Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une défaite annoncée

Une défaite annoncée

Le sondage IFOP à paraître jeudi prochain dans Paris Match est plein d’enseignements à plus d’un titre.

Plein d’enseignements pour le Centre. Au premier tour des présidentielles, si cette élection avait lieu dimanche prochain, François Bayrou recueillerait entre 7.5 et 9.5 %.
 
Cela ne serait pas suffisant pour en faire le troisième homme politique du pays, insuffisant pour peser dans le débat national, mais suffisant pour empêcher le Centre de gagner et de peser à nouveau dans la vie politique française pour très longtemps…
 
Les militants du MODEM qui adulent leur Chef s’en rendent-ils au moins compte ? Rien n’est moins sûr.
 
Il y a donc un parallèle évident entre Olivier Besancenot et François Bayrou. L’un comme l’autre appellent de leurs vœux un changement radical de politique (« tous ensemble », « tous ensemble » !!) mais confisque à « la gauche de la gauche » et au Centre toute possibilité de gagner en jouant perso et en ne voulant se mélanger avec personne.
 
Alors Bayrou aura beau expliquer que le Centre indépendant c’est lui et personne d’autre, il faudrait être un peu con pour penser qu’il ferait une politique différente que celle d’un Jean Arthuis, d’un Jean-Louis Borloo ou d’un Hervé Morin s’il arrivait au pouvoir.
 
Donc si on met de côté les bisbilles des uns et des autres et les rivalités de pouvoir qui ont eu lieu entre 1995 et 2007, qui ont amené cette famille politique à s’entre-déchirer, j’ai du mal à saisir la direction vers laquelle les dirigeants Centristes nous entrainent un peu plus chaque jour et je ne suis pas loin de penser comme VGE que le Centre n’existe pas.
 
Tout du moins, pas encore.
 
Même si certains vous crieront la main sur le cœur qu’ils veulent que tous se réunissent, qu’ils se battent pour peser à nouveau dans la vie politique du pays, qu’ils sont vertueux et qui lavent plus banc que le voisin.
 
Si le Centre ne se reconstitue pas de Bayrou à Morin en passant par Borloo, il n’aura aucune chance de gagner quelque élection que ce soit dans ce pays pendant longtemps et continuera de pratiquer son sport habituel : se vendre au plus offrant et enculer les mouches.
 
Au moment où une radicalisation du climat politique devrait rendre possible la victoire d’un Centriste, au moment où on constate une forte droitisation de la vie politique du pays, au moment où hormis DSK, aucun socialiste ne serait malgré tout certain de l’emporter contre Nicolas Sarkozy, c’est quand même incroyable qu’une victoire Centriste nous passe encore sous le nez.
 
Mais les connaissant un peu, je prends le pari qu’ils préfèreront tous perdre chacun dans leur coin.

Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Marianne Marianne 24 novembre 2010 11:46

    Vous avez l’air bien sûr de vous et de votre vérité Philéas !
    Votre arrogance et votre aveuglement vous perdront ...
    Avant de proclamer que le sport favori du centre est de « se vendre au plus offrant et enculer les mouches », vous devriez écouter la définition du vrai centre par François Bayrou : celui qui propose un autre projet, différent de celui de l’UMP et de celui du PS, et qui est IN-DE-PEN-DANT, non inféodé, justement l’opposé du comportement des pseudo-centristes qui ont rallié le pouvoir.

    Toute l’actualité démontre que BAYROU AVAIT RAISON SUR TOUT :

    - l’insignifiance d’un centre inféodé, proclamé depuis la création de l’UMP en 2002, indépendance que F.Bayrou a payé cher et avec courage mais qui lui donne raison et dont il récoltera maintenant les fruits, car c’est LE SEUL a pouvoir représenter maintenant ce centre indépendant,

    - LES ABUS DE POUVOIR du « régime sarkozyste », que F.Bayrou a dénoncé le premier, avant le PS et bien mieux que le PS, et qui éclatent au grand jour,

    - Le problème crucial du déficit, de la dette publique, qui nous plombaient déjà avant la crise et risque de nous entraîner vers la faillite, comme la Grèce, l’Irlande, ...

    - le délitement de notre modèle social et de notre pacte républicain, le dysfonctionnement du modèle capitaliste dérégulé dans la mondialisation, générateur d’inégalités croissantes, le pouvoir destructeur de l’argent roi, du règne de la cupidité et de l’individualisme, du pouvoir des puissances financières qui ont la main sur les Etats et les médias, médias ...

    - la dénonciation d’une idéologie qui cherche à aligner notre modèle sur le modèle anglo-saxon et qui justifie, voire prône les inégalités croissantes.

    F.Bayrou avait déjà pointé ces problèmes avant la crise financière. Il était très visionnaire.


    • voxagora voxagora 24 novembre 2010 14:22

      La définition du Centre est une chose,

      « le Centre », c’est autre chose : beaucoup de choses, et pas grand’chose ..
      .

    • Dionysos Dionysos 24 novembre 2010 17:09

      F. Bayrou est peut-être visionnaire (ce dont je doute fortement) mais force est de constater que le Modem est un échec ! Je m’emporte... Disons plutôt une ombre.


    • oncle archibald 24 novembre 2010 12:00

      François Bayrou recueillerait entre 7.5 et 9.5 %.... et les autres centristes genre H.Morin ou Borloo ils recueilleraient combien d’après vous ?? plus ou moins que Bayrou ?? 

      Et ces Messieurs qui sont allés à la soupe Sarko bien qu’elle soit impopulaire sont-ils à votre avis plus habilités que Bayrou à prendre la tête d’un mouvement centriste rassemblé ?? Pourquoi rendre Bayrou responsable d’un éventuel echec du centre sinon pour essayer, déjà, de le décribiliser et de l’empecher d’arriver au deuxieme tour de la présidentielle ....

      Les centristes « raisonables », qui ont bon appetit, les bouffeurs de portefeuilles ministériels, se moquent bien du centre. Seul le pouvoir de nuisance du centre les interesse, car il assure leur élection avec les voix UMP. Ainsi notre bon maitre actuel, s’il est reconduit en 2012, leur devra sa réélection et leur en sera reconnaissant n’en doutons pas ..
       
      Heu d’ailleurs, vous même, dans votre commune, avez vous été élu en qualité de centriste ou de « force additionelle » de l’UMP ?

      • airlane 24 novembre 2010 12:08

        Et ce serait un malheur pour la France si DSK devait se présenter et être élu :
        http://www.marianne2.fr/Quand-DSK-devoile-son-plan-secret-pour-l-Europe_a200027.html?TOKEN_RETURN


        • LE CHAT LE CHAT 24 novembre 2010 13:17

          enculer les mouches , c’est populiste , ça comme expression ! on sodomise les diptères quand on veut accéder aux plus hautes fonctions ....  smiley


          • BABAYAYA BABAYAYA 24 novembre 2010 14:36

            oui mais en ce cas on le fait avec des cheveux coupés en quatre..... smiley


          • Voltaire Voltaire 24 novembre 2010 13:34

            Il faut être prudent quant aux pronostiques effectués un an et demi avant une élection...
             Rappelons qu’en 2006, François Bayrou partait avec 7-8% d’intentions de vote en septembre 2006... De plus, j’imagine que ce sondage a été réalisé en tenant compte d’une candidature de Dominique de Villepin, qui mord largement sur l’électorat centriste, alors que cette candidature est loin d’être assurée.

            En réalité, si un seul candidat centriste se présente en 2012, que celui-ci soit soutenu par l’ensemble de sa famille, et que ce candidat ait une certaine crédibilité (je ne me fais pas de soucis quant à son projet), il atteindra certainement 14-15% étant donné le bilan du Sarkozysme, voire mieux en cas de bonne campagne (et dans ce cas, tout dépendra du candidat socialiste).

            Beaucoup dépendra donc de l’attitude réciproque des différents leaders de la famille centriste. A ce sujet, l’interview de Jean Arthuis dans Le Figaro est intéressante, car elle définit une position sur laquelle un consensus peut être trouvé, et témoigne d’un premier rapprochement avec Le MoDem de François Bayrou.
            La défaite du candidat radical à la présidence du groupe UMP à l’assemblée nationale, et le positionnement de son secrétaire général, favorable à une coupure avec l’UMP, la création d’un groupe autonome de l’UMP au sénat, présidé par JP Raffarin, le dialogue instauré entre les partis radicaux, sont autant de signes qui suggèrent que la famille centriste pourrait se retrouver en position de force, pourvu qu’elle se rassemble au delà des ego de ses dirigeants.

            Alors, certes, la route est encore longue avant de voir émerger une famille centriste unie, tant sont profondes les blessures issues de ces dernières années, mais on voit néanmoins apparaitre un rapprochement des positions, qui existe d’ailleurs de façon plus nette au niveau des élus locaux et sympathisants de ces différents partis ; leur vision de la société étant finalement quasi identique, les fractures liées à des stratégies politiques différentes sont progressivement gomées par l’action hégémonique des anciens RPR d’une part, et par la nécessité d’être unis pour négocier des alliances plutôt que des soumissions.

            Restera bien sûr la question du leadership, la plus épineuse. La stratégie de primaire évoquée par certains semble la plus logique, mais se heurte en réalité à deux ecueils majeurs : le manque de moyens financiers et matériels pour organiser une telle primaire, et l’absence de confiance réciproque entre appareils. Etant donné le peu de temps disponible d’ici 2012, il est plus probable que, malgré les efforts d’Hervé Morin, on se dirige plutôt vers une simple reconnaissance des candidats les plus à même de peser, soit François Bayrou et Jean-Louis Borloo (pourvu que ce dernier quitte l’UMP). François Bayrou conservant néanmoins un fort élément de rejet de la part de certains milinats comme chef de parti, on pourrait envisager une répartition des responsabilités entre candidat à la présidentielle et chef de parti, ce dernier poste pouvant aussi être occupé par un Jean Arthuis très consensuel, malgré son absence relative d’influence.


            • Voltaire Voltaire 24 novembre 2010 14:18

              Pour rappel, sondage CSA de janvier à octobre 2006 pour la présidentielle de 2007... Prudence, prudence...

              Hypothèse sans candidat unitaire à la gauche du Parti Socialiste

              QUESTION : Parmi les candidats suivants, pour lequel y aurait-il le plus de chances que vous votiez au premier tour de l’élection présidentielle ?

                Octobre 2006 Rappel (1) Septembre
              2006 Rappel (2) Juin
              2006 Rappel (3) Mai
              2006 Rappel (4) Avril
              2006 Rappel (5) Mars
              2006 Rappel (6) Janvier
              2006   % % % % % % % - Arlette Laguiller 4 4 3 4 5 5 4 - Olivier Besancenot 4 5 6 5 5 6 6 - Marie-George Buffet 3 3 3 3 3 4 4 - Ségolène Royal 32 31 30 33 31 27 28 - Dominique Voynet 2 3 3 2 2 1 2 - François Bayrou 7 6 5 5 5 8 9 - Nicolas Sarkozy 31 30 32 32 31 34 31 - Philippe de Villiers 2 3 3 3 4 3 7 - Jean-Marie Le Pen 15 15 15 13 14 12 9 TOTAL  100 100 100 100 100 100 100 Abstention, vote blanc ou nul 32% 33 % 38% 34% 38% 38% 33%

            • Voltaire Voltaire 24 novembre 2010 14:20

              Aaargh, le copié-collé ne marche pas bien, les faut lire les chiffres du sondage indiqué par ordre décroissant : le premier chiffre indiqué est celui d’octobre (7 pour Bayrou), puis septembre etc...


            • benbaker 24 novembre 2010 13:47

              Les sondages a 18 mois d’une election ne valent pas grand chose. Ou alors changeons les livres d’histoire comme suit :

               Histoire des presidents

              1995 Baladur
              2002 Jospin
              2007 Jack Lang

              « militants du MODEM qui adulent leur Chef s’en rendent-ils au moins compte ? Rien n’est moins sûr »

              Bin oui c’est sur, on est tous des idiots, et toi tu es le genie qui a tout compris a la politique.

              Pour rappel Bayrou en septembre 2006, c’etait 6% des intentions de vote, je te laisse reflechir a comment il a fait pour faire 18.6%. Tu trouveras certainement plein d’arguments qui renforcent ton propos mais je te conseille de chercher autre part.


              • Imhotep Imhotep 24 novembre 2010 20:02

                Dans le sondage du Nouvels Obs, Bayrou est crédité de 8 % certes mais il y a dans ce sondage avec lui comme candidat Villepin et Borloo. Ces trois additionnés font le second score ! sauf quand c’est DSK. Or pourquoi au centre met-on 3 candidats en même temps alors que d’évidence Villepin qui baisse et qui est membre de l’UMP n’ira pas et que Borloo n’ira pas plus ? S’il y a un seul candidat on ne peut tout additionner donc on ne peut pas dire que Bayrou serait 2é mais on est certain qu’il est à ce jour bien au-dessus de ces 8 % s’il était seul candidat.

                Et quel serait le score de DSK s’il y avait aussi Aubry et Montebourg ou Aubry et Hollande et Sarkozy s’il y avait aussi Fillon et Copé ? Ces sondages qui mettent 3 candidats au centre et un seul UMP et un seul PS n’ont pas de sens. Sauf à nous prouver qu’il y aura 3 candidats, or les diverses démarches (genre Arthuis) semblent prouver que ce ne sera pas le cas.

                Au fait Borloo et Morin votent la confiance à Fillon, le NC touche 200 000 euros annuellement de l’UMP, le Parti radical est perfusé par l’UMP et Borloo est membre de l’UMP. Candidats du centre ? Et Villepin pur et dur RPR, candidat du centre ?

                N’oublions pas deux choses : les 500 signatures et surtout qui va payer la campagne de Morin à 2 % non remboursée et celle de Villepjn qui va vers le même score ? Qui va les financer avec les affaires rétro-pots-de-vin et l’affaire Bettencourt ? Bayrou avait pris le risque auprès d’(une banque et il avait fait plus de 6 % en 2002. Lui peut trouver les fonds sans problème même auprès d’une banque.

                Quad on parle d’un sondage il faut tout dire. Le cumul des trois donne (à notre qu’à chaque fois Bayrou est devant les deux autres) :
                contre Hollande (18) : 20
                contre Royal (18) : 19
                contre Aubry (22) : 18,5
                contre DSK (29) : 13,5

                Faisons donc un sondage avec seulement Bayrou sans Borloo, sans Villepin, sans Morin et le même avec chacun d’eux seuls aussi. On verra.

                • kéké02360 24 novembre 2010 20:13

                  Laissons les centre tuer  smiley


                  • kéké02360 24 novembre 2010 20:16

                    << enculer les mouches >> !!!!!!! c’est sûr faut viser le centre smiley


                    Bof !! tout çà pour un sondage !!!!  smiley


                    • apopi apopi 25 novembre 2010 01:27

                       Ah ces centristes un vrai poème, les rois de la pagaie, un coup à gauche, un coup à droite, le meilleur moyen d’aller....nulle par sauf dans les sondages faits par les potes. Un panel représentatif de 1666 militants de l’UMPS réunis sous la houlette bienveillante de Paris Match.

                       Allez soyons indulgents, dans un mois c’est noël, vous reprendrez bien un peu de dinde aux marrons ? Zut c’est du pigeon, cochonnerie de crise.


                      • oncle archibald 25 novembre 2010 08:50

                        Je ne sais pas ce que vaut votre opinion politique, mais en matière de gastronomie c’est un désastre ... Entre un pigeon cuit rosé, tendre, savoureux, et une dinde aux marrons en général trop cuite, de toute façon très séche et étouffante je n’hésite pas une seconde ...

                        Pour la même raison entre une droite vendue aux banquiers, une gauche démago qui va nous ruiner tous en quelques mois, et un Bayrou qui déjà en 2007 avait un programme équilibré appuyé sur une fiscalité juste, je n’hésiterai pas longtemps ...
                        Le problème c’est que en 2012 comme en 2007 « on » va essayer de l’empecher d’exposer son programme, qu’on va essayer par tous les moyens de le marginaliser, de l’étouffer, voire de le ridiculiser ...« On » peut se traduire par l’UMP et le PS réunis, bien d’acord tous les deux pour se partager le pouvoir à l’exclusion de toute autre voie, n’hésitant pas pour cela à dresser le Français les uns contre les autres, souvent de façon très artificielle et toujours très dangereuse. 

                      • lagabe 25 novembre 2010 09:28

                        le surnom des centristes , c’est pas les oies ? cf Canard enchainé
                        les oies suivent la main de celui qui donne à manger


                        • kéké02360 25 novembre 2010 10:08

                          des oies ou des oignons  smiley

                          en tout cas c’est sûr des sang-tristes smiley


                          • LOKERINO LOKERINO 25 novembre 2010 11:35

                            Et ces Messieurs qui sont allés à la soupe Sarko

                            ça c’est marrant ! dans l’imaginaire des Modem’ fan,s en cas de victoire de leur héraut, 300 députés basculeraient automatiquement pour faire allégeance au vainqueur et lui offrir une majorité !
                            Dans ce cas peu probable , n’iraient ils pas à la soupe Bayrou ? Les refuseriez vous ?
                            Non, la vérité , c’est compte tenu que F Bayrou s’est plus occupé de sa destiné plutôt que de bâtir un grand mouvement , élections après élections , Bayrou élu = cohabitation

                            Un régime de rêve !!

                            Marianne dont l’objectivité en la matière est exemplaire nous dit :
                            «  »Toute l’actualité démontre que BAYROU AVAIT RAISON SUR TOUT«  »

                            Qu’en bien même aurait il raison sur tout ( ce qui n’est pas prouver et il n’est pas le seul observateur de la vie politique a avoir , quelque fois , raison cela lui donne t’il un brevet pour la suite 
                            C’est quoi son projet , ses solutions ? et surtout question sans réponse , avec qui ?????????? 
                            Non pas qu’une coalition ne soit pas souhaitable , mais serieusement , voyez vous le ps ou l’ump composer avec le modem ?


                            • TOM TOM 357 25 novembre 2010 12:02

                              BAYROU L’ostiste !
                              Depuis a ans il perd les éléctions une par une, les militants sont ignorés ... le idées sont celles du Guide Suprême !
                              BAYROU dispose d’une garde qui se regarde le nombril, un cabinet d’incompétants résolus à eteindre toute trace de créativité militante.
                              Pourquoi le centre est-il définitivement obselete ?
                              La mégalomania des pseudo chefs ... BAYROU , BORLOO, MORIN ... souhaitent un accord avec l’un des deux grands partis à condition d’être le chef incontesté.
                              Il faut oublier les pantins, et faire un choix militant à gauche pour certains, à droite pour d’autre mais avec l’intime conviction que notre façon de réagir permet un assouplissement et une imprégnation des idées centristes dans les valeurs de gauche ou de droite.
                              Mon choix est fait, et notre petit groupe sans se fodre dans le PS, a réussi à disposer de 3 élus aux régionles du Poitou Chrentes.
                              Ces élus sont respectés et disposent de vice présidence.
                              Nous restons acteurs de notre avenir politique, et notre experience de l’ulisation de l’humilité nous conduit sur un chemin politiquement responsable.
                              BAYROU nous a viré de son petit cirque de clown et de singes savants ... Nous profitons de notre indépendance pour proposer et travailler avec le respect mutuel pour seul guide.
                              La « voie voix » du centre est et restera présente dans un contexte humaniste et republicain.


                              • sephyx 25 novembre 2010 14:15

                                Pour répondre à l’auteur.

                                Quand vous dites que Bayrou pratiquera la même politique que les autres « têtes centristes », vous discréditez tout de suite votre article.
                                Cela se voit que vous n’avez pas lu le programme du MoDem en 2007.
                                Croire qu’un Borloo appliquerait ce type de programme c’est marcher sur la tête.

                                Aujourd’hui, seul le MoDem montre une assez forte indépendance de la droite comme de la gauche, car c’est la seule façon de montrer que ce parti veut réellement proposer une autre alternative.


                                • LOKERINO LOKERINO 25 novembre 2010 14:40

                                  «  »proposer une autre alternative«  »« mais c’est quoi ?

                                  L’eau tiede ? la chevre et le chou ? une pincé de ceci une pincé de cela ?
                                  avec qui ?

                                  le seul programme du Modem c’est »bayrou president "
                                  s’il y avait autre chose, depuis le temps cela se serait !


                                  • oncle archibald 25 novembre 2010 17:32

                                    Le programme de Bayrou c’est de faire fonctionner une république qui ne fonctionne plus, sans révolution,juste en agissant sur les seuls leviers qui comptent : la collecte des impots et la redistribution de l’argent public. L’UMP et le PS pensent la même chose, mais ce que propose et fait l’UMP, actuellement aux manettes, est totalement insupportable car ne faisant pas peser la charge de l’impot sur ceux qui peuvent payer beaucoup plus sans le moindre changement à leur train de vie ; ce que propose le PS par démagogie électoraliste est actuellement irréalisable faute de pouvoir mettrre des recettes en face des dépenses prévues ... Le pere Noel personne n’y croit plus.

                                    Le programme de Bayrou c’est de gérer sans idéologie et sans état d’ame pour rester efficace. Ce que vous en dites prouve que vous ne l’avez jamais lu.

                                  • LOKERINO LOKERINO 26 novembre 2010 16:23

                                    donc c’est bien ce que je disais ! l’eau tiede !!

                                    certain dépensent trop en prenant trop d’impôts
                                    d’autres dépensent trop en ne prenant pas assez d’impôts

                                    et vous c’est donc entre les deux ?

                                     

                                    soyez plus précis !quel sonles choix du modem  ?
                                    -réduction des dépenses publique et là ou sabre où ? :
                                    enseignement , justice , police ?
                                    -augmentations des impôts et charges sociales et la on vise quoi ? :
                                     charger encore la barque des entreprises français en concurrence ou charger encore le contribuable français l’un des plus exploités ?


                                  • Christoff_M Christoff_M 25 novembre 2010 23:16

                                    Des qu’on critique Bayrou ici, avec la bande d’intégristes qui squattent ce site, en ayant l’impression d’être modérés et centristes ( on rigole doucement) on est sur de récolter une mauvaise note...

                                    Réveillez vous, les faux centristes ont été envoyés pour torpiller Bayrou...

                                    Un peu comme les Besancenot et Melenchon qui émergent comme par hasard au bon moment...

                                    Bayrou avait une immense ouverture en 2007, il n’a pas su faire fructifier son score, et depuis les déçu de Royal et de Sarkozy auraient du lui apporter beaucoup de voix, encore fallait il qu’il écoute les gens de valeurs qui l’entourait et qui sont partis depuis lassés par son monologue !!

                                    A votre avis pourquoi a t il perdu à Pau contre une inconnue, parce que les gens du cru le connaissent trop pour ses beaux discours et ses monologues suivis de rien...

                                    N’oubliez pas que ce bonhomme a été ministre sous une droite libérale...


                                    • Christoff_M Christoff_M 25 novembre 2010 23:22

                                      certains se font encore berner par des promesses illusoires, regardez plutot ce qu’a amené le bonhomme quand il était en poste...

                                      Mais moi je trouve encore plus douteux les 5% attribués à Hollande et l’élu soi disant des français, surtout des instituts de sondages, outils de propagande des libéraux, qui placent DSK comme favori, à grand renfort de matraquage répété...

                                      Mais vu le niveau d’inculture des français tout est possible, même d’avoir à gauche un des pires représentant du Bilderberg, et des banques gérées en sous main, par les anglo saxons, les américains et leurs « cousins » d’Israel, qui nous ont amené à force de magouilles à échelle planétaire au chaos actuel !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès