Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un Valls à 2 temps

Un Valls à 2 temps

Passés les 100 premiers jours, les citoyens tentent d’en faire le bilan. Chacun attendait beaucoup.

Avec Manuel Valls, et Arnaud Montebourg, la déception est hélas au rendez vous.

Si on oublie les paroles malheureuses et infondées du Ministre du « redressement productif », affirmant à tort que « le nucléaire est une énergie de l’avenir  », manifestement mal informé de la situation du nucléaire dans le monde, il n’est pas inutile de s’attarder sur les agissements du ministre de l’intérieur, amalgamant insécurité et immigration, dans la droite ligne sarkozyste.

Mais revenons à Montebourg.

Debout sur son destrier, il semble croire encore que le nucléaire ait encore un quelconque avenir dans le monde en général, et en France en particulier.

Si l’on considère le désintérêt d’une population pour cette énergie quasi moyenâgeuse, qui, en France, à  80 % lui préfère des énergies propres et moins dangereuses, on pourrait s’interroger sur un possible conflit d’intérêt, et surtout sur une évidente méconnaissance fondée sur la question. lien

On pourrait, de la part d’un homme « de responsabilité », s’attendre à une clairvoyance plus adaptée à la situation, car si l’on considère les 2 catastrophes nucléaires récentes que sont Tchernobyl et Fukushima, qui sont, rappelons le, consécutives à des erreurs humaines, et à la fragilité d’une technologie mal conçue, on pourrait attendre d’un ministre une analyse plus pertinente.

Il pourrait aussi s’interroger sur le nombre grandissant de cancers, sur l’impossibilité de gérer les millions de tonnes de déchets dangereux générés par cette industrie mortifère, et sur la sous-estimation du prix du démantèlement qu’il nous faudra bien payer un jour ou l’autre.

Aujourd’hui,  300 millions de tonnes de déchets radioactifs, provenant de nos anciennes mines d'uraniumsont enterrés dans les campagnes françaises. lien

A cela s’ajoute les déchets produits par les centrales nucléaires, et dont il n’existe à ce jour aucune solution acceptable pour leur gestion. lien

En France nous en produisons chaque année 50 000 tonnes. lien

Fin 2010, nous en étions à 1 320 000 m3, et selon les prévisions, fin 2020, on devrait atteindre les 1,9 millions de m3. lien

Allons à Fukushima.

Aujourd’hui, des scientifiques considèrent que la population de Fukushima sert de cobaye en ce qui concerne des problèmes de thyroïde, puisque l’iode 131 s’est fixé sur la glande des enfants de la zone accidentée, risquant de développer un cancer ultérieurement.

Plus de 30% des enfants testés ont un kyste thyroïdien. lien

Mais l’actualité ne tardera surement pas à rattraper le ministre français, le mettant devant les réalités de la dernière catastrophe, celle du 11 mars 2011, avant une probable nouvelle.

Il est certain que si cette dernière avait lieu dans notre pays, voire dans sa région, il ne serait pas étonnant qu’il révise sa position sur l’énergie nucléaire. lien

Ils sont au moins 2 dans ce gouvernement à en faire la promotion.

Et quid de l’immigration ?

Manuel Valls, l’autre ténor du nouveau gouvernement n’est pas mieux inspiré que son prédécesseur, car en reprenant le flambeau laissé par celui-ci, il manque lui aussi de clairvoyance.

 Ce fils d’immigré n’a, tout comme l’ex-président, pas compris la leçon.

Il sait que la France a eu un recours massif à l’immigration lorsqu’elle a eu besoin de bras pour reconstruire le pays.

A la fin de chaque conflit, notre pays a fait appel aux étrangers pour remettre le pays sur les rails, et ceux-ci, lorsque leur tache a été accomplie, se sont amourachés de la France, en en devenant des citoyens à part entière, en y faisant des enfants, malgré les vexations régulières et racistes des citoyens « historiques », les traitant de « ritals », « d’espingos » et autres « gentillesses ».

Ce qui manque de reconnaissance, d’autant que les experts es-économie affirment que l’immigration est une excellente affaire pour l’état français, puisqu’elle rapporte  12 milliards d’euros par an, et paient nos retraites.

A ce solde positif, il faut ajouter que les immigrés occupent la plupart du temps des emplois que les français ne veulent pas et que 90% des autoroutes sont à mettre au bilan de la main d’œuvre étrangère, qui les construit, et les entretient. lien

Regardons de plus près l’histoire de ces immigrations.

De 1850 à 1900, alors que l’Europe triple quasi sa population, celle de notre pays n’augmente pas, et l’Italie, la Belgique, l’Espagne, la Suisse et la Pologne sont appelés à notre chevet pour remédier à cette situation inquiétante.

C’est par le biais du ministère de l’Armement que sont recrutés Nord africains, Indochinois et Chinois pendant la 1ère guerre mondiale, puis de 1917 à 1939, on observe un développement sans précédent de l’immigration, et Polonais, Tchécoslovaques, s’ajoutent aux Russes, Arméniens, Allemands, Italiens, et Espagnols.

Déjà à cette époque, des contraintes sont mises en place afin de permettre l’extradition des étrangers, empêchant aux médecins, non munis d’un doctorat de médecine français, d’exercer, idem pour les avocats, et à ces mesures, s’ajoutent des aides au rapatriement.

Puis, à la fin des « 30 glorieuses », Valéry Giscard d’Estaing met en place tout un arsenal de lois afin d’arrêter toute nouvelle immigration.

Rien donc de nouveau sous le soleil. lien

Pourtant, la politique lancée par l’ex-président Sarközi est reprise aujourd’hui par le nouveau ministre de l’intérieur, visant encore et toujours les Roms et oubliant manifestement qu’en temps que citoyens européens, ceux-ci ont des droits attachés à leur citoyenneté.

L’article 17 du traité des Communautés Européennes stipule : « il est institué une citoyenneté de l’Union. Est citoyen de l’Union toute personne ayant la nationalité d’un Etat membre  », et jusqu’à preuve du contraire, la Roumanie est du nombre. lien

C’est en effet depuis le 1 janvier 2007 que la Roumanie a rejoint l’Union Européenne. lien

Or, le 28 aout 2012, un camp de 180 Roms a été démantelé à St Priest, et s’il est vrai que des possibilités de relogement provisoires ont été proposées, la plupart des expulsés l’ont refusé, réclamant un logement durable, et déclarant qu’ils ne voulaient pas être séparés. lien

L’avenir nous dira si enfin les droits de ces femmes et de ces hommes persécutés seront enfin préservés, et si les deux ministres montrés du doigt se couleront de nouveau dans le moule présidentiel, lequel au sujet du nucléaire, avait décidé, lors de l’université d’été de La Rochelle de 2011 : « de s’engager fermement et précisément pour les 15 prochaines années (…) il faudra réduire de 75% à 50% la production d’origine nucléaire à l’horizon 2025 » s’engageant à « l’arrêt immédiat de la centrale de Fessenheim et au renoncement à la construction du second EPR de Penly ». lien

Aujourd’hui, Jean Vincent Placé, le sénateur écologiste, en appelle à la parole donnée, et demande un calendrier pour la mise en place de ces promesses. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « le fleuve fait des détours parce qu’on ne lui montre pas le chemin  ».

L’image illustrant l’article provient de : « www.placeauxdroits.net&nbsp ;&raquo ;

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

La malédiction des fils du vent

Odyssée de l’Espèce


Moyenne des avis sur cet article :  3.09/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

190 réactions à cet article    


  • dominique 31 août 2012 09:39

    bonjour Olivier
    On pourrai presque dire « on prend les mêmes et on recommence »
    Mais je suis toujours encore persuadé que la Politique n’est plus au service du Peuple. Elle est au service du capital qui lui dispose ses pions et qui joue aux echecs avec eux. Pour moi de droite ou de gauche ne veut plus rien dire. Ceux qui dirigent le pays en ce moment ne peuvent honnêtement pas se réglamer de la gauche. Avec le capital qu’ils detiennent ils ne peuvent etre de gauche ce n’est pas possible. Ils ne peuvent etre de gauche en reprennant les idées de la droite et en voulant taxer la classe moyenne. Ceux qui nous dirigent ont accéder à leurs rêves, ils ont le pouvoir et peuvent jouer avec nous. Ils vont faire les mêmes erreurs que ceux qui les ont précédé et que ceux qui vont leur succéder. Ils nous ont fait des promesses qu’il ne pourront ou ne voudrons pas tenir, mais ils ont le pouvoir et c’est bien le seul but de toutes leurs manoeuvres politiciennes.
    Le petit peuple a un seul soucis, c’est de survivre et cela devient de plus en plus difficile. Alors une promesse de plus ou de moins, de toutes façons, l’ors des prochaines échéances l’histoire va se répéter comme d’habitude. A moins que un jour il y ai un printemps de couleur aussi chez nous......


    • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 10:04

      dominique

      oui, une révolution des oeillets, voire d’une autre couleur serait la bienvenue dans notre pays.
      enlever le pouvoir aux banques, et faire vivre la démocratie directe.
      voila ce qu’il nous faut.
       smiley

    • bigglop bigglop 1er septembre 2012 01:11

      Bonsoir à tous,

      @Olivier, après la « hausse symbolique » du Smic, la baisse de 6 centimes d’euros de l’essence, bonus écologique hybrides et électriques, etc... vous n’avez pas l’impression que vous êtes (avec d’autres) tombé dans le piège des nouveaux chiens de garde du contrôle de l’information qui roulent maintenant pour Hollande et le PS.

      Personne ne s’est indigné des derniers propos européistes néolibéraux de Hollande, Moscovici et consorts tandis que les médias verrouillent le débat sur le Pacte Budgétaire même si des voix dissonantes s’élèvent.

      Tout un chacun désigne les banques, les acteurs des marchés financiers comme les responsables de la crise, financière, de la dette, de l’euro.

      Mais tout cela est largement de la responsabilité des décideurs politiques qui ont rendu, autorisé des armes de destructions massives aux acteurs financiers, soit sur des convictions libérales (autorégulation des marchés), soit sous de grandes pressions.

      Ils ont laissé se réaliser la dérive du capitalisme qui s’est mué en un financiarisme à travers la mondialisation des échanges économiques et qui ont renoncé a maintenir des portes étanches entre les dirigeants des sociétés multinationales/transnationales et les responsabilités politiques (en Europe : Draghi, Monti, Papademos, ex-Goldman-Sachs)

      Hollande invoque le « devoir de mémoire » sans se l’appliquer, oubliant que Mitterrand, Fabius ont largement déréglementé les activités financières, Delors avec son Acte Unique Européen, préparatoire de Maastricht et sa loi de modernisation bancaire (1984) abrogeant la séparation des activités bancaires instituée par le CNR, etc.

      Mais la forfaiture continue avec les traités de Maastricht, d’Amsterdam, de Nice, puis du TCE (2005) requalifié en Traité de Lisbonne (2008) et du MES (février 2012) et ratifiés grâce à l’abstention massive des parlementaires du PS, une abstention agressive et dynamique (Ayrault)

      Relisez bien l’analyse d’Etienne Chouard sur le TCE où il dénonce la dérive anti-démocratique de ce traité « constitutionnel » qui ne voulait pas se revendiquer d’une constitutionnalité tout en l’étant.
      Dans cette analyse tout le poison des FESF, MESF, MES, TSCG, Six et Two Packs, PSC s’y trouve

      L’infamie se poursuit avec la prétendue « renégociation » du Pacte Budgétaire, en prenant le risque d’une révolte sociale, parfaitement décrite dans l’interview de Nicolas Doisy du Cabinet Cheuvreux

      Sans oublier le Traité de Grand Marché Transatlantique voté discrètement par le Parlement Européen, le 26 mars 2009 (droite et socialistes européens main dans la main) qui devrait voir le jour avant fin 2015.

      Personne ne réagit, quand un Hollande insiste sur un « euro irréversible » reprenant les paroles de Mario Draghi et un Moscovici qui annonce que la question du coût du travail n’était plus tabou confirmant ainsi leur renoncement à la croissance (repoussée aux calendes grecques, sans humour) et validant le diagnostic de M Draghi que « le modèle social européen est mort »

      Allons d’un pas léger vers les réformes structurelles du Pacte Budgétaire qui nous apporteront la croissance lumineuse avec la règle d’or


    • Leo Le Sage 1er septembre 2012 02:20

      @Par bigglop (xxx.xxx.xxx.240) 1er septembre 01:11
      Vous dites : "Ils ont laissé se réaliser la dérive du capitalisme qui s’est mué en un financiarisme à travers la mondialisation des échanges économiques et qui ont renoncé a maintenir des portes étanches entre les dirigeants des sociétés multinationales/transnationales et les responsabilités politiques (en Europe : Draghi, Monti, Papademos, ex-Goldman-Sachs)" [...]
      Jorion [le lien que vous donnez renvoie vers son article] n’est pas digne de confiance...
      Je vous le déconseille.
      Préférez les crises . fr.

      C’est un ami qui me l’a rappelé qu’il faut se méfier de Jorion.
      Et le peu que j’en ai lu confirme son scepticisme.

       

      Cordialement

      Leo Le Sage

      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 2012 07:17

      bioglop

      effectivement, chacun se pose beaucoup de questions, et les dernières sorties relatées dans l’article concernant montebourg et valls en sont peut etre la partie visible,
      en tout cas merci de tous ces liens, qui tombent pile poil, puisque je tente de publier la semaine prochaine quelque chose sur les banques...
       smiley

    • bigglop bigglop 1er septembre 2012 13:42

      Bonjour @Leo le Sage,

      Pourquoi le lien vers le blog de Paul Jorion n’est-il pas fiable ? Même si je ne suis pas totalement en accord avec certaines de ses idées, il n’en est pas moins un observateur très critique ainsi que François Leclerc.

      J’ai mis ce lien pour la traduction en français de l’ouvrage.

      Il n’en demeure pas moins que l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich est une référence européenne et mondiale pour son enseignement et ses travaux de recherche.

      Pour vous, j’ai fait un effort de recherche sur le site de de l’ETH de Zurich et je vous ai trouvé le document concerné en anglais, cad « The network of global corporate control ».

      D’autres médias en ont parlé , dont Médiapart, mais cette publication reste confidentielle, dans le domaine universitaire, de certains économistes politiques

      Pour aller plus loin, je vous propose cette contribution « Conflits et Pouvoirs dans les institutions du capitalisme » avec la participation de Frédéric Lordon

      Bon week-end


    • bigglop bigglop 1er septembre 2012 14:03

      @Olivier,

      Quelques pistes :
      Projet socialiste de séparation des activités bancaires, Hollande et Moscovici consultent Frédéric Oudéa, Pdg de la Société Générale, Pdt de la Fédération Bancaire Française.
      Mais aussi Beaudoin Prot, Président de la BNP-Paribas, ex-pdt de la FBF
      Tous deux font partie de l’Institut de la Finance Internationale, inspecteurs des finances (ENA)

      Finalement, on confie à ceux qui ont spéculé massivement la mise en place de la règlementation des activités financières bancaires !!!!!!!


    • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 2012 16:16

      biglop

      parfait
      ça va être très utile,
      j’ai creusé dans le temps pour voir les responsables de cette situation et hélas, le PS n’a pas joué un très beau rôle...
      nobody’s perfect, comme on dit
       smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 2012 17:35

      bigglop

      je vois que vous n’êtes pas au courant des derniers venus sur ce site, 
      le « sage » en question n’est pas de tout repos,
      plus personne ne le prend plus au sérieux : il se prétend faisant partie de l’élite, bardé de diplomes fictifs, n’ayant su résoudre une équation banale proposée par un commentateur, et inventant des nouveaux verbes (je croive, tu croives)
      n’ayant pas d’interlocuteurs, il reprend en copié collé certains commentaires, espérant que l’autre réagisse...
      il y a longtemps que je ne prête plus attention à ces divagations
      bref, manifestement mytho et schyzo, un joli troll de plus ....
       smiley

    • Ni naïf Ni Crédule dede 1er septembre 2012 18:04

      Donc, pour résumé, si on ne vous caresse pas dans le sens du poil on est de facto mytho et schyzo ?


      Vous avez une logique à toute épreuve !

    • Deneb Deneb 1er septembre 2012 18:12

      Agoravox est-il devenu le dernier rendez-vous des insulteurs compulsifs ? Je pense que l’administration du site devrait s’en inquiéter serieusement.


    • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 2012 19:16

      Deneb

      c’est quand même assez rare heureusement, et le repliage est une solution tout a fait acceptable.
      le seul qui perd dans l’affaire, c’est dede, empêché de prolonger indéfiniment son lobbying pronucléaire compulsif.
      pourtant il lui suffirait de s’excuser...et je passerais l’éponge.

    • bigglop bigglop 2 septembre 2012 19:45

      @Olivier,

      J’avais déjà identifié ce zigoto à l’ego surdimensionné qui ne va pas tarder à exploser en plein vol, Baudruche tellement bouffie de son « importance »....


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2012 22:02

      bigglop

      je n’en attendais pas moins de toi.
       smiley

    • Leo Le Sage 3 septembre 2012 03:06

      @Par bigglop (xxx.xxx.xxx.240) 2 septembre 19:45
      Vous dites : "J’avais déjà identifié ce zigoto à l’ego surdimensionné qui ne va pas tarder à exploser en plein vol, Baudruche tellement bouffie de son « importance ».." [...]
      Ca va être difficile à prouver...
      Vous pouvez toujours essayer ...

      Vous dites : "Pourquoi le lien vers le blog de Paul Jorion n’est-il pas fiable ?
      Même si je ne suis pas totalement en accord avec certaines de ses idées, il n’en est pas moins un observateur très critique ainsi que François Leclerc
      " [...]

      Toute personne est un observateur critique à divers degrés. Est-ce pour autant des spécialistes ? Non...
      Olivier est un observateur critique et menteur de surcroit [son mensonge est ci-dessus].
      Pourquoi ne pas chercher à en débattre avec moi dans MES articles si vous prétendez connaître ?

      Donc, pour Jorion ce n’est pas mon avis... smiley
      (Pourquoi un expert dans le calcul ne pourrait-il pas éviter la faillite de sa banque ?)

      Il suffit de lire son CV et de chercher un peu.

      Vous dites : "Il n’en demeure pas moins que l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich est une référence européenne et mondiale pour son enseignement et ses travaux de recherche" [...]
      L’epfl aussi est connu.
      Peut-être que vous vous ne connaissez pas...

      Vous dites : "D’autres médias en ont parlé , dont Médiapart, mais cette publication reste confidentielle, dans le domaine universitaire, de certains économistes politiques" [...]
      Et ?
      Vous dites : « Pour aller plus loin, je vous propose cette contribution »Conflits et pouvoirs dans les institutions du capitalisme« avec la participation de Frédéric Lordon » [...]
      Mais encore ?

      Résumons nous
      1/ Ce que l’école de Zurich fait c’est une chose, ce que dit Jorion dans le domaine de l’économie notamment en est une autre.
      Il faut choisir mon bon monsieur.
      2/ Je critique la fiabilité de Jorion pas le contenu du papier de Zurich..
      Vous ne savez pas faire cette différence élémentaire et vous me critiquez ?

      Tiens, on verra dans l’article d’Olivier... sur les banques.

      @DROIT DE REPONSE à Olivier
      Vous dites : « n’ayant su résoudre une équation banale proposée par un commentateur, et inventant des nouveaux verbes (je croive, tu croives) » [...]

      On prend bigglop pour un imbécile ?
      N’ai-ja pas déjà répondu sur tes mensonges à mon égard Olivier ? smiley
      N’est-ce pas toi qui a inventé « je croive » ?
      N’ai-je pas aussi dit que je ne réponds pas à quelqu’un qui n’a pas répondu à une question que je me pose qu’il a lui même soulevé par ses remarques ?
      Et où il est ce Denis qu’on rigole un peu...

       
      Cordialement

      Leo Le Sage
      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 31 août 2012 09:59

      Très intéressant.
      Mes amis africains disent des tas de choses, aussi.

      Le reste, si vous croyez à la magie, ou si vous êtes magicien vous-même, faites disparaître vos problèmes, et les miens, et la crise, tout ça...

      Reste que Vallskozy me fait dégueuler, c’est tout pour aujourd’hui, sa tronche en photo dès le matin, ça c’est un coup bas.


      • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 10:05

        Aguera

        désolé pour ce coup bas.
        mais j’avais trouvé que la photo était très parlante.
         smiley

      • sisyphe sisyphe 31 août 2012 10:10

        Valls pour les Roms ; sarkommence....


      • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 10:56

        ecoutez cher calmos

        pour l’instant, je ne m’en prend qu’à ceux qui se sont exprimés à l’envers des promesses présidentielles, 
        nous verrons plus tard comment le nouveau prez réagit, 
        je n’aime pas les procès d’intention
        ni le laxisme pour autant
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 11:09

        sisyphe,

        sarkomence, c’est un titre que j’avais envisagé,
        mais comme je voulais mettre montebourg dans l’article, j’ai laissé tomber
        en tout cas, c’était un très bon titre
        merci
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 11:11

        calmos

        il n’a pas de raison d’être mentionné, puisqu’il ne s’est pas exprimé dans ce sens, sur la question rom, ni sur la question nucléaire, 
        j’ai donné en fin d’article la déclaration qu’il avait fait à ce sujet, et nous verrons sous peu s’il tiendra promesse.
        désolé.
         smiley

      • sisyphe sisyphe 31 août 2012 12:39

        On pourrait savoir pourquoi mon message de réponse à calmos a été supprimé, alors qu’il ne contenait aucune infraction à la charte ?

        Curieux et impatient de la réponse de la modération .


      • Deneb Deneb 31 août 2012 14:05

        Sisyphe, c’est arrivé à pas mal de mes messages, aussi. Hier, sur un fil de morice, par exemple. L’explication est facile : il suffit qu’un nombre suffisant signale un abus, et le commentaire saute, quel que soit son contenu.
        A part ça, calmos se plaint d’être moinssé, alors qu’il est le seul en positif. Va comprendre...
        D’ailleurs, les scores sont assez ahurissants depuis quelque temps. En ce qui concerne cet article, on dirait que Valls a ses entrées dans Agoravox. Entre autres, il est aussi interdit de fustiger les dictatures sous peine de se retrouver à -20 en moins de 5 minutes, tout ça accompagné de quelques insultes bien juteuses.
        Pour ce qu j’en dit, c’est qu’avec la multiplication de smartphones, il est assez facile de se créer quelques identités et ensuite faire la pluie et le beau temps sur les forums.
        En tout cas, il devient évident que la manipulation de l’opinion publique via les forums en ligne s’est professionnalisé ces derniers temps.


      • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 16:13

        Deneb

        perso, la notation n’est pas ma préoccupation première,
        si le débat vit, et s’il est constructif,ça me va parfaitement
        merci du commentaire.

      • sisyphe sisyphe 31 août 2012 16:33

        J’attends toujours la réponse de la modération, sur la suppression totalement injustifiée de mon post.

        Et je suis comme Soeur Anne...

        Y a d’la merde dans les tuyaux ? Help Harry Tuttle !


      • Leo Le Sage 31 août 2012 22:13

        @Par Emmanuel Aguéra (xxx.xxx.xxx.177) 31 août 09:59
        Il ne connaît rien des africains, la preuve, il mélange les propos de Gandhi comme étant ceux d’un africain, son ami.
        Les africains, les vrais, n’aiment pas les manières d’Olivier.

        @Par sisyphe (xxx.xxx.xxx.90) 31 août 12:39
        Vous dites : « Curieux et impatient de la réponse de la modération . » [...]

        Lorsque vous êtes dans un article d’Olivier, n’espérez pas que tout ira dans le bon sens...
        Des messages supprimés sans raison il y en a toujours eu, et il y en aura toujours.
        C’est probablement Olivier, en bon socialiste, qui n’avait pas aimé les remarques de votre part.
        Rien d’étrange venant de sa part d’ailleurs...

        @Olivier
        Vous n’en ratez jamais une pour parler de nucléaire, un sujet que vous ne maîtrisez pas hein ?

        @Par Deneb (xxx.xxx.xxx.73) 31 août 14:05
        Vous dites : "Entre autres, il est aussi interdit de fustiger les dictatures sous peine de se retrouver à -20 en moins de 5 minutes, tout ça accompagné de quelques insultes bien juteuses" [...]
        Il est surtout stupide de parler de dictature à tort et à travers comme vous l’avez fait.
        Les dictatures il y en a partout à divers degrés et à divers niveaux...
        Par exemple vous traitez de troll, comme un bon dictateur, ceux qui ne sont pas de votre avis...

         
        Cordialement

        Leo Le Sage
        (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


      • Deneb Deneb 1er septembre 2012 07:03

        Leo « le sage » (sic), un gamin desoeuvré qui se la joue aux commandes de ses clones crées sur les smartphones des autres membres de sa famille et qui plante sa zone ici. Amateur des gentils mollahs d’Iran ou de brave Loukashenko que l’on a osé attaquer avec des nounours, il cherche à gagner de la notoriété en donneur de leçon, mais il réussit juste à dévoiler son immaturité. Va jouer ailleurs, petit, va !


      • sisyphe sisyphe 1er septembre 2012 14:27

        Par stabilob0ss (xxx.xxx.xxx.133) 31 août 17:08

        Sisyphe, j’ai eu tout de même le temps de le lire avant la purge.

        C’est ptet la fameuse phrase « on ne peut pas juger au bout de 3 mois » qui a du le faire sauter à la modération... Car il y a quand meme des phrases qui piquent les yeux.

        Parlons en. Alors pour toi, cette politique de la loose est née il y a 3 mois ?

        T’a pris rendez-vous pour ta piqûre de rappel dans 4 ans et 9 mois ? tsé H5N1, virus, mort toussa

        T’inquiète ! Je viens de passer presque 10 ans sous Sarkozy ; je suis vacciné pour TOUT ; le gros abcès est passé. Maintenant, on va procéder au coup par coup.


      • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 11:00

        schweitzer,

        vous n’avez manifestement pas ouvert le lien proposé.
        alors je vais le faire 
        Une équipe de chercheurs de l’université de Lille, sous la direction du Pr Xavier Chojnicki, a réalisé pour le compte du ministère des Affaires sociales une étude sur les coûts de l’immigration pour l’économie nationale. Travaillant sur des chiffres officiels, les chercheurs ont décortiqué tous les grands postes de transfert des immigrés. Il en ressort un solde très positif. Les chercheurs ont remis leur rapport en 2009, au terme de trois ans d’études. Les 47,9 milliards d’euros que coûte l’immigration au budget de l’Etat (2009) sont ventilés comme suit : retraites, 16,3 milliards d’euros ; aides au logement, 2,5 milliards ; RMI, 1,7 milliard ; allocations chômage, 5 milliards ; allocations familiales, 6,7 milliards ; prestations de santé, 11,5 milliards ; éducation, environ 4,2 milliards. 

        De leur côté, les immigrés reversent au budget de l’Etat, par leur travail, des sommes beaucoup plus importantes : impôt sur le revenu, 3,4 milliards d’euros ; impôt sur le patrimoine, 3,3 milliards ; impôts et taxes à la consommation, 18,4 milliards ; impôts locaux et autres, 2,6 milliards ; contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) et contribution sociale généralisée (CSG), 6,2 milliards ; cotisations sociales, environ 26,4 milliards d’euros. 
        A ce solde positif de quelque 12,4 milliards d’euros il faut ajouter d’autres revenus pas toujours monétaires, mais d’une grande importance sociale et économique 
        dites, ça sert à quoi que je vous donne des liens si vous ne les ouvrez pas ?
         smiley

      • Lamouet 31 août 2012 11:21

        En 2010, 422 000 immigrés âgés de 15 à 64 étaient au chomâge (355 000 venant de pays hors U.E. et 66 000 de pays U.E.).
        Le taux de chomâge des immigrés dans cette tranche d’âge est de 16%.

        source Insee :
        http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATnon03346


      • krachunka 31 août 2012 13:43

        Personne ne voit un Rom travailler pour la simple et bonne raison qu’ils n’en ont pas le droit en France ! Il ne sont pas considérés comme des citoyens, on ne peut décemment pas leur demander de vivre comme des citoyens !

        Si effectivement ils obtiennent enfin les droits dus à tout citoyen Européens, si les mairies respectent enfin la loi sur les terrains d’accueils on pourra enfin juger cette population normalement qui aura donc ses droits et devoirs comme tout à chacun dans un état de droit.


      • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 14:25

        krachunka

        je partage totalement et remercie.
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 16:16

        calmos

        votre mauvaise foi n’a d’égal que votre manque d’information
        non seulement, ils sont nombreux à travailler en france
         mais de plus, pour ceux qui ont travaillé, on leur refuse parfois leur inscription aux assedic lorsqu’ils n’ont plus ce travail.

      • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 17:00

        calmos

        dois-je vous rappeler que les roms sont la plupart du temps des roumains ?
        delà a faire le comptage de ceux qui seraient roumains, sans être rom, je pense que ça pourrait etre jugé comme une forme de ségrégation.
        donc je vous laisse libre de faire votre enquête.
         smiley

      • sisyphe sisyphe 1er septembre 2012 14:34

        calmos : si ça pouvait t’arrêter de dire des conneries du matin au soir :

        Les Roms sont mieux lotis en Allemagne

        Je doute que ça y réussisse : comme disait Tonton Georges, quand on est con...


      • LE CHAT LE CHAT 31 août 2012 10:16

        80% des français , gauche comprise , approuvent les expulsions de roms .
        ils seraient belges , allemands ou suèdois , ça serait pareil , personne n’a le droit de venir construire des bidonvilles en France et exiger quoi que se soit .
        Au moins sur cela Valls fait semblant de faire son boulot , pour le reste , c’est un laquais du Bilderberg ............


        • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 11:01

          au chat

          pareils propos nous ramènent à une période peu glorieuse de notre pays, 
          et à mon avis, ça ne te grandit pas.
           smiley

        • LE CHAT LE CHAT 31 août 2012 11:16

          @olivier

          est tu prêt à acceuillir une famille de roms sur ton terrain et à les nourrir à tes frais  ????

          il est trop facile de faire l’humaniste et le généreux avec l’argent du contribuable , sachant que déjà 8 millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté , que trop de compatriotes sont sans logement ni travail .

          ne nous ressors pas le couplet sur les heures les plus sombres de notre histoire , ça ne marche plus .....


        • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 2012 13:16

          au chat

          bien sur, je suis pret, à l’instar d’un capitaine haddock dans les bijoux de la casta, à les accueillir sur mon petit terrain...
          mais la question est-elle là ?
          je me souviens que bien avant qu’il ne soit président, le petit nicolas avait dit toute l’aversion qu’il avait pour ce peuple, et ça me fait de la peine de découvrir que quelqu’un (socialiste parait-il) prend le relais.
          c’est tout pour l’instant.
           smiley

        • Lamouet 31 août 2012 13:42

           « le petit nicolas avait dit toute l’aversion qu’il avait pour ce peuple, et ça me fait de la peine de découvrir que quelqu’un (socialiste parait-il) prend le relais ».

          Aversion ? Vous déformez tout. Et comme vous n’êtes pas inintelligent, vous n’avez même pas l’excuse de la bêtise.
          Toujours les grands mots ronflants qui ne trompent plus. Que ne critiquez-vous pas la commission de Bruxelles, coupable d’une indulgence bizarre à l’égard de ces deux états membres, la Roumanie et la Bulgarie d’où viennent ces populations ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès