Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Trois gros obstacles sur la route du FN

Trois gros obstacles sur la route du FN

Ses succès aux élections européennes et départementales font qu’aujourd’hui, la présence de Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle de 2017 semble acquise, au point qu’Europe 1 a même consacré une émission de politique-fiction, où elle accédait à l’Elysée. Un peu hâtif ?

 
Querelles, extrémisme et amateurisme
 
D’abord, il faut noter que, malgré ses 25% aux départementales, le FN a obtenu 20 fois moins de conseillers que le PS, signe que le plafond de verre n’a sans doute fait que se déplacer tant les Français refusent encore dans une grande majorité de lui confier des responsabilités, même limitées. Et si les conflits de la famille Le Pen semblaient nourrir la progression du parti au premier tour, on peut penser que les Français vont finir par se lasser de ces querelles incessantes qui font que le FN parle plus de lui que de leurs soucis, comme avec l’extravagant conflit familial en PACA  ? Pire, la répétition des psychodrames, avec l’éjection ratée de Jean-Marie Le Pen de la présidence d’honneur du parti, annulée par la justice, démontre aussi un certain amateurisme des dirigeants du mouvement.
 
En outre, les racines extrémistes du FN sont rapellées par la campagne de Marion Maréchal-Le Pen, qui a recruté un ancien haut responsable du bloc identitaire, Philippe Vardon pour les élections régionalistes, et a lancé sa campagne en reprenant le thème xénophobe et mensonger du grand remplacement, allant jusqu’à parler de « résistance des princes provençaux face à l’invasion sarrasine !  ». De plus, la crise Grecque pourrait bien avoir singulièrement affaibli un FN qui avait déjà le plus grand mal à défendre sa proposition de sortie de la zone euro. Comment Marine Le Pen pourra-t-elle la défendre solidement et simplement face à des journalistes qui lui diront que les Grecs ont préféré une tutelle austéritaire sévère plutôt que de quitter la monnaie unique européenne ? Voici une sérieuse faille pour 2017.
 
Le FN : l’UMPS en pire ?
 
Ce faisant, ces derniers mois démontrent une fois de plus toutes les limites du parti lepéniste, qui semble bien réunir, au sein d’un parti extrémiste, toutes les carences des grands partis dont les Français ne veulent plus. On y retrouver la même guerre des chefs et les conflits interminables de personne, sachant que les conflits avec le père semblent déjà le prélude aux conflits entre la tante et sa nièce, qui pourrait un jour se transformer en combat de cousins… Pas sûr que ce contexte soit idéal pour véritablement réfléchir aux problèmes des Français, rien n’ayant été produit de très intéressant depuis l’arrivée de Marine Le Pen, le FN se contentant de jouer au coucou sur les thèmes économiques (allant jusqu’à mettre un lien vers mon blog en 2010 sur l’euro) ou d’agiter des mensonges éhontés sur l’immigration.
 
Le plus effarant est qu’il n’y a nul besoin de mentir aujourd’hui pour convaindre les Français qu’il faut réduire les flux migratoires. Mais le FN, comme le PS et l’ex-UMP, préfère le mensonge, ne le faisant porter que sur des sujets différents : le niveau de l’immigration ou son coût. Ce faisant, comme le PS et l’ex-UMP, il prend les Français pour des imbéciles. D’où sans doute des prises de position schizophrène et contradictoire sur les évènements en Grèce, commençant par exiger le remboursement impossible des prêts cautionnés par la France, avant d’essayer de s’approprier les résultats du référendum. Mais la capitulation de la Grèce d’Alexis Tsipras montre que les failles dans les discours des politiques ont du sens et le FN n’en manque pas, notamment sur les questions économiques et la monnaie unique.
 

Bien sûr, la crise que traverse le continent européen depuis plus de 7 longues années et la nullité effarante des deux grands partis qui dominent notre vie politique, créé un espace politique pour le parti de la famille Le Pen. Mais sa lenteur de son progrès et les résultats des dernières élections départementales démontrent une forte résistance, dont les raisons se retrouvent dans l’actualité récente.


Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • hunter hunter 24 juillet 2015 12:53

    C’est Marion qui devrait concourir pour 2017 !

    On aurait le Président de la République le plus sexy du monde !

    Ok je sors, je sors....mais bon....Votez Blonde !

     smiley

    Adishatz

    H/


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 juillet 2015 20:35

      @hunter

      Marine en Miss ?

      Au dîner de Time Magazine, elle ressemblait à une dame pipi qui se sentait là par erreur. Et cela se voyait sur la photo...

    • Auxi 24 juillet 2015 20:47

      @Mmarvinbear

      Dame pipi, intellectuellement parlant, la Marion n’en a pas les moyens.

    • hunter hunter 24 juillet 2015 20:48

      @Mmarvinbear
      Ouh là non, pas Marine...Marion !

      Marine ne casse pas trois pattes à un canard !

      Adishatz

      H/


    • L'enfoiré L’enfoiré 25 juillet 2015 09:43

      @hunter salut,

       Oui, ce serait « tof » comme on dit chez nous.
       Votez blonde, les hommes savent pourquoi...
       C’est une pub de chez nous... smiley


    • fred.foyn Le p’tit Charles 24 juillet 2015 13:05

      Avec la crise Grec MLP vient de prendre encore des voix..Les gens ne sont pas si bête et comprennent qu’elle énonce depuis longtemps des vérités...Pendant que les deux grands partis s’enfoncent..elle engrange pour 2017...c’est mon sentiment.. !


      • doctorix doctorix 24 juillet 2015 20:03

        @Le p’tit Charles

        Un frontiste avec des sentiments ? ça se saurait...

      • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 juillet 2015 20:35

        @Le p’tit Charles

        Des voix ? il y a eu quelques municipales partielles et soit le FN stagnait, soit il baissait.

        Elle fait des stocks ?

      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 24 juillet 2015 13:14

        Le coût de l’immigration est réel. À la sur-délinquance et à la sous-qualification s’ajoutent les sommes d’argent envoyées aux pays d’origine, ce qui crée un déficit de consommation intérieure, donc un déficit d’activité économique, d’où un sur-chômage induit.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juillet 2015 07:37

          @Senatus populusque (Courouve)
          Vous voulez sans doute parler de la délinquance des paradis fiscaux ?


        • legrind legrind 25 juillet 2015 11:48

          @Senatus populusque (Courouve) Mais non voyons depuis 30 ... ans l’immigration massive inassimilable n’a été que félicité et enrichissement pour les français , il faut vraiment être du FN ou zemmourien pour penser le contraire !


        • Chouardiniste 24 juillet 2015 13:47

          « Sous les pavés Le Pen » disait Clouscard en 71 ... mais pour le décor ...
           
          Les entendez vous qui rient de ces contempteurs de l’Histoire, de ces hallucinés du Passé. Les grands prédateurs ont abattus les séparations du Nomos, les clôtures des troupeaux. La seule manière de penser la prairie, est prisonnier de soi-même.
           
          Des étoiles brillent encore dans le crépuscule, mais elles sont déjà mortes. D’autres voudraient arrêter le soleil couchant pour que l’illusion de leurs temples demeure dans un décor encore baigné des actes accomplis, mais il n’y a plus d’acteur, que des guignols et leurs cercueils vides.
           
          « Gavez vous du foin de Caddie et oubliez ! »
          proclame le Seigneur à son troupeau.
           
          « L’Histoire est finie ! »
          aboie son chien Gôôôchiste.
           
          Parmi les murs écroulés, des ombres ont les dents qui poussent, mais bientôt la grande uniformisation les absorbera toutes. Le troupeau batifole, il est libre, dans les détails de son broutage de la steppe...
           
          Ne restent que ces animaux, les dieux, et les philosophes, pour savoir y vivre seul.
           
          Mais la plaine reterrassée, est aussi celle des mongols futurs. Leur arc est cette œuvre ultime : La mort de la Mort.


          • R_o_n_r_o_n, chat sauvage R_o_n_r_o_n 24 juillet 2015 17:29

            @Chouardiniste
            Vous écrivez bien, mais je n’ai strictement rien compris. N’étant pas complètement abruti, je pense ne pas être le seul. Mais que diable vouliez-vous dire ? Non, sérieusement, je suis sûr que c’est intéressant mais je n’y comprends rien. 


          • hunter hunter 24 juillet 2015 19:07

            @Chouardiniste

            Camarade, juste quelques lignes pour vous dire que je trouve ce commentaire d’une réelle beauté littéraire.
            C’est très poétique, légèrement obscur mais pas trop, très imagé, le rythme est enivrant.....vraiment, sincèrement ça me plaît beaucoup.

            Je pense avoir compris ce que vous voulez dire, mais pas tout sans doute, en tout cas je l’ai lu à haute voix, et comme dirait ma nièce (bientôt 20 piges), « Ça claque ! »

            Donc merci à vous : vous montrez un bel exemple de la puissance de la langue Française (normalement il n’y a pas de majuscule, mais j’y tiens).

            Revenez quand vous voulez.

            Adishatz

            H/


          • doctorix doctorix 24 juillet 2015 20:06

            @Chouardiniste

            Pour votre gouverne : il ne suffit pas d’aligner des mots vides de sens pour faire de la poésie.
            Je crois que vous poétez plus haut que votre cul.

          • hunter hunter 24 juillet 2015 20:15

            @doctorix
            Salut Doc !

            Pas d’accord, il y a du sens, c’est pas mal écrit du tout !

            Je ne me ferai pas son traducteur, je ne me ke permettrais pas, mais relisez plusieurs fois, vous verrez.

            Adshatz

            H/


          • Mac Naab 24 juillet 2015 21:20

            @Chouardiniste

            Je tente une traduction/interprétation :

            "Les entendez vous qui rient de ces contempteurs de l’Histoire, de ces hallucinés du Passé.« 

             »On« se moque des personnes qui méprisent l’histoire et de ceux qui l’interprètent à leur sauce.

             »Les grands prédateurs ont abattus les séparations du Nomos, les clôtures des troupeaux. La seule manière de penser la prairie, est prisonnier de soi-même.« 

            Le nomos c’est un jus mais on l’utilise aussi pour qualifier la jurisprudence. Les grands prédateurs on ne sait pas vraiment qui ils sont (ceux qui rient des contempteurs de l’histoire ?). J’imagine les libéraux au regard de ce qui suit.

            Donc : Les libéraux ont détruit le cadre historique, la seule interprétation est personnelle.

             »Des étoiles brillent encore dans le crépuscule, mais elles sont déjà mortes.« 

            étoiles= idées j’imagine. Le crépuscule fait généralement référence l’éloignement ou la perspective. (cf : au crépuscule la chouette de minerve prend son envole)

            Donc : les idées d’hier peuvent être attirante aujourd’hui mais sont fondamentalement morte.

             »D’autres voudraient arrêter le soleil couchant pour que l’illusion de leurs temples demeure dans un décor encore baigné des actes accomplis, mais il n’y a plus d’acteur, que des guignols et leurs cercueils vides.« 

            certains politiciens voudraient que ces idées ne meurt pas, mais les personnes qui leurs donnaient vie ne sont plus là. Il n’y a que de pâle copie de ces personnes.

            « Gavez vous du foin de Caddie et oubliez ! » proclamele Seigneur à son troupeau.
             
            « L’Histoire est finie ! »
            aboie son chien Gôôôchiste.

            (contradiction ? les deux personnages de l’histoire sont gauchistes ?)

             »Parmi les murs écroulés, des ombres ont les dents qui poussent, mais bientôt la grande uniformisation les absorbera toutes. Le troupeau batifole, il est libre, dans les détails de son broutage de la steppe... "

            les ombres ont les dents qui poussent : radicaux qui sont veulent défendre de manière violente leurs idéaux. La grand uniformisation : soit le libéralisme (dans le sens globale du texte) soit le gauchisme. le troupeau batifole..... : le peuple est content il pense être libre parce qu’on lui laisse quelques choix.

            Dans la france ruiné d’aujourd’hui les radicaux d’aujourd’hui s’enivrent de notre passé. Mais le libéralisme finira par détruire même ce passé. Les gens restent heureux parce qu’ils croient être libre. 


          • Chouardiniste 24 juillet 2015 22:01

            @Mac Naab

            Oui, c’est ça.
             
            Le Nomos de la Terre (Carl Schmitt) est le « partage des pâturage » à l’origine, donc les nations. ça veut aussi dire :
             
            « Le juridique [de la Nation] est à la fois personnalité de base de la Cité et conscience de classe. Il exprime une nécessité : celle de la subordination des praxis diverses dans le même cadre et dans le même projet national. La cité se soumet à un devoir-Etre, au coercitif et à l’obligation. Une éthique fixe le destin dans le collectif. »

             ’La construction de l’individu’ Clouscard
             
            Ce que la marxiste appelle l’inconscient collectif, la vision de la relation Etat/Droit/Marché.

            Le Seigneur Capitaliste :
            ’’La liberté du bobo est celle du cochon devant son auge.«  (c’est dans le 1er Houellebecq)
            Consommation, opium moderne
             
            La Fin de l’Histoire, Fukuyama (théoricien libéral)
             
            Inspiré de Nietzsche, les idées de nation, dieu, peuple, état, communauté sont mortes, mais le décor est encore là, mais vide de sens ontologique.
             
            Le mur de Berlin.
             
             
            Arrêter le soleil, le réactionnaire. Les ombres à l’ombre des ruines de l’homme moderne individualisé sont souchien, barbu etc ... elles disparaissent dans le grand melting potes. L’homme au milieu des ruines Evola, le conservateur est différent du réactionnaire qui veut revenir à un passé, (fixisme) Le conservateur réifie l’idée de communauté. (Marx a étudié les communautés germaniques mais ne voulait pas redevenir germain)
             
             »C’est dans l’Idée qu’il sied de reconnaître notre véritable patrie. Non le fait d’être d’une même terre ou d’une même langue, mais le fait d’être de la même idée : voici ce qui compte aujourd’hui. Là est la base, là se trouve le point de départ [...] Ne pas avoir l’entendement de ce réalisme de l’Idée signifie s’en tenir à un plan, somme toute, infra-politique : celui du naturalisme et du sentimentalisme, pour ne pas dire de la rhétorique patriotarde.« Evola

             
             
            Mais c’est vrai que n’est pas Céline, Nietzsche ou Houellebecq qui veut ... Mais bon ça permet de lutter contre Al (Zeimer),
             
            Lisez »Extension du domaine de la lutte" (je viens de le relire, ça m’a inspiré le cafard de l’agonie. mais moi je suis un moderne marxiste conservateur, cyborgien )

             


          • Chouardiniste 24 juillet 2015 22:05

            @Mac Naab

            Guignol, mime de l’Histoire, Normalito le Flamby au Panthéon et ses cercueils vaudouisés ... Qui veut imiter Malraux et De Gaulle, ridicule et triste.
             


          • Chouardiniste 24 juillet 2015 22:21

            @Mac Naab
            On s’amuse avec l’inconscient collectif du Nomos des veaux :

            Le bébé totem Nike (et ses fétiches multiples) est réservé aux petits enfants. Il apporte amitié et admiration assurées dans le petit clan qu’est la pouponnière des bobo. L’enfant doit lui apporter une petite offrande de grand fétiche Argent, dans un prémisse d’adoration future. L’amitié des copains passe par Caddie.
             
            Le premiert otem des tribus bobo fût découvert par l’anthropologue Clouscard en 1968 : le Juke-box, représentation simplifiée du monde La Machine (le temps Rollex entoure l’oeuf monde Caddie où est enfermée La Machine dans la mythologie bobo). L’offrande de l’Argent (suprême fétiche) de papa, gaspillé pour une jouissance totalement futile, ne fait rien gagner si ce n’est de répéter la consommation de billes prolétaires (étude de la tribu des bobos 68ards, shiteux aux cheveux longs, uniformisés par les jeans, V-disques rock, et autres verroteries où fripes pour colonisés). Juke-box doit inspirer un premier mépris du travail de production par la bande (de bobo et du Juke-box). Adulte, le hiatus sera ainsi complet entre l’e-ped changé tous les 6 mois et la prolétaire chinoise.


          • Chouardiniste 24 juillet 2015 23:00

            @Mac Naab
             
            Hypothèse (je ne connais pas le FN)

            « Ce qu’il faut dire aux Algériens, ce n’est pas qu’ils ont besoin de la France, mais que la France a besoin d’eux. C’est qu’ils ne sont pas un fardeau ou que, s’ils le sont pour l’instant, ils seront au contraire la partie dynamique et le sang jeune d’une nation française dans laquelle nous les aurons intégrés. [...] J’affirme que dans la religion musulmane rien ne s’oppose au point de vue moral à faire du croyant ou du pratiquant musulman un citoyen français complet. Bien au contraire, sur l’essentiel, ses préceptes sont les mêmes que ceux de la religion chrétienne, fondement de la civilisation occidentale. D’autre part, je ne crois pas qu’il existe plus de race algérienne que de race française [...]. Je conclus : offrons aux musulmans d’Algérie l’entrée et l’intégration dans une France dynamique. Au lieu de leur dire comme nous le faisons maintenant : « Vous nous coûtez très cher, vous êtes un fardeau », disons leur : « Nous avons besoin de vous . Vous êtes la jeunesse de la Nation » [...] Comment un pays qui a déploré longtemps de n’avoir pas assez de jeunes pourrait-il dévaluer le fait d’en avoir cinq ou six millions ? »
            Jean Marie Le Pen,
             
            le 28 janvier 1958, à l’Assemblée Nationale Jean-Marie Le Pen, 2e séance du 29 janvier 1958, Assemblée Nationale, dans JO - Débats parlementaires - Assemblée Nationale (1958), p.310-311, paru 1958, JO.[/c]
             
            Ce nomos de JMLP de 1958, la nation (et même plutôt l’empire, cet avantage russe où chinois) n’existe plus. Cet idéal national au delà des différences est mort dans le globalisme et l’étriquage de l’État, il a régressé sous les coup de boutoir du Plan Marshall et des deleuzeux gôôchistes (et De Gaulle lui le voyait !), en repli patriotard et individualisme libidineux.
             
            Alors quand on dit que JMLP ne veut pas le pouvoir, je pense qu’il ne le veut pas être gardien du Bobo Park, mais qu’il l’aurait voulu l’être du temps de la France ... Il exprime juste la rancœur de la défaite (qui est celle aussi des vrais communistes !) et se bat pour l’honneur mais ne le dit pas.
             
            Seulement l’Histoire peut jouer des tours, un grand claps économique par ex.
             

            « Là vivaient des masses qui n’avaient pas la moindre notion du sens de la patria, la plus vague idée de responsabilité envers une communauté partagée par tous et nettement délimitée. C’était le problème de la « ceinture de population mêlées », de la Baltique à l’Adriatique. Le nationalisme tribal naquit de ce climat de déracinement. »
            ’L’Impérialisme’ Hannah Arendt


          • Mac Naab 24 juillet 2015 23:25

            @Chouardiniste

            Seriez vous nihilistes ? vous utilisez des termes péjoratifs constamment lorsque vous parlez d’une idéologie. « repli patriotard et individualisme libidineux. » « gôôchistes » etc...

            P.S je ne traduit pas votre précédente prose, elle est déjà moins imagé je trouve.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juillet 2015 07:45

            @Mac Naab
            Certains chouardiens sont des adeptes d’ Attali : « Débrouillez-vous » ...sans l’ Etat.
            Ils sont européistes, puisque un des buts de l’ UE, c’est d’en finir avec les Etats Nation.
            Ils crachent donc, comme la Gauche réformiste, sur la souveraineté.


          • Mac Naab 25 juillet 2015 08:33

            @Fifi Brind_acier

            Il ne semble pas pour autant être un libéral. Il "mépriseé également l’individualité.


          • Chouardiniste 25 juillet 2015 14:31

            @Mac Naab
             
            Dans le sens moderne non, dans le sens de Nietzsche oui (une manière divine de voir, un platonisme pour gueux, dans mon cas pour le gueux cyborg).
             
            La contre-réaction identitaire (colon où souchienne), ne fait que renforcer la mécanique du GlobalState, sauf à espérer une victoire de l’un où l’autre après une guerre d’extermination... fort improbable chez le benêt où le benêtisé qui n’a plus l’idéologie pour ... (barbu est juste un faire valoir du Capitaliste et une exception).
            La seule alternative est un idéalisme logique, faisant table rase du multi-Passé (erreur du réactionnaire, colon où souchien), sauf dans l’Idée. Une dialectique marxiste matérialiste mais conservatrice (et revancharde contre le Seigneur Capitaliste). Cette logique n’empêche pas de vouloir arrêter la mécanique du GlobalState et la dénoncer (erreur de la Baudruche). Mais cette alternative n’a aucune puissance sans l’irrationnel (erreur du marxiste). Elle n’a pas de puissance non plus sans un fondement anti-consummériste (le communisme c’est la société de consommation pour tous de l’avis même de Clouscard ! donc le terrain du capitaliste) erreur marxiste que ne fait pas le conservateur.
             
            Le métaphysique du futur est évidente, mais Deleuze a préféré s’intéresser à la psychanalytique le l’eau du robinet ...
             
            « Un abîme nous sépare de ceux qui se battent pour un bien-être matériel. » Ernst Jünger


          • Mac Naab 25 juillet 2015 22:00

            Il y a un sens moderne au nihilisme ?

            J’imagine que vous pensez que la contre réaction identitaire renforce la mécanique du globalstate parce qu’elle cherche à imposer une vision particulière de ce doit d’être le monde (cf la vision occidentale).
            Mais qu’est-ce que le globalstate. Si je dois extrapoler le sens de ce terme de vos propos j’imagine que vous parlez d’une gouvernance mondiale. Mais il est aussi possible que vous parliez d’un état d’être. Le globalstate peut plus simplement faire référence à un monde mondialisé. A state of being.

            Concernant votre alternative je ne suis pas d’accord. Une idéologie globale est toujours un dictat imposer à une minorité par une majorité, fausse idée du contrat social. Il vaut mieux que chacun puisse agir selon sa propre idéologie dans la mesure ou cela n’empiète pas sur les libertés fondamentales d’un autre individu. Bref ce que préconise la DDHC.


          • non667 24 juillet 2015 14:48

            le « souverainistes » qui attaquent un tant soit peu d’autres « souverainistes » sont des « TAUPES/TROLL  » du N.O.M. point barre !

            itou asselineau ,de villiers ,mechanlon ,chevenement .....etc....... : des diviseurs  !!!!


            • Onecinikiou 24 juillet 2015 18:14

              @non667

              L’un des obstacles majeurs auquel le Front doit faire face est aussi cette mutlitude de petits marquis, pseudo-intellectuels type Herblay, qui maillent (saturent) l’espace méditico-culturel et aussi sur internet, et qui sans en donner l’air et en se drapant fallacieusment dans les oripeaux du souverainisme (alors qu’il n’a fait que l’usurper façon Seguin/Chevènement), participent en réalité activement à la diabolisation du Front et de ses idées et donc du souverainisme authentique et conséquent.

              On comprend mieux la pitoyable tentative il y a peu de réhabilitation d’Hollande par notre faux gaulliste mais vrai blogeur professionnel : celui-ci se prépare mentalement à trahir de nouveau ses convictions de façade en revotant pour les médiocres dirigeants et traitres de l’UMPS face au Front national, validant ainsi le Front ripouxblicain suscité en sous main par les loges et le Lobby tout puissant.

              Toute sa réthorique tend vers cet objectif, encore faut-il savoir lire entre les lignes. Vous parlez d’un révolutionnaire vous...

              La corde voilà tout. Haut et court.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juillet 2015 07:48

              @Onecinikiou
              Herblay est un faux Gaulliste.
              Il ne demande jamais la sortie de la France de l’ UE.
              Il est critique de l’ UE, comme le FN, et tous les autres souverainistes, mais c’est tout.
              Vous êtes faits pour vous entendre.


            • L'enfoiré L’enfoiré 25 juillet 2015 10:01

              @Fifi Brind_acier,
               Et oui, où est le problème qu’ils s’entendent ?
               Je suis les amusants débats entre vos dirigeants.
               Je me suis bien amusé avec la vidéo qui est mentionnée au début de cet article.
               Dernièrement, le ton a changé dans ce sens chez nous aussi.
               La gauche s’est vue portée dans l’opposition et se venge.
               Il suffit de prendre des bouts de phrases pour imaginer tout ce qu’on veut faire passer.
               Il faudrait peut-être lire « Génération gueule de bois » de Raphael Glucksman.
              Phrases du prélude :
               Djihad au cœur de Paris, croisade anti-européenne de Poutine, FN premier parti de France, stars négationnistes du web : des forces réactionnaires que tout semble distinguer à première vue lance un défi commun à nos principes et nos modes de vie.

              Jamais depuis 70 ans notre modèle démocratique ne fut autant contesté. La tentation du repli gagne les peuples européens.



            • L'enfoiré L’enfoiré 27 juillet 2015 15:12

              Ce matin, j’ai lu l’article du Point au sujet de M-M Le Pen.
              Une question de foi qui s’appuie les catholiques traditionalistes ;
              L’IVG est plus tabou que l’immigration.
              Elle se dit bourgeoise gâtée qui manque de n’avoir jamais connu le manque.
              Elle s’entoure de gens cultivé surtout en histoire.

              Je crois que tout est dit.
              Pas besoin d’un portrait robot.


            • R_o_n_r_o_n, chat sauvage R_o_n_r_o_n 24 juillet 2015 17:21

              Bonjour,

              Alors moi j’en ai rien à f... des partis, ni de voter d’ailleurs. Je dis ça parce que je ne voudrais pas qu’on croie que je défende le fn. 
              Mais n’écrivez pas que le grand remplacement est un mensonge... Je reprends une petite démonstration, que j’avais déjà faite ici, sans que l’on me contredise d’ailleurs. 
              Prenez une photo de n’importe quelle classe scolaire, de n’importe quelle école publique, de n’importe quelle ville de France, des années 60, 70 ou même 80, puis comparez avec la même photo maintenant. 
              Et ensuite allez encore me dire que c’est un mensonge. Et pas de délires, pas comme l’autre folle qui me parle d’américanisation du pays. Ce sont des choses concrètes. La couleur ! 

              • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 juillet 2015 20:46

                @R_o_n_r_o_n

                C’est clair que si on compare une photo de Cantaloup-les vignes en 1950 avec celle des Ullis de maintenant, la différence saute aux yeux.

                Mais ce que le FN ne dit pas, c’est que dans la photo des années 50, une bonne moitié de la classe avait du rital, du polak, de l’espingouin et même du portos dans le lot.

                Mais comme ils étaient blancs comme neige, on ne pouvait pas faire la différence avec du gaulois pur jus. Seul le patronyme pouvait donner un indice.


                D’ailleurs, le pur jus, ça n’existe pas. En remontant assez loin dans mon arbre, j’ai du néerlandais, de l’allemand, du suisse et même de l’espagnol dans les cellules. Alors le pur jus, je le réserve à l’orange !

              • Chouardiniste 25 juillet 2015 14:38

                @Mmarvinbear

                La 4e génération de Mohamed s’appelle toujours Mohamed ...
                C’est un « genre » du libéralisme, pas une classe prolétaire. Une altérité fixée, héréditaire, une « fausse conscience » marxiste (opium du peuple). Clouscard aussi l’avait prévu en étandant le genre à l’existenciel. Voilà ce qui a baisé le communiste. Et Marx l’avait prédit ... « Les civilisations du temps immobile » et un autre aussi ...
                 
                « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour faire irruption dans l’hémisphère nord. Et certainement pas en amis. Car ils y feront irruption pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant de leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous offrira la victoire »
                Boumedienne, 1974, annonce le Grand Remplacement à l’assemblée de l’ONU


              • franc 26 juillet 2015 21:56

                @Mmarvinbear

                Merci Mmarwinbear ,vous venez de faire la démonstration qu’un immigré africano-arabo-musulman n’est pas identique à un immigré italien ,espagnol ou polonais ,

                -

                ça on le sait déjà ,un italien , un espagnol et un polonais font partie d’une même ethnie d’origine d’Europe centrale ,c’est pour ça qu’on ne voit pas de différence sur les photos tandis qu ’avec un arabe ou un noir africain qui appartient à un e autre ethnie ou race extraeuropéenne la différence saute aux yeux sur les photos

                -

                cqfd


              • R_o_n_r_o_n, chat sauvage R_o_n_r_o_n 24 juillet 2015 17:23

                Je clique sur le lien, et je tombe sur gauliste-villepiniste ? C’est quoi ça ? Ça existe ? Et c’est sur cette seule base que l’on doit accepter la thèse du mensonge ? Vous délirez ou quoi ?


                • OMAR 24 juillet 2015 17:29

                  Omar9

                  Bonjour Laurent : « ...les racines extrémistes du FN sont rappelées par la campagne de Marion Maréchal-Le Pen,... ».

                  En ouvrant depuis longtemps la boite de Pandore raciste et haineuse, le FN et donc, les le Pen ne pensaient pas que les autres partis politiques français y puiseraient aussi leur immondes thèmes ou slogans racistes et xénophobes, dés que l’opportunité se présente.

                  Sarko le nabot, excelle dans ce domaine et fait parfois pire que le FN, allant jusqu’à l’insulte d’un pays et de son peuple, suggerant que celui-ci est extrémiste, voire barbare...
                  http://www.leparisien.fr/politique/video-en-voyage-en-tunisie-sarkozy-froisse-alger-21-07-2015-4960719.php

                  Désormais, le monopole de la haine, du misérabilisme et de l’innommable n’appartient plus au FN, uniquement.


                  • R_o_n_r_o_n, chat sauvage R_o_n_r_o_n 24 juillet 2015 17:41

                    @OMAR
                    Comme quoi ils sont tous pourris, pas vrais ? Vous l’admettez ?

                    Donc allez au bout du raisonnement, vous deviendrez comme moi ! Ni Dieu ni Maître !

                  • Onecinikiou 24 juillet 2015 18:05
                    Voyons OMAR, il n’y a rien de haineux ou raciste à vouloir preserver son pays et peuple de la submersion migratoire en cours, de son effacement mondialiste, et finalement de sa ruine et de sa disparition entant qu’entité historique, comme les dirigeants du Front l’ont défendu avec courage depuis que fut entériné ce processus mortifère au tournant des années 70.

                    Aucun pays au monde ne l’accepterait, et certainement pas l’Algérie ni les algériens. Mais ont-ils seulement le choix, c’est à dire démocratique ?!

                    Vous versez ainsi dans la propagande grossière relayée incessament par les ennemis des nations et des peuples - enfin pas de tous, un petit état belliqueux du MO est lui a contrario vivement incité à préserver son intégrité par tout moyen, preuve de la duplicité de nos maîtres mondialistes - et ce faisant, vous vous tirez une balle dans chaque pied. 

                    Lorsque vous vous rendrez compte de votre bêtise, il sera sans doute trop tard pour faire machine arrière. Mais il fort probable, vu le degré sidérant de manipulation dont vous êtes l’objet et une victime consentante, que vous ne vous en rendiez jamais compte. C’est là le tragique de votre posture et celle de vos alter égo pathétiques.

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 juillet 2015 21:18

                    @Onecinikiou

                    La migration, elle est permanente.

                    Elle a commencé avec la sortie d’ Afrique en plusieurs vagues et cela a concerné toute la planète.

                    La France a connu une première arrivée avec Neandertal. Puis sont venus un premier groupe de Sapiens. Certains sont demeurés en vie et ont donné naissance aux basques, aux étrusques, puis aux hongrois et aux finlando-estoniens. Une seconde vague de sapiens quelques siècles après a achevé de peupler le continent. Ils venaient sans doute de l’ Iran actuel si on en crois leurs langues.


                    De façon plus focalisée sur l’ Hexagone, le pays s’est peuplé par les migrations celtes, puis gauloises. Les Romains sont arrivés ensuite et ont mis le hola sur les migrations intérieures pour protéger la narbonnaise : le refus de César de voir les Helvètes quitter la Suisse pour aller vers ce qui est aujourd’hui le pays nantais est à l’origine de la Guerre des Gaules. La victoire de Rome renvoie les Helvètes en Suisse et achève la fusion de la société gauloise avec la société romaine. C’est la défaite d’ Astérix en fin de compte.

                    La puissance de Rome déclinant, les « barbares » arrivent. Ils sont « poussés » par des peuples venus de l’ Est, fuyant un changement climatique qui change l’ Asie Centrale en désert. Rome les accueille en tant que peuples fédérés : des terres en échange du service militaire pour renforcer les légions. Certains ne font que passer et vont en Hispanie ou en Afrique du Nord. Quand Rome s’effondre, ces peuples prennent le relai étatique et fondent les premiers royaumes de la Haute Antiquité. Une petite tribu originaire de Frise descend vers le sud et s’installe dans le bassin parisien : les Francs fondent les royaumes de Neustrie et d’ Austrasie. Le système mérovingien empêche la constitution d’un Etat fort de façon stable. Il faut attendre Charlemagne pour que l’ouest de l’ Europe ne redevienne un.

                    Ce qui, soit dit en passant, prouve que le français est un étranger à la base, car d’origine néerlandaise !

                    (La, ils l’ouvrent moins, la Marine et son fan club ! )


                    Quand l’empire carolingien est scindé en trois, la Francie occidentale commence son expansion vers l’ Est pour franchir sa frontière naturelle : l’ Escaut, la Meuse, la Saône et le Rhone.

                    Tout ce qui vit à l’ est de cette ligne n’est donc pas du français « de souche » ! Mais les descendants des peuples annexés par des siècles d’expansion capétienne.

                    Les populations sont dans leur ensemble stables, mais le commerce impose la circulation des biens et des personnes. Les Lombards structurent le système bancaire moderne en France.

                    Une fois la France ayant acquis son territoire actuel, elle pousse ses ramifications en Afrique du Nord et en Asie, pour compenser la perte des Amériques et des Indes au profit de l’ Angleterre au XVIIIè siècle. La encore, le commerce impose la circulation des personnes.

                    Mais ce sont les pertes de la guerre de 1870 qui force le pays à importer de la main d’oeuvre. Pour reconstruire, il faut des bras. Mais les morts font de piètres travailleurs. Alors on incite les hommes des pays épargnés par les guerres à venir. L’ Italie, l’ Espagne, la Pologne.

                    Le but premier est de les faire travailler puis une fois leur contrat terminé, de les faire repartir.

                    C’est d’ailleurs l’objectifs de tous ces fils, de tous ces cadets de famille qui viennent tenter leur chance : se faire de l’argent pour faire un bon mariage de retour en Silésie.

                    Mais que voulez-vous. Personne n’est de bois, et nul ne vit dans une tour. Le bon mariage, il se fait en France. Et une fois que l’épouse donne naissance au premier né, l’immigré sait qu’il ne retournera jamais dans son pays d’origine. Que la France est désormais son pays.

                    Les saignées de 1918 puis de 1945 ont les mêmes résultats. Mais au lieu de venir d’ Europe, c’est désormais l’ Afrique qui sert de réservoir et de point d’origine. Deja parce que l’ Europe était saignée à blanc, et aussi parce que ces territoires étaient des colonies françaises. Rendus à leur indépendance, les anciennes colonies sont demeurées francophones, ce qui a maintenu les liens avec la France.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès