Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Tout est à eux !

Tout est à eux !

MAM passant des vacances en profitant de moyens mis à disposition par les proches d’un dictateur, Sarko passant un séjour chez un milliardaire à la réputation sulfureuse, Estrosi allant boire un coup à 130 000 euros au frais du contribuable. Sarko se rendant à Bruxelles avec deux avions pour un voyage de 300 km. F. Filon profitant des largesses de l’Etat Egyptien : séjour et avion pour ses vacances. Sans parler du luxe et du « bling-bling » de L’Elysée ou le faste des réceptions n’a rien a envié aux rois de France. En 1789 aussi la noblesse faisait bombance….

Lorsque l’on passe un séjour sur le yacht d’un milliardaire, il y a forcement une contrepartie à plus ou moins long terme, quand il s’agira de faire passer une loi sur des plus values boursières ou lorsqu’ il faudra changer les règles du droit de succession, par exemple. Lorsque l’on passe des vacances dans le château d’un dirigeant d’un pays qui n’a rien de démocratique, il sera difficile ensuite de parler de droits de l’homme. Hospitalité princière, transport en avion privé ou séjour de luxe sont de la corruption passive… nos élus seraient-ils donc si naïfs ?

On croit d’ailleurs halluciner quand Sarko, l’air sérieux, rappelle à ses ministres qu’ils doivent payer leurs vacances sur leur argent personnel. Les personnalités politiques ont de plus en plus de mal à faire la part entre l’argent de l’Etat et leur argent personnel. Toute cette « intelligentia » confond son mandat politique avec la présidence générale d’une multinationale. Ils sont habitués à ce que tout leur est dû, à tout avoir gratuit, ils ne sont pas au service de l’Etat, mais considèrent que l’Etat est à leur service… c’est leur chose, il faut faire partie de la « momenclentura » pour y avoir droit ! Et l’on nous parle de république irréprochable !

Fillon a été élu député en 1981, il avait 27ans ! Sarkozy à 22 ans était conseiller municipal puis maire à 28 ans. Alliot Marie a commencé à 26 ans comme conseillère auprès d’un ministre et Estrosi, adjoint de J. Medecin à 28 ans puis député à 32ans. Depuis à part le feutre des bureaux politiques, l’ambiance aseptisée des plateaux télé et les discours à l’assemblée, que connaissent-ils de la vraie vie ?

Et les plus jeunes qui ne sont très souvent qu’une caricature absolue de politicien …. Combien d’années vont-ils passer à travailler comme la majorité des français ? Que comprendront-ils dans 20 ans au quotidien d’un salarié, d’un chômeur ou d’une mère de famille rentrant après une journée épuisante, et sans « personnel de maison » pour l’aider ? Oh, bien sûr ils diront : je viens de…, j’ai connu le…, ça n’a pas été facile, mais…, ils commencent déjà à écrire leur futur discours qui les légitimera dans 20 ou 30 ans !

La place est tellement bonne que l’on essaie constamment d’y placer la famille et les amis, pas étonnant de retrouver toujours les même depuis 40 ans. Il ne faut pas que la politique devienne un métier, c’est pour cela qu’il faut limiter le nombre de mandats. Et il ne s’agit pas seulement de nombre en matière de cumul, mais bien de nombre en matière de durée !

Le discours est tellement bien rodé que certains trouvent légitime leurs salaires et avantages démesurés. Mais, des milliers de militants consacrent de nombreuses heures en dehors de leur journée de travail à faire de la politique simplement par conviction. Et nous faire croire qu’avec un salaire élevé un politique sera moins sujet à être corrompu : c’est raté !!!

Article original publié sur http://2ccr.unblog.fr/

Conscience Citoyenne Responsable


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • JL JL 15 février 2011 09:06

    Bonjour Robert Gil,

    Ces gens là croient de toute évidence qu c’est l’habit qui fait le moine ! Tant et si bien qu’ils croient que ceux qui n’ont pas l’habit sont des mécréants.

    J’explique : puisqu’ils sont au sommet de la hiérarchie, c’est forcément qu’ils sont les meilleurs. Et comme l’on ne juge jamais quoi que ce soit davantage que ce que l’on est soi-même, et qu’ils jugent le petit peuple par rapport à leurs repères, forcément pour eux nous sommes bêtes et stupides.


    • NEPNI NEPNI 15 février 2011 17:52

      oui, mais ils savent qu’il ne sont pas au dessus de la pyramide, ils imitent les vices de leurs maîtres, ils savent qu’ils sont, en fait des employers.


    • Gabriel Gabriel 15 février 2011 09:31

      Les lois et règles qu’ils veulent que nous respections ne s’appliquent pas à eux. Comme à l’époque de la royauté, le souverain et sa cour ne payaient pas l’impôt réservé au peuple. Sarko 1er a rétablit la monarchie en moins de 4 ans. Doit-on refaire appel à monsieur Guillotin pour améliorer sa création afin de la rendre plus compétitive ? 


      • PhilVite PhilVite 15 février 2011 12:59

        Il y a effectivement dans ce beau pays, une caste de quelques centaines d’individus, aussi bien au niveau national que local, qu’il va falloir dégager à grands coups de pompes dans le cul. Ils ont perdu le sens commun, fascinés qu’ils sont par les puissances d’argent qui sont leur seul et vénéré maître. Tant qu’ils seront là nous continuerons notre descente aux enfers. Mais les virer ne sera pas suffisant, c’est le système qui a permis que cela advienne qu’il faut d’urgence refondre.


        • PtitLudo PtitLudo 15 février 2011 13:51

          Qu’ils s’en aillent tous ! Et avec eux toute leur cour (pseudos journalistes, animateurs télé, acteurs, chanteurs, ... avec toute leur progéniture). Bon débarras !

          Quand j’étais jeune, mes parents m’avaient donné le conseil de ne surtout pas faire le même métier qu’eux ... Ils étaient profs. Faut croire que les fameux « privilèges » n’étaient pas si intéressants que cela ...


          • Round'UP Bio Round’UP Bio 15 février 2011 13:53

            Ils discutent de nos problèmes, essaient de jouer les pères qui ont beaucoup de peine, mais je trouve a cette quête un coté malsain.
            Comme à dit Bob Marley : Quoi qu’ils disent, leur ventre est plein de bouf, le samedi soir le nez plein de chnouff, ils refonds notre monde du haut d’un pouf.
            Les Riches aiment la coke car cette drogue les aident à se prendre pour dieux même s’ils sont assis sur un tas de merde.
            Ceux qui decident on une potion, le pouvoir de prestidigitation, faire disparetre leur comptes et leur actions, se balader dans les cartiers juste un peut avant les élections, le miel dans la voix pour plus de persuation. Ils donnent des leçons quand ils frisent l’incarseration. Fixer sur les sondages d’opinions, ils passent pour des types mignions, s’empifrent quand certain mangent des quignons. Ils fond des courbettes de paris à avignons, lechent le cul de l’electeur pour sa decision. Les candidats en periode electorale sont tous des hommes fanfare, c’est bidon. Quand je pense à ce qu’ils fond avec notre pognon : des voyages en avions, des tarpins de reception. Proche du peuple... HHAAAAAA Une illusion d’aparition recente et usé a profusion.
            Leur laiuce semble si sincere, sans une inflection qu’on leur donnerrai le bon dieu sans confetion. Sale Hypochrites. Les Etats sont les vrai responsable de l’intoxication.


            • Kakapo Sam Lowry 15 février 2011 14:00

              Ouais, c’est sur, va falloir qu’ils dégagent, mais comme les morbacks accrochés à leurs couilles, ça va pas être facile de les déloger !


              • Kakapo Sam Lowry 15 février 2011 14:04

                Y en a qu’on essayé, y z-ont eu des problèmes ! 


              • Kakapo Sam Lowry 15 février 2011 20:25

                A l’assemblée, qu’il y ait un représentant de la caste supérieure c’est normal.
                Mais qu’il y en ait plus de 500...


                • LE CHAT LE CHAT 15 février 2011 23:08

                  aucun ouvrier à l’assemblée , on sent la désindustrialisation !


                • Kakapo Sam Lowry 17 février 2011 01:33

                  Humour mis à part, la dictature du prolétariat ne vaut guère mieux que l’oligarchie.
                  Ce n’est parce qu’on est ouvrier que l’on a obligatoirement raison (ce qui ne veut pas dire qu’ils aient systématiquement tord).

                  Et puis, les ouvriers ont votés Le Nain hier, Les Pens demain (comme une bonne partie des salariés, fonctionnaires et enseignants compris), comme ils ont votés La Mitte avant hier.
                  Les cons...

                  Les malfaisants, en politique comme ailleurs, ne se formalisent pas de la couleur du drapeau qu’ils brandissent.


                • lloreen 15 février 2011 21:49

                  bonsoir round’up bio
                  « ils discutent de nos problèmes »...Ben oui, c’est là que réside le problème:ils discutent....


                  • BA 15 février 2011 23:17
                    Bernard Marie, le père de Michèle Alliot-Marie, a donné, mardi soir sur Europe 1, une autre version que celle de sa fille concernant le choix leur destination de vacances. 

                    Celles-ci étaient initialement en Dordogne mais le mauvais temps l’aurait incité à contacter son ami Aziz Miled, « chez qui nous étions déjà allés ». L’homme d’affaire leur aurait proposé de séjourner dans son hôtel de Tabarka. 

                    « C’est à ma demande que Monsieur Miled a organisé notre séjour ensemble dans un hôtel », a précisé Bernard Marie. 

                    Leur hôte aurait mis son avion à leur disposition pour leur éviter « deux heures et demie de voiture en pleine nuit ». 

                    Le père de MAM ne voit pas pourquoi sa fille et son gendre « auraient pris la route alors que Monsieur Miled mettait son avion à notre disposition pour nous amener là-bas ». 


                    Ce n’est pas du tout ce qu’avait expliqué Michèle Alliot-Marie devant les députés.

                    Voici la déclaration de Michèle Alliot-Marie à l’Assemblée Nationale, mercredi 2 février, quand elle répond au député Olivier Dussopt :

                    « Arrivant après Noël à Tunis, un ami (NDLR : Aziz Miled) qui allait à Tabarka, lieu final de destination avec son avion, m’a effectivement proposé de voyager avec lui, puisqu’il avait des places, plutôt que de faire les deux heures de voiture. Il n’a, à aucun moment, mis son avion à ma disposition. Je l’ai accompagné pendant vingt minutes de trajet en avion. »



                    Alors, qui dit la vérité ?

                    Bernard Marie ?

                    Ou alors Michèle Alliot-Marie ?

                    • Worldemocracy 17 février 2011 08:44

                      MAM doit-elle démissionner ?
                      Votez sur www.worldemocracy.com. Dites à vos amis d’en faire autant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès