Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un Président tétanisé

Un Président tétanisé

A l’image d’un mulot qui serait hypnotisé par le redoutable serpent Kaa du livre de la jungle, dont Disney avait proposé une vision restée dans les mémoires, le nouveau président de la République semble tétanisé par la pression populaire, bonnets rouges ou roses sur la tête, d’autant qu’il est plus que jamais soumis aux pressions des lobbys économiques, nucléaires et autres…

Il n’est pas étonnant ce profond désamour du peuple, dont la déception est à la hauteur des espérances que les promesses du Bourget pouvaient laisser espérer.

Le programme du candidat se composait de 60 engagements… et au bout de près de 19 mois de mandat, on peut compter sur les doigts d’une main ceux qui ont été tenus. lien

Plus grave, ces derniers, même s’ils étaient souhaitables, ne sont pas considérés par la majorité des français comme prioritaires.

Pour les français la priorité c’est le pouvoir d’achat, et le chômage…

63 000 entreprises sont menacées de faillite d’ici la fin 2013, (lien) et l’augmentation de la TVA, impôt le plus injuste qu’il soit, puisqu’il frappe également le plus riche comme le plus pauvre, n’arrangera rien.

Bien sur il faut remplir les caisses, désespérément vides depuis le passage de l’ouragan Sarközi, mais n’y a-t-il pas d’autres moyens de les remplir ?

Au lieu de taxer toujours plus, ne serait-il pas plus cohérent de faire des économies, en commençant par ne pas réaliser les « GPI I », (grands projets inutiles imposés), lesquels représentent aujourd’hui des centaines de milliards d’euros ?

Le « Bordeaux-Toulouse », c’est 10 milliards d’euros (lien), le « Lyon-Turin  », c’est 26 milliards d’euros, l’EPR de Flamanville, c’est quasi 9 milliards d’euros (lien), l’aéroport « international » de NDDL, c’est 4 milliards d’euros (lien), le projet LGV PACA, c’est globalement de 17 à 20 milliards d’euros, etc..

La liste de ces grands projets inutiles imposés en Europe approche la centaine, (la carte est sur ce lien) et elle a même fait l’objet d’un « petit livre noir » aux éditions « le passager clandestin ». lien

Les promoteurs de ces projets assurent qu'ils seraient créateurs d’emplois, mais on sait depuis longtemps qu’ils concerneront pour les 2/3 des ouvriers venus des pays les plus pauvres d’Europe, ou les salaires ne sont que de quelques euros, d’autant que les grosses entreprises françaises auront vite fait d'en sous-traiter la plus grosse partie.

En Bulgarie, Serbie ou Moldavie, les salaires peuvent être inférieurs à 1 € de l’heure. lien

Et pourtant notre nouveau président persiste et signe en confirmant le Lyon-Turin, sans tenir compte de la contestation lucide des citoyens révoltés qui n'en voient pas l’intérêt.

Cette décision est d’autant plus inquiétante puisque la Cour des Comptes avait fait le même constat, ainsi que le rapport Duron, demandé justement par le chef de l’état.

Ce rapport affirmait entre autres que le financement du projet Lyon Turin assècherait toutes les ressources financières de l’AFITF (Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France) jusqu’en 2030. lien

Auparavant, Philippe Essig, ancien président de la SNCF avait déclaré : « la France et l’Italie n’ont pas un besoin urgent de cet investissement (…) des solutions alternatives innovantes et élégantes ont été proposées, elles n’ont effectivement pas été explorées (…) le renforcement de l’existant devrait être prioritaire  ». lien

L’existant a déjà été rénové en partie, et la rénovation totale de la ligne existante, serait bien plus compatible avec la gestion de la crise actuelle, d’autant que cette ligne n’est utilisée pour le fret qu’à 18% de ses capacités. vidéo

S’il est vrai que dans un premier temps, Jean-Marc Ayrault avait approuvé les conclusions de ce rapport, reportant à 2030 les projets de ligne à grande vitesse, (lien) il n’en reste pas mois que, contradictoirement, Hollande a entériné le projet, appelé improprement Lyon-Turin, puisqu’il s’arrête à 24 km de Lyon.

Une pétition a été lancée récemment et on peut la signer sur ce lien

Ne parlons pas de l’écotaxe, aberration voulu par quelques écologistes mal inspirés, qui n’ont pas encore compris que les seules retombées à attendre de cette mauvaise « bonne idée » ne servira à rien d’autres qu’à rendre les marchandises transportées toujours plus chère, puisque le transporteur n’aura d’autre choix que de la répercuter sur celles-ci, et qu’au final, c’est le consommateur qui en fera les frais. lien

D’autres économies sont attendues : lorsque l’on voit que la chambre des députés est le plus souvent rempli au 1/10ème, on peut facilement imaginer en supprimer au moins une bonne moitié, tout comme au Sénat, et pendant qu’on y est pourquoi ne pas supprimer le conseil constitutionnel, ce "machin" qui ne sert quasi à rien…

Rappelons que la décision d’acter le Lyon Turin s’est prise récemment dans une assemblée nationale dans laquelle siégeaient moins de 60  députés. lien

On pourrait aussi appliquer le régime de retraite à tous les élus, qui pour l’instant bénéficient d’avantages qui, par ces temps de crise, relèvent du scandale. lien

On attend toujours une décision politique rétablissant plus d’équité dans les salaires, à l’image du peuple helvète qui va lancé une initiative afin que les écarts de salaires ne dépassent pas une échelle de 1 à 12, initiative malheureusement avortée…

Au moment ou l’ex-patron de Peugeot se voyait proposer pour son départ un cadeau de 21 millions d’euros, (lien) il serait temps de remettre un peu de justice sociale dans tout ça, d’autant qu’un autre François, pape celui là, dénonce le capitalisme. lien

Le gouvernement ne devrait, grâce à sa large majorité, avoir aucune difficulté à appliquer cette mesure, d’autant quelle était l’une des promesses du discours au Bourget du candidat Hollande…mais ça ne semble pas à l’ordre du jour, et aujourd’hui le salaire le plus élevé est de 357 fois le smic. lien

On attend aussi que la page nucléaire soit réellement tournée, et pourtant, il faudra attendre la fin du quinquennat pour qu’au moins une vieille centrale soit enfin fermée.

On attend toujours la construction de 500 000 logements par an, (lien) et la rénovation énergétique qui, si elle était lancée, serait créatrice de 300 000 emplois, tout en faisant baisser de moitié la consommation énergétique du pays, à condition d’intervenir dans tous les secteurs. lien

Au lieu de ça, c’est le manque de construction de logements qui est responsable d’un grand nombre de suppression d’emplois.

Si nous tournions définitivement la page nucléaire en France, nous aurions un potentiel de près de 400 000 créations d’emplois, si l’on se base sur l’exemple allemand.

De plus, chez nos voisins d’outre-Rhin, le choix énergétique du renouvelable a permis un allègement de la facture énergétique près de 55 milliards d’euros (lien) alors que le choix français va nous faire gaspiller la même somme pour réparer nos vieux réacteurs nucléaires, sans pour autant nous garantir une totale sécurité, car si l’on peut effectivement changer une partie des équipements de ces réacteurs, certains, comme les cuves, ne pourront pas l’être, d'autant qu'ont été constatés à plusieurs reprises de nombreux problèmes sur celles-ci, notamment au Tricastin. lien

La belle idée de séparer les activités des banques d’affaire, d’avec les banques de dépôt est retourné manifestement dans son tiroir, et on en viendrait à douter de l'affirmation hollandaise lorsqu’il déclarait : "mon adversaire, c’est la finance". lien

Mais plus grave, c’est la lisibilité de son discours qui pose problème : alors que les français attendent des réponses sur leur pouvoir d’achat, les impôts qui s’accumulent, il parle « d’inverser la courbe du chômage », et son unique préoccupation semble être de retrouver sa popularité perdue, et d’être réélu en 2017

Mais la préoccupation des français, c’est de ne pas être assommé par les impôts, de trouver du travail… et ils voudraient surtout que l’homme pour lequel ils ont donné leur voix tienne ses engagements, n’oublie pas ses promesses.

Ce qui est le plus frappant, c’est que l’une des seules mesures réellement efficace pour relancer la consommation, et donc la croissance, ne soit pas envisagée.

Ça s’appelle le Revenu de Base, c’est défendu par des politiques de tout bord, par des économistes, et ce projet fait l’objet d’une initiative européenne qui peine à trouver 1 millions de signatures d’ici le printemps 2014.

Pour soutenir cette initiative, voici le lien

Il s’agirait de donner, à tout citoyen de plus de 18 ans, 1000 euros, sans contrepartie, ceci remplaçant toutes les aides sociales distribuées à ce jour, et permettant une meilleure distribution des richesses. lien

Il faut tout de même rappeler que la France est le 5ème pays le plus riche du monde, et si l’on partageait le revenu disponible après versement des prestations sociales et prélèvement des impôts directs, cela ferait 1276 € par personne et par mois. lien

Pourtant, il semble que cette judicieuse idée n’est pas venu à l’esprit des centaines d’énarques censés conseiller le président, et encore moins à celui-ci.

Comme dit mon vieil ami africain : « on apprend la sagesse dans la sottise des autres ».

L’image illustrant l’article provient de « larnon.eerv.ch »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Article anciens

La retraite au Flamby

La taxe carbonisée

Lyon Trin, une bataille dur-rail

Lyon Turin, une affaire de gros dessous

Lyon Turin, l’autisme au pouvoir

L’Ayrault port de la honte

Lyon Turin, un chantier bien occupé

Lyon Turin, un mensonge régional

Chimilin ne veut pas mourir

Le fret ferroviaire sur une voie de garage

Le malheur est dans les prés

Un train peut en cacher un autre

Ils n’arrêteront pas le printemps

Réussir le fret ferroviaire

Le TGV Lyon Turin est un projet ringard, prétentieux et couteux.

100 000 à dire NON !

Un enfer au Paradis

Un débat qui déraille

Vite et bien ne sont pas compatibles

Des trains sans entrain

Fret, la nouvelle bataille du rail

Une autoroute sans camions

Le blog des opposants est sur ce lien

La pétition contre le Lyon Turin est sur ce lien

Les GPII (grands projet inutiles imposés) sur ce lien


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • spartacus spartacus 28 novembre 2013 08:53

    Hollande n’est pas « tétanisé », il applique à la lettre une technique de communication qui consiste a ne jamais s’engager et ne jamais laisser paraître un avis. Admettre tout et son contraire.

    Cette technique permet de se faire élire et durer en politique.
    Hollande est champion du monde de cette technique.

    Cette technique s’appelle le balancement circonspect

    • olivier cabanel olivier cabanel 28 novembre 2013 09:05

      spartacus

      pas mal ce blog...
      ceci dit, je doute que la technique que vous décrivez le fasse durer plus d’un mandat...
       smiley
      a moins que d’ici là, il se réveille et sorte de son statut d’hypnotisé.

    • appoline appoline 28 novembre 2013 17:34

      Si l’on apprenait quelque chose à l’ENA, ça se saurait, depuis le temps qu’ils foutent la France à terre.


    • reveil 28 novembre 2013 19:14

      Plus d’un mandat Olivier, il faudrait déjà qu’il termine celui là. Notre Président est en état de décomposition avancée après un an à l’élysée et je ne vois rien à l’horizon qui puisse le sauver d’une démission ou autre. Même la presse de gauche commence à le bousculer sérieusement et rien n’y fait, il vit dans son monde à lui. Je pense sincèrement que s’il atteint deux ans, ce sera un exploit pour lui et une catastrophe pour la France.
      nota bene, je fais partie des idiots qui ont voté Hollande.


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 novembre 2013 19:33

      Appoline

      c’est pour cette raison qu’il est logique d’inverser les lettres d’ENA
       smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 30 novembre 2013 09:00

      reveil

      c’est peut être beaucoup s’avancer, il n’y a pas de raisons qu’il n’aille jusqu’au bout de son mandat...il est peut être indolent, mais a voir comment il est arrivé là, on ne peut douter qu’il n’aille au bout...

    • bernard bernard 28 novembre 2013 09:07

      Hollande à été élu sur 60 mensonges.
      Pardon , 59 puisque le mariage pour tous à été « réalisé »...malgré son degré d’impopularité.
      Pour le reste, après des années passées à la tête du PS et les grandes manoeuvres entreprises (lesquelles ??? on se le demande), par ses soins, pendant ses mandats, il n’est pas étonnant qu’il ne soit capable de quoi que ce soit...à part des promesses.
      Mais « rasssurons » nous les prédecesseurs de droite et de gauche n’ont pas fait mieux.
      Maintenant, dire qu’il est « tétanisé » me parait exagéré.
      Je pense plutôt qu’il s’en fout « royalement ». Il a été élu, point final.
      Président un jour, président toujours !
      Ca fait bien sur une carte de visite !

      Mais ce que j’en dis... smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 28 novembre 2013 09:21

        bernard

        merci de cet humour de bon aloi
         smiley

      • urigan 28 novembre 2013 19:31

        Le plus fort, c’est que même démissionné, il touchera sa retraite de président. Et ça en fera quatre tiques à nous sucer le sang.


      • Attilax Attilax 28 novembre 2013 23:49

        Lui et tous les ministres. Plus tous les ministres d’avant, plus les cumuls des différentes retraites des différents mandats qu’ils exercent...


      • olivier cabanel olivier cabanel 30 novembre 2013 09:02

        urigan

        c’est l’un des scandale de cette république : ces retraites confortables que touchent tous ces élus, même s’ils n’ont siégé que quelques jours...
        allez hop, un coup de nettoyage de tout ça.
        les inventeurs de taxe feraient donc bien de balayer devant leurs portes.
         smiley

      • Kern Kern 28 novembre 2013 09:09

        @ Cabanel


        « On en viendrait à douter de l’affirmation hollandaise lorsqu’il déclarait : »mon adversaire, c’est la finance« . lien  » 

        Vous saviez que vous pouviez être drôle quand vous le voulez ?

        J’ai un avantage sur vous : je n’ai jamais douté de la nullité de Hollande

        • olivier cabanel olivier cabanel 28 novembre 2013 09:22

          Kern

          ce n’était pas de l’humour,
          c’est mon coté optimiste qui m’a joué un mauvais tour.
           smiley

        • Gabriel Gabriel 28 novembre 2013 09:22

          Bonjour Olivier,

          Il ne faut pas confondre les verbes tétaniser et trahir. Hollande comme ces prédécesseurs est un menteur. Il c’est fait élire sur des promesses qu’il savait pertinemment ne pas tenir étant donné qu’il prend, toujours comme ces prédécesseurs, les ordres à exécuter chez ces Messieurs de la finance. Depuis plus de trente ans cela se passe ainsi et continuera, pour le plus grand bonheur des rapaces qui pillent les pays au travers des bourses mondiales. Tant que nous n’aurons pas compris qu’il faut contrôler et pouvoir punir ces guignols tout au long de leur mandature en cas de trahison envers les citoyens qui les ont élu, rien ne changera et les plaintes s’accumuleront en même temps que l’appauvrissement et la servitude des peuples s’amplifieront.


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 novembre 2013 10:13

            bonjour Gabriel,

            je pense que le mot « trahir » est un peu excessif, non ?
            et surtout je crois qu’il peut appliquer son programme, il faudrait seulement qu’il réalise à quel point il est justement pris dans cette panique, tétanisé, obnubilé seulement de retrouver la popularité qu’il a perdu...
            un peu comme l’amoureux transi qui pour se faire pardonner se contente d’offrir quelques fleurs... alors qu’il suffit qu’il change, qu’il prenne conscience du fait qu’il peut appliquer son programme.
            et là, c’est pas gagné.
            hélas,
            merci de ton commentaire

          • mimi45140 28 novembre 2013 13:43

            Je suis un peu couillon mais pour moi un mensonge de droite et un mensonge de gauche n’ ont pas la même valeur ?


          • Luc le Raz Luc le Raz 28 novembre 2013 17:09

            Bonjour Gabriel,

            Pas facile de ne pas exécuter « les ordres » de « ces Messieurs de la finance » quand nous sommes tous pris en otages par cette mafia. Quand on sait, par exemple, que 35% du capital des entreprises du CAC 40, sont détenus par les cartels de la finance internationale, ça fait froid dans le dos. Alors proclamer que la finance est l’ennemi ou la lutte contre les paradis fiscaux, ça les fait bien marrer les tireurs de ficelles. De ce fait, seules les réformes sans importance comme le mariage pour tous et celles qui vont dans le sens du capital, les retraites par exemple, peuvent être mises en route. Que faire alors ? La France, seule ? Rien !. Ce n’est qu’en s’unissant à plusieurs pays d’Europe que nous aurons le poids suffisant pour faire lâcher prise à cette pieuvre qui nous étouffe.


          • appoline appoline 28 novembre 2013 18:57

            Gabriel,


            Je pense qu’un jour, ces financiers qui font partie du bilderberger vont le prendre en pleine face, même si cela prend du temps, pourquoi ? Parce qu’on n’achète pas tout le monde, surtout quand celui ci descend dans la rue. Car même s’ils ont quelques réserves, à tous points de vue, ils ne seront pas changer intrinsèquement, ce qu’ils sont, ils le resteront et cela ne les aidera pas 

          • olivier cabanel olivier cabanel 30 novembre 2013 09:03

            mimi

            ils ont bien sur la même valeur.

          • Kern Kern 28 novembre 2013 09:40

            Tout à fait 


            Le penser « tétanisé » impliquerait une prise de conscience : au-dessus de ses moyens

            « Affolé » serait plus adéquat

            « Paniqué » serait pas mal non plus

            En tout cas : « Empapaoutés » le sont ceux qui ont voté pour lui 



            • olivier cabanel olivier cabanel 28 novembre 2013 10:15

              Kern

              ok, je prends !
              paniqué... c ’est pas mal.
              je pense que le premier qui va être empapouété, c’est lui même en fin de compte, car non seulement, s’il ne change pas, il perdra définitivement toute crédibilité, y compris celle de son parti...


            • Fergus Fergus 28 novembre 2013 10:28

              Bonjour, Kern.

              « Paniqué », ce n’est pas ce qui ressort des entretien qu’il donne, apparemment. Je pense qu’Olivier est plus dans le vrai avec le terme de « tétanisé ».

              Ce n’est toutefois pas celui que j’aurais personnellement choisi, préférant « sidéré » car c’est bien de cela qu’il s’agit, à mon avis, si l’on s’en tient au sens médical selon lequel la sidération débouche, malgré la conscience des faits, sur une incapacité totale de réaction à la suite d’un traumatisme, le traumatisme étant ici lié au rejet massif de la politique conduite.


            • Vipère Vipère 28 novembre 2013 11:35

              hello Olivier


              « empapaoutés, nous le sommes tous » dit Kern, non sans pertinence, alors peu importe la terminologie les concernant, s’ils sont affolés, c’est le cadet de nos soucis.

              Après quelques mois de gouvernance vivre en Troll’handie est devenu de plus en plus pénible pour une majorité de français de la base.

              Ils seront nombreux à défiler, ce 1 er décembre, à Paris et un peu partout en France pour rejeter la politique des Trolls, installés à l’Elysée ! 



            • Fergus Fergus 28 novembre 2013 12:01

              Bonjour, Vipère.

              Vous écrivez « s’ils sont affolés, c’est le cadet de nos soucis. »

              Hélas non ! car des gouvernants affolés sont des gouvernants imprévisibles dont les décisions, prises dans l’urgence, sont souvent inadaptées et porteuses d’effets pervers. Bref, des gouvernants affolés risquent fort d’ajouter à la confusion.


            • appoline appoline 28 novembre 2013 19:02

              Je suis d’accord avec vous, toutes les situations traitées dans l’urgence le sont sur la forme mais jamais sur le fond et en économie cela ne fait pas bon ménage


            • alinea Alinea 28 novembre 2013 19:19

              Avez-vous pensé à lâche ? Couard ? Veule ? Incompétent ?
              et surtout, surtout, sans aucun idéal !! disons que c’est sous-jacent : si on a un idéal, on n’est ni lâche ni couard ni veule ; on peut être incompétent !!


            • urigan 28 novembre 2013 19:37

              Non, non, il est content. Il sert bien ses Maîtres. Il revient d’être allé chercher son carnet de route chez Bibi, tout baigne.

              Un empapaouté qui a voté pour lui pour faire tomber l’autre.


            • olivier cabanel olivier cabanel 30 novembre 2013 09:04

              Vipère

              oui, il semble que ça va bouchonner un max ce matin...
              les routiers ont remis ça.

            • claude-michel claude-michel 28 novembre 2013 09:42
              Un Président tétanisé....par ses mensonges.. ?...Comment faire confiance a un menteur.. ?
              Impossible...Il détient tous les pouvoirs et détruit notre pays..Pathétique personnage ubuesque.. !

              • Fergus Fergus 28 novembre 2013 10:23

                Bonjour, Olivier.

                D’accord avec toi sur la plupart des points. Un seul véritable bémol : la relation Bordeaux-Toulouse en TGV qui présenterait (outre la question de l’emploi, même si cela concernerait de ombreux travailleurs étrangers) un réel intérêt, non seulement pour les relations entre ces deux villes importantes, mais pour la relation entre Toulouse et Paris via Bordeaux.

                Entièrement d’accord avec le Revenu de base. Tôt ou tard, il sera sans doute adopté et l’on aura perdu beaucoup de temps, notamment du fait de l’opposition épidermiques des partis et électeurs de la droite qui n’y voient qu’un encouragement à l’assistanat alors que c’est avant tout un outil de gestion socioéconomique. J’observe d’ailleurs qu’il y a de cela plusieurs décennies, le très libéral Président de la Commission européenne Sicco Mansholt s’était déclaré très favorable à ce Revenu de base, à la fois pour des motifs économiques et philosophiques.

                Cordialement.


                • olivier cabanel olivier cabanel 28 novembre 2013 10:30

                  Bonjour Fergus

                  au sujet du revenu de base, il faut tout de même noter que des politiques de droite, comme Villepin, ou Boutin, et d’autres soutiennent l’initiative, même si ils placent le seuil financier plus bas...
                  de nombreux économistes ont compris que c’était l’un des rares moyens de sortir de la crise,
                  je vais m’employer bientot a proposer un article pour tenter de montrer toutes les retombées qu’aurait cette mesure réellement sociale,
                  merci de ton commentaire.

                • JL JL 28 novembre 2013 11:09

                  ’’il y a de cela plusieurs décennies, le très libéral Président de la Commission européenne Sicco Mansholt s’était déclaré très favorable à ce Revenu de base, à la fois pour des motifs économiques et philosophiques.’’’ (Fergus)

                  Le grand bond en arrière, par Serge Halimi ou « Comment l’ordre libéral s’est imposé au monde », une histoire d’une idéologie, le néolibéralisme  : « Le programme libéral ne peut pas réussir à convaincre sous ses couleurs : il faut qu’il avance masqué. »

                  A sa façon, Edouard Glissant ne disait pas autre chose : « Le libéralisme économique préside tous les imaginaires »

                  Aux USA, il y a un nouveau jeu : assommer les passants d’un seul coup de poing. Les caméras de surveillance arrivent à point nommé : il nous suffira de rester constamment dans le champ des caméras pour être protégés. Pas belle la vie, en Libéralie ?


                • JL JL 28 novembre 2013 11:27

                  L’article paru dans le LMD (! !!) signé de Baptiste Mylondo est une fumisterie.

                  Il part de ça : ’’En 2010, le revenu disponible (après versement des prestations sociales et prélèvement des impôts directs) s’y élevait à 1 276 euros par mois et par personne, adultes et enfants confondus.’’

                  1276*12 *60 000 000 000 = 918 milliards.

                  Qu’adviendrait-il si on partageait cette somme équitablement ? Quels sont les postes de dépenses qui seraient amputés ? L’article ne le dit pas. Des Services publics qui deviendraient payants ? Décidément, certains ici ont de la m. dans les yeux.

                  Ce Mr Mylondo citant Yoland Bresson  : ’’ (le) financement par création monétaire (est) envisagé par certains auteurs. Surtout si celle-ci était généreusement confiée aux banques par le biais d’un grand emprunt ’’.

                  Un grand emprunt pour dévaluer ? ça mérite au moins un prix Nobel, non ?

                   smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 30 novembre 2013 09:09

                  JL

                  il suffit de faire un petit tour en arrière, à l’époque de la crise des années 30 qui aurait pu être réglée par la mise en place du RdB, il y aurait eu surement moins de morts...14/18....39/45...
                  alors bien sur, après ces deux guerres, la croissance à repris, mais à quel prix !
                  et comme le système n’a pas changé, nous nous retrouvons aujourd’hui devant la même situation...
                  pensez vous qu’ils nous préparent une « bonne guerre », contre l’islam par exemple ?
                  mais les piou-piou seront ils autant naïfs ?

                • LE CHAT LE CHAT 28 novembre 2013 10:56

                  aurait il croisé Méduse dans les couloirs elyséens ?

                  ses troupes , elles , sont devenues complétement folles ! leur seule priorité , c’est de lutter contre le FN , et non pas contre la finance , l’injustice sociale , le chômage , la sauvergarde du pouvoir d’achat .....


                  • olivier cabanel olivier cabanel 28 novembre 2013 11:09

                    au chat

                    oui, et du coup, sa stratégie est plutot contre productive, puisque justement il est en train d’envoyer au FN tous les déçus...
                    réveille toi François !
                     smiley

                  • Fergus Fergus 28 novembre 2013 12:08

                    Bonjour, Le Chat.

                    Lutter contre le FN est en effet contreproductif car cela ne ramène pas les électeurs des classes populaires qui se sentent floués.

                    Qui plus est, le PS a tout intérêt à laisser prospérer le FN dans l’optique des Municipales où ce parti, en étant présent lors de triangulaires ou de quadrangulaires, a de bonne chances de tuer dans les urnes les espoirs de l’UMP.

                    Pour ce qui est des Européennes, PS et UMP peuvent faire une croix sur ce scrutin qui servira de défouloir (au profit du FN) à tous les cocus des gouvernances UMP et PS qui se sont succédées.


                  • LE CHAT LE CHAT 28 novembre 2013 13:18

                    salut Fergus ,

                    même en stratégie électorale ils sont nuls !
                    de plus quand les gens vont voir que Normal les a encore enfumés avec son redressement de courbe du chômage , tu crois que ça va améliorer sa cote ?


                  • Karol Karol 28 novembre 2013 11:36

                    Bonjour Olivier,

                    Un président tétanisé ? plutôt un président qui se met les pieds dans le tapis du libéralisme ambiant.
                    Comment peut-il en être autrement ? la gauche de progrès, la gauche libérale, la social démocratie utilise le même logiciel que la droite libérale, la droite républicaine ou les républicains de progrès. Seul l’emballage change mais la lessive est malheureusement la même, le cadeau bonux en plus pour amuser les petits. Cette « gauche » là est totalement incapable d’offrir une alternative à ce modèle finissant et mortifère. l’a-t-elle fait un jour ? Alors oui les déçus de cette droite affairiste et de cette gauche stérile risquent bien de ne pas faire de détails aux élections.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès