Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « To lose » à Toulouse

« To lose » à Toulouse

En anglais, « to lose », c’est perdre, et on se demande aujourd’hui, au-delà des victimes assassinées, qui seront les perdants de cette tragédie ?

Un candidat à la présidentielle, la cohésion sociale, l’unité nationale ?

Une fois l’émotion un peu retombée sur les meurtres à Montauban et à Toulouse, il reste des zones d’ombre intrigantes autour de cette tragédie et nombreux sont ceux qui pensent que le drame aurait pu être évité.

En effet, Mohamed Merah avait été repéré depuis longtemps et on peut légitimement s’interroger sur les lenteurs, voire les carences, des services impliqués.

Aujourd’hui on en sait un peu plus sur le meurtrier : cet apprenti carrossier, abandonné par son père retourné dans son Algérie natale, avait tenté en vain de s’engager dans la Légion Etrangère, recalé suite à son passé de délinquant, ce qui peu surprendre puisque ce corps d’armée accueille régulièrement des personnes qui tentent d’oublier leur passé. lien

Merah suite à 15 condamnations, avait fini par se retrouver en prison pour 21 mois, prison dans laquelle il aurait découvert le Coran.

Après une tentative de suicide, lors de son séjour à la maison d’arrêt de Seysses, il passe 15 jours en hôpital psychiatrique, puis 5 mois à Saint Sulpice, (lien) et le docteur Alain Penin affirme que son patient présentait une forme de dangerosité. lien

La DCRI, organisme créé par Nicolas Sarközy en juillet 2008, (lien) connaissait le danger que représentait Mohamed Merah et dès novembre 2010, il avait été repéré à Kandahar par la police pakistanaise, laquelle avait prévenu les services français ; de plus son nom était inscrit sur la liste noire des personnes interdites aux USA.

D’ailleurs en novembre 2011, il avait été entendu par la DCRI, laquelle aurait cautionné la fable des vacances qu’il disait avoir passé au Pakistan. lien

Et quid de ces étranges relations qu’a eues Merah avec Bernard Squarcini, patron de la DCRI ? lien

On apprend aussi que son frère, Abdel Kader, était, tout comme lui, connu des services de police, lesquels savaient qu’il fréquentait des milieux islamistes radicaux. lien 

François Heisbourg, chercheur à la FRS (fondation pour la recherche stratégique) s’étonne qu’un profil représentant un tel niveau de dangerosité n’ait pas été davantage surveillé.

Ce que confirme Eric Decené, directeur du CF2R, expliquant que les islamistes radicaux présentant un danger manifeste pour la sécurité du pays font l’objet d’une surveillance constante et on peut s’étonner que le gouvernement ait attendu la 3ème tuerie pour réagir. lien

On sait aujourd’hui que Merah avait tenté en juin 2010 de convaincre un adolescent de rejoindre le camp terroriste, en le forçant à regarder des vidéos violentes afin de l’embrigader dans son camp (lien) ; la mère de celui-ci avait porté plainte suite à cet épisode et on ne peut que s’étonner du peu d’intérêt que les enquêteurs avaient porté à cette plainte.

On pourrait aussi se demander pour quelle raison les médias traditionnels évoquent rarement les 3 parachutistes tués à Montauban par Merah : le 11 mars, c’était Imad Ibn Ziaten, puis le 15 mars, Abel Chennouf et Mohamed Legouad, alors que Loïc Liber est toujours entre la vie et la mort. lien

Mais revenons au récit du long siège de l’appartement du meurtrier que les forces de police nous ont proposé.

On peut voir sur cette vidéo le détail de l’assaut du raid, et on s’interroge aujourd’hui sur les 34 heures nécessaires pour prendre la décision de l’assaut.

Amaury de Hautecloque, patron du Raid, explique, sans convaincre totalement, de quelle façon ça s’est déroulé.

La description de l’assaut reste très floue et elle est sur ce lien ; d’autres vidéos sont ici.

Le forcené aurait quitté sa salle de bain, tentant de sauter du balcon, en continuant de tirer, et serait tombé, touché mortellement.

On sait aussi que lors de l’attaque, l’un des membres de la brigade d’intervention avait signalé que le forcené était blessé, mais n’était pas mort.

A quel moment a-t-il reçu une balle dans la tête ?

Une autre question reste sans réponse.

On sait aujourd’hui que les vidéos des meurtres, filmées par Merah, ont été retrouvées, s’il faut en croire le procureur de Paris, François Molins, lors d’une conférence de presse donnée le 22 mars  ; On sait aussi que le meurtrier les aurait postées sur le net (lien) et on pourrait s’interroger sur le manque d’information concernant ces vidéos.

Et que dire d’Alain Juppé qui n’a pas voulu voir de liens entre les 3 militaires français assassinés et la présence française en Afghanistan, suivi par Claude Guéant doutant que l’arme ayant servi aux crimes était la même dans les deux cas, alors que celle-ci était du même calibre, et que l’on sait depuis longtemps identifier la provenance d’un projectile. lien

Mais au-delà des théories de complots qui s’étaleront peut-être dans les médias, on peut tout de même s’interroger sur ces coïncidences à répétition qui font qu’a chaque échéance présidentielle, un évènement grave, menaçant la sécurité des citoyens, bouscule la campagne présidentielle.

Ali Laïdi, chercheur à l’IRIS (institut des relations internationales et stratégiques) quelques jours avant l’élection de 2007, évoquait la menace d’un attentat terroriste en France. lien

Personne n’a oublié la bombe qui avait fait 4 morts et 46 blessés devant la synagogue de la rue Copernic, le 3 octobre 1980, peu de temps avant l’élection de mai 1981, attentat jamais revendiqué. Lien

Et quid de celui du 27 mars 2002, 3 semaines avant le premier tour de l’élection présidentielle, lorsque Richard Durn ouvrit le feu sur des élus du conseil municipal de Nanterre ? lien

8 personnes avaient été tuées et 19 autres blessées, massacre qui avait inspiré un film. lien

Et comment oublier la bataille qui opposa policiers et casseurs à la gare du Nord, à Paris, le 27 mars 2007, à un mois de l’élection, dont on sait qu’elle a influencé le vote des électeurs. lien

Bien sur à droite, on déclare ne pas vouloir faire d’amalgame, mais à force de s’en défendre, on en vient à s’interroger, sachant que l’insécurité et la stigmatisation des musulmans sont régulièrement son cheval de bataille. lien

Le candidat redevenu président « ne veut pas être accusé d’instrumentaliser l’affaire, même si redevenir président dans cette circonstance ne nuit pas  » à déclaré l’un de ses proches. lien

Sauf qu’il vient de déclarer que les militaires tués étaient « musulmans d’apparence » donnant raison à ceux qui lui reprochent l’amalgame. lien

Ce genre de déclaration n’est-elle pas de nature à influencer l’électorat ? lien

Comme le dit Christian Salmon dans les colonnes de « Marianne  », « depuis que la campagne est suspendue, on n’entend plus que Sarközi  ». lien

D’ailleurs dans le camp du front national, et le l’UMP, les états d’âme ont eu leur temps, et la candidate du FN n’hésite plus à montrer du doigt le fondamentalisme islamique, affirmant vouloir le combattre, (lien) alors que le président redevenu candidat, encouragé par Arno Klarsfeld, à décidé vouloir s’en prendre à ceux qui iraient s’entraîner hors de nos frontière, afin de revenir perpétrer sur le sol national des attentats. lien

Il va même plus loin déclarant vouloir punir pénalement les internautes qui consulteraient régulièrement des sites faisant l’apologie du Jihad. lien

Mais revenons aux meurtres de Toulouse et Montauban.

Une autre question sans réponse encore aujourd’hui reste présente dans tous les esprits.

Les services spéciaux de la police sont largement dotés d’armes non létales, et on s’interroge sur le fait qu’elles n’aient pas apparemment été utilisées. lien

Du fameux pistolet Taser, aux filets paralysants, en passant par les drones, n’était-il pas possible qu’en 34 heures et avec les énormes moyens mis en place, Mohamed Merah soit capturé vivant ? lien

Ce qui s’est passé a surpris Charles Emmanuel Guérin, expert en la matière, qui fait le constat de l’échec évident de l’opération.

300 cartouches auraient été tirées en 5 minutes, sans compter les jets de grenades. lien

Toutes ces interrogations posent donc problème : pourquoi, après les deux premiers attentats, a-t-on laissé sans surveillance cet homme qui représentait un danger avéré, sachant que l’arme était la même que celle qui avait tué les parachutistes, qu’il était connu des services de police, ce qui aurait pu permettre d’éviter au moins le massacre de Toulouse.

Pourquoi une telle opacité dans cette opération ?

Avec les moyens techniques dont disposent les spécialistes aujourd’hui, ne pouvait-on capturer vivant Mohamed Merah ?

Quels étaient les liens éventuels entre le patron de la DCRI et Morah ?

En attendant l’obsession sécuritaire s’est de nouveau emparée du président candidat et pourrait peser sur la campagne.

Car comme dit mon vieil ami africain : « le monde semble noir quand on a les yeux fermés ».

L’image illustrant l’article provient de « sarkozynews.canalblog .com »

Olivier Cabanel


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  • joletaxi 27 mars 2012 10:11

    Amis de l’enclume, bonjour

    une remarque préliminaire :

    l’appellation ReopenMera est déposée,tout article sur le sujet devra se conformer aux règles édictées par cette association de détectives internationaux du net.

    En dehors de cela, il est maintenant prouvé que Mera a été vu à Fuku,ce qui n’est pas anodin.
    D’autre part, des résidus de thermites ont été trouvé dans la peinture de la cuisine de l’appartement.
    Cet appartement précisément où DSK aurait bousculé une femme de ménage dans l’escalier,avant de s’envoler pour NY.

    Ce complot ourdis par Sarkozi pour assurer sa réelection ne fait maintenant plus aucun doute.
    Les témoignages sur l’assassin sont suffisamment flous pour faire penser qu’il s’agit sans doute d’hologrammes.Les motos d’ailleurs une fois blanche, une fois noire, sont à nouveau une preuve de cette technique.

    Avox le rendez-vous incontournable des « secoués »...


    • penajouir penajouir 27 mars 2012 10:28

      Moi j’laime bien Joletaxi, il a pas le chauffage à tous les étages mais bon, il fait des efforts le gars ! Pas facile d’assumer sa consanguinité, sa rend haineux, pas vrai Jo ?


    • mahatma mahatma 27 mars 2012 10:28

      Après pourtant des millions d’euros en campagnes d’embellissement d’mage médiatique, des légions de conseillers en com, des sondages par centaines, l’usage de slogans et « de »petites phrases« ciblées, de montagnes de polémiques, de manipulations et de stratagèmes, malgré toute cette d’armada de désinformation, impossible d’associer le qualificatif »innocent« après le nom Sarkozy, c’est comme une orange bleue,

      dingue comme celui de »coupable" Sarkozy lui sied naturellement ...


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:28

      mon pauvre jo

      vous devriez dire a votre médecin traitant que les doses qu’il vous fait prendre ne sont pas appropriées, 
      il faut qu’il les baisse.
      sinon, la camisole habituelle ne sera plus suffisante.
      franchement, je ne sais pas ce que l’on va faire de vous.
      amicalement
       smiley

    • Bernie Bernie 28 mars 2012 02:43

      Joe le toxique, toujours là ! Avec ses 4 bras, 3 jambes, souvenir de Fukushima. Ouf, tout est là, enfin, sauf la matière grise.

      Mais si je te vois pester, depuis si longtemps sur ces « secoués » d’Avox, avec tes p... de scores négatifs, c’est que t’intéresse que ta petite personne. Pourquoi tu continues à t’user le chibre içi ?
      Ne me dis rien, tu aimes jouer avec les secoués. 3 mois que je suis pas venu, et toi toujours fidèle au poste. Fais un don, au lieu de gémir. C’est ta vie, Agoravox.

      David Vincent les a vu, mais personne ne veut le croire.


    • mahatma mahatma 27 mars 2012 10:16

      Bonjour,

      Un français d’origine hongroise de religion « centrée sur le nombril », en tous cas « en apparence » ...

       

       smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:29

        mahatma

        oui, en « apparence » seulement.
        dans la réalité, je pense que nous pourrions avoir des surprises.
        merci de cet humour.
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:30

        cool mel

        ne me dites pas quel est votre candidate, 
        je crois l’avoir deviné.
        ça ne devrait pas pourtant imposer des oeillères ?
         smiley

      • JL JL1 27 mars 2012 10:31

        Cool Mel :

        qui vous prouve que ce n’était pas un « nazi » comme vous dites ?

        Voir cet article


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:32

        cool

        vous n’avez pas tort, c’est normalement le front national qui aurait du récupérer le coup,
        mais voila, sarko est un prédateur.
        il vous prend toutes vos voix.
        débrouillez vous avec lui, ce n’est pas l’affaire des citoyens ouverts et républicains.
         smiley

      • frugeky 27 mars 2012 10:25

        Bonjour Olivier

        On nous annonce de plus ce matin que le criminel (d’accord avec Mélenchon, ne nommons pas cet homme) aurait posté à direction d’Al Jeezera (et ce, sous surveillance policière) la vidéo des meurtres qu’il aurait filmé.Un film de vingt minutes de vidéo, monté !!!
        Quand on sait le temps que prend un montage, même avec des logiciels performants, on s’étonne : quand a-t-il pu le faire ?
        En plus l’envoyer à une chaîne de télévision qui se fait le relais de l’occident au Moyen-Orient (on se rappelle que tous les envois de Ben Laden -créature de la CIA- arrivaient là-bas) ne cesse de m’étonner.
        Pour moi ça ressemble de plus en plus à une manipulation policière dont les responsables ont sciemment permis le meurtre des militaires (parce que d’origines étrangères) jusqu’à l’emballement de leur marionnette qui ira flinguer ces mômes. Les responsables de cette manipulation sont les co-assassins de ces enfants et de ces militaires français.

        • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:34

          frugeky

          oui, j’ai lu ça...
          ceci dit, le gouvernement de l’autocrate président avait ces vidéos depuis longtemps,
          sur la question de la manipulation, sur qu’un enqueteur un peu obstiné devrait pouvoir le prouver sous peu...
          l’effet boomerang ?
           smiley
          merci de ton commentaire

        • sisyphe sisyphe 27 mars 2012 16:57

          Tiens ; à propos ....

          Une piste possible ...

          Merah était-il un indic des renseignements français ?
          Oui, je sais : on va parler de complotisme, de soucoupiste... pourtant....

          Egypte, TurquieSyrieLibanJordanie, Israël, Afghanistan et Pakistan… La liste des pays par lesquels est passé Mohamed Merah en 2010 et 2011 est longue. Le journal italien Il Foglio affirme, lundi 26 mars, que l’auteur des tueries de Toulouse et Montauban voyageait en réalité sous couvert des services de renseignements français. Selon le quotidien, la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) aurait utilisé le jeune Toulousain de 23 ans comme informateur, obtenant ainsi son entrée en Israël en septembre 2010. 

          Bernard Squarcini dément

          Mohamed Merah n’était « ni un indic de la DCRI ni d’autres services français ou étrangers », a démenti, mardi, le chef de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), Bernard Squarcini.

          Contacté par FTVi, le correspondant de France 2 à Jérusalem, Charles Enderlin, confirme que Mohamed Merah est bien entré sur le territoire israélien en septembre 2010 par le pont Allenby, un point de contrôle à la frontière avec la Jordanie, dans la vallée du Jourdain.
           
          « Il s’est présenté comme un touriste »

          « Interrogé par les services de sécurité israéliens, il s’est présenté comme un touriste. Ni son nom ni son passeport, qui ne comportait a priori qu’un tampon jordanien, n’ont éveillé la suspicion et les services de sécurité l’ont laissé passer », indique le journaliste.

          Selon lui, il serait toutefois « étonnant que la DGSE ait besoin d’un Mohamed Merah pour recueillir des informations en Israël ». Elle dispose de « représentants officiels à l’ambassade de France à Tel Aviv et au consulat de France à Jérusalem, qui sont en contact avec les services de sécurité israéliens et palestiniens ». « Soyons sérieux. Quelle info un espion comme Merah peut-il collecter en Israël ? Sur les missiles ? La bombe ? L’Autorité palestinienne ? », ironise par ailleurs Charles Enderlin sur Twitter

          Des sources proches du renseignement français confirment à FTVi le manque de crédibilité de cette piste. L’objectif de la DGSE est de pénétrer des filières de réseaux terroristes, soulignent-elles, pas de suivre des « jihadistes solitaires », comme Mohamed Merah est présenté depuis sa mort. Sauf que l’enquête s’oriente désormais versd’éventuels complices, à commencer par son frère, connu pour être un islamiste engagé

          Un « correspondant » à la DCRI

          L’hypothèse d’un Mohamed Merah informateur des services de renseignement n’avait pas émergé jusque-là. Etonnant, confie à FTVi un spécialiste très au fait des relations entre indics et forces de l’ordre. Après tout, « il a toujours voulu travailler pour la France », souligne-t-il, rappelant sa volonté de s’engager dans l’armée puis dans la Légion étrangère.

          « Ce qui interpelle, quand même, c’est qu’il était connu de la DCRI non pas spécialement parce qu’il était islamiste, mais parce qu’il avait un correspondant au renseignement intérieur », relève de son côté Yves Bonnet, ex-patron de la Direction de la surveillance du territoire (DST) dans La Dépêche du Midi. « Or, ajoute-t-il, avoir un correspondant, ce n’est pas tout à fait innocent. » 

          Mohamed Merah avait été entendu en novembre 2011 par un agent de la DCRI de Toulouse pour « recueillir des explications sur son voyage en Afghanistan », selon Squarcini. C’est ce même agent qui est intervenu pour négocier avec lui lors du siège du Raid et qui s’est entendu dire par Merah : « De toute façon, je devais t’appeler pour te dire que j’avais des tuyaux à te donner, mais en fait, j’allais te fumer. »

          Le retour de boomerang risque de s’avérer terrible, si ces soupçons venaient à être confirmés....

          Wait and see...


        • PascalR 27 mars 2012 10:25

          Ce qui me désole dans ce pays, c’est la facilité avec laquelle tout le monde critique tout le monde, allant parfois jusqu’au délire paranoïaque et hallucinatoire.
          Cependant, je ne suis pas fou et je sais combien les arcanes du pouvoir peuvent être sombres et nauséabondes.
          Bref, tout ce blablabla reste très facile lorsqu’on est assis derrière son écran et, personnellement, je n’envie pas les politiques et tout ce qui gravite autour.
          Ok, Merah fait parler, beaucoup parler.
          Ok, le pouvoir a peut-être laisser les choses se faire. Pourquoi pas.
          Alors si demain l’état français décide, afin de prévenir tout récidive, de coffrer tous les cinglés de Dieu islamistes qui vivent ou transitent su le sol français, combien d’associations et de voies « bien pensantes » hurleront au racisme et à l’atteinte aux droits de l’homme ?
          Voilà, c’est la France dans toute sa splendeur : quoi qui se passe, on hurle, on vocifère. et au bout du compte, ce pays est un vrai bordel.
          La France est malade, malade de liberté, malade d’un trop plein de droits qui pousse à la déraison.


          • paoum 27 mars 2012 13:06

            « malade de liberté, malade d’un trop plein de droits »

            en voilà un qui demande des chaînes maintenant !!
            la servitude volontaire dans toute sa splendeur !
            « au secours ! j’ai peur ! retirez-moi ma liberté ! serrez plus fort ma laisse ! »

            du courage, citoyen, que diantre ! se cacher ne sert à rien !


          • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:35

            pascal 

            vous avez raison,
            vaut mieux rien dire.
            et rien écrire.
            d’ailleurs, pourquoi ne commenceriez pas à vous appliquer les conseils que vous donnez ?
             smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 14:01

            paoum

            je partage et remercie.
             smiley

          • Bernie Bernie 28 mars 2012 01:07

            « tous les cinglés de Dieu islamistes ».

            Ah ? Il était islamiste le gars de Norvège, Suède, je sais plus d’il y a quelques mois. Fou de dieu aurait pu être juste, fou, encore plus. Mais vous ciblez, islamiste, « d’apparence musulmane », je suppose ?

            Pitoyable troll


          • JL JL1 27 mars 2012 10:26

            Bonjour Olivier Cabanel,

            comme d’habitude beaucoup de liens très utiles.

            Je voudrais rebondir sur ça : « François Heisbourg,(..) s’étonne qu’un profil représentant un tel niveau de dangerosité n’ait pas été davantage surveillé. Ce que confirme Eric Decené expliquant que les islamistes radicaux présentant un danger manifeste pour la sécurité du pays font l’objet d’une surveillance constante et on peut s’étonner que le gouvernement ait attendu la 3ème tuerie pour réagir. »

            Qu’on les surveille, je veux bien le croire. Mais ce qu’il s’est passé là impose une constat implacable. En effet, de deux choses l’une :

            - Ou bien Mohamed merah était un islamiste radical, et alors on ne l’a pas empêché de commettre ce crime insupportable.

            - Ou bien Mohamed merah n’était pas un islamiste radical. Des faits et preuves abondent pour dire qu’il en était l’exact opposé.

            Autrement dit : soit on a laissé faire un criminel islamiste ; soit on a mis sur le compte de l’islamisme une tuerie qui est le fait d’un voyou sans foi ni loi, chose que l’on ne pourra plus établir puisque, fort opportunément il ne parlera plus.

            Dans un cas comme dans l’autre ce pouvoir a failli, et de la façon la plus inadmissible qui soit, puisqu’il n’a pas su nous protéger contre un péril qu’il a lui-même désigné et qu’il avait fait de la sécurité contre ce péril son point fort.

            Nicolas Sarkozy a lamentablement échoué, même et surtout sur son propre terrain ! Rappelons les effets désastreux de sa politique de réduction des effectifs et des budgets de la fonction publique, en particulier dans le domaine de la protection.

            Je ne peux m’empêcher d’exprimer ici ma grande compassion pour les victimes et leur familles, puisque en procédant ainsi, le pouvoir en place les assassine une seconde fois.

            La palme aujourd’hui des déclarations ignobles revient à Alain Juppé pour ce qu’il a dit au père de Mohamed Merah.


            • TicTac TicTac 27 mars 2012 10:45

              Mohamed Merah était un cintré sociopathe qui a pris la religion pour support à ses tendances criminelles.
              Maintenant, j’aimerais bien que vous m’indiquiez quel sens accorder à votre seconde option : « à l’exact opposé », ça veut dire quoi, précisément ?


            • JL JL1 27 mars 2012 10:47

              Mais non coulmel,

              contrairement à ce que vous dites, il ne cible pas « très pécisément » ses victimes, puisque les trois premiers meurtres sont comme vous l’avez dit vous même, des cibles habituelles des néo-nazis. Ou plutôt, si, mais selon des critères inhabituels : il aurait selon moi, tué des juifs pour égarer les soupçons. Et je l’ai démontré dans de nombreux posts rassemblés dans un article qui n’a pas été publié.

              C’est vous qui êtes complètement incohérent, et l’on voit bien que vous n’êtes ici que pour empêcher la vérité d’éclater : une vérité qui vous condamne.


            • JL JL1 27 mars 2012 10:49

              Tic Tac, ça veut dire qu’il vivait comme un bling bling, et son frère lui reprochait de ne pas être un bon musulman. Tout cela est attesté.


            • TicTac TicTac 27 mars 2012 10:51

              Tout cela, je l’ai bien compris.
              Mais vous semblez aussi évoquer qu’il aurait été autre chose qu’un cinglé.
              Alors quoi, un néo-nazi ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:38

              JL

              merci, c’est sympa.
              j’ai préféré laisser passer un peu de temps pour essayer, au dela des compréhensibles passions, y voir un peu plus clair.
              le nuage s’éclairci, et je ne serais pas surpris d’autres révélations prochaines,
              je compte sur vous, et tous les autres, pour avancer.
              qui sait, la vérité pourrait sortir du puits avant le 22 avril ?
               smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:59

              tic tac

              c’est justement ce qu’on essaye de nous faire croire.
              apparement, dans votre cas, ça marche plutot bien.
               smiley

            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 mars 2012 10:54

              Jourbonàtous,

              " ...alors que le président redevenu candidat, encouragé par Arno Klarsfeld, à décidé vouloir s’en prendre à ceux qui iraient s’entraîner hors de nos frontière, afin de revenir perpétrer sur le sol national des attentats. " j’aime beaucoup cette décision qui devrait retentir, en effet, combien de jeunes français de parents de doubles nationalités sont obligé de faire leur service en Israël et parfois reviennent en France par des canaux diplomatiques avec dans leurs bagages des matières prohibées interdites sur notre territoire, mais ensuite gagnent leur vie en dealant derrière des couvertures commerciales ayant pignon sur rue... ? Ajouté au fait que les USA occupent nos terminaux tels Roissy, vu le manque de surveillance derrière le fret des conteneurs UPS, et la faillite de la Sernam, c’est carte blanche pour la filière USraëlienne.

              Tu veux qu’ch’te’dise, je trouve le temps plutôt mossad...


              • TicTac TicTac 27 mars 2012 10:59

                C’est quoi, ce délire ?
                Et il est où le rapport avec le fait que certains vont s’entraîner chez les fous de Dieu pour dézinguer tout ce qui e leur plait pas ?
                C’est moi ou vous avez un registre de valeurs qui déraille un peu ?


              • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:38

                lisa

                pas mieux.
                merci.
                à+
                 smiley

              • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:58

                tic tac

                vous posez la question dont vous avez la réponse.
                relisez vous attentivement.
                 smiley

              • PascalR 27 mars 2012 11:05

                Ce qui me semble sûr en tous les cas, c’est que le cerveau humain peut produire une quantité illimitée de déchets d’opinion que chacun érigera en vérité.
                Ainsi va la maladie humaine ...


                • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:39

                  pascal r

                  sauf que certaines maladies sont apparemment incurables.
                  mais rechercher la vérité est-ce une maladie ?
                   smiley

                • oncle archibald 27 mars 2012 11:21

                  Olivier je relève quelques inexactitudes dans votre prose :

                  Il n’a pas été refoulé de la légion étrangère, il s’est barré des le lendemain de son arrivée .. Il a du voir que la légion c’était pas pour les Mickeys ... En outre à la légion étrangère il est effectivement de tradition de laisser un individu se refaire une identité « toute neuve » mais ... quand les délits que l’on veut effacer sont connus et avec la permission de la hiérarchie. 

                  La légion c’est tout ce qu’on veut sauf un bordel ou l’on fait opération « portes ouvertes » pour recruter. DSK ne s’y serait pas plu. 

                  C’est de l’armée qu’il a été refoulé, because son casier .. je ne trouve pas cela anormal.

                  @ JL : mais si il a ciblé très précisément ses victimes militaires .. Des « renégats », des gens de peau brune comme lui, certains musulmans comme lui, et dont le régiment, horreur suprême, avait servi en Afganistan contre des « frères » .. Motif très largement suffisant pour les « cibler », confirmé par les paroles qu’il a lui même prononcées retrouvées sur la bande son de sa vidéo qu’il a lui même filmée .. 

                  • JL JL1 27 mars 2012 11:26

                    archibald, ça c’est bon pour les bisounours.

                    Je vous laisse à votre obscurantisme, j’ai mieux à faire.


                  • joletaxi 27 mars 2012 11:44

                    @oncle

                    dans d’autres lieux votre commentaire aurait déjà été effacé,et pour cause, on ne perd pas son temps avec des obscurantistes, on a mieux à « faire »

                    rendons grâce à l’auteur(he oui, il est mon chouchou) de ne pas tomber dans ce travers imbécile et pathétique.

                    maintenant sur « l’affaire », reprenez les schémas de raisonnement des Reopen, coller cela ici, et vous aurez le clafoutis habituel.

                    Une chose encore, concernant cette fois l’intervention de la justice cette fois, de la plainte du père par exemple.
                    Chaqued année(il y a de bonnes années, de moins bonnes, c’est comme pour les cerises) les juges, bardés de leur sens du devoir, tuent indirectement quelques victimes collatérales en relâchant dans la nature des individus qui auraient mérité un suivi très attentif,les habituelles victimes de la société capitaliste.
                    Cela fait partie d’une société démocratique.Les gens font des erreurs, par idiotie, par aveuglement, par calcul,il n’est nul besoin de complot pour cela.
                    Pour avoir été très familier d’un enquêteur dans l’affaire Dutroux, je puis vous assurer que de temps à autre ,on tombe sur un électron libre qui échappe à tous les schémas.

                    Ici, la haine de Sarkozi égare les inspecteurs gadget ,comme elle égare les « thruter » qui haïssent avant tout Bush et l’Amérique.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 mars 2012 13:43

                    cher oncle

                    croyez vous vraiment ce que vous avez écrit ?
                    je n’aurais pas trop de difficulté à prouver que des hommes au passé « chargé » sont rentré « en légion »...
                    je me pose une question :
                    pourquoi pas Merah...
                    d’autant qu’a ma connaissance, le délinquant qu’il était n’avait à l’époque tué personne.
                    posez vous la question.
                    sur votre affirmation, les informations que j’ai donné ne disent pas qu’il n’a pas voulu rester, mais qu’on la refusé.
                    pour quelle raison ?

                  • JL JL1 27 mars 2012 18:16

                    La palme du ridicule ici revient à archibald et ses groupies.

                    En effet, archibald écrit : « Mérah a ciblé très précisément ses victimes militaires. Des »renégats", des gens de peau brune comme lui, certains musulmans comme lui, et dont le régiment, horreur suprême, avait servi en Afghanistan contre des « frères »

                    On sait tous que Merah a voulu s’engager dans l’armée !!! Pour se dézinguer lui-même, vu qu’il serait amené, tout comme ces militaires qu’il a assassiné, à tuer des « musulmans comme lui »  ???

                    Ridicules de chez ridicules, c’est donc démontré.

                    Cette expression « musulmans comme lui » est aussi laide que vous, archibald et ses co-trolls.


                  • oncle archibald 27 mars 2012 18:27

                    Cher olivier non seulement je crois vraiment ce que j’ai écrit mais j’en suis certain. Si effectivement des hommes au passé « chargé » sont rentrés à la légion étrangère pour se refaire une virginité ce ne fut jamais sans que la hiérarchie sache exactement ce qu’ils avaient fait, en apprécie la gravité et soit juge bon de leur permettre cette « renaissance » soit la leur refuse ... 


                    Les officiers de la légion et notamment ceux qui sont au service du recrutement sont des hommes de très grande qualité, habitués à sonder « les reins et les coeurs » et auxquels « on ne la fait pas » ... Ce sont eux les décideurs, mais en l’occurrence ils n’ont rien eu à décider, l’impétrant s’étant déballonné avant qu’on ait à statuer sur sa demande. 

                    C’est bien l’armée « ordinaire » à laquelle il s’était adressé auparavant qui a refusé l’engagement volontaire de Monsieur Merah au vu de son casier. Il s’est adressé à la légion ensuite, après ce refus, mais là c’est lui qui est parti, peut être parce qu’on lui a demandé verbalement de le faire, mais avant qu’il ne soit officiellement statué sur sa demande ...

                  • oncle archibald 27 mars 2012 18:36

                    Cher JL il ne me gènerait en rien que l’on dise à mon propos « Chrétien comme lui » .. Je ne vois pas ou est la « laideur » mais bon .. vos oeillères perturbent  sans doute votre acuité visuelle.

                    Et pour ce qui est du ciblage des victimes militaires à peu près tout le monde sauf vous aura compris qu’un homme dépité d’être refusé dans l’armée peut avoir envie de s’en venger .. et d’autant plus après un bon endoctrinement en Afghanistan et autres lieux ou on lui aura bien expliqué qui sont ses ennemis ... parmi lesquels les « renégats » sont bien les pires ... 


                  • JL JL1 27 mars 2012 18:46

                    archibald,

                    continuez dans l’outrance, c’est là que vous excellez.

                    Vous dites : « à peu près tout le monde aura compris qu’un homme dépité d’être refusé dans l’armée peut avoir envie de s’en venger » !!!

                    Je parle d’outrance, le mot est faible ... Comme votre QI. Il est refusé, et s’en va tuer, non pas un gradé, mais de pauvres bidasses !

                    Archibald, laissez moi vous dire : vous êtes inqualifiable, tant vous accumulez les inepties. C’est ça votre outrance spécifique.


                  • JL JL1 27 mars 2012 20:25

                    coulmel,

                    vous êtes en train de nous dire que ce sont les armées occidentales qui forment les kamikazes ?!

                    Pfff ! Quelle bêtise.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès