Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > TVA sociale = Baisse des salaires

TVA sociale = Baisse des salaires

Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand sont formels, la mise en place d’une TVA sociale est dans l’intérêt de notre pays et des emplois. Le message du Medef a été reçu cinq sur cinq ; pour Laurence Parisot la baisse des cotisations patronales profitera aux entreprises qui auront ainsi une plus grande marge de manœuvre. Cette mesure, accouplée à une autre mesure du patronat, baptisée « accords compétitivité-emploi  » qui permettrait aux entreprises d’imposer à leurs salariés d’échanger temporairement des baisses de salaires contre une préservation de l’emploi, porte un nouveau coup au monde du travail. Ces mesures vont faire passer 50 à 80 milliards supplémentaires de la poche des travailleurs à celle des actionnaires. En un peu moins de vingt 20 ans ce sera donc au total prés de 300 milliards d’euro qui seront volés annuellement aux salariés !

Comment en est-on arrivé à cette situation ? Nous nous laissons détrousser sans réagir, les peurs quotidiennes distillées chaque jour à travers les médias nous ont complètement lobotomisé et livré pieds et poing liés au patronat et à ses actionnaires. Pourtant ce qui coûte cher au travail, ce ne sont pas les salaires de ceux qui produisent les richesses, mais les dividendes que les actionnaires prélèvent sur notre labeur, « le capital, c’est du travail volé ! ». Dans une économie capitaliste, le plus sûr moyen d’augmenter les profits est de diminuer les salaires. Alors qu’il faudrait partager le travail et les richesses ! Que font les classes populaires, que font les travailleurs, que font les laissés pour compte ?

80 milliards d’exonération de cotisations patronales génèrent 80 milliards de profits en plus pour les actionnaires, et 80 milliards en moins pour les travailleurs. La TVA est de plus l’impôt le plus injuste, puisque qu’en proportion, moins on est riche, plus il représente une part importante du budget d’un ménage ! Quant à l’effet anti délocalisation, si les baisses de cotisations sociales avaient permis de sauver ou de créer des emplois, cela se saurait ! Depuis 30 ans les gouvernements de droite comme de gauche appliquent cette mesure, sans aucune efficacité. Avec cette TVA sociale, N.Sarkozy continue son job, il travaille pour 5 % de la population française, les très riches. Et en cinq ans il a été au delà de toute leur espérance ! S’il repasse…

Un salarié perçoit un salaire net chaque mois, mais ce qui rétribue son travail c’est le salaire brut, c’est à dire un salaire socialisé qui permet entre autre de payer l’assurance maladie, la formation, les allocations familiales, le chômage, les retraites, la maternité… Le patronat appelle cette partie du salaire une charge alors que c’est notre protection sociale ! Cette part du salaire représente aujourd’hui 400 milliards d’euros L’instauration de la TVA «  sociale  » est destinée à remplacer cette partie du salaire payée par les employeurs par un impôt indirect payé pour l’essentiel par les salariés. Accepter cette TVA sociale, c’est accepter une diminution importante des salaires et à terme la destruction de toute notre protection sociale. Les retraites chapeaux, les stocks options et les parachutes dorés ajoutés aux dividendes des actionnaires ne sont-elles pas les vraies charges des entreprises ?

L’objectif est donc d’en finir avec le salaire socialisé. La protection sociale se réduirait comme une peau de chagrin et seul un filet de sécurité minimum subsisterait pour les plus pauvres. C’est le but des mesures déjà bien entamées  : franchises médicales, tarif unique pour les hôpitaux publics et privés, désindexation des retraites par rapport à l’inflation, prestations sous conditions de ressources, fin programmée des allocations familiales… ?

Ce pouvoir, toujours prêt à dénoncer l’impôt pour les plus riches, n’hésite pas une seconde à l’augmenter quand il s’agit de faire payer les salariés, les retraités et les chômeurs. C’est-à-dire taxer les classes populaires et exonérer le patronat de toute responsabilité dans le financement de la protection sociale.

Article publié sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2012/01/05/tva-sociale-baisse-des-salaires/


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Scual 12 janvier 2012 14:56

    L’augmentation de la TVA, puisqu’elle ne peut pas être sociale, c’est juste de l’inflation et une baisse du pouvoir d’achat, c’est à dire des débouchés en moins pour les entreprises comme toute contraction du marché, c’est à dire de l’activité en moins et donc, c’est une augmentation du chômage et l’entrée assurée dans une spirale récessive à la brutalité démultipliée par l’augmentation des taux d’intérêts infligés par les agence de notation...

    Par conséquent je crois qu’on peut dire, puisqu’aussi détestables soient elles, les personnes proposant cette réforme ne sont pas idiotes, que leur objectif politique est la récession.

    Ce sont nos adversaires, voir même nos ennemis. Nous infliger la misère, la pauvreté, l’esclavage, la maladie, peu leur importe la brutalité de ce qu’ils nous feront subir tant que c’est nous qui payons et que leurs amis de la finance, eux, sont épargnés par la justice... oui je dis la justice car faire payer la crise à ceux qui l’ont créée, ce n’est que justice.


    • alain_àààé 12 janvier 2012 15:37

      je suis d accord avec toi SCUAL mais j irais un peu plus loin je suis outré par les socialistes qui nous disent que c est une perte du pouvoir d achat mais ils faudrait pour ceux qui ne le savent pas que des politiciens aussi de gauche touchent eu aussi des dividents et je me demande vraiment a qui voter car ,c est un fait et le président de l assemblée nationale, se sera la guerre quelque soit le gagnant. je vais me répété mais j ai fait un don aux socialistes ,que je vois certains sénateurs roulent avec des mercédés ou B M W , pour leur campagne et je m apercois que j ai donné 50e aux socialistes palestiniens.il faudrait reconnaitre que nous ne pouvons aller vers la guerre comme d autres le disent il y a une population trop importante pour donner du travail a tout le monde


      •  C BARRATIER C BARRATIER 12 janvier 2012 17:06

        Je pense que la TVA sociale n’est pas en elle même anti sociale, il faut voir comme pour tout le reste comment on s’en servirait.

        Tout dépend de l’équipe qui la met en place. Je veux essayer de me placer dans une logique opposée au sarkozisme, au libéralisme sauvage.

        La TVA sociale va effectivement entrer dans le prix de tous les produits consommés, qu’ils soient fabriqués en France ou importés. Par contre, à l’export, les pris sont Hors Taxes, et chaque état taxe à sa façon. 

        Donc les produits importés qui concurrencent nos fabrications seraient plus chers en France, mis il faudrait que les produits français ne soient eux pas plus chers qu’avant : Pour cela il faut retirer des fabrications françaises des coûts de cotisations sociales à hauteur de ce qu’on ajoute en TVA sociale. Dans ce schéma, seuls augmenteraient les produits importés. Un gouvernement social devra inventer là une compensation à usage hexagonal.

        Comme à l’exportation nos produits sont vendus hors taxes, ils baisseraient en proportion de l’allègement de cotisations sociales : 10 % de TVA sociale seraient compensés par 10 % de baisses de cotisations, à l’export on aurait donc moins10 % sur un Air bus, un TGV,..etc.

        Il conviendra d’avoir un gouvernement qui ne laisse pas les augmentations de bénéfices liés à l’augmentation du volume des exportations aller dans la poche de ceux qui sont loin d’en avoir besoin : une redistribution vers les salariés en salaire serait la contrainte.

        Il reste que les cotisations sociales servent à tous pour l’accès aux soins, et qu’il serait normal de transférer ce coût du travail vers l’impôt. Les pays nordiques utilisent déjà largement l’impôt pour cela.

        Par contre, la retraite est en France du salaire, du salaire socialisé, cela est reconnu partout y compris dans la loi européenne. Si la retraite n’est plus en relation étroite avec le salaire, elle devient de l’aide sociale : ce n’est pas digne d’un salarié de le mettre à l’aide sociale, ni de lui infliger d’aléatoires retraites par capitalisation...faites pour profiter à ceux qui les gèrent, des actionnaires et des PDG. Il faut donc maintenir intégralement dans la Sécurité sociale les cotisations nécessaires aux retraites des salariés, pour les autres, on fait comme on veut. 
        La Sécu est le gestionnaire le plus économique de tous, plus économique même que les mutuelles...
        Pour l’importance de maintenir un salaire socialisé on peut aller chercher dans la table des news :

        Retraites : du « salaire » dû, donc résistons

         http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=164


        • hacheii 13 janvier 2012 12:27

          De toute façon en tant qu’homme de gauche, vous n’avez pas le droit d’être contre les taxes, les impôts, les amendes, « N’oubliez jamais » que tout ceci, y compris la TVA - citoyenne - de - justice - sociale, ce sont des salaires de fonctionnaires, des vacances, des congés payés, des droits acquis, alors soyez citoyen responsable et humaniste, bon dieu !


          • soubise 14 janvier 2012 12:58

            Le Sarkoland aura vraiment tout fait pour paupériser le peuple et les salariés, ouvriers et employés.
            Mais ,quand se réveillera t on ?
            nous sommes les grenouilles dans la casserole.


            • Ultraero Ultraero 31 janvier 2012 22:58

              il serait bon de débattre sur une idée plus porteuse que cette TVA « sociale »

              http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/tva-sociale-une-arnaque-de-plus-la-109168

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès