Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Tibéri, Dati et Fillon : De « nomination irréprochable » en « démocratie (...)

Tibéri, Dati et Fillon : De « nomination irréprochable » en « démocratie exemplaire » ?

Le Conseil d'Etat pourrait bien annuler la « nomination irréprochable » de Dominique Tibéri, destinée à libérer la deuxième circonscription de Paris que François Fillon et Rachida Dati ambitionnent. Retour sur un bel exemple de démocratie exemplaire ?

La politique, au fond, c'est très simple : Vous prenez un Premier Ministre, pas tout à fait certain d'être réélu dans sa circonscription de la Sarthe, cherchant un tremplin pour ses ambitions. Et une maire du 7 eme arrondissement, dont le désir le plus profond est de quitter l'anonymat du parlement de Strasbourg, pour venir briller de mille feux à l'Assemblée Nationale. Ajoutez à cela la même envie, à terme, d'être le candidat de la droite aux prochaines municipales.

Pour ce faire, vous prenez une circonscription de Paris, où même un courant d'air, portant une écharpe UMP, serait élu. Cette circonscription, c'est la deuxième. Elle se compose du 5e arrondissement, une partie du 6e et du 7e.

Problème temporaire : Le député sortant, Jean Tibéri, pour des raisons dynastiques, aurait aimé la transmettre à son fils Dominique. Qu'à cela ne tienne, l'Elysée décide de nommer Tibéri fils, contrôleur général économique et financier, par décret du 20 janvier, au grand dam de la commission mandatée pour évaluer ses compétences, qui avait rendu un avis négatif

Fin, de premier acte, et annonce d'un agréable parachutage du Premier Ministre.

Deuxième acte : Rachida Dati n'envisage pas une seconde laisser filer une circonscription où il n'est même pas utile de faire campagne pour être élu, lorsqu'on se réclame de l'UMP.

D'ailleurs, elle écrit, dans une lettre publiée sur le site Web du Monde que François Fillon a choisi : « la facilité » dans une circonscription qu'il qualifie de « sans électeurs ». Elle en profite pour accuser le même Fillon, de vouloir pénaliser : « (...) la réussite de l'intégration (...) » En clair de faire de la discrimination négative à l'égard de ceux qui n'ont : « (...) ni les mêmes origines sociales ni les mêmes origines culturelles (...) »

Retour instantané de Nadine Morano (proche de Fillon) qui, après avoir expliqué clairement le traitement de faveur, accordé à Rachida Dati, lui propose se présenter : « dans la 5e circonscription de Saône-et-Loire (...) où elle est née, où elle a grandi, où nous avons besoin de quelqu'un d'engagé et de combattant (...) » Ce qui vous en conviendrez, est d'une rare délicatesse !

Laurent Wauquiez (autre proche de Fillon), met en demeure Jean-François Copé de réfléchir à une mesure d'exclusion de Rachida Dati de l'UMP au cas où elle persisterait dans sa volonté de contrarier... la vocation parisienne de François Fillon.

Car, ne nous y trompons pas, cette passe d'armes n'est pas simplement celle de deux ambitieux. En effet, elle est surtout, un des avatars de l'affrontement entre l'ancien secrétaire général de l'UMP Xavier Bertrand, proche de François Fillon et du Nouveau Jean-François Copé, proche de Rachida Dati.

Néanmoins, ce Dallas sur Seine pourrait bien tourner à la pochade, dans la mesure où le Conseil d'Etat annulerait la nomination de Dominque Tibéri. En effet, écrit Le Monde : « (...) Si le Conseil d'Etat, dont la décision est attendue dans les prochaines semaines, suit l'avis de son rapporteur, le gouvernement ne pourra pas cette fois passer outre et Dominique Tiberi verra sa nomination annulée. Le fils de Jean et Xavière Tiberi n'exclut pas pour autant de se présenter dans l'arrondissement conservé par son père depuis 1983 (...) »

Nul doute que les téléphones des membres du Conseil d'Etat, risquent d'être encombrés dans les jours qui viennent. Et que, jusqu'au sommet de l'état, on va se mobiliser pour gérer au mieux cette opulence de candidats. L'avenir de la « démocratie exemplaire » de la deuxième circonscription de Paris en dépend !


Crédit image
UMP Paris


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 14 décembre 2011 10:03

    Quand les crabes se dévorent entre eux pour un placard doré, je ne peux pas dire que cela me réjouisse mais, soyons honnête, cela ne me peine pas non plus … Quand à parler de démocratie exemplaire avec Nabot 1er, autant confier la lutte anti-drogue à Pablo Escobar …


    • bigglop bigglop 14 décembre 2011 18:34

      Bonjour à tous,

      BLABLABLABLA !!!

      Dans leur grande majorité, les citoyens ne croient plus aux « politiques », à la « cuisine », aux programmes « soupes » électoralistes mais continuent à voter pour le moins pire.

      En ce moment, Van Rompuy, Merkel, Draghi et quelques autres font l’arbitrage des modifications les plus urgentes à appliquer pour modifier les traités de fonctionnement Européen (TFUE) et de l’Union Européenne (TUE) par la procédure simplifiée, sans référendum, (art 48 TUE)

      http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:12008M048:fr:HTML

      et amendement de l’article 136 du TUE en date 23 mars 2011

      http://contrelacour.over-blog.fr/article-le-traite-instituant-le-mecanisme-europeen-de-stabilite-est-il-legal-87675033.html


      PFFF !!! Arrêtons de perdre notre temps et notre énergie à commenter des sondages plus ou moins bidons. Le premier tour est encore loin, des décisions vont être prises au Parlement pour valider la transformation du FESF et du MES en structures permanentes entre le 14 et 20/21 décembre 2011 ainsi qu’une modification de l’article 11 de la Constitution (référendum d’initiative populaire).
      Le vote sur le FESF et le MES va passer dans l’indifférence générale et avec les dernières décisions prises lors du Conseil Européen des 8 et 9 décembre, il y aura, très certainement leur mise en application par la procédure simplifiée de l’article 48 du TUE qui nous sera imposée sans aucun référendum européen, ni national, avec toutes les conséquences antidémocratiques déjà décrites.

      Pour ce que l’on appelle la crise de l’Euro, il s’agit d’une crise des banques et des assurances à travers le shadow banking et leurs produits structurés toxiques, pourris. Depuis 2008, nous n’avons pas cessé de recapitaliser, sous diverses formes les banques et assurances tout en transférant leurs dettes aux Etats, donc aux citoyens par des plans d’austérité.

      Il s’agit d’un hold-up, d’un gigantesque transfert de pertes, de dettes privées vers les états au nom d’une certaine solidarité, tandis que les profits sont privatisés.

      Renseignez-vous donc sur ce qui se passe en Grèce. Le taux de suicide a augmenté de plus de 40%, alors que c’était l’un des pays les moins « suicidaires ». Aujourd’hui, les manifestations ont pratiquement disparues et la population est résignée, « sidérée », s’installe dans une économie autarcique, solidaire familiale, un retour vers le passé par l’auto-suffisance alimentaire par le retour à la terre, des zones cultivables, des potagers, à l’écart des circuits commerciaux.

      Quelques témoignages sur le blog de Paul Jorion :

      http://www.pauljorion.com/blog/?p=31803#more-31803


      En conclusion, vous brassez du vent, car au moment du second tour des présidentielles les nouveaux FESF et MES auront été mis en place en urgence.


      NOUS IRONS VOTER POUR PRUNES




    • HELIOS HELIOS 15 décembre 2011 04:21

      ...y’a-t-il quelqu’un, dans la salle, pour vous contredire ?

      Alors nous sommes deja morts et tous ceux qui ont critiqué les arguments du NON a la constitution europeenne sont responsables de ce qui nous arrive : on vous l’avait bien dit, les traités europeens actuels, depuis Maastricht portent en eux les germe d’une terrible dictature.....


    • Imhotep Imhotep 14 décembre 2011 12:46

      Ce qu’il y a de bien dans cette République irréprochable c’est que les ministres (Wauquiez, Morano, Fillon même) au lieu de s’occuper du travail qui est le leur font de la politique et dirige l’UMP. Où est la séparation des pouvoirs ?

      Morano va aussi dire à Fillon qu’il est aussi convenable pour lui que pour Dati de se présenter là où il est maire plutôt qu’à la Capitale.
      Enfin j’ai lu, de je ne sais plus quel ministre, Ah oui c’était Juppé le repris de justice et celui qui trahit les Bordelais, sortant de son rôle de ministre, pour commenter ce qui n’est qu’interne à l’UMP, que Dati ne devrait pas se plaindre car on lui avait donné la mairie du VIIé. le JDD : « Rachida Dati, c’est terrible. On lui apporte sur un plateau le poste de garde des Sceaux, l’un des plus beaux de la République. On lui donne ensuite le mandat de maire du 7e, puis celui de députée européenne pour compenser son départ du gouvernement. Et la seule chose qu’elle trouve à faire, c’est cracher encore dans la soupe. Ces bisbilles parisiennes sont mortelles », assène Alain Juppé, exaspéré par l’attitude de l’ancienne icône sarkozyste.

       Vous avez bien lu. Ce n’est pas une erreur de transcriptoion. On lui avait donné. Le vote ce n’est que la confirmation du choix de l’UMP. Un peu comme au polit buro. Ou au PCCC. L’élection n’est pas un outil démocratique, mais l’enregistrement des décisions de l’UMP prise au château.

      • Catart Catart 27 décembre 2011 13:32

        Excellent du bonheur... il faut montrer du doitg chaque jour toutes ces magouilles qui pèsent sur le dos des français.
        Nous allons repasser cette déclaration sur la rubrique « informations » de notre site.

        merci à toi

        http://www.indigne-je-propose.fr/


      • appoline appoline 14 décembre 2011 13:12

        Il faudrait sanctionner toutes ces magouilles, très sévèrement, tant qu’ils auront la possibilité de s’accorder le pardon les uns les autres, cela ne fonctionnera pas. 


        Il faut tous les virer car il ne faut pas se voiler la face, ils sont tous incompétents et mettre des gestionnaires à leurs places. Avec des gestionnaires, pas de question, les chiffres parlent, les politiques ont détruit le pays

        • Taverne Taverne 14 décembre 2011 13:21

          A côté de ça, ce Poutine quel amateur !


          • cassandre4 cassandre4 14 décembre 2011 21:43

            « moi je prifeur encore Sarközy »

             Ben dit donc, t’est pas dégouté de la merde, toi alors !


          • Dzan 15 décembre 2011 09:48

            Tiens Le Baron, trolleur UMPistes vient maintenant sévir sur AV.
            Encore un cireur de pompes du Monarque.


          • wesson wesson 15 décembre 2011 11:03

            bonjour Dzan,

            « Tiens Le Baron, trolleur UMPistes vient maintenant sévir sur AV.
            Encore un cireur de pompes du Monarque.
             »

            ils viennent de recevoir les crédits pour la prochaine vague avant les élections.


          • ykpaiha ykpaiha 14 décembre 2011 13:43

            Que d’incompétants
            Que d’ahuris
            Que de menteurs
            Que de voleurs
            Que de tricheurs
            Que de repris de justice
            Que de profiteurs
            Que de vendus
            Que de corrompus
            Que de profiteur
            Que de pervers

            Alors que dire de Sarko, chef de cette mafia que la république a couronné et porté aux nues...

            Pas étonnant de penser ce qu’on pense.


            • Defrance Defrance 14 décembre 2011 17:47

              Pourquoi n’y a t il pas une loi (on n’est plus à une prés) qui exige 5 années de résidence principale pour pouvoir se présenter a une élection législative ? 

                Comment prétendre représenter des citoyens dont on ne connais rien, mis a part une poignée de main hypocrite au détour d’un marché quinze jours avant les élections ? 

               


              • kéké02360 14 décembre 2011 18:09

                Pas 36 solutions pour virer toute cette vérole UMP-PS , çà fait trop longtemps que çà dure !!!!

                Je sais la sortie de secours FN n’a rien de glorieux, mais au deuxième tour ce sera çà ou l’UMP-PS ................................  smiley


                • mick_038 mick_038 14 décembre 2011 20:24

                  Une nouvelle photo de la dame inutile au parlement
                  http://www.liberation.fr/monde/11011776-regardez-l-actualite#s1

                  Réprimandée telle la mauvaise élève....
                  Comment peut-on donner la moindre responsabilité à ces anormalitées politiques ?
                  Je leur confierais même pas mon poisson rouge pour 1 heure.


                  • Madmax61 Madmax61 14 décembre 2011 21:16

                    En tout cas, nous nous en souviendrons longtemps de cette « République Irréprochable », entre ce qu’on lit dans cet article et ce à quoi nous avons eu le droit pendant 5 ans - la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l’EPAD fut le symbole même de ce népotisme écœurant - je n’arrive vraiment pas à comprendre comment on peut penser que Sarkozy et l’UMP (parce qu’il n’est pas le seul fautif, loin s’en faut) ait sa place au second tour... il ne mériterait même pas un score à deux chiffres !!!

                    Mais au pays des aveugles, les borgnes sont rois...


                    • Herlock Sholmes Herlock Sholmes 14 décembre 2011 22:39

                      Ne remarquez-vous point que l’ancienne courtisane de cette basse-cour parisienne, arrive chaque fois à remonter rapidement en grâce lorsqu’elle est sèchement écartée du cercle du pouvoir ?


                      On devine qu’elle doit posséder de « solides atouts » capables de renverser la vapeur en sa faveur...

                      Se rappeler entre-autre la fois où on l’accusa de fomenter des rumeurs adultérines sur le couple de roitelets, depuis Strasbourg où on l’avait exilée, et de sa condamnation à perdre voiture et chauffeur particulier, et enfin de sa soudaine réhabilitation avec son retour à Paris accompagné d’un nouveau job d’avocate « intra muros »...

                      Utilisera-t-elle encore sa « botte secrète » pour arriver à ses fins ?





                      • jak2pad 16 décembre 2011 02:40

                        Bien sûr, Fillon est parachuté.
                        Exactement comme notre Rachida il n’y a pas si longtemps.
                        A ’époque, elle trouvait cela très bien.

                        Dommage pour elle, elle était parfaite : bling-bling à fond, rapiat, paresseuse, mauvaise langue, conflictuelle et parfaitement arriviste.
                        Son problème : elle voulait brûler les étapes, être une vraie bourge du 7°.

                        Je trouve que l’idée de la Haute-Saône n’est pas du tout mauvaise.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès