Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une France bleue Marine ?

Une France bleue Marine ?

Le sondage qui fait trembler tout le mond !

Ils ne parlent pas que de ça. Invités sur les plateaux télés, ils se renvoient la balle. En off, on s’inquiète, on tremble. Quant à elle, elle est aux anges, jubile et prépare la suite. Depuis hier, la France s’est réveillée avec une éventualité qui en réjouit certains et qui en fait frissonner beaucoup d’autres : une France bleue Marine. Le sondage publié par Le Parisien a fait l’effet d’une bombe. 23 % pour Marine Le Pen. 21 % pour Martine Aubry et Nicolas Sarkozy. Jamais, un leader d’extrême droite n’avait été aussi haut dans l’opinion publique. A 14 mois de l’élection présidentielle, le spectre d’un 21 avril, à l’endroit ou à l’envers, redevient d’actualité. La faute à qui ?
 
Nicolas Sarkozy qui avait siphonné les voix du leader frontiste, Jean-Marie Le Pen, avait su avec un certain brio conjugué un double discours mêlant nation et globalisation. C’était d’une part, l’adaptation de la France à la mondialisation, la fameuse rupture. D’autre part, les classes populaires avaient adhéré au discours gaullo-bonapartiste du candidat, cousu par un Henri Guaino au sommet de son art et de sa persuasion. Mais voilà, les épisodes du Fouquet’s, du yacht ont rapidement brouillé le message d’un Président servant le dessein des riches. Les questions migratoires et sécuritaires sont loin d’avoir été résolues. Voyant la patronne du Front National monter et sous le conseil de sa cohorte de conseillers, Nicolas Sarkozy a troqué ses habits de Président en ceux de candidat à sa réélection. Persuadé – et il n’a pas tort - que l’élection se jouera à droite, il court inexorablement derrière Marine Le Pen. Quitte à s’essouffler. Du débat sur l’identité nationale à celui sur l’Islam, en passant par le discours de Grenoble associant immigration et insécurité, Nicolas Sarkozy n’arrive pas reconquérir le précieux électorat perdu tout au long de ses quatre années de pouvoir. Les électeurs préfèrent sans doute l’originale à la copie. Bref, tous les voyants sont au rouge pour Nicolas Sarkozy qui de remaniement en remaniement, d’excès de langage en déclarations importunes, n’arrive pas à stopper l’hémorragie. Pourtant la gauche n’est pas mieux lotie. 
 
En effet, après quatre ans de Sarkozysme, après neuf années de présence de la droite au pouvoir, le Parti Socialiste devrait caracoler en tête des sondages, préparer son triomphe, distribuer les maroquins. Mais voilà avec un projet plus que vague – même Martine Aubry l’avoue au détour d’un lapsus révélateur- voire irréaliste (cf le projet d’égalité réelle cher à monsieur Hamon), le PS suscite plus le scepticisme que l’adhésion. Les querelles de personnes, désormais inscrites dans le patrimoine génétique du parti, brouillent le message. De 20 % dans le pire des cas (pour François Hollande) à 23 % pour le chouchou des sondages (DSK), rien n’est gagné pour les socialistes. La caricature du Président de la République, présenté tour à tour comme un Français au passeport américain ou descendant d’Hitler (voir les affiches des Jeunes Socialistes), a discrédité la parole socialiste. Alors que Martine Le Pen condamnait sévèrement la réforme des retraites, Martine Aubry émettait de simples réserves. Alors que Marine Le Pen s’opposait au traité de Lisbonne, Martine Aubry applaudissait des deux mains, le vieux rêve de son père devenant ainsi réalité. Bref, la frontière entre l’UMP et le PS tend à se réduire, pour ce que la présidente du FN a qualifié, d’une façon habile, d’UMPS.
 
Car voilà la vraie force du FN, Marine Le Pen elle-même. Elle a su enlever l’image sulfureuse du parti. Elle s’est déjà démarquée de son père en disant qu’elle « n’avait pas les mêmes interprétations de la seconde guerre mondiale que lui ». Là où son père parlait de « détail de l’histoire », elle dénonce les occupations de rue. Marine Le Pen donne une image plus douce car plus féminine. Son score à Henin Beaumont à l’élection législative puis municipale en est la preuve. Elle attire l’attention. Elle n’inquiète pas. Et puis elle représente les femmes d’aujourd’hui : femme de 40 ans, deux enfants et divorcée, c’est en quelque sorte l’égérie des féministes. D’ailleurs Le Pen s’est éclipsé au nom de Marine. Les choix stratégiques sont aussi très bons. Surfant sur une période de crise économique toujours propice aux extrêmes, elle part sabre au clair contre les dérives de la mondialisation (« un totalitarisme moderne »), défend la laïcité, menacée selon elle par l’islamisme. Bref un savant – gagnant ?- mélange entre un discours franchement de gauche et nationaliste. Enfin, ce qu’elle a dû apprendre de son père, c’est un savoir-faire médiatique, toujours avare de la petite phrase qui fait mouche et qui fait mal. C’est elle qui rappelle à Frédéric Mitterrand ses errements touristiques. Invitée dans les émissions politiques, elle attire et fait de l’audience. C’est désormais elle qui dicte l’agenda médiatico-politique ? Un parcours tout tracé pour l’Elysée.
 
Si les sondages lui sont favorables, Marine Le Pen n’a pas encore gagné. Un premier mouvement commence à percer, celui d’un ralliement à Nicolas Sarkozy pour éviter toute mauvaise surprise au premier tour. A gauche, on pourrait être tenté de rejouer le coup du vote utile qui avait été fatal à François Bayrou en 2007. L’effet de surprise est la principale force du Front National. En se dévoilant si tôt, Marine Le Pen pourrait échouer dans son combat pour la victoire. La campagne sera longue et rude et si son père était un combattant endurant, la fille sera-t-elle capable de tenir la longueur ? La bataille pour l’Elysée a bel et bien débuté. Marine est déjà montée au front et souhaite bien imposé son sa France bleue Marine !

Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • HASARD 8 mars 2011 11:35

    Les présidentielles ne sont pas tout.
    Les 20 et 27 mars les Français voteront pour les cantonales...puis après, nous verrons bien.
    La proportionnelle serait une grande avancée dans ce pays sclérosé par les apparatchiks.
    RDV en 2012...et en 2017 !


    • Cocasse cocasse 8 mars 2011 11:40

      Nicolas Sarkozy a troqué ses habits de Président en ceux de candidat à sa réélection. Persuadé – et il n’a pas tort - que l’élection se jouera à droite, il court inexorablement derrière Marine Le Pen. Quitte à s’essouffler. Du débat sur l’identité nationale à celui sur l’Islam, en passant par le discours de Grenoble associant immigration et insécurité, Nicolas Sarkozy n’arrive pas reconquérir le précieux électorat perdu tout au long de ses quatre années de pouvoir.

      Il sera incapable de la rattraper, et pour cause, il ne court qu’après l’anecdotique (islam, immigration, insécurité), et de plus des sujets sur lesquels il a totalement échoué.

      Il ne peut faire la course sur l’essentiel : le retour à la souveraineté, le terme à l’euro et l’europe, la lutte contre le mondialisme.
      Normal, puisqu’il est le candidat du mondialisme et de la finance.


      • HASARD 8 mars 2011 11:49

        Sans oublier que sur l’emploi son bilan est catastrophique.
        Rien de concret à proposer (tout comme le PS d’ailleurs) lorsque Marine met en avant le protectionnisme par la fiscalité (à l’instar des US et de la Chine) comme le soulignait Maurice ALLAIS (prix NOBEL d’économie) ainsi que la maitrise de notre monnaie.


        • Robert GIL ROBERT GIL 8 mars 2011 12:04

          Faire croire à la protection de la classe ouvrière, alors que le FN n’a aucune proposition qui remette en cause les intérêts des plus riches est une véritable escroquerie. Le FN, parti ouvrier ? Faux ! Quand les travailleurs se mobilisent pour défendre leurs droits, où est le FN ? Quelqu’un l’a-t-il vu lors des manifestations pour les retraites par exemple ? Lire ci-dessous...

          http://2ccr.unblog.fr/2011/01/17/le-fn-defenseur-des-classes-populaires/


          • HASARD 8 mars 2011 12:21

            Quelqu’un l’a-t-il vu lors des manifestations pour les retraites par exemple ?

            OUI...

            Un cégétiste candidat FN aux cantonales porte plainte contre la CGT

            Selon Thierry Gourlot, responsable « mariniste » du groupe FN au conseil régional de Lorraine et lui-même encarté à la CFTC cheminots, "de nombreux syndiqués CGT, de l’Unsa voire de Sud travaillant à la SNCF ont leur carte au Front".


          • pastori 8 mars 2011 14:50

            « quelqu’un l’a-t-il ) vu (le pen)  lors des manifestations pour les retraites par exemple ?

            OUI... Un cégétiste candidat FN aux cantonales porte plainte contre la CGT »

            oui !! il y avait UN lepeniste pour manifester pour les retraites. et cgetiste en plus !!

            de plus ça prouve sa connerie puisque le programme du fn prévoit la retraite à 67 ans alors que lui manifestait pour l’avoir à 60 ans.

            sans doute un transfuge intelligent...s’il devient ministre de lepen, il ira manifester avec la cgt quand le projet de retraite à 67 ans viendra en discussion :smiley


          • bleu Marine 8 mars 2011 16:40

            Le Front National soutiendra le maintien à 40 annuités maximum de cotisation sans considération d’âge légal de la retraite et la liberté donnée aux Français de travailler au-delà s’ils le désirent (la retraite étant proportionnelle à la période effective de cotisation, avec un taux plein à 40 annuités).
            Tout cela ne sera possible, dans le contexte actuel, que si nous prenons les mesures d’urgence qui s’imposent. Il est notamment important de faire des économies sur les dépenses les plus nocives et les affecter aux retraites

            Je vous invite à lire le projet dans lequel s’inscrit Marine.

            Je suis, personnellement, pour un statut de l’étudiant (qui étudie) qui prenne en compte les années d’études dans le calcul des retraites.


          • Cocasse cocasse 8 mars 2011 12:35

            Sarkozy a échoué malgré les espoirs que l’on avait de lui !

            Si on veut, je n’ai jamais eu aucun espoir en lui, dès le début, c’était apparent qu’il était le candidat bidon du système.
            Je n’ai jamais eu aucun espoir en aucun candidat, sauf pour Marine en ce moment. Maintenant, je suis prêt à payer pour voir.


          • Numero 19 Numero 19 8 mars 2011 12:33

            Les gens qui disent vouloir voter FN ne changeront probablement pas leur vote, puisque c’est une décision réfléchie, contrairement à un vote UMP/PS qui peut être un vote par défaut.

            De plus, vous avez encore des personnes qui n’en parlent pas aux sondeurs, qui fait que les résultats FN des sondages sont souvent inférieurs à ceux de la réalité.

            Par conséquent, on peut s’attendre à du 25% si le vote se fait maintenant.

            Au moins, si Marine est élue, on ne pourra pas dire que les français sont misogynes.

            Pour les présidentiables, j’en surprendrais plus d’un, mais à mon avis, la personne la plus capable, la plus raisonnée pour prendre cette place est... Hollande. Il n’est pas dans le spectaculaire, a ses opinions, reste modeste, et NE CASSE PAS LES PIEDS.

            Quant à Marine, son discours est sympa, les orientations aussi sont justes, mais je doute franchement de ses compétences.


            • Cocasse cocasse 8 mars 2011 12:39

              Justesse des idées et des compétences sont l’idéal, je ne vois pas en quoi le FN serait moins incompétent, dans la mesure où déjà les idées sont bonnes.

              Toutefois même en cas de pépin, je préfère une orientation politique juste et des difficultés à l’appliquer, qu’une orientation politique injuste et les moyens pour l’imposer.


            • pastori 8 mars 2011 14:04

              on n’a pas fini de rigoler :  ça vient de tomber


              les sondés toucheraient une « incitation financière ! smiley

              FRANCE 2 :
              .............Sur son site internet, Harris Interactive reconnaît qu’il »met en place un ’incentive’(incitation financière, ndlr) pour motiver à répondre tous profils de répondant« ....

               ».........Réagissant à ces révélations, le député UMP Bernard Debré a estimé mardi que des « sondés payés, ce serait de la manipulation », à propos des sondages Harris Interactive favorables à la présidente du FN Marine Le Pen.......... "



              • pastori 8 mars 2011 14:42

                moinsser une simple information est déjà une ânerie, surtout quand elle montre que les sondeurs prennent ceux qui moinssent pour des cons.


              • pastori 8 mars 2011 14:14

                Juluch a raison :


                « C’est vrais Cocasse, mais entre lui ’(sarkosy )et Ségo......il y avait pas photo » !!

                avec ségo, tu aurait évité :
                -bouclier fiscal
                -25 taxes diverses
                -supression de taxe professionnelle 
                -loi retraites
                -lopsi
                -réduction nombre de policiers
                -reduction qualuité santé, hopitaux fermés...
                -besson & co
                -fouquets
                -MAM et Cie
                -cadeaux bétencourt
                -cadeaux tapie
                -milliards H1N 1
                travailler plus pour gagner moins
                dati, amara, woerth, .................................il faudrait 3 page.

                en effet il n’y a pas photo mon cher juluch, tout ça au moins tu l’aurait certainement évité et aujourd’hui vous ne seriez pas 23% de grenouilles à vous égosiller contre sarko et aller chercher un héron pour sauver le pays, qui en sera bien incapable.
                même blond cendré.

                mais ça croque, un héron ! smiley

                • Cocasse cocasse 8 mars 2011 15:03

                  C’est vrai, ségo était moins pire que sarko ... remarque aujourd’hui, avec DSK premier ministre, ce serait même plus sur.


                • pastori 8 mars 2011 18:45

                  mon pauvre juluch, même si elle n’avait fait strictement rien, ça aurait été mieux que ce sarkosy que le pen nous a collé pour 5 ans.



                  on aurait évité aumoins ça. et c’est pas rien !
                  -bouclier fiscal
                  -25 taxes diverses
                  -supression de taxe professionnelle 
                  -loi retraites
                  -lopsi
                  -réduction nombre de policiers
                  -reduction qualuité santé, hopitaux fermés...
                  -besson & co
                  -fouquets
                  -MAM et Cie
                  -cadeaux bétencourt
                  -cadeaux tapie
                  -milliards H1N 1
                  travailler plus pour gagner moins
                  dati, amara, woerth, .................................

                  aujourd’hui vous êtes déçus ? on vous avait pourtant prévenus ! et on continue !

                • MayBeReal MayBeReal 8 mars 2011 14:25

                  « Jamais, un leader d’extrême droite n’avait été aussi haut dans l’opinion publique. »
                   
                  bah j’ai envie de dire : 1933... Hitler...


                  • Cocasse cocasse 8 mars 2011 15:04

                    Pas besoin de remonter si loin : 2007 en France, c’est suffisant.


                  • bleu Marine 8 mars 2011 16:59

                    extrême droite ???

                    Le FN est républicain, « parlementariste »... (même Jospin le dit, comme quoi !)
                    par contre faudrait que nos grands démocrates donneurs de leçons mettent en place la proportionnelle, non ?


                  • pastori 8 mars 2011 19:03
                    il y a le parti FN, ses structures, ses valeurs, son idéologie qui le mène... et puis il y a la masse mouvante des électeurs au gré des bons mots, des évènements, des colères, des déceptions.... des faits divers..

                    on ne vote pas pour, mais contre les autres .

                    .des électeurs qui n’en connaissent même pas l’adresse du siège du parti, ou qui seraient incapable de citer un seul nom de dirigeants, ni leurs idées, ceq u’ils pensent vraiment... ! 

                    le parti, c’est le pen ! rien d’autre !

                    c’est quand même extraordinaire que ce parti de droite qui a voté pour sarkosy en 2007, qui est donc co-responsable de tous les malheurs que connait le pays, qui se disait non pas contre la droite capitaliste mais seulement se plaignait d’être rejetée par elle

                    « ils ne veulent pas de nous », disait marine. c’était du dépit.
                     car si ils en avaient voulu d’eux, les capitalistes, elle serait ministre de sarko aujourd’hui sans états d’âme..

                    c’est extraordinaire donc qu’après un tel exploit, ce parti qui devrait se faire tout petit , se pose en donneurs de leçons, procès d’intention, juge les uns et les autres....

                    il ne fallait pas le mettre là sarkosy ! il s’est joué de vous ! et il continue.

                    on vous avait prévenus. maintenant grâce à vous c’est tout le monde qui trinque ! alors laissez donc à ceux qui en sont capables le soin de réparer vos conneries.

                    ça ne va pas être facile !

                    • jaja jaja 8 mars 2011 19:51

                      Mieux qu’un sondage, le ras-le-bol des travailleurs s’est exprimé par millions dans la rue à l’occasion de la « réforme » des retraites.

                      Pour exiger le retour aux 37,5 annuités de cotisation... et pas les 40 de Le Pen....


                    • Le péripate Le péripate 8 mars 2011 20:10

                      37,5. Pas de fièvre.


                    • pastori 8 mars 2011 20:30

                      juluch  c’est la meilleure


                      les militaires comme toi, c’est pas des fonctionnaires ?

                      il partent en retraite au bout de combien ? fatigués de servir de bonnes à giscard ? à nos frais ? comme c’est le cas en ce moment pour quatre gradées de la marine nationale ?

                    • jaja jaja 8 mars 2011 21:34

                      Exact Péripate, donc pas de mort prématurée...


                    • pastori 8 mars 2011 22:11

                      alors descend de ton char ben hur ! smiley


                    • bleu Marine 8 mars 2011 19:22

                      cette situation est celle de l’UMPS mondialiste qui fuit en avant. Nous le constatons encore avec le laisser-aller concernant l’immigration des Tunisiens par LAMPEDUSA.
                      Les salariés trinquent depuis des décennies. Stop
                      C’est la démocratie elle même qui est remise en cause aujourd’hui. Tromperie sur les votes des Français, exclusion d’un parti qui représente beaucoup de Français des assemblées.
                      Debout camarades et en avant pour la révolution patriotique. 


                      • xray 8 mars 2011 21:07


                        Le Front National est le seul parti représenté qui se propose de nous sortir du bourbier européen. 

                        Le Grand Guignol politique
                         
                        http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/ 



                        Les élus européens sont des carpettes sur lesquelles les Américains s’essuient les pieds. 

                        En France, on n’a pas de pétrole mais on dispose d’une mine d’or inépuisable en argent social. (Argent social dans lequel certains puisent à volonté.) 

                        Les virus de curés 
                        http://levirusmachin.hautetfort.com/ 

                        Le piège internet (GOOGLE, Blog-spot,  Dailymotion, Le Post) 
                        http://echofrance.monblogue.branchez-vous.com/2009/11/21#215760 



                        • jaja jaja 8 mars 2011 21:39

                          "Les élus européens sont des carpettes sur lesquelles les Américains s’essuient les pieds."

                          Vous parlez de Marine le Pen, élue européenne et membre de la commission France-Israel de l’UE ? (Israel porte-avions américain au moyen-orient)


                        • bleu Marine 8 mars 2011 21:41

                          chassez le naturel il revient au galop.
                          Besencenot et sa voilée refont surface. vive le hamas !


                          • amipb amipb 8 mars 2011 22:15

                            Peut-on savoir pourquoi vous utilisez 2 pseudos, HASARD ? Même avatar, même IP, à quel jeu jouez-vous ?


                          • Nanar M Nanar M 9 mars 2011 08:07

                            Finalement les fachos, c’est que des frustrés en manque d’amour.
                            Y a qu’à les voir acclamer, après jeanne d’arc, leur nouvelle maman la grosse marine !


                            • Cocasse cocasse 9 mars 2011 09:48

                              C’est grave d’en arriver à dire des stupidités pareilles.


                            • jymb 9 mars 2011 10:14

                              Deux femmes au second tour de l’élection présidentielle ?

                              Pourquoi pas, cele serait sans doute une première mondiale !


                              • Robert GIL ROBERT GIL 9 mars 2011 10:19

                                Pendant le formidable mouvement contre la réforme des retraites, qui a appelé le gouvernement à mater la contestation, à réprimer les grévistes ?

                                Le FN !

                                Et ce parti aux ordres des capitalistes est clair : il reproche effectivement au gouvernement de Sarkozy... de ne pas avoir été assez dur envers les grévistes ! Voici ce que dit Marine Le Pen :

                                « Le gouvernement aurait dû intervenir dès les premiers blocages. Ceux-ci dépassent en effet le simple droit de grève. Ils consistent à empêcher les salariés qui le désirent de travailler et de susciter le chaos et l’arrêt de l’économie dans notre pays. …….. Les blocages et la pénurie d’essence sont à ce titre intolérables. Or, voilà deux semaines que la France s’installe dans le chaos, entre grèves, manifestations et blocus. ………. On peut aussi légitimement s’interroger sur l’attitude particulièrement molle du gouvernement face aux casseurs et les consignes de non intervention données aux forces de l’ordre. Le gouvernement doit cesser de jouer avec le feu avec la complicité des syndicats et rétablir immédiatement l’ordre républicain partout. »

                                Celles et ceux qui seraient tentés par le vote FN feraient bien de réfléchir : le FN n’est pas un parti contestataire, mais bien l’auxiliaire zélé du patronat, des spéculateurs et des banquiers !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès