Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > #Toubon, #Iannetta, #Hazan, #Boone : plaidoyer pour la #6eRépublique

#Toubon, #Iannetta, #Hazan, #Boone : plaidoyer pour la #6eRépublique

Après la série de gels annoncée la semaine dernière, voici la semaine des nominations Elyséennes. C’est ainsi que le président de la Ve République propose :

Chacune de ces nominations pose à minima un débat, à maxima un problème.

Un défenseur des droits, Jacques Toubon, qui s’est principalement évertué durant toute sa carrière politique, à défendre les droits de la famille Chirac, au risque de s’écraser en hélicoptère quelque part en Himalaya pour faire revenir dare-dare à Paris un procureur dans le seul but de faire obstruction à un juge d’instruction : oui à minima il y a débat, à maxima il y a problème.

Une conseillère chargée du sport, Nathalie Iannetta, qui n’a qu’une seule ligne à son CV, animatrice télé durant 20 ans, c’est à dire présentatrice de soirées foot entre copains à une époque où le sport est tout aussi bien un enjeu économique d’importance, un enjeu sociétal essentiel : oui à minima il y a débat, à maxima il y a problème.

Une contrôleuse générale des prisons, Adeline Hazan, qui a été maire d’une ville de plus de 180 000 habitants, Reims. Une femme qui a donc durant 6 ans travaillé à temps plein à l’administration d’une ville d’importance, qui est donc devenue une figure importante du parti socialiste, mais pas plus importante que cela pour l’univers carcéral qui connaît bien d’autres acteurs politiques ou militants soucieux du droits des détenus : oui à minima il y a débat, à maxima il y a problème.

Une conseillère économique, Laurence Boone, qui a fait carrière uniquement dans le monde de la finance, des banques spéculatives, du trading, de la titrisation, des placements à risques en implorant la non intervention des politiques dans l’économie. Pour faire la guerre à la finance y’ a comme un problème. Alors à minima il y a débat, à maxima il y a problème.

Le problème, en vérité, ne réside surtout pas dans le choix de ces personnes en particulier. Le président Hollande, derrière chacune de ces nominations, poursuit un objectif politique : consolider ce qui reste de son trône. C’est à dire 82% d’opinions défavorables, à peine 5,8% du corps électoral inscrit ayant glissé un bulletin PS dans les urnes aux dernières européennes de mai. En déroute totale, Hollande est donc persudée :

  1. qu’il doit opérer l’ouverture à droite, son vieux rêve d’ancrer son parti, le PS, dans un centre libéral. Pour cela, il pense avoir « Toubon » en ayant féré Jacques. Il reste aveugle au fait que la droite ne gagne pas un électeur, elle fait simplement le plein de ses voix. jacques-toubon-La gauche, elle, écoeure, à tel point que le citoyen « hollandais » du 6 mai 2012 reste de plus en plus souvent chez lui chaque fois que la Ve République le convoque pour voter. Tous les scrutins qui se sont succédés depuis l’élection d’Hollande à la tête de l’état le confirme : son électorat est déçu, son électorat le boude, son électorat le lâche et continuera de la lâcher aussi longtemps qu’il droitisera son discours et son action.
  2. Qu’il doit se donner une image d’homme populaire, sympa, proche des gens, un copain du type de la rue. Alors Nathalie Iannetta, la copine des footeux, en pleine coupe du monde au Brésil, voilà un coup de com bien senti pense-t-il. NathalieIannetta_20070912_1Sauf que le sport est devenu un enjeu économique de taille, un véritable sujet de diplomatie internationale, un casse tête fiscal hallucinant et un tremplin pour de nombreux jeunes et moins jeunes dans la vie active. Bref, le sport est un sujet sérieux, un sujet d’éducation et de politique pour de vrai ! Nathalie Iannetta a fait science po dit-on pour la défendre. Il n’en demeure pas moins que sa seule activité professionnelle a été d’être présentatrice Télé d’une chaîne payante qui oblige le bon peuple à payer 40 euros par mois pour avoir le droit de regarder le foot le samedi soir entre amis. Seulement voilà, elle présente bien, elle est connue du mec de la rue. De là à penser qu’elle rendrait le président Hollande sympa et proche du peuple il n’y a qu’un pas, absurde il est vrai, qu’ils ont osé franchir.
  3. Qu’il doit contenter le mécontentement socialiste qui menace de sursauter et d’user d’une fronde si jamais il continuait d’être aussi austère le président. SAM@DMA@P05@51RE#DCN#HAZAN0.jpgAlors il propose à ce qu’une proche de Martine Aubry, la maire de Reims jusqu’en 2014, ville qui avait accueilli le fameux congrès de 2008, devienne la nouvelle ange gardienne des détenus et de leurs droits. Elle est juriste objecteront les derniers socialos accrochés à leur croyance d’un PS qui serait un jour de gauche. A cela nous pourrions à notre tour objecter qu’un Pierre Botton, homme de droite, qui défend une reforme de notre système carcéral délabré, n’est pas moins légitime. En plus, Hollande aurait encore plus ouvert le PS à droite…Provoque pour provoque, A Gauche pour de Vrai, nous provoquons en retour.
  4. Qu’il doit donner des gages à l’UE qui, dans un rapport de recommandations de 10 pages, lui fixe les grandes orientations économiques pour 2014 et 2015. L BOONEEt l’UE réclame de l’austérité et du libéralisme économique, du libéralisme économique et de l’austérité. Alors Laurence Boone devient l’actrice rêvée du film catastrophe dans lequel chacune et chacun d’entres nous jouons. Vente aux enchères des services publics, baisse des salaires, refonte de la carte de France pour faire des économies de bout de chandelles, exonération en veux tu en voilà que même le Medef n’a même plus besoin d’hausser le ton pour obtenir.

 

Ces nominations révèlent ce qu’est profondément la Ve République. Un homme, sans aucune assise populaire, qui va de défaite en défaite, qui soulève le rejet de ses propres troupes, troupes qui appellent même à ce que l’on renverse son premier ministre fraîchement nommé. Lui préfère utiliser le casting plutôt que le débat, le coup de com plutôt que l’écoute du suffrage universel. Tous les résultats électoraux démontrent un désir de gauche déçu, une frustration de justice sociale, salariale, syndicale et on en passe. A la place, on observe l’application de l’abécédaire du monarque totalement droitisé par une oligarchie qui se gave dans une Ve République qui les protège.

La crise était économique. Elle est devenue sociale et plusieurs millions peuvent en témoigner chaque jour. Elle est désormais politique, profondément politique. Les institutions arrivent au bout du bout. Elles ne masquent plus ces manœuvres criantes d’incohérences, criantes d’injustices, criantes de ridicules. Les électeurs se détournent du parti au pouvoir, hier l’UMP, aujourd’hui le PS. Ils se réfugient dans l’extrême droite, comme pour raconter leur dégoût, comme pour témoigner de ces pratiques désormais totalement insupportables. Ils portent le FN à 25% aux européennes. Non qu’ils soient tous devenus des fascistes irrécupérables et adeptes du national socialisme. Comme ce serait commode qu’il en soit ainsi. Pas besoin d’autocritique. Pas besoin d’examen de conscience et surtout nul besoin de changement. Il suffirait de dénoncer un salaud subitement devenu un facho. Il y en a. C’est certain. A commencer par les cadres du FN, le père comme la fille. Le gendre comme la nièce. L’avocat comme le reporter sans frontière devenu maire de Bézier. Mais l’électeur ouvrier, chômeur, jeune sans emploi, et on en passe ne demande qu’une seule chose. Que nos élus, nos élites soient responsables de leurs actes devant les citoyens. Qu’ils agissent dans l’intérêt collectif et non dans l’intérêt d’un parti, d’un ami ou de l’occupant d’un trône fut-il élyséen.

La 6e République ne serait pas une solution miracle. A gauche pour de vrai nous ne sommes pas de cette naïveté là. Mais elle présenterait deux atouts majeurs dans la crise politique que nous traversons, qui s’accentue, qui renforce le FN au point de nous faire craindre un second tour en 2017 pire que cauchemardesque :

  1. tous les courants politiques de gauche, des ailes gauches du PS en passant par la Nouvelle Donne du moment, sans oublier EELV et toutes les composantes du Front de gauche souhaitent l’avènement d’une 6e République sociale, écologique, citoyenne et solidaire. Dans cette période où la recomposition de la gauche devient urgente, la convergence autour de la 6e République pourrait être ce point d’appui pour un rapprochement, un débat, un dialogue entre toutes ces composantes de la gauche alternative au PS de François Hollande.
  2. Elle serait la république du peuple, issue d’une constituante. Et non la république d’un général issue d’un putsch. Ses règles seraient fixées par nous mêmes, nos députés constituants les finaliseraient, le citoyen moderne serait naît.

Un rêve pensez-vous ? Il s’est déjà produit, il y a environ 200 ans. Ce rêve porte un nom : Liberté, Egalité, Fraternité. Il est vrai qu’il a cessé de pleinement opérer un certain 4 octobre 1958.

6eme

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Patrick Samba Patrick Samba 13 juin 2014 11:02

    Bonjour,

    rien à rajouter, si ce n’est que le rapprochement du comportement de Hollande avec celui de Louis XVI (et son fameux « Aujourd’hui : rien » qu’il écrivit dans son carnet de chasse le 14 juillet 1789) semble se confirmer....


    • asterix asterix 13 juin 2014 11:23

      Une sixième république où rien ne changera si elle ne modifie pas ce système inique qu’est l’élection par circonscriptions sur deux tours.
      Si j’additionne les voix ( supposées ) des trois- oui, hélas trois ! factions qui représentent le peuple, force m’est de constater qu’un tiers au moins des Français n’est même pas représenté au Parlement, qu’il soit national ou européen.
      Vous avez dit démocratie ?


      • LE CHAT LE CHAT 13 juin 2014 11:33

        la lutte des places ....


        • zygzornifle zygzornifle 13 juin 2014 12:49

          Comment voulez vous changer quoi que ce soit en reprenant ceux qui ont participé à l’endormissement de la France ......


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 13 juin 2014 17:19

            les LOUPS de L UMP...S ne se mangent pas entre eux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

            plus les années passent plus je crois qu’ils ont des accords d’alternance et gros services pour placer les ptits copains leurs enfants et cousins dan UN PANTOUFLAGE DEFENSEUR DES DROITS lesquels  ??? pour j toubon le prochain a PANTOUFLER SERA GAUDIN QUI TIENT A PEINE DEBOUT !!!!!!!!!!!!!!!!

            5 ANS LE PS 5 ANS LA DROITE 5 ANS LE PS 5 ANS........


            • Dominique TONIN Dominique TONIN 13 juin 2014 17:24

              @ l’auteur,

              « le citoyen moderne serait naît. » ou né tout simplement !
              Pour le reste, je suis tout à fait d’accord avec vous.


              • elpepe elpepe 14 juin 2014 02:35

                il veut garder son trone et eventuellement voir s’il peut en sauter une au passage, ma foi, rien de nouveau dans ce desert politique,
                On peut voter lache, ou reac mais utile, il vaut mieux aller a la peche
                J’avoue que le debat gauche droite me depasse, je suis bien pret a vendre mon ame, mais a un bon prix, quand a voter, non,
                C’est la difference entre nous et les politiques professionels, eux ca leur rapporte et gros eh ...


                • Remi 14 juin 2014 20:18

                  A gauche pour de vrai veut« un dialogue entre toutes ces composantes de la gauche alternative au PS de François Hollande »

                  Ce groupuscule de fausse gauche se moque du monde.


                  • zygzornifle zygzornifle 15 juin 2014 17:12

                    Petit rappel, Toubon à été :


                    - opposé à la loi d’abolition de la peine de mort de Robert Badinter 
                    - opposé à la dépénalisation de l’homosexualité
                    - opposé à la création du délit de révisionnisme
                    - montré favorable aux commandos anti-IVG.


                    • geraldine geraldine 16 juin 2014 09:42
                      Pour le refus de la nomination de M. Toubon au poste de Défenseur des Droits : http://www.mesopinions.com/petition/politique/refus-nomination-toubon-poste-defenseur-droits/12246

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès