Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Tests ADN : effet de rejet

Tests ADN : effet de rejet

L’amendement Mariani suscite une vague de protestation de gauche à droite, comme dans les milieux associatifs, artistiques, intellectuels et religieux.

tests ADN Mariani Cherry Etoile LRT for Luc Binsinger

Journée de mobilisation hier dimanche au Zénith de Paris, contre le projet des tests ADN.

Organisée par SOS racisme, Libération et Charlie Hebdo, de nombreuses personnalités du gauche, du centre, d’artistes, d’intellectuels se sont rassemblés devant quelque 6 000 personnes.

Le leader du MoDem, François Bayrou, a notamment rappelé que ces tests ne correspondaient pas à l’histoire et aux valeurs de la France, en précisant qu’un recours auprès du Conseil constitutionnel n’était pas à exclure. François Hollande et Laurent Fabius souhaitent également le retrait des dispositions relatives aux tests ADN, dit « amendement Mariani », du nom de son auteur, Thierry Mariani, député UMP.

Le projet de loi « migration, intégration et asile » fait couler beaucoup d’encre dans les milieux de tout bord, jusqu’au sein même du gouvernement où Fadela Amara n’avait pas manqué de marquer publiquement son désaccord avec l’amendement Mariani. D’autres personnalités de droite comme Dominique de Villepin ou Jean-Pierre Raffarin se sont également exprimées défavorablement sur le sujet. En cause ? L’amendement Mariani qui prévoit d’instituer les tests ADN pour les candidats au regroupement familial dans le cadre des séjours de plus de trois mois.

D’autres amendements, beaucoup moins médiatisés, mais tout aussi révélateurs de l’esprit de cette loi, proposent de légaliser la collecte des données de nature raciale ou ethnique, d’exiger les rudiments linguistiques de la part des candidats ou d’allonger la durée de maintien d’un étranger en zone d’attente.

En parallèle de la levée de boucliers, l’organisation internationale Human Rights Watch a écrit aux parlementaires français pour les exhorter à améliorer les garanties apportées aux immigrés risquant des persécutions ou la torture en cas de renvoi dans leur pays d’origine, tandis que le Vatican, par la voix de Monseigneur Agostino Marchetto, déclare : "En choisissant seulement certains candidats, en pratiquant ce type d’exclusion, on ne tient pas compte du bien commun universel".

« En contradiction avec l’esprit de la loi française »

Mais nous retiendrons surtout la position du Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé amené à se prononcer le 4 octobre dernier : « cette inscription dans la loi d’une identification biologique réservée aux seuls étrangers, quelles qu’en soient les modalités, introduit de fait une dimension symbolique dans la représentation d’une hiérarchie entre diverses filiations, faisant primer en dernier lieu la filiation génétique vis-à-vis du père ou vis-à-vis de la mère comme étant un facteur prédominant, ce qui est en contradiction avec l’esprit de la loi française. De nombreuses familles françaises témoignent de la relativité de ce critère : familles recomposées après divorce, enfant adopté, enfant né d’accouchement dans le secret, sans parler de toutes les dissociations que peuvent créer les techniques actuelles d’assistance médicale à la procréation...

D’une manière générale le CCNE attire l’attention sur la dimension profondément symbolique dans la société de toute mesure qui demande à la vérité biologique d’être l’ultime arbitre dans des questions qui touchent à l’identité sociale et culturelle. Elle conduirait furtivement à généraliser de telles identifications génétiques, qui pourraient se révéler à terme attentatoires aux libertés individuelles. Elle risquerait d’inscrire dans l’univers culturel et social la banalisation de l’identification génétique avec ses risques afférents de discrimination ».

Une commission mixte paritaire composée de 7 députés et de 7 sénateurs doit se réunir demain mardi pour élaborer une version commune aux deux assemblées du projet de loi sur l’immigration, et notamment de “l’amendement ADN”.


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • nessoux 16 octobre 2007 14:22

    @ l’auteur,

    Caricature grotesque et amalgame philosophique grotesque lui aussi ... nous allons juste faire de manière très encadrée la même chose que tous nos voisins européens qui ne sont pas plus des fachos que la majorité de français qui acceptent cette disposition.


    • stephanemot stephanemot 17 octobre 2007 09:48

      mieux ; on va sans doute etendre le concept a de nouvelles spheres :


    • CedricA CedricA 16 octobre 2007 14:39

      Ce n’est pas vraiment la mesure technique qui est un problème, mais plutôt le « commencement » qu’elle introduit. Les 1500 à 2000 personnes concernées (nombre entendu ce matin sur France Inter) ne sont qu’une excuse pour :

      * Créer un buzz médiatique et masquer les reste du projet.

      * Faire rentrer dans les tête l’acceptation de tests génétiques, qu’il sera possible d’étendre à d’autres questions de société.

      * Continuer de séduire l’électorat d’extrême droite.

      http://www.cedric-augustin.eu/index.php?2007/10/13/365-bienvenue-gattaca


      • herve33 16 octobre 2007 21:00

        CedricA A dit :

        « Ce n’est pas vraiment la mesure technique qui est un problème, mais plutôt le »commencement« qu’elle introduit. Les 1500 à 2000 personnes concernées (nombre entendu ce matin sur France Inter) ne sont qu’une excuse »

        Entièrement d’accord avec ce commentaire qui résume bien ce qui se cache derrière cet amendement , si on autorise les tests ADN pour les étrangers , on enfreint la loi de bioéthique de 1994 (alors notre cher Président l’a signé à l’époque ) .

        C’est certainement pas uniquement pour détecter les fraudes au regroupemnt familial des étrangers , ce n’est qu’un prétexte , peut-etre le début d’un fichage génétique dont on sait ce que cela pourrait donner entre de mauvaises mains . On dirait que beaucoup d’entre vous ne retiennent aucune leçon de l’histoire .

        http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=SPSX9400032L


      • Internaute Internaute 16 octobre 2007 15:47

        Peut-on parler d’un effet de rejet quand le grand rassemblement populaire censé exprimer le rejet de la nation toute entière ne réunit que 150 participants en comptant large ?


        • tvargentine.com lerma 16 octobre 2007 16:09

          Les français approuvent dans leur majorité les mesures concernant les tests ADN pour lutter contre les réseaux criminels qui viennent détourner l’aide sociale.

          Quand à ce « comité » de sniffeurs de cocaine et de politiciens démagos,et de stars en mal de succes,incapables qui cherchent à en tirer un benefice personnel,elles sont pitoyables !

          Hollande,n’a plus aucune crédibilité politique


          • libremax libremax 16 octobre 2007 16:13

            Et si on supprimait dans la même foulée, le fichier des empreintes digitales, et le fichiers du Centre de Impôts, c’est une atteinte intolérable (de lapin) à ma dignité et liberté ! Non mais .. smiley Vraiment rien à foutre la gauche, encore dans une impasse. Ca va sûrement relancer l’économie tout ce brassage d’air...


            • crew.koos crew.koos 16 octobre 2007 16:53

              Voila au moins un article qui aura le mérite d attirer un bon paquet d abrutis génétiques en commentaire ! Oui oui tout le monde le fait, il y a pleins de pays qui le font, c est super, il y a aussi pleins de pays qui emprisonnent les opposants au pouvoir en place, pleins de pays qui font travailler les enfants, pleins de pays sous le joug d un fanatisme quel qu il soit (religieux au hasard...) Alors s ils sont pleins a le faire, pourquoi ne pas faire comme eux, la France est elle, une nouvelle fois, en retard par rapport a eux ???


              • nessoux 16 octobre 2007 17:53

                Ouais, tous nos voisins européens sont des fanatiques, tyraniques et assassins... bien vu l’aveugle !!!


              • Signé Furax 16 octobre 2007 17:43

                Ces tests ADN sont une connerie sans nom !!!

                La plupart des pays africains étant dans un état de délabrement avancé, il est évident que les services de l’état-civil ne sont, en aucun cas, en mesure de produire un document opposable à un quelconque service de l’immigration.

                On avait donc là une arme imparable, non contestable, pour refuser une immigration de peuplement que la France ne peut plus se permettre depuis longtemps.

                Et voilà-t-il pas qu’un illuminé parisien, sans doute Bac + 15, nous sort ces tests ADN. Dans la mesure où le coût de ces tests sera, j’en prends les paris, pris en charge par le contribuable français, je ne vois pas pourquoi Mohammed et Mammadou se priveraient de faire l’économie d’un faux papier alors que la science lui en fait cadeau.

                Et ce n’est pas fini parceque pour l’Africain, noir ou blanc, la famille ne se résume pas aux épouses et aux enfants. Il faut y inclure les oncles, tantes et cousins.

                Ce n’est pas une balle qu’ils se sont tirés dans le pied, c’est tout le chargeur.

                Merci les bisounours !

                ’béciles !


                • CT 16 octobre 2007 19:37

                  Le rejet ADN n’est qu’un jeu politique !

                  Hollande, Fabius, Bayrou, les syndicats (quels qu’ils soient) ne sont que des politiciens en mal de se faire entendre. Pour eux tout est bon pour créer la zizanie. Ils n’ont pas le culte des droits de l’homme ! Alors les tests ADN...si ca marche... Ils n’hésiteront pas à raconter n’importe quoi pour culpabiliser les bonnes âmes sensibles à la diabolisation. C’est une tactique qui fait toujours recette et ne résout aucun problème.

                  S’ils étaient sérieux et porter un réel intérêt au pays, ils ne saqueraient pas systématiquement les reformes Sarkozy-Fillon : Ils proposeraient fermement des amendements sans critiques a l’appui et contribueraient à sortir la France de son foutoir de patrie d’immigrants, et de son foutoir social. Ils seraient en quête de changements et pas cramponnés a un système bureaucratique qui cherchent à étouffer les reformes parce qu’ils ont intérêt à garder le statu quo.


                  • libremax libremax 16 octobre 2007 20:07

                    La France est une démocratie, il serait temps d’éxécuter ce que souhaite la majorité, bien ou mal ... Nous avons une assemblée, que les râleurs râlent, et que les députés fassent le boulot pour lequel ils ont été élus . Point smiley


                    • Pie 3,14 16 octobre 2007 21:00

                      Depuis quand les sondages font-ils la majorité ?

                      Les gouvernements les écoutent quand ils vont dans leur sens et les méprisent lorsque c’est l’inverse.

                      Gouverner, ce n’est pas suivre les sondages d’autant que l’amendement Mariani n’émane que d’un seul député qui a été désavoué par une bonne partie de ses amis politiques.


                    • libremax libremax 16 octobre 2007 21:15

                      Il n’y a aucun jugement de valeur dans mon post, juste un rappel du fonctionnement de nos institutions smiley


                    • Pie 3,14 16 octobre 2007 21:20

                      Les députés légifèrent , les citoyens ont le droit de ne pas être d’accord.


                    • polo 16 octobre 2007 20:56

                      Rejet de qui ? Des saltimbanques à la mords-moi le noeud qui paradent dans les émissions débiles de TV ? De certains politiciens tendance bisounours ? De cette engeance qui passe son temps à donner des leçons d’humanisme et de générosité en laissant payer la collectivité ?


                      • Pie 3,14 16 octobre 2007 21:14

                        En matière de débilité, Polo-le-pas-rigolo sait de quoi il parle...


                      • Barbathoustra Barbathoustra 16 octobre 2007 23:44

                        Des saltimbanques à la mords-moi le noeud qui paradent dans les émissions débiles de TV ?

                        — >

                        Tiens, ça me rapelle que Djamel Debouze et Yannick Noah n’ont toujours pas quittés le sol Français alors qu’ils s’y étaient engagés en cas de victoire de Sarko ...


                      • vinvin 17 octobre 2007 00:05

                        Bonjour.

                        Oui, alors en tant qu’ « EX » mari d’ une Camerounaise, je parle en connaissance de cause :

                        Mon ex épouse a fait venir ses deux enfants lorsque nous étions encore marié, ce qui jusque-là est normal. Quelques temps après notre séparation, elle a fait venir deux autres enfants en les faisants passer pour ses enfants a elle, avec de faux actes de naissance, etc....

                        L’ une de mes belles-soeurs qui est également venue se mariée en France, a d’ abord fait venir sa fille, a la suite de quoi elle a fait venir deux de ses nièces, en les faisants passer pour ses filles, toujours avec des actes de naissances a la « mord-moi-le-noueud » !

                        Je connais également une autre camerounaise qui a fait de meme.....

                        (La liste est longue.....)

                        Raison pour laquelle la loi de l’ ADN EST FORMIDABLE, afin d’ éviter ce genre de FRAUDES et d’ ABUS.

                        ( A SIGNE FURAX IP. 7-62-115 ).

                        Vous dite que la famille africaine ne se limite pas seulement aux épouses et aux enfants, mais qu’ il y a aussi les oncles, tantes, et cousins.....

                        Je trouve parfaitement normal qu’ un homme, ou une femme Africain(e) vivant en France veuille faire venir son conjoint(e) ainsi que ses enfants.

                        Par contre, (et je connais bien la culture africaine,) ils ont de grandes familles, donc s’ il faut faire venir, oncles, Tantes, cousins, neuveux, nièces, etc..... Il va faloir afrété un airbus pour chacunes de ses familles !

                        Une fois ici, il faut trouver DES logements, DES emplois que plus de la moitié de ses familles ne troverons pas, et ça fera encore des assistés.

                        Assistés de la CPAM, et de la CAF !

                        Je pense donc qu’ il est normal et légitime qu’ un ou une africain(e) fasse venir son ou sa conjoin(e)et ses enfants.

                        En revanche, les oncles, tantes, nièces, neuveux, etc,... sont très bien au pays !

                        Bien cordialement.

                        VINVIN.


                        • manusan 17 octobre 2007 08:08

                          En face, il y a quand même un soucis, si 85% de l’immigration mondiale non qualifiée viennent en Europe (ces chiffres sont-ils exacts ?) comme l’annonce notre premier ministre, il faut supposer que la France en accueille la plus grosse portion vu son histoire et ses lois. Un controle, peut-être regrettable pour certains, est donc nécessaire (ADN ou autre).


                          • BLOG A PART 17 octobre 2007 10:54

                            effet de rejet ???????????

                            Pour les 6000 gogos en délires dimanche oui pour la majorité de nos concitoyens non. La majorité peut se tromper, c’est vrai, une minorité aussi, une extrême minorité également.

                            Les grèves « POUR LES REGIMES SPECIAUX », LES ANTI ADN ou LES ANTI OGM, LES ANTI TOUT, La France de 68 vit une de ses dernières convulsions avant la fin Ouf.

                            Les chiens aboient et la caravane passe.


                            • merlin7511 17 octobre 2007 11:32

                              Je comprends mal cette polémique, et du coup je ne sais pas si je suis pour ou contre ces tests ADN. En fait, la question que je me pose est simple : cette loi instaure-t-elle une discrimination entre les français et les étrangers ? En clair, imaginons qu’un français, pour une raison X ou Y, a besoin de prouver sa paternité, peut-il le faire en l’état actuel du droit, en passant un test ADN ? Et s’il peut légalement le faire, en quoi cet amendement ADN est-il scandaleux, puisque dans ce cas, il ne ferait qu’étendre aux étrangers ce qui existe déjà pour les français ? Je préviens qu’il s’agit de vraies questions auxquelles je n’ai pas la réponse. Si quelqu’un pouvait m’éclairer, ça m’arrangerait, parce que là, je ne trouve aucune explication claire nulle part. Quand j’aurai compris, alors, je pourrai me faire mon opinion, pour l’instant je n’en ai pas.


                              • Lucrezia 17 octobre 2007 12:00

                                Tristes Partis Politiques de Gauche qui n’arrivant pas à exister sur le fond des débats, essayent d’exister sur la forme et avec une mauvaise foi éhontée ...


                                • moniroje moniroje 17 octobre 2007 12:39

                                  Ce que je comprends mal c’est que ceux qui sont contre, montant ostensiblement sur leurs grands chevaux, n’entendent pas que :

                                  ce test ADN est une possibilité, à la demande de l’immigré, pour pouvoir prouver rapidement la filiation de ses enfants et ainsi regrouper la famille.

                                  et que donc, sans ce test, quelques immigrés ne pourront pas prouver cette filiation et se verront séparés de leurs enfants.

                                  Que même les immigrés fraudeurs ne pourront hurler à l’atteinte des droits de l’homme puisqu’ils éviteront de demander ce test.

                                  Alors pourquoi tant de battage médiatique où les opposants sont sourds, refusent d’ouvrir les yeux, semblent indifférents même à la loi qu’ils réprouvent ?? Que juste le mot ADN associé à immigré, ça les fait bondir. En fait, j’ai l’impression qu’ils sont contre ce test surtout pour se montrer et s’emparer du pouvoir de la gauche.

                                  BHL à la télé était très photogénique dans sa colère contre cette atteinte aux droits élémentaires de l’homme ; qqs minutes après, il concédait que si ce test ADN était effectivement volontaire, il révisait son jugement mais qu’il a fallu d’efforts pour qu’il entende !!!

                                  Remarque : silence complet du FN à ce sujet : la gauche parle pour eux.


                                  • Le péripate Le péripate 17 octobre 2007 12:53

                                    Je suis assez d’accord avec moniroje. Sur le fond, il s’agit d’un détail. Par contre ils seront nombreux ceux qui ne retiendront que la racialisation de l’immigration, et là est le bénéfice politique de ce mauvais débat.

                                    Le fichage ADN a été introduit en surfant sur l’émotion antipédophile. Et maintenant pour un simple délit il faut donner son ADN. Et là, personne n’y trouve à redire. C’est pour moi incompréhensible. Mais c’est vrai qu’il s’agit de casseurs des manifs anti CPE, de faucheurs d’OGM, etc...


                                    • L’article est mis en ligne d’abord pour ouvrir le débat, car il ne nous semble pas qu’un sujet comme celui-ci en République Française soit anodin. Après que les uns y soient favorables et les autres opposés, c’est le principe même du débat démocratique. Toutefois certains commentaires appellent à une réponse :   Oui, plusieurs pays d’Europe ont validé l’usage des tests ADN, sans que nous ayons connaissance des raisons qui les y ont poussé et des conditions d’application. L’argumentaire qui consiste à dire que la France peut y recourir au prétexte que des voisins européens le font est en revanche difficilement recevable : déjà car une majorité de pays n’a pas recours à ces tests. Ensuite parce qu’il n’est pas évident que le modèle suivi par certains pays soient celui désiré par les Français... on peut évoquer la peine de mort, l’euthanasie, la dépénalisation du cannabis, le mariage homosexuel, la privatisation des Services Publics, etc.   Oui Monsieur Sarkozy est le Président de tous les Français, élu au suffrage universel direct avec 53 % des voix. Est ce que cela veut dire, au motif qu’il a été élu, que plus aucun débat ne doit exister au sein de la Société Française ? Est ce que cela veut dire que 100 % des Parlementaires doivent voter à 100 % en faveur du projet présidentiel ? Est ce que cela veut dire enfin, qu’en Président de TOUS les Français, il peut n’en écouter qu’une partie ? Accepter la démocratie, c’est certes accepter que le Président a été élu, mais aussi qu’une opposition parlementaire, qui vote les Lois, a également été démocratiquement élue.   Sur les Tests ADN en eux même : que l’on soit pour ou contre, on peut au moins relever 5 points :
                                      - la réglementation de l’immigration fait partie des préoccupations de l’Union Européenne et apparaît comme une nécessité “économique”.
                                      - la manière dont l’amendement MARIANI est rédigé et les termes qui y sont employés ne sont pas de nature à choquer.
                                      - C’est “l’esprit du projet de Loi” qui est remis en cause par le CCNE et les dérives possibles ultérieurement. Ces risques de dérive liés à l’utilisation du pouvoir, ne sont pas à exclure, l’histoire de l’humanité en regorge d’exemples.
                                      - La méthode d’attestation de l’affiliation familiale sur le seul critère génétique est en opposition avec les dispositions du droit français.
                                      - La fiabilité des tests ADN comme critère de filiation parent-enfant est remise en cause, y compris par les partisans de la Loi
                                      - le coût des tests sera supporté par le contribuable.   Enfin, en marge de l’amendement et comme le souligne plusieurs internautes, si la manière dont est rédigé l’amendement n’appelle pas au scandale, on ne peut ignorer que celui ravit l’électorat d’extrême droite.

                                       smiley Dans tous les cas, que vous soyez pour ou contre, de Gauche, de Droite, ou apolitique, Merci d’avoir participé à l’enrichissement de ce débat smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès