Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un mensonge de plus

Un mensonge de plus

Le 22 avril 2009 on s’engage

François Fillon, Premier ministre, avait annoncé le 22 avril 2009 sur France Inter qu’une fiscalité " extrêmement importante " frapperait les retraites supplémentaires de certains grands patrons " le mécanisme qui consiste à faire financer par l’entreprise les retraites d’un certain nombre de cadres et de dirigeants n’est pas une solution acceptable ". Un texte devrait être voté en ce sens " à l’occasion de la prochaine discussion budgétaire ". (Exemples de retraite "chapeau" - Source l’expansion Michel Pébereau BNP Paribas : 800 000 euros/an et Georges Pauget Crédit agricole : 780 000 euros/an)

Le 29 octobre 2009 on se renie

Cependant les députés UMP ont renoncé, à la demande du gouvernement, ce 29 octobre 2009, dans le cadre de l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2010, à réformer le dispositif régissant le système des retraites dites "chapeau", pourtant adopté en commission. Eric woerth, ministre du Budget, a expliqué au groupe UMP que les retraites "chapeau" ne concernaient pas seulement quelques hauts dirigeants très bien payés mais des milliers de cadres.

Par un argument spécieux

L’argument est spécieux car, bien que le régime de base de retraite concerne des millions de personnes, cela ne gène nullement ce gouvernement de prévoir une réforme des retraites, des salariés comme des fonctionnaires. Lors de son discours au Congrès le 22 juin 2009, Nicolas Sarkozy avait déclaré "Quand viendra le temps de la décision à la mi-2010, que nul ne doute que le gouvernement prendra ses responsabilités […] Il faudra que tout soit mis sur la table : l’âge de la retraite, la durée de cotisation et la pénibilité". Eric Woerth est allé un peu plus loin, en se disant favorable "à titre personnel" au report de l’âge légal. Ceci aura des répercussions car une réforme du régime de base ouvrirait aussi la voie à celle des deux régimes complémentaires (Agirc et Arcco).

Et qu’en est-il du régime de retraite des élus ?


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Paul Cosquer 31 octobre 2009 10:19

    Frais de bouche,
    Frais de douche,

    Seront la pomme de la discorde
    Mais on continue de tirer sur la corde :

    Bonnes gens,
    pour votre santé,
    nous réduirons vos remboursements !

    Et nous vous le disons en toute franchise,
    Il faudra encore augmenter vos franchises.
    Bien sûr cela n’est qu’un début :
    Demain, on supprime la Sécu !

    Voris. Impro.


    • Paul Cosquer 31 octobre 2009 10:33

      Ah ! Il faut un couplet en rapport avec le sujet...Voyons...

      Juste les idées et sans mis en forme :

      Français, il va falloir vous cotiser
      Car pour un prochain sommet
      Carla a passé commande d’une baignoire
      et d’un jacousi avec studio d’enregistrement intégré
      le tout en marbre et le bain de Champagne premier choix
      Fred Mitterrand et Jack Lang seront de la party
      et dieu sait qu’ils ne font pas non plus dans la parcimonie.

      Nous nous voyons obligé d’augmenter la taxe carbone
      Mais pour la douche soyez rassurés,
      notre président fera pipi dessous
      pour épargner l’eau de la planète.

      Français, nous nous sommes battus avec les dents
      et nous avons soutenu à mort la Sécu
      mais nous devons hélas battre en retraite
      pour vos retraites.

      Et pour les profits exorbitants des banques,
      on a fait revoter vos représentants,
      ces députés de la bonne planque
      ah les vilains, heureusement que veille le gouvernement !

      Croyez bien que nous aussi on en bave des ronds de chapeaux
      Pour nos retraites chapeaux, pensez à verser l’impôt.


    • JL JL 31 octobre 2009 10:44

      « Demain, on supprime la Sécu ! » (PC)

      Dans un pays où c’est Big Pharma qui conseille la ministre de la santé, je ne suis pas sûr, mais pas sûr du tout que ce serait la plus mauvaise solution pour nous. Je me delmande même si ce ne serait pas une mesure de salubrité publique !


      • jps jps 31 octobre 2009 10:49

        @ Paul

        puisque vous etes en verve smiley
        connaissez vous ce qui suit (vu sur le net )

        C’est à lire jusqu’au bout,
        et c’est très ingénieux.

        A l’UMP, nous accomplissons ce que nous promettons.
        Seuls les imbéciles peuvent croire que
        nous ne lutterons pas contre la corruption.
        Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous :
        L’honnêteté et la transparence sont fondamentales pour atteindre nos idéaux.
        Nous démontrons que c’est une grande stupidité de croire que
        les mafias continueront à faire partie du gouvernement comme par le passé.
        Nous assurons, sans l’ombre d’un doute, que
        la justice sociale sera le but principal de notre mandat.
        Malgré cela, il y a encore des gens stupides qui s’imaginent que
        l’on puisse continuer à gouverner
        avec les ruses de la vieille politique.
        Quand nous assumerons le pouvoir, nous ferons tout pour que
        soit mis fin aux situations privilégiées et au trafic d’influences
        nous ne permettrons d’aucune façon que
        nos enfants meurent de faim
        nous accomplirons nos desseins même si
        les réserves économiques se vident complètement
        nous exercerons le pouvoir jusqu’à ce que
        vous aurez compris qu’à partir de maintenant
        nous sommes avec Nicolas Sarkozy, l’homme de « la rupture tranquille ».

        Lire maintenant de bas en haut...
        en commençant par la dernière ligne
        et en remontant jusqu’ au début
        c’est..... surprenant !!!


        • Paul Cosquer 31 octobre 2009 11:00

          En verve et contre tout,
          je continuerai.

          Oui je connais ce texte. Comme quoi, la lecture de la France d’en-bas vers lers la France d’en-haut ne donne pas du tout le même résultat que la com’ officielle.

          Et ça, vous ne pouvez pas connaître, cela vient d’être écrit par Voris :

          Tourne, tourne, sur tes talonnettes,
          Mon petit président
          La croissance avec les dents :
          On la connait ta chansonnette !
           
          Tourne, tourne, sur tes talonnettes,
          Mon petit président
          Les cadeaux à ton fils Jean,
          Crachent à la face des gens !


        • JL JL 31 octobre 2009 12:44

          @ JPS : magnifique ! C’est vous l’auteur ?


        • jps jps 31 octobre 2009 14:10

          @ JL
          non c’est pinocchio smiley
          LOLL
          cordialement


          • xray 31 octobre 2009 19:50


            POLITIQUE 

            Lorsque vous cesserez de croire que ce sont les élus qui ont le pouvoir, on pourra peut-être avancer. 
            La politique n’est que de la diversion.  Le pouvoir est ailleurs.

            Vos chers élus se moquent de vous. Ils ont bien raison. 
            Ils ne sont que des marionnettes d’un grand guignol. 
            Le pouvoir est dans les mains de ceux qui contrôlent le capital de la Dette publique. (Pour la France, cinq fois le budget net de l’État.) 

            Le « capital de la Dette publique » gagne à pourrir la vie du plus grand nombre. C’est de cette façon qu’il s’est construit. (Misères et maladies) 

            Le capital de la Dette publique est entre les mains de ceux qui bénéficient de la loi 1905. La loi 1905 défiscalise les immenses revenus des « curés ». 

            Le Grand Guignol politique 
            http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/ 

            Le bourbier européen 
            http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2009/05/09/le-bourbier-europeen.html 

            L’EUROPE 

            Les
            Français sont revenus à la situation du début des « années 40 ». 
            Ils sont soumis à : 

            - Une monnaie d’occupation ; 

            - Des journalistes d’occupation ; 

            - Des mœurs judiciaires dignes du nazisme ; 

            - Des collabos financés et au service de qui ? L’Europe,  les Américains, ou le Vatican ? 

            Néanmoins, dans les moyens mis en œuvre par l’Europe pour asservir les foules on reconnaît les méthodes de curés : 

            - « Générer l’incompréhension, les désordres, la délinquance, la criminalité, l’injustice,  la misère, les maladies, les épidémies, les conflits,  les guerres, les famines, etc. » 
            Le tout reposant sur l’ignorance permanente et des flots de mensonges sous lesquels les médias noient les individus. 

            L’EUROPE des curés
            http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/22/l-europe.html 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès