Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un vote sinon rien

Un vote sinon rien

une éclipse dans les urnes

Le parti FN Bleu Marine serait donc dès demain le premier parti de France. Il est vrai qu'avec la publicité que lui ont fait les porte-paroles et autres responsables des autres partis, PS et UMP en tête, il a gagné une bonne longueur d'avance. A défaut peut-être, mais rien n'est sur à ce propos, d'avoir les Droite et Gauche les plus bêtes du monde, nous avons la nette impression néanmoins de vivre, et ce sans alternance depuis 2007, en stupidocratie.

Nous avons en effet assisté, une fois de plus, à une campagne de coups bas, de petites phrases haineuses, à une bataille d'ergots pour deux ego, supposant de la part de ceux et celles qui se sont exprimées une opinion bien peu flatteuse et des électeurs et des citoyens français. Aucune pédagogie, aucune explication des enjeux locaux de ces élections. Il ne s'agit pourtant nullement d'un scrutin national et les personnes qui seront élues ne seront, pour la plupart, au mieux uniquement connues sur leur zone géographique. 

L'ex-président Sarkozy, lors d'un entretien au JT de TF1 (étrange qu'ils aillent tous à TF1, Valls ou Cazeneuve compris, alors qu'il y a tout de même France Télévisions, premier groupe audiovisuel français de service public !), nous a expliqué avec force mouvements d'épaules et pointage du doigt, et avec un sens démagogique (et non pédagogique) qui ne lui fait pas, mais c'est de coutume chez lui, honneur, que finalement ce n'était pas la peine d'aller voter car les français ne savaient pas pour quoi ils votaient. Dans le même temps, il mène campagne aux cinq coins de l'Hexagone ! A part redorer son blason, on est en droit de se demander pourquoi...

Il est vrai que, compte-tenu de la réforme territoriale initiée par le gouvernement actuel, les pouvoirs des nouveaux Conseils Départementaux (ex conseils généraux) ne sont pas totalement connus. C'est justement de cela qu'il aurait fallu parler. Quelles étaient les raisons et les objectifs de cette réforme ? Pourquoi les limites des cantons ont-elles autant été remaniées ? ...

On sait qu'in fine les départements conserveront, avec moins de subventions de l'état, des compétences a peu près identiques (aide sociale, aménagement du territoire, éducation (avec notamment la gestion des collèges) et donc mèneront des actions qui ont un impact immédiat et important sur la vie quotidienne des habitants. Toutes compétences qui pourraient par ailleurs être aussi bien exercées sous l'autorité des régions, la scission par département n'ayant, hors la nostalgie historique et les calculs politiciens, qu'un intérêt très relatif, d'autant plus qu'il participe ainsi très peu à la solidarité inter territoires. 

En fonction des enjeux pour leur vie quotidienne, les électeurs devraient donc massivement se déplacer pour voter SAUF QUE, à ce niveau comme au plan national, il est très difficile de voir la différence d'une politique de droite et d'une politique de gauche.

La France penche à droite et, comme il est facile de le constater depuis l'élection de Hollande, la gauche dite traditionnelle s'est droitisée et comme l'UMP (les Républicains) se retrouve débordée sur ses valeurs et son verbe habituel, elle se tourne à son tour vers sa droite où il y a bien entendu le FN. Cette stratégie politicienne est d'ailleurs celle suivie par Sarkozy (téléguidé par Buisson) lors de la dernière campagne présidentielle.

Les Instituts de sondage, qui font la ruine des élections, prédisent que 40% des électeurs iront voter et que le FN en aguichera 30%, ce qui donne 12% au premier parti de France.

Nul doute que ces mêmes Instituts auront encore une belle place dans les média dimanche soir pour gloser à loisir sur des résultats qui finalement au plan national intéresseront très peu de monde, hors les politiciens professionnels qui affirmeront à coups de superlatifs cachant leur permanente médiocrité qu'ils ont gagné haut la main ou perdu le poing levé. 

Ce n'est pas ainsi que les élections, quelles qu'elles soient hors la Présidentielle, vont attirer des votants. Il faudrait expliquer et expliquer encore pour convaincre sur des vraies propositions et un réel plan d'action. Mais qui s'en donne la peine !

En même temps, si la Présidentielle est l'exception, c'est qu'elle mène à un destin via un programme que le candidat élu s'empresse d'oublier dès son installation à l'Elysée. Dans les engagements de Hollande, il y avait notamment la proposition de remettre la banque au service de l'économie. Il est vrai qu'il était urgent, après la gestion calamiteuse de l'ex Président des conséquences de la crise financière et le coût faramineux de son mandat, de s'engager rapidement et avec courage dans cette voie. In fine, Hollande s'est juste montré "J'aime ma banque" en nommant Macron, ex Banque Rothschild, ministre de l'Economie. Comme quoi, et de tout temps, les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent.

Alors, on vote... sinon, rien 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Lediazec Lediazec 26 mars 2015 20:51

    Rien pour moi. Je n’aime pas Le Pen, c’est viscéral, épidermique et vomitif. Quant aux autres, depuis le temps qu’ils oublient leur promesse en route pour faire monter la trouille de manière indécente afin de se faire réélire, je dis basta ! Être con pour épater la galerie, ok, pourquoi pas, mais se faire tisser la laine avec de tels cordages, non merci !


    • Alligator 427 Alligator 427 27 mars 2015 09:18

      Lediazec est une synthèse des chattes d’appartement du gauche...
       
      Une génération de danseuses conditionnées à combattre la Haiiine matin, midi et soir. Alors bien sûr, quand il s’aperçoit que son camp l’a roulé dans la farine, il préfère les tranquillisants à la réalité.


    • bourrico6 27 mars 2015 09:49

      @Alligator 427

      Alors bien sûr, quand il s’aperçoit que son camp l’a roulé dans la farine, il préfère les tranquillisants à la réalité.

      C’est le sort qui attends les gogos du « premier parti de France », vous devriez en prendre de la graine.

      De plus, je ne vois aucune allégeance dans le commentaire que tu décries avec tant de médiocrité, c’est la marque des âne du FN que le coller des étiquettes à tout le monde, de calomnier et de railler.
      Vous êtes bien moins malins que vous ne le pensez, et c’est vous qui allez vous faire entuber.

      Pourquoi je dis ça, parce que je pense pareil, je dis pareil, et qu’on m’a déjà sorti les mêmes conneries que celles que tu viens de pondre.


    • Alligator 427 Alligator 427 27 mars 2015 10:27

      @bourrico6
       
      Tiens, voilà l’âne bâté de la gôgôche d’Agoravox qui batifole de fil en fil pour se manger des pains à chaque fois qu’il l’ouvre. Toi, tu n’es même pas un gauchiste, tu es une gauchiasse sans aucune classe. Vade retro Satanas !
       
      Et surtout ne va pas voter, ça sert à rien, y’a un sitting dimanche dans l’bois d’Vincennes, y’aura plein d’beu...


    • bourrico6 27 mars 2015 10:33

      @Alligator 427

      C’est bien d’illustrer mon post par ton intervention.
      Calomnie, mensonge et affabulation, la niaiserie dans toute sa splendeur. smiley


    • rajex rajex 26 mars 2015 22:23

      Rien++ Merci !


      • fred.foyn Le p’tit Charles 27 mars 2015 08:55

        le premier parti de France.. ?..Oui ça dérange c’est certain...mais c’est la réalité voulu par une fraction des Français...
        Heureusement qu’il n’y a pas la proportionnelle intégrale..ce serait un Tsunami... !


        • Fergus Fergus 27 mars 2015 09:34

          Bonjour, Le p’tit Charles

          C’est moins la réalité « voulue » par les Français que la manifestation du rejet devenu viscéral, notamment dans les classes populaires, d’un système politique au service des oligarchies, dominé par des partis dont ces mêmes Français ont pu, au fil des décennies, mesurer l’incurie de la gouvernance et le mépris à leur égard.


        • Fergus Fergus 27 mars 2015 09:37

          Entièrement d’accord sur la proportionnelle intégrale. Ce sera d’ailleurs une excellente occasion de démontrer ce que sont réellement les élus du FN et d’amener enfin la démocratie française à l’âge adulte en contraignant les partis à des coalitions, comme cela se pratique dans la plupart des pays évolués.


        • Jean Marine Jean Marine 27 mars 2015 10:03

          @Le p’tit Charles
           
          Soyez encore patient quelque mois, vous pourrez vous exprimer lors des régionales en décembre. Le scrutin est à la proportionnelle. Il est fort probable que le FN l’emporte dans 5 des 13 nouvelles régions.
           
          Le système majoritaire à 2 tours a été instauré dans le seul but d’empêcher l’élection de candidats FN.
           
          Lorsque Marine instaurera le référendum d’initiative populaire sur le modèle suisse pour gouverner, les Français se sentiront comme par magie nettement plus concernés par les élections et l’avenir de leur pays.
           
          Contrairement aux oligarchies qui haïssent la démocratie, ce sera pour Marine une carte maîtresse pour appliquer son programme et obtenir la confiance des Français.


        • fred.foyn Le p’tit Charles 27 mars 2015 10:38

          @Fergus..Bonjour Fergus...
          Il me semble (peu importe l’élection) qu’un vote est la représentation de diverses pensées de la part de l’électeur..Contre ceci..pour cela..et que nous n’avons que des bribes par les sondages de la réalité.. !
          Rejet..certainement..ou par idéologie politique du parti..Il y a tellement de critères qui entrent en jeux...


        • non667 27 mars 2015 11:00

          à philaimon

          en stupidocratie.

           stupide ?
          - si vous parlez des élus qui nous gouvernent vous avez tout faux .ils sont au contraire très malins/intelligents /énarques sauf que leur but n’est pas celui que vous attendez !
          de ce point de vue ils sont menteurs ,hypocrites ,escrocs ......... assassins ( lybie ,irak .....)
          - si vous parlez des électeurs vous avez raisons parce qu’après 33 ans de trahison (depuis 1983 ) croire/ voter que le ps est socialiste cela va au delà de la stupidité....... !


          • BA 27 mars 2015 15:44

            Premier tour des élections départementales :

            Ouvriers :

            49 % des ouvriers ont voté Front National

            15 % des ouvriers ont voté Parti Socialiste

            13 % des ouvriers ont voté UMP – UDI – Modem

            7 % des ouvriers ont voté Front de Gauche

            Employés :

            38 % des employés ont voté Front National

            24 % des employés ont voté UMP – UDI – Modem

            18 % des employés ont voté Parti Socialiste

            7 % des employés ont voté Front de Gauche

            Professions libérales, cadres supérieurs :

            33 % des professions libérales, cadres supérieurs ont voté UMP – UDI – Modem

            28 % ont voté Parti Socialiste

            13 % ont voté Front National

            8 % ont voté Divers Gauche

            http://www.ifop.com/media/poll/2976-1-study_file.pdf

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

philaimon


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès