Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une journée au coeur du 36e #congresPCF

Une journée au coeur du 36e #congresPCF

Le 36e congrès du PCF s’est donc ouvert le jeudi 7 février au soir. A gauche pour de vrai ! nous devions y être. Alors, lorsque le service de presse nous a confirmé notre accréditation, autant le dire, nous étions ravis. D’autant que nous n’y serions pas seuls. Nath, du Cri du Peuple, serait de la partie à nos côtés. Et franchement, les enjeux de ce 36e congrès du Parti Communiste français sont réels. Car, en 2014, deux élections d’importance se dérouleront : les municipales et les européennes. Aussi, l’issue de ce congrès conditionnera, chacun le sait, l’avenir du Front de Gauche tout entier.

 L’ambiance est donc au travail. Les congressistes débattent, proposent des amendements, les votent, les repoussent parfois. Clairement, il faut affirmer le rejet d’un système de libre échange sans règle, sans foi ni loi. Clairement, le budget que les libéraux viennent d’adopter en Europe est en contradiction totale avec la ligne politique que les studieux délégués communistes souhaitent pour le pays et au delà pour l’Europe. Les représentants de la gauche de différents pays, en particulier de l’Amérique Latine, sont impressionnés par cette gauche sérieuse que certains sociaux libéraux tentent de discréditer, à l’instar d’un Jean-Christophe Cambadélis qui n’a décidément rien compris à ce que doit être la gauche. Non Monsieur Cambadélis, le PCF ne se mélenchonise pas, non Jean-Luc Mélenchon ne se radicalise pas. Hier le Front de Gauche était contre la règle d’or, contre l’austérité, contre la politique économique de l’offre, contre les plans sociaux organisés par un Medef plus écouté que jamais. Aujourd’hui le Front de Gauche n’a pas changé d’avis, un point c’est tout. L’ambiance est au travail donc. Et il n’est pas question de déranger ces délégués qui lisent attentivement les propositions de modification du texte qui sera mis aux votes plus tard dans le week end.

                  image

Alors nous nous éclipsons pour nous rendre dans le hall d’entrée où les gens vont, viennent, boivent un café. Surtout, ils poursuivent les débats, discutent âprement mais fraternellement. Quand arrive Jean-Luc Mélenchon. Il n’est pas invité, il est chez lui, comme les responsables du Parti communiste seront chez eux lors du prochain congrès du Parti de Gauche, fin mars à Bordeaux. La presse le poursuit. Mais lui s’arrête pour saluer un ami, un militant ou un “simple” membre de l’organisation. Rassurez-vous lecteurs d’A gauche pour de vrai ! Il parlera à la presse, mais plus tard. Le moment est au salut, le moment est aux camarades.

                 image

Puis, l’instant politique commence. Face à la caméra d’une chaîne d’infos, celui qui a été le porte voix du Front de Gauche à la présidentielle l’affirme : “le climat à l’égard des salariés est dûr. Y compris physiquement, lorsque les forces de l’ordre s’en prennent à des ouvriers qui veulent simplement et modestement défendre leurs emplois”. Et il poursuit : “le Front de gauche sera l’alternative de gauche aux prochaines échéances de 2014”. Le journaliste le harcèle, cherche la faille, la brèche qui pourrait laisser entendre qu’une divergence est possible entre lui et le PCF le jour même de son 36e congrès. Mais rien de ce qu’espère le journaliste n’arrive.

                image

C’est tout le contraire, l’absolu contraire même qui se produit. Mais hors caméra. La vérité ne se joue pas dans l’artifice d’une mise en scène. Des amis se retrouvent. On sent la complicité, la proximité de ces hommes. Leurs regards ne se croisent pas furtivement, ils s’arrêtent sur l’autre. Leurs sourires en disent plus que toutes les explications. La main posée sur le bras de l’autre indique leur proximité. Dans ce petit salon improvisé c’est bien plus qu’une scène d’amitié qui se joue. C’est l’unité d’un Front de Gauche plus solide que jamais. Car entre ce Pierre Laurent, ce Jean-Luc Mélenchon et cet Eric Coquerel, à l’évidence, l’unité n’est pas feinte.

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

83 réactions à cet article    


  • citoyenrené citoyenrené 9 février 2013 09:35

    merci pour ce relai « de l’intérieur »

    en voyant hier que le PC allait participer à des groupes de travail avec les traitres du ps, je craignais que le choix entre les convictions profondes et les sièges électoraux locaux, le PC avait choisi le renoncement idéologique

    à priori, selon votre article, il n’en est rien, que le PCF tienne bon la barre de l’écosocialisme au sein de Front de Gauche !

    il faut sans doute s’attendre à une offensive continue des chiens de garde médiatiques pour distinguer, décoller, le PC du FdG, les prochaines déclarations publiques de Pierre Laurent peuvent être déterminantes pour cela, toutes le seront en fait

    merci pour cet article


    • La mouche du coche La mouche du coche 10 février 2013 08:31

      L’auteur doit être très jeune. Il est tombé dans tous les pièges. Je l’invite à photocopier et garder précieusement son article pour le relire quand il sera plus vieux et qu’il aura compris qu’il s’est fait avoir de bout en bout par ce cirque précisément organisé pour lui (et ses collègues). Cela lui sera un enseignement. Il pourra se dire : comme j’ai évolué ! smiley


    • citoyenrené citoyenrené 10 février 2013 12:19

      @ La mouche du coche,

      mais les réunions politiques publiques sont par nature destinées aux ’spectateurs’, le « cirque médiatique » est une donnée de base pour tout parti

      oscillant entre la démocratie, donc par tirage au sort, apartidaire, et le Front de Gauche pour son écosocialisme et le projet de révolution citoyenne (qui serait un bon début), je peux comprendre en partie ce que vous écrivez, en partie seulement, car vous, « sage et vieux » par opposition, vous ne montrez en rien quels sont les pièges et comment vous les évitez...en gros votre commentaire n’est pas argumenté et n’apporte rien au moulin


    • Rensk Rensk 10 février 2013 15:18

      J’aime bien... vous êtes l’image même de ce qui freine les gens pour entrer en politique... de gauche de surcroit...

      Vous savez au moins où est le siège mondial des apatrides


    • citoyenrené citoyenrené 10 février 2013 15:35

      @ Rensk,

      vous écrivez « ce qui freine les gens pour entrer en politique »

      « entrer en politique », ça ne veut rien dire, vous entrez dans les ordres, soit, mais la politique n’est pas un vœu religieux, un sacerdoce !...ou alors vous êtes un produit dépassé de la Ve République, plus que ça, un vestige idéologique croyant en la personnalisation du pouvoir

      l’horizon est justement de permettre à la politique de s’exprimer en chaque individu..mais cela ne peut être compris dans ce qui semble être votre cadre théorique,

      peut-être vous adressiez-vous à ’La mouche du coche’


    • Rensk Rensk 10 février 2013 17:52

      Non, vous continuez a me prouver ce que j’ai dit... ne vous en déplaise, le fait que vous me lisiez et répondiez vous honore... quelque part en francophonie... mais vous ne m’enchantez toujours point encore.

      Vous allez sûrement m’attaquer d’une manière où d’une autre... mais sachez que nous avons, en tant qu’anarchiste, (terroristes ?) réussi a crée notre propre État (pas du tout évident en démocratie directe)...

      Savoir garder ses idées, tout en se mélangeant aux autres, est une preuve de maturité politique.

      Imposer ses idées au peuple et recevoir 2 fois la majorité (peuple et États) pour légalement changer la constitution de « nous tous » en est une toute autre...


    • Rensk Rensk 10 février 2013 17:59

      Bon Ok, je vous souffle que le siège mondial de apatrides est a Bâle, Bâle-ville et pas Bâle-campagne, deux demis États ; ils se sont « partagés » leurs différences, ces derniers... (plutôt que de se battre entre-eux)...


    • citoyenrené citoyenrené 10 février 2013 18:13

      @ Rensk,

      je ne comprend pas trop ce que vous dites ni ou vous voulez en venir,

      "Imposer ses idées au peuple et recevoir 2 fois la majorité (peuple et États) pour légalement changer la constitution de « nous tous » en est une toute autre...« 

      idem, incompréhension...la démocratie directe à la Suisse, référendum d’initiative citoyenne &co est un pas important en avant dans la souveraineté populaire, mais  »imposer ses idées peuple« est incompréhensible dans une démocratie chimiquement pure : »le peuple impose ses idées" puis, démocratiquement, les constitutions ne peuvent qu’être l’oeuvre des citoyens eux-même...je ne connais pas assez le système suisse peut-être pour percevoir ce que vous voulez dire


    • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 9 février 2013 10:08

      Le PCF tel qu’il existe depuis 20 ans mérite de disparaître après toutes ses trahisons.
      Récupéré aujourd’hui par les Mélenchon-Autain et autres trotsko-libéraux.

      NPA-Front de gauche : un grand coup de pied dans cette pétaudière pleine de traîtres et d’opportunistes, petits rentiers de la révolution en carton-pâte à la mentalité d’épicier...

      Rasons le FDG-NPA et peut-être émergera-t-il quelque chose de meilleur « à gauche de la gauche » comme disent ces faquins ...


      • Onecinikiou 9 février 2013 12:34

        Ces mouvements ont surtout besoin de réviser leur référentiel idéologique. 


        Après tout leur internationalisme les pousse à soutenir le libre-échange mondial, puisque cela sert objectivement les intérêts du prolétariat des pays dits « émergents », même si cela ruine au passage notre volonté et attributs de puissance.

        Leur humanisme - qui est une insulte à l’intelligence en ce qui concerne une simple approche géopolitique des événements - les conduit à ouvrir grand les frontières afin de faire communier entre eux les peuples, que dis-je, l’espèce humaine tout entière. Une fable pour gamin boutonneux pré-pubère.

        Leur universalisme, une révoltante aberration tant politique que morale, qui n’est le cache-sexe en réalité qu’aux entreprises et visées les plus impérialistes et de domination. 

        En cela ils sont les illustres idiots utiles du village global, et servent incroyablement les intérêts de la ploutocratie bancaire mondiale, comme les visions du monde hégémoniques de groupuscule ethnico-religieux (un en particulier) parfaitement aux faits de ces réalités, et qui n’en demandaient pas tant de la part de leurs « prétendus » adversaires.

      • Aristoto Aristoto 9 février 2013 14:03

        WOW raser TOUT le NPA et le Freont de Gauche ! ...Vaste programme !!


        Et tu veux quel postérieur de Roi catholique à la place !!

        ( ouille !! j’ai des réminiscence à ma machoir du dernier coup de bat reçu !!! )

      • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 9 février 2013 17:12

        @ Aristoto

        Si vous n’êtes pas adepte du « double langage » (si vous l’êtes, la suite ne vous concerne pas) alors vos propos sont stupides. Critiquer la « gauche » signifierait être de droite systématiquement… et inversement...
        Se « dire de gauche » est d’ailleurs, sans doute, l’expression la plus galvaudée depuis 30 ans.

        Il est vrai que continuer à maintenir ces clivages factices qui arrangent autant les droitards (ex. : tous les journalistes sont « de gauche », tous les profs sont des gauchistes, chômeurs/fonctionnaires=fainéants/parasites, etc.) que cette bonne gauche vertueuse détentrice de la vérité (si tu n’es pas d’accord avec moi tu es un fasciste-nazi-réac-complotiste-obscurantiste etc.) est rassurant et sécurisant pour un système qui profite à merveille de la pérennité de cette pensée binaire bien installée dans la cervelle atrophiée d’un bon nombre de ses serviteurs.

        Si, d’ailleurs, on vous accorde encore le droit de vote (dès 18 ans), il doit bien y avoir une raison...

        Mais si cela peut vous rassurer et vous aider à mieux dormir le soir, continuez à classer les personnes avec vos petites catégories obsolètes en cochant des cases sur vos petits formulaires comme dans certaines administrations et n’oubliez pas de renvoyer intégralement le dossier à l’expéditeur au cas où une rubrique ne serait pas remplie, au lieu simplement d’aller frapper au bureau d’à côté pour obtenir éclaircissements.

        Quant aux petits malins sous pseudos (restons corrects) infoutus d’argumenter et qui se contentent de « moinsser » les commentaires, en fulminant, le clic gauche (!) rageur (ça montre bien le niveau…) : vous êtes tous aussi minables les uns que les autres...

         

        Epilogue :

        Cahuzac (PS-Parti Sociétal) à Mélenchon (FDG-Tartuffe) :

        « La lutte des classes, au fond, ça résume notre réelle divergence. Vous, vous y croyez toujours et moi je n’y ai jamais cru. »

        Le premier a au moins le mérite de la franchise, quant à l’autre, s’il y croyait vraiment, il aurait quitté le PS, au plus tard, dès 1983-1984 lors du « tournant de la rigueur »… Il attendra l’année 2008…

        Carthago delenda est…d’une façon ou d’une autre


      • jaja jaja 9 février 2013 17:47

        Nous au Npa plutôt que dégueuler sur Avox comme Lemonnier, étions avec les camarades de LO et d’Alternative libertaire en face du siège d’Areva pour dire non à la guerre coloniale...
        « Il est fini le temps des colonies » scandaient les manifestants....


      • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 9 février 2013 17:48

        Jaja :

        Heureusement que vous êtes là pour remonter le niveau... et heureusement que le npa peut compter sur le soutien de gus idolâtres manipulés et serviles comme vous (enfin comme toi...on se tutoie visiblement...) smiley


      • jaja jaja 9 février 2013 18:01

        Le pire Lemonnier c’est que vouloir raser le Npa avec tes petits bras musclés OK ... Mais c’est pour faire place à tes penseurs réactionnaires comme Michéa ou Lasch qui s’en prennent à 1968 en oubliant que si le PCF n’avait pas trahi les 10 millions de grévistes dont j’étais on pouvait alors renverser la bourgeoisie.....

        Le traitre c’est bien ce parti auquel Michéa comme Lemonnier appartenaient qui en 1936, à la Libération, puis en 1968 a toujours oeuvré pour sortir la bourgeoisie d’un mauvais pas menacée qu’elle était par le mouvement ouvrier....

        Sur Michéa le réac :
        http://www.lherbentrelespaves.fr/michea.html


      • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 9 février 2013 22:42

        Vous (le npa)  souteniez il y a 2 ans une guerre d’agression de coalisés euro-anglo-étasuniens contre la Libye souveraine de Kadhafi et en faveur des rebelles salafo-takfiristes… Intervention désastreuse qui a mis un pays à feu et à sang où règnent aujourd’hui des milices fanatisées. Et maintenant c’est non à cette intervention de l’armée française (seule sur le terrain) sur demande du gouvernement malien.

        Très étrange, pour des anti-impérialistes.  Je ne dis pas que la France n’est pas motivée par certains « intérêts » et qu’au final elle se fera doubler par « l’anglosphere » après avoir fait le boulot, mais après lecture des éléments exposés sur ce site (voir ci-dessous), vous m’expliquerez comment la France peut décemment « abandonner » le Mali .

        Enfin, je sais que vous ne m’expliquerez rien, préférant gueuler vos slogans éculés. C’est sans doute une des raisons d’être du npa sous protection du pouvoir bourgeois mondialisé et du Medef…ce n’est pas pour rien que vous avez planqué la faucille et le marteau pour les remplacer par un « gueulaphone »…la seule fonction du npa-lcr : brailler, jouer les bravaches et faire croire à des gamins dépolitisés chaperonés par des vieux briscards cyniques  que le Grand soir est sans cesse reporté à demain soir…

        Même les petites mamies lepenistes, commerçantes retraitées du sud de la France aimeraient l’avoir comme beau-fils votre Besancenot…

        Or donc, reprenons. Ces deux guerres ne rélèvent pas de la même logique.

        Un peu de lecture (n’hésitez pas à transmettre le lien à vos amis à courte vue  et à la mentalité ovine), ça vous changera de vos prises de positions idéologiques bêtes et souvent méchantes (enfin surtout bêtes) :

        http://www.realpolitik.tv/2013/02/crise-du-mali-deuxieme-partie-les-interets-de-la-france/

        Quant à la supposée trahison du PCF en 68 :

        La plupart des salariés en grève ne souhaitaient pas la révolution, mais une augmentation des salaires et une amélioration de leurs  conditions de vie/travail…Le PCF et les syndicats n’ont fait que négocier pour obtenir ces avancées sociales. Sûrement pas une réussite absolue (Grenelle…) , certes mais les « forces réactionnaires »  en réalité pro-capitalistes  étaient si puissantes (je ne parle pas ici de De Gaulle) que continuer la lutte était vaine.

        Mai 68 s’est révélé être une opération de déstabilisation de l’échiquier politique français. Exclure du jeu politique le seul parti ouvriériste (Pcf) au profit de groupuscules-agitateurs d’extrême-gauche au sein desquels les EUA trouveraient d’indéfectibles soutiens à leur « administration profonde » …

        …et de fait évacuer la bourgeoisie sociale- conservatrice du pouvoir pour le bénéfice de la bourgeoisie strictement libérale/économique…

        Ce sont vos nervis étudiants issus des classes moyennes et de  la bonne bourgeoisie française qui la souhaitaient cette « révolution ». Mais attention une « révolution » en faveur de leur pomme qui servirait leur soif de pouvoir… Des « wannabe », comme disent vos amis anglo-saxons, « encartés » chez les mao, partis trotskistes et autres anars qui ont eu vite fait d’échanger le col Mao, leurs fringues de hippies-sapins de Noël contre le costard du bon bourgeois  ou plutôt le jeans sous-pull barbe de 3 jours à la Steve Jobs en conformité avec ce « néo-capitalisme cool’ », cette idéologie libérale libertaire incroyablement perverse…

        …subversifs  dont l’acharnement  contre le mouvement ouvrier,  le PCF mais aussi De Gaulle, a été remercié par de confortables postes dans « l’animation », le « spectacle »…

        Des « révolutionnaires » qui avaient, donc, en face d’eux un pouvoir en bout de course ; des opportunistes soutenus par « l’étranger »  (Etats-Unis…) pour permettre l’avènement d’un néo-capitalisme basé sur le « désir », la « séduction »…Vos amis dont les militants npa se réclament aujourd’hui n’ont fait que rénover un capitalisme -30 Glorieuses qui s’effouflait.

        Ce que vous oubliez , donc, c’est que la plupart des salariés-ouvriers ne voulaient pas les suivre, c’est pour cela d’ailleurs que ces arrivistes aidés par une poignée d’ « intellectuels » n’ont par la suite fait que mépriser cette classe ouvrière. L e « beauf » du gauchiste Cabu, ça vient de là... et le pire (comme vous dites) c’est que vous continuez à leur servir la soupe…

        « Tout est à nous » dites vous. Drôle de slogan pour des « partageux » comme l’explique Michéa que vous détestez pour sa critique acerbe de l’extrême-gauche mais dont la critique du libéralisme est sans doute la plus avisée qui soit.

        Et  Clouscard est aussi un réac’ ?…

        Cadeaux :

        http://v002o.popscreen.com/eDlneTM0MTI=_o_cohn-bendit-et-besancenot-sempaillent-sur-le-nuclaire.jpg

        Que pensez-vous du Nouveau parti anticapitaliste de Besancenot ?

        Daniel Cohn-Bendit : Le NPA est dans la tradition révolutionnaire anticapitaliste des camarades trotskistes.

        http://www.rue89.com/2008/08/26/cohn-bendit-besancenot-a-une-posture-politique-differente

        Fin de la messe.


      • jaja jaja 9 février 2013 23:24

        Jamais le Npa n’a soutenu une quelconque intervention militaire en Libye ni ailleurs ce parti étant pour le retrait de toutes les troupes françaises hors de tous les théâtres d’opération extérieurs. Vous parlez de mes « slogans » vous ne devez pas voir vous-même bien voir vos positions tailles à la serpe.....

        " vous m’expliquerez comment la France peut décemment « abandonner » le Mali ."
        On ne peut pas faire mieux que vous pour justifier la présence militaire française sur le sol malien pour protéger les intérêts français. Des intérêts impérialistes, dans la plus pure tradition des agissements de la Françafrique. Cette guerre permet en outre à la France d’envoyer des troupes militaires pour sécuriser les mines d’uranium d’Areva Au Niger.

        Cette mise en coupe réglée par les trusts français de la région va de pair avec le maintien de gouvernements alliés de l’impérialisme français et pour cela corrompus, plus soucieux de s’enrichir sur le dos de la population que de la défendre.

        Aujourd’hui, alors que l’armée malienne reprend du terrain dans le sillage de l’armée française, on apprend déjà qu’elle se livre à un certain nombre d’actions de représailles contre une partie de la population, en l’accusant d’avoir été complice des islamistes.

        "Au point

        qu’on peut déjà se demander quelles nouvelles catastrophes, quels nouveaux massacres se préparent avec la reconquête du Nord-Mali par l’armée française et par les armées de pays africains dont aucune n’est réputée pour son respect des populations. Et c’est vrai bien sûr y compris de l’armée française. Que l’on se souvienne de son rôle au Rwanda !« 

        Vous qui me reprochez mes »slogans éculés« n’hésitez pas à utiliser ceux du PCF des années 70 en justifiant la trahison de l’appareil des professionnels de la politique et des syndicats de ce PCF corrompu qui n’a bien entendu pas levé le petit doigt en 1968 pour tenter quoi que ce soit contre nos oppresseurs séculaires... Vous justifiez d’ailleurs cela par les arguties habituelles »les gens n’étaient pas prêts etc." On connait...


      • Onecinikiou 10 février 2013 15:10

        @ jean-Michel Lemonnier,


        Je plussoie totalement à ce que vous rappelez fort à propos, et rappelons également pour la postérité l’inoubliable main tendue de l’usurpateur Mélenchon au même mystificateur et tartuffe ultra-libéral et pro-pédophilie Cohn-Bendit, de toutes les entreprises de subversion atlanto-sioniste (notamment géopolitique) en bon agent de l’Empire qu’il ne cessera jamais d’être :


        Mais en bon trotskiste l’un et l’autre, l’on s’entend définitivement comme larrons en foire !!



      • Onecinikiou 10 février 2013 15:17
        Pour Thierry Lepaon, qui succédera dans les mois qui viennent à Bernard Thibault à la tête de la CGT de manière totalement a-démocratique (puisque nommé par ce dernier et par ce dernier seul), je cite, « Hollande s’inscrit dans la suite de Sarkozy » !


        Mais alors il va falloir nous expliquer POURQUOI la CGT et bien d’autres mouvements et partis dits de gauche ou revendiqués comme tels ont contribué à cautionner idéologiquement la véritable et scandaleuse mascarade, désormais parfaitement admise par les mêmes, de la fausse alternance droite-gauche UMP-PS tout au long de la dernière campagne présidentielle ? ...si ce n’est précisément pour enfumer la galerie, et partant de là, ce qui est beaucoup plus grave, les électeurs. Des électeurs il est vrai jamais avares d’un bon cocufiage...


      • Rensk Rensk 10 février 2013 15:22

        Tous les partis politiques disparaissent chaque fin d’année... les déclarations d’impôts obligent... et ils renaissent chaque printemps...


      • Rensk Rensk 10 février 2013 15:32

        @ Par Onecinikiou (xxx.xxx.xxx.237) 9 février 12:34,

        Regardez comment vous finissez vos phrases... et après coup venez nous parler de démocratie... « d’envie de partage »...

        - Idéologique, puissance, pré-pubère, domination, adversaires.


      • Rensk Rensk 10 février 2013 15:58

        Vous parlez d’un gouvernement illégal car pris par les armes plutôt que par les urnes ???


      • Rensk Rensk 10 février 2013 16:00

        Tiens... une fois de plus ont nous arnaque ; le bouton « réagir a ce message » est un mensonge...


      • Rensk Rensk 10 février 2013 16:33

        A vous de retrouver a qui je réponds... pour qu’une personne soit élue par un parti où par le syndicat --- il faut au minimum sa postulation (vu la concurrence) ...

        Nous on a une loi voté par le peuple qui dit en gros ceci : si le peuple vote pour une personne qui ne s’est pas présentée... cette dernière devra légalement remplir sa fonction d’élu !


      • ptimarc 10 février 2013 20:49

        J.L.lemonnier

        autant je vous ai « moinssé »en haut de page,autant je regrette de ne pas pouvoir « plusser » davantage,en ce qui concerne votre reponse concernant la supposée trahison duP.C.F.en 68je suis en phase avec vous,sur le role des gauchos,dont les trois tetes,à par krivine,pantouflent actuellement,mais continuent à « glavioter »sur la gauche de la gauche.je pense également que de gaulle était personnellement visé.et ça n’avait rien à voir avec les problemes syndicaux,mais plus de la politique internationnale.

        merci à vous


      • legrind legrind 9 février 2013 10:20

        Pierre Laurent qui a dit « comprendre » le père de Mohamed Merah me dégoûte et tout ce beau monde est pro mariage homo , dans le « sans-papierisme »..

        Rappel Marchais sur l’immigration, pardon la diversité chanceuse obligatoire, il y’a plus de 30 ans :

        • Onecinikiou 9 février 2013 12:22

          Cela ressemble surtout à un compte-rendu de la Pravda brejnevienne au rassemblement du comité central du PCUS.


        • kéké02360 9 février 2013 10:52

          aujourd’hui 9 Février 2013 journée d’actions à l’appel des paysans Palestiniens ....

          L’entreprise Mehadrin qui a récupéré une partie du marché d’Agrexco-Carmel est l’entreprise israélienne N°1 dans la production et l’exportation des fruits et légumes en particulier avec les Agrumes (Jaffa), les avocats (TOP), les Dattes (Medjoul). Elle est la Cible de boycott N°1 de la Campagne BDSFrance et des pays européens où elle est présente (France, Hollande, Angleterre, Suisse, Suède).

          Vous pouvez agir pacifiquement en boycottant les produits des colonies illégales israêliennes !!

          Après le succès de la campagne contre l’ancienne société israélienne leader de l’exportation de produits agricoles Agrexco, et au regard du consensus international croissant sur le devoir d’imposer l’interdiction effective de commercer avec les colonies israéliennes illégales, nous invitons les mouvements sociaux, les organisations non gouvernementales, les syndicats et les militants des droits de l’Homme à prendre des initiatives créatives et efficaces le 9 février en soutien aux agriculteurs palestiniens qui défendent leurs terres et leurs ressources naturelles.

          Merci de transmettre ce message à toutes les femmes et hommes de bonne volonté ....


          • Rensk Rensk 10 février 2013 16:08

            Concernant la Suisse, Migros, le plus gros... qui avait promis de dire d’où viens ses bananes ne le fait toujours encore pas !

            - Le Temps.ch... le 30 mai 2012 !

            La presse commente la décision de Migros d’étiqueter comme tels les produits des territoires occupés par Israël en Palestine

            Le « Grand Orange » veut identifier clairement pour ses clients les produits originaires des territoires occupés en Palestine. Cela suscite un tollé dans les milieux pro-israéliens.

            Jusqu’ici, dans le jargon de la grande distribution, l’appellation « produits coloniaux » renvoyait aux relents d’une époque où les Occidentaux exportaient leurs bananes des pays qu’ils avaient colonisés en Afrique ou ailleurs. Depuis mardi, Migros offre une nouvelle jeunesse à ces exotismes en rappelant qu’elle vend une série de produits en provenance des territoires palestiniens occupés par Israël. Comme d’autres magasins. Rien d’étonnant, donc. Mais la déclaration d’origine de ces marchandises est actuellement « Israël ». Alors que pour l’ONU et le Conseil fédéral, ces colonies de peuplement sont illégales au regard du droit international.

            Dans le courant de 2013, l’origine de ces produits sera donc déclarée en toutes lettres par le Grand Orange, mention « Cisjordanie [ou Jérusalem-Est], zone de peuplement israélienne ».

            Source : http://www.letemps.ch/Facet/print/Uuid/3eb6cedc-aa31-11e1-bc55-5e66feda42fa/Migros_transparente_ou_antisioniste


          • Jean-Marc B 9 février 2013 11:12

            J’espère que les élus de ces partis vont enfin convenir que la classe des élus devrait reconsidérer ses salaires eu égard aux résultats de sa politique .
            Les élus devraient avoir leurs salaires étalonnés sur le salaire moyen des Français !....

            Je parle de la responsabilité des élus, évidemment. Il faut assumer . Et je parle aussi des dettes contractées à tous les niveaux de nos territoires. Quand un élu, mène un projet dans son territoire et que le prix de revient est le double du budget prévisionnel, il y a faute ! C’est l’élu qui doit payer et pas le citoyen avec ses impôts ! C’est sur la base du devis tenable que l’élu a obtenu l’aval des citoyens ... Dans les mêmes conditions, le simple citoyen qui prévoit des aménagements importants pour son logement, en accord avec sa famille, ne tiendrait pas longtemps sans finir ruiné ou en prison....

            Un peu de courage, sinon, messieurs les élus tenants de la lutte des classes, le peuple pourrait bien se réveiller et mener sa lutte contre la classe politique telle qu’elle va.... On voit trop de collusions entre les bénéficiaires du capitalisme financier et les élus pour ne pas être tenté par l’amalgame....

            Tenez vous bien, ce qui est dit ici dans ces lignes est le propos d’un citoyen qui était à priori favorable au Front de Gauche...


            • lulupipistrelle 10 février 2013 00:03

              Ah mais si on étalonne les salaires aux résultats...faut pas s’arrêter aux élus incompétents, les gestionnaires publics et autres fonctionnaires avec pouvoir décisionnaires aussi et puis on peut en faire des écocrocs, du côté de l’EN... ha,ha,ha.


            • Jean-Marc B 10 février 2013 09:33

              Bien entendu...


            • Rensk Rensk 10 février 2013 16:51

              La Suisse va voter sur l’initiative contre les salaire et bonus abusifs... cet automne nous allons voter pour un maximum de 1:12 question salaires dans chaque boîte (les chimistes qui ont un salaire de rêve contre les ménagères qui ont un salaire de misère... où inversement))... nous allons aussi devoir voter...

              Bref, les minarets ne sont pas les seuls problèmes du pays...


            • Rensk Rensk 10 février 2013 16:59

              Vous me choquez aussi avec votre prétention :

              - Je parle de la responsabilité des élus, évidemment.

              Vous pourriez parler de ceux des banques, des « assureurs », des chimistes, des tissus, de l’alimentaire... tous ont juré craché qu’ils ne font que de transmettre « leurs » responsabilité final aux autres (sous-traitance, délocalisations) C’est d’ailleurs une règle pour ceux qui nous « surveillent » (pour notre bien), ils ne font que se baser sur la loi ; il ne contrôle rien d’autre que des faux papiers, timbres... qu’ils ne « découvrent » jamais !


            • Jean-Marc B 12 février 2013 09:37

              @Rensk.
              Qui fait la loi. ???..
              Qui commande l’exécutif ?...
              Les élus ! Leur responsabilité est première !
              Je n’accepte plus de les voir « botter en touche » et ne pas assumer leurs responsabilités et leur culpabilité ....


            • foufouille foufouille 9 février 2013 11:39

              le PC a reloge ses squatteurs ?


              • Rensk Rensk 10 février 2013 17:04

                Quand, dans mon jeune âge, j’ai squatté a Lyon, Marseille, Rome, New Delhi... J’avais toujours reçu de l’aide des gens de gauche... c’est con hein ?


              • foufouille foufouille 10 février 2013 18:21

                ben c’est plus le cas
                y a peu, le PC a expulse des squatteurs d’un immeuble libre depuis 2a
                c’est con, hein ?


              • jymb 9 février 2013 14:30

                @onecenikiou

                100% d’accord avec vous, je suis abasourdi par cet article qui oscille entre le lèche botte, la propagande niveau Albanie des années 80, la basse flatterie, et au total l’essai désespéré -mais éhonté- de réhabiliter ou rendre sympathique ( !!) ce qui garnit les poubelles de l’histoire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès