Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un MIRAC pour de vrai

Un MIRAC pour de vrai

Ce qui semblait n’être au départ qu’un canular mal ficelé est en train de devenir, et ce malgré le silence assourdissant des médias « traditionnels » qui refusent encore de l’admettre, une réalité. Mais la rumeur est plus forte que le silence qu’on lui oppose, étant comme chacun sait auto-réalisatrice, car le MIRAC (Mouvement Indépendant pour une Réelle Alternative Citoyenne) s’apprête à naître officiellement -ce qui pousse déjà certains de ses partisans à se réjouir et à se rassembler aux cris de « le MIRAC va se produire », ou encore « il va y avoir un MIRAC ». Partout dans ce qu’on nomme les « repaires de là-bas », dans plus de 150 lieux en France, seront paraît-il organisées des réunions pour populariser le mouvement, tandis qu’en « haut lieu » on commence à s’inquiéter…

En effet, après le formidable succès du petit livre des 18 ministres de l’alter gouvernement relayé par l’émission « Là-bas si j’y suis », les AMG et de nombreux citoyens se sont décidés, comme ils disent, à « réaliser l’utopie ». Après la réunion, le 17 février, des ministres de ce gouvernement fantoche, il a été décidé de mettre en place, dans un premier temps, une association nommée « Le MIRAC », destinée à populariser les idées défendues dans ce livre. Cette association devrait voir le jour dès ce lundi 5 mars et s’appuyer bientôt sur un site internet un peu plus sérieux que le blog de votre serviteur…

Une conférence de presse devrait aussi être donnée le 31 mars, mais l’information n’est pas encore confirmée… Le dépôt des signatures étant prévu pour le 16 du même mois, on peut s’étonner d’une communication si tardive, peut-être pour surprendre le public avec une annonce de candidature fracassante à une dizaine de jours de l’entrée officielle en campagne électorale…

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle ressemble fort à une entrée en campagne officieuse, dont certains s’étonnent déjà qu’elle ne soit pas plus médiatisée. Bien sûr le caractère fictionnel et utopique de cet « ovni » politique peut faire rire ou faire peur, mais il n’en demeure pas moins que c’est le peuple qui décide, et si l’on en croit les soutiens qui se forment autour du MIRAC, sa notoriété devrait faire porter ses idées plus loin qu’on ne les empêche de se diffuser aujourd’hui. Un militant lance d’ailleurs un cri d’appel à tous ceux qui veulent une « réelle alternative citoyenne » afin qu’ils se mobilisent, c’est-à-dire pour qu’ils diffusent le plus largement possible une sorte de tract intitulé « appel d’un militant fictif pour une réelle alternative » que vous trouverez en suivant le lien. « Il faut faire vite, et se mobiliser car, nous confie-t-il, le temps presse et le nombre de signatures doit être atteint dans les 15 jours… Seule une mobilisation massive des citoyens peut permettre, par tous les moyens techniques qui sont à leur disposition, de créer les conditions d’une véritable alternative citoyenne. Il faut poursuit-il, diffuser, sans distinction de supports , le message selon lequel la récession, l’injustice, la misère ne sont pas une fatalité mais bien un mode de gouvernement, une volonté politique. Si vous ne voulez plus subir l’oppression, il faut y aller maintenant ! Réalisons l’utopie ! ».

Pour ce qui est du candidat la question n’est vraisemblablement pas encore réglée, mais tout porte à croire que même sur ce thème l’alter gouvernement fasse preuve d’inventivité : il se dit en coulisse qu’il n’est absolument pas nécessaire d’en avoir un, ce qui n’est peut-être pas une mauvaise idée après tout.

Enfin nous verrons bien, mais pour ceux qui voudraient en savoir plus, des liens audio et vidéos sont disponibles à l’adresse « http://lemirac.unblog.fr« .

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • beo111 beo111 6 mars 2012 09:37

    Un problème de forme pour tous ces nouveaux mouvements c’est le manque de porte-parole. Ce problème peut être résolu je pense par la multiplication des candidatures aux élections locales. Multiplier les candidatures c’est un moyen de ne pas en mettre une particulière en avant, tout en pointant du doigt que l’immense majorité des citoyens n’est pas représentée dans les structures politiques.

    D’ailleurs je trouve ce concept de candidature intéressant : personne ne me représente, donc je me présente.

    Je ne me présente pas pour que vous votiez pour moi, mais pour que vous soyez candidat !


    • lloreen 6 mars 2012 10:57

      MERCI Caleb Irri
      J’avais suivi votre appel pour l’initiative citoyenne que j’ai relayée autour de moi.La preuve que lorsque chaque citoyen s’implique, les choses changent réellement.
      Dans un autre commentaire, j’avais rappelé le modèle islandais , la preuve par A+B que le changement sera inspiré par le mouvement citoyen ou non.

      http://blogs.rue89.com/yeti-voyageur/2011/04/11/referendum-en-islande-seconde-torgnole-a-la-finance-mondiale-199458

      http://rebellyon.info/L-Islande-a-recourt-a.html

      Cela fait des décennies que le pouvoir en place s’asseoit sur le vote des citoyens, le dernier exemple et le plus parlant étant l’élection de Sarkozy avec moins de 50% des suffrages et exprimés.... et la « claque » de l’adoption du traité liberticide de Lisbonne où les français avaient voté NON à 56% et que le parlement (grâce à l’application de l’article antidémocratique 49-3 de la constitution de 1958 par le président de la République) avait voté OUI.....

      Depuis cette funeste démonstration du mépris des « représentants » du peuple français on ne peut plus se faire d’illusions.Si nous ne nous levons pas pour EXIGER un changement du mode de scrutin électoral et une réorientation des attributions du président et du gouvernement, je ne sais pas si nous aurons droit à une autre élection en 2017, tellement nous serons étranglés par le traité de Lisbonne mis en place implacablement et sans sourciller par des bureaucrates non élus de Bruxelles dont les lois supplantent déjà depuis belle lurette les lois nationales....

      Désobéïssance civile à des lois liberticides prises illégalement par des personnes non élues.
      Regardez le parcours de van Rompuy, président de l’union européenne (personne ne l’a jamais élu sauf des personnes elles-mêmes non élues....ce qui en dit long sur les principes « démocratiques » , qui inspirent ces apparachiks du « commissariat » de l’union européenne (ils se nomment commissaires européens et selon moi portent très bien leur nom....).

      BRAVO ENCORE Monsieur Caleb Irri.Je suis le mouvement !


      • lloreen 6 mars 2012 11:00

        beo 111
        Nous avons l’internet, les réseaux sociaux !
        S’il est possible d’organiser un apéro géant, ne pensez-vous pas qu’il est possible d’organiser un MARIC ?


        • gogoRat gogoRat 6 mars 2012 11:08

          Dommage ! Avant de voter « Oui » ici j’ai voulu parcourir le livre présenté. Je viens d’interrompre cette lecture à l’énoncé du diktat rédhibitoire d’un « vote obligatoire » :

           Quand comprendra-t-on en France, que la liberté devient impossible dès lors qu’il n’est plus possible de boycotter, de s’abstenir de cautionner le système de pouvoir en place ? ( fut-il mis en place avec les meilleures intentions du monde !)
           Je ne cautionnerai pas un petit livre qui n’aura pas été validé de façon démocratique ...

          • caleb irri 6 mars 2012 18:21

            @ gogoRat

            Effectivement, moi aussi ce point m’a déplu, encore qu’il s’accompagne de la prise en compte du vote blanc, ce qui n’est pas peu. Après, je pense qu’il est possible de discuter de ce point particulier sans rejeter tout le projet, non ?


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 6 mars 2012 23:19

            @caleb Irri

            un petit défaut rend, pour certains, parfois rédhibitoire un programme plein de qualité (je parle en général) et la réaction à ce moment de gogorat est symptômatique.

            Réaction symptômatique dans cette société qui croit au zéro défaut des contes de la lucarne !


          • gogoRat gogoRat 7 mars 2012 09:56

            Le diable est dans les « détails » !

            ( en l’occurence, si on lit attentivement, ma réponse n’est pas un rejet définitif . Mais elle repose la question, juste escamotée jusqu’ici, de la façon de rendre démocratique et légitime la rédaction d’un « petit livre » que l’on cherche à faire cautionner par le plus grand nombre. 
             Voilà, outre le « vote obigatoire », un second « détail » qui vaut son pesant de cacahuètes !
            Et d’abord, vouloir ne plus s’en remettre à un seul Chef (de Gouvernement) est déjà un pas, mais la question démocratique se résume-t-elle à un choix de programme électoral ?

          • lloreen 6 mars 2012 12:59

            Un vote obligatoire ne me fait pas peur dans la mesure où il faut voter NON si l’on ne cautionne pas quelque chose.Et surtout que lorsque c’est NON ce n’est pas oui comme lors de l’épisode du traité de Lisbonne qui a été imposé ...

            En Belgique le vote est obligatoire aussi et bien qu’ils ne soient pas plus libre que nous, ils ne sont pas plus en dictature que nous le sommes nous mêmes.

            Les Belges ont fait par deux fois la grève générale en décembre et en janvier pour refuser le plan d’austérité imposé par le traité de Lisbonne.
            Nous sommes tous soumis au régime liberticide et justement il faut changer les règles avant qu’on n’ait plus du tout le droit de vote...


            • Walid Haïdar 6 mars 2012 14:26

              Ah bon ? et quand on est pas d’accord avec l’intitulé de la question ?


              Franchement quand on a les technologies d’aujourd’hui c’est déjà suffisamment pathétique de poser des questions sous la même forme qu’au 19ème siècle, alors si en plus de ça on est obligés de répondre par oui ou par non...

            • gogoRat gogoRat 7 mars 2012 09:59

              Et quand on n’est pas d’accord avec le système de scutin lui-même ?

              ( Points sur les i : dans ce cas, voter NON revient quoi qu’il en soit à cautionner le système de scrution ... et le OUI s’il vien à l’emporter ! )

            • easy easy 6 mars 2012 17:30



              «  »«  »«  Après la réunion, le 17 février, des ministres de ce gouvernement fantoche,  »«  »«  »

              « Fantoche » se dit d’un gouvernement péjoré ou dénigré par ses opposants qui le considèrent comme étant soumis au dictact d’une puissance généralement étrangère (Exemples : le régime de Diem au Vietnam des années 60 ou celui de Karzaï, tous deux étant soumis aux EU)


              • caleb irri 6 mars 2012 18:22

                @ easy

                oui, le terme est sans doute mal choisi... Mais il est trop tard pour le changer !


              • FYI FYI 6 mars 2012 23:39

                Des groupes de soutien basés sur le principe de la Méritocratie, et non de la lignée du sang (les bloodliners) comme la cabale, appelleront des démonstrations de masses et de grandes manifestations en Europe et aux Etats-Unis à partir d’Avril. Un printemps Occidental ?


                • storm storm 7 mars 2012 02:54

                  salut

                  tu sais quoi FYI, on va faire la révolution, génocider ceux qui ne veulent pas s’aligner sur le nouveau pouvoir (même ceux qui nous ont aidé à le prendre, peuple compris), exploiter le dit peuple parce que hé, c’est pas le tout de s’amuser. 9a devrait durer comme ça pendant 150 ans environ, puis bon, peut-être qu’une comète genre un général en exil épaulé par un peuple décidé viendra mettre son bordel, mais au final, l’ordre reviendra et d’ici 50 ans plus tard, on devrait avoir réussi à amener le monde au bord du gouffre

                  Court résumé de l’histoire de France depuis la révolution

                  Tu veux qu’on fasse la même avec les Etats-Unis (eux-aussi nés d’une révolution) : ça doit y ressembler, mais la comète Kennedy fut visible moins longtemps que la comète de Gaulle

                  ps : la vérité c’est que le peuple n’est pas fait pour régner
                  il nous faut des vrais CHEFS, une conformation au principe CONFUCIANISTE pour faire bonne mesure avec notre mentalité d’arriérés (non, là je rigole ^^), notre culture ’démocratique’

                  ET BASTA smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès