Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une même personne peut-elle rendre hommage à Yitzhak Shamir et Stéphane (...)

Une même personne peut-elle rendre hommage à Yitzhak Shamir et Stéphane Hessel ?

Yitzhak Shamir, ancien premier ministre israélien, nous quittait le 30 juin dernier, à l'âge de 96 ans. Hollande aussitôt, lui rendait hommage.

C'est au tour de Stéphane Hessel, parti à 95 ans.

Yitzhak Shamir était inconnu du grand public. Peut-être les mots prononcés pour Ariel Sharon seront-ils différents ? C'est que le prénom du premier était impossible à retenir et le sang sur ses mains ne datait pas d'hier. Arrivé de Pologne en Palestine sous mandat britannique en 1935, il rejoint aussitôt le groupe sioniste paramilitaire Irgoun (« Organisation militaire nationale »). L'ennemi de cette organisation était double : les Britanniques et les autochtones arabes. La technique de combat : le terrorisme. On leur attribue environ 250 morts pour la période 1936-1939, presque tous Arabes.

Pendant la seconde guerre mondiale, la création d'un Etat juif et la lutte contre les Britanniques continue de canaliser l'énergie de Yitzhak Shamir. Emprisonné par les Britanniques en 1941, il s'évade et fait partie du triumvirat de commandement du Lehi (« organisation pour la liberté d'Israël »), scission radicale d'Irgoun. En 1944, le Lehi assassine le ministre britannique pour le Moyen Orient, Lord Moyne.

Pendant ce temps des juifs de Palestine faisaient le choix de se faire parachuter en Europe pour lutter contre le nazisme. Pendant ce temps, l'Axe et l'Alliance s'affrontaient pour le pétrole d'Orient. Pendant ce temps, Stéphane Hessel résistait puis survivait aux camps de concentration.

Yitzhak Shamir ne déposera pas les armes avant l'indépendance du 14 mai 1948. Et même après, lors de la guerre israélo-arabe de 1948-1949, le Lehi oriente une partie de ses actes terroristes contre les pacifiques. Le 17 septembre 1948, le diplomate suédois Folke Bernadotte travaillant pour les Nations Unies, après avoir négocié la libération de 15 000 prisonniers des camps de concentration en 1945, tombe sous les balles du Lehi.

Les armées arabes vaincues, Yitzhak Shamir se recyclera avec un certain succès dans la politique.

Yitzhak Shamir était à mon sens de ceux que Simon Wiesenthal le célèbre chasseur de criminels nazis, dénoncait au Congrès sioniste de 1946 : “Cela ne nous aurait pas fait de mal d’organiser notre propre procès de Nuremberg contre tous ceux(les dirigeants sionistes) qui n’avaient pas accompli leur devoir envers nous, nos familles et le peuple juif".

Sans parler du reste de leurs longues vies, Stéphane Hessel peut-il être honoré par celui qui honore Yitzhak Shamir ?

Et pourquoi s'attrister de la mort d'un militant pro-palestinien quand on ne fait rien contre la colonisation israélienne ?

Je préfère l'élue socialiste qui ne craint pas de choquer en riant de l'hypocrisie ambiante en twittant  : « Tous les élus de France vont devoir renouveler leur comité de soutien... #hessel ».

Mais le Flamby, apparemment, en plus d'être lisse et mou, est schizophrène. Et le peuple le déguste à la petite cuillère, servi par la presse docile qui continue d'ériger de grands hommes pour cacher les grands sujets.


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • OMAR 2 mars 2013 20:27

    Omar 33

    Parce qu’il ne sera pas là pour voir que son militantisme était juste et noble quand naitra réellement la Palestine...


  • ctadirke 2 mars 2013 15:42

    Vous comprendrez peut-être si vous lisez l’historien américain Arno Mayer d’origine luxembourgeoise et toujours vivant qui a écrit « De leurs socs ils ont forgé des glaives. Histoire critique d’Israël ». Il se dit « Juif non juif », c’est à dire Juif non pratiquant

    Très intéressant aussi le Juif natif de Palestine (1930) Claude
    Brzozowski qui a écrit « Du foyer national juif à l’état d’Israël
     Analyse d’une spoliation ».

    Ils nous apprennent le passé dont nous parlent mensongèrement des
    « Juifs » du présent à qui il faut savoir essayer démontrer solidement
     leur propagande. Pour aider à bâtir le seul futur juste et éthique
    pour les Palestiniens patriotes : un état souverain non confessionnel
     du Jourdain à la Méditerranée pour le moins, incluant d’ex-Israéliens
     se croyant descendants d’Hébreuses avec réellement les mêmes droits
     que les autres, pas comme actuellement les Israéliens arabes dans
     la seule démocratie du Moyen-Orient ».

    « Un mensonge n’est pas un mensonge tant qu’on ne connaît pas
    la vérité »


    • OMAR 2 mars 2013 20:36

      Omar 33

      @Los Pollos  : Ariel Sharon est un cadavre ou un mort vivant ?

      Parce qui depuis le temps qu’il vit dans un placard hospitalier....

      Purée !!!

      Il se pourrait que même la Mort n’en veuille pas......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Emmanuel Glais


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès