• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une exclusion temporaire pour Arnaud Montebourg

Une exclusion temporaire pour Arnaud Montebourg

Retour, en compagnie de Dominique Boy Mottard, conseillère générale PS des Alpes-Maritimes, sur la suspension d’un mois infligée à Arnaud Montebourg par Ségolène Royal. « Tout ira mieux quand les entourages montreront un peu plus de... sérénitude ! »

(JPG) Dans le grand match des présidentielles, Arnaud Montebourg, l’un des porte-parole de Ségolène Royal, vient d’être exclu temporairement de la campagne socialiste pour avoir osé des propos somme toute humoristiques sur François Hollande.

« Ségolène Royal n’a qu’un seul défaut, c’est son compagnon ». Une phrase qui aurait eu un poids certain si elle avait été prononcée dans une émission politique dite « sérieuse » mais qui l’a été sur le plateau du Grand Journal de Canal +. Non que l’émission de Michel Denisot ne soit pas des plus sérieuses mais la dérision et l’humour y sont tout de même très présents.

« C’était pour rire » : Même la précision donnée par Montebourg n’aura pas suffi à empêcher sa mise au coin mensuelle. Pour François Hollande, « l’incident est clos et tout le monde doit se remettre au travail » sauf que la parole sera portée par d’autres et qu’une démission aurait été présentée par Arnaud Montebourg. Affaire à suivre donc du côté du parti à la rose.

Afin de réagir à cette supension, Nice Premium est allé à la rencontre de Dominique Boy Mottard, conseillère générale PS des Alpes-Maritimes, qui revient sur cette boutade qui n’a pas fait rire tout le monde.

(JPG) Nice Premium : Que pensez-vous de la suspension de Montebourg ?

Dominique Boy Mottard : La sanction me semble relever de la demi-mesure. Soit Arnaud Montebourg a fait, comme il l’affirme, une petite provocation humoristique et on ne voit pas pourquoi il serait sanctionné publiquement (même si on peut ne pas apprécier cet humour), soit sa sortie traduit un malaise plus profond entre la candidate et le parti, ce qui demande un traitement politique plus qu’une punition.

NP : Qu’auriez-vous fait à la place de Ségolène Royal ?

DBM : Dans la première hypothèse, que je privilégie, je n’aurais rien fait de public et tout aurait sans doute été oublié en quelques heures.

NP : Arnaud Montebourg aurait proposé sa démission. Quel est votre avis sur ce sujet ?

DBM : Je pense qu’ils auraient dû parler de tout ça à trois, en privé. Il vaut mieux éviter les psychodrames médiatiques.

NP : Enfin, considérez-vous cet incident comme un couac dans la campagne de Ségolène Royal ?

DBM : Cet incident est d’autant plus regrettable que l’opinion publique le met en parallèle avec la mansuétude dont on a fait preuve vis-à-vis de Georges Frêche.

La campagne va être longue. Ségolène Royal devrait peut-être étoffer son équipe avec des gens d’expérience (encore que le passé nous a montré que nul n’est à l’abri de bévues de ce genre). Tout ira mieux quand les entourages montreront un peu plus de... sérénitude !


Moyenne des avis sur cet article :  3.24/5   (150 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • (---.---.38.189) 23 janvier 2007 12:31

    L’on peut être surpris voire incrédule devant cette « montée de bourdes »...

    Il n’y a pas de stratégie derrière tout celà. Juste les conséquences d’une ivresse qui s’est emparée d’une équipe sous pression, dans son ascension vers le pouvoir.

    Les fautes de language (bravitude, spiritualité, vie chère), les erreurs tactiques commises au Liban et en Israel, les sourires figés en permanence affichés, les oxymores placès mal a propos, la divulgation des dissensions internes sont autant d’empreintes spontanées traduisant une inexpérience dans la maîtrise du pouvoir et la dialectique.

    D’autrepart, les vertus d’un programme « participatif » sont très aléatoires, quand appliquées à une société excédée, s’aperçevant de la faillite de sa gouvernance, donc en quète d’un vrai programme de redressement socio économique.

    Dans tout combat, contrairement à la morale de la fable de La Fontaine « rien ne sert de courir, il faut partir à point », l’adversaire qui gagne les premiers points prend sur l’autre un avantage souvent décisif..surtout lorsque ces points ont été en partie marqués par les maladresses répétées de son compétiteur.

    La bataille « d’image » est déjà perdue. Reste celle des programmes. Il en faudra un diablement innovant et efficace pour remonter la pente.


    • dom (---.---.42.117) 24 janvier 2007 10:51

      Retournez à l’école primaire pour apprendre à écrire : cela vous évitera le ridicule de vous présenter comme défenseur de la langue française alors que vous accumulez de grossières fautes d’orthographe dans vos écrits !!!


    • GIRARD CHAMPDEGAULT (---.---.243.14) 2 février 2007 23:57

      Bonjour,

      « juste pour rire » : dans ce dernier commentaire « langage » eut ete preferable a « language » !!! Comme quoi, nous sommes tous capables de lapsus, d’improprietes linguistiques ou semantiques, de fautes d’orthographes etc !

      Quel dommage que les medias fassent leurs choux gras de ces anecdotes ! Bien cordialement, FGC


    • fabien (---.---.103.201) 23 janvier 2007 13:12

      Le vide socialiste...,ou est le programme ? on vote QUOI exactement ? Maintenant c’est SR et l’independence du Quebec.... hier a ete Montebourg c’est QUI le conseilleur du socialisme ?

      La propagande du « PS » pour nous faire voter Sarkozy a ete formidable. merci Mr. Holland..MMe Royal..Mr.Montebourg

      fabien


      • Karl (---.---.122.247) 23 janvier 2007 16:10

        Trop peu de fraternitude dans les rangs du PS.

        Arnaud Montebourg, lorsqu’on ferme les yeux et qu’on l’écoute parlé, on dirait que c’est Jospin. Essayez, vous « verrez ».

        a+


        • Ar Brezonneg (---.---.87.50) 27 janvier 2007 14:46

          C’est de l’empapaoutude !!!!


        • Johan Livernette (---.---.73.87) 23 janvier 2007 16:45

          Le parallèle avec Freche est assez juste. Pourquoi l’un et pas l’autre ? Parce que ce parti n’est plus à un paradoxe près. Et malgré cela, au nom de l’alternance et du mécontentement populaire envers Sarkozy (kärcher et racaille + répression routière), le PS est bel et bien le grand favori des élections devant... le FN. Et ce même sans aucun programme. Car de nos jours, beaucoup de gens votent contre quelqu’un et non pour (cf 2002). Voilà pourquoi Royal devrait passer malgré tous les ratés de son parti.

          http://livernette.noosblog.fr


          • gastonyalatelephonquison (---.---.146.118) 28 janvier 2007 09:49

            Et ben c’est pas garanti, surtout si ça continue comme cela, et ce ne sera pas seulement la défaite de SR, mais celle du PS, qui trouvera encore le moyens de dire que c’est à cause de ces cons de Français, qui ne comprennent rien !

            Si, si les Français comprennent trés bien qu’on leur ment et qu’on les manipule ! smiley


          • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 23 janvier 2007 17:00

            Cherchez plutôt du coté de l’éternel trio du vaudeville « le mari, la femme et l’amant » surtout que le mari n’en est pas(plus) un. Donc ce n’était pas une « bourde » mais une simple réponse du berger à la bergère.


            • moebius (---.---.103.96) 23 janvier 2007 17:13

              Vous pourriez pas arreter les rimes en « itutes » c’est drole, on a bien ri mais franchement ça devient gonflant. D’autre part pensez vous que la politique doit absolument etre discours de type normatif et que diriez vous d’un homme ou d’une femme politique qui ne commetrait aucune faute ? Mi à part le fait que ce serait extraordinairement chiant çà aurait aussi le mérite de vous priver de cet joie mesquine qui consiste à épier le moindre de leurs faux pas. A défaut de prendre part activement et constructivement à ces élections vous en etes les dames pipi . Je me met un -1 en petite monnaie dans votre soucoupe ça vous évitera de « la fatigue ».


              • Alpha (---.---.120.110) 23 janvier 2007 19:17

                Ségo elle serait bien à sa place chez les Verts, car en effet elle n’est vraiment pas mûre.


                • Oscar Mattéo (---.---.20.98) 24 janvier 2007 11:09

                  Excellente de vérité !!!


                  • Yannick Comenge (---.---.102.41) 24 janvier 2007 09:38

                    Agoravox serait il un media sarkoziste ? J’ai constaté que les billets qui portait une critique sur Nicolas Sarkozy ne passaient pas alors qu’il y a un sport accepté à casser du Ségolene Royal.

                    Par ailleurs, il semble que les articles des intellectuels de gauches sont bigrement ralentis dans leur publication (selon quelques sentiments pris ici et là). Agoravox est il de droite ?


                    • Calmos (---.---.119.222) 24 janvier 2007 09:39

                      Je pense que le meilleur est a venir.... !!!!


                      • Calmos (---.---.119.222) 24 janvier 2007 09:56

                        Precision.... Le meilleur est a venir sur ce que Ségolène peut faire...sur le plan des conneries....


                        • dom (---.---.42.117) 24 janvier 2007 10:45

                          Très comique de constater autant de grossières fautes d’orthographe dans les écrits de défenseurs de la langue française !!! Si, si, je m’amuse beaucoup !


                          • Oscar Mattéo (---.---.20.98) 24 janvier 2007 11:05

                            celui ou celle qui n’avance pas dans le bon sens est rarement soumis à d’injustes critiques...


                            • Calmos (---.---.119.222) 24 janvier 2007 11:05

                              Dom....s’amuse.....a coriger les fotes d’hortografes...amusez vous Dom....Je vous done les mienes


                              • SeB (---.---.150.51) 24 janvier 2007 11:22

                                « Les Grecs du Vième Siècle, avant notre ère, inventeurs de la démocratie imposèrent à leurs élus un contrôle de leurs actes par des citoyens libres. 2600 années après, Internet nous aide à réaliser cette promesse perdue. Chacun de ceux qui le veulent peuvent désormais savoir, connaître, réfléchir, questionner, contrôler directement le travail de leur représentant à l’Assemblée Nationale. Notre République, qui paraît si usée dans ses institutions fatiguées et archaIques, retrouvera ainsi un peu de force et de confiance en elle-même. » - Citation en préambule sur son site Internet www.montebourg.net

                                Croit-il que ses « bons mots » à la Télévision vont nous redonner confiance en la Politique ? En revanche, A.Montebourg devrait s’appliquer d’abord à lui même sa « jolie » phrase et en tirer la conséquence qui s’impose et se retirer définitivement de la Politique. Je suis sûr que des Citoyens ou Internautes ou Médias le lui rappelleront le moment opportun ...


                                • bisounours (---.---.146.118) 28 janvier 2007 09:44

                                  Tu parles Charles !


                                • bob (---.---.225.36) 24 janvier 2007 12:38

                                  Je lis le message de johan livernette. on peut etre dubitatif sur sarkozy en général mais comment peut on sincèrement penser que la répression routière qu’il a orchestré a été une mauvaise chose ? à mon sens cela dénote une vision des choses vraiment déformée par je ne sais quoi, la jeunesse j’espère !

                                  pour le reste, c’est à dire montebourg, c’est rigolo ce qu’il a dit je trouve. je ne partage pas son opinion car a mon avis elle a bcp d’autres defauts mais bon !! quant a le radier c’est ridicule.


                                  • (---.---.38.189) 27 janvier 2007 23:44

                                    Georges Frèche, l’un des derniers grands professionnels socialistes, batisseur de l’agglomération de Montpellier vient d’être désavoué sur l’autel d’une démagogie de pissotière, à l’aune d’un petit minable de « bourde montée » au sommet de l’incompétence arrogante.

                                    L’élégance suprème du banni fut de prier ses nombreux amis de donner leur voix à son exécutrice, l’élue de son parti, traitresse et parjure de l’amitié, des valeurs humaines de base au profit de l’ambition personnelle, de l’illusion du pouvoir.

                                    Respect Georges ! L’histoire te rendra certainement justice, lorsque notre pauvre patrie humiliée reprendra conscience et pourra enfin se redresser.


                                    • Calmos (---.---.210.34) 28 janvier 2007 02:07

                                      Le PS profite de ce que Ségolène ne soit pas là pour lui virer son soutien n° 1....Mr Fréche grand « Chef » de la grande Fédération Socialiste du Sud ....c’est pas sympa...Elle va pas etre contente...il va y avoir de la mise au piquet à son retour... Que le PS vire Fréche pour contrer les « bétises » de Ségolène"....nous on l’a compris....Mais Ségolène le comprendra-t-Elle... ?? J’en doute.....tous au piquet..... !!!!


                                      • couçicouça (---.---.146.118) 28 janvier 2007 06:10

                                        Je ne sens pas beaucoup d’humour ni d’objectivité au PS actuellement. Les comités « désirs d’avenir » sont trustés et je doute que cela serve à tenir compte de l’avis des gens. Plutot une fausse participation qui ne remet pas en cause ce que les ténors du PS mijotent...De quoi nous faire lanterner, dans le sens prendre des vessies pour des lanternes, et nous faire croire que leur programme est celui du peuple de gauche. smiley


                                        • GERARD (---.---.60.207) 7 février 2007 17:23

                                          Arnaud est un homme libre, droit , qui ne pratique pas la langue de bois fini l epoque du general a Chirac place a la jeunesse

                                          gd 60 ans

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès