Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un nouveau PS est né - Plaidoyer pour un nouveau projet socialiste - (...)

Un nouveau PS est né - Plaidoyer pour un nouveau projet socialiste - Proposition d’un gouvernement « Hollande 4 »

Valls est droit dans ses bottes face à la contestation et le premier ministre met en garde contre le danger d'une "disparition" de la gauche en 2017. Mais sa politique peut-elle stopper la confusion ? Il y a quelque chose d'un peu dingue dans cette propension chez Valls à mettre de la gravité partout. Tout est grave avec lui. Les intermittents, la SNCF, Dieudonné, les frasques du père Lepen. Son récent couplet sur la mort de la gauche était un monument de grandiloquence absolument obscène. Le mec grave c'est lui ! Il me fait penser au pompier pyromane ou au type qui crie "Au loup" chaque dix minutes et qu'après on ne croit plus. On a compris qu'il roulait les mécaniques et qu'il jouait gravement sa survie et celle de son boss. Mais est-ce utile qu'il nous entraîne dans ses délires de sauveur de la patrie et de la gauche ? Manu Valls en sauveur de la gauche ! ? C'est la meilleure de l'année !! Avec Manu aux manettes et François à la girouette, restons sous la couette. Mais il y a de l'espoir car un nouveau parti socialiste est né à Bellerive-sur-Allier les 20, 21 et 22 juin.

Et puis, comment croire que Valls est socialiste ? Valls est un grand pote d'Henri de Castries qui dirige le groupe Bilderberg !

Manuel Valls : « Nous avons besoin de la finance »

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2014/06/24/25001-20140624ARTFIG00411-manuel-valls-nous-avons-besoin-de-la-finance.php

Le groupe Bilderberg s’est réuni le 3 juin. Mais, chut, la presse française n’en dit mot

http://www.reporterre.net/spip.php?article3024

"Mais la consécration, la vraie, arrive en 2012. Lors d’une réunion à l’hôtel Marriott de Chantilly, en Virginie (Etats-Unis), le voilà nommé président du comité de direction du groupe de Bilderberg. C’est Davos en mode furtif. Une centaine de puissants s’y retrouvent depuis 1954 pour refaire le monde."

http://www.challenges.fr/entreprise/20140117.CHA9347/comment-le-pdg-d-axa-a-tisse-sa-toile-au-niveau-mondial.html

 

Il y a donc un refus d'Hollande et de Valls de promouvoir une alternative. Logiquement, les Français qui rejettent comme ceux qui approuvent cette politique se détournent de la « gauche. » Le plus inquiétant étant évidemment que le PS laisse là la voix libre à un FN qui n'hésite plus désormais à défendre des solutions keynésiennes qui peuvent apparaître comme « de gauche » pour beaucoup d'électeurs. On le voit très clairement avec la forte poussée de ce parti dans les bastions traditionnels de la gauche, notamment dans le nord de la France. Là encore, les élections européennes auraient dû provoquer une réaction de l'exécutif. Il n'en a rien été puisque l'on « garde le cap. » Cette gauche là continue donc de creuser son tombeau.

 

On notera également que le Front de gauche ne parvient pas non plus à capter le mécontentement. Il est vrai que son ambiguïté vis-à-vis d'un PS qu'il critique mais avec qui il gouverne encore au niveau local, ainsi que le discrédit largement répandu dans l'opinion - et auquel a largement contribué le PS - de la pensée à la gauche de la sociale-démocratie, ne lui laisse guère de chance de s'imposer comme une alternative. Voici pourquoi il reviendrait au PS de défendre des solutions « de gauche » afin de faire vivre le débat démocratique et économique, mais Valls et Hollande y ont renoncé ou plutôt ne l'ont jamais souhaîté ! Il s'agit maintenant aux véritables socialistes du PS de se désolidariser de cette « gauche » là et d'expliquer aux français qu'une véritable politique de gauche est possible et crédible !

 

Et comme je disais, il y a de l'espoir car un nouveau parti socialiste est né. En effet, le Rassemblement pour un sursaut des socialistes et de la gauche à Bellerive-sur-Allier les 20, 21 et 22 juin fut un succès, plus de 200 personnes se sont réunis pour échanger sans interdit et chacun a pu s'exprimer en toute liberté. De nombreux responsables de factions socialistes externes à notre grand parti sont également venus. Les socio-libéraux veulent tuer le socialisme et bien ils n'y arriveront pas ! Cela dit, il nous faudra gagner le prochain congrès car comme m'a dit un membre de la jeune garde Vitrollaise (PS) ce sera « la victoire ou la mort ! ». En effet, nous n'avons pas le choix, il faudra gagner le prochain congrès (fin 2015 – début 2016 ?) contre ceux qui font tout ce qu'il faut pour tuer l'idée même de socialisme dans notre pays : le gouvernement Valls.

Appel de Bellerive-sur-Allier adopté à l'unanimité des présents dimanche 22 juin.

http://www.oplpv.fr/2014/06/communique-bellerive-sur-allier.html

Après le rassemblement de Bellerive-sur-Allier, nous appelons à un gouvernement d’union de la gauche, rouge, rose, vert.

http://blogs.mediapart.fr/blog/frederic-lutaud/220614/apres-le-rassemblement-bellerive-sur-allier-nous-appelons-un-gouvernement-d-union-de-la-gauche

Gauche en forme 23 juin - Paul ALLIÈS

http://blogs.mediapart.fr/blog/paul-allies/230614/gauche-en-forme

Pour gagner le prochain congrès nous devons nous retrouver unis sur l'idée évidente qu'il doit y avoir des primaires citoyennes en 2016 quelque soit le bilan du président sortant. Les hollandistes pourront difficilement soutenir que leur candidat est le mieux placé pour battre la droite ! N'importe qui ou presque et en particulier un candidat qui ne sera pas issu du gouvernement hollande, ferait un meilleur score qu'Hollande au premier tour de l'élection. De plus, les français ont exprimés leur désamour pour les « têtes de gondoles » actuelles dans plusieurs sondages. Il est clair que les français veulent de nouvelles têtes. Les français ont compris que l'UMP comme les gouvernements Hollande se sont alignés sur l'agenda de l'oligarchie financière (Bilderberg) et c'est une des raisons majeurs qui fait qu'ils se retournent vers le FN. En ce qui concerne le programme que nous devons présenter, l'invective contre la politique absurde et inefficace du social-libéralisme ni même la proposition d'une politique économique néo-keynésienne ne suffiront pour regagner la confiance des français. Il faudra arriver avec une idée forte et nouvelle (comme je l'ai dit durant ce rassemblement), une idée qui brise véritablement le pouvoir de la finance. Vous l'avez compris, je veux parler de la réforme monétaire que nous proposons : le 100 % Money – Système monétaire à réserves totales (SMART). Pour un résumé de cette réforme, lire la Pétition - Pour que l'argent serve au lieu d’asservir : http://chn.ge/MMb6En (1.180 signataires) et la setion 2 du programme : Plaidoyer pour un nouveau projet socialiste.

 

En attendant 2017, on peut toujours recommander une nouvelle vision et un autre gouvernement à François Hollande ! Avec un autre programme et un autre entourage, peut-être que ça irait mieux pour lui et surtout pour la France !?

Voici le programme : Plaidoyer pour un nouveau projet socialiste

. Version en ligne : http://bit.ly/H1eUB6

. Version intégrale : http://fraternitecitoyenne.blog4ever.com

Et voici une proposition d'un gouvernement « Hollande 4 » (ministres, secrétaires d'État et conseillers) :

Clémentine Autin - http://fr.wikipedia.org/wiki/Cl%C3%A9mentine_Autain

Laurent Baumel - http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Baumel

Olivier Berruyer - http://www.les-crises.fr/

Nathalie Chabanne - http://fr.wikipedia.org/wiki/Nathalie_Chabanne

Lydia et Claude Bourguignon - https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Bourguignon

André Chassaigne - http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Chassaigne

Malek Chebel - http://fr.wikipedia.org/wiki/Malek_Chebel

Alain Chouet - http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Chouet

Yves Cochet - http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Cochet

Rémi Demersseman-Pradel - http://www.uneluaplaisance.com/

Gérard Filoche - http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Filoche

Gérard Foucher - http://gerardfoucher.blogspot.fr/

Jacques Généreux - http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_G%C3%A9n%C3%A9reux

Alain Grandjean - http://alaingrandjean.fr

Jérôme Guedj - http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9r%C3%B4me_Guedj

Éric Halphen - http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ric_Halphen

Liêm Hoang-Ngoc - http://fr.wikipedia.org/wiki/Li%C3%AAm_Hoang-Ngoc

Éva Joly - http://fr.wikipedia.org/wiki/Eva_Joly

Marc Jutier - http://fr.scribd.com/marc_jutier

Pierre Larrouturou - http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Larrouturou

Serge Latouche - http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Latouche

Pierre Laurent - http://www.pierrelaurent.org/

Franck Lepage - http://fr.wikipedia.org/wiki/Franck_Lepage

Marie-Noëlle Lienemann - http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-No%C3%ABlle_Lienemann

Frédéric Lordon - http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9ric_Lordon

Frédéric Lutaud - http://lutaud.blogspot.fr/

Nathalie Manet-Carbonnière - http://www.parti-socialiste.fr/nathalie-manet-carbonniere

Bernard Maris - https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Maris

Emmanuel Maurel - http://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Maurel

Michel Onfray - https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Onfray

Germinal Peiro - http://fr.wikipedia.org/wiki/Germinal_Peiro

Patrick Pelloux - http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Pelloux

Magali Pernin - http://www.contrelacour.fr/lauteure-magali-pernin/

Christian Picquet - http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Picquet

Monique Pinçon-Charlot - http://fr.wikipedia.org/wiki/Monique_Pin%C3%A7on-Charlot

Pierre Rabhi - http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Rabhi

Fabrice Rizzoli - http://fr.wikipedia.org/wiki/Fabrice_Rizzoli

Jacques Sapir - http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Sapir

Emmanuel Todd - http://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Todd

Des commentaires ? D'autres suggestions ?

 

Marc Jutier - mjutier@orange.fr - facebook.com/marc.jutier - twitter.com/FCitoyenne

°° Mandataire de la motion 4 pour la Dordogne – One page

Premier candidat déclaré aux primaires citoyennes du PS de 2016 : http://marcjutier.over-blog.fr/elysee2017.html

°Site - Articles - Livres - Vidéos - DocumentsBlog NC2012°

. Page fb du Plaidoyer pour un nouveau projet socialiste

. Fraternité Citoyenne sur fb

°°° "Rien n’arrête une idée dont le temps est venu" V. Hugo °°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° °°°°°°°°° °°°°°°°°°° °°°°° °


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 28 juin 2014 08:41

    Le parti traite sioniste dit le PS.....doit maintenant s’assumer et dire ce qu’il est, une officine des bilderbergs et financiers mondiaux, tout à un prix , chacun s’achète !! qui essayent la prise de contrôle totale sur le monde (mais pour faire quoi bon dieu ? comme Dr Denfer dans Austin Powers, aussi fondamentalement dément), ce qui aurait des chances de faire venir le messie (personne n’y croit, de messie il n’y a pas, n’y a jamais eu et n’aura jamais, d’éveil de chacun ici et là par contre oui), de faire revenir jésus, qui leur dirait encore une fois : allez vous faire foutre salopards de mécréants, ...bien sur derriere cela le plan sioniste ne peut pas, ne doit pas être oublié or ............justement il essaye de se faire oublier.....

    pour ma part de nouveau projet socialiste je dis : à la poubelle....ce mot est désormais un gros mot grâce à la traitrise qu’il contient et c’est tres bien ainsi....


    • claude-michel claude-michel 28 juin 2014 10:27

      La gauche (comme la droite) sont des vieux partis complètement dépassés...des idées IV république en 2014.. ?


      • leypanou 28 juin 2014 11:05

        On peut toujours recommander une nouvelle vision et un autre gouvernement à F Hollande mais on sait ce qu’il va en faire.

        Peut-être qu’il s’est mis d’accord avec les Young Leaders et autres Bilderberg qu’il faut désormais promouvoir M Valls -soutenu par la droite essentiellement et ex-Bilderberg je crois-, vu qu’il est quasiment « totalement grillé » auprès de la majorité des Français et donc qu’un 2017 remake de 2002 n’est pas à exclure.

        Quant à votre proposition de gouvernement, cela m’étonnerait beaucoup que des gens comme F Lordon ou J Sapir -même si je ne les connais pas plus que çà- seraient intéressés pour faire partie d’un gouvernement.

        Quant à P Larrouturou, on s’attend à ce qu’il reprenne sa carte au PS dès que possible, donc au niveau crédibilité, c’est un peu limite. Yves Cochet, avec son soutien à N Hulot, est très libéralisme-compatible, vous pourriez aussi rajouter F Bayrou pendant que vous y êtes.

        Et puis voir B Marris et F Lordon ensemble n’est pas très crédible.


        • bluerage 28 juin 2014 11:11

          Le PS ? Mais il est mort, le problème c’est qu’il ne le sait pas encore mais aux prochaines élections il n’y aura plus aucun doute la dessus.


          • Garance 28 juin 2014 11:19
            L’auteur

            Belle liste de cocus qui a mit Hollande au pouvoir ; donc de par ce fait aucun est crédible

            Grâce à eux et aux autres cocus Hollande est au pouvoir

            Nul comme pas permis son seul objectif ? : perdurer

            Rien , ni aucune suggestion ne le fera dévier de cet objectif ; tenir

            Force donc est de déduire que cet article ne sert à rien

            • mmbbb 28 juin 2014 16:16

              Hollande n’est pas nul il est devenu le second coach de l’equipe de France et devrait deplacer la date du defile du 14 juillet si la France est en finale Du grand Hollande Enfin moi je m ’en tape parce que les plus cocus sont les militants qui ont sacrifies leur temps et leur energie a ce parti Ces braves gens qui ont cru aux propheties du discours du Bourget Maintenat Vals va lecher les botes des creanciers ca c’est quand meme du grand art 


            • Garance 28 juin 2014 11:22
              Additif : 

              Si ce n’est de remuer le sex-toy dans la plaie smiley

              • Marc JUTIER Marc JUTIER 28 juin 2014 11:29

                En fait, bien évidemment, Hollande ne voudra jamais d’un tel gouvernement et d’un tel programme ! L’objectif ici c’est de vous consulter. Ça ne vous a pas échappé que je suis candidat à la magistrature suprême et c’est donc sur cette page que je souhaite consulter les français. Toutes les remarques et les propositions sont les bienvenus, aussi bien sur les membres de ce gouvernement potentiel que sur le programme proposé.


                En ce qui concerne le premier ministre actuel, aucun doute n’est permis, comment croire, en effet, que Valls est socialiste ?

                Valls est un grand pote d’Henri de Castries qui dirige le groupe Bilderberg  !

                Manuel Valls : « Nous avons besoin de la finance »

                http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2014/06/24/25001-20140624ARTFIG00411-manuel-valls-nous-avons-besoin-de-la-finance.php

                Le groupe Bilderberg s’est réuni le 3 juin. Mais, chut, la presse française n’en dit mot

                http://www.reporterre.net/spip.php?article3024

                "Mais la consécration, la vraie, arrive en 2012. Lors d’une réunion à l’hôtel Marriott de Chantilly, en Virginie (Etats-Unis), le voilà nommé président du comité de direction du groupe de Bilderberg. C’est Davos en mode furtif. Une centaine de puissants s’y retrouvent depuis 1954 pour refaire le monde."

                http://www.challenges.fr/entreprise/20140117.CHA9347/comment-le-pdg-d-axa-a-tisse-sa-toile-au-niveau-mondial.html

                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° °°°°°°°°° °°°°°°°°°° °°°°° °°°°

                L’avancée du 100% monnaie dans le monde 

                20/06/14 – lettre d’info de FC – Valls droit dans ses bottes ! Articles à consulter (France, international & banques)

                Un nouveau parti socialiste est né à Bellerive-sur-Allier les 20, 21 et 22 juin / il doit y avoir des primaires citoyennes en 2016 quelque soit le bilan du président sortant

                27/06/14 – lettre d’info de FC – Proposition de gouvernement d’union de la gauche. Articles à consulter (France, international & banques)

                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


                • lsga lsga 28 juin 2014 11:55

                  Manuel Valls : « Nous avons besoin de la finance »

                  De toutes les personnes que vous proposez pour un gouvernement « socialiste », aucune ne propose d’abolir la finance et de la remplacer par des conseils de planification scientifique. 
                   
                  Hollande à démontrer une chose : il ne suffit pas de se dire ennemi de la Finance, encore faut-il dire par quoi on veut la remplacer. 
                   
                  Et vous ? par quoi voulez-vous remplacer la Finance ? 

                  • Marc JUTIER Marc JUTIER 28 juin 2014 12:20

                    Par l’Etat ! Voir la section 2 du programme : Plaidoyer pour un nouveau projet socialiste.


                    2 – Monnaie & revenu universel

                    « Par essence, la création monétaire ex nihilo que pratiquent les banques est semblable, je n’hésite pas à le dire pour que les gens comprennent bien ce qui est en jeu ici, à la fabrication de monnaie par des faux-monnayeurs, si justement réprimée par la loi. » Maurice Allais, Prix Nobel de Sciences Economiques 1988, La crise mondiale aujourd’hui (Éd. Clément Juglar 1999).

                    Réappropriation par le pouvoir politique de la capacité de battre monnaie.

                    L’iniquité, l’injustice, la pauvreté, la corruption et la dévastation de l’environnement ont pour origine une cupidité soigneusement camouflée : la création monétaire. La plupart des gens s’imagine que notre monnaie est créée par le gouvernement. Ce n’est pas le cas. Certes, l’État imprime la monnaie, il est donc, officiellement et techniquement, le créateur de la monnaie. Cela dit, les banques en prêtant de l’argent « scriptural » (chèques et cartes de crédit) sont les créateurs, de fait, des 9/10 de la masse monétaire en circulation. Notre monnaie nous est prêtée par des cartels bancaires privés. Le pouvoir politique a, au cours des siècles, remis aux banques son devoir de créer l’argent de la nation. La plus grande révolution monétaire de tous les temps a eu lieu le 5 août 1914, soit trois jours après la déclaration de la Grande guerre. Comme des milliers de gens veulent retirer l’or qu’ils ont déposé dans les banques à la place des billets qu’ils détiennent, le gouvernement français de l’époque avait décrété le moratoire des dépôts et le "cours forcé" des billets de banques. Les nations belligérantes et les pays neutres suivirent l’exemple. Rothschild disait : « si vous permettiez aux banquiers d’émettre l’argent d’une nation, ils ne se soucieraient pas des lois. » Une élite bancaire internationale détient le pouvoir suprême de création monétaire. Cela lui donne le contrôle - au moyen de l’argent-dette - des destinées des nations et de l’économie mondiale. En fait, tous nos problèmes viennent de là. C’est parce que l’argent est prêté avec intérêt et avec pour seul objectif de faire des profits que nous observons l’absurdité d’investissement dans des technologies « gadget » alors que des besoins de base ne sont pas satisfaits. Le contrôle de la masse monétaire en

                    circulation et donc la création des crédits nécessaires aux activités bénéfiques est le droit régalien du pouvoir politique issu du débat démocratique. La capacité de battre monnaie sur un territoire et donc la création de la confiance dans l’échange marchand est le premier devoir de tout gouvernement souverain. Pourquoi le gouvernement devrait-il payer de l’intérêt à un système bancaire privé pour l’usage de sa propre monnaie qu’il peut émettre lui-même sans intérêt et sans dette ? Le fait que le gouvernement ait abandonné cette fonction aux banques privées est une trahison abominable. Le gouvernement se refuse à lui- même un privilège que par la loi il a accordé aux banques, il se fait le serviteur des banquiers et méprise le peuple. L’objectif des banques privées n’est pas du tout d’émettre l’argent selon les besoins de la population, mais de faire plus de profits, et d’amener gouvernements, entreprises et individus à s’endetter. L’oligarchie financière internationale est pour une banque centrale européenne car c’est le meilleur moyen d’empêcher tout gouvernement national de recouvrer sa capacité de battre monnaie. Ce tour de passe-passe, cette escroquerie monumentale du cartel bancaire international doit cesser. Saint-Louis, roi de France, disait : " Le premier devoir d’un roi est de frapper l’argent lorsqu’il en manque pour la bonne vie économique de ses sujets.« . L’argent »scriptural" ou « électronique » est une bonne invention et il ne s’agit pas de les remettre en cause, mais au lieu d’avoir pour origine la plume du banquier à l’état de dette, ils doivent naître sous la plume d’un organisme national à l’état d’argent serviteur. Pour qu’un gouvernement soit vraiment souverain, il faut qu’il reprenne son droit de créer l’argent libre de dette. La royauté ayant été remplacée par l’État, dans le cas d’une démocratie qui porte bien son nom, c’est-à-dire qui permet un contrôle réellement actif de l’État par le peuple, l’État représente le peuple, l’État c’est le peuple. Ainsi, indirectement, ce sont les citoyens par l’intermédiaire de l’État qui exercent les droits régaliens. Le peuple est alors souverain.

                    L’économie mondialisée a toujours besoin de plus de crédits afin de se développer. Or, chaque fois qu’une banque accorde un prêt, ce prêt est calculé en fonction des possibilités de remboursement de l’emprunteur, et d’un quota que la banque acquiert auprès de la banque centrale. Cela signifie que les prêts sont des sommes mises au crédit des emprunteurs par un simple jeu d’écritures. C’est donc de l’argent créé qui n’existait pas auparavant. C’est la création monétaire selon le système capitaliste. Et les citoyens par les lois, sont obligés de rembourser des dettes qui n’en sont pas. Ce remboursement implique par ce versement de capital et des intérêts, un enrichissement frauduleux des banques et de leurs actionnaires. C’est devoir par son travail rembourser des dettes contractées sur de l’argent qui n’existe pas, donc de la fausse monnaie. Ce processus de création monétaire s’appelle « la monétarisation des actifs ».

                    En redonnant le pouvoir de création monétaire à l’État, tous les impôts et taxes, nationales et locales peuvent être supprimées. Car jusqu’avant la crise financière de 2008, ce sont des milliards d’euros qui ont été créés par les banques par l’intermédiaire de prêts. Ainsi, la dette de l’État n’existe pas vraiment, et n’est en fait qu’une terrible supercherie. Est-il normal, par exemple, que les États payent 600 ou 700 fois plus cher que les banques privées ? Récemment la Réserve fédérale américaine a secrètement prêté aux banques en difficulté la somme de 1.200 milliards au taux de 0,01 %. Au même moment, les peuples d’Europe subissent de plein fouet des plans d’austérité car les marchés ne prêtent de l’argent à certains États qu’à des taux d’intérêt de 6, 7 ou 11 %. Asphyxiés par de tels taux, les gouvernements sont poussés à bloquer les retraites, les allocations familiales ou les salaires des fonctionnaires et à couper dans les investissements, ce qui accroît le chômage et va faire plonger toute l’Europe dans la récession. Est-il normal qu’en cas de crise, les banques privées puissent bénéficier de taux à 0,01 % aux USA et 1% en Europe mais qu’en cas de crise, les États soient obligés de payer des taux bien plus élevés ? « Être gouverné par l’argent organisé est aussi dangereux que par le crime organisé », affirmait Roosevelt. Suite ici  : http://bit.ly/H1eUB6 (Version en ligne)


                  • mmbbb 28 juin 2014 16:22

                    Par Marc JUTIER votre argumentation est bonne et je suis heureux que vous citiez le nom de Maurice Allais un economiste qui avait predit la chute de l’euro et dont ces travaux serieux ne sont que trop peu cites Nul n’est prophete en son pays et malheureusemnt cet adage est verifie Quant au nonistes comme Seguin s’opposant au Traite de Masstricht il etait bien evidemment pour un etat regalien fort Il est paradoxale que ce soit les socialistes ayant pousses a la roue pour enteriner ce projet Quoi qu’il en soit le resultat est la : desastreux Encore un effort est la France deviendra un pays de seconde zone 


                  • lsga lsga 28 juin 2014 18:14

                    Bon g pas tout lu, mais je voulais au moins réagir à la première phrase :

                     
                    fonctionnariser les banquiers, en quoi est-ce abolir la finance ? 

                  • lsga lsga 28 juin 2014 18:15

                    Doit-on vous rappeler que le Revenu Universel est au coeur de la pensée libérale ?

                     

                  • lsga lsga 28 juin 2014 18:18

                    « Réappropriation par le pouvoir politique de la capacité de battre monnaie. »

                     
                    Je vais répéter ma question : en quoi une bourgeoisie étatique est-elle plus à même de gérer la finance qu’une bourgeoisie privée ? 
                     
                    Le Capitalisme étatique du 19ème siècle (Bismarck & Co) ou celui du 20ème avec le Soviétisme ou la Chine, n’a pas été plus capable que le Capitalisme libérale de faire face aux crises économiques. 
                     
                    Encore une fois, je ne vois vraiment en quoi donner le statut de fonctionnaires aux banquiers permet de corriger la nature instable du Capitalisme. 

                  • lsga lsga 28 juin 2014 18:20

                    « L’iniquité, l’injustice, la pauvreté, la corruption et la dévastation de l’environnement ont pour origine une cupidité soigneusement camouflée : »

                    Comment pouvez vous dire des inepties pareilles ? 
                     
                    C’est parce que les Capitalistes sont méchants que tout va mal ? Si ils étaient gentils, tout irait mieux ?
                     
                    Non, le problème n’est pas morale, ni éthique. Il est matériel, systémique, structurel. Il ne s’agit pas d’envoyer les capitalistes à la messe le dimanche, il s’agit de renverser un système chaotique instable qui génère crises économiques et guerres mondiales. 

                  • lsga lsga 28 juin 2014 18:23

                    La création monétaire est l’élément le MOINS IMPORTANT dans un système économique. 

                     
                    La monnaie, ce ne sont que des symboles sur du papier, que des bits sur des réseaux informatiques. Vous pouvez augmenter ou diminuer votre quantité de symboles monétaires, faire des danses rituelles avec des plumes entre les fesses autour des serveurs de la BCE, cela ne change RIEN à l’économie qui est MATÉRIELLE, RÉELLE, PHYSIQUE, PAS SYMBOLIQUE. 
                     
                    La question c’est : comment organise-t-on l’appareil de production ? 
                    Ce qui revient à poser la question : à qui appartient l’appareil de production ? 
                     
                    Vous pouvez imprimer autant de billet que vous voulez, si l’appareil de production est au main de quelques, ou au main d’une bureaucratie étatique, cela ne change rien. 


                  • lsga lsga 28 juin 2014 18:28

                    Tout ce qui vous dites ensuite va dans le même sens :

                     
                    Vous êtes un idéaliste, dans le sens que vous confondez les mots et les choses. Vous ne voulez pas abolir la Finance, vous pensez que la finance est mal utilisée par la bureaucratie privée, et vous imaginez qu’une bureaucratie publique serait plus à même de gérer cette finance (l’Histoire a déjà démontré que c’est faux).
                     
                    Vous vous dites ennemi de la Finance, comme Hollande ; mais comme Hollande, vous ne voulez pas abattre cette finance. 
                     
                    Vous accusez les bourgeois d’être « méchants » et « égoïstes », mais vous ne remettez pas en cause leur privilège : la propriété privée des moyens des productions. 
                     
                    Bref, vous ne proposez pas d’instaurer une gestion scientifique de l’appareil de production, soumis à un contrôle démocratique, vous proposez de continueravec les pseudos-sciences financières, en la mettant entre les mains de l’État, et en laissant la propriété des moyens de production aux bourgeois. 
                     
                    Vous êtes des social-traîtres, depuis toujours. 

                  • Marc JUTIER Marc JUTIER 28 juin 2014 19:17

                    Isga, vous vous tromper lourdement sur la vision que je propose aux français pour la France ! Lisez le programme ... je suis, entre autre, pour une socialisation des grands moyens de production et d’échange (la monnaie).


                  • lsga lsga 29 juin 2014 15:00

                    Non.

                     
                     
                    Ensuite, vous confondez les mots et les choses. Vous croyez que l’argent, qui n’est rien de plus que le symbole économique, prime sur les structures de production, qui sont la chose économique. 
                     
                    Vous n’appelez pas à une prise de contrôle par la population mondiale de l’appareil de production ; vous proposez que les bureaucrates fonctionnaires français s’approprient le pouvoir financier en France. C’est stupide : toutes les banques ne forment qu’une seule banque, et aujourd’hui, une banque nationalisée serait tout autant dépendante de la Finance mondiale que la BCE (d’ailleurs, c’est le cas des banques chinoises qui sont étatisées).
                     
                    Sortir du Capitalisme : voilà ce qu’est le Socialisme. 
                    Abolir la propriété des moyens de production : voilà la seule et unique manière de sortir du Capitalisme, et cela ne consiste certainement pas à Étatiser l’appareil de production et à le mettre dans les mains d’une bureaucratie INCOMPÉTENTE. Ça, c’est retourner au Capitalisme bismarckien du 19ème siècle
                     

                    Clémentine Autin ? Yves Cochet  ? et tous les autres ? Des BUREAUCRATES INCOMPÉTENTS !
                     
                    Ce sont de scientifiques et d’ingénieurs dont nous avons besoin, soumis à un contrôle démocratique ; pas des bureaucrates idéologues et incompétents qui ont tous les pouvoir de l’État bourgeois et de la Finance sur la base de mandats non révocables. 

                  • JL JL 29 juin 2014 15:13

                    @ Isga l’déologue, qui se fait hôpital se moquant de la charité,

                    en disant : ’’Ce sont de scientifiques et d’ingénieurs dont nous avons besoin, soumis à un contrôle démocratique ; pas des bureaucrates idéologues et incompétents qui ont tous les pouvoir de l’État bourgeois et de la Finance sur la base de mandats non révocables. ’’

                    Les scientifiques et les ingénieurs, il n’en manque pas : les plus pointus sont au service du trading haute fréquences !

                    Mdr !

                    Isga se plante s’il n’est pas un traitre.

                    Tiens, Isga, à propos : vous avez révisé votre grammaire ? Est-ce que c’est vous qui avez sucré ma question, hier au sujet de votre confusion entre le verbe être et le verbe avoir ; entre le subjonctif et l’indicatif ? Vous savez de quoi il retourne, maintenant ?


                  • lsga lsga 29 juin 2014 15:18

                    Les ingénieurs et les scientifiques sont aujourd’hui au service de la pseudo-sciences financière, au lieu d’être au service d’une demande démocratique.

                     
                    Quand le prolétariat demandera : construisez des centrales solaires thermo-dynamique partout où vous pouvez, et automatisez tout ce qui est automatisable pour nous libérer de l’aliénation ; ce sera avec grand plaisir qu’ingénieurs et scientifiques poseront les bases de la société socialiste.
                     
                    Pour l’instant, nous sommes dans le Capitalisme, et les scientifiques et les ingénieurs sont soumis au demande d’une bureaucratie incompétente qui croit dans les sciences financières (qu’elles soient privée comme aux USA, ou publique comme en Russie ou en Chine).

                  • JL JL 29 juin 2014 15:30

                    Cette réponse n’est qu’un bottage en touche.

                    Seriez vous incapable de comprendre cela ?


                  • zygzornifle zygzornifle 28 juin 2014 13:08

                    Un nouveau PS.....Avec les anciens accrochés comme des moules à un rocher ......


                    • stetienne stetienne 28 juin 2014 14:15

                      « d’expliquer aux français qu’une véritable politique de gauche est possible »
                      ca veut rien dire ca c est comme dire on va manger
                      ah oui on va manger a quelle heure ?il y aura quoi comme entree,plat,desert ? qui va payé ? qui va faire la vaisselle ?

                      la gauche a marcher apres guerre car la redistribution social faisait marcher l industrie francaise maintenant les aides sociales font marcher monsieur auchan et les milliardaire chinois



                      • xmen-classe4 xmen-classe4 28 juin 2014 18:00

                        pour casser une vitre d’un pole emplois, il ne faut vraiment pas aimer les demandeurs d’emplois.


                        • xmen-classe4 xmen-classe4 28 juin 2014 18:25

                          les usa et la californie ont un probleme de crystal meth, les politiciens veullent faire comme les usa pour etre cool et populaire .

                          et ça donne des abérations, un peut beauf qui nous demande se qu’ils font.


                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 juin 2014 19:31

                            Un plaidoyer pour un nouveau projet socialiste...

                            sans un mot sur la nécessité de rétablir la laïcité républicaine !

                            Y en a un qui l’a fait ! Bravo Jutier, vous êtes très crédible !

                            Comme moi quand je suis candidat à la succession du pape François !


                            • coinfinger 28 juin 2014 20:07

                              Il y a là quelques affirmations qui ne me rassurent pas .
                              Monétisation de la dette çà veut dire quelque chose de précis : rachat par la banque centrale , des bons et/ou obligations d’état .
                              La création monétaire par les banques n’est pas un mal en soi , et n’a pas de rapport avec le fait que l’état paye des intérets . Si on veut qu’il n’en paye pas , çà ne concerne que la banque centrale , qui n’a alors qu’une chose à faire lui ouvrir une ligne de crédit .
                              Le déficit de l’état n’est non seulement pas une nécessité mais un mal connu de longue date . Les seuls découverts autorisés autrefois étaient pour la guerre ou la disette .
                              (Rappel de santé mentale publique) autrement çà court et çà se termine toujours mal .
                              S’imaginer qu’on pourrait ne pas payer d’impot ou le faire croire est trés dangereux et trés idiot .
                              En outre si on veut échapper au pouvoir de la finance comme vous dites sans bien comprendre ce que c’est , faut dare dare instaurer un controle des changes .Parce que autrement votre futur pouvoir à peine arrivé aux manettes n’aura tout simplement pas d’argent pour fonctionner et tirer sur la Bc là c’est l’hyperinflation .


                              • coinfinger 28 juin 2014 20:10

                                Tout çà c’est du B.A.B.A


                                • Alex Alex 28 juin 2014 23:16

                                  Très déçu de ne pas voir mon nom dans la liste des ministrables (j’aimerais être Ministre de la Pâtisserie), et celui d’un de mes potes pour lequel on créerait un super-ministère regroupant aéronautique, armées et services secrets.
                                   smiley


                                  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 29 juin 2014 06:47

                                    Bonjour Marc Jutier,

                                    Je ne crois pas du tout à un renouveau du PS, qui me semble désormais être une sorte de « maison hantée », pourrie par le mensonge et dévorée par la vermine de la corruption. C’est mon intime conviction : ni le PS ni l’UMP ne pourront plus jamais se réformer réellement, ces formations doivent mourir, probablement dans la honte et la vulgarité, comme un jus de poubelle évoquant la déliquescence sociale dont ils sont les artisans depuis plusieurs décennies.

                                    Rien ne pourra venir de ces vieilles formes fossilisées. Mon avis est qu’il faut se préparer à une catastrophe sociale majeure, à partir de quoi - peut-être - une autre voie sera possible si des valeureux restent sur leur garde pour orienter dans le bon sens une nouvelle constitution.

                                    Cependant, je salue votre énergie et votre bonne volonté, votre positivité, votre envie de bien faire, de réunir les braves gens et d’associer les compétences.

                                    Le problème est qu’avec vos idées, vous n’avez aucune chance de gravir les échelons d’un parti qui est voué à la médiocrité et à l’arrivisme mondain. La puissance financière et les grands médias seront contre vous, toujours, même si vous arrivez à convaincre une majorité d’internautes (ce qui n’est déjà pas facile, vous le voyez ci !). Par conséquent, le gros, le très gros problème, n’est pas d’avoir de bonnes et saines idées (en fait le bon sens permet de s’accorder rapidement sur quelques unes de celles que vous proposez), mais c’est surtout de les transformer en pouvoir politique réel. Pour le moment le Pouvoir (le véritable) se fout que vous « exigiez » ceci ou cela.

                                    Comment pensez-vous y arriver ? Par les urnes, après avoir convaincu les gens ? Mais le système électoraliste n’a jamais fonctionné comme ça : il fonctionne par manipulation des masses, en s’adressant à l’inconscient (peur, choc, confiance aveugle en une autorité rassurante, etc.)

                                    Pas facile, hein ? smiley 


                                    • lala 2 juillet 2014 06:45

                                      Un nouveau PS ? Un nouveau parti de bourgeois composé de branleurs. De gens qui n’ont jamais travaillé et qui pensent que la politique est un métier leur permettant d’assouvir leur pouvoir.

                                      Aujourd’hui hollande et sa clique n’ont fait que détruire l’espoir. Monté les classes les unes contre les autres, donnant des leçons mais oubliant de nettoyer devant leur porte.
                                      Non vraiement depuis Mitterand et maintenant Hollande les idées du PS ne et n’ont jamais représenté les Français.

                                      • xmen-classe4 xmen-classe4 6 juillet 2014 23:15

                                        ce matin un de nos députés nous rappelais que les socialistes ont choisis d’augmenter les impots, et la taxe d’habitation pour ne pas a avoir à réduire les factures.

                                        l’ideal est de transférer tout le poid de l’etat providence vers l’economie planifié. il y avais les exonerations fiscales sinon.
                                        ensuite le premier ministre devais etre bayrou.
                                        le ps le fait pas il y aurra peut etre l’ump mais pas le ps.


                                        • xmen-classe4 xmen-classe4 7 juillet 2014 00:17

                                          comme borlo , en plus je suis malade , une sorte de pneumonie et on me parle de trucage de chiffres de l’anpe, d’intervention public pour favoriser le travail à perte.

                                          les usa sont tres inquiet par l’europe et tire a vue sur tous ceux qui peuvent etre pro europeen ou antifa.
                                          ils me doivent de l’argent sauf qu’il faut de l’argent pour porter plainte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès