Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un 1er mai politique, idéologique et donc forcément houleux (...)

Un 1er mai politique, idéologique et donc forcément houleux !

Un déplacement remarqué de François Hollande à Nevers…

La réponse toujours aussi méprisante de Nicolas Sarkozy vue du Trocadéro.

Bel hommage qu'a rendu François Hollande dans la Nièvre à Pierre Bérégovoy, l'ancien patron économique de la gauche mittérrandienne, non pas pour établir un discours économique mais pour rappeler une histoire ouvrière et syndicale qui s'inscrit au-delà des frontières pour briser les clivages idéologiques que la droite a toujours maintenue dessus à coups de préjugés ou d'intoxication mentale liée aux dangers de manipulations qu'elle souhaiterait faire circuler et ainsi générer dans les différents corps de métiers… Il n'y en a qu'une de manipulation : c'est celle qu'essaye de répandre Nicolas Sarkozy en faisant de l'ouvrier français une valeur ajoutée au drapeau, mieux protégé dans sa frontière que par-delà, devant tout sacrifier pour le pouvoir des banques et du capitalisme de ce grand complexe d'exploitation salariale…

Au contraire et bien plus politique qu'une mathématique socialiste, l'éventuel futur chef d'État a tout d'abord tenu à honorer l'ouvrier devenu Ministre dans un premier temps, puis l'ensemble de l'histoire syndicale libérée de toutes attaches politiques, uniquement soudée par l'intérêt commun de l'amélioration de ses conditions de travail et du maintient de son pouvoir d'achat. Sans y faire directement allusion mais pourtant on ne pouvait s'empêcher d'y penser, François Hollande a aussi poser sur la mémoire ouvrière et syndicale tout le sang des morts à leur travail, exterminés par les guerres capitalistes qui dépasse de loin toutes les frontières de l'unique attache patriotique où voudraient les cantonner les discours d'une politique de droite qui cherche - toujours avec autant d'entêtement - à différencier le vrai travail d'un faut ou d'un plus mauvais… De ce si mal venu "vrai travail" que l'autre cherche à placer, les syndicalistes publics et privés lui répondent qu'ils ne connaissent dans le faits, en réalité que le vrai chômage qu'il est parvenu à instituer et dont-il aura bien du mal à se dérober… Quant aux chômeurs, peu importe qu'ils soient vrais ou faux, pour peu qu'ils aient encore de l'importance aux yeux de l'autre puisqu'ils doivent payer en contrepartie tout retour à la vie active et par conséquent aussi la forme de socialisation qui en découlerait…

Au centre de ces valeurs universelles que sont la protection des salariés et la dynamique que leur représentation syndiquée a toujours insufflée à la vie politique, François Hollande n'a pas laissé de contrepartie à son adversaire mais l'a directement confronté au piège dans lequel il s'est lui-même fourré en mettant à la une de l'actualité une Ump dans le 1er mai, subitement mais pas par hasard, histoire de se tendre un perche inespérée et préfabriquée vers d'éventuels électeurs du Front national dont on se demande bien où il va se les chercher, ni autrement, ni ailleurs qu'en sortant des poussiéreuses archives de l'histoire, pour les appâter, des slogans similaires à des mots d'ordre de l'extrême droite qui activait Pétain ! ? Et où était-elle perchée l'Ump le 1er mai 2009, le 1er mai 2010 et 2011 ? Oh, bien sûr qu'il y eût cette remise du prix Charlemagne en 2008 à Aix-la-Chapelle à la gloire de la Chancelière Merkel, 2010 marquée par une marche unitaire contre la réforme des retraites qui ne lui permît de même pas mettre le nez dehors ; il n'y eût guère de rassemblement de grande envergure pour l'Ump peu habituée à fêter le travail, habituée qu'elle serait à plutôt le diriger et d'en exploiter toutes les facettes et ficelles que le système de droite lui permettra toujours d'effectuer…

Quant à l'autre qui veut tant d'« un nouveau modèle français » où il dissimulerait mieux ses valeurs conservatrices, il constitue bien plus un appel à la poursuite de toutes les soumissions et à l'acceptation de tous les sacrifices - des salariés avant tout mais devenant aussi de plus en plus le lot des classes moyennes - qui resteront, dans les mots, toujours autant comparables à ces vieux programmes qu'une autre époque intitulait l'Ordre nouveau ou la Révolution nationale… Méprisant à l'égard des Français d'une autre patrie appartenant à un parti au drapeau rouge, Nicolas Sarkozy glorifie le tricolore en tentant de nous orienter vers une autre histoire que celle de la lutte des classes qu'il juge trop partisane mais que quoi qu'il fasse, n'échappera pas à celle du capitalisme auquel elle est liée et quoi qu'il en dise, à laquelle il est également, par conséquent, intrinsèquement voué, n'en déplaise au régime de l'austérité vers lequel il nous conduit, nous a déjà conduit et voudrait nous conduire encore, un quinquennat de plus à son actif… À preuve, non pas du contraire, mais de l'évolution historique et sociale que les programmes économiques de Nicolas Sarkozy ont inspirés, il est plus que prudent d'en émettre des signes de doute et d'en avoir un avis réservé… Un sentiment pas loin de la révolte et l'intuition d'une grève générale s'il était réélu… De la Concorde au Trocadéro, laps de temps durant lequel Nicolas Sarkozy ne cesse de semer la discorde et la division entre ceux qui seraient sous son drapeau et ceux qui n'y seraient pas comme se plaisait à plaisanter François Hollande, les 200000 sympathisants ne correspondant guère plus qu'aux 200000 "inscrits" au parti Ump parviendront difficilement à arracher une majorité parmi les millions d'indécis encore recensés. Et ce n'est certainement pas en menaçant - plus qu'en invitant - les autres à déposer le drapeau rouge pour servir la France qu'il y parviendra parce que si son caractère de taureau lâché dans l'arène lui fait gonfler les veines des tempes, elles pourraient éclater si on lui rappelait que ce syndicalisme rouge - qui le révulse autant - a quand même toujours agi en faveur des équilibres entre le pouvoir d'achat, la hausse des salaires et la corruption des licenciements et qu'il serait vraiment dangereux et risqué que de vouloir chercher à le faire disparaître… Personne n'ayant jamais refusé une augmentation de salaire, on commencera par lui demander de rembourser la sienne qu'il s'était octroyée au lendemain de son élection au nez et à la barbe du contribuable !


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • laurentgantner laurentgantner 1er mai 2012 20:40

    l’idée du suicide du disparu Bérégo était incluse dans le « sang » ouvrier... enfin bon tout le monde le sait qu’il s’est suicidé... c’est pas pour s’excuser des méthodes d’un parti que François Hollande est allé à Nevers mais pour honorer une mémoire ouvrière que nul autre que bérégovoy incarnait sans pareil 


    • TSS 2 mai 2012 18:03

      j’ai rarement vu(jamais même !) quelqu’un se suicider de 2 balles derrière la tete...donc,conclusion

      il a été suicidé... !!


    • Henri Francillon Henri Francillon 2 mai 2012 08:40

      Ami qui croit encore vivre en démocratie, apprends donc comme Hollande truque les votes au PS.
      Et rappelle toi de l’adage machiavélique « diviser pour mieux régner ».


    • oncle archibald 2 mai 2012 12:11

      Le mi-curieux a cliqué ... Dommage éminent gandhi nez rouge que tu n’aie pas donné d’autres extraits de cet excellent journal de goooooche .... 

      Par exemple les petites annonces immobilières avec « belles demeures et châteaux » tu sais, ceux que les propriétaires construisent eux même parce que les ouvriers dignes de ce nom ne veulent pas collaborer à l’édification de ces signes ostentatoires de richesses mal acquises ...

      Moi, qui n’aie pas ton QI exceptionnel, avec juste un peu de bon sens, je me demande pourquoi il y a des annonces de ce type dans un journal d’opinion qui s’adresse aux « bons socialistes » et engage très violemment à votre « comme il faut » c’est à dire pour François Hollande ... Il doit y avoir des gauchos bobos très riches ou bien des annonceurs masos qui aiment jeter leur argent par les fenêtres des châteaux et autres belles demeures bourgeoises ...

    • TSS 2 mai 2012 18:06

      Melenchon a parlé plusieurs fois des truquages de votes au PS sous la conduite de Hollande... !!


    • JACKTURF JACKTURF 2 mai 2012 10:41

      On va raquer sec sous l’ère Socialiste !

      Simple exemple de gestion socialiste alors que la France est noyée sous la dette !

      Delanoë et le toit du Forum des Halles (lire le n° 248 de Capital), 236 millions d’euros pour le moment !

      Avec cet argent l’on pouvait avoir au choix  :

      115 crèches de 40 berceaux
      23 Gymnases multisports
      16 écoles communales
      11 collèges publics
      1600 logements sociaux !

      Et oui c’est ça le socialisme, avoir des idées de grandeur pour faire plaisir à son ego avec l’argent du contribuable....


      • TSS 2 mai 2012 18:15

        Air Sarkho One ,200 millions d’E pour 1 seule personne = au choix

        15 crèches de 40 berceaux
        23 Gymnases multisports
        16 écoles communales
        11 collèges publics
        1600 logements sociaux !

        l’oligarchie de droite se la joue perso avec l’argent du contribuable... !!


      • oncle archibald 2 mai 2012 11:34

        Ca c’est de la théorie pure, ce sont les Bisounours au pays de Candi ... 

        Au pays d’Aude en région Languedoc Roussillon nous on les a tous les jours les « rois faineants » payés sur bon argent de contribuable .. Et les places « gratuites » distribuées généreusement aux amis et aux amis seulement ... Et les subventions en tout genre distribuées tout aussi généreusement à de piteux pseudos artistes « bien pensants » ...

        Et oui, ils sont tout aussi cons, méchants et profiteurs que ceux de droite les enragés de la gauche .. et ils tiennent des discours condescendants sur les « pauvres travailleurs » qu’il faut sauver du désastre sans même s’avouer consciemment qu’ils ne travaillent que pour la présence au pouvoir de ceux qui les font manger sans avoir trop à peiner ... 

        Le vrai clivage de notre société c’est entre ceux qui sont payés sur argent public et ceux qui sont payés sur argent privé, les premiers se servant des seconds pour maintenir leurs privilèges tout en chantant les louanges de la nuit du 4 Août 1789 ... Hypocrisie majeure de la gauche Française ...

      • oncle archibald 2 mai 2012 11:56

        Tu crois quoi gandhi de prisunic ?? que je ne sais pas ce que c’est que de travailler ? que je vis de mes rentes ? que tous ceux qui bossent sont « de gauche » ?? Sans entreprises ton monde est fini, il n’y a plus personne pour payer les violons du bal coco ...


      • oncle archibald 2 mai 2012 12:16

        As tu remarqué, oh phare de la pensée du XXI eme siècle, comment dans une SCOOP les ouvriers bossent beaucoup plus que dans une entreprise normale ou ils sont mal rémunérés ?? Tu as réfléchi à ce que cela veut signifie en terme de responsabilité personnelle ?? 


      • oncle archibald 2 mai 2012 12:14

        A l’origine de toute vie il y a un mec qui a envie de baiser et qui est assez costaud pour aller chercher de quoi bouffer pour lui sa femme et son moutard .. Et ça n’est ni de gauche ni de droite, crétin !


      • oncle archibald 2 mai 2012 14:21

        Si les chasseurs se groupent c’est parce qu’à eux cinq ils obtiendront plus de gibier que l’addition des cinq trophées qu’ils auraient eu en chassant seul, c’est de l’organisation du travail pas une quelconque fatalité inhérent à la nature humaine.... 

        Si dans une communauté il y en a un qui est plus habile, plus connaisseur du terrain et des habitudes du gibier que les cinq en question, s’il est capable à lui seul d’obtenir plus que le cinquieme de la chasse collective, il ira chasser seul et il ne volera personne. Cependant il rapportera à sa femme et à son moutard davantage à bouffer que chacun des autres ..

        Ton histoire tu te l’es inventée .. L’homme cherche du résultat ... S’il a intéret à se grouper il se groupe, s’il n’y a pas interet il ne se groupe pas, et de tout temps les voleurs on les a collés en taule sinon on leur a coupé une main voire on les a tués ... 

        La solidarité, la fraternité, c’est nécessaire pour que la société puisse fonctionner. Il faut réflechir et quelque peu se forcer pour accepter d’être dépouillé par l’impôt d’une part de ce que tu allé chercher avec ta sueur et ton courage... Ou bien il faut penser qu’un jour toi aussi tu auras besoin de recevoir des prestations de la communauté. Ça n’est pas inné .. Des Saint Vincent de Paul, des Abbé Pierre, des Mère Thérésa et des Soeur Emmanuelle il y en a quelques uns par siècle, c’est tout ...

      • TSS 2 mai 2012 18:26

        A l’origine de toute vie il y a un mec qui a envie de baiser et qui est assez costaud pour aller chercher de quoi bouffer pour lui sa femme et son moutard .. Et ça n’est ni de gauche ni de droite, crétin !

        J’ai bossé pendant 43 ans et je n’ai marché sur la « gueule » de personne pour gagner ma croute...

         ah si ! sur la gueule des chefaillons lèche bottes quand ils venaient m’uriner sur les grolles... !!


      • TOHT 2 mai 2012 14:19

        Belle exemple d’hypocrisie PS ; Beregovoy Hollande vient pleurer sur sa tombe où était il lorsque Béré recherchait des soutients pendant la période délicate du « Francs Fort », Mitterant Hollande et consorts lui ont craché aux visages. Et aujourd’hui ce type veut se faire Pape et béatifier feu Béré. La classe ouvrière emmerde flanby, sa castre et son ISF 


        • oncle archibald 2 mai 2012 16:31

          Ben quoi ? Quand on a affaire à des buses il faut de temps en temps revenir aux essentiels et s’il est des besoins essentiels ce sont bien ceux que j’ai rappelés .. Non seulement pour les humains mais pour tous les animaux que porte cette terre .. Si les lointains ancêtres du maître à penser gaucho n’avaient pas compris cela il ne serait pas en train de tapoter des conneries sur son clavier ..


        • oncle archibald 2 mai 2012 17:15

          Pas du tout, j’aime beaucoup Gustave Courbet !!! 


        • Claudec Claudec 2 mai 2012 16:59

          Une des raisons pour lesquelles je vais voter Sarkozy : Débarrassé du souci de sa réélection, puisque constitutionnellement non rééligible, il va pouvoir prendre certaines mesures aussi déplaisantes que nécessaires, sans avoir à trop se soucier de l’avis des « pour » et des « contre ». Pas réjouissant, mais les gens raisonnables savent bien qu’il faut payer ses dettes un jour.


          • eric 2 mai 2012 18:15

            Pas une idée, pas un mot nouveau depuis au moins 1848. Et dans les attaques sur les personnes, on remplacerai Sarko par De Gaulle, Moch, etc... c’est du verbatim. Cette immense paresse intellectuelle a quelque chose d’inquiétant. Non pas parce que ces éructations répétitives sont un peu lassantes, mais parce qu’on ne voit que trop bien qu’en matière de perception du réel, mais aussi de proposition d’avenir, on en est exactement au même point. C’est retour vers le futur. la seule chose qui ait changé, c’est que cette agressivité obsidionale, et il faut bien le dire, quelque peu pathologique « quelque part »,envers tous ce qui démentirai une vision du monde qui était déjà obsolète au milieu du 19ème sciècle, elle est verbale et financière au lieue d’être physique comme par le passé.
            C’est les mêmes absurdités, mais il n’y en a plus un qui serait capable de prendre un fusil. Cette loghorré insipide devient surabondante grace à internet, mais elle est de plus en plus dépourvue de protée pratique politiquement.

            En revanche, sur le plan du fric, là,les choses ont changé. A l’époque,les seconds couteau de l’intelligentsia à statut de gauche nous inondaient de parole pour prétendre représenter le « peuple ». C’était encore une ambition politique.. Maintenant, il s’agît exclusivement de garder l’argent.

            Cagnotte fiscale Jospin ( cogérée Hollande d’après lui) Fabius. Un tiers des pertes de recettes de l’état en cumulé sur 10 ans avec les 35 h ( source CdC,présidéee par un socialiste grâce à la volonté de transparence démocratique de Sarkozy°

            Moins de déficit « qu’espéré ». 23 milliards de baisse d’impôt sur le revenu pour la classe moyenne sup. 18 milliards de baisse de tva, en précisant bien que cela aussi, c’était bon pour la classe moyenne qui consomme beaucoup et donc pour la croissance. 600 millions de frqncs pour la politique de la ville. Moins de 100 millions d’euro. Et vous pouvez vérifier sur le net. Politique de la ville taux d’utilisation des crédits de fonctionnement 100%, des crédits d’intervention, 40%. Ils ont réussi à payer les salaires des fonctionnaires chargés de s’occuper des pauvres, pas à dépenser tous cet argent qui leur était réservé....

            C’est vous. Alors Ok, continuez à nous traiter de facho, de nazis, de ce que vous voulez, cela nous met historiquement dans des compagnies plutôt flatteuse, mais s’il vous plait, ayez la pudeur de ne pas nous parler des travailleurs, des pauvres de l’égalité sociale et de la justice.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès