• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Tout le monde n’a pas la chance d’avoir des amis (...)

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir des amis communistes...

Le Congrès d’Epinay avait scellé l’union de la gauche autour du PS et du PCF. Concurrencé par l’extrême-gauche, ce dernier perdra des électeurs depuis, jusqu’à l’arrivée au premier secrétariat de Marie-George Buffet. Au point de gêner davantage son allié historique...

Dix ans après la mort de Mitterrand, de nombreux témoignages affluent, tous consentants. Il faut célébrer un mérite de François Mitterrand : celui d’avoir réussi à imposer l’union de la gauche, autour du PS, mais aussi avec le PCF, au congrès fédérateur d’Epinay de 1971.

Le parti de George Marchais, s’il n’atteignait plus ses scores historiques de l’après-guerre, (le printemps de Budapest, puis celui de Prague étant passés par là) arrivait quand même à faire des scores à 2 chiffres lors des grands rendez-vous, de quoi le mettre en bonne position pour négocier avec le PS dans le cadre de l’Union de la gauche. Mais à partir de 1971, le PCF allait lentement décliner... "La faute au contexte international", la chute du mur de Berlin portant un coup terrible au PCF. "La faute à des attaques des deux extrêmes" : une extrême-gauche plus radicale, refusant systématiquement le pouvoir, et une extrême-droite, récupérant le vote des couches populaires habituellement proches du PCF. Aussi, "la faute à certains militants", récupérés par le PS.

Après George Marchais, qui revendiquait un bilan du communisme globalement positif, Robert Hue aura eu la lourde tâche de défendre les idées communistes... après la chute de l’Union soviétique. Aux présidentielles de 1995, ce dernier se défendra plutôt bien, avec 8,64% des suffrages (même si on est loin des 15,35% de Georges Marchais en 1981). Aux législatives de 1997, le Parti communiste obtiendra 9,9% des suffrages (16,1% en 1981), un score honorable permettant la présence de 34 députés communistes, et deux ministres (Marie-George Buffet à la jeunesse et aux sports, et Jean-Claude Gayssot aux transports). Malgré un discours rompant avec le passé (avec la critique ouverte du stalinisme), et un discours plus "jeune" (quelques passages sur Canal Plus), Robert Hue n’arrive pas à enrayer l’érosion de l’électorat communiste et, en 2002, le verdict est terrible : 3,37% des suffrages seulement... Non seulement ce score empêche le Parti communiste d’obtenir le remboursement de ses frais de campagne (à 5%), mais en plus, le parti est distancé par deux candidats d’extrême-gauche : Arlette Laguillier (LO - 5,72% des suffrages) et Olivier Besancenot (LCR - 4,25% des suffrages). Heureusement, la stratégie d’entente avec le PS (désistement au deuxième tour si deux candidats socialistes et communistes se retrouvent, en faveur du mieux placé) permet au PCF de limiter la casse aux législatives, avec 22 députés élus.

Le communisme pouvait-il encore avoir de l’influence au XXIe siècle ? On pouvait en douter, Robert Hue laissant la place de premier secrétaire dans la précipitation à Marie-George Buffet. Et pourtant... Aux régionales de 2004, Marie-George Buffet prend un gros risque en présentant une liste propre au PCF en Ile-de-France, face à l’entente LCR-LO menée par Olivier Besancenot et Arlette Laguillier, et réussit à gagner son pari : avec 7,2% des suffrages, elle dépasse la barre des 5% permettant une fusion avec la liste PS-Verts, et bat les deux ténors de l’extrême-gauche qui ne rassemblent "que" 3,99% des suffrages. Impression confirmée aux européennes : le PCF obtient 5,24% des suffrages et 2 sièges, l’extrême-gauche 3,33% et 0 siège... Plus anecdotique, le slogan d’un candidat aux cantonales revendiquant un : "En 2004, je vote communiste et je t’em***"...

Mais c’est vraiment 2005 qui sera la bonne année du PCF. Seul parti de la gauche du non au traité constitutionnel européen représenté à l’assemblée nationale, le PCF va utiliser son temps de parole pour faire s’exprimer les autres opposants de gauche au traité : chevènementistes, membres d’ATTAC, de la LCR vont s’exprimer ainsi que... Jean-Luc Mélenchon, du PS, alors que les spots de son parti défendaient le oui !!! Par cette stratégie, Marie-George Buffet va réussir deux performances : "arracher" la LCR à Lutte ouvrière, le tandem Besancenot-Buffet se montrant plus redoutable que le tandem Besancenot-Laguillier, et relancer le PCF à la table des négociations, pour l’union de la gauche.

Ce succès ne fait pas que des heureux. Au PS d’abord, où les tenants du social-libéralisme doivent prendre en compte cette résurrection du courant communiste. L’exemple de l’Allemagne, où l’alliance Lafontaine-communistes a fait perdre Schröder, est à méditer. Mais à l’extrême-gauche aussi. Hostile à l’idée de s’associer à tout gouvernement, la LCR refuse une stratégie d’union de la gauche autour d’un leader socialiste, là où le Parti communiste l’envisage, à certaines conditions (une ligne clairement antilibérale).

Mais, même si le candidat désigné par le PS n’était pas autant à gauche qu’ils le souhaitent, les dinosaures du PCF vont-ils cracher sur une alliance qui leur a toujours permis d’avoir des élus, à l’inverse de la LCR, et cela même quand, paradoxalement, leur résultat était plus faible que celui de l’extrême-gauche ? Pour l’instant, le PCF semble peu pressé de se décider, Marie-George Buffet n’envisageant pas encore une candidature en 2007. Pendant que Fabius courtise l’électorat communiste (interview à L’Humanité, invitation à la Fête de L’Huma), les autres présidentiables du PS attendent... Il faut dire que les sondages sont ambigus : selon L’Humanité : 44% des Français souhaitent des ministres communistes en cas de victoire de la gauche en 2007... et 44% n’en souhaitent pas ! Toutefois, les sympathisants de gauche étant logiquement plus favorables à ce type d’alliance que les sympathisants de droite, on se doute que le candidat socialiste devra garder quelques amis communistes sous la main, pour faire bonne figure en 2007...


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • fred (---.---.189.239) 12 janvier 2006 12:04

    L’effondrement du vote pcf en 2005 tient beaucoup à la stratégie de la ’mutation’ de Robert Hue et avec un parti qui s’inféodait au parti socialiste. Ce son les membres du pcf et ses plus fidèles électeurs qui n’ont plus voté pour lui.

    En parallèle les campagnes médiatiques pour continuer à détruire le pcf en faisant apparaître comme sympathiques et dans le vent lutte ouvrière et la lcr ont appuyé se phénomène.

    Marie-George Buffet n’a pas eu grand chose à faire pour retrouver des électeurs : simplement montrer l’existence d’un pcf autonome et unitaire.

    Dans les prochaines élections présidentielles le pcf ne pourra pas se passer d’une candidature tout comme les autres ’petites’ formations afin de continuer à exister médiatiquement.

    Le parti socialiste quant à lui s’est ressoudé autour de la synthèse. C’est à dire que tous ces ténors sont surs de gagner la présidentielle et ne se pose pas vraiment de question d’alliances. La seule question qui vaille à leur yeux est celle des primaires internes.

    En effet, ils comptent jouer sur l’émotion du souvenir de leur éviction dés le premier tour de 2005 pour être certain d’être au second. Et là ils compte tomber face à Sarkozy et à la droite la plus dure pour que l’électorat de gauche (L.O, L.C.R, P.C.F) vote pour eux même si c’est sans aucune illusion. Certain de sa prochaine victoire le parti socialiste ne fait aucun effort et s’affirme comme de plus en plus acquis au libéralisme. Mais sa stratégie est dangereuse et rend toute union de plus en plus difficile à justifier pour les partis de gauche.

    En parallèle l’union d’une gauche ’antilibérale’ pourrait se faire non pas sur une candidature unique aux présidentielles mais sur la construction du projet d’une 6ème république auquel s’est rallié le pcf. L’enjeu serait alors de retrouver la dynamique du non à la constitution avec une union large... laissant l’appareil du parti socialiste sur la touche,


    • Plutot mort que libéral (---.---.28.210) 12 janvier 2006 19:17

      LE PCF a une épée sur la tête depuis bientot vingt ans , car :

      Il a été financé par l ’U R S S et les archives existent toujours ,et,

      LA C G T son arme ouvrière a aussi été financée par l’U R S S ,(grêves a Marseilles sur ordres de Staline en 50 etc etc) pendant X annnées dont les années de plomb après la guerre !

      Donc bien sur , un jour lorsque ce sera utile ce qui n’est pas le cas aujourdhui , ces archives vont sortir et alors ............


    • wil (---.---.176.42) 13 janvier 2006 09:18

      Oui et FO a été financé par la CIA.


    • Communiste = ?????????? (---.---.28.210) 13 janvier 2006 09:29

      Apres la débacle due en partie aux pacifistes de 1936 ,en France en 1945. c’etait la famine on l’a vite oublié !!

      Le plan Marshall financée par les Américains affretait des bateaux remplis de vivres avec destination Marseilles !

      La C G T locale (déja elle) faisait alors grêve afin de ne pas décharger les bateaux et cela sur ordre des Soviétiques (et particulièrement de Staline)

      ..............


    • michel lerma (---.---.59.247) 12 janvier 2006 19:13

      Franchement,l’avenir c’est pas le communisme (PCF) ou le troskisme (LCR-LO) avec des idées qui ont échoué et entrainé des millions de morts pour un idéal de société.

      Le PCF n,’exite plus et c’est tant mieux au regard des 20 dernieres années d’un parti inféodé au temps de l’URSS au plus conservatisme d’un « vision » du communisme.

      La LCR,ce parti d’activiste extremiste qui manifeste avec leur nouveaux amis islamistes intégristes !

      LO ??? (hi hi hi !!!) ,franchement vous deviez monter un cirque !

      L’avenir de la politique c’est dans la république,seulement les idées communistes et troskistes sont incompatibles avec la république,donc,non crédibles


      • Pablo (---.---.162.97) 12 janvier 2006 22:11

        Deux derniers posts : je souris, je suis communiste et je vous emmerde.


        • RASLB (---.---.46.130) 13 janvier 2006 01:03

          Ok avec Pablo , je crois que vais faire pareil lors des prochaines élections.

          J’aime pas la haine, et ceux qui confondent Staline et Hitler... je ne sais pas : cela me gene.

          Et j’ai plus envie d’être politiquement correct et raisonnable ... surtout avec les resultats actuels et les propos de certains responsables.

          En fait, l’

          autre qui a repondu plus haut

          confond Republique et banana republica. Hasta Luego ...

          (nb comment on fait avec un mac pour mettre en gras avec spip ? )


        • Proof OK (---.---.28.210) 13 janvier 2006 09:14

          Pour etre aujourdhui communiste il faut ne pas avoir lu un seul livre d’histoire !!

          Es tu communiste à la maniere :

          Chinoise ?

          Nord Coréenne ??

          Cubaine ???

          Ou a la sauce , Soviétique, Malgache, Vietnamienne ? Mozambiquaine, car le communisme a été testé dans de TRES nombreux pays au cours du siècle dernier


        • Comparaison = raison (---.---.28.210) 13 janvier 2006 09:16

          Oui il ne faut pas confondre :

          Communisme : 65 millions de morts

          Fascisme : 6 millions de morts

          Tu as raison , camarade !


        • Soyons sérieux (---.---.28.210) 13 janvier 2006 14:02

          Pinochet :

          Entre 3000 et 30000 morts

          2eme guerre mondiale : environ 6 millions de morts

          Avant d’ecrire n’importe quoi, cherchez un peu l’info


        • Fidel Staline No (---.---.241.199) 13 janvier 2006 21:08

          Tu connais Cuba camarade :

          Si tu as besoin d’un HLM tu devras travailler tout les W E gratuitement pendant 5- 6 -7 ans pour avoir enfin le droit de louer le HLM que tu as construit !

          Si tu es malade ou si tu as un visiteur cubain chez toi, tu devras en informer le milicien de ta rue

          Quant a l embargo, meme les cubains disent qu il est maintenu a la demande de Fidel !!c est la seule excuse pour expliquer son echec !!

          Enfin Staline /hitler !! Qui a utilise le gazage en premier ? Staline avec ses camions equipes de systeme de gazage pour eliminer les contrerevolutionnaires !!

          Soyons honetes


        • (---.---.102.65) 17 janvier 2006 22:37

          Alors qu’en France, il faut attendre 8 ans.

          C’est à dire qu’ici c’est pire que Cuba.

          Et si tu veux acheter, la, les credits, c’est 30 ans.


        • (---.---.34.246) 13 janvier 2006 03:05

          Je suis mort de rire, je suis Sarkosiste,et je vous ....mais avec tout mes respect.

          JPLEDUN


          • Besoin de lecture (---.---.28.210) 13 janvier 2006 14:00

            Milocevik , Mussolini fascites ?????

            Et bien vous n’avez jamais lu un livre d’histoire

            Milocevik a toujours été et est toujours communiste.

            Mussolini a été plus longtemps communiste (son parti d’origine) que fascite.


            • Plutot mort qu ’objectif (---.---.28.210) 13 janvier 2006 16:28

              Mussolini etait dirigeant du Parti communiste Italien

              Hiltler etait national socialiste allié au debut aux communistes

              Excuser mon orthogaphe , je suis né et ai vaincu longtemps dans un paradis communiste , ou il était interdit d’apprendre le Françcais, bien que l’on nous disait a longueur de temps que la France allait devenir communiste , la preuve les photos dans nos journaux communistes de dirigeants communistes français passant leurs vacances dans notre paradis


              • Vie privée = vie publique ?? (---.---.28.210) 13 janvier 2006 16:32

                Proche de D S K , donc proche de Edouard Stern donc proche de Henri Weber créateur de la L C R beaux frère de Edouard Stern ? Il faut m’expliquer ? les liaisons dangereuses. Je peux Continuer ?

                L C R président dont la fille proche de ???

                Je peux continuer ??


                • Plutot mort qu ’objectif (---.---.28.210) 16 janvier 2006 10:06

                  Il est faut de dire que les communistes ont été les 1er résistants en France !!

                  C’est oublié le pact Germano-sovietique qui interdisait aux communistes de lutter contre les nazis !

                  Dire que les communistes français sont différents, vous plaisantez , s’ils avaient pris le pouvoir comme prévu aprés la guerre nous serions aujourdhui au meme niveau que la Pologne ou la Bulgarie ! Les communistes sont démocrates que lorsqu ils n ont pas le pouvoir, et, dans le but de l’obtenir pour le conserver !!

                  Enfin Il n’y a qu en France qu on parle de Stalinisme en parlant de l’U R S S !! On a inventé un nouveau mot , car Les Socialistes français ont besoin des communistes pour etre elus,

                  Alors que les Sociaux Démocrates Europeens très différents des Français ont tendance a gouverner avec le centre !!

                  Très Grosse Différence !!!


                  • Democrate (---.---.28.210) 16 janvier 2006 16:56

                    Comme beaucoup de Français , j’ai autant de dégout pour les deux extrêmes !

                    La droite a souvent perdue en France car elle ne s’est pas associée a l’Extrême droite

                    J’espere que la gauche aura la même position !


                  • cyrillus (---.---.251.55) 7 mars 2006 22:16

                    Juste une remarque sur l’article initial... Ca veut dire quoi « tenir un discours jeune et passer sur C+ » ? Etre moderne, etre « in » en politique aujourd’hui, ça voudrait dire passer chez Karl Zéro, voire, si je comprends bien, sur France 3 chez Fogiel, voire « accorder des interviews sur sa vie privée » (pour montrer soi disant qu’on est comme le bon peuple, cf N.Sarko ou S.Royal) Ben, j’avoue que c’est pas ma conception « moderne » de la politique, ni de l’élu-e. Moi, je préfère le débat, l’échange, l’action, la mobilisation. Certes, vous allez me dire que l’un (passer dans les médias et émissions « in » -faut quand même m’expliquer ce que ça veut dire-) ne se s’oppose pas à l’autre (débattre et agir), mais franchement croit-on que cela intéresse le peuple ? Les priorités ne sont - elles pas en des actes concrets en faveur de l’emploi, du logement, de la réussite scolaire, des salaires, de la démocratie, de la santé, des transports et de l’écologie...etc, pour peu que l’humain soit au coeur de ses enjeux -et non l’argent, l’individualisme. Ce sont des sujets qui, en tout cas, m’intéressent, m’interpellent, me questionnent sur « la vie de ma cité ». Et pour être franc, MG Buffet m’apparaît comme la personne porteuse de ces messages. M’enfin, ce n’est que l’avis d’un jeune citoyen... Et puis comme je suis parti à écrire quelques mots, j’ai le sentiment, à entendre le PS, que quand il est dans l’opposition, plus à gauche que lui tu meurs, et puis que quand il est au pouvoir, tout ça se déglonfe. Je dis ça, car je viens de regarder une émission sur Mitterrand et sa campagne en 1980, et quand j’écoute aujourd’hui les ténors du PS, j’ai le sentiment qu’ils « doublent à gauche » le PCF, la LCR... Euh, les plus anciens, pardon, les moins jeunes que moi, vous me confirmez ou pas ???

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Brady


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires