Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un toit pour toi !

Un toit pour toi !

MOBILISATION POUR UN TOIT POUR TOI !

Ils sont des dizaines de milliers à vivre dehors, sans toit, des centaines de milliers à disposer d'un « logement précaire » et plusieurs millions à être mal logés.

Il y a tant à faire et si peu fait.

La mobilisation pour un toit pour toi mon voisin, mon ami, celle et celui que je côtoie ou rencontre est nécessaire et même indispensable.

La rigueur budgétaire, c'est à dire l'obéissance au cadre du traité de Bruxelles, dit TSCG entraîne la réduction des dépenses publiques.

C'est une baisse de 5,2% des crédits du Ministère de l’Égalité du territoire et du Logement qui est effective en 2013...On passe ainsi de 8,2 milliards d'euros en 2012 à 7, 7 milliards pour cette année nouvelle.

Les crédits d'aide à la pierre n'augmentent que de 11%, passant de 450 millions à 500 millions. C'est une misère.

C'est vrai que l'aide à la pierre, réelle massive est interdite par l'Union Européenne car il s'agirait du non respect de « la concurrence libre et non faussée » !?

Quand on sait que la TVA sur le secteur logement est passée de 5,5% à 7% pour atteindre bientôt à 10%.

Comment voulez vous que le Gouvernement puisse atteindre son objectif de construire 150 000 logements par an ?

Face à cette situation et face aux dangers qui pèsent sur de nombreuses familles, le communiqué suivant et un appel à manifester le 16 mars est publié :

« Arrêt des expulsions !

Baisse des loyers et de l’énergie !

Un logement stable et décent pour tous !

Le 16 mars 2013 sonne le retour des expulsions de logements, l’angoisse pour des milliers de familles et de personnes d’être jetées sur le trottoir et d’y rester ... le changement de gouvernement n’a pas changé grand chose.

Depuis 2000 le nombre d’expulsions a doublé, comme le nombre de sans logis, à mesure que les loyers et l’immobilier ont flambé, que la précarité salariale, la pauvreté se sont étendues, que les prix de l’énergie, des transports, des soins, ou des produits alimentaires se sont emballés….

Le logement cher, c’est le résultat des politiques libérales, qui ont permis aux spéculateurs, aux bailleurs privés et aux milieux de l’immobilier de s’enrichir, sur le dos des salariés et des couches populaires : les profits locatifs ont grimpé de 70% en 10 ans.

Alors qu’il faudrait résolument baisser les loyers, cesser les expulsions, abroger les lois qui précarisent les locataires et le logement social, réquisitionner et mobiliser massivement les logements et les bureaux vacants, les résultats se font attendre, dans un contexte de rigueur budgétaire, de renoncements, de baisse de la construction de HLM.

Assez de paroles, des actes !

Quelques timides avancées ont été octroyées, comme l’arrêt des expulsions de prioritaires DALO, une promesse d’application de la loi de réquisition, l’annonce d’une future loi sur le logement, mais c’est très insuffisant pour réparer les dégâts des années d’or de la spéculation

Nous appelons à nous mobiliser pour de vraies mesures en faveur du logement social, des locataires, des sans logis, des galériens du logement … pour exiger :

L’arrêt des expulsions ;

La baisse immédiate des loyers et des charges ;

Le respect du DALO et du droit à un hébergement, avec un programme massif de mobilisation et de réquisition de logements et bureaux vacants ;

Le renforcement des droits des locataires : particulièrement le droit au maintien dans les lieux, la suppression des sous-statuts locatifs … ;

La création d’un service public du logement pour : produire 200 000 vrais logements sociaux par an, agir contre la spéculation, lutter contre les taudis et les abus, faire respecter le droit au logement décent et accessible… ;

L’abrogation de la loi Boutin et des mesures de marchandisation des HLM ;

Pour financer les HLM nécessaires : doublement du plafond du Livret A et centralisation à 100% par l’État, suppression de la TVA et rétablissement du 1%.

Signataires : Plate forme logement des mouvements sociaux : (CSF, DAL, CNL, ACDL, Advocacy, Bagagérue, CAHL 94, CAL, CGL 75 et national, CGT, CNAFAL, COPAF, Fondation Copernic, FSU, Jeudi Noir, Sud Santé Sociaux, USP, Union Syndicale Solidaires, ATTAC, Synd. des Avocats de France, Synd. de la Magistrature, AC !, AFVS, MRAP...), …  »

Cet appel nous concerne tous.

Les bénévoles des associations familiales et de solidarité en ont assez de batailler souvent dans le vide pour trouver un logement d'urgence pour une famille en difficulté.

Les bénévoles peuvent aider et accompagner dans leurs démarches les personnes en demande mais il s'agit d'une cautère sur une jambe de bois si n'existe aucune avancée significative !

Jean François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 9 février 2013 13:30

    Le contrôle des prix des terrains à bâtir et des loyers,  seul moyen d’empêcher la spéculation immobilière, ainsi que la création d’un service public du logement, en limitant les marchés des grands groupes de l’immobilier, sont des priorités. Nous ne pouvons plus accepter de dépenser une part de plus en plus importante de notre salaire pour se (mal) loger.........

    voir : http://2ccr.unblog.fr/2011/02/25/degradation-du-logement/


    • Le421 Le421 9 février 2013 19:17

      De toute façon, même pour une personne qui travaille, le rapport entre le salaire moyen et le loyer moyen est devenu aberrant. Plus de la moitié de la feuille de paye part dans le logement. Avec les charges, c’est souvent un salaire complet. Un conjoint ou colocataire devient indispensable pour assurer le reste des dépenses.
      Et ne croyez surtout pas que quand on est propriétaire, on est à l’abri. Les dépenses fixes incompressibles découlant de la propriété entraînent également la dépense d’un salaire moyen.
      Epoque bien difficile ou certains n’hésitent pas à louer 500€ un peu plus de cinq mètres carrés de taudis... Ce qui devrait être carrément et sévèrement réprimé par la loi.


      • Gauche Normale Gauche Normale 9 février 2013 19:41

        Quand je pense qu’à Marinaleda (Andalousie) les loyers ne dépassent pas 15€... 

        Il faut partir du fait que le logement est un droit et pas un robinet à fric !

        • ecolittoral ecolittoral 10 février 2013 12:59

          Petit épargnant qui se fait ponctionner son livret A. Logements sociaux ! Pourquoi sociaux ?

          Pour stocker du RSAiste ou du précaire ou du vieux ?
          Construire ENCORE ! Alors que beaucoup de villes et de villages sont désertés ?
          Piquer du livret A pour stocker des sociaux sans travail, sans avenir.
          Une seule conclusion s’impose et c’est justement celle qu’on trouve en fin d’article :
          « il s’agit d’une cautère sur une jambe de bois si n’existe aucune avancée significative ! »

          • xmen-classe4 xmen-classe4 10 février 2013 14:41

            ils pourraient deplacer les universités en partis.


            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 15 avril 2013 10:24

              NI MR HOLLANDE NI MR SAPIN...NI MME DUFLOT N ’ONT DIT UN MOt

              sur LES TRAVAILLEURS PAUVRES/SDF .................................

              CAMARADE CHALOT@ il ne faut pas oublier cette catégorie nombreuse qui dorment dans leurs voitures avec -10° dehors et ne peuvent meme pas se réchauffer avec le café du matin....mangent une pomme a midi ou des nouilles les soir.

              pendant qu’au moins 2000 familles ( sans compter nos élus.......)et seulement 130 connues ont des comptes a L’ UBS ...reyl OU A MONACO OU CAIMANS ( ex : mme bettencourt ) lisez l’excellent livre de PEILLON OUI 600 MILLIARDS D EVASION FISCALE !!!!!!!!!!!!!!!!!!

              QUAND NOS JEUNES TOUCHENT UN DEMI SALAIRE ET PAYENT UN DOUBLE LOYER...

              QUAND ON VEUT ECRIRE UN ARTICLE LA DESSUS C’EST TOUJOURS REFUSE il ne faut pas s’en étonner avec DES MODERATEURS COMME CETTE BOBO D ARIANE...et autres comme IRINA..........

              MR HESSEL A DIT INDIGNEZ VOUS PUIS ...............BOUGEZ VOUS ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès