Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une démission qui simplifie la rentrée de F. Hollande

Une démission qui simplifie la rentrée de F. Hollande

Lundi 25 août 2014, le Premier Ministre Manuel Valls a présenté au Président de la République la démission de son Gouvernement après 147 jours d'activité. Le nouveau Gouvernement est attendu pour demain, mardi 26 août.

Un nom revient beaucoup depuis cette annonce, celui d'Arnaud Montebourg. Il est en effet pointé du doigt comme étant celui à l'origine de cette démission après ses propos durant le week-end précédent : Arnaud Montebourg avait plaidé pour un changement de cap économque, se désolidarisant ainsi des orientations fixées par F. Hollande.

Il appartient désormais à Manuel Valls de constituer un nouveau Gouvernement.

Une démission qui arrive au bon moment

La rentrée politique s'annonçait difficile pour le Gouvernement et le Président de la République. Travail, pouvoir d'achat, fiscalité sont pami les sujets les plus brûlants du moment. Dans un contexte mondial et européen, il est devenu pratiquement impossible pour un pouvoir exécutif d'avoir une réelle prise sur l'économie, et donc d'apporter des solutions et anticiper une rentrée difficile.

L'économie nouvelle se cherche : est-ce la demande qui fait l'offre, ou l'offre qui fait la demande ? Comment développer la croissance dans un monde fini ? Faut-il privilégier les exportations ou les importations ? Autant de sujets sur lesquels les économistes n'ont pas de réponses claires à apporter, rappelant ainsi que l'économie n'est pas une science exacte.

Que peut alors faire un pouvoir exécutif quand le principal problème du moment est l'économie mais que les économistes n'ont pas de réelles solutions à fournir ? Les économistes conservateurs ne savent que proposer d'attendre que l'orage passe et les économistes nouveaux sont ignorés car ils sifflent la fin de la récréation.

Dans un tel contexte, la démission du Gouvernement arrive au bon moment. La rentrée politique annoncée comme difficile n'aura pas lieu : il y a un changement de Gouvernement en cours. Bien sûr, il y aura nos traditionnelles manifestations de septembre et d'octobre, mais cette démission va absorber les revendications et les colères.

On peut se demander si cette démission n'est pas un coup politique tant elle arrive au bon moment. Arnaud Montebourg s'est déjà fait remarquer par le passé pour ses déclarations publiques, aussi a-t-il peut-être décidé de jouer cette carte pour devenir un fusible du Gouvernement et tuer ainsi dans l'oeuf une rentrée difficile.


Moyenne des avis sur cet article :  2.86/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • cevennevive cevennevive 25 août 2014 13:53

    Bonjour l’auteur, 


    « La diversité intellectuelle évite bien des maux de société permettant notamment aux citoyens de s’épanouir en trouvant chaussure à son pied »

    Le pied de qui ? De Montebourg ? Ce danseur de foire ?

    Effectivement, ce changement de gouvernement va occuper suffisamment la foule des moutons pour apaiser artificiellement les colères et les rancoeurs.

    Mettra-t-on Fabius à l’agriculture ? Belkasem à l’intérieur ?

    De toutes façons, les pions de ce jeu d’échec seront les mêmes, avec une étiquette différente dans le dos.

    Prenez un gros abruti, macho, sans cervelle et ignare, vêtu d’un jean et d’un maillot blanc. Mettez-lui sur le dos un smoking et une chemise à jabot, ce sera toujours un gros abruti, macho, sans cervelle et ignare, non ?

    Ce n’est pas ainsi que l’on change une institution boiteuse.

    Mettre des rideaux neufs aux fenêtres alors que le toit fuit...

    Mais vous avez raison, ce « changement » est un « coup politique ». Encore un « coup » qui nous est destiné.

    Ils nous prennent vraiment pour des jobards.



    • mario mario 25 août 2014 14:02

      a 16 h , Montebourg va «  »commenter«  » .... puis va annoncer qu’il rejoint les frondeurs !
      je ne donne pas cher de Hollande soutenu par 17 % ( dont 15% de l’électorat de droite)
      encore moins cher de Valls soutenu par ( 37 % dont 36,5 de l’electorat de droite )

      jusqu’a present, les gouvernements d’Hollande sonnent faux tout simplement parce qu’il a fait un coup d’état "démocratique .
      travesti en homme de gauche, il a appliqué une politique de droite . point barre .


      • Garance 25 août 2014 14:23

        L’auteur 



        Changer les ministres tous les 4 mois pourra peut-être faire tenir encore 3 ans ?

        J’admire votre optimisme militant

        • mmbbb 25 août 2014 21:23

          les 3 ans risquent d’etre tres long lorsque la confiance n’est plus L’auteur a ecrit un article gentillet Et Hamond et Montebourg sont des rats Ils quittent le navire avant qu’il ne coule 


        • abelard 25 août 2014 14:26

          Alors ils en sont là...
          En deux ans, Hollande, le président le plus honni de toute la cinquième république a réussi le tour de force de transformer un grand parti historique, le PS, en groupuscule insignifiant.

          Car l’agitation actuelle au sein d’un « gouvernement » fantôme est identique à celle des groupuscules politiques que les adhérents désertent ou aux sectes sans croyants.
          Ils passent leur temps à s’exclure du mouvement.

          Il est temps de se demander qui est au fond le gélatineux qui tremblote à l’Elysée. Et surtout pour qui travaille-t-il.
          Il est désormais clair pour 83% des Fançais, que les intérêts défendus par ce gros dégarni ne sont pas les leurs.
          Ni même ceux d’une « certaine idée de la France » quelle qu’elle soit.

          La crise secoue notre pays. Le taux de chômage bat chaque mois un nouveau record, la pauvreté se développe partout, les conditions de travail de ceux qui encore en ont un se durcissent de jour en jour...

          Mais les très riches se gavent de pognon.
          Mais les banques font des profits records.
          Mais le CAC 40 distribue des dividendes en augmentation de 30%...

          Voyons donc, pour qui travaille-t-il le plat de mou de veau ?

          Seuls les aveugles ne verront pas l’évidence.

          Aujourd’hui n’entrerons dans ce « gouvernement » à l’impuissance auto organisée que les plus médiocres, les plus vils, les plus méprisables...
          Ceux qui touchent la thune et ferment leurs gueules.

          Regardons les, chers citoyens de France, et notons leurs noms.
          Ce sont eux dont il faudra se débarrasser d’extrème urgence.
          Eux d’abord.
          Tous les autres après.


          • ecolittoral ecolittoral 25 août 2014 15:01

            Toujours rien compris à ce qui se passe depuis des dizaines d’années ?

            Les présidents et les gouvernements de tous bords se succèdent les uns après les autres.

            A chaque mandat, le « nouveau » déçoit plus que son prédécesseur mais moins que son successeur.

            Si, en 2012, nous avions eu Sarkozy, Lagarde, Royal, Fillon, Copé, Bayrou, Le Pen, Fabius, Montebourg ou quelqu’un d’autre comme président(e), sa cote serait la même que celle d’Hollande.

            Toujours pas compris ?

            Bruxelles décide et les pantins appliquent.

            Pour info, la cote des politiques dans beaucoup d’autres pays est aussi en chute libre. Rappelez vous les deux ans, sans gouvernement en Belgique !!!

            Dernières armes disponibles pour continuer à détruire leurs pays, coalitions, cohabitations, remaniements, dissolutions, recompositions.

            Tout faire pour que l’empire Europe gagne la guerre avec sa bombe l’euro.

            Accessoirement, démonter les régions et départements pour faire disparaitre les états.

            Encore accessoirement, faire en sorte que les élus pantins se discréditent aux yeux de leurs populations pour leur enlever le peu de pouvoir qu’il leur reste...avec leur consentement.


            • rmusic rmusic 25 août 2014 23:34

              Enfin un bon commentaire. Une bonne analyse.

              Bruxelles fixe les objectifs, quelle que soit la politique (gauche ou droite) le bilan sera toujours le même.


            • claude-michel claude-michel 25 août 2014 15:32

              On parle de gouvernement.. ?

              Mais il n’y a pas de gouvernement..notre pays n’est pas gouverné c’est pourtant facile de s’en apercevoir.. ?

              Nous sommes dans le trou depuis plus de 30 ans pour cause d’incompétence de la classe politique toute entière...

              Révolution !


              • aimable 25 août 2014 20:21

                depuis le départ de DE GAULLE , c’est la finance qui a pris le pouvoir !
                aujourd’hui nous pouvons en apprécier l’efficacité !
                 les caisses sont en dessous de zéro !!
                suivant le principe des vases communiquant , certaines caisses elles, sont pleines a craquer !!!


              • mmbbb 25 août 2014 21:20

                ce qui est « marrant » est de voir dans ce media des anciens fideles de Con Bendit Ce genre de salope en poltique qui a cracher sur de Gaulle et qui est bien plus liberal que certains de droite Ce que je pense de la gauche actuelle rien mais vraiment rien des gens foutres Quant a Hollande il attendait la croissance comme d’autre la pluie Il s’est bien fait rincer mais pas de bol la croissance n’est pas la C’est un presidenat par defaut qui est au pied de Merkel D’ailleurs celle ci ne s’est pas gener pour le renvoyer dans les cordes Il est pitoyable et les francais des cons 


              • auwe03 25 août 2014 15:50

                Il est temps de faire réagir face à l’incompétence de ces politiciens ! Plus les années passent et plus le pays s’enfoncent... Combien de temps allons nous rester dans cette situation ? Il est temps de se réveiller et agir ensemble !!!


                • lermontov lermontov 25 août 2014 15:56

                  Coup de théâtre complètement artificiel. Histoire de maintenir l’interêt de la populace et de faire croire qu’il y a encore une vie politique démocratique quand il n’y en a plus.

                  On change peut-être de marionnettes mais le fond de la pièce demeure : ’on garde le cap, on accélère’.

                  L’autre option est : on se casse de l’Ue, de l’euro, de l’Otan, de tous les barnums collectifs aventureux.

                  Montebourg et autres crasseux en ont parlé : of course not. Pour chacun d’eux, l’avenir est le chemin obligatoire nommé Ue et ils sont prêts à tout pour que tu continues à manger ce méchant plat.
                  Tina, il n’y a pas de retour possible.


                  • Gnostic GNOSTIC 25 août 2014 17:32

                     

                    François la sens-tu la QUENELLE qui se glisse dans ton …

                     smiley


                    • Parrhesia Parrhesia 25 août 2014 17:55

                      Il est fort improbable que cette nouvelle péripétie de la gouvernance socialiste puisse déboucher, au moins sur le court terme, sur autre chose qu’une nouvelle partie de chaises musicales !

                      Il n’empêche que sur un plan purement politique, cette démission est la première décision honorable en France depuis le refus chiraquien de participer au carnage Irakien. Et, pour mémoire, ce n’est d’ailleurs que la seconde depuis la démission du même Jacques Chirac, en 76, dans une situation gouvernementale analogue sous la présidence de Giscard. Reconnaissons donc honnêtement que la politique française étant assez pauvre en matière de décisions honorables, mieux vaut reconnaître son prix à celle-ci !

                      Il reste maintenant à savoir comment et avec qui, non seulement en France mais aussi à l’étranger, Arnaud Montebourg va réussir à transformer l’essai. Il lui faudra, par exemple dépasser la dénonciation de l’austérité tout les gens honnêtes voyant bien qu’elle est loin d’être la seule cause de notre situation socio-économique calamiteuse en France et en Europe !!!


                      • Claudec Claudec 25 août 2014 19:04

                        Qui peut être gogo au point de ne pas voir dans cette démission une opération à grand spectacle, montée de toutes pièces, pour tenter de refaire une santé à un pouvoir à bout de souffle ?


                        • Yohan Yohan 25 août 2014 19:37

                          Quelle banque de guignols que ces ministres démissionnaires !. Ces nuls s’agitent, démissionnent en faisant de grands moulinets. Faire de la politique politicienne, c’est tout ce qu’ils savent faire, mais faire quelque chose de positif pour leur pays, ça les dépasse. Quand je vois le cirque de Taubira casquée sur son vélo avec ses gardes du corps à vélo quelle mascarade, surtout quand on sait qu’ils ont fait bloquer des artères de circulation pour laisser passer la caravane ministérielle et sa chamelle...


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 août 2014 19:38

                            @ Auteur

                            «  »Dans un tel contexte, la démission du Gouvernement arrive au bon moment.«  »

                            Pourquoi vous dites ça ? On dirait que tout le monde se résous à accepter le trompe Z’yeux et la désinformation massive !!! Que veulent les Français, ils veulent changer leur condition ou veulent-ils changer une équipe gouvernementale en la remplaçant par la même équipe gouvernementale ?

                            Vous rappelez toutes les équipes successives de Sarkozy et celles de Hollande périmées, en même temps et dans un même « gouvernement » que cela ne donnerait aucun « résultat » !

                            C’est le fond faussement politique de l’Elysée qui n’est plus compatible avec la société française, C’est l’intelligence de l’Élysée qui ne convainc plus la « masse » !

                            Il y avait jadis un « projet français », il n’est plus pourquoi ? Est-ce la faute à « l’histoire », est-ce la faute à « l’utopie européenne », est-ce la faute à la mondialisation bâtarde ...

                            Je peux bien relancer la « chose française » mais faudrait-il que l’orgueil des Français se dissipe dans un peu d’humilité...


                            • Raymundo007 Raymundo007 25 août 2014 20:23

                              le 1000 et unième épisode de notre série « il faut laisser parler ceux qui n’ont rien à dire »...


                              • Yohan Yohan 25 août 2014 21:29
                                Chic ! Hamon va pouvoir mettre au moins une ligne sur son CV à la colonne expérience. Voici son nouveau CV :

                                Hamon Benoît : 47 ans
                                1992 : Formation initiale : étudiant contestataire
                                2014 : Expérience : ministre de l’éducation nationale

                                Pffft : qui peut dire encore que la France est accro aux diplômes smiley smiley

                                • joelim joelim 25 août 2014 22:10

                                  C’est dramatique pour eux mais tout le monde s’en fout de leur remaniement. Ils attraperaient la jaunisse qu’on serait plus intéressés.


                                  • soi même 25 août 2014 22:27


                                    Une démission qui simplifie la rentrée de F. Hollande, à bon, je vois plus tôt la monté en puissance d’un autre, qui va pas tardé à devenir un guide pour cette nation en perdition !Une démission qui simplifie la rentrée de Valls !

                                    • robert 2 septembre 2014 17:25

                                      c’est exact soi même, mais vous ne pouvez pas faire un effort ? on dirait un bot de tall smiley


                                    • vachefolle vachefolle 26 août 2014 09:50

                                      une situation economique trés mauvaise et qui se dégrade tous les jours, record de la dette, du chomage. Un president completement discrédité, une majorité perdue au sénat, et peut etre perdue à l’assemblee.

                                      Et avec tout ca, un gouvernement qui se paye une crise politique gratuite, la folie.

                                      TOUT va bien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès