Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Touche pas aux allocs !

Touche pas aux allocs !

Les familles en difficultés font de plus en plus appel aux associations caritatives pour obtenir des colis d'urgence.

D'autres se pressent aux permanences de surendettement pour composer des dossiers.

D'autres familles qui pour l'instant arrivent très difficilement à joindre les deux bouts vont être touchées durement comme les autres par la décision prise par la commmission des affaires sociales de l'Assemblée Nationale et proposée par ce gouvernement de toucher aux allocs... d'abord par le gel des prestations !

Les familles les plus modestes n'en peuvent plus avec les augmentations des prix à la consommation des produits de première nécessité, la hausse du prix du gaz et de l'électricité et celle des charges locatives et même des loyers.

Comme l'ont expliqué à l'unisson les associations familiales et de solidarité, le nombre de familles qui survivent sous le seuil de pauvreté ne cesse de grimper...Plus de 8, 2 millions de personnes dont deux millions d'enfants se trouvent dans cette situation.

L'austérité décidé par ce gouvernement va toucher de plein fouet les plus humbles avec le gel des minimas sociaux et celui des prestations familiales.

« Famille : le compte n’y est pas

Les prestations familiales ont été gelées jusqu'au 1er avril 2012

Par un tour de passe-passe la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale qui, à l’origine, avait prévu d’assujettir à la CSG le complément de libre choix d’activité (prestation en faveur de la petite enfance), pour économiser 140 millions d’euros, a annulé cette décision devenue impopulaire à son annonce et contraire à la politique affichée jusqu’à présent en faveur de la petite enfance.

Du coup (est-ce une mesure de rétorsion), elle « gèle » l’augmentation normale, mécanique, prévue au 1er janvier, d’actualisation du montant des allocations familiales (2,3% d’augmentation) jusqu’au 1er avril ; effet pour les familles : économie sur leur dos de 240 millions d’euros.

C’est une grande majorité de familles populaires qui vont ainsi être pénalisées, et qui plus est, leurs enfants à l’heure où les taxes pleuvent de tous les côtés, et où le pouvoir d’achat ne cesse de baisser !

Une fois de plus, les familles les plus fragiles seront les premières pénalisées ! Mais, il vrai que ce gouvernement préfère mettre à contribution les plus modestes, plutôt que les entreprises du CAC 40 qui ne payent pas d’impôts en France.

Le CNAFAL ne peut accepter cette politique de gribouille et brouillonne qui ne répond pas aux enjeux de l’heure ! »

Les représentants des associations familiales de l'UDAF qui siègent dans les Conseils d'administration des CAF vont protester vigoureusement contre cette décision scandaleuse prise par le Gouvernement.

Nous sommes certains que les représentants des centrales syndicales ouvrières feront de même.

Aujourd'hui, les prestations sont gelées et si aucun coup d'arrêt n'est apporté à cette offensive anti sociale menée par le gouvernement Sakozy-Fillon, d'autres attaques seront menées contre les familles.

Au-delà de cette protestation des CA des CAF, il est plus que nécessaire que toutes les organisations familiales, de solidarité et les organisations syndicales se rencontrent afin d'envisager ensemble une campagne politique énergique contre cette décision inique qui pénalise les familles.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 7 novembre 2011 10:36

    Les pauvres ont besoin des allocs. Pas les riches ! C’est pourquoi il aurait été plus judicieux de les plafonner en fonction des ressources familiales.


    • Michel DROUET Michel DROUET 7 novembre 2011 18:52

      Entièrement d’accord !


    • JL JL1 7 novembre 2011 19:02

      Plafonner les Allocs ? Jamais !

      Droits des pauvres, pauvres droits !

      Il en faut pas oublier que les riches reçoivent plus par enfant que les pauvres, et cela par le jeu du quotient familial, cette niche fiscale injuste qui n’échappe pas à la règle.

      Ceux qui demandent le plafonnement des allocs feraient mieux de demander la suppression du QF et la revalorisation pour tous des allocs, versées sans condition de ressource.


    • al.terre.natif 7 novembre 2011 11:15

      « Par un tour de passe-passe la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale qui, à l’origine »

      ... Pour qu’il n’y ait plus de tour de passe-passe de ce genre, surveillons tous ensemble ce qui se passe à l’assemblée !


      • kiouty 7 novembre 2011 11:29

        Aujourd’hui, les prestations sont gelées et si aucun coup d’arrêt n’est apporté à cette offensive anti sociale menée par le gouvernement Sakozy-Fillon, d’autres attaques seront menées contre les familles.

        Oh la la mais il se rendent pas compte, ces pauvres, qu’ils aggravent la crise de la dette souveraine, avec leur assistanat éhonté qui nous met dans le rouge et au bord de la crise systémique.

        Non non, on ne peut pas continuer comme ça et je propose, pour que la France regagne sa compétitivité par rapport aux autres pays à bas couts salariaux et fiscaux, que les salariés français travaillent :

        -365 jours par an, et ce 12h par jour minimum.
        - et ce jusqu’à la fin de leur vie
        - et bien entendu gratuitement.
        - et on supprime les allocations chomage, puisqu’il n’y aura plus de chomage grace aux mesures sus-citées..

        Alors, elle est contente Laurence Parisot, de mes propositions pour relancer la Compétitivté de la France ?


        • Robert GIL ROBERT GIL 7 novembre 2011 11:33

          je crois qu’ils n’ont rien a foutre des pauvres....


          • lola80230 lola80230 8 novembre 2011 00:06

            Personne n’en a rien à foutre, des pauvres. Personne ne se penche sur ce qu’ils vivent au quotidien, les pauvres. On suppute beaucoup de choses, en réalité personne n’en sait rien...sauf les bien pensants...Et on est tous des biens pensants...tellement, que depuis que je suis pauvre beaucoup de monde s’est détourné, ne m’appelle plus, ne me demande sourtout pas si je tiens le coup. Et ce qui se dit dans c’est milieu bien pensants, c’est...Rhaaa, elle a toujours des problèmes. Personne ne veut savoir...surtout ne pas savoir ! faut pas le dire...J’ai toujours penser que le pauvre créait son isolement, et bien non, c’est une erreur. Et maintenant que je sais que c’est le voisin ou le copain qui va rejeter le pauvre, parce qu’il est pauvre...J’ai honte de n’avoir pas compris...quand je n’étais pas pauvre.


          • HerveM HerveM 7 novembre 2011 11:40

            Quand l’heure sera venu de déclencher le chaos, ils vont bien évidemment couper toutes les prestations sociales. Et les pauvres, c’est à leur voisin un peu mieux loti qu’ils vont s’en prendre c’te bande de onc.
            Moi c’est décidé, je met ma voiture tape à l’oeil en vente sur le bon coin et je vais rouler en citroën C15.....La vérité !


            • lloreen 7 novembre 2011 12:02

              HerveM

              C’est un MYTHE de vouloir déclencher le chaos.

              La seule chose à faire est de déloger les parasites qui sont responsables de cette situation.C’est ce qui se passe en Grèce et partout avec le mouvement des indignés.

              Il y a des initiatives comme celle qui aura lieu le 20 novembre 2011, sans manifestation, mais qui permet d’AGIR efficacement pour que les choses changent.

              http://unricpouruneac.unblog.fr/

              Plein de gens se mobilisent autour de vous, aidez-les, regroupez-vous, informez !!!!
              C’est une action que chacun peut mener personnellement, car c’est de cela qu’il s’agit.

              Nous devons nous libérer de ce système de l’argent-dette qui est du RACKET ORGANISE sous le couvert de la « crise ».
              Dans un système sain il n’y a pas besoin d’allocations parce que tout le monde a les moyens de vivre correctement sans avoir la boule au ventre tous les jours parce qu’on ne sait pas comment on va finir la quinzaine, boucler le maigre budget tressé de toutes sortes d’aides, qui sont encore la chasse gardée de parasites vivant avec des milliers d’euros, qui ont l’outrecuidance de décider des maigres montants qui constituent une aumône !


              • JL JL1 7 novembre 2011 19:11

                orion,

                vous croyez peut-être qu’on va vous verser un RU et en même temps rembourser une charge de la dette démesurément croissante ?!!! Vous croyez que ceux qui exigent, au nom de leurs gros sous en péril, la suppression des services public et la privatisation de tout ce qui est lucratif av=ccepteront qu’on vers une manne au Français ?!!!

                Vous croyez que quand la moitié d’entre vous seront inactifs,les autres assumeront seuls ce remboursement et les rentes qu’on vous versera ?!!!

                Vous rêvez mon vieux !!!


              • JL JL1 7 novembre 2011 19:55

                « Vous imaginez bien que je n’attend rien de ceux qui sont actuellement au pouvoir » ( orion)

                Mais moi non plus !

                « la création monétaire est un vrai problème responsable d’une dette qui s’autoalimente » (orion)

                Mais non ! C’est l’interdiction faite aux Banques Centrales de prêter aux États qui est responsable de la dette ! Nuance !

                Sinon, vous n’avez pas l’impression de mettre la charrue avant les bœufs en réclamant un RU sans mettre en avant les solutions que vous proposez ? Parce que, le RU n’est pas une solution ; ce pourrait au mieux, être une fin en soi, non ?


              • JL JL1 7 novembre 2011 20:15

                Il faut savoir que le RU est une idée ultralibérale de feu Jacques Marseille, une idée supportée aujourd’hui par Villepin et Boutin qui draguent pour Sarkozy, le « champion de la valeur travail » ! Si d’aventure le FDG proposait un RU de surenchère, il est clair qu’il serait stigmatisé par le pouvoir actuel, non plus seulement comme étant le parti des partageux - rappelons que c’est ainsi que la droite appelait le Part communiste
                - mais en plus, le parti des fainéants, ce que n’a jamais été le PC, le parti des travailleurs.

                Sur les sites d’alternative libérale - ces gens qui se disent de gauche mais soutiennent discrètement ceux qui cassent tout notre dispositif social - on peut lire ceci : « Ce n’est pas les libertariens qu’il faut convaincre (ils ne représentent rien !) mais la gauche » : c’est là qu’il faut porter le fer (sic)" !!!

                 


              • JL JL1 7 novembre 2011 20:42

                Allez,

                c’est reparti pour les orions, les insanités, le populisme et les propos ridicules.

                Je note qu’ici il était question d’allocs, pas de RU, mais vous écrivez sans vergogne : « (Le RU) donnant à chacun dès sa naissance et jusqu’à sa mort l’accès aux besoins primaires »

                Autrement dit, en lieu et place des AF !

                 smiley (moi aussi, je peux voir rouge !)


              • jpm jpm 8 novembre 2011 08:28

                JL, vous etes decidemment le champion de la mauvaise foi et de la malhonnete intellectuelle. Que vous ne soyez pas daccord avec le principe de Revenu Universel, qui consiste a donner une meme allocation a tous, riches et pauvres, actifs et inactifs, c´est votre droit. Mais accuser Orion et la plupart des defenseurs d´un veritable revenu universel d´etre des liberaux, ennemis du peuple selon vous, me semble un veritable contresens.

                L´idee du RU au contraire est de simplifier et de rendre le systeme de redistribution sociale plus transparent... pour reellement defendre les droits des plus demunis... et eviter que les petits malins profittent a fond du systeme pendant que les autres ne subsistent que grace aux restaux du coeur. A vous lire, il semblerait qu´aucune amelioration du systeme n´est envisageable... et qu´il est interdit de rever un monde meilleur. Et pourtant il arrive parfois que les reves deviennent realite...


              • JL JL1 8 novembre 2011 09:11

                jpm,

                si vous n’êtes pas les champions de la mauvaise foi, alors vous êtes les champions de la bêtise.

                A preuve, vous écrivez : « A vous lire, il semblerait qu´aucune amelioration du systeme n´est envisageable »

                Cela prouve que,

                - ou bien vous n’avez lu et ne lisez jamais que mes interventions au sujet du RU : malhonnêteté donc, de dire ce que vous dites à mon sujet ;

                - ou bien vous lisez tout mais avec la même bêtise impensée-libérale que vous lisez mes arguments contre le RU : bêtise donc.

                CQFD !


              • jpm jpm 8 novembre 2011 09:30

                Desole JL, je ne passe pas mon temps a lire vos interventions. Par contre, je me refuse a vous laisser calomnier l´idee genereuse d´un Revenu Universel pour tous et deformer nos propos en nous pretant des intentions que nous n´avons pas.


              • JL JL1 8 novembre 2011 09:54

                jpm,

                Dont acte : vous ne passez pas votre temps à lire les interventions (autres que sur le RU j’imagine). J’en suis fort aise.

                Mais cela prouve que vous êtes malhonnête parce que infondé à me demander de cesser de dénoncer l’idée sournoise du RU au motif que selon moi, « aucune amelioration du systeme n´est envisageable ».


              • JL JL1 8 novembre 2011 10:02

                Tiens,

                MartinD dit ci-dessous, exactement ce que je m’évertue à vous expliquer, je cite : « l’autre jour je disais à un collègue (positionné à gauche, touchant les AF) : »je suis sûr que tôt ou tard ils vont toucher aux alloc" et le gars me réponds : "bein ce serait une bonne chose, t’as vu la dette qu’on a ?"

                Les gens sont conditionnés à accepter qu’on baisse les allocations familiales et qu’on les mette sous conditions, et vous, benoitement, vous venez réclamer un RU inconditionnel ! Les Chinois qui laissent leur milliard de pauvres crever de faim, vont généreusement nous verser des rentes ! Il n’y a que les libéraux pour non-penser mais dire des choses pareilles !

                Pfff !


              • jpm jpm 8 novembre 2011 10:20

                JL, je ne reclame rien, j´explique juste ce que pourrez etre un Revenu Universel... et comment il pourrait etre finance par une meilleure redistribution des richesses. Je pense qu´il est important de faire comprendre aux gens qu´on peut vivre autrement que dans la peur... et qu´il n´est pas necessaire de faire appel a l´argent des chinois pour mieux financer notre systeme social sans faire payer la facture aux generations suivantes.

                Alors evidemment on peut penser que c´est une aberration... comme on a pu penser que la securite sociale ou la retraite pour tous etaient une folie avant leur mise en place. Et pourtant cela marche... et tout le monde se bat pour les conserver desormais. J´espere qu´il en ira de meme avec le RU dans quelques annees.


              • JL JL1 8 novembre 2011 11:32

                jpm,

                je suis assez direct comme vous avez pu le constater, mais si j’ai en face de moi une personne qui me paraît être de bonne foi, on peut discuter.

                Je crois que vous pêchez par amalgame : il ne faut pas mélanger protection sociale et impôts.

                Plus précisément, si l’IR est vu comme une redistribution des richesses, il ne remplacera pas pour autant la protection sociale, pour la bonne raison que l’IR ne tient compte que d’un paramètre, la PS en gère une multitude. Amalgamer les deux au nom d’une esthétique probablement peu partagée, en l’occurrence, une anti-éthique, serait terriblement dévastateur. Et c’est le reproche que je fais au libéralisme qui en cela est totalitaire.

                Selon moi, il convient de conserver la PS, voire de travailler à son amélioration ; et par ailleurs, et indépendamment, de réformer l’impôt.

                Sur le premier point, mis à part mon opposition farouche à la mise sous condition des AF, je n’ai pas d’avis, tant le domaine est vaste.

                Sur l’impôt : je pense en effet, qu’un crédit d’impôt, universel et inconditionnel serait une bonne chose à la condition qu’il soit garanti par une augmentation drastique de la progressivité de l’IR.


              • foufouille foufouille 8 novembre 2011 12:51

                "Sur le premier point, mis à part mon opposition farouche à la mise sous condition des AF, je n’ai pas d’avis, tant le domaine est vaste."

                pourtant ca ressemble a un RU pour les momes
                meme les riches touchent des allocs


              • jpm jpm 8 novembre 2011 13:05

                JL, je ne peux qu´approuver votre derniere intervention car nous ne sommes pas loin de penser la meme chose... et nous differons seulement sur l´interpretation des mots.

                Je crois qu´il faut bien faire la difference entre la solidarite nationale et la protection sociale. Lorsque vous travaillez et que vous payez des charges sur votre salaire pour vous assurer contre la maladie, le chomage ou en prevision de votre retraite... c´est avant tout de la protection sociale, qui vous assure des revenus de remplacement en cas de coup dur. Evidemment il y une certaine forme de solidarite entre les ayants droits mais cela reste avant tout un mechanisme proche de l´assurance. Je ne souhaite pas remettre en cause cela... mais je constate seulement que de plus en plus de gens en sont privee, faute de travail.

                Par contre le RSA, les minima sociaux et toutes les aides qui s´addressent aux plus demunis font partie du domaine de la solidarite nationale et ne sont possibles que grace a la redistribution des richesses... qui passe en partie par l´Impot sur le revenu ou la CSG. C´est cela que j´aimerais ameliorer... avec le Revenu Universel... ou pourquoi pas, le credit d´impot universel si vous preferez l´appeler comme cela. Evidemment, tout cela ne serait possible (financable) qu´avec une forte augmentation de l´imposition actuelle sur tous les revenus, y compris les revenus sociaux et les revenus du patrimoine. Cela passerait probablement par une plus forte progressivite et surtout la suppression des niches fiscales qui au bout du compte ne profittent qu´aux plus aises.

                Je ne fais donc pas l´amalgame entre les impots et la protection sociale... mais j´aimerais sincerement ameliorer le mode de redistribution des richesses... en augmentant les droits des plus demunis, sans decourager pour autant les gens de continuer a travailler. C´est l´approche du RU que je defends.


              • JL JL1 8 novembre 2011 13:43

                jpm,

                je ne vais pas continuer ce dialogue de sourds : je crois avoir dit plus qu’il n’en faut pour convaincre ceux qui acceptent de changer d’avis.

                En revanche, je dois dire que je n’ai jamais été réellement convaincu par vos explications au sujet des accents que vous ne mettez pas : votre façon d’écrire « mechanisme » pour mécanisme confirme que vous êtes anglo-saxon.

                Allez donc faire la propagande pour le RU dans votre pays, et ne venez pas faire ici la propagande pour vos thèses libérales et vos ’solutions’ libérales ; vous êtes déjà trop nombreux.

                @ foufouille : faux mon bonhomme : les AF n’ont rien d’universel, puisque le critère est d’avoir à élever des enfants. Ne me dites pas que vous voulez servir des AF aux célibataires ? Et combien ? Pour un ? deux ? Dix enfants ? Allons foufouille, il y a des limites à la bêtise : passé un certain seuil improbable pour des gens qui maîtrisent un minimum informatique, vous prenez le risque d’être classé dans la catégorie des crapules.


              • foufouille foufouille 8 novembre 2011 13:52

                @JL
                pourtant les riches les touchent aussi sans conditions
                on est donc bien dans le cas d’une injustice vu qu’ils en ont pas besoin
                ton raisonnement contre le RU est valable dans ce cas


              • jpm jpm 8 novembre 2011 15:07

                JL vous etes decidemment un incorrigible paranoiaque et il est bien difficile d´avoir un echange raisonnable et prolonge avec vous. Enfin bon, ce n´est pas tres grave...

                Apres c´est vrai que mon orthographe est souvent tres aproximative... mais souvent je souhaite reagir rapidement pour fluidifier l´echange... et j´en oublie de me relire. Pour les accents cela fait longtemps que je les ai remises au placard. Cela m´etonne dailleurs qu´en tant qu´ancien informaticien vous n´ayez pas le meme reflexe.
                 
                Par contre, j´aimerais savoir ce que vous reprochez exactement aux anglo saxons... et quel proces d´intention vous pouvez bien leur faire. Seraient ils des sous hommes qu´il ne faudrait pas frequenter ?

                Sinon, c´est gentil de me souhaiter de revenir dans mon pays... et ce serait dailleurs avec grand plaisir que je retournerais a plein temps en France pour profiter de notre beau systeme social. Mais bon pour le moment, je juge encore plus utile de continuer de travailler a l´etranger pour aider modestement a equilibrer notre balance du commerce exterieur et ramener ainsi plein d´impots et de charges sociales dans le pays qui m´a vu naitre et permis de faire des etudes.


              • JL JL1 8 novembre 2011 15:18

                pfff ! pour foufouille comme pour jpm : vos dernières remarques ne méritent que mépris.

                Tenez, pour vous édifier : Les lois du travail en Europe rendent les travailleurs paresseux, dit Jin Liqun, le président de supervision de la China Investment Corporation, le fonds souverain chinois.
                Le président du Fonds souverains chinois reste sceptique quant à l’appui de la Chine au FESF.

                Et puis cette photo qui vaut tous les discours.

                jpm, je vois que, dès que vous êtes mis en boîte, vous en revenez aux insultes. Entre les « mon cher jl, je vous respecte » et « jl, vous êtes un incorrigible paranoïaque », je vois que vous avez l’habitude de manier la carotte et le bâton. Et par ces voltes faces permanentes comme capricieuses, vous montrez clairement la couleur : vous n’avez aucune fierté, signe évident d’un cruel manque d’honnêteté intellectuelle, ceci étant le corollaire de cela, et réciproquement.

                foufouille : dans l’anthologie des imbécillités, votre dernier post ci-dessus mérite une mention spéciale.


              • jpm jpm 8 novembre 2011 15:21

                Connaissez vous l´adage qui dit que c´est l´hopital qui se fout de la charite smiley


              • JL JL1 8 novembre 2011 15:22

                ps pour jpm :

                évidemment, la mise en boîte dont je parle n’est pas contenue dans mon post de 13:43 mais dans celui de 11:32 auquel vous vous êtes bien gardé de répondre : et pour cause : vous en êtes resté coi !

                Alors, afin que les choses soient claires, bis repetita placent :

                Je crois que vous pêchez par amalgame : il ne faut pas mélanger protection sociale et impôts.

                Plus précisément, si l’IR est vu comme une redistribution des richesses, il ne remplacera pas pour autant la protection sociale, pour la bonne raison que l’IR ne tient compte que d’un paramètre, la PS en gère une multitude. Amalgamer les deux au nom d’une esthétique probablement peu partagée, en l’occurrence, une anti-éthique, serait terriblement dévastateur. Et c’est le reproche que je fais au libéralisme qui en cela est totalitaire.

                Selon moi, il convient de conserver la PS, voire de travailler à son amélioration ; et par ailleurs, et indépendamment, de réformer l’impôt.

                Sur le premier point, mis à part mon opposition farouche à la mise sous condition des AF, je n’ai pas d’avis, tant le domaine est vaste.

                Sur l’impôt : je pense en effet, qu’un crédit d’impôt, universel et inconditionnel serait peut-être une bonne chose à la condition qu’il soit garanti par une augmentation drastique de la progressivité de l’IR.


              • jpm jpm 8 novembre 2011 15:38

                Et en plus vous vous mettez a radoter smiley Serieusement JL je croyais avoir repondu a ce message que j´avais dailleurs sincerement apprecie... pour une fois. Je pensais meme que nous avions trouve un certain terrain d´entente... ce qui n´est pas une mince affaire avec vous. J´esperais meme un debut de dialogue intelligible. Visiblement j´avais tort... vos tendances belliqueuses sont decidemment les plus fortes et effectivement je ne peux pas rivaliser avec vous dans ce domaine la.


              • JL JL1 8 novembre 2011 15:51

                jpm,

                vous êtes d’une malhonnêteté crasse : non vous n’avez pas répondu à ces arguments, puisque, à ce sujet j’ai parlé de dialogue de sourds ! Et donc dire que je radote est une insulte caractérisée et caractéristique de votre ineptie.

                En effet, quand je vous accuse de faire un amalgame entre impôt et protection sociale, vous répondez par un sophisme : « il faut pas mélanger protection sociale et solidarité nationale ; donc je ne mélange pas impôts et protection sociale » (jpm)

                Mais l’essentiel, à savoir que la protection sociale fait appel à des critères multiples et variés quand l’impôt se réduit à un seul paramètre est passé à la trappe par le même jpm.

                Vous êtes désolant de bêtise et hypocrisie, votre rhétorique est à gerber.


              • foufouille foufouille 8 novembre 2011 16:16

                "Plus précisément, si l’IR est vu comme une redistribution des richesses, il ne remplacera pas pour autant la protection sociale, pour la bonne raison que l’IR ne tient compte que d’un paramètre, la PS en gère une multitude."
                faux
                le seul parametre, hors AF et chomage, est le fric
                depardieu se met au chomage entre 2films
                quand il y avait du boulot pour tous et bien payes, la PS etait moins necessaire et moins fliquer
                les betteraves sont ramasses par un tracteur de nos jours


              • foufouille foufouille 8 novembre 2011 16:21

                JL a eut des momes, il est donc contre ce flicage
                mais pour celui des autres
                avant 25a, pour toucher le RSA/rmi, on fait des momes


              • jpm jpm 8 novembre 2011 16:24

                JL, vous faites un curieux raccourci de ma reponse... et surtout vous citez des phrases que je n´ai pas ecrites... mais bon peu importe si cela peut vous faire plaisir. C´est juste dommage que nous ne puissions jamais echanger normalement sans que vous ne vous emportiez inutilement. Je disais juste qu´il faut distinguer la protection sociale a laquelle ont droit les salaries et tous les gens qui cotisent aux organismes sociaux et la solidarite nationale qui releve directement de la redistribution et donc des impots. Je ne fais donc aucun amalgame. Ou est donc la malhonnete dans ce propos ?


              • JL JL1 8 novembre 2011 18:18

                Je radote, tu radotes, il radite ...

                si l’IR peut être est perçu comme une redistribution des richesses, il ne remplacera pas pour autant la protection sociale, pour la bonne raison que l’IR ne tient compte que d’un paramètre, la PS en gère une multitude. Amalgamer les deux serait terriblement dévastateur. Et c’est le reproche que je fais au libéralisme qui en cela (entre autres), est totalitaire : un comble !!!

                Le néolibéralisme, c’est la violence de la non-pensée qui impose ses choix : après le fascisme, le stalinisme, l’histoire retiendra le néolibéralisme.


              • JL JL1 8 novembre 2011 18:46

                jamais je dis bien jamais, vous n’avez répondu à les objections autrement qu’en bottant en touche et par la dérision : ceci prouve deux choses :

                - j’ai raison et vous avez tort ;
                -vous êtes bien ce que j’ai dit, à savoir, pour les uns des activistes néolib qui se disent de gauche, des idiots utiles pour les autres.

                Entre nous, je ne sais pas de qui les crapules de votre camp se gaussent en douce, si c’est de leurs imbéciles ou de moi ; mais j’ai ma petite idée.


              • jpm jpm 8 novembre 2011 19:06

                Salut Orion, bon je crois que j´ai fait ma BA pour aujourd´hui... en essayant vainement de ternir compagnie et de creer un dialogue constructif avec notre cher JL. Le plus amusant, c´est que tres souvent les reproches et les travers qu´il imagine chez les autres s´appliquent parfaitement a lui meme smiley A croire qu´il se regarde dans un mirroir... aux alouettes smiley

                Enfin, je crois qu´on ne le changera pas... et dailleurs c´est tres bien comme cela, car meme s´il est souvent un peu rugueux... il est quand meme attachant a sa facon. 


              • JL JL1 8 novembre 2011 19:14

                Riez jaune, avec vos smileys ridicules ici et qui ne trompent personne,

                Riez jaune avant que le rictus chinois nous soit imposé à tous pour cause de dette, chômage et disette généralisés !


              • JL JL1 9 novembre 2011 09:06

                @ jpm,

                - Par jl : "quand je vous accuse de faire un amalgame entre impôt et protection sociale, vous répondez par un sophisme, vous dites : "il faut pas mélanger protection sociale et solidarité nationale ; donc je ne mélange pas impôts et protection sociale« (jpm)

                - Par jpm 8 novembre 16:54 : »JL, vous faites un curieux raccourci de ma reponse... et surtout vous citez des phrases que je n´ai pas ecrites« 

                - Par jpm, 7 novembre, 13:05 : »Je crois qu´il faut bien faire la difference entre la solidarite nationale et la protection sociale. Lorsque vous travaillez et que vous payez des charges sur votre salaire pour vous assurer contre la maladie, le chomage ou en prevision de votre retraite... c´est avant tout de la protection sociale, (...) Par contre le RSA, les minima sociaux et toutes les aides qui s´addressent aux plus demunis font partie du domaine de la solidarite nationale et ne sont possibles que grace a la redistribution des richesses... qui passe en partie par l´Impot sur le revenu ou la CSG. « 

                jpm, non seulement vous faites des fautes d’orthographe épouvantables qui trahissent vos attaches anglo-saxonnes, mais de plus vous ne savez pas ce que parler français veut dire.

                - Par jpm : »ce serait dailleurs avec grand plaisir que je retournerais a plein temps en France pour profiter de notre beau systeme social."

                A-t-on jamais vu plus hypocrite et contradictoire ? ce monsieur (ou cette officine ?) évoque notre ’beau système social’ mais veut le brader en échange d’un RU, ce miroir aux alouettes que rien ne garantira quand tout le reste sera jeté !!!


              • Martin D 7 novembre 2011 14:02

                l’autre jour je disais à un collègue, que je pensais de gauche vu qu’on fait partie tous les 2 des personnes ayant un salaire inférieur au salaire médian, « suis sûr que tôt ou tard ils vont toucher aux alloc » et le gars me réponds « bein ce serait une bonne chose, t’as vu la dette qu’on a ? »
                je lui réponds alors « je vois que toi au moins tu peux t’en passer ! » et il me réponds « ça va pas la tête, je vais morfler grave s’ils touchent aux allocs ! mais bon, c’est la crise qui veut ça, faut faire des efforts... »

                je peux vous dire que j’ai eu toutes les peines du monde à lui expliquer que la dette est voulue, que les banquiers et financiers internationaux se gavaient comme des malades, que la plus grosse partie de la dette est illégitime, etc....
                il n’a rien voulu savoir, il m’a traité de paranoïaque, de complotiste et de non patriote !!!

                avec des gens élevé au JT de 20 heures et à la radio du petit matin, pas étonant qu’on a des individus qui soient aveugles et sourds ! ces gens-là ne s’attaqueront JAMAIS au VRAIS COUPABLES de nos pb !


                • Yohan Yohan 8 novembre 2011 09:33

                  « il n’a rien voulu savoir, il m’a traité de paranoïaque, de complotiste et de non patriote !!! » Soit exactement ce que tu es. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès