Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Thomas Piketty, plombier

Thomas Piketty, plombier

Quelle n’est pas ma surprise ! Parcourant ce matin la presse sur Internet, je découvre une interview de Thomas Piketty dans Public Senat, avec un super titre qui tue : Prime pour l’emploi : « Hollande et Sarkozy proposent la même chose », selon Piketty.

Ben vla aut’chose ! Moi qui ai persiflé en direct la mesure annoncée par Nicolas Sarkozy le Mythomane, en fait, François Hollande propose la même chose et j’ai poignardé mon candidat dans le dos ! Un frisson d’effroi et de d’incrédulité me saisit tandis que je contemple ma lame ensanglantée.

Que nous dit Piketty ? Qu’en fait, faire passer la PPE sur des exonérations de cotisations salariales (NS) et fusionner l’impôt sur le revenu et la CSG (FH), c’est la même logique : en effet, la PPE fait partie de l’IR, donc Hollande la « supprime » en l’intégrant dans la CSG et Sarko de son côté sera bien obligé d’arriver à la CSG pour financer de manière pérenne. Par conséquent, les deux candidats tournent autour de la même logique, qui est celle de la « Révolution fiscale »TM. En revanche, Hollande a un temps d’avance, et c’est bien.

Thomas Piketty n’en oublie pas pour autant d’être politique, il a donc des éléments de langage costauds à fournir à François Hollande : « C’est moi qui l’ai dit le premier, t’y pense qu’à la fin de ton mandat c’est du flan ! »

Cornegidouille ! ça c’est le problème des techniciens, ils sont obnubilé par les problèmes techniques. J’adore Piketty qui est un très grand économiste, mais là il me fait un peut penser à un plombier jugeant Hollande et Sarkozy sur leur rapidité à passer à la tuyauterie en PVC collé, c’est beaucoup plus pratique et ça rouille pas contrairement au tuyaux en cuivre soudés, mais Hollande y a pensé le premier.

Sorti de ce sujet passionnant de tuyauterie qui passionne tous les passionnés de finances publiques (dont moi, j’avoue), reste une question simple et vaguement politique : qui va payer, qui va recevoir ?

Qui va recevoir, il y’a un accord apparent entre les deux candidats : les travailleurs un peu au dessus du SMIC. J’ai toujours pensé que la cause fondamentale de la défaite de Jospin résidait dans la frustration de ces travailleurs ordinaires, avec des problèmes de fin de mois ordinaires, voyant la gauche mettre le paquet sur l’exclusion et ne se préoccuper d’eux que via les 35 heures.

Qui va payer, par contre… Hollande propose donc la fusion de la CSG et de l’IR dans un impôt progressif, qui couvre les trous de mite multiples dont bénéficient le plus ceux qui gagnent le plus. Clairement, et c’est le sens de son projet, ce sont les plus aisés qui seront mis à contribution. Et Sarkozy donc ? On supprime la PPE pour financer le rabiot sur le salaire net. Vraiment ? Deux problèmes.

D’abord , la PPE est versée à partir d’un salaire net annuel pour un célibataire de 3.743 € (en 2009), devient maximale pour un salaire net de 12.475 € et décroît ensuite. Le SMIC annuel net était alors de 12.569 €. La PPE est donc conçue pour donner un coup de pouce aux salaire autour du SMIC, et un chouïa en dessous. Nicolas Sarkozy souhaite la transférer à ceux qui sont entre 1 et 1,2 SMIC. Donc, à moins que je ne sache pas compter, dans le projet Sarko ceux qui payent c’est ceux qui sont… en dessous du SMIC ! A part ce léger détail, Hollande et Sarkozy proposent la même chose !

Ensuite, l’incidence fiscale. Entre patrons et salariés, celui qui empoche une aide fiscale à la fin de la partie, ce n’est pas celui à qui elle est attribuée mais celui qui a le plus fort pouvoir de négociation. Les contrats de travail prévoient une rémunération brute. En réduisant les cotisations salariés, on rapproche le net de ce montant brut, c’est très bien. Mais ça c’est pour ceux qui ont un contrat de travail en marche, et stable. Pour tous les précaires qui ont trois, quatre, vingt contrats de travail différents chaque année et qui sont prêts à accepter des salaires minables pour avoir le droit de bosser, comment ça va se passer ? Tu étais prêt à marner pour tant, net ? Eh bien, je te réembauche pour la même somme, en net. En brut, ça fait moins, mais de toute manière c’est pas de l’argent dans ta poche, donc c’est juste un jeu d’écriture. Sauf que tu touches plus la PPE, mais ça c’est à la fin de l’année donc tu t’en préoccuperas un autre jour. Alors oui, il y a le SMIC brut, mais c’est un salaire horaire et une bonne partie de la « flexibilité » salariale se fait aussi par le nombre d’heure travaillées et non payées. Bref je suis prêt à parier que pour une bonne partie des précaires, ça va se traduire par zéro bénef et perte de la PPE. C’est bien que Sarko passe au tuyau PVC collé, mais faut pas non plus faire un travail de sagouin où ça fuite de tous les côtés !!

J’en profite pour caler une interrogation. Manifestement, Nicolas Sarkozy veut opposer la France des mecs qui bossent pour des salaires chiches et qui ont bien raison de gueuler parce que c’est dur, à celle des branleurs qui sont à moitié au chômage, à moitié au boulot, et qui font le joint avec les allocs. Mais quelqu’un a pensé à lui signaler que, grosso modo, c’était la même France ? Les précaires qui touchent le RSA et la PPE, c’est pas les époux et les gamins de ceux qui se cassent le dos pour 1 à 1,2 SMIC ? Il s’imagine quoi ? Que dans les familles, personne se cause à table par dessus le plat ?

En 2007, Sarkozy avait promis du travail pour tous. Aujourd’hui, il promet un coup de pouce à ceux qui bossent. Mais ceux qui bossent, ce qu’ils veulent c’est du boulot pour toute la famille.


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • bigglop bigglop 24 février 2012 19:29

    De l’art de la novlangue et de la langue de bois qu’affectionnent les médias et le politiques


    • Fred59 25 février 2012 11:20

      Bien vu !

      Encore un point sur lequel M. EtazUny pour l’UMP, et M. Deutschlande du PS se rejoignent, avec quelques nuances symboliques.

      je m’arrête cependant sur un argument qui me paraît plus faible :
      « Tu étais prêt à marner pour tant, net ? Eh bien, je te réembauche pour la même somme, en net. »

      Je ne nie pas les réflexes humains : mais il y a les conventions collectives, qui contraignent à un certain brut pour quasi chaque profession, qui empêchent cette dérive. Aussi je pense que la baisse des cotisations salariales est de loin préférable à la baisse des cotisations patronales. Elle permettrait de décongestionner l’économie réelle et en particulier locale.

      La PPE est indécente : elle donne dans son principe, l’idée que l’Etat octroie une aumône aux travailleurs pauvres, les transformant en mendiants. Elle n’a jamais été un moyen républicain d’augmenter le niveau de vie, elle rappelle la féodalité ou la royauté.

      Mais baisser les cotisations salariales pour reprendre la PPE, c’est juste changer pour ne rien changer... Au final, les deux propositions ne sont que de pâles imitations de la proposition originale du FN sur la baisse de la part salariale. Les deux partis majoritaires se montrent à la traîne face à une idée novatrice et incapables de réagir correctement.


      • Tonio Tonio 26 février 2012 20:53

        A noter : pas d’accord sur le fait que les conventions de branche protègent, dans la mesure où c’est sur le durée de travail que se fait la différence salariale pour les précaires le plus souvent, et qu’il suffit de les recruter plus à temps partiel encore...


      • Prometheus Jeremy971 25 février 2012 12:06

        Et on ne pense pas aux étudiants deans tout ça, j’ai fait énormément de mi-temps quand j’étais étudiant et j’étais forcément dans les conditions de ressources pour toucher la PPE. Et je peux vous assurer que recevoir 600€ vers Août c’était génial, surtout quand derrière vous avez la taxe d’habitation qui tombe...

        Maintenant on supprime cette aide qui était très utile et qui permettait à ceux qui en avaient besoin de toucher un chèque du trésor public pour à nouveau alléger les charges ce qui ne profitera qu’aux patrons qui maintiendront les salaires à leur niveau.


        • Fred59 25 février 2012 12:26

          Pour la PPE, je ne pointais pas la nécessité matérielle, qui pouvait être couverte de 1000 manières (ex : revenu étudiant) ; je pointais le mécanisme psychosociologique associé à cette forme d’aide en particulier : infantilisation, argent de poche, aumône, charité. Sans compter l’invention de faire partager aux pauvres une toute petite niche fiscale, pour leur faire croire que les niches fiscales, il faut les protéger....

          Cela a aidé à construire plus tard a notion de ’niche fiscale et sociale’, pratique pour appauvrir la population.


        • Prometheus Jeremy971 25 février 2012 12:48

          Psychologiquement c’est mieux de savoir que l’état m’a permis de faire des études de manière décente que me retrouver sans rien.

          Même pour payer mes impôts ça me fait plaisir de rendre ce que l’on m’a donné. Surtout qu’en un an d’impôt j’ai payé ce que j’ai touché en trois ans de PPE.

          Enfin c’est une question de psychologie en effet.....


        • Tonio Tonio 26 février 2012 20:55

          En termes de psychologie, et surtout d’efficacité il y’a la question de quand on touche : une fois par an, c’est mal adapté quand c’est censé aider à boucler les fins de mois...


        • daniellaval 6 septembre 10:20

          Site : www.histoire-bateaux-aviron.fr

          Durant nos dizaines d’années d’expérience nos plombiers ont rencontrés des problèmes de façon récurrente dont voici une liste non exhaustive :

          Un plombier à votre service

          • Evier bouché
          • Assainissement de fosse septique
          • Dépannage lavabo bouché
          • Réparation fuite de chasse d’eau
          • Débouchage baignoire bouchée
          • WC bouché
          • Réparation fuite ballon d’eau chaude
          • Vidange de fosse septique
          • Réparation de chaudière
          • Installation de chaudière
          • Pose de chaudière
          • Réparation fuite chaudière

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès