Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une Journée de l’Europe bien politique, la trame des législatives (...)

Une Journée de l’Europe bien politique, la trame des législatives s’implante dans l’actualité...

 

Curieuse période qui précède la passation officielle des pouvoirs pour la prise de fonction effective du nouveau Président de la République François Hollande avec pour l'Ump un dernier Conseil des ministres avant de faire ses valises durant lequel l'honneur d'avoir servi un Nicolas Sarkozy beaucoup applaudi fait hommage et rend la pilule du revers présidentiel un peu moins difficile à avaler puisque, à débarrasser le plancher élyséen, nombreux d'entre-eux espèrent en retour faire bonne figure aux Législatives du mois de juin avec l'espoir à entretenir de se positionner éventuellement en majorité à l'Assemblée à ce moment-là… De cet équilibre présumé mais pourtant auto-bloquant, s'il parvenait à s'imposer, n'obtiendront-ils, peut-être aussi, que le doublement de leur défaite ! Ce désir de reconquête immédiate pourrait très bien se solder par le double désaveu électoral de donner encore à la droite la possibilité d'infléchir les programmes politiques de la nouvelle majorité présidentielle en attente de confirmation… Toujours est-il que la stratégie, pour simpliste qu'elle soit est bien dans la lignée du registre de la politique purement politicienne dont elle relève. À savoir, suspendre pour l'instant et le plus longtemps possible par les urnes la victoire présidentielle de François Hollande dans l'attente de la concrétisation d'une majorité de députés en juin prochain… Une sorte de cohabitation forcée jusqu'aux élections législatives au travers de laquelle l'Ump se revendiquera d'une part comme le pouvoir temporel encore en vigueur et promet ainsi, d'autre part, qu'elle reste la seule gouvernance possible momentanée ce qui ne l'émeut absolument pas un seul instant d'entrer ouvertement en contradiction de circonstance avec les urnes présidentielles… Infondée ou pas, cette situation aux limites grotesques d'un pouvoir perdu qui ne l'est pas encore tout à fait ne limite pourtant pas le champ d'action de la nouvelle équipe présidentielle dans la marche à suivre de l'application de ses programmes*… Immédiatement seront appliquées l'annulation des augmentations du prix du carburant (trois mois seulement) et une hausse significative de 25% de l'allocation de rentrée scolaire pour donner de l'air au pouvoir d'achat. Certaines clauses de l'Épargne seront revues pour modeler différemment ses rapports avec l'industrie… En même temps, il faudra redoubler d'effort pour faire progresser cette gauche, autant qu'elle l'a fait pour son Président, en avancées législatives également… 

Nadine Morano, interceptée dans la cour ensuite, brandit en effigie à sa carrière gouvernementale devant les caméras ou en guise de relique son carton attitré de la table ministérielle dédicacé qu'elle songe bien faire encadrer comme trophée (fétichisme ?) à, finalement, ce si peu de nombre de gens qui ont, dans leur vie au moins une fois, la possibilité d'occuper une telle fonction… Et on dira encore que l'égo n'a pas d'importance… En tous cas, il connaît ses joies, même dans la défaite ! Alain Juppé marque encore un peu de la polémique la préférence de Bayrou d'avoir voté François Hollande à qui il reproche à tort le développement d'« un double jeu » et promet en retour à Pau une rude confrontation avec Fréderic Nihous (Chasse, pêche & tradition) derrière lequel pourrait se ranger l'Ump annonçait-il ce matin… Alain Juppé lui conseille aussi, presque à regret, de pouvoir un jour vivre en conformité avec ses déclarations… « Quand on vote Hollande, on est avec François Hollande ! » lançait-il quasiment désabusé au micro… Une autre double face à langage équivoque suit son cours depuis l'élection de François Hollande et continue d'irriguer la diatribe dans la bouche d'une Mme Le Pen qui n'exclue pas les discussions et de possibles ententes avec l'Ump au cas par cas… Entente jamais vraiment confirmée en retour ou alors à quelques unités près seulement… Pas de quoi réellement bouleverser la suprématie de l'Ump sur toute la droite des Français qui revendique son leadership sur le silence médiatique d'un Dominique de Villepin même pas montré sur les écrans entrain de glisser son bulletin dans l'urne…

Pendant ce temps le nouveau Président François Hollande livrait un cocktail pour remercier toutes ses équipes de campagne, autant dire la plupart des personnalités du Parti Socialiste, les ténors des Primaires mais aussi des sympathisants éloignés comme J-P Chevènement. Dans l'après-midi Herman Van Rompuy qui reconduit jusqu'à fin 2014 son mandat de Président du Conseil européen sera l'hôte privilégié de François Hollande… Certainement une première prise de contact avec ce permanent de l'Institution pour impulser les discussions de fond nécessaires pour aborder le pacte de croissance et engager un mémorandum pour attaquer la question européenne sans tarder et engager des perspectives d'évolution qui pour l'instant doivent se contenter de simples propositions prêtes à émerger de la serviette du Président français… L'émissaire de Bruxelles, Président de l'Union européenne Herman Van Rompuy se rendra ensuite chez Nicolas Sarkozy tandis que François Hollande aura au moins prouvé qu'avec lui aussi les affaires européennes ne traînent pas… Le lendemain il remet ça avec Jean-Claude Junker le président de l'Eurogroupe où pourront être étudiées les initiatives pour relancer la croissance et les possibilités pour augmenter les capitaux de la BEI (Banque Européenne d'Investissement) pour qu'au 23 mai à Bruxelles puissent-être scrupuleusement exposées, voire adoptées, le propositions de l'intéressé François Hollande qui contrairement à ce qui était à craindre, obtient une respectueuse écoute… Cet état d'esprit favorable laisse envisager un peu plus d'efficacité entre les 27 à l'avenir où le dossier de la Grèce devient alarmant, qu'on parle de sa sortie de la zone euro et qu'elle ne peut attendre de nouveaux sommets de la part de l'Europe.

 

*http://www.ladepeche.fr/article/2012/05/07/1347090-quelles-seront-les-premieres-mesures-de-francois-hollande.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès