenchon candidat du Front de Gauche à la Fête de l'Humanité


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • volpa volpa 26 octobre 2011 13:22

    C’est un acte de foi à Meluchon.

    C’est beau l’amour même pas sublimimal.


    • Claire29 Claire29 26 octobre 2011 14:54

      Médiapart n’a rien vu,rien entendu sur l’affaire du Carlton à Lille,
      ils n’entendent et ne voient que ce qu’ils veulent bien voir et entendre,
      c’est à dire en ne regardant que d’un côté et quand ils ont un os à ronger,
      ils font beaucoup de bruit,on les voit et on les entend sur tous les plateaux de télé !


      • mimul 26 octobre 2011 16:37

        Article intéressant. Par ailleurs, quelqu’un pourrait m’expliquer par quel miracle le 20h sur TF1 et FR2 présente exactement les mêmes infos (passe encore que ce sont les plus pertinentes) mais à 99% exactement dans le même ordre chronologique. Est-ce qu’il se consulte pour savoir l’ordre des sujets ? 


        • Sixela 26 octobre 2011 18:03

          Bonjour,

          Avez-vous remarqué comment, pendant ce fameux Journal de 20 heures du 18 septembre consacré à Mr Strauss-Kahn et regardé par 13 millions de Français, TF1 nous a fait passer le message « le couple Strauss-Kahn = l’Avenir »  ?

          Pendant la seconde partie de l’interview, consacrée à l’économie, TF1 fait discrètement et nettement apparaître sur grand écran, et ceci à plusieurs reprises, l’image de Mr Strauss-Kahn en homme tranquille accompagné de son épouse triomphante, avec la mention « L’AVENIR » en gros caractères.

          Ces images ne sont pas subliminales car décelables, mais elles n’en sont pas moins une incroyable manipulation de TF1 que personne ne semble avoir remarquée.

          Je vous laisse le soin de le vérifier en recherchant ces images aux instants 18’ 25’’, 22’ 28’’ et 23’ 44’’ de l’interview ci-dessous

          http://videos.tf1.fr/jt-we/l-interview-de-dsk-au-20h-l-integrale-6712566.html

          Cordialement


          • picpic 26 octobre 2011 22:03

            Jolis sixela, en effet c’est impressionnant...

            Il faut aussi observer la vidéo sans le son, on perçoit clairement que toute la gestuelle de dsk est étudiée.
            Ils utilisent toutes les techniques de com.
            A la fin il ose le flagrant combo, paume ouverte tendue vers le publique suivie des mains sur le coeur !
            Super utilisée, mais tellement flagrante... Néanmoins, ça te fait un joli score dans la tête des ovins !


          • nilasse nilasse 26 octobre 2011 18:13

            il n’y a pas que melenchon qui est victime de ce genre de procédés,certes melenchon est mon préféré,mais je remarque que pour un type comme dupont aignan,il n’a jamais une voix virile mais avec une tonalité un peu enfantine,que marine le pen a quasi une voix de baryton dans certaines interviews. on peut même voir des politiques qui ont été invité dans des émissions,volontairement négligés pour le maquillage ou la coupe de cheveux. histoire de faire passer le dit politique pour un guignol. ce qui m’a dernièrement le plus frapper,c’est asselineau sur bfm tv qui avait une coupe de cheveux ressemblant au plumage crânien de certains vautours,avec la camera qui était pile dans l’angle qui donnait le plus cette impression. j’avais vu la meme chose avec melenchon,dans un décors minable,voir glauque, sur une fausse (dans le sens bidon) chaîne internet. d’un autre coté,c’est quant meme lui qui leur a ecrit,qu’ils s’en aillent tous,alors les médias ne lui feront aucun cadeau.


            • aacitoyen 27 octobre 2011 16:21

              Merci à tous pour ces commentaires très instructifs, je vois que je ne suis pas seul à m’intéresser aux manipulations médiatiques.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

aacitoyen


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès