Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Thibaud et Nicolas sont à la télé, qui perd les pédales ?

Thibaud et Nicolas sont à la télé, qui perd les pédales ?

"On peut discuter de tout mais pas avec n'importe qui". Il n'est pas sûr que Nicolas Sarkozy ait bien compris Desproges. Un jeune entrepreneur de 29 ans de Villers le Bel a interpellé Nicolas Sarkozy sur sa vision "négative" des banlieues. Question agressive s'il en est !

Nicolas Sarkozy, en pleine repentance électorale sur ses comportements personnels, qui a tellement appris et tellement compris pendant ce quinquennat, a eu l'extrême élégance de ne pas lui répondre "casse-toi, pauv' con". Il s'est contenté de lui demander "Vous être français, Thibaud ?"

Question que pose systématiquement Nicolas Sarkozy à tous ses interlocuteurs ? Ou seulement quand ils posent des questions impertinentes ? Ou seulement quand ils sont noirs ? Ou seulement quand ils posent des questions impertinentes et qu'ils sont noirs !!!!

Le candidat, encore président de la Républqie, était-il tellement déstabilisé par la question ou est-il à ce point fatigué que malgré les leçons de maitien qu'il a reçues, il soit encore capable de laisser percer ses intimes convictions au détour d'une question banale ?

Plus grave : si le ticket de métro de Nathalie Kosciusko-Morizet a fait le tour de la médiasphère, la question de Nicolas Sarkozy ne semble pas avoir beaucoup, disons, étonné le microcosme médiatique et politique.

Peut-être faut-il se rappeler que déjà, lors d'une émission à grande écoute, Harlem Désir avait dû présenter ses papiers aux jouralistes pour justifier de son identité. Parce que son teint ne leur plaisait pas ? Parce que ses questions dérangeaient ?

Aujourd'hui, c'est le candidat encore président de la République qui pose cette question. C'est donc un peu la France, même en campagne électorale, qui parle. Cette France là, nous ne l'aimons pas. Et celle de tous ceux qui acceptent cette phrase sans s'insurger.

La France que nous aimons c'est celle où un Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, fils d'immigré, peut devenir président de la République. Où un président de la République peut épouser une Carla Bruni sans que cela pose de problèmes aux Français. Pas celle d'un président de la République qui demande s'il est français à une personne, noire, qui l'interpelle.

Le peuple étasunien a élu un président noir. Et certains nativistes contestent encore cette élection. En France, à la télévision sur une chaîne de grande écoute, le président de la République se livre au contrôle de nationalité au faciès !


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • jako jako 14 mars 2012 09:11

    Merci Paul, j’apprécie beaucoup votre article. Même aux etats unis on l’appel Nicolas LePen... c’est dire


    • spartacus1 spartacus1 14 mars 2012 09:34

      Ce qui me débecte le plus avec ce type, c’est qu’il n’a strictement aucune conviction. Enfin si, il en a une de conviction : je veux conserver le pouvoir. Une vraie graine de dictateur, heureusement que les institutions, aussi mauvaises soit-elles, nous préserve en grande partie d’un telle cauchemar.

      Il ratisse à l’extrême-droite parce qu’il pense que cela est profitable à son éventuelle réélection, mais s’il fallait être marxiste-léniniste pour se faire, il serait marxiste-léniniste.
      S’il fallait danser à poil place de la Concorde, il danserait à poil place de la Concorde (enfin, dans son cas, ce serait plutôt place de la Discorde). J’espère que nous serons préserver d’un tel spectacle, MDR.

      J’imagine que les électeurs penchant vers la droite extrême et l’extrême-droite préférereront l’original à la copie et vont voter MLP. J’espère qu’ils seront pas nombreux, hors le vote protestataire.


    • geo63 14 mars 2012 10:11

      Très bon article qui a tout naturellement sa place dans AV.

       J’apprécie l’avant-dernier paragraphe :« Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, fils d’immigré », il nous donne en permanence des leçons sur la France, mais je ne suis absolument pas sûr qu’il ait vraiment compris ce qui fait La France dans ses entrailles historiques.
      Les leçons administrées les dents serrées par NS et ses serviteurs ainsi que Le Pen, bien entendu, sont tout simplement insupportables pour moi dont les parents, grands-parents...sont des travailleurs de la terre bourbonnaise depuis au moins deux siècles et aussi des mines. Mes copains (des années 50 - 60 !) étaient polonais, italiens,espagnols, tchèques...bons au foot (souvent) et très bons (parfois) au « cours complémentaire », bref c’étaient des vrais copains.


      • moussars 14 mars 2012 14:20

        « ...ce qui fait La France dans ses entrailles historiques. »
        Entièrement d’accord avec vous geo63.
        Déjà bien piètre juriste, avec une petite maîtrise obtenu à la force du poignet, n’ayant jamais vraiment exercé et encore moins plaidé, il est d’une inculture générale insipide...
        Pire encore, et c’est rédhibitoire, il n’en a ni conscience ni appétence, ce beauf qui pointrait à Pôle Emploi... s’il n’avait graissé la patte à beaucoup durant 5 ans... pour sa reconversion...


      • stereo 14 mars 2012 12:03

        Merci pour l’article qui représente bien sa façon de penser :

        Et sa femme, elle est française ? Mariage de raison ou d’affaires ? En tout cas, lui, n’aura pas de problème de retraite, au moins question finances...

        Plus je l’entends et plus j’attends le 6 mai avec impatience ! Pas vous ?!!!...
         


        • Ronny Ronny 14 mars 2012 12:10

          @auteur :

          100% d’accord avec vous... Et avec vos 3 derniers paragraphes. Merci pour ce papier !

          @ jaco, spartacus 1, geo63, stereo : + 1 pour tous !


          • stereo 14 mars 2012 13:08

            Merci... Finalement, c’est notre pensée unique !!! Ah ! Ah ! Ah !... Euh ! Pardon Ah ! Ah !...

            Amicalement.


          • Emmanuel Aguéra LeManu 15 mars 2012 08:31

            Excellente ! Si Sarko repasse, ce genre de rire pourrait bien tomber sous le coup de la loi !


          • Emmanuel Aguéra LeManu 15 mars 2012 08:32

            Mais ça n’arrivera pas.
            Riez comme vous voulez, mais de bon coeur.


          • moussars 14 mars 2012 14:11

            Son mariage avec la Bruni ? Illégal à cause de la publication des bancs.
            La naturalisation de sa Bruni ? Il a dû faire modifier un traité international (Strasbourg), l’Italie n’acceptant pas la double nationalité...


            • nounourse nounourse 14 mars 2012 14:23

              Réaction intéressante et instructive, merci !
              Mais auriez-vous des sources sur ces 2 points ?
              J’apprécie de pouvoir vérifier l ;es infos avant de les diffuser. smiley


            • wesson wesson 14 mars 2012 14:22

              bonjour l’auteur,

              « Vous être français, Thibaud ? »

              symptomatique, et effectivement je l’avais laissé passer celle là, et pourtant elle est énorme ....

              Ce à quoi Thibaud aurait dû répondre : Et si j’avais été blanc, m’auriez-vous posé la question ?


              • nounourse nounourse 14 mars 2012 14:25

                Merci pour cet article ! Je n’avais effectivement pas entendu parler de cette réaction de l’asticot gesticulateur. De quelle émission de télé s’agissait-il ?


                • nounourse nounourse 14 mars 2012 15:23

                  J’ai trouvé la réponse à ma propre question !
                  C’était sur TF1 .... je recommande aussi à tous cet article de sarkofrance que j’ai trouvé excellent et qui fait référence à cette même remarque, symptomatique de la mentalité du Tsarcozy, et détaille en outre de nombreux autres moments de l’émission.


                • Paul ORIOL 14 mars 2012 15:58

                  Parole de candidat du 12/03/12 sur TF1... Nicolas Sarkozy a été pris à partie par un entrepreneur de 29 ans de Villiers-le-Bel (Val d’Oise) qui lui a reproché de véhiculer une image « négative » de la banlieue, assimilée à la « violence, la délinquance » ou l’assistanat. Le jeune homme l’a accusé notamment de tenir un discours « réchauffé ». Un peu plus tard le président a demandé à ce jeune Noir : "Vous êtes Français, Thibaud ?«  »Bien sûr, mais on fait partie de cette deuxième France, on est Français de papier", a répondu le jeune JDD 12/03/12.


                • arobase 14 mars 2012 18:17

                  Thibaud aurait pu demander à sarkosy : 


                  -« Et vous, vous êtes français,Nicolas ? »
                  -« Forcément ! je m’appelle Nicolas ! »
                  -« Pas forcément ! un tsar s’appelait bien Nicolas et était russe ! »
                  -« Oui mais moi j’dis c’que j’veux, j’suis président ! »

                  • BARTH 14 mars 2012 23:13

                    Excellent article.

                    Et en plus, il lui répond par un mensonge (comme d’habitude) à la question sur « la France, on l’aime ou on la quitte », phrase qu’il dit n’avoir jamais prononcée !


                    • gaston gaston 15 mars 2012 07:53

                      Mais tout le monde à compris dans l’opposition comme dans son camp , que sarkozy est raciste ,comme disait Coluche , « je préfère être dans le camp des plus nombreux si c’est possible » le fait que la plupart des gens de l’UMP sont racistes autant que ceux du FN n’est un secret pour personne , ce sont des gens qui n’aiment les étrangers que s’ils sont riches et/ou chef d’une dictature, on l’a bien vu pendant 5 ans ou sarkozy à mangé dans la main des pire saloperies que la terre est portée comme kadhafi entre autres , mais pour sarkozy l’argent n’a pas d’odeur !


                      • Paul ORIOL 15 mars 2012 08:24

                        Sont-ils racistes et/ou « classistes » ?


                      • mortelune mortelune 15 mars 2012 08:07

                        Sarko est une petite tache dans l’univers qui mérite que le respect qu’il a des autres c’est à dire AUCUN !


                        • sleeping-zombie 18 mars 2012 20:01

                          Hello,

                          Bonne remontée pour ceux qui (comme moi) ne regarde plus la télé.
                          Les préjugés ont la vie dure.

                          Tiens, dans le même genre, y a celui-là :
                          Le peuple étasunien a élu un président noir.

                          Non, il est blanc. Demande à un Ivoirien ou un Sénégalais si tu ne me crois pas ^^


                          • Paul ORIOL 18 mars 2012 20:55

                            Bonjour,
                            - je n’ai pas la télé mais j’ai glané l’info sur la toile

                            - un Sénégalais n’est pas plus qualifié qu’un autre pour dire qui est noir et qui ne l’est pas.

                            - aux Etats-Unis, est considéré comme noir toute personne quia du sang noir, aussi bien de la art des blancs que des noirs.

                            - sur l’élection de Obama, j’ai fait un long article, il y a quelque temps, il est sur mon blog.

                            Paul


                            • sleeping-zombie 18 mars 2012 23:01

                              Désolé, je ne lis pas les blogs, trop d’auteurs ne viennent ici que faire leur auto-promotion.
                              - un Sénégalais n’est pas plus qualifié qu’un autre pour dire qui est noir et qui ne l’est pas.
                              - aux Etats-Unis, est considéré comme noir toute personne quia du sang noir, aussi bien de la art des blancs que des noirs.

                              contradiction interne. Les américains ne sont plus qualifiés que les sénégalais. Mon propos c’est que dire que Barack Obama est noir est raciste. C’est con parce que tout le monde le dit.
                              Alors je développe.
                              BO est métis, et les métis on toujours été le gros point faible des théories racistes. Si on veut s’amuser a classer l’humanité en races, on obtient quoi ?
                              -2 parents blancs = je suis blanc
                              -2 parents noirs = je suis noir
                              Jusque là pas de problème, chacun chez soi et les moutons seront bien gardés, comme diraient nos « amis » du FN.
                              Mais un parent blanc et un parent noir, ça donne quoi ?
                              ou bien on parle de métis, mais là ça introduit une problématique supplémentaire vu que ça multiplie les combinaisons, ou alors on considère arbitrairement qu’une couleur prime sur l’autre. D’après tes propos, aux US le noir prime sur le blanc. Le parallèle avec la notion de « pureté » et « corruption » saute aux yeux. (la pureté se définissant comme l’absence de corruption, la corruption prime sur la pureté).

                              Bref, tout ça pour dire que « BO est noir », c’est la preuve que les choses changent. Ben pas tant que ça justement. Ce serait le cas si personne n’en faisait un foin.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès