Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un président au placard ?

Un président au placard ?

Les citoyens continuent d’avoir les yeux fixés sur l’élection de leur président, plusieurs années même avant l’entrée en campagne, et ceci malgré la perte importante de ses pouvoirs consécutive aux décentralisations et aux cohabitations. Malgré surtout la nouvelle réduction programmée de son rôle par la réforme reconnue très nécessaire des institutions, qui aboutira à un régime parlementaire.

Le costume de président est-il trop grand pour nos candidats quinquagénaires ?

J’ai déjà répondu en partie à cette question dans un de mes articles précédents, « Pauvre (promotion) Voltaire ! ». Voici de quoi enrichir la réflexion et poursuivre le débat.

Aucun candidat déclaré n’apparaît avoir une dimension de chef historique avec stature internationale et engagement fort. Pas d’engagement chez les candidats médiatisés à l’excès, sinon la promesse d’un changement sur la méthode (« rupture » et « parler vrai » pour l’un, « nouvelle donne » et changement de sexe pour l’autre. Peu convaincant ! Car le changement en soi n’est pas gage de progrès ; ce dernier réside aussi dans la permanence et la stabilité.

Le costume étant pressenti trop grand, on le rétrécit : le Parti socialiste prône le régime parlementaire avec responsabilité du président devant l’Assemblée, lui ôtant ainsi la légitimité qu’il tient du suffrage universel. Le candidat déclaré de l’UMP propose la réduction de ses pouvoirs personnels comme les droits de grâce et d’amnistie (et du domaine réservé ?).

La classe des redoublants :

Les prétendants ont-ils fait leurs preuves autant qu’un Jacques Chirac, dont le rôle international a été déterminant en période dangereuse (terrorisme, Irak, Liban), autant qu’un Lionel Jospin qui a tenu cinq années au poste très ingrat de premier ministre, où il a dû composer avec une gauche agitée et très plurielle ?

Faut-il adapter le costume, taillé aux dimensions du Général, aux quinquagénaires postulants, ou bien les électeurs, siégeant en bon conseil de classe, ne doivent-ils pas plutôt les déclarer tous redoublants ? Même avec l’appui des parents, ils ne passeraient pas. D’ailleurs, quelle paternité ? Pour le président en titre, c’est assez clair : il s’est toujours réclamé de de Gaulle. Ségolène Royal se découvre une filiation soudaine avec Mitterrand. Lionel Jospin aussi, mais du bout des lèvres. Comble du culte personnel, Nicolas Sarkozy se réclame... de Nicolas Sarkozy !

Où sont les gladiateurs ?

Le face-à-face traditionnel du second tour des élections présidentielles a été escamoté en 2002. Raison invoquée ? Au nom d’un code de l’honneur spontanément révélé et dont nous n’avons pas la grille de lecture, le débat avec un candidat extrémiste, même démocratiquement accrédité, ne doit pas avoir lieu. Ségolène Royal fuit tout débat de fond y compris avec ses propres militants. Quant à Nicolas Sarkozy, il brandit deux seuls véritables thèmes - la sécurité, l’immigration- qui sont des idées populistes et donc indiscutables, et il verrouille son parti selon le principe de la pensée unique.

Où sont passés les combats de chefs qui ont passionné le pays jadis ? Les moins jeunes se souviennent de Giscard et de sa phrase qui, faisant mouche, reporta de sept années supplémentaires les prétentions de Mitterrand : « Vous n’avez pas le monopole du cœur ! ». Plus tard, Mitterrand prendra l’ascendant sur Chirac et il aura cette parole : « Vous avez raison, Monsieur le Premier ministre », en réaction à l’objection de son contradicteur (Chirac : "Permettez-moi juste de vous dire, ce soir, que je ne suis pas le Premier ministre et vous n’êtes pas le président de la République"). Puis Chirac aura envers Fabius cette pique : « Soyez gentil de me laisser parler et de cesser d’intervenir incessamment, un peu comme un roquet... », ce qui déclencha chez le « Premier ministre de la France » une attitude inappropriée et un geste -que les experts en communication n’ont pas fini de commenter-, qui lui valurent une perte immédiate de crédibilité.

On dirait qu’aujourd’hui les élites dirigeantes veulent s’épargner ces joutes oratoires qui faisaient notre joie comme notre peine, et qui sont entrées dans l’histoire. On dirait aussi, peut-être, que l’arène s’est déplacée vers Internet où les gladiateurs, désormais citoyens, sévissent sur les forums et en d’autres espaces de la toile comme AgoraVox, « le média citoyen ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 30 août 2006 11:09

    Si vous restez sur votre faim, lisez demain mon meilleur article de la semaine (« Le travail, quelle valeur ? », qui sera publié sauf si, là aussi, il y a trop plein de rédacteurs prolifiques. smiley


  • Paldeolien (---.---.113.141) 30 août 2006 10:47

    Les mass médias sont sous contrôle, dès lors comment imaginer des intervenants percutants, des vrais debats, avec coup de gueule, ou coup de bon sens. C’est fini tout ça, il faut s’en remettre à internet si on veut se forger un avis sur les candidats. En ce qui me concerne, je suis pluto orienté vers les candidats qui pronent une 6 eme république estimant que la 5 eme est trop corrompue, et ça me convient parfaitement comme changement. C’est un minimum si on veut avancer un jour vers une société moins ploutocratique et foncer enfin, vers le durable et le respect de l’environnement, qui est LA priorité, finalement...


    • Paldeolien (---.---.113.141) 30 août 2006 11:16

      Mouai, ce sont tous des très bon candidats, vous avez entendu parler de mesures concernant les energies ?

      Tout ces gens sont bien gentils, bien beaux, bien plaisants, mais si vous creusez vers des problèmes vitaux, il y a quoi ?

      Je suis désolé, mais je vois pas grand chose moi. Enfin, vous avez le droit de rever.

      Nos hommes politiques sont d’excellents comediens, en effet ! Vous avez entièrement raison de le souligner Voltaire.

      Avec un peu de chance dans 40 ans on aura le fusion nucléaire qui commence à naître aux USA. Avec notre beau ITER. Espérons qu’on aura de la chance alors.

      En tout cas pas un seul candidat ne soulève cette info, et pas un seul ne sait que en france on a de quoi mener des essais, on a la machine, qui sert a presque rien, et à l’armée.

      En effet, nous avons vraiment là des candidats concernés par les problemes d’avenir qui commencent a se dresser devant nous.

      Et comble du comble, essayer d’envoyer un mail a un parti politique, vous verrez c’est amusant le résultat.

      Voltaire, vous savez ou est passé l’été cette année ? Vous savez, l’été, c’est normalement une période pluto chaude régulière et cyclique, peut-être que vous avez déja oubliez...


    • Voltaire (---.---.65.37) 30 août 2006 11:55

      @Paldeolien

      Contrairement à vos remarques, j’ai noté de vrai projets concernant notre politique énergétique au PS (chez D. Strauss Kahn) et à l’UDF (discours surprenant de réalisme chez Bayrou sur un sujet inhabituel pour l’UDF), avec un début de réflexion aussi à l’UMP (et bien sûr chez les verts, mais là ça ne tient pas trop la route comme d’habitude). Je crois que votre allusion à une Z machine miracle ne soit encore que du domaine de l’utopie (et je vous en parle en scientifique).

      En réalité, les grands partis font un travail de fonds sur la plupart des sujets, mais ces débats n’intéressent pas les medias... Au citoyen de se renseigner et de comparer, puis de débattre sur les thèmes principaux (et agoravox est un bon medium) ;

      Mon expérience de responsable associatif de contact avec les partis n’est pas si mauvais ; nous avions réalisé (et publié) en 2002 une grande enquête sur les projets de politique scientifique auprès de tous les candidats, et obtenu une réponse de quasiment tous, avec des contributions intéressantes. Je pense que nous renouvellerons l’expérience cette fois-ci encore (il sera d’ailleurs amusant de comparer les réponses de Chirac avec ce qui a effectivement été réalisé... travail que les journalistes ne font que rarement).


    • Voltaire (---.---.65.37) 30 août 2006 10:57

      Je ne partage pas cet opinion sur nos candidats ; au contraire, un grand nombre de prétendants à la magistrature suprême sont de très bonne qualité. Un collègue américain me le faisait d’ailleurs remarquer, déplorant en comparaison l’inculture et la médiocrité des candidats et présidents américains. Qu’on en juge :

      Jean-Marie Le Pen, malgré ses 78 ans, demeure un formidable débatteur, capable de mobiliser une foule pendant des heures, même si son âge le rend moins pugnace depuis quelques temps

      Philippe de Villier a un remarquable sens de la répartie et de la formule

      Nicolas Sarkozy cumule un sens inné de la communication et la capacité de présenter un certain nombre d’idées de fonds sur l’évolution de notre société de façon brillante

      François Bayrou est sans doute le responsable politique qui a le plus de fonds dans son discours, avec une véritable vision de la société française et de son évolution, sans compter une culture qui lui valait l’admiration de François Mitterand qui n’en manquait pas

      Ségolène Royal a elle aussi un remarquable sens de la communication, même si on peine encore à trouver un peu de fonds à sa réflexion

      Dominique Strauss Kahn a, comme François Bayrou, mais avec moins de passion, une vraie réflexion de fonds sur notre société

      Lionel Jospin et François Hollande sont de purs produits de l’énarchie, qui sait préparer des responsables politiques à manoeuvrer dans le marigot, et je passe sous silence de nombreux autres socialistes et UMP aussi brillants dans leur style (Aubry, Juppé etc...)

      Besancenot est lui aussi un bon débatteur et communicateur qui a su renouveler le discours pourtant archaïque du Trotskysme, ce que n’a pas su faire Arlette Laguiller

      Dominique Voynet n’est pas vraiment brillante, mais Daniel Cohn Bendit en revanche est remarquable autant sur la forme que sur le fonds

      etc...

      Je vous invite comparaison à regarder les leaders des principaux pays de l’OCDE ; Zapatero s’est révélé être excellent malgré son âge (tout comme Clinton et Blair en leurs temps) mais Azenar était médiocre, Merkel n’a certainement pas l’envergure des meilleurs leaders français malgré ses capacités de conviction en interne, et je ne commenterai pas ici les amis Bush et Kerry (loin derrière Hillary Clinton !), Prodi n’a rien d’enthousiasmant non plus et Berlusconi l’inculte a dominé la politique italienne pendant de nombreuses années...

      Souvent bons sur la forme, nos responsables politiques ne déméritent pas sur le fonds pour beaucoup d’entre eux (même si je reste encore un peu sceptique pour Mme Royal je l’avoue), et c’est surtout le jeu médiatique et l’absence de demande pour un débat de fonds de la part des électeurs (qui préfèrent Paris Match au Monde...) qui les rends plus bêtes qu’ils ne sont.


      • La Taverne des Poètes 30 août 2006 11:55

        à Voltaire et Cambronne :

        Vous avez un point commun en plus des vues que vous partagez sur le sujet. En effet, ne dit-on pas la « langue de Voltaire » et le « mot de Cambronne » ?

        Mais relisez-bien ! Je ne dis pas que les candidats sont absolument nuls, je dis que la fonction de président est très impressionnante (clé de voûte du système) et qu’il y a absence de grandeur tri-dimensionnelle des postulants (légitimité historique, stature internationale, engagement sur un projet de société) et donc de charisme. C’est à déplorer.


      • La Taverne des Poètes 30 août 2006 12:16

        Je fais dans le poète Voltaire comme vous dans le peintre-douanier Rousseau. A nous deux, nous ferions chuter Gavroche sur la barricade.


      • La Taverne des Poètes 30 août 2006 12:18

        (C’était en réponse à Demian West.)


      • La Taverne des Poètes 30 août 2006 12:50

        à Voltaire

        Je ne mets pas Bayrou dans la classe des redoublants, c’est selon moi le prétendant qui s’approche le proche du diplôme de Président. Un repêchage pour lui est possible.


      • La Taverne des Poètes 30 août 2006 12:51

        correction : « qui s’approche le plus »


      • simplet simplet 30 août 2006 11:12

        bonjour, article plaisant à lire...

        Chirac a bel et bien ignoré le débat du deuxième tour sans doute car il ne se sentait pas de force à combattre un orateur tel que Le pen, notre vieux président est dépassé par les évènements et est sans doute totalement largué sans prompteur !

        J’imgine que les prochains prétendants bien plus affutés tiendront à défendre leur chance devant les téléspectateurs... car à ce moment, plus d’idée, plus de programme, seul compte de moucher son adversaire sur quelque sujet que ce soit... Le culte de l’image... et nos deux candidats people le pti nico et la sensuelle ségo sont ceinture noire sur le sujet !

        bon quelqu’un sent il aussi que galouzeau est out et que chichi va nous sortir son vieux et antipatique joker bordelais Carliss Alain le Caribou quebecquois ??? Ou se prépare t’il uniquement pour les prochaines élections... 6 ans c’est peu être assez pour faire oublier ses déboires juridiques...

        Perso je préfèrerai finir avec un jospin-juppé qu’un sarko-royal, si on parle de costard, les 2 premiers me parraissent avoir les épaules plus larges pour endosser le costume présidentiel


        • CAMBRONNE (---.---.191.164) 30 août 2006 11:35

          Salut Simplet

          D’acccord avec vous sur la finale non envisagée mais souhaitable entre Jupé et Jospin .

          Il ne faut pas trop en vouloir à Chirac d’avoir évité le duel avec Le Pen en 2002 . Tout a été fait par les médias , les partis politiques , les syndicats , « La rue » en général pour diaboliser Le Pen, ce que je trouve parfaitement antidémocratique . Son projet était parfaitement mauvais mais il aurait été convenable qu’il ait pu l’exprimer comme son adversaire .

          J’ai gardé un trés mauvais souvenir de ces soit disant lycéens descendus spontanèment dans la rue pour éviter l’arrivée du diable au pouvoir .

          C’est pas ça la démocratie . Pas étonnant que Gbagbo fasse la même chose en côte d’Ivoire .

          Vive la République quand même .


        • CAMBRONNE (---.---.191.164) 30 août 2006 11:22

          Voltaire a raison , ce n’est pas le manque de candidats de qualité qui pose problème .

          Nous sommes tous des nostalgiques des pères tutélaires dont le dernier a été De Gaulle, tout en souhaitant diriger notre destin .

          Il nous reste une constitution que certains comme Montebourg voudraient transformer pour passer à la sixième .

          J’ai un souvenir trop précis de la quatrième république pour prier que l’on n’y revienne pas de façon détournée .

          Un personnage est en train de faire son come back : Alain Jupet . Ne l’ignorons pas . C’est le meilleur de la classe , même si ce n’est pas un boute en train .

          Vive la république quand même .


          • (---.---.155.98) 30 août 2006 12:11

            Juste une petite parenthèse, presque hors sujet. J’ai eu l’honneur de rencontrer personnellement Alain Juppé. Même si je ne suis pas trop en phase avec sa vision de la politique de droite, je me dois de lui reconnaître de grandes qualités humaines et une attitude particulièrement chaleureuse, contrairement à ce que les apparences peuvent laisser supposer. Même remarque pour Nicolas Sarkozy, d’ailleurs, que j’ai aussi eu l’occasion de rencontrer.

            Bref, l’image que nous avons des politiciens, c’est celle que les médias veulent bien nous en donner.

            Fin de la parenthèse.


          • simplet simplet 30 août 2006 12:36

            salut Cambronne,

            bien d’accord avec toi pour dire que juppé prépare « ze » comeback, s’il est propulsé à la mairie de Bordeaux et vu comme villepin a la cote en ce moment, je vois bien Chichi le rappeller à la réscousse du RPR euh de l’UMP canal historique !!!


          • CAMBRONNE (---.---.191.164) 30 août 2006 17:06

            SIMPLET

            Simplet ou pas je vois que la manoeuvre actuelle à Bordeaux ne t’a pas échappé . A suivre .

            Salut et fraternité .


          • Patrick Adam Patrick Adam 30 août 2006 11:45

            @ Cambronne

            Tu me déçois encore un chouïa sur ce coup là. Juppé. Et puis quoi encore ? C’est une grosse tête, bien faite, bien pleine, shooté ces derniers temps au sirop d’érable, mais pas un homme politique à la vue dégagée.

            Tiens, j’y pense... Pourquoi ne nous parles-tu jamais du Che ? A cause de son étiquette trop à gauche à ton goût ? Faut pas être sectaire à ce point. Chevènement a toutes les qualités d’un homme d’Etat. Un vrai qui a toujours fait passer l’intérêt de son pays avant le sien propre, ce qui est loin d’être le cas de Juppé, même s’il a été contraint de toujours faire passer l’intérêt de son copain Chirac avant le sien.

            Bien à toi quand même. La République vaincra avec les vrais républicains. Patrick Adam


            • simplet simplet 30 août 2006 12:31

              Chevènement a eu le mérite ( pour les inconditionels de la droite.. ) , au moins, de faire élire chichi en plombant qqs voix à lionel ! à part çà il a raté sa TS, bien dommage...


            • CAMBRONNE (---.---.191.164) 30 août 2006 17:02

              PATRICK

              Il est bon que nous ayons des points de désaccord sinon cela ferait jaser .On nous l’a d’aileurs déja sorti il n’y a pas longtemps .

              J’ai bien compris que nous venions politiquement de deux cultures différentes , ce qui ne nous empèche pas de nous retrouver sur des points importants voire centraux .

              Jacques Soustelle , socialiste était certainement plus prés de mon coueur que Debré ou même De Gaulle au moment du bradage de l’Algérie .

              Pour l’instant je pense que Chevénement a pris un sérieux coup dans le cigare . Il a dit en son temps des choses fort justes mais il ne peut pas gagner des élections .

              Quand je parle de Juppé ce n’est pas parceque je brule d’amour pour lui mais c’est parcequ’il a selon moi la plus grande hauteur de vue sur un gtand nombre de sujets . C’était un excellent ministre des Affaires étrangères . Je ne me fais pas non plus d’illusion sur ses chances car il n’est pas populaire et ça c’est embétant .

              Ségolène est creuse , comme la charge du même nom et je préfère assister à un duel entre des gens sérieux . Jospin ferait trés bien l’affaire .

              Mais nous aurons probablement Sarko contre Ségo .Quoique Lepen...........

              J’ai fait un tour sur le fil consacré à une armée repeinte en bleu . J’ai vu ta trace . Que penses tu du fil consacré à l’intervention française au Liban mené par le dénommé RABANI . Ecoeuré !

              Salut et fraternité .


            • pépé (---.---.183.236) 30 août 2006 13:36

              moi je verrai d’un bon oeil Bayrou président et DSK 1er. Seulement nous allons nous retrouver avec un Sarko président et une majorité de gauche au parlement. ça va bastonner dur !


              • martin (---.---.241.140) 30 août 2006 16:19

                Une 6e ? surtout pas ! vu qu’elle ressemblera à la 4e, exemple d’inefficacité (quoiqu’elle permettait de générer à profusion des ex-ministres avec les avantages afférents). L’actuelle n’est pas si mal faite qu’elle s’est pliée à une direction de droite comme de gauche, avec même l’expérimentation de la cohabitation. Que vouloir ? un Président ayant une saine vision des réalités et des objectifs concrêts, ainsi qu’un Parlement constitué d’élus sérieux,crédibles et responsables. Ca me parait raisonnable. Encore faut-il trouver les candidats idoines.


                • Patrick Adam Patrick Adam 30 août 2006 18:39

                  @ Salut ami Cambronne

                  Bien sûr qu’il est bon d’avoir des divergences, c’est le meilleur moyen d’activer les neurones sans passer son temps comme les ramollis du bulbe qui passent le leur dans l’autoproclamation de leurs humanisme de bazard.

                  Pour ce qui est de Soustelle, je me souviens avoir lu sous sa plume des recommandations qu’il avait publiées pour se venger de De Gaulle peu après le référendum sur l’Algérie : à mourir de rire. Il recommandait je crois que chaque Français qui était contre la politique de « mongénéral » (comme dit le Canard), envoie un sac de patates à l’Elysée pour encombrer les services postaux... Comme vision politique, je pense qu’il y a mieux...

                  Pour ce qui est des hommes politiques actuels, je maintiens avoir un faible prononcé pour Chevènement (son ouvrage « Défis républicains » est une Bible) mais j’en ai un aussi pour Bayrou, le fifre Béarnais qui a bien du talent quand il parle de la France, notamment lors de son discours à l’Assemblée pour la dernière censure. Ce discours avait de la force, du panache, et des convictions étayées. Nous étions bien loin de la caricature que les Guignols font du personnage. Je l’ai aussi entendu ce matin sur France Inter. Il est le seul homme politique à avoir le courage de dire à un auditeur qu’il se trompe. Tu remarqueras que tous commencent leurs phrases en disant « vous avez raison », même quand c’est pour démontrer le contraire. Et je ne supporte pas cette attitude.

                  Moi vu que Sarko ne m’inspire aucune confiance (c’est viscéral) je souhaite Ségo présidente pour la voir s’enfoncer en quelques mois dans un gouffre sans fond comme Cresson l’avait fait.

                  Les Français finiront peut-être alors par comprendre qu’on ne met pas à la tête de l’Etat des baudruches médiatiques sous prétexte que ce sont des femmes et qu’il faut « essayer ». La France n’a pas besoin d’une animatrice de supermarché, mais d’un homme ou d’une femme politique d’expérience et de conviction. Le look, ça nous fait remonter au temps de Lecanuet et ça ne nous rajeunit pas.

                  Tu as raison de dire que Jospin a de l’expérience et que Juppé aussi. Mais tous les deux se sont mis le peuple à dos, et tous pour le même problème : l’insécurité que ressent le peuple quand tout va mal. L’un s’est planté avec l’insécurité physique de la rue, des cours d’immeubles, des cages d’escaliers, des cours d’école, l’autre avec l’insécurité au travail.

                  Pour « l’armée repeinte en bleue » je n’ai pas pu résister. Alors, tant qu’à faire, j’y suis allé aussi de mon couplet poétique. Je suis heureux que tu aies apprécié. Je n’ai pas l’âme et encore moins la carrure d’un légionnaire, mais en les voyant défiler pour le 14 juillet j’ai toujours pensé qu’il devait y avoir de sacrés poètes dans la bande.

                  Pour ce qui est de RABANI, j’ai réagi une fois je crois, mais je n’y suis pas retourné. J’ai été tout aussi écoeuré que toi de ces stratèges de salon qui crachent sur les militaires et qui, le lendemain, en demandent toujours plus.

                  Bien à toi, et bon séjour là où tu te caches. Patrick Adam


                  • mathieu (---.---.188.187) 30 août 2006 18:48

                    je suis d’accord avec toi, je trouve sa scandaleux d’humilier François Bayrou, personnelement je le trouve credible et un vrai programme politique. Les guignols tendent a inventer un personnage completement incapable et en verité contraire a ce qu’il est dans la réalité. Pardon ont a dit manipulation mediatique ? non ? ah bon j’avai cru.


                  • CAMBRONNE (---.---.191.164) 30 août 2006 19:33

                    PATRICK

                    J’ai pris le maquis et suis dans le vercors .

                    Bien reçu ton post .

                    Remarques : Ne rigole pas de Soustelle c’était un type bien . Un grand prof de civilisations précolombiennes . Un vieux gaulliste cocu et qui a eu des réactions de cocu . Cocu à l’époque , il n’a pas été le seul !

                    Chevénement , je l’ai eu comme ministre avant qu’il ne démissionne pour cause de guerre du Golfe . C’est vrai qu’il a des cotés républicains quand même que j’aime bien . Mais il a pris un coup dans la callebasse .

                    Pour être clair je voterai pour Sarko ! Et je t’emmerde .

                    Il a en général des réponses aux questions que je me pose !

                    Pour RAMADI : Je suis persuadé que c’est un « ancien » qui s’est aigri et qui selon mes critères n’est plus de la maison . Je me demande si le coté RAMADI ne l’a pas emporté sur le coté « ancien militaire » qu’il est .

                    Voila mon vieux camarade et vive la république quand même .


                  • Patrick Adam Patrick Adam 30 août 2006 20:44

                    @ Cambronne

                    Je crois que je possède toujours une excellente étude de Soustelle sur les Aztèques. Il avait la tête bien faite et avec le recul je me demande si ce que je t’ai raconté sur les sacs de patates à envoyer à l’Elysée n’aurait pas plutôt été l’oeuvre de Tixier Vignancourt... Va savoir. avec le temps, je m’y perds un peu.

                    Pour le Che, il a été un excellent ministre de la Recherche, un bon ministre de la Défense et un bon ministre de l’Intérieur. C’est pas mal comme palmarès. Et puis, ce qu’il a dit à propos des « sauvageons » peut être considéré aujourd’hui encore comme la meilleure ananlyse qu’on ait faite de ce qu’on appelle encore pudiquement les « problèmes de banlieue », exactement comme quand on parlait « d’évènements d’Algérie » pour ne pas prononcer le mot guerre.

                    Méfie-toi de Sarko c’est un atlantiste scientologue ami des puissants quels qu’ils soient s’ils ont un bon carneet de chèques. Je crains le pire s’il parvient au pouvoir.

                    Plus ça va et plus je considère Bayrou comme le plus apte et le plus digne à recevoir aujourd’hui les clés de la maison.

                    Bon séjour dans ton maquis. Passe à la Grande Chartreuse et descend une bonne bouteille de verte à ma santé.

                    J’ai jeté un oeil sur le fil de Ramadi. Consternant mais plus encore les intervenants pollueurs habituels. Je pense qu’il serait plus efficace de ne plus leur répondre. Qu’on les laisse tourner entre eux. Il n’y a rien à gagner qu’à leur donner un semblant d’importance et relançant leurs insultes.

                    Bien à toi. Et bonne cure de résistance. Patrick Adam


                    • La Taverne des Poètes 30 août 2006 22:40

                      « Méfie-toi de Sarko c’est un atlantiste scientologue ami des puissants quels qu’ils soient s’ils ont un bon carneet de chèques. Je crains le pire s’il parvient au pouvoir. »

                      Je n’aurai pas dit mieux.


                    • CAMBRONNE (---.---.191.164) 31 août 2006 10:20

                      PATRICK

                      Pour les patates tu dois avoir raison , je pense que ce pourait être Tixier . Quand j’étais jeune je suis allé à un meeting de Tixier ! Extra , des mecs comme ça il n’y en a plus .

                      Pour Sarko , ce qui me gène le plus chez lui , c’est sa femme . Je voyais hier une photo d’elle et je me disais que comme première Dame de France on a déja fait mieux . En plus une ancienne de Jacques Martin comme Daniel Evenou ...

                      Pour Bayrou je suis d’Accord sur le fond , c’est un type bien mais peut il passer ? Moi je suis un inconditionnel de l’anti gauche , c’est culturel ! Alor il faut que je vote pour celui qui a le plus de chance .

                      Je crois aussi qu’il ya une campagne d’intoxication sur les liens entre la scientologie et Sarko .Comme son coté atlantiste .

                      Que sera vera !

                      Salut et fraternité .


                    • Vilain petit canard Vilain petit canard 31 août 2006 14:10

                      @ Patrick et @ la Taverne des P.

                      Sarkozy scientologue ? Parce qu’il a reçu Tom Cruise ?

                      Mais non, c’est par ce qu’il a lu un sondage donnant Tom Cruise comme l’homme le plus sexy d’Hollywood et que ça lui a fait une belle photo dans les journaux. La scientologie, Sarko s’en tape.

                      Atlantiste, en revanche, oui.


                    • (---.---.94.25) 31 août 2006 09:12

                      Toute façon le plus agé c’est le pen... comme par hasard la question de l’age sera forcement beaucoups plus un enjeu... puisque les lobbys economique on deja achete leurs pions Sarkosy et royal... qui continuera le choix du chomage par le desequilibre que les 5 millions d’immigres font pese sur la marche du travail français (2,5 millions de chomeur).

                      Enfin ce racisme anti senior est dangeureux vu la pyramide des ages en france....

                      Toute façons je vote pas pour l’age (sarkosy) ou le sexe (royal) mais pour un programme et des actes.... je laisse se detail a des candides qui se nourrisent de detail insigifiant.... faut maintenant pas s’etonner de l’etat de la france quand on voit l’etat de la france.... quand on fait son choix sur l’emballage pas par le contenu...

                      Oh segoleyne est une fille et Nicolas est jeune... La belle jambe ...


                      • www.jean-brice.fr (---.---.148.226) 31 août 2006 10:03

                        ON A SURTOUT BESOIN D’UNE AUTRE POLITIQUE : celle-ci existe, voir conférence de presse du GENERAL DE GAULLE et articles concomitants dans « Le Monde » de Jacques RUEFF(4 Février 1965). QUI AURA LE COURAGE DE L’APPLIQUER : sur 60 millions de Français, il y en aura bien UN !


                        • wwww.jean-brice.fr (---.---.150.96) 31 août 2006 14:09

                          ou UNE ! ..........


                          • Patrick Adam Patrick Adam 31 août 2006 15:59

                            @ Vilain petit canard (Un président au placard ? La Taverne des poètes)

                            Quand je dis scientologue, c’est juste un raccourci pour ne pas dire syncrétiste idiot, vu la manière dont il a agi avec les agités de l’UOIF devant lesquels il a baissé pavillon sans rien obtenir en échange, ni la condamnation à la peine de mort en cas d’apostasie, ni un armistice clair et net en ce qui concerne le foulard à l’école. Je pense qu’au pouvoir aujourd’hui, il aurait envoyé des soldats au Liban sans garantie, et que nous serions en Irak au côtés des Américains, en train de nous faire taper dessus. Rien qu’à l’idée que de telles monstruosités sont possibles, je me dis qu’il va falloir être coriace pour l’empêcher de remporter le gros lot. Et je ne peux m’empêcher à l’intelligence de Mitterrand qui avait tout fait pour barrer la route du tandem Balladur et Sarko, allant jusqu’à donner un coup de pouce à Chirac. Etre un homme d’Etat, c’est ça.

                            Quoiqu’il en soit, je pense que le danger sera aussi prégnant avec Ségo, la sirène des médias, surtout coiffée d’un Montebourg. Affligeant.

                            Bien à vous. Patrick Adam


                            • www.jean-brice.fr (---.---.110.53) 31 août 2006 19:24

                              Pour patrick adam : cela n’empêche d’avoir UNE AUTRE POLITIQUE ...


                              • CAMBRONNE (---.---.191.164) 31 août 2006 19:36

                                PATRICK

                                Pourquoi tant de haine ? tu nous parles de Mitterand président et tu oublies le candidat Mitterand . S’il a plus ou moins bien géré la france en évitant les erreurs majeures il n’a rien fait pour faire avancer le schmilblick.

                                Rappelles toi quand il était candidat , il était reoutable de démagogie ! Heureusement qu’il a trés peu appliqué son programme. Hernu son ministre de la Défense en avait sorti de bien bonnes sur sa réforme de l’armée qu’il n’a jamais appliquée. Lire le soldat citoyen , un chef d’oeuvre .

                                Ceci pour dire que avant de dénoncer tout ce que Sarkozy va faure de mal pourquoi ne pas penser qu’il peut faire quelquechose de bien .

                                On a besoin d’autorité et pour moi et sauf nouveauté c’est le seul qui peut faire .

                                Allez et ne me dis pas que je te déçois . Nous avons des tropismes politiques différents et nous les garderons . Cela n’empèche pas l’amitié .

                                Vive la République quand même .


                                • Patrick Adam Patrick Adam 31 août 2006 20:58

                                  @ Cambronne

                                  Sarko ne m’inspire pas de la haine mais une vaste inquiétude de vant un agité qui veut marquer son passage un peu partout, au risque de faire des dégats. A droite, il n’y a personne d’autre. Bon, je m’en fous, ça n’a jamais été mon camp. Mais je suis un observateur attentif. tien à propos, tu ne m’as jamais répondu sur les élections truquées de Giscards en 74, avec le vote des Français expatriés. C’était pas une belle arnaque, ça ?

                                  De l’autre côté, en dehors du Che qui, comme tu le dis toi-même est pratiquement hors jeu, il n’y a personne non plus. Ségo c’est du plus mauvais people, de la Star Académy politico-média-machin qui ne m’inspire rien de bon, en plus avec la bande d’indigents avec laquelle elle compte s’afficher.

                                  Donc je choisis Bayrou. Le Béarnais qui me fait penser au fifre de Cyrano :

                                  "Approche Bertrandoux, le fifre ancien berger

                                  du double étui de cuir tire l’un de tes fifres,

                                  souffle et joue à ce tas de goinfres et de pitres

                                  les vieux airs du pays au doux rythme enchanteur ..."

                                  Je te cite ça de mémoire, et je t’assure que je préfère cette musique à celle que Sarko est allé chanter à la tribune l’UOIF et qui me fait encore grincer des dents.

                                  Bien à toi, et ne démolis le Vercors dans un accès de rage.

                                  Patrick Adam


                                  • CAMBRONNE (---.---.107.231) 1er septembre 2006 19:24

                                    PATRICK

                                    Je suis rentré chez moi et j’ai trouvé ta prose .

                                    Pas de quoi se mettre en côlère . Bayrou est un type bien mais il m’énerve . Je peux trés bien voter pour lui çà ne me traumatiserait pas .

                                    Je crois que Sarko une fois président sera différent. La fonction change beaucoup les gens . Souviens toi bien de Mitterand . Fais un effort . Le candidat était vraiment nul à coté du président qu’il est devenu .

                                    Mon problêle avec Mitterand c’est que ce que je trouve positif chez lui fait hurler la gauche . La Francisque était portée par des gens trés bien aussi ...

                                    A bientot donc sur un thème un peu plus hot .


                                    • Patrick Adam Patrick Adam 2 septembre 2006 18:09

                                      @ Cambronne

                                      Salut l’ami. Bon, je vois que t’as pas trop tapé sur le Vercors. Le tremblement de terre a eu lieu du côté de San Remo (force 4,2). Ca me rassure.

                                      Oui Bayrou est un type bien mais ça ne suffit pas en politique, sinon ça se saurait. Pour ce qui est de Mitterand candidat et de Mitterrand président, je pense là aussi qu’il a eu, dans l’opposition, une stratégie digne d’un homme d’état : 25 ans d’opposition alors qu’il aurait pu se rallier à tous les faiseurs de rois, peu d’hommes politiques conscients de leur capacité auraient tenu le coup. Mettre De Gaulle en balotage en 64, c’était déjà pas mal. S’effacer derrière Defferre et Mendès, aussi. C’était lever une hypothèque pour plus tard et c’était surtout s’offrir la possibilité de férrer une jour le PC. Et pendant tout ce temps, avoir raison contre ses amis, je trouve que ça démontre une lucidité hors pair, une véritable intelligence de la France, une mécanique du cerveau particulièrement bien rôdée. S’il devait y avoir un musée de l’intelligence, je pense qu’il devrait y figurer parmi les grandes personnalités de la seconde moitié du XX ème siècle. L’entendre parler était un pur plaisir qui valait largement une soirée à la Comédie Française.

                                      Sarko est inquiétant. A Neuilly, il a montré qu’il ne voulait prendre aucun risque et au Conseil Général du coin il a fait pareil dans le fauteuil à Pasqua, quitte à laisser tomber tout le monde quand ça sentait le roussis. C’est un bernard l’hermite. C’est en ça que c’est le digne héritier de Chirac. Les cadavres tombent comme des mouches derrière eux, et ils ont la rancune plutôt tenace. Et je te dis, un homme capable de s’allier avec le diable (l’UOIF) est franchement dangereux.

                                      Vois l’erreur que commet chirac en ce moment avec la Syrie. Oui, les Syriens ont sans doute fait assassiner son vieux copain (et pourvoyeur de fonds) Hariri. Mais la logique et l’intérêt de la France (et du Liban en ce moment) serait qu’il prenne langue (et pas Jack Lang) avec ce pays par des voies détournées pour tenter de le désolidariser un tant soit peu de lran. En l’isolant, il l’envoie pieds et poings liés du côté de Téhéran et ce n’est pas très bon pour nos soldats ni pour la suite des opérations. Et tout ça par rancune personnelle. En politique, la rancune n’est jamais bonne. Surtout quand, en face, on connaît ton ressort psychologique et qu’on sait qu’il n’y a qu’à appuyer sur un bouton pour obtenir la réaction recherchée.

                                      Vois Mitterrand avec Thatcher. La haine était patente. La rancune non. Et ils ont fait le tunnel sous la Manche et pour les Malouines Mitterrand a su trouver les mots qu’il fallait, alors que tous les tiers-mondistes patentés attendaient de lui qu’il soutienne la « malheureuse » argentine des généraux aux mains couvertes de sang, sous prétexte que c’étaient les « faibles » du conflit.

                                      L’erreur de Mitterrand a été de croire que la Vème ne marcherait pas, que les Français, toujours râleurs, s’en débarrasseraient après l’avoir essayée pendant quelques années. Quand il a compris qu’il s’était planté, il s’est mis à reconquérir le chemin perdu en forgeant les alliances nécessaires pour parvenir au pouvoir, et en les éliminant dès qu’il l’a jugé possible. Vois le chemin de Rocard. Aujourd’hui rabougri aigri qui voudrait continuer à faire la danse du ventre alors qu’il semble atteint de parkinson. Qui donc pourrait avoir envie de lui donner le pouvoir ? En 88, Mitterrand faisait se lever la jeunesse et quand il mort, à la Bastille, c’étaient aussi les jeunes qui était là à écouter du Goreski qous la pluie, pas les caciques du parti qui sont passés froids comme des généraux en haut des murs du Kremlin. Je le sais. J’y étais. Et certains des jeunes qui étaient là, ce sont ceux que Sarko veut kärchériser aujourd’hui. Les mots... Cambronne. Les mots... Words... Words... Words... C’est la matière première des hommes politiques. J’attends d’eux qu’ils s’en servent bien. Et le réalisme me fait ajouter : à d’autres pour ce qui est de faire le sale boulot.

                                      Bien à toi. Patrick Adam


                                      • Marsupilami (---.---.247.183) 2 septembre 2006 18:48

                                        Salut Patrick & Cambronne

                                        Je crois que je vais voter Bayrou, finalement, même si c’est sans espoir. Sarkozy est un irréfléchi irresponsable, et Ségolène une pure évanescence médiatique. Et je partage l’avis de Patrick sur Mitterrand.

                                        Heureusement qu’il n’y a pas que la politique dans la vie.

                                        Le Vercors : magnifique. J’ai longtemps été un grand randonneur et j’ai parcouru les sentiers de ses paysages magnifiques. A présent je ne peux plus grandrandonner : trop d’entorses mal soignées, niqué par la cinquantaine.

                                        Ce qui est bien avec vous deux, c’est qu’en dépit de vos différences, vous avez l’esprit à la fois sceptique et ouvert sur le grand large, et surtout que vous n’êtes pas haineux.

                                        Bon, à propos de « words », vu que je sais que tu es nul en anglais, Patrick, j’en profite traîtreusement pour te balancer un lien sur une chanson des Bee Gees qui n’a strictement rien à voir avec quelque sujet que ce soit.


                                      • Patrick Adam Patrick Adam 2 septembre 2006 22:44

                                        Salut Marsu-pile-ami

                                        C’est la seule solution : Bayrou. Je l’ai encore revu ce soir avec la guêpe Chazal. C’est vraiment le seul qui m’inspire confiance. D’autant qu’il sait avoir du punch quand il le faut (la claque spontanée au gamin qui lui faisait les poches est le meilleur geste politique que j’ai vu ces dix dernières années).

                                        Ravi que tu partages mon point de vue sur Mitterrand. C’est à contrecourant mais comme tu l’as déjà remarqué, le courant j’ai une sérieuse tendance à m’en foutre de plus en plus. Ce que j’aime le plus dans Mitterrand rejoint ce que tu dis dans ta phrase suivante : c’est que ce n’était pas seulement un homme politique. C’était un personnage, à la fois réel et romanesque, enraciné dans ce qui a toujours fait l’esprit de la France. Un esprit fait de terre et de livres. Il portait tout l’humanisme de la France et toutes ses contradictions. Je trouvais cela très beau. Très humain.

                                        Je suis heureux de pouvoir discuter comme nous le faisons avec Cambronne. C’est vrai que je m’entends bien avec lui et c’est d’autant mieux parce que nous venons d’horizons aux antipodes l’un de l’autre. En fait, c’est le genre d’approche qui me réconcilie avec tout le reste de l’humanité.

                                        Bon oui, à part ça, le Vercors... c’est pas mal. Mais ça vaut pas un bon vieux Canigou. Faut pas déconner les gars. Le Canigou, c’était un dieu. Même qu’il était peuplé de fées et de lutins. La forge du Vulcain local. La statue que j’ai salué tous les matins pendant cinq ans quand j’étais pensionnaire à ses pieds. La montagne sur laquelle j’ai longtemps hésité à monter de peur de la déranger, et aussi parce que je l’avais contemplée de loin pendant trop longtemps. Est-ce que tu aurais eu envie d’escalader le Zeus Olympien de Phidias pour lui chercher des poux dans la tête ?

                                        Merci pour ton lien avec les Bee Gees que j’aime bien, mais j’ai un vieux tromblon de PC en ce moment et je ne peux pas écouter le morceau. J’y reviendrai dès que je serai mieux équipé, sans doute à la fin de la semaine. A propos, tu n’es pas obligé de claironner aux quatre vents que je suis nul en anglais. D’autant que si tu ne m’as pas mis la traduction de la chanson j’y pigerai que dalle.

                                        Mon « Words... Words... Words... » à moi, ça a toujours été celui de Ferré :

                                        "Et qu’ont-ils à rentrer chaque année les artistes ?

                                        J’avais sur le futur des mains de cordonnier

                                        Chaussant des astres de mes peaux ensemellées

                                        La conscience dans le spider je mets les voiles...

                                        Shakespeare aussi était un terroriste...

                                        Words... Words... Words... disait-il.

                                        Videla ? En français : budelle, tripes - En italien : budella, tripes

                                        En argentin ? allez-y voir ! De quoi dégueuler vraiment !"

                                        A propos de chanson, tu as signalé de nouvelles paroles d’Adamo sur Inch’allah. J’ai pas noté sur quel fil tu l’as mentionné. Pëux-tu me le repasser, j’aimerais comparer. Adamo marcherait-il sur les pas de Dieudistribué ? De quoi dégueuler, vraiment !

                                        Ravi de t’avoir parmi nous. Patrick Adam


                                        • www.jean-brice.fr (---.---.12.17) 6 septembre 2006 12:13

                                          De toutes manières, le pétrole à 100 dollars le baril va très certainement obliger le président à sortir du placard ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès