Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Turquie et UE : Oui, Non, Peut-être, Quand ?

Turquie et UE : Oui, Non, Peut-être, Quand ?

Les élections du dimanche 12/06/2011 en Turquie ont été « démocratiques, bien menées et empreintes de pluralisme ». C’est le constat d’une mission d’observation c

omposée de plus de 70 membres dont 61 parlementaires de L’OSCE ( Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) et du COE ( Conseil de l’Europe), tous parlementaires nationaux.

Mais la suite est moins réjouissante. On peut y lire en effet : « Il reste nécessaire de renforcer les libertés fondamentales ».

Alors ? Un pas de plus vers l’UE ( Union Européenne) ?

 Une société civile dynamique sur fond de croissance économique de 9%.

 La participation de 84% peut laisser rêveur plus d’un démocrate européen découragé. Avec un peu moins de 50% des voix, le parti du premier ministre sortant M. Recep Erdogan , l’AKP, parti conservateur, dit islamiste modéré, conquiert 326 sièges sur 550, selon la loi électorale de la « proportionnelle régionale », avec un seuil de 10% par circonscription, dirions nous. L’opposition des sociaux-démocrates (CHP) avec près de 26 % des suffrages obtient 135 sièges. Le parti pour la Paix et la Démocratie (BDP) comportant les Kurdes qui ont fait élire un chrétien, comptabilise 36 sièges mais ne compense pas les 53 sièges du parti nationaliste( MHP). Pluralisme donc puisqu’en dépit de quelques « bavures ou violences très ponctuelles », le scrutin s’est passé de façon régulière, dans le calme et la clarté.

 Pour le voyageur une société accueillante qui, dans sa partie la plus visible, donne tous les signes d’une société développée du moins au premier stade comme l’entendent les économistes.

Cette ambiance sereine a sans doute été favorisée par cette conjoncture économique qui se traduit par une croissance exceptionnelle .

La Turquie n’a été dépassée que par la Chine au sein du groupe des 20. Elle atteint le 17 ° rang et certains experts la voit entrer dans le « top ten » avant 2050. Son recours de 10 milliards de dollars au FMI au cours de ces dix dernières années, devrait être remboursé dès 2013 et elle emprunte à présent à des taux inférieurs à de nombreux pays de l’UE .

Avec l’aide de l’Etat, ce qui permet des prix exceptionnellement bas, le tourisme connaît un essor étonnant. Les visiteurs sont la plupart du temps enchantés même si, ici ou là, se manifestent quelques réticences. D’aucuns qui connaissent la Turquie depuis longtemps prétendent voir une « réislamisation » ou pour le moins, une « délaïcisation ». Question de point de vue. Une chose en tout cas est perceptible, c’est le regain de fierté nationale dû à ce « miracle turc », en grande partie attribué au charismatique Erdogan. Un exemple : lors de danses folkloriques par des groupes nationaux de haut niveau, les artistes sont appelés à déplier un gigantesque drapeau turc, puis de le replier en y déposant moultes baisers . Certains y voient un excès de nationalisme.

Passons, la danse est belle.

 La position stratégique de corridor incontournable entre l’Europe du sud et les pays du Golfe, sorte de barycentre de flux importants, semble passer au second plan dans l’opinion publique, tout comme la manne des échanges avec des voisins comme l’Iran ou l’Irak.

Alors serait-on tenté d’accepter l’adhésion ? Oui , sans doute.

 

Un chef charismatique, efficace mais imprévisible.

Erdogan est homme de talent et de grande volonté. Musulman pratiquant mais dit modéré, il a connu la prison pour incitation à la haine dans un pays sécularisé. Dans un discours, il avait cité un poète nationaliste Ziya Gôkalp qui chantait : « Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, Les mosquées seront nos casernes et les croyants nos soldats ». Il a mal vécu cette expérience et a changé d’attitude si bien, qu’arrivé au pouvoir en 2003, il a entrepris des réformes audacieuses en dépit de l’armée, la garante de la laïcité. Ainsi il a élargi les droits des minorités, autorisé la diffusion de programmes audiovisuels en langue kurde, offert la possibilité d'apprendre en privé la langue kurde. Bien qu’il ait étendu la liberté d’expression et d’association, limité la répression des manifestations publiques, élargi les droits des instances religieuses non musulmanes et même accordé le droit de critiquer les forces armées. Cela ne l’a pas empêché de jeter en prison des journalistes pour tentative de coup d’Etat, d’en faire arrêter d’autres avant le scrutin, de placer des gardes armés à l’intérieur de bureaux de vote « à électeurs kurdes »… Le premier ministre est un personnage complexe autoritaire.

« Cette soupe est bonne, il faut la manger », c’est l’injonction faite sans vergogne à un très grand patron du CAC 40, invité à sa table et rétif à un goût trop typé du breuvage. Loin de mépriser le premier ministre après une journée de travail intense sur des projets ambitieux de Travaux Publics, ce capitaine d’industrie n’a pu se résoudre à obtempérer. Les projets sont encore à l’étude…

A côté de cela, on trouve un homme qui se veut ouvert. En témoigne le discours du premier ministre turc, à Strasbourg lors de la présidence turque du Conseil de l’Europe, en avril dernier, un bijou éclatant de bonnes intentions et de tolérance, malheureusement vite terni par une réponse à une remarque de Mme Marland-Mitello, députée de Nice qui osait rappeler que « la question des minorités religieuses était encore d’actualité… ». La réponse avait été cinglante ; en voici un extrait « Vous êtes française, mais je crois que vous ne connaissez pas du tout la Turquie. Dans mon pays, quand on voit quelqu’un qui ne connaît pas le contexte, on dit qu’il vient de France, pour exprimer qu’il est en décalage. Je vois bien, dans ce contexte, que vous êtes quelqu’un qui vient de France. ». L’hémicycle en reste figé.

Le personnage qu’on soupçonne de vouloir une réforme constitutionnelle qui instituerait un régime présidentiel, suscite bien des réticences peut-être particulièrement en France. Alors, non ?

 

La conversion de Antoine Sfeir, une réponse positive.

Lors d’un forum qui s’est tenu au Conseil de l’Europe la semaine dernière autour du politologue, écrivain, journaliste, cet éminent spécialiste des questions du Proche et Moyen-Orient, a expliqué devant un auditoire particulièrement relevé ( deux prix Nobel, le président de la Cour de Strasbourg…) qu’un entretien avec le patriarche orthodoxe de Constantinople l’aurait « retourné » et convaincu que la Turquie devait être admise dans l’Union Européenne. Jusque là hostile à cet intégration, Antoine Sfeir y est désormais favorable pour des raisons claires.

 En premier lieu, la Turquie, pour respecter les critères juridiques, politiques, sociologiques et économiques que l’UE lui impose, devra faire des efforts très importants qui prendront du temps.

De plus une Turquie pluriculturelle offrirait un asile aux minorités persécutées dans la région. On pense aux communautés chrétiennes. Par ailleurs, le problème des Kurdes et celui de Chypre devront être résolus. Là aussi les réponses seront difficiles. C’est donc oui, mais sous conditions draconiennes.

Et puis, après tout, est-on bien sûr, qu’à ce prix, la Turquie sera toujours candidate, compte tenu de sa montée en puissance qui lui confère sans conteste un leadership dans une région dans laquelle elle apparaît comme un modèle. La Turquie comme la Russie pourra devenir un partenaire dont, à terme, l’Europe risque d’avoir besoin et non l’inverse et ce, sans préjudice pour l’Union Européenne.

Antoine Spohr.


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • LE CARDINAL 25 juin 2011 10:17

    la bonne santé de l’économie Turque devrait inciter les Turcs de France à émigrer !


    • OMAR 26 juin 2011 01:05

      Omar 33

      Et vous Natanuyahu, les agressions barbares israélienne devraient vous faire partir pour porter la tenue militaire sionsite, comme ce Gilad Shalit....


    • rosa luxemburg 25 juin 2011 11:16

      J’aime la TURQUIE ou j’ai vécue au milieu des années 90 et j’y ai toujoursdes amis qui ont tous des professions libérales .J’ai une grande admiration pour ATTA TURC que je place sur le même plan que De gaulle ou Roosevelt,mais je ne crois pas que la jeunesse plus éduquée que celle d’occident trouvera son compte dans une Europe décadente,du fait de ses élites,et fasciste.Le patriotisme des Turcs est lui aussi en perdition du fait de ce gouvernement,la république est en danger et seule l’armée était capable d’assurer son ciment.

      Dire que l’économie va bien est faux il y a toujours beaucoup de gens sur le bord de la route,et pourtant la population est bien moins fataliste qu’en France,mais reste le problème kurde activé par la gauche européenne pour destabiliser ce beau pays plein de ressources mal gérées.

      En ce qui concerne les Turcs de France se sont souvent des kurdes,qui ne veulent pas ,,dans leur propre pays travailler,ils sont souvent mafieux,alors que dans leur région le gouvernement leur construit des infrastructures meilleurs que dans le reste du pays ils tuent les instituteurs et continuent à appliquer la polygamie ou les mariages forcés ,ils ne veulent pas de la modernité et le pkk est financé par la city de Londres .

      Intégrer la Turquie dans une europe,sans foi ni loi est une grave erreur,bruxelles veut le faire pour la simple raison que l’armée Turque est certainement la plus efficace d’europe et comme ils veulent réduire la population mondiale,la faire partir dans de nouveaux conflits,aux bénéfices de l’oligarchie,au moyen orient est un moyen pour eux de mettre leur racisme anti arabe en place.J’espère que les cadres de l’armée,qui sont très cultivès,ne rentreront pas dans ce jeu pervers.

      L’empire financier en perdition et qui veut appliquer le féodalisme moyennageux sort toutes ses cartes ,mais j’ai confiance dans la jeunesse turque qui est bien souvent plus politisée que la jeunesse française.ATTENTION TURCS LES ELITES OCCIDENTALES VEULENT VOUS DETRUIRE ET ILS VEULENT SE SERVIR DE VOUS POUR ATTAQUER L’IRAN QUI EST UNE GRANDE CIVILISATION ET LES MEDIAS SONT A L’OEUVRE DANS LA PROPAGANDE DE DESINFORMATION.


      • King Al Batar King Al Batar 25 juin 2011 11:29

        « En ce qui concerne les Turcs de France se sont souvent des kurdes,qui ne veulent pas ,,dans leur propre pays travailler,ils sont souvent mafieux,alors que dans leur région le gouvernement leur construit des infrastructures meilleurs que dans le reste du pays ils tuent les instituteurs et continuent à appliquer la polygamie ou les mariages forcés ,ils ne veulent pas de la modernité et le pkk est financé par la city de Londres . »

        Putain on dirait un ISraelien qui parle des palestiniens... Vous savez que les revendications des Kurdes et du PKK ne paraissent pas très loin de celle du Hamas...
        LEs turcs sont ils comme BHL, ont ils la sensibilité à géométrie variable ?


      • rosa luxemburg 25 juin 2011 12:16

        Ce la n’a rien à voir LESPALESTINIENS SONT OCCUPES TUES PILLES,,les israeliens veulent les détruire pour prendre leurs terres et faire un état exclusivement hébreux,ils ont une penséee raciste,qu’ils appliquent d’ailleurs au reste du monde dès qu’ils le peuvent , ce qui n’est pas le cas de l’état Turc qui veut au contraire assimiler les kurdes pour les sortir de traditions féodales.Ocalan qui a fait tuer plus de 30000 soldats turcs était financé par les Anglais qui eux mêmes mannipulaient la gauche européenne.Tout cela pour empêcher tout développement économique,qui pouvait être un danger pour l’empire.N’avez vous pas remarquer toute la propagande antiscience des médias et la désintégration physique de nos pays, nous sommes en train de crever de ce sous développement qui rapporte à l’empire par vampirisation de l’économie.

        Les kurdes ne veulent pas vraiment de développement que les palestiniens eux demandent fortement et ARAFAT était prêt à le faire ils l’on empoisonné ! Ocalan dans ces discours ne parle jamais d’éducation pour la population kurde au contraire il leur dit vous êtes des paysans c’est notre tradition et notre liberté et pour les garder nous devons lutter contre le gouvernement.Comment croyez vous qu’ils ont acheté des armes.

        De chasse pêche ceuillette l’homme est passé à l’agriculture puis à l’industrie et maintenant il doit passer à l’industrie extraplanètaire pour en apprendre plus sur lui même et grandir et ça l’oligarchie ne le veut pas ,vous ne seriez plus le bon petit esclave obeissant que l’on drogue quand il s’ennerve un peu trop.C’est ça l’évolution et les kurdes ont peur de l’inconnu parce que très peu instruit.Par contre je peux vous dire qu’en Turquie les éléves étudient Képler au lycée quand en France ce n’est seulement qu’a la deuxuème année de fac.

        En palestine les gens adorent étudier et ils veulent faire des choses pour leur pays,c’est la même chose en Iran où j’ai rencontré des paysans pauvres qui envoient volontairement leurs enfants à l’universitè,et comme il n’y a pas beuacoup de loisirs ils passent leur temps à étudier

        Que croyez vous qu’il se passe en libye,la population est pour kadhafi qui n’est pas plus dictateur que l’inculte qu’est Sarkozy,et qui avait commencé à rendre son pays autonome alimentairement et à développer l’afrique subsaharienne et cela ne plait pas à l’oligarchie pour qui ce continent doit être réservé pour la chasse.


      • King Al Batar King Al Batar 25 juin 2011 13:09

        Historiquement, a part une vingtaine d’année d’écart pour la création du pays, et le découpage des frontières, je ne vois pas de différence entre les uns et les autres. Les Kurdes n’ont jamais demandé à être attaché à la turquie, on leur a empecher de parler leur dialecte, on leur impose une assimilation qui n’est pas souhaité, pendant des décennis ils n’ont pas eu les mêmes droit.
        Certes ce ne sont pas les turcs qui ont dessinés les frontières, mais dans l’application je ne voit pas de différences.
        On a imposé une nationalité et la perte d’une culture à un peuple qui n’avait pas envie d’être rattaché à un payx, et qui dispose de sa propre culture et de sa propre langue. Nié le mécontentement de ce peuple à l’égard de ce qui lui est imposé rentre dans la meme mécanique intellectuelle que celle du sioniste qui ni la légitimité de l’hostilité palestinenne...
        Faites l’effort de vous mettre à la place d’un peuple, plutot que de dire, on leur déjà ca qu’ils s’estiment heureux...


      • rosa luxemburg 25 juin 2011 14:06

        Je suis FRançaise mais si j’étais née en Bretagne je n’aurais pas appris le Breton,je préfere parler la langue qui unifie le pays où je vis,, ce qui ne m’empêche pas de parler trois autres langues. en ce qui concerne les traditions si elles doivent rendre esclave comme le mariage forcé,le taux de suicide des jeunes filles kurdes est très élévé,comme l’assassinat de la femme par sa belle famille,si pour vous c’est de la culture moi j’appelle ça de la contre culture barbare.

        IL y a des députés Kurdes au parlement et lors de la création de la république en 1923 Atta Turc n’a pas bafoué le droit pour eux de ne pas parler leur langue ,Quand on refuse le droit de ce faire soigner,à une femme parce que l’on est une femme ce n’est pas de la culture c’est une tradition féodale qui dans une civilisation humaniste et évolutive est anti démocratique ,mais peut être êtes vous un oligarche non clairvoyant comme ceux qui nous dirigent actuellement ? j’espère que vous ne serez pas malade prochainement et que vous êtes Français de souche car avec toutes les lois moyennageuses actuelles vous risquez d’y passer c’est çà la tradition féodale et fasciste de l’oligarchie qui ne croit pas à l’évolution dans la science et la technologie pour casser l’esclavagisme des traditions !


      • King Al Batar King Al Batar 25 juin 2011 14:29

        « Je suis FRançaise mais si j’étais née en Bretagne je n’aurais pas appris le Breton,je préfere parler la langue qui unifie le pays où je vis,, ce qui ne m’empêche pas de parler trois autres langues. en ce qui concerne les traditions si elles doivent rendre esclave comme le mariage forcé,le taux de suicide des jeunes filles kurdes est très élévé,comme l’assassinat de la femme par sa belle famille,si pour vous c’est de la culture moi j’appelle ça de la contre culture barbare. »


        Qui vous dit que pour les Israeliens les traditions des Palestiniens ne sont pas considérés comme barbares. Votre raisonnement est exactement le même mais vous le donnez sans la moindre honte.
        N’y a t il pas de mariage forcé entre palestinien, un père n’a t il pas bruler sa fille qui avait couché avant le mariage...
        Chacun a le droit de pratiquer sa propre culture sur sa terre, en 1921 les turques se sont approprié leur terre, et on tenter de detruire leur culture. Que vous la jugiez, et l’estimiez me parait inaproprié et tout simplement scandaleux !

        « IL y a des députés Kurdes au parlement et lors de la création de la république en 1923 »
        Je crois qu’il y a des deputes musulman au parlement Israelien.

        « Quand on refuse le droit de ce faire soigner,à une femme parce que l’on est une femme ce n’est pas de la culture c’est une tradition féodale qui dans une civilisation humaniste et évolutive est anti démocratique »
        De la même manière, de quelle droit jugez vous la culture d’un peuple que vous envahissez. S’ils ont envie de vivre en paux, sur leur terre avec leur culture, vouloir les forcer, c’est leur voler et detruire leur identité !

        « mais peut être êtes vous un oligarche non clairvoyant comme ceux qui nous dirigent »
        C’est tellement facile. La vérité c’est que vous execrer Israel mais que vous etes tellement nationaliste et patriote que vous ne voyez pas que vous etes aussi execrable que les sionistes.

        Quid du génocide Arménien, comme ca pour le fun, histoire de savoir ce que vous en pensez ?

        La turquie, après avoir sucé les américains pendant des decennies, se renc compte qu’elle ne rentrera pas dans l’Europe, essaye de se racheter un comportement aux yeux du monde arabe, et se met à devenir le premier défenseurs des Palestiniens (à mon avis par interet), alors qu’ils ont volé une partie du pays aux Kurdes, dont ils essayent de détruire la culture sous couvert d’assimilation.

        J’essaye dans ma critique des peuples d’être un temps soit peu objectif, et ne me limite pas à montrer l’Israelien du doigt, pour me dégager de toute responsabilité. Je suis francais, et je sais que mon pays la France a causé autant de mal aux Africains, pendant la colonisation et meme avec la décolonisation que les Israeliens aux Palestiniens. C’est nous, francais qui sont responsable du malheur de toute l’Afrique de la France à fric... Et aujourd’hui me dire qu’un deces par maladie sur 2 en Afrique est lié à une maladie liée à l’eau, pendant que je chie dans l’eau potable me derange malheuresement autant que le malheur des Palestiniens. Ce ne sont pas les sionistes qui ont instauré ce système d’enculé, mais Faucart, l’eminance grise de De Gaulle.

        J’ai la franchise et l’honneté puor être objectif, autant avec les Israeliens, qu’avec les Francais, qu’avec le Turc, tachez donc d’en faire autant.


      • rosa luxemburg 25 juin 2011 15:33

        C’est quoi pour vous le sens de la vie ?c’est pouvoir tuer qui on veut quand on veut ?vous êtes tout à fait dans l’ère du temps chacun pour soi et dieu pour tous ,les rè gles de savoir vivre ensemble sans nuir à autrui vous passent au dessus de la tête.

        quand je vous parle de ces pratiques kurdes c’est qu’elles sont courantes,je ne pense pas qu’elles le soient en palestine il ya des lois,les kurdes ne veulent pas de lois juste faire ce qu’ils veulent quand ils veulent c’est bien ce qu’applique l’oligarchie en place le droit de vie ou de mort sur n’importe quel sujet !

        c’est un droit divin de disposer de sa vie et de sa mort ,sans rentrer dans des doctrines religieuses,et ça Platon en parle dans le « menon » mais quand on est un sophiste aristotélicien pessimiste que peut on y comprendre ?

        Il ne faudrait pas que vous écriviez la constitution de la 6ième république car avec vous c’est la continuité assurée dans le processus esclavagiste.

        Quand à Focart il était bien subventionné par les banques sionistes de l’empire anglo americain qui a lui même subventionné hitler et ocalan lisez ANNIE LACROIS-RIZ vous comprendrez pourqoui ils veulent garder les peuples dans l’ignorance crasse et dans les traditions barbares et sans être religieuse je suis croyante ,je ne voudrais pas que l’on fasse aux autres ce que je ne voudrais pas que l’on me fasse. C’est une question de principe du vivre ensemble pour le meilleur et non pour le pire.

        Nous ne sommes pas sur terre pour vivre dans l’adversité permanente mais pour se construire matériellement ,intellectuellement,psychologiquement et spirituellement, nous ne sommes pas des animaux qui vivent seulement avec leur sens,mais des êtres créateurs et nous le sommes puisque nous avons inventé l’ordinnateur sur lequel nous sommes en train de discuter alimenté par de l’electricité qui est fournie par une centrale produite par un esprit ingénieux et construite par des cols bleus fiers de leur oeuvre.

        C’est ça que nous devons appliquer partout et ne pas continuer à vivre dans des cavernes au sens propre et au sens figuré.Le laxisme et le libéralisme ne conduisent pas l’homme à la dignitè qui est l’essence même de la vie républicaine !

        cordialement

         


      • Le taulier Le taulier 25 juin 2011 12:00

        C’est qui Antoine Sfeir ?

        Que Sarkozy ou Merkel soient favorables à l’admission de la Turquie dans l’UE, c’est un événement qui mérite d’être relaté mais qu’un journaliste comme Sfeir se prononce pour c’est un non-événement. En plus si le mec se fait « retourné » par le premier curée qu’il rencontre, fût-il patriarche orthodoxe de Constantinople, cela montre la légèreté de ses opinions.

        Sinon sur la forme je suis très déçus de l’article. C’est mal écrit, surtout pour un soit-disant « ancien journaliste » ,un « professeur honoraire » et une personne d’un certain âge.


        • A. Spohr A. Spohr 25 juin 2011 12:41

          Apprenez à lire, puis un peu d’orthographe( trois grosses fautes de grammaire en 6lignes), puis à connaîre les « penseurs » de notre temps et puis à écrire vous même. Vous, vous êtes un authentique demeuré . C’est la première fois que je fais une remarque de ce genre mais vous la méritez.


        • King Al Batar King Al Batar 25 juin 2011 13:56

          En général reprendre un posteur sur la grammaire, c’est à dire sur la forme, c’est que l’on a rien à dire sur le fond.
          Je ne dis pas que je suis d’accord avec le post qui comporte 3 fautes sur 6 lignes, mais qu’est ce que ça m’insupporte les prétentieux intellectuels de mes deux, qui viennent faire remarquer les fautes.
          Avoir l’intelligence de combattre des arguments est certainement moins facile que de critiquer la rédaction, c’est sur. Néanmoins si le fauteur à peut être eu la paresse de se relire, le correcteur a lui eu la paresse de reflechir à un argument plutot que de faire l’instituteur.


        • Le taulier Le taulier 25 juin 2011 15:13

          Désolé d’avoir froissé votre amour propre mais je ne viens pas sur Agoravox pour cirer les pompes de gens qui racontent n’importe quoi.

          Exemple : "De plus une Turquie pluriculturelle offrirait un asile aux minorités persécutées dans la région. On pense aux communautés chrétiennes"

          Tu crois que la Turquie va accepter de devenir la voiture-balaie de l’Ue en accueillant les immigrés que les pays d’Europe ne veulent pas ? En plus les minorités chrétiennes qui quittent l’Irak, la Syrie ou l’Égypte rêvent de rejoindre l’Allemagne, le Danemark ou les USA pas un nouveau pays musulman.


        • A. Spohr A. Spohr 25 juin 2011 15:58

          Vous restez un sombre ignorant soutenu par un ignorant de plus. Ignorant est un euphémisme. C’est la prétention de connaître le style d’un normalien agrégé de lettres, que je trouve , de vore part incongrue. En effet il y avait de celà. .Moi qui aime tant Céline, je juis persuadé qu’il en ferait une page.. 

          J’ai lu vos papiers ;ils sont proprement du niveau d’un étudiant de première année, de ????? déjà sénilisant. Pour vous remettre à votre place sans plus ;Donnez moi vos coordonnées et je vous ferai tenir mes livres. ( surtout des polars)
          En fait ,j’avoue que j’aime ce chahut mais une chose me tient à coeur « LE SUJET. » Et çà, pauvre ami ,vous ne savez pas ce que c’est .
          Dites moi, suis -je pour ou contre l’adhésion de la Turquie ? Si vous répondez à cette question intelligemment ou à votre manière, je vous offre un pot . Sérieux..

        • Le taulier Le taulier 25 juin 2011 16:14

          Calme toi papy. Tu as écris un article à la va vite avec beaucoup de conneries. Cela arrive à tout le monde.
          Le problème c’est pas d’être pour ou contre l’adhésion de la Turquie à l’UE mais les arguments utilisés.

          Si j’étais turc je serais contre. Les médias nous ont fait croire avec les exemples espagnols, grecs et Irlandais qu’un pays qui voulait se développer rapidement devait adhérer à l’UE. On voit bien que c’est pas vrai à 100%


        • A. Spohr A. Spohr 25 juin 2011 22:32

           Moi je ne dis pas tu , sauf à ceux que j’aime. 

          Tout ce que vous dites là n’est pas faux et croyez moi je le sais . Encore une fois ,lisez donc mon article en vous asseyant le temps de la lecture . Si je pouvais , je vous servirais un verre pour ce moment là. Quant à l’amour propre ? Moi je ne suis pas anonyme ! Et vous ?

        • A. Spohr A. Spohr 25 juin 2011 22:57

          D’abord, papy oui, mais, avec un petit-fils comme vous, je serais devenu criminel. Le crétinisme doit avoir des limites même pour les vaniteux comme vous. Je veux vous voir. Taulier de bordel ou sympathique bistrotier chahuteur , comme j’en ai connus des dizaines avant qu’une effronterie me fasse désespérer de ce que l’anarchie pouvait être devenue. Mais vous arrive -t-il de lire autre chose que de mauvaises, je dis bien mauvaises, BD ? ET maintenant , j’arrête à moins que vous ne vous nommiez.


        • James James 25 juin 2011 12:59

          Pour Antoine Sfeir, la conversion est un gage de longévité médiatique .
          Il y a quelques années, il consacrait un ouvrage, dans lequel il louait le régime du dictateur Ben Ali. Il ne lui suffit pas de se tromper régulièrement, il a aussi pour fonction principale d’amplifier la menace.
          En effet ! un expert très neutre et d’une crédibilité exemplaire.


          • A. Spohr A. Spohr 25 juin 2011 16:11

            Mille excuses pour cette ignorance à propos d’Antoine Sfeir, louant Ben Ali. ? Comme beaucoup d’autres., alors ?

            Je fais précisément état d’une « conversion ». Et çà, je l’ai entendu de vive voix , la semaine dernière. De plus il atrtibuait le succès de la « rébellion tunisienne »à un effet de l’élévation culturelle et intellectuelle de la jeunesse grâce aux universités. Il ajoutait que ( en substance) pour une fois, ces jeunes n’avaient pas eu besoin de l’alibi du pb israélien ni de la religion. 

          • Le taulier Le taulier 25 juin 2011 16:15

            Faute reconnue, faute à moitiés pardonnée....mais c’est le dernier avertissment !


          • James James 25 juin 2011 17:40

            @A.Spohr
            Moi je me demande comment on peut encore prêter une oreille attentive à ces individus (Sfeir et tous ses semblables).Leur préoccupation principale n’est ni la recherche de la vérité , ni la nuance, ni les faits, ni l’objectivité, mais de distiller leur venin dans l’opinion .Ce n’est pas difficile ! tout ceux à qui on offre la parole dans ce pays sont de vulgaires propagandistes à quelques exceptions près .
            Pas rébellion, soulèvement populaire visant à destituer un dictateur client de l’occident, c’est différent ! Il fallait donc attendre les judicieuses analyses du père Sfeir pour constater que le monde arabe n’est pas uniquement peuplé de vilains barbus voulant en découdre avec Israël, quel scoop !
            Quant à la Turquie, elle n’a aucun intérêt à rejoindre ce « club chrétien » , le club des puissances déclinantes qui prétendent incarner la morale et le progrès . On veut bien d’une intégration militaire, mais pas économique, ce qui en dit long sur les motivations de nos pseudo démocrates de l’union .
            bientôt l’arrogance européenne ira mendier aux portes d’Ankara , je le souhaite vivement.


          • Le tocard 25 juin 2011 12:59

            Apparement les turcs ont rendu de beaux services aux etasuniens qui n oublient jamais de militer pour leur adhésion a l UE .Leur candidature etant de toute facon vivement encouragée par l empire anglosaxon, c est deja une raison pour s en méfier .Evidemment que le reve d Europe politique , forte, serait definitivement enterré , au profit d un grand ensemble commercial .


            • xray 25 juin 2011 16:05


              Les élus européens sont des carpettes sur lesquelles les Américains s’essuient les pieds. 


              Les
              Français sont revenus à la situation du début des « années 40 ». 
              Ils sont soumis à : 

              - Une monnaie d’occupation ; 

              - Des journalistes d’occupation ; 

              - Des mœurs judiciaires dignes du nazisme ; 

              - Des collabos financés et au service de qui ? L’Europe,  les Américains, ou le Vatican ? 

              Néanmoins, dans les moyens mis en œuvre par l’Europe pour asservir les foules on reconnaît les méthodes de curés : 

              - « Générer l’incompréhension, les désordres, la délinquance, la criminalité, l’injustice,  la misère, les maladies, les épidémies, les conflits,  les guerres, les famines, etc. » 
              Le tout reposant sur l’ignorance permanente et des flots de mensonges sous lesquels les médias noient les individus. 

              L’Europe est soumise au dictat de l’axe CIA-Vatican. 
              Seule la géographie distingue la CIA du Vatican. Pour le reste, c’est pareil. 

              - Les mêmes intérêts, les mêmes méthodes, les mêmes moyens, les mêmes personnes ! 

              - Les curés manipulent. Ils contrôlent le premier et le plus grand réseau de renseignement. Ils vivent de la misère qu’ils produisent. Ils gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre. 

              - Les américains manipulent. Ils imposent aux pays européens tout ce qu’ils ne veulent pas chez eux. Etc. 

              Le bourbier européen 
              http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 

              Se sortir de l’Europe ! Et, vite ! 
              http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2010/06/30/se-sortir-de-l-europe-et-vite.html 

              Axe CIA-VATICAN 
              http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/29/axe-cia-vatican.html 



              • sophie 25 juin 2011 20:16

                Pour moi, très clairement, la Turquie entrera en Europe et pas dans dix ans, et c’est très bien ainsi.
                Observons la situation nouvelle Turquie/Syrie et comment ce pays va gêrer ce problème très grave apparement.
                Merci de votre article


                • A. Spohr A. Spohr 25 juin 2011 22:39

                  Le problème est de savoir à qui cette adhésion sera utile. Si l’UE continue d’aller où elle va : pas de problème. Un des mes très jeunes amis, normaliens et modérés, DF.,ému par la Tunisie en préconise également l’adhésion . Ah belle et généreuse jeunesse ! Mais jusqu’où peut aller cette belle naïveté ! A l’Universalité ? Mais ici, ce n’était pas le sujet. 

                  Merci Sophie .

                • OMAR 26 juin 2011 01:14

                  Omar 33

                  Que de conneries et de faux fuyants sont utilisés pour ne jamais intégrer la Turquie dans l’U.E...

                  Tiens, un jour il sera demandé comme condition d’admission à la Turquie, qu’elle organise une partie de belote entre le Pape et Oussama Ben Laden.

                  LA SEULE RAISON DE SON REJET EST QUE LA TURQUIE EST UN PAYS A MAJORITE MUSULMANE.

                  Le meilleur exemple ? l’Albanie qui est au coeur de l’Europe sans y etre intégrée à celle-ci.
                  Et que dire pour la Bosnie-Herzégovine...


                  • vinvin 26 juin 2011 02:20

                    La TURQUIE N’ a rien a foutre dans l’ Europe.


                    De plus, pour nos politiques, les médiats, et autres Dictateurs de « Mach-triche » qui sont NUL en géographie, je rappelle que la TURQUIE ne se trouve pas plus sur le continent européens que La Corée-du-Nord, le Pakistan, le Tibet, ou le Viet-nam !

                    Alors on fait comment ?

                    On fait entrer la TURQUIE en UE, ainsi que le 5 autres pays que je viens de cités, où bien on laisse la raison les laissés TOUS où ils sont ?



                    VINVIN.

                    • Digger 26 juin 2011 15:33

                      La Turquie c’est Asia Minor. Ca n’est pas européen ou on peut dire que la France est américaine à cause de la Guyane.
                      Le fait est que les Turcs n’ont absolument pas intérêt à entrer dans l’Europe. Ils ont des choses plus intéressantes à faire avec d’autres partenaires dont l’obsession n’est pas de les soumettre au mondialisme.

                      http://europeorient.wordpress.com/2009/08/05/turquierussie-projet-de-loleoduc-samsun-ceyhan/

                      D’où les tentatives de déstabilisation du gouvernement turc, pas assez enthousiaste à rentrer dans l’U.E. et à laisser piller son pays.

                      http://www.bladi.net/forum/221893-turquie-tentative-destabilisation-avortee-militaires/

                      La presse officielle fait état d’une volonté affirmée de la Turquie de rentrer dans l’U.E., contrariée par des leçons moralisatrices de Sarkozy.

                      http://www.liberation.fr/monde/01012322249-sarkozy-froidement-accueilli-en-turquie

                      Je n’y crois pas un seul instant.


                      • Noor Noor 27 juin 2011 17:32

                        Tous les problemes actuels en turquie , dans le moyen orient et en afrique
                        ont débuté ya belle lurette . Merci aux européens qui ont propagé le nationalisme chez les musulmans qui s’en seraient ben passé , merci pour le vol de toutes les richesses africaines .
                        Merci d’etre responsable de tous les conflits actuels dans les pays du tiers monde ...
                        C’est bien beau de critiquer tous ces conflits , bien au chaud dans vos chaumières en europe hein mais ça sert à rien ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès