Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > UMP, naufrage annoncé

UMP, naufrage annoncé

De la défaite présidentielle, à l’affaire Bygmalion, en passant par les dépassements de frais de campagne, et par les questions posées à Jean-François Copé, ou à Nicolas Sarközi, le navire UMP n’est pas en bonne posture.

Chaque jour amène son lot de mauvaises nouvelles, et le triumvirat qui tient provisoirement les rênes du parti vient de découvrir que des salaires généreux étaient versés aux cadres de l’UMP, malgré une ardoise de 74,5 millions. lien

L’audit sur les finances du parti remis le 7 juillet à Luc Chatel, secrétaire général, a permis de découvrir par exemple qu’Eric Césari, le trésorier récemment remercié, était rémunéré a hauteur de 10 000 € net…le cofondateur de « la droite forte  », Geoffroy Didier percevait pour sa part 6200 € net, ce qui a fait grincer quelques dents, car G.Didier est de fait le collaborateur de Brice Hortefeux, ce qui fait s’interroger Hervé Mariton : « si c’est son collaborateur, pourquoi Brice Hortefeux ne le rémunère-t-il pas avec son enveloppe de parlementaire européen ?  ». lien

De plus on apprend que Copé rémunérait son épouse via l’assemblée nationale (lien) et que Rachida Dati se serait fait payer ses factures téléphoniques à hauteur de 10 000 € par an. lien

Du coup, Hervé Mariton demande qu’on lui communique la liste intégrale des collaborateurs rémunérés par l’UMP…ce qui risque d’amener quelques surprises. lien

Une autre mauvaise nouvelle concerne le candidat malheureux à la présidentielle de 2012 : le dépassement non autorisé des frais de campagne avait provoqué un sarkothon permettant de récolter 10,6 millions d’euros destinés à combler l’abime financier de 11 millions d’euros devant lequel le parti se trouvait à l’été 2013. lien

Cette faute a été sanctionnée par une amende de 363 615 € infligée par la CNCCFP (commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques).

Or il appartient au candidat de la rembourser et non aux membres de son parti, ce qui a provoqué l’ouverture d’une enquête le 2 juillet dernier sur le motif « d’abus de confiance  ».

Pour la petite histoire, il faut savoir que le candidat présidentiel avait refusé obstinément de la payer malgré les demandes insistantes d’Alain Juppé.

De plus, selon le « Canard Enchainé », Sarközi avait aussi refusé de rembourser à l’UMP les 34 000 € sur les 153 000 euros d’avance réclamés par l’Etat après l’invalidation de ses comptes de campagne. lien

A l’époque le député Bernard Debré s’était étonné de la modestie de la somme que Sarközi avait versé lors du sarkothon alors qu’il était caution solidaire. lien

Une nouvelle affaire vient de sortir : la juge Christine Saunier-Ruellan cherche à savoir qui a payé un déplacement privé de l’ancien chef de l’Etat lors d’une conférence au Moyen-Orient en décembre 2012 : l’avion était un Falcon 50 appartenant à Alain Afflelou…ce même appareil ayant été intercepté 3 mois après avec 700 kilos de cocaïnelien

En tout cas, les dérives du parti ont bien commencé en 2012. lien

Le triumvirat va-t-il réussir sa mission consistant à faire enfin ce «  droit à l’inventaire  » réclamé depuis longtemps par de nombreux membres du parti, comme Valérie Pécresse qui considère que « de nombreux états proches de nous ont traversé des crises économiques et identitaires aussi graves que la nôtre. Certains étaient au bord de la faillite. La Suède, le Canada, l’Allemagne. Ils s’en sont sortis plus forts… ».

Mais le bilan du mandat présidentiel risque d’être délicat à exposer au vu de la situation actuelle.

Il y a bien eu une demi-journée de débats, menée tambour battant par Jean-François Copé, en automne 2013, mais elle était si peu ambitieuse que ceux qui la réclamaient n’y sont pas allés, le mot d’ordre de cette journée étant : « refus de l’autoflagellation, sans tomber dans l’autosatisfaction  ». lien

Il y aurait pourtant du grain à moudre…

Aujourd’hui l’état ne possède plus que 3% du capital des entreprises françaises, contre 40% du temps des nationalisations et il ne détient plus que 4% des 43 180 monuments historiques protégés.

Il lui reste tout de même quelques richesses, et au début 2012, on comptait encore 25 000 propriétés faisant partie du patrimoine immobilier de l’Etat, pour un montant de 107,5 milliards. lien

La part des étrangers dans le capital des entreprises du CAC 40 est passée de 35% en 1998 à 42,3% à la fin 2009, ce qui représente un montant de plus de 400 milliards d’euros…et depuis, le pourcentage à continué d’augmenter.

Ajoutons pour la bonne bouche, s’il faut en croire la Cour des Comptes que Sarközi avait liquidé le 1/5ème du stock d’or de la France, faisant faire une très mauvaise affaire au pays. lien

Sur le fond, « Politis » propose un bilan accablant du mandat sarkoziste : 612 milliards d’euros d’augmentation de la dette publique…75 milliards de cadeaux fiscaux offerts aux plus riches…27 taxes supplémentaires depuis 2007…1 million de chômeurs en plus en 5 ans…21,2% d’augmentation de violences contre les personnes…337 000 personnes passées à la case pauvreté…80 000 postes supprimés dans l’éducation…4 millions de personnes sans complémentaire santé ou renonçant aux soins…zéro point de croissance sur l’ensemble du quinquennat…etc. lien

Et quid de l’attentat raté contre Hugo Chavez qui aurait été commandité par l’ex président ? lien

On comprend alors les raisons pour lesquelles, certains hésitent à faire ce « droit à l’inventaire  », surtout au moment ou le parti est dans les difficultés.

Cette déliquescence du parti fait apparaitre aujourd’hui 7 familles différentes : celle de Copé, de Sarközi, de Le Maire, de Juppé, de Wauquiez, de Bertrand, Fillon fermant la marche. lien

Entre ceux qui s’apparentent au gaullisme, ceux qui lorgnent vers l’extrême droite, et les autres, on voit bien la diversité des tendances.

La famille politique de Copé a du plomb dans l’aile depuis l’affaire Bygmalion, et celle de Sarközi ne va guère mieux avec les casseroles que l’on sait.

Toujours sous le signe du chiffre 7, c’est le nombre des mensonges de Sarközi et de ses amis que Laurent Neumann, du journal «  Marianne  » à décompté au chapitre des comptes de campagne. lien

Le 1er, c’est le dépassement annoncé de 466 000 petits euros, soit un ridicule 2%, qui d’après les amis du candidat a été puni à 100%...mais voila, ce sont des comptes d’apothicaire car sur une totalité de 21,3 millions d’euros, l’ensemble de la facture s’élevait à 23 millions d’euros et le dépassement est en réalité de 1,7 millions d’euros. lien

De plus, ce n’est pas la seule infraction constatée : il y avait aussi l’absence de sincérité (dépenses non déclarées), et le financement irrégulier (sur le budget de l’Elysée).

Le 2ème mensonge porte sur la « théorie du complot  » dont les membres du conseil constitutionnel se seraient rendus coupables, afin d’empêcher Sarközi de se présenter en 2017. Faux : cette docte assemblée est composée majoritairement de membres désignés par l’ancienne majorité de droite. lien

Le supposé « acharnement judiciaire » appliqué au malheureux candidat de 2012 est lui aussi une fable, et le 3ème mensonge, car si elles reviennent aujourd’hui au devant de la scène, c’est tout simplement parce celui qui est aujourd’hui visé par la justice avait réussi jusque là à les bloquer.

Quant au 4ème mensonge, il consiste à l’affirmation non fondée de Brice Hortefeux déplorant l’extrême sévérité, voire l’injustice, dont aurait fait preuve le conseil constitutionnel, oubliant au passage que le même Hortefeux déplorait il y a peu « le laxisme des juges  »…forcément de gauche et que le soi-disant martyre que vivrait Sarközi n’est que le résultat d’une justice à géométrie invariable. lien

Le 5ème mensonge porte sur une critique émanant des dirigeants UMP qui comparent la bienveillance accordée à Edouard Balladur en 1995, le conseil constitutionnel dirigé alors par Roland Dumas, se refusant à invalider ses comptes de campagne pourtant critiquables, et la sévérité appliquée à Nicolas Sarközi. lien

La décision du conseil constitutionnel mettrait l’UMP en danger…6ème mensonge : les finances du parti étaient déjà largement plombées depuis 2007, le parti ayant perdu toutes les élections depuis la présidentielle, et affichant déjà des dettes à la hauteur de 55 millions d’euros. lien

Quant au dernier mensonge, il est relatif à la déclaration sincère et définitive que le président Sarközi avait largement répandu dans les médias affirmant : « je changerais complètement de vie, vous n’entendrez plus parler de moi si je suis battu…  ». lien

L’occasion de rappeler la jolie phrase de Georges Orwell  : « le discours politique est destiné à donner aux mensonges l’accent de la vérité, à rendre le meurtre respectable et à donner l’apparence de la solidarité à un simple courant d’air ». lien

Patrick Balkany répondait en écho : « si on n’investit que ceux qui n’ont pas été condamnés par la justice, on n’a plus de candidats dans les Hauts de Seine  ». lien

Ce qui a le mérite de la clarté.

Comme dit mon vieil ami africain : « celui qui veut voir l’arc en ciel doit apprendre à aimer la pluie  ».

Le dessin illustrant l'article est de Victor obscur

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Quand c’est fini, Sarko…mence

La chasse aux « big millions »

Les bourgeois de Palais

Une république irréprochable

Les vessies pour des lanternes

Panique à l’Elysée

Sarko la poisse

Les doigts dans le pot de confiture

L’Attila de la République

Un Bonimenteur

Sarkoverdose

Sarközi peut il tenir

Un ministre pas si timbré

La France et Sarközy divorcent

Les 7 casseroles d’Eric Woerth

Il y a quelque chose de pourri au royaume de France


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

142 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 10 juillet 2014 08:54

    En ce moment elle est en train de briquer Sarkozy pour le faire briller comme mille soleils ( s’il ne tombe pas entre les mains d’un juge de gauche mal intentionné bien sur) et ensuite elle se trouvera un autre nom ....


    • olivier cabanel olivier cabanel 10 juillet 2014 09:01

      zyg

      briquer... le mot est bien choisi.
      c’est donc le retour du « bling-bling » ?!!!
       smiley
      c’est vrai qu’il aime bien tout ce qui brille, le sarko...

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 juillet 2014 09:58

      L’ UMP union des magouilleurs parisiens montre SON VRAI VISAGE UNE

       MAFIA .............................SANS SCRUPULES ET CYNIQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!


    • olivier cabanel olivier cabanel 10 juillet 2014 10:10

      union des magouilleurs ? oui, ça colle assez bien

       smiley


    • zygzornifle zygzornifle 10 juillet 2014 14:17

      Le phénix renaissait de ses cendres, Sarkozy de ses Rolex.....


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 11 juillet 2014 09:28

      ...........QUELQUES RATS NE QUITTENT PAS LE NAVIRE MO... RAT...NO

      GUAIN....EAU  !!!!!!

      LAISSONS COULER CES RATS D’ EGOUTS  !!!!!!! PARISIENS


    • zygzornifle zygzornifle 11 juillet 2014 14:10

      Il faut vite construire l’arche de l’UMP pour sauver le couple Sarko-Copé de la noyade......


    • Fergus Fergus 10 juillet 2014 09:07

      Bonjour, Olivier.

      Cette synthèse des dérives, des manquements, des petites turpitudes ordinaires et des grosses magouilles occasionnelles de l’UMP a le mérite de mettre en lumière l’état de déliquescence de ce parti. Comme je l’ai écrit à différentes reprises, il devient urgent et nécessaire de couper les branches pourries pour éviter la gangrène générale de ce parti. Autrement dit, virer les caciques impliqués dans ce pourrissement, non seulement à l’intérieur du parti, mais aussi en marge, à l’image du chef de clan Sarkozy.


      • gaijin gaijin 10 juillet 2014 09:30

        fergus
        couper les branches pourries ?
        il faut couper le tronc
        arracher les racines
        et veiller ensuite a ce que jamais aucun rejeton n’apparaisse .......


      • Fergus Fergus 10 juillet 2014 09:35

        Bonjour, Gaijin.

        « veiller ensuite a ce que jamais aucun rejeton n’apparaisse ».

        Pas trop d’accord. D’une part, il est nécessaire que vivent des partis de nature et d’idéologie différentes pour alimenter le débat démocratique et éviter la sclérose des institutions. D’autre part, je suis persuadé qu’il existe, même au sein de l’UMP, des personnes suffisamment intègres et responsables pour mettre sur pied un fonctionnement plus vertueux. C’est pourquoi je pense qu’il faut éradiquer les « branches pourries ». Ou recomposer la droite.


      • olivier cabanel olivier cabanel 10 juillet 2014 10:13

        bonjour Fergus

        en tentant de faire cette « compil », j’ai pris conscience de l’importance des dérives, qu’elles viennent de sarko ou d’autres... impressionnant.
        je ne pensais pas que ça allait si loin !
        espérons que les juges iront cette fois jusqu’au bout de la procédure...
        merci de ton commentaire.

      • Fergus Fergus 10 juillet 2014 11:16

        @ Olivier.

        Espérons, en effet. Il semble qu’ils bénéficient d’une plus grande liberté de manœuvre vis-à-vis du pouvoir politique et qu’ils soient décidés à en profiter pour aller plus loin dans les procédures. Croisons les doigts pour qu’il en soit ainsi afin d’assainir le monde politique des pratiques intolérables auxquelles certains se livrent, avec pour conséquence de détourner toujours plus nos compatriotes de la vie publique. 


      • gaijin gaijin 10 juillet 2014 12:05

        fergus
        mais ça ne marche pas .....
        on nous a fait croire pendant longtemps qu’on était le meilleur système possible et gnagnagna .....( j’y ait cru comme tout le monde ) mais ce n’est pas la réalité !
        il faut prendre acte des faits : notre système favorise l’arrivée au pouvoir des pires ! les plus manipulateurs , les plus menteurs , corrupteurs, avides de pouvoir, démagogues ....vont toujours gagner
        regardez un autre point de vue : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/angleterre-plus-de-130-deputes-154212
        vous croyez que ce n’est pas pareil ici ?
        on est classés combien en terme de liberté de la presse 40èmes ? ou encore plus bas ?
        la différence entre la réalité et la théorie est tellement abyssale qu’on n’arrive même pas a envisager la profondeur du gouffre et au fond peut importe le constat est clair
        notre système n’est pas une démocratie et en plus il ne fonctionne pas ( ou alors il faut encore 40 ans de crise pour que vous en soyez convaincu ? )
        la seule chose a faire c’est de reprendre le travail commencé en 1789 .....


      • Fergus Fergus 10 juillet 2014 12:50

        @ Gaijin.

        Non, ce n’est pas notre système qui favorise l’arrivée au pouvoir des pires, mais les électeurs qui votent pour des délinquants ou des menteurs avérés. S’il en faut une preuve, il suffit de se tourner vers les pays scandinaves, qui fonctionnent sur un modèle démocratique assez proche du nôtre, pour constater que les dérives que nous connaissons y sont part comparaison très rares.


      • Fergus Fergus 10 juillet 2014 12:51

        Erratum : ... y sont par comparaison...


      • gaijin gaijin 11 juillet 2014 08:13

        fergus
        ça semble en effet être mieux dans les pays scandinaves mais on sait assez peu ce qui s’y passe ( pour de vrai ) et l’herbe du près voisin .......
        notre système offre les meilleures chances aux pires individus c’est un constat on pourrait l’améliorer mais compte tenu de l’état avancé de décomposition je crois qu’il faut en changer


      • Fergus Fergus 11 juillet 2014 09:21

        Bonjour, Gaijin.

        J’ai eu l’occasion d’aller dans les pays scandinaves et de parler du fonctionnement de la démocratie locale avec des personnes particulièrement sensibles aux questions de déontologie. Et c’est un fait que la corruption du personnel politique y est rarissime car, une fois découverts les abus, aussi ténus soient-ils, les coupables sont très vite et définitivement écartés de la vie publique.

        L’esprit scandinave est foncièrement ainsi fait que l’on a pu assister en 1978 à un spectacle stupéfiant, inimaginable en France : des milliers de Danois manifestant sous les murs du Folketing (le parlement) pour sauver l’expérience de Christiana, la ville libre des hippies, installée dans les fortifications, que la Cour suprême voulait éradiquer en s’appuyant notamment sur les problèmes de drogue. Il se trouve que, dans le cadre du parc Tivoli, j’ai évoqué cette manifestation avec un couple d’entrepreneurs BCBG, et j’ai appris sans en être particulièrement étonné qu’ils étaient dans les rangs des manifestants. 

        Pour mémoire : Christiania : crépuscule d’une communauté (septembre 2009), et Christiania : vers la fin d’une utopie ? (décembre 2012)


      • gaijin gaijin 11 juillet 2014 09:31

        oui mais ......
        il y a tant de choses dont on ne parle jamais ....
        avez vous jeté un oeil a l’article de ceri ? :
        http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/le-rapport-du-cide-sur-les-reseaux-154210&nbsp ;
        je vous renvoie au commentaire que j’ai posté


      • Fergus Fergus 11 juillet 2014 13:03

        @ Gaijin.

        Impossible d’ouvrir ce lien (erreur 404).


      • Luc le Raz Luc le Raz 11 juillet 2014 14:44
        Nous avons confié à la clique politique le pouvoir absolu or :
        « Le pouvoir corrompt ; le pouvoir absolu corrompt absolument. » (- Machiavel -)

      • olivier cabanel olivier cabanel 11 juillet 2014 17:17

        luc le raz

        d’ou l’intérêt de laisser à l’élu la seule mission de mettre en pratique les choix faits par les électeurs.

      • Fergus Fergus 11 juillet 2014 19:12

        @ Olivier Cabanel.

        Pas si simple car les élus doivent souvent faire face, notamment sur les plans géopolitiques et économiques, à des évènements imprévus. C’est pourquoi il est nécessaire qu’ils expliquent de manière claire et argumentée devant la représentation nationale pour quelle raison ils doivent renoncer à telle ou telle réforme ou, au contraire, s’engager dans telle ou telle voie.


      • olivier cabanel olivier cabanel 11 juillet 2014 19:20

        @ Fergus

        bien sur, je n’ai fais qu’exposer un principe de base, et dans le détail on imagine bien qu’il y faudrait des aménagements.
        l’essentiel, c’est qu’il faudrait que les élus se mettent dans la tête qu’ils ne sont pas là pour n’en faire qu’à leur tête...et que leur pouvoir est illusoire.
        et ça, ça va être dur à le leur faire admettre.

      • Thorgal 11 juillet 2014 21:55

        Je vis au DK depuis 14 ans. C’est le même cirque ici. Sauf que c’est plus petit, et plus consensuel / conformiste. Mais faut pas se leurrer, c’est le même bourrage de crânes, les mêmes magouilles, les mêmes pourris ... à la danoise ... Un autre truc aussi : la naïveté du citoyen lambda est assez choquante pour un Français ...


      • gaijin gaijin 12 juillet 2014 08:29

        fergus
        navré on retente ?
        http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/le-rapport-du-cide-sur-les-reseaux-154210?debut_forums=0#forum4072270
        si ça ne marche pas c’est sur AVox : actualité/société/article/le rapport du cide sur les réseaux pédophiles . article de ceri


      • gaijin gaijin 10 juillet 2014 09:28

        salut olivier
        l’Union Mal Partie est en train de justifier son nom
        ainsi va la vie elle finit toujours par la mort qui expose a la fin la véritable nature des choses ......
        mais en politique comme ailleurs rien ne se perd rien ne se crée ......
        comme l’Union Mal Partie a pris la suite du Rassemblement des Pourris Réalistes on verra apparaître dans le PAF un nouveau truc présentant les mêmes vieilles idées répugnantes sous un jour nouveau ....pour nous promettre des lendemains qui chantent, de la transparence ....
        demain on rase gratis !
        et on l’aura dans le PAF .....tant qu’on leur foutra pas sur le pif ......

        un peu de culture en attendant ?

        "Rappelez-vous l’objet que nous vîmes, mon âme,
        Ce beau matin d’été si doux :
        Au détour d’un sentier une charogne infâme
        Sur un lit semé de cailloux,

        Les jambes en l’air, comme une femme lubrique,
        Brûlante et suant les poisons,
        Ouvrait d’une façon nonchalante et cynique
        Son ventre plein d’exhalaisons.

        Le soleil rayonnait sur cette pourriture,
        Comme afin de la cuire à point,
        Et de rendre au centuple à la grande Nature
        Tout ce qu’ensemble elle avait joint ;

        Et le ciel regardait la carcasse superbe
        Comme une fleur s’épanouir.
        La puanteur était si forte, que sur l’herbe
        Vous crûtes vous évanouir.

        Les mouches bourdonnaient sur ce ventre putride,
        D’où sortaient de noirs bataillons
        De larves, qui coulaient comme un épais liquide
        Le long de ces vivants haillons.

        Tout cela descendait, montait comme une vague
        Ou s’élançait en pétillant ;
        On eût dit que le corps, enflé d’un souffle vague,
        Vivait en se multipliant.

        Et ce monde rendait une étrange musique,
        Comme l’eau courante et le vent,
        Ou le grain qu’un vanneur d’un mouvement rythmique
        Agite et tourne dans son van.

        Les formes s’effaçaient et n’étaient plus qu’un rêve,
        Une ébauche lente à venir
        Sur la toile oubliée, et que l’artiste achève
        Seulement par le souvenir.

        Derrière les rochers une chienne inquiète
        Nous regardait d’un oeil fâché,
        Epiant le moment de reprendre au squelette
        Le morceau qu’elle avait lâché.

        — Et pourtant vous serez semblable à cette ordure,
        À cette horrible infection,
        Etoile de mes yeux, soleil de ma nature,
        Vous, mon ange et ma passion !

        Oui ! telle vous serez, ô la reine des grâces,
        Apres les derniers sacrements,
        Quand vous irez, sous l’herbe et les floraisons grasses,
        Moisir parmi les ossements.

        Alors, ô ma beauté ! dites à la vermine
        Qui vous mangera de baisers,
        Que j’ai gardé la forme et l’essence divine
        De mes amours décomposés !
        "

        Charles Baudelaire


        • olivier cabanel olivier cabanel 10 juillet 2014 10:19

          bonjour Gaijin

          en fait, cet ump était l’outil qu’avait inventé sarko pour rassembler toutes les tendances sous sa houlette...
          je crois qu’ils étaient largement quasi « hypnotisés » par le petit personnage...lequel savait promettre, manipuler, à la façon d’un napoléon, toute cette cour.
          aujourd’hui, la donne a changé, et le patron se remettra difficilement de toutes ces casseroles...permettant enfin un parti de droite républicain.
          en ces temps ou hollande tire son parti carrément vers la droite...et copé tirant le sien encore plus a droite...de quoi régaler les politologues.
          pas sur que ce soit une très bonne nouvelle pour la France qui souffre.

        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 10 juillet 2014 09:50

          Jouratous,
           extrait du lien "De notre enquête nous pouvons conclure : (1) le président Nicolas Sarkozy a commandité l’assassinat de son homologue Hugo Chavez (2) l’opération fut un fiasco (3) la France a accordé des compensations substantielles pour étouffer cette affaire durant le mandat de M.  Sarkozy. Voltaire, le 1er janvier 2013. « Attends, quand tu votes pour un homme au volant du pouvoir, c’est en aucun cas pour lui filer les clés du char d’assaut commun avec le bon d’essence pour aller tirer sur un homologue, ni pour valider les thèses de l’organe informatif médiatique en charge de manipuler l’opinion publique. et pourquoi pas non plus pirater l’organe judiciaire afin de s’amnistier pendant qu’on y est ! T’as le pouvoir pour défendre tes administrés et citoyen contre le danger extérieur et pas pour et retourner contre les tiens, espèce de sommet de trahison...n’est ce pas Chirac qui disait de lui ’’ quand je l’ai rencontré, j’aurais du l’écraser comme un moustique ! » aujourd’hui l’ump est synonyme de chikungunya, il faut les achever au néocide comme de vulgaires parasites car ils polluent les abeilles pollinisatrices type Asselineau ! STOP terminé !


          • olivier cabanel olivier cabanel 10 juillet 2014 10:24

            Lisa

            en effet, cette histoire d’assassinat de Chavez est passée assez inaperçue.
            je l’ai d’ailleurs découverte en construisant l’article...presque par hasard, croyant au début à un éventuel hoax ! il semble bien qu’en recoupant plusieurs infos, ce n’en soit pas un.


          • captain beefheart 12 juillet 2014 14:52

            Ce qui doit être clair pour tout le monde c’est que l’UMP n’aurait pas eu de souci à se faire dans le cas d’une victoire de Sarqueuzizi aux présidentielles de 2012.Car ,en France, le camp qui tient le pouvoir a toutes les possibilités de cacher les magouilles ou les minimiser en petites scandales,auxquels les électeurs se sont tellement habitués ,que ça leur n’empêche pas de voter pour les mêmes.Comme l’UMP a fait le mauvais pari ,c’est le clan d’en face qui peut sévir.Aucun des hommes et femmes politiques a un projet pour la France autre que faire augmenter leur compte en banque ,favoriser leurs familles et copains,et de facto donner le pays en pâture aux banques,aux multinationales,et aux marchands d’armes va-t-en-guerre.

            Il faut en finir avec le système des partis politiques,afin que le citoyen bien intentionné a toutes ses chances pour devenir président contre les pouvoir occultes de l’argent,qui sont mal intentionné dès le départ.


          • gegemetz gegemetz 10 juillet 2014 10:46

            bonjour Olivier
            quel était l’intérêt de Sarkozy de tuer Chavez  ?? à qui aurait profité le crime ?
            par contre , dans une autre tribune AV , il y a un lien sur une sombre histoire de gros sous au moment des puits en feu du Koweit , Sarkozy y aurait été mélé avec son mentor Pasqua !


            • olivier cabanel olivier cabanel 10 juillet 2014 10:58

              gegemetz

              bonne question !
              je me la suis posé aussi, et je n’ai pas la réponse...
              on peut toujours imaginer des tas de pistes : un arrangement avec les usa en échange d’un autre service.
              Chavez, depuis qu’il avait retiré son pays du FMI, réglé sa dette, etc
              l’analyse qu’en fait Asselineau mérite le détour, sur ce lien
              extrait : « En bref, les articles de la presse française ont décidé, en guise de nécrologie, de traîner dans la boue un homme qui s’est dressé contre la mainmise politique et le racket économique des États-Unis sur son pays, et qui a sorti de la misère la plus affreuse des millions de ses compatriotes. »
              il parait de plus en plus probable qu’il soit mort assassiné.
              ils savent en haut lieu comment faire passer des crimes pour des cancers...

            • asterix asterix 10 juillet 2014 12:00

              Et quid de l’attentat raté contre Hugo Chavez qu’AURAIT commandité l’ancien Président + LIEN.
              Même si je partage les conclusions de ton article, là je dis DANGER, camarade Cabanel. On ne mélange pas vérités et suppositions sous peine d’affaiblir son discours. Permets-moi d’estimer qu’il s’agit là d’un dérapage.
              Qu’en penses-tu ?
               


              • olivier cabanel olivier cabanel 10 juillet 2014 13:09

                astérix

                je me suis longuement interrogé sur cet possibilité d’attentat...
                d’autres aussi...
                sur ce fil, des liens ont été échangés.
                tu devrais (si tu as le temps) les lire attentivement.
                ce n’est peut etre pas un « dérapage ».
                avec sarko, on n’est pas encore au bout de nos surprises.
                 smiley

              • asterix asterix 10 juillet 2014 19:33

                Si ce n’est point un dérapage, n’en reste pas moins que c’est un conditionnel noyé parmi des affirmations et des dénégations.
                Ou alors, c’est moi qui n’y comprends rien...


              • olivier cabanel olivier cabanel 10 juillet 2014 19:56

                astérix,

                une chose est certaine, nombreux sont ceux qui souhaitaient sa mort...
                d’ailleurs son successeur a déjoué il y a moins d’un an un attentat qui le visait. lien
                j’ajoute que frédéric laurent bouquet, suspecté de tentative d’attentat contre chavez avait admis etre un agent secret appartenant à la DGSE. lien


              • asterix asterix 11 juillet 2014 08:08

                Les supputations, toujours les supputations. En soi elles ne me gènent pas, sauf quand on les mélange à la vérité. Je t’aime bien Cabanel, sauf quand tu t’obstines à balayer toute opposition du revers de la main. Prends-le pour un compliment, c’est indigne de toi.


              • captain beefheart 12 juillet 2014 15:04

                A l’époque de la destruction de la Libye comme Etat-nation, j’ai lu dans la presse africaine que Sarkozy a personnellement au téléphone menacé de mort plusieurs ministres et chefs d’état africains pour qu’ils ne prennent pas parti pour Khadafi.
                Notre ancien président est un voyou,fric, drogue ,fellations imposés,menace de mort,piloter les services sécrets en direct,sans contrôle parlementaire,nominations d’inféodés pour cacher des magouilles(Qu’en est-il de la facture de la déstruction de la Libye,qui a fait les citoyens français responsables de milliers de morts civils ?).

                Pour moi il a commandité aussi la crise cardiaque de Philippe Séguin,juste quelque jours après la publication du rapport de la Cour des Comptes,qu’il présidait....


              • Pyrathome Pyrathome 10 juillet 2014 12:33

                Salut Olivier,

                L’ump devrait changer de nom, je propose MDR ou LOL..

                Même Sarko devrait changer de nom, Paul Bismuth par ex ? smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

UMP


Palmarès